Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Le prix de l'éternité [Khanrell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le prix de l'éternité [Khanrell]   Dim 9 Oct - 10:17

Si Khassy avait su qu'elle était traquée, sans doute aurait-elle quitter Shola. Sans doute aurait-elle voyager dans le royaume voisin pendant les prochaines années. En fait, elle était toujours traquée, ce n'était pas nouveau. Sauf que, cette fois, c'était différent. Nettement différent. L'ombre qui planait au-dessus d'elle était immense, et imposante. Dangereuse. C'était quelque chose qui allait déterminer un tournant important de sa vie, et sans doute briser ce qu'elle avait tant combattu pour préserver. Mais elle ne pouvait pas voir l'avenir. C'est pourquoi elle se fit avoir... brutalement... Le pire, c'est qu'elle aurait du le voir venir! Cette personne qu'elle avait croisé à la bibliothèque, qu'elle avait salué poliment, en gardant ses distances, voir même en repartant, pour ne pas la déranger. La princesse Khanrell qui semblait soudainement prise d'un amour fou de l'étude nocturne. C'était elle, qui allait déclencher son apocalypse.

Alors qu'elle quittait le château, suite à une stimulation irritante et bien saignante, il se passa ce qu'elle n'aurait jamais voulu voir arriver. Une servante s'était coupé, tout bonnement, en récupérant un vase au sol qu'un enfant, dans une fuite nocturne, avait fait tomber. Elle avait donc promptement quitté le bâtiment quelques secondes à peine après être entrer dans la bibliothèque. Elle s'était hâtée de quitter le château. De toute façon, la princesse siégeait encore dans la bibliothèque. C'était sans doute mieux ainsi... elle n'avait pas goûté de sang humain depuis près de deux semaines. S'aventurer ici avait été une mauvaise idée. Vraiment. Et ce n'était pas peu dire.

Dans sa précipitation à quitter l'enceinte, on l'arrêta. C'était suspect. Elle avait beau bafouiller qu'elle n'avait rien fait, qu'elle venait souvent pour étudier, mais qu'elle était soudainement pris d'un malaise et devait rentrer... ça ne passait pas, cette fois. Il fallait faire une inspection et s'assurer qu'elle n'avait réellement rien fait. « Mais vous ne comprenez pas... je dois partir maintenant. Je n'ai plus de temps... il le faut! Je vous en prie! » Mais cela tombait dans l'oreille d'un sourd, le garde, non seulement, la maintint, mais la ligota! Une main sur son épaule, il la maintenant contre le mur alors que l'autre partait en exploration dans les couloirs.

Celui qui la tenait observait la porte, dévoilant à la femme lunaire sa jugulaire, fort alléchante. Mais elle ne devait pas. Elle ne devait pas. Elle ne pouvait pas... elle sentait sa volonté fléchir. Elle avait faim! SI FAIM! Une seule bouchée! Juste un tout petit peu! Après elle partirait et ne reviendrait pas! Elle se pencha un peu et ferma les yeux, humant l'odeur de cet homme. Puis, n'en pouvant plus, elle plongea la tête vers l'avant, tous crocs dehors, et mordit dans son à pleine dent. Il protesta, voulut se défendre, mais elle s'agrippait solidement, et buvait goulûment. Elle avait si faim! Elle en voulait plus! Lorsqu'il s'écroula au sol, sans vie, elle ne voyait plus réellement, elle était aveuglée par cette faim, cette soif prenante et terrifiante.

L'autre garde revint, accompagné d'un chevalier. Ni une, ni deux, elle fonça sur le garde pour le mordre à son tour. Le chevalier écarquilla les yeux et voulu aider l'homme. Malheureusement, tout cela attira l'attention d'une tierce personne. Que jamais, au grand jamais, Khassy n'aurait souhaité voir. Ni maintenant, ni jamais. Car cela allait vraiment changer les choses, pour toujours. Mais elle ne voyait plus rien. Aveuglée par la soif, vampire jusqu'aux yeux, sa perruque était tombée, son fond de teint ne paraissait plus beaucoup. Elle était dévoilée, pleinement, et complètement à nue. Et c'est là-dessus, alors qu'elle ne décrochait pas de la jugulaire de l'homme devant elle, que la princesse Khanrell arriva.
Revenir en haut Aller en bas
Khanrell
Magicien(ne) conseiller(ère)
avatar

Messages : 1644
Date d'inscription : 08/02/2015
Localisation : Shola

Feuille de personnage
Âge: 29 (éter.), 32 (fév.)
Race: Humaine (Vampire)
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Le prix de l'éternité [Khanrell]   Lun 10 Oct - 15:23

Malgré toutes les précautions, malgré l’attention portée lors de la création de potions d’infertilité, Khanrell fut bien en rage de se découvrir enceinte de son époux, si peu de temps après leurs noces qu’elle ne serait pas surprise que ça se soit produit avant. Où c’était-elle trompée, où avait-elle failli? Pendant son voyage jusqu’à la rivière? Est-ce qu’elle aurait oublié de boire sa potion, ce jour-là? Mystère, disons qu’elle ne le saurait jamais puisqu’elle avait du mal à se souvenir de ce qui s’était passé lors de cette mission, outre sa chaude nuit d’amour avec son cousin.

Enfin, Dylan avait fini par la convaincre de garder l’enfant, plutôt in extremis il faut dire, car Khanrell était déjà en train de planifier son avortement lorsque son époux l’avait un peu (ouais beaucoup) supplié de lui laisser au moins un héritier. Et après ce serait terminé, promis! L’entente fut qu’elle ne s’occuperait jamais du morveux jusqu’à ce qu’il ait un âge décent, car il ne supportait pas les gamins, et qu’elle ne voulait surtout pas s’occuper d’un bébé. Donc peut-être d’ici l’adolescence daignerait-elle s’intéresser à lui, ou peut-être même seulement à l’âge adulte s’il était encore trop chiant. Aegon fut donc abreuvé par une nourrice, pendant que la Magicienne conseillère de Shola retournait au travail sitôt remise de son accouchement.

Mais son travail principal, plus encore que de protéger le Royaume, lors des trois dernières années, c’était de s’assurer de ne jamais donner un frère ou une sœur à Aegon. D’abord, elle avait perdu énormément de temps à essayer, sans succès, de découvrir où elle s’était trompé la première fois. Après tout, sa potion avait toujours été effective avec ses nombreux amants avant de rencontrer Dylan! Peut-être que son mari était… plus vigoureux que les autres? Enfin, elle passait le plus clair de son temps libre à la bibliothèque à chercher une solution plus efficace, testant de nouvelles formules alchimiques, puis… explorant d’autres options.

Cette décision ne s’était pas fait sur un coup de tête. Khanrell avait passé encore plusieurs mois à étudier le vampirisme, peser le pour de ses avantages (notamment, en plus de l’infertilité, la vie éternelle, ou la jeunesse éternelle, n’était pas à négliger) versus le contre… comme devoir se nourrir de sang frais. Peut-être qu’elle finirait par aimer ça, comme Cailean? Finalement, le jeu en valait la chandelle. Qu’avait-elle à perdre, réellement? Sa plus grande inquiétude avait été que ses pouvoirs soient altérés, mais en tant qu’humaine, elle ne risquait rien du tout, puisqu’elle ne tirait pas sa puissance de son sang et son héritage. Tout à gagner. De toute façon, elle était déjà assez sadique comme ça sans être vampire, alors un peu plus, un peu moins?

Maintenant, le truc, c’était d’en devenir un! Elle avait donc commencé à enquêter, pour se trouver un vampire qui accepterait de (ou qu’elle pourrait forcer à) la transformer. Alors que la Magicienne passait une nuit à la bibliothèque (il fallait bien commencer à s’habituer tout de suite à ce fuseau horaire décalé) à essayer de repérer des informations, sans succès, sur de potentielles traces de vampires ayant résidés (et résidant peut-être toujours) à Shola, la chance sembla soudain lui sourire. Pas dans les livres, mais dans le château lui-même… Est-ce que Khanrell pouvait vraiment avoir cette belle étoile qui veillait sur elle et portait sur son chemin cette femme en plein crise sanguinaire? Elle était entrée dans la bibliothèque, presque calme, l’avait saluée poliement, mais avait immédiatement fait demi-tour en apercevant la magicienne conseillère, qui avait pourtant eut le temps de croiser ses yeux éclatants.

C’était assez pour titiller la curiosité de Khanrell, qui avait interpellé des gardes afin d’arrêter l’étrangère. Ils allaient bien trouver une excuse pour la retenir. De fait, quelques instants plus tard, des bruits dans le couloir lui confirmèrent que l’inconnue aux cheveux bruns essayait de les convaincre de la laisser partir, et d’étranges bruits de bagarres vinrent aux oreilles de la Magicienne, portés par son pouvoir de manipulation des ondes sonores si bien qu’elle était presque capable de s’imaginer la scène, probablement sanglante, malgré qu’elle ne la voyait pas encore. L’un des gardes venait à sa rencontre pour l’informer de la capture de la brunette, n’ayant probablement aucune idée que son compagnon de garde était en train de se faire massacrer.

-Mais bouge idiot! Tu ne l’as pas laissée seule avec lui? se plaignit Khanrell en soupirant et en accourant vers l’endroit où elle percevait les bruits de combats.

Heureusement, ils croisèrent un Chevalier en chemin, et la magicienne le réquisitionna pour les assister, sachant que, si la demoiselle était vraiment une vampire, ils en auraient besoin. Effectivement, en débarquant sur les lieux, Khanrell retrouva l’inconnue, la bouche ensanglantée cette fois. Des tâches plus claires sur sa peau laissaient voir qu’elle utilisait du fond de teint, presque entièrement effacé pendant qu’elle dévorait le garde, pour masquer sa pâleur lunaire, et une perruque brune jonchait le sol, dévoilant sa propre chevelure presque blanche.

-Attrapez-la! ordonna la magicienne, non pour l’incriminer pour meurtre, mais bien pour profiter de cette situation trop parfaite. Elle tenait sa vampire, comme si le destin voulait lui montrer qu’elle suivait la bonne voie.

D’ailleurs, voulant s’assurer que ni la peur, ni l’incompétence de ses protecteurs ne nuiraient à sa transformation potentielle, Khanrell mit elle-même sa magie au travail, les entourant tous d’un mur de glace pour empêcher la jeune femme de s’enfuir. Elle fut donc bientôt menottée et traînée aux cachots, où la princesse demanda à être laissée seule avec elle, leur ordonnant également de n’informer personne de cette prise particulière… pour l’instant. Disons que si la jeune femme était tuée à l’aube pour son crime, elle mettait une croix, peut-être pour toujours, à son ambition.

-Bonsoir, lança-t-elle sur un ton presque narquois, attendant de voir si la folie sanguinaire de sa vis-à-vis finirait par disparaître. Je suis la princesse Khanrell Wrath de Shola, mais je suppose que tu le sais? Alors… hum… il était bon? J’espère que oui, ce serait dommage que ça en ait pas valu la peine, n’est-ce-pas? Si tu réussis à te calmer un peu, je te parlerai de ce qui va t'arriver maintenant, ou de ce qui pourrait t'arriver, mais si tu as encore faim, je peux aller me coucher, t'envoyer un autre en cas en secret, et attendre à demain matin? lui proposa-t-elle sur le ton de la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell
Magicien(ne) conseiller(ère)
avatar

Messages : 1644
Date d'inscription : 08/02/2015
Localisation : Shola

Feuille de personnage
Âge: 29 (éter.), 32 (fév.)
Race: Humaine (Vampire)
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Le prix de l'éternité [Khanrell]   Dim 16 Oct - 14:42

RP Annulé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le prix de l'éternité [Khanrell]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le prix de l'éternité [Khanrell]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remise des Prix à la VBM
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» Un Prix Nobel Controversé, mais pas Embarrassant
» Prix du petrole a travers le temps
» Liste et prix des équipements communs et rares.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: