Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Le souper est servi, sauvage rôti! (PV Eilyah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zéphir
Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 13/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 30 (fév)
Race: Phéryxian
Âme soeur: Georgina

MessageSujet: Le souper est servi, sauvage rôti! (PV Eilyah)   Jeu 29 Sep - 19:33

La progression sur les terres enkievs allaient bon train, le Désert leur appartenait presque en entier et il ne serait plus qu’une question de temps avant qu’ils atteignent la frontière. Toutefois, s’ils avaient espéré garder leur progression secrète pour surprendre Alombria et Shola par le Sud, en comptant sur leur entêtement à se battre entre eux pour ne pas leur porter attention, c’était plutôt raté. En effet, leur prisonnier, qu’ils avaient capturés quelques mois plus tôt et s’avérait finalement être un Chevalier, avait été délivré par ses paires et le groupe avait réussi à fuir Irianeth et à rallier leur Royaume, où l’alerte d’invasion avait été donnée. Donc, les irianiens ne bénéficieraient pas de l’effet de surprises sur lequel ils comptaient pour semer la zizanie, à dos de dragons, maintenant que leur présence était dévoilée et que leur arme principale était connue. Ils avaient quand même bien confiance que l’Ordre de dragonniers écraserait cette des simples Chevaliers, après tout… ils montaient de simple chevaux ceux-là!

Enfin, il était facile de dire qu’ils pourraient les écraser avec leurs montures ailées… mais encore fallait-il terminer de prendre possession du Désert, et c’est ce à quoi s’acharnaient Saphyra et Eilyah. Depuis quelques jours, les seccyeths volaient d’un village à l’autre du Désert pour asseoir leur domination irianienne, soumettant les plus sages, détruisant les récalcitrants. À eux deux, le travail était rapidement complété et suffisamment efficace, les dragons faisant le gros du travail de peur et de soumission. Dans la partie la plus au nord de cette région désertique, il y avait beaucoup d’oasis et de plan d’eau, donc des clans de sauvages y étaient devenus sédentaires, malgré la mode nomade de la région, pour en profiter au maximum. C’était les seuls agglomérations dignes de ce nom au-delà de la frontière enkiev, les vrais villages appartenant soit à Alombria, soit à Shola.

Chaque jour, donc, Eilyah et Saphyra (Ou Zéphir, ça dépendait de leur humeur) prenaient d’assault un village, le soumettait, puis repartait à l’aube après avoir laissé des soldats sur place, ceux-ci les suivant d’assez loin qu’ils arrivaient seulement après la fin des combats. Enfin, ce n’était pas comme si elles avaient besoin d’eux, hein!?

-On y est soeurette! Regarde-les, ils pissent déjà dans leurs pantalons et on n’a pas commencé! s’écria Saphyra assez fort pour être entendue au travers du vent qui sifflaient à leurs oreilles, filant à toute allure sur leurs dragons. Shenya nous a dit qu’elle a faim, alors que dirais-tu de changer de technique un peu? Ils me semblent trop désorganisés pour pouvoir tirer sur les ailes des dragons, on peut donc descendre immédiatement pour nourrir nos compagnons avec ceux qui tentent de résister… ou de fuir. Ça te va?

Les deux femmes (et parfois l’homme et la femme) avait eu bien du plaisir dans les dernières attaques, n’envoyant qu’une seule des deux phéryxians au sol pour discuter avec les sauvages, leur imposer leur lois et les menacer s’ils ne se soumettaient pas. Mais Saphyra était plus souvent du genre à «frapper d’abord et interroger après»… D’ailleurs, l’un des plaisirs qu’elle trouvait le plus dans cette mission était de poignarder des cœurs et trancher des gorges. Bon, cela arrivant en deuxième position après l’agréable compagnie de sa petite sœur, qui était sommes toute étonnement distrayante, dans le bon sens du terme, en comparaison avec Béatrice.

_________________


Shenya

Chansons thèmes de Zéphir : Boyfriend et My demons
Celles de Saphyra : This little girl, Smoke and mirror et Dirty Angel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le souper est servi, sauvage rôti! (PV Eilyah)   Jeu 6 Oct - 1:56

Lorsque Saphyra avait suggéré qu’elles partent toutes les deux en mission dans le Désert, Eilyah avait été absolument ravie : Étant complètement libre de morveux – ni enfants, ni apprentis – elle se retrouvait à avoir la plupart de ses jours … libres. Certainement, elle en avait profité les premiers mois à courir (ou voler) après les garçons (et les filles) mais après quelque temps elle réalisa qu’aucun d’entre eux n’était à sa hauteur. Elle avait besoin de quelqu’un avec une colonne, quelqu’un qui serait capable de camper sur ses positions lorsqu’elle leur rentrait dedans de plein fouet, comme un dragon. Ce fut donc une suite logique de laissé les humains et de passer tous son temps à s’entraîner auprès dragons.  Malgré tout, mis à part cela, la jeune guerrière se retrouvait à ne rien faire. D’autres aurait pu apprécier l’oisiveté de n’avoir rien à faire outre se présenter à quelques entraînements et faire des rondes mais pas Eilyah O’Hell. C’était une guerrière, de la trempe des grands conquérants et malheureusement pour tous, elle avait hérité du tempérament vindicatif de son père et se délectait de l’énergie sinistre de la destruction et de la peur.

La guerre avec les sauvages du Désert avait été comme une manne céleste et elle avait pu finalement libérer sa furie et détruire à sa guise, sous l’œil approbateur de sa grande sœur qui n’était pas en reste lorsqu’en venait à la destruction. Cette dernière suggéra de descendre nourrir les dragons et la seccyeth se contenta de répondre à son chef par un sourire sadique en s’accroupissant sur le dos de Lemo. Puis elle se lança dans les airs fonçant vers le sol comme un javelot. Son dragon, bon joueur, décida d’imiter sa trajectoire. **[Saphyra]** Grande sœur, on saute la partie où on les convainc de nous joindre et on détruit tout ? On n’a pas besoin d’autant de sujets… ** Si le chef des Seccyeths pouvait être très préemptive dans ses attaques, sa petite sœur croyait fermement qu’un ami mort était un ennemi de moins. Oui, ils se soumettaient à leur beauté et à la force aujourd’hui mais rien ne garantissait qu’ils n’allaient pas se retourner contre Irianeth dans le futur. Les faibles étaient comme les rats : c’était leur nombre qui faisait couler le bateau…

Au moment, où elle se posait délicatement au sol, c’est-à-dire atterrissait avec la force d’un boulet de canon, elle sentit une vive douleur traverser son épaule gauche. La lacération sanglante qu’elle y vit lui fit comprendre qu’elle venait de se faire tirer dessus avec une arbalète et elle ne perdit pas une seconde pour avertir son chef d’être prudent. **[ Saphyra] Tu disais grande sœur ? Je viens de me prendre une flèche dans le bras. Tu veux que je te rejoigne dans les airs ou tu me rejoins au sol. ?  ** En attendant la décision de la pheryxian, elle sortit son bouclier qu’elle attachait entre ses ailes dans son dos et chargea ses yeux qui se mirent à pulser d’une lumière jaune.Lemo, furieux de l’attaque sur sa maîtresse faisait des cercles au-dessus d’elles.  « Nous somme seulement venues discuter. Il n’y a pas matière à s’inquiéter… »

En effet, toute résistance était futile.


Revenir en haut Aller en bas
Zéphir
Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 13/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 30 (fév)
Race: Phéryxian
Âme soeur: Georgina

MessageSujet: Re: Le souper est servi, sauvage rôti! (PV Eilyah)   Lun 17 Oct - 19:40

Les deux créatures ailées, montées de ses cavalières toutes aussi ailées, descendirent en piqué vers le village qui leur tenait encore tête, quoi que pour peu de temps. Le vent sifflant à leurs oreilles empêchant toutes communications orales, ce fut par télépathie qu’Eilyah demanda à Saphyra s’ils laissaient tomber l’étape «négociation» pour juste tout détruire sur leur passage. Bien qu’elle admirait la sauvagerie de sa cadette, et n’était pas moins assoiffée de combats, la Chef des Seccyeths se devait de réfléchir comme tel. Ils avaient besoin d’une armée, Zéphir le lui rappelait assez souvent, pour envahir Shola et Alombria, et ça ne se ferait pas seulement avec leurs propres effectifs. Trop de bons soldats étaient morts de la famine, ou des combats contre les sauvages résistants. Alors, bien que ça emmerde royalement l’aînée des O’Hell, ils n’avaient guère le choix d’au moins essayer de recruter. Bon nombre d’habitants de ce désert étaient tout aussi désespérés du manque de ressources et espéraient survivre en rejoignant leur rang.

*** [Eilyah]Cette offre est très alléchante, ma sœur, et je t’avoue que j’espère secrètement qu’ils nous résistent tous pour faire un carnage! Mais, en tant que Chef, nous sommes obligés d’être logiques, et Zéphir n’a pas tord quand il dit que oui… on a besoin d’autant de sujet! Alors croises les doigts pour avoir de la résistance, au moins, question de justifier la destruction massive, car ceux qui se soumettent survivent, désolée!*** répliqua honnêtement Saphyra, employant toujours le nous lorsqu’il était question d’une décision de Chef, puisqu’elle se devait de préciser que Zéphir était également de son opinion. Ils se concertaient toujours lorsqu’il était temps d’échafauder des plans.

En tous les cas, de la résistance, elles en eurent! Et furent même plutôt gâtées… ou pas… à ce niveau. Les flèches fusèrent alors que Lemo avait à peine posé sa première patte au sol, Shenya restant prudemment à l’arrière pour guetter avec Saphyra. Bientôt, la dragonne d’air déclencha des bourrasques de vent pour dévier les tirs de ce qui avait semblé, à tord, des sauvages mal organisés, mais il était trop tard. Un carreau d’arbalète s’était enfoncé dans le bras d’Eilyah, qui se protégeait tant bien que mal de son bouclier, au moment où les vents magiques de Shenya déferlaient leur rage sur le village. Les bourrasques ne cessèrent que le temps de permettre à la plus jeune O’Hell d’être entendue, avant de reprendre afin de décourager toutes tentatives de tirs.

***[Eilyah]Il semble que la chance à tourné pour toi, malgré tout. Pas trop mal? Nous t’enlèverons ça plus tard, pas le temps et puis ça va trop saigner. Tu voulais faire un carnage, gâte-toi, vu comment ils nous ont accueillis, nous doutons qu’ils acceptent de se rendre. Mais il faut quand même qu’on essaie, pour la forme, tu vois?***

Les vents se turent à nouveau, alors que tous les habitants du village étaient accroupis au sol pour essayer de se protéger les yeux du sable qui virevoltait dans le vent. Saphyra sauta en bas de sa monture, atterrissant doucement grâce à ses ailes de nuit, laissant Shenya reprendre son envol puisque c’était en hauteur qu’elle contrôlait le mieux les vents.

-Ceux qui veulent se ranger à Irianeth pour détruire ces satanées Enkievs sont priés de s’agenouiller immédiatement et nous jurer fidélité. Toute personne tenant encore debout et essayant de vaincre la force draconienne des Seccyeth sera immédiatement exterminé

Elle n’avait pas besoin, ni envie, d’en dire plus, n’était pas particulièrement adepte des longs discours. C’était plutôt le boulot de Zéphir, normalement, mais même avec sa moitié masculine, devant la résistance rencontrée, il n’aurait pas parlé bien longtemps… Saphyra dégaina deux minuscules couteaux parmi la panoplie qui ornaient sa ceinture, ses bottes et d’autres parties secrètes de son anatomie, et fit signe à Eilyah, d’un clin d’œil, qu’elle pouvait commencer le carnage. Ça promettait d’être amusant. Shenya avait faim!

_________________


Shenya

Chansons thèmes de Zéphir : Boyfriend et My demons
Celles de Saphyra : This little girl, Smoke and mirror et Dirty Angel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le souper est servi, sauvage rôti! (PV Eilyah)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le souper est servi, sauvage rôti! (PV Eilyah)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le souper de la cour du roi ....
» Invitation au souper de julien cassart
» prédateur sanglant "justice sauvage"
» Uruk-Haï sauvage
» creation d'un BB ork sauvage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: