Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Un bon choix de vie... ? // Khanrell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron
Apprenti(e) magicien(ne)
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/09/2016

MessageSujet: Un bon choix de vie... ? // Khanrell   Sam 15 Oct - 1:36

J’étais prêt ! J’avais clairement dit à mon père ce que je souhaitais faire et surtout, ce que j’exigeais de faire. Je voulais continuer dans la voix qu’il m’avait enseigné, c’était quelque chose que j’aimais. C’était bien simple, je voulais devenir un mage. Je voulais aussi être un guerrier avec des armes. Il m’avait enseigné depuis que j’étais très jeune ce que je savais. J’avais maintenant une épée dans les mains depuis toujours. Enfin... presque toujours, depuis mon plus jeune âge. Il voulait absolument que je sois à mes affaires, que je m’entraîne. Beaucoup aurait pu penser à autre, beaucoup aurait pu détester ce forçage... si on peut dire ça comme ça. Moi, ça a seulement réussi à me motiver de plus en plus.

Avoir des pouvoirs ne changeait pas du tout le fait que j’aimais m’entraîner et que cela était à présent une partie de ma vie. Je savais ce que je voulais... je savais que je voulais devenir l’apprenti de la magicienne du royaume. Il en avait plusieurs, je le sais, mais j’avais vraiment envie de faire mes apprentissages avec Khanrell. J’ai dû expliquer à mon père ce que je voulais, je voulais absolument qu’Il comprenne mon point de vue. Ça a pris du temps, mais finalement, j’ai été capable. Je lui ai clairement dit que je n’allais pas abandonner mes pratiques à l’arme parce qu’on venait d’apprendre que j’étais quelqu’un de magique... j’allais juste devenir encore meilleur car maintenant, j’allais mêler les deux !

Mon père finit par accepter ce que je voulais devenir. C’était bien simple, je le voulais. Ma mère était d’accord... mais par contre, à ce moment, ils prirent le choix de me laisser seul. Non pas qu’ils ne voulaient plus rien avoir à faire avec moi mais surtout parce qu’ils n’avaient plus rien à m’apprendre. J’allais vivre ailleurs, je n’allais plus venir avec eux. Ils iraient remplir leur devoir dans les petits villages. J’acceptais... maintenant, il fallait que je sois accepté. Mais je suis merveilleux, donc je savais que j’allais être accepté... même si on ne disait pas toujours de belles choses sur la grande magicienne Khanrell. Je pris finalement mon courage a deux mains et j’entrai dans le château. Il fallait maintenant que je trouve la magicienne, que je sois accepté pour être à son service maintenant. C’était vraiment ce que je voulais. Je demandais aux serviteur où se trouvait la magicienne et peu me répondait. Bien quoi ! Je voulais y aller, ce n’était pas très difficile que cela, quand même. Je continuai jusqu’au moment où quelqu’un allait me dire où elle était. Ce qui arriva finalement !

J’arrivai au final devant sa porte. Dans sa tour, on m’avait dit qu’elle ne sortait plus tellement... mais je dois dire que je dus prendre le courage du guerrier que j’étais ! Je toquai trois petits coups, en disant un petit quelque chose. « Dame Khanrell ? Je suis bien à la bonne place pour m’entretenir avec vous ? » J’attendis une réponse. Peu importe ce que c’était, je continuai. Je voulais simplement devenir son apprenti. « J’aimerais bien savoir si... enfin, ouverte à devenir maître mage pour moi ! » Je retenais de peine et de misère mes exclamations, car je voulais vraiment avoir cette femme comme maître. Je me disais que c’était une nouvelle expérience... et peut-être un peu plus difficile. J’étais déterminée, je ne voulais pas passer par quatre chemins pour lui dire ce que je souhaitais réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell
Magicien(ne) conseiller(ère)
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 08/02/2015
Localisation : Shola

Feuille de personnage
Âge: 29 (éter.), 32 (fév.)
Race: Humaine (Vampire)
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Un bon choix de vie... ? // Khanrell   Ven 21 Oct - 13:07

Les rideaux étaient tirés, seuls quelques bougies éclairaient la pièce, plus une question d’ambiance que de nécessité, étant donné que Khanrell pouvait maintenant voir dans le noir. Disons que les serviteurs avaient cette manie d’allumer derrière eux, tout simplement parce que eux étaient incapable de s’exécuter sans voir, ces faiblards! Normalement, la vampire profitait du jour pour dormir un peu, mais elle avait trop de travail à faire, et puis le nombre d’heures d’ensoleillement excédait sa nécessité à dormir, c’est pourquoi elle était assise à son bureau lorsqu’on frappa à sa porte. La jeune femme soupira, se demandant si elle répondait d’entrer à ce qu’elle pensait être un serviteur, ou si elle feignait dormir pour avoir la paix. On ne réveille jamais une vampire de son sommeil, non?

Hors, ce n’était pas un employé, c’était visiblement un invité, puisqu’il demandait s’il était au bon endroit pour discuter avec Khanrell. La vampire roula des yeux, se demandant pourquoi personne n’avait fait annoncer cette visite. Dernièrement, les gardes semblaient l’éviter, peut-être qu’ils avaient décidé de laisser ce visiteur se faire dévorer et avaient choisis de rester loin? Il avait de la chance, quand même, elle avait mangé bu ce matin.

-Oui c’est moi…grommela-t-elle en se demandant bien ce que cet imprudent lui voulait.

Surprise par sa demande, Khanrell se leva rapidement de son bureau, marchant vers la porte, qu’elle ouvrit pour voir la gueule de son interlocuteur. Un adolescent encore en développement, plutôt bâtit pour son âge, ayant probablement été entraîné à devenir soldat avant d’être apprenti-magicien. La vampire le dévisageait d’un air d’inspecteur, puis fronça les sourcils et plissa les yeux en remarquant que les rideaux dans le couloir étaient grands ouverts et illuminaient le couloir de soleil.

-Ah! Ces imbéciles ont encore laissé ouvert, combien de fois devrais-je leur répéter? se fâcha-t-elle en tirant l’adolescent par la manche pour le faire entrer dans la pièce, puis ferma derrière lui afin de retrouver la pénombre et apaiser sa peau qui avait commencer à lui chauffer.

Personne n’avait demandé d’être son Maître depuis plusieurs années, et il n’y avait rien d’étonnant à cela, on ne lui connaissait qu’une seule apprentie, outre son frère Noah, et celle-ci, Saoirse, était disparue pendant sa formation. Bon, évidemment, on attribuait cela à un meurtre de la part de Khanrell, mais qui irait l’accuser? La vérité était que la jeune femme avait quitté son maître d’elle-même et n’était jamais revenue. Hors, si elle avait déjà, bien avant, une réputation terrible, avoir ce passé raté de maître en plus d’être devenue vampire, ça n’attirait pas vraiment les prétendants! De toute façon, elle détestait les enfants, et n’accepterait donc jamais un gamin sous sa tutelle, refusant même de voir le sien. Hors, celui-là était plutôt âgé, s’il n’était pas un bébé pourri gâté…

-Et pourquoi je ferais ça? Pourquoi tu veux la Princesse Khanrell Wrath de Shola pour t’enseigner, et pourquoi crois-tu que tu mérites mon apprentissage? le questionna-t-elle durement en retournant s’asseoir, nonchalamment, derrière son bureau, sans inviter l’inconnu à faire de même. Tu n’as même pas eut la décence de me dire ton nom, en plus.

Bon, disons qu’elle n’était pas du genre à courir après les apprentis, mais tant qu’à en avoir un qui venait à elle… Former un futur magicien demandait beaucoup de travail et de temps, ce qu’elle ne disposait pas tellement, mais si elle disposait d’une seconde paire de main et d’un second cerveau pour son boulot de Magicienne Conseillère, ça lui permettrait de trouver du temps pour lui, et il apprendrait en travaillant avec elle de toute façon, non? C’était gagnant gagnant, et ça allait changer la routine. Toutefois, hors de question de se coltiner un gamin sans ambition ni détermination… il avait intérêt à l’impressionner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Aaron
Apprenti(e) magicien(ne)
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/09/2016

MessageSujet: Re: Un bon choix de vie... ? // Khanrell   Ven 11 Nov - 0:15

J’avais finalement réussi à trouver son bureau. Je voulais seulement devenir son apprenti, même si cela allait me prendre plusieurs années, de longues années en plus. J’y tenais et ça me permettait de continuer l’entraînement qui était une chose si importante pour moi. Je le voulais vraiment.... et pas qu’un peu : c’était essentiel pour moi d’être accepté parce que je savais que j’avais presque tout lâché pour cela... même mon père n’était pas d’accord au départ et il avait finalement décidé de me faire confiance et de me laisser devenir ce que je souhaitais. Je ne pouvais quand même pas trahir la confiance qu’il avait placé en moi. J’étais capable et j’étais finalement proche de ce que je souhaitais obtenir.

J’étais à sa porte et j’attendais seulement. Je voulais une réponse et miracle, j’obtins la réponse que j’attendais. Lorsque je lui demandai ce que je voulais, j’entendis des pas derrière la porte et finalement, elle ouvrit la porte. Je soutenais son regard, qui me regardait et semblait m’analyser. C’était seulement ça... ça ne me dérangeait pas quand même, mais voilà c’était réel. J’étais vraiment devant la princesse Khanrell Wrath de Shola. Je ne me doutais pas que sa réputation était exactement ce qu’elle était... mais elle était de la royauté en plus d’une une mage excellente. C’était un maître intéressant que j’allais avoir ici. Mais bon, disons que je me doutais que ça allait être difficile. J’avais juste à la regarder et je comprenais que ça allait être quelque chose d’assez gros. Puis, sans que je comprenne exactement pourquoi, elle râla sur quelque d’ouvert et m’entraîna de force à l’intérieur de son bureau, en me tirant par la manche. Bon bien... je crois que je ne pouvais plus faire demi-tour. Mes yeux s’habituèrent assez facilement à la pénombre, heureusement.

Les vraies questions arrivaient et je souris légèrement. Bien sur, pourquoi la princesse ? J’avais de nombreux autres choix.. mais c’était vraiment elle que je souhaitais. Bien sûr que j’étais déterminé ! Elle état dure, mais ça ne changeait rien sur ce que je souhaitais. J’allais l’obtenir, même si cela voulait dire que j’allais vivre 12 années très difficiles. Je m’entraînerai comme j’ai toujours fait. « C’est vrai ! » Puis je ne pus même pas continuer car elle alla derrière sn bureau et me demanda mon om. Mais que je suis idiot ! « Hum... ahah désolé pou le nom. Je suis Aaron de Shola, j’ai toujours vécu ici ! » Et c’était vrai car je suis né l’année où les deux royaumes se sont séparés. Enfin c’est un détail un peu inutile. « Je mérite un apprentissage exceptionnel ! J’ai toujours travaillé très fort pour avoir ce que je voulais et je continue encore même si personne me le demande ! Je suis le fils d’un garde du château et je sais à quel point être travaillé peut être dur et pas motivant, mais moi, c’est ce que je veux, c’est ce que je recherche !  » Hum, ouais, je suis passionné et je devrais peut-être me calmer un peu...

« Je souhaite que ce soit vous car je sais que vous êtes douée et en plus que vous allez faire en sorte que je devienne doué... en plus, je n’ai pas peur de l’entraînement et de devoir me prouver à vous... » Je connaissais sa réputation quand même. J’ai vécu ici toute ma vie... de plus, juste avec son caractère, je me disais que ça allait être difficile. « J’aime bien m’entraîner et devenir meilleur de jour en jour » Ouais, c’est moi ce que je viens de dire, je ne peux rien dire de plus, vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell
Magicien(ne) conseiller(ère)
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 08/02/2015
Localisation : Shola

Feuille de personnage
Âge: 29 (éter.), 32 (fév.)
Race: Humaine (Vampire)
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Un bon choix de vie... ? // Khanrell   Sam 19 Nov - 16:19

Visiblement, Aaron (car c’était finalement son nom) ne se laissait pas impressionner facilement, ce qui n’était pas pour déplaire à Khanrell. Si elle avait voulu d’un apprenti incapable de ne pas se pisser dessus à la vue de son vampirisme, ou simplement de son attitude aigre, alors elle aurait entraîné n’importe quel serviteur du Château. Disons que, si elle se plaisait à voir les gens la craindre, elle avait suffisamment son lot de mauviettes pour monter son égocentrisme à ce niveau là! À devoir côtoyer un élève jours après jours, aussi bien qu’il ne l’exaspère pas en étant un froussard, et ça ne semblait pas être le cas de l’adolescent devant elle.

Et il avait aussi une très forte estime de lui-même, peut-être un peu trop au goût de Khanrell, mais pas assez pour la rebuter. Enfin, une femme qui avait grandi auprès d’un frère comme Edgar Pride ne pouvait pas rencontrer pire dans sa vie en matière d’attitude supérieur. Au moins, il reconnaissait que la Princesse serait exigeante, qu’elle était douée et que, comme il avait l’ambition de devenir un grand, il lui fallait quelqu’un comme elle. Une petite flatterie de temps en temps, ce n’était jamais de trop pour Wrath, qui se mit à sourire. C’était visiblement un passionné qui n’avait pas froid aux yeux… Enfin, c’était aussi l’impression que lui avait laissé Saoirse, qui s’était pourtant poussée bien vite, sans profiter longuement des compétences de son maître. Mais ce n’était pas en repoussant tout les prétendants qu’elle trouverait un apprenti lui arrivant à la cheville avec qui partager son savoir!

-Eh bien, on ne peut pas dire que tu de sous-estime. Écoute, je ne dis pas non, mais je ne dis pas encore oui non plus. Quel âge as-tu au juste? Tu dois être près d’avoir terminé ta formation, je présume, songea-t-elle à voix haute, bien qu’elle avait appris, avec Saoirse, qu’il n’y avait pas d’âge pour commencer à développer des pouvoirs… C’est que je ne voudrais pas non plus perdre de temps avec quelqu’un qui ne restera que quelques mois, tout au plus, j’ai déjà donné à ça. Si je dois prendre un apprenti, je voudrais qu’il vaille la peine, car il aura à peine eut le temps de comprendre comment ça fonctionne avec moi. Hors, si tu as commencé étant gamin, comme la plupart des futurs magiciens, je suppose qu’il ne te reste pas plus de trois ans, là?

Khanrell avait la fâcheuse habitude de penser que ceux qui ne commençaient pas à développer leurs pouvoirs à quatre ans, comme elle ou son fils, ne feraient pas de bons mages. Ne pourraient pas être suffisamment moulés comme ils le devaient, en somme. Hors, si elle refusait de prendre des enfants sous sa tutelle, elle n’avait pas non plus envie d’être coincée avec un esprit déjà tout formé qu’elle ne pourrait pas influencer à regarder dans la même direction qu’elle.

-Alors j’aimerais bien savoir où tu en es avec tes capacités, et déjà, quels sont tes pouvoirs, que je me donne une idée de ce que je peux bien faire avec toi. Je ne prendrais quand même pas un apprentis qui me serait inutile, tu l’auras deviné, je suis une femme bien trop occupée pour m’encombrer d’un poids lourd.

Oh, oui, elle était dure, c’était un fait, et c’était voulu. Si l’adolescent ne pouvait pas supporter ce caractère et y répondre convenablement, il n’avait pas sa place auprès de Khanrell. Elle était difficile à suivre et à vivre, mais tout ça pouvait valoir la peine, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Aaron
Apprenti(e) magicien(ne)
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/09/2016

MessageSujet: Re: Un bon choix de vie... ? // Khanrell   Mar 20 Déc - 1:34

Je souhaitais tellement l’avoir comme maître. Je ne disais pas que j’étais le meilleur magicien, car n’importe qui me battait. Je suis certain que niveau magie, il avait des gamins meilleurs que moi. Moi, c’était seulement parce que je n’avais jamais vraiment eu la chance de m’entraîner. je voulais mais c’était difficile. Maintenant que je semblais plus magique, je le pouvais, c’était entièrement normal. Alors… je voulais vraiment devenir mage, j’y tenais absolument. Je lui avais montré ma passion, je lui avais montré que j’avais vraiment envie de le devenir. Je voulais travailler et le travail était même l’Une des choses que je recherchais vraiment.

La première chose qu’elle me dit fut que je ne me sous-estimais pas. En effet… j’avais foi en l’entraînement que j’avais suivi. J’étais fier aussi d’avoir vécu quelque chose comme cela, ça me faisait grandement plaisir, il fallait bien le dire. Elle ne me disait pas non, ce qui voulait dire que c’était une bonne chose ! Puis voilà que la formalité entrait… Mon âge. Vu l’âge que j’avais, elle pensait que j’étais loin proche de finir… mais… mais. Non pas du tout en fait, j’avais à peine découvert mon dernier pouvoir. « J’ai seize ans. Mais en fait… disons plus que... » Mais elle continua et je préférai l’écouter que continuer à parler. C’était mieux pour la situation, surtout si je voulais qu’elle devienne mon maître.  Elle m’expliqua qu’elle ne voulait pas que je parte au bout de quelques mois. Non c’est certain. J’écoutais très attentivement ce qu’elle me disait. Et encore, elle supposa que j’étais à la fin de mon entraînement. Mais non, je n’avais pas commencé jeune ! Les autres commençaient jeune, je le sais et finissait à l’âge que j’avais en ce moment… mais ce n’est pas mon cas. Mes pouvoirs n’ont pas voulu venir avant.

« Enfin, c’est… comment dire, différent ? »

Avant que je puisse aller dans mes explications, elle me demanda mes capacités. Quels sont mes pouvoirs et qu’est-ce qu’elle allait pouvoir faire avec moi. Je ne sais vraiment pas, je devais dire que cela était à elle de voir. Fallait que je me montre utile si je voulais être avec elle, ce qui n’était pas la chose la plus facile au monde, je dois avouer… Je n’ai pas du tout envie d’être un poids lourd et j’allais travailler pour ça. Mais une chose devait être certaine… je devais lui dire pour mon âge et pour mes pouvoirs. « Je ne veux pas être un poids, bien sûr ! Je ne serai pas venu sinon… mais en même temps… ça dépend de ce que vous dites en étant un poids... » Si pris un petit moment de réflexion. Je ne voulais pas dire n’importe quoi et surtout, je me doutais qu’elle allait avoir du mal à m’apprendre tout depuis le début.

« Alors… en fait, j’ai comme pouvoir la matérialisation d'armes. Une lance et une épée apparaissent et je peux les utiliser. Je peux aussi passer à travers les objets et finalement, je maîtrise la glace. Enfin, maîtriser la glace… c’est encore un grand mot, pour le moment du moins…  » Je me frottai la tête. Trouvant une façon de dire qu’en fait, je commençais tout juste mon entraînement et que je n’étais pas très très doué pour le moment. « En fait… j’ai beau avoir seize ans et les mages commencent plus tôt en général, mais… enfin. C’est pas exactement mon cas, voyez-vous ? » Je soupirai un moment avant de continuer pour lui expliquer la situation et arrêter de tourner autour du pot encore longtemps. « À vrai dire, j’ai découvert que je pouvais utiliser la glace… cette année. Donc… je ne sais pas m’en servir du tout en fait. Je n’ai jamais suivi de formation pour devenir mage… ni même pour devenir chevalier. Juste pour être dans la garde du château… donc au final… je ne sais pas utiliser grand-chose. C’est pour ça que je viens vous voir. Je veux apprendre et continuer un nouvel entraînement… qui me prendra du temps et que j’aimerais. » Je devais faire en sorte qu’elle accepte malgré mon gros problème… m’apprendre la magie, accepter que le début ne soit pas magnifique. Aller, je pouvais la convaincre.

« Je sais que ce ne sera pas facile… mais c’est ce que je recherche ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell
Magicien(ne) conseiller(ère)
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 08/02/2015
Localisation : Shola

Feuille de personnage
Âge: 29 (éter.), 32 (fév.)
Race: Humaine (Vampire)
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Un bon choix de vie... ? // Khanrell   Lun 2 Jan - 17:38

Il fallait avouer que ses pouvoirs étaient plutôt intéressants, et utiles en certaines circonstances. L’esprit stratégique de la Magicienne Conseillère analysait déjà comment elle pourrait mettre à profil ces deux nouvelles particularités au Château, lorsqu’elle aurait terminé sa formation. Deux, parce que maîtriser la glace, ce n’était pas nouveau pour elle à exploiter : elle savait le faire elle-même!

Enfin, Aaron avoua n’avoir découvert ce dernier pouvoir que tout récemment, et ne savait donc pas du tout comment s’en servir. En soit, ce n’était pas vraiment un problème, puisque Khanrell n’aurait aucune difficulté à commencer avec les bases pour celui-là, le connaissant très bien. Mais cela voulait-donc dire qu’il n’avait jamais eu de formation magique? C’est ce qu’il confirma, en spécifiant qu’il n’avait pas essayé d’entrer dans l’Ordre de Chevalerie.

-Mais alors, où se situe ta maîtrise de tes deux premiers pouvoirs, si personne ne t’a jamais montré à t’en esrvir, tu as appris tout seul? le questionna-t-elle alors qu’elle réfléchissait en même temps.

Cela voulait donc dire qu’il en aurait pour plus d’une décennie à apprendre avant d’être sacré magicien. Certes, cela reléguait son utilité au Royaume à beaucoup plus tard qu’elle ne le pensait, mais comme elle aurait détesté ne garder un apprenti que quelques mois (et ne pas pouvoir le modeler à son goût) cela ne la dérangeait pas tant que ça! Au contraire, Khanrell voyait très bien les avantages de la chose. Un apprenti tout neuf, mais qui n’est pas un gamin. C’était même déjà presque un adulte, il lui avait dit avoir seize ans, quand même!

-Alors… ce serait commencer à zéro? Tu n’as jamais fait de magie avant? Mais qu’as-tu fait de ton enfance et ton adolescence alors? Tu as parlé d’entraînement pour la garde, mais je ne t’y ai jamais vu. J’aimerais bien savoir qui t’a entraîné, et comment.

Surtout pour s’assurer qu’il n’avait pas été formé par un esprit trop libre qui l’aurait transformé en tête forte… Khanrell remarqua alors qu’il était toujours debout, droit comme un piquet, et se souvint ne pas avoir eut la délicatesse de l’inviter à s’asseoir devant son bureau. Bon, il ne lui attirait pas vraiment sa pitié ainsi, et elle l’aurait bien laissé poiroter ainsi, mais ils allaient en avoir pour un bon moment encore. De toute façon, comme elle-même était assise, elle commençait à avoir mal dans la nuque à force de regarder en haut, car il était plutôt grand quand même.

-Mais qu’est-ce que tu fiches encore debout? Assieds-toi voyons, ou j’vais me prendre un torticolis. Merci. Tu réalises que tu es entrain de demander à l’une des magiciennes ayant la pire réputation du Royaume, et je t’assure qu’elle est justifier, de t’entraîner pour la prochaine décennie, environ, et d’être à ses ordres et désirs en tout temps? Oh, magicienne qui est, d’ailleurs, devenue une vampire? On ne peut pas dire que t’es un froussard. À moins que tu n’étais pas au courant, au quel cas tu me décevrais. Je voulais juste mettre les points sur les i, te rappeler ce qui va t’attendre dans les prochaines années si jamais j’acceptais de te prendre sous ma tutelle.

Khanrell n’est pas du type femme maternelle passant par quatre chemins pour se faire comprendre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Aaron
Apprenti(e) magicien(ne)
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/09/2016

MessageSujet: Re: Un bon choix de vie... ? // Khanrell   Dim 29 Jan - 23:16

Je commençais à me dire que ce n’était peut-être pas possible. Ayant seize ans, j’avais vu plusieurs apprentis passer et plusieurs chevaliers aussi. La plupart étaient beaucoup plus jeunes que moi, bien que ce ne soit pas exactement le coup de tout le monde. Je savais que j’étais un peu vieux pour ce qui était la norme. Personnellement, je me sentais mieux comme ça car j’allais m’en rappeler et je savais que je changeais de vie et de façon d’être. C’était vraiment ce que je souhaitais et ce que je désirais. Je veux changer, je ne veux pas passer ma vie à continuer dans les pas de mon père. Je veux faire ce que je souhaitais, sans aucun problème. Ce n’est rien de bien compliqué. Je veux juste être moi et rien de plus que cela. Enfin, quelqu’un me l’avait permis et je vais mettre tous mes efforts dedans.

Elle me demanda alors si j’avais appris tout seul, si la maîtrise de mes pouvoirs se limitait à ce que j’avais appris. « Et bien… oui. Plus ou moins… Je suis capable de les utiliser, mais je peux sans doute l’améliorer assez… pas mal même ? » Je maîtrisais le premier, le deuxième… ça dépend des moments et le troisième, je ne voulais même pas dire que c’était une énorme catastrophe. Elle me disait que c’était de commencer à zéro. En groooooos, je pouvais dire que oui. Je sais suivre des ordres, je sais écouter et je ne suis pas quelqu’un qui avait besoin d’aide dans une façon d’entraînement. Je savais très bien comment m’entrainer et j’aimais cela. Donc oui, c’était comme de commencer à zéro, mais pas seulement cela comme je n’avais pas besoin d’apprendre la discipline que je connaissais déjà. Elle voulait savoir où je m’entraînais, comme elle ne m’avait jamais vu. Bien… mon père. C’était mon entraînement personnel et après, je passais le reste de ma journée là-dessus. C’était vraiment une partie de ma vie, sinon, ma vie entière. J’en avais mal aux mains parfois.

« Et bien, c’est… plutôt ça. Oui je commence de zéro comme je n’ai jamais fait de magie en cours ou quoi que ce soit mais… mais oui ! Je m’entrainais avec mon... » Elle me coupa la parole en me demandant violemment de m’asseoir. Je m’exécutais donc directement en la regardant. J’aimais bien être debout, ça me donnait un air et une prestance. Mais je préférais vraiment beaucoup l’écouter. C’était une meilleure chose. Puis, elle me parla de sa façon de faire… Mais oui, je savais, je vivais ici depuis très longtemps, j’avais entendu des choses… et un peu tout, Disons que je connaissais bien sa réputation et que je n’avais pas peur. Je ne savais pas si cela allait être bien ou non…. mais je l’espérais de tout mon être. Je me disais que ça allait être difficile, mais je suis prêt. Je veux m’améliorer et trouver un nouveau centre d’intéret. Toujours le combat, mais moins. L’entraînement était dans ma vie depuis 16 ans et elle allait l’être jusqu’à mes 28 ans.

« Je sais très bien ce que tout cela signifie ! Je suis venu vous voir vous en particulier, en toute connaissance de cause. Je ne veux pas quelque chose de facile, car on apprend pas en travaillant à la légère. Je préfère être mort de fatigue et profiter de mon repos que de seulement me reposer. Je sais ce que ça signifie ! Complètement ! Et je le veux ! »

Dans ma passion, je me levai en montrant comment cela me tenait à coeur… Mais lorsque je le réalisai, je m’assis et je la regardai. Il fallait que j’apprenne à me calmer. Au moins, elle ne pouvait pas dire que je n’étais pas quelqu’un de passionné. J’étais entièrement dans mon rôle… « Et… bien sûr que ce sera difficile comme j’ai jamais eu d’entraînement magique, mais je sai comment m’entrainer, j’ai eu ça une énorme partie de ma vie. Donc peut-être que magique, c’est nouveau.. mais mon père m’a entraîné et j’ai continu encore et encore pour devenir digne et pour moi-même. Alors, c’est pas tant de zéro car je connais la discipline, j’ai été entraîné pour être un garde et le rester, faire comme mon père. Donc c’est de zéro niveau capacité, mais pas comme si j’étais tant un nouvel apprenti…  » Ouais… je voulais qu’elle m’accepte. J’avais montré ce qu’elle voulait savoir.

« Donc… malgré le fait que je ne connaisse comment dire… très peu en magie, vous acceptez de me prendre en apprenti ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell
Magicien(ne) conseiller(ère)
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 08/02/2015
Localisation : Shola

Feuille de personnage
Âge: 29 (éter.), 32 (fév.)
Race: Humaine (Vampire)
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Un bon choix de vie... ? // Khanrell   Mar 31 Jan - 19:17

Eh bien… il n’était pas un froussard. N’importe quel autre adolescent se serait pissé dessus de trouille en entendant le discours de Khanrell, assermenté d’un sourire aux dents exagérément pointues et d’un regard qui vous glace jusqu’aux entrailles. Mais non, Aaron semblait s’être plutôt échauffé, se relevant même dans sa passion lorsqu’il lui assura qu’il savait dans quoi il s’embarquait et qu’il n’avait pas envie d’un entraînement facile, au contraire, et que c’était bien ce qu’il voulait. Après s’être calmé, il lui expliqua que, bien que n’ayant jamais eu d’entraînement magique, il savait comment «s’entraîner, connaissait la discipline, ayant été éduqué par son père, un garde, qui ne lui avait, vraisemblablement, pas donné la vie de repos. Peut-être s’attendait-il encore à ce qu’elle soulève un autre point, le questionne davantage, ou lui dise d’aller voir ailleurs, puisqu’il lui demanda, enfin, s’il pouvait être son apprenti. Et il ne s’attendait certainement pas à la plate réponse que la Magicienne Conseillère lui servit…

-Mouais, ok. Va chercher tes trucs, t’emménage au Château pour la prochaine décennie.

Froide, sèche, désintéressée, se repenchant déjà sur les documents qu’elle consultait juste avant qu’il n’arrive. Ben quoi? Elle avait autres choses à faire, quand même… Se remettant à lire en silence, Khanrell sentait toujours des yeux posés sur elle, et n’entendait pas son apprenti partir. Elle soupira, leva des yeux exaspérés vers Aaron, qui semblait encore se demander sur quelle espèce de folle il était tombé. La vampire grogna, ramassa un bout de parchemin sur lequel elle griffonna quelques mots:

«À qui de droit,

Veuillez préparer une chambre pour mon apprenti et l’aider à s’installer.
Khanrell Wrath «La Colère» de Shola.»



Elle n’aimait vraiment pas faire dans les longueurs inutiles. La Magicienne sécha sur l’encre pour la faire sécher plus rapidement, apposa son sceau de cire dans le bas de la feuille et la tendit à l’adolescent.

-Bon, tu dégages maintenant? J’ai du travail à faire. Ton entraînement commencera demain, soir au cas où tu n’aurais pas compris, là j’ai besoin de paix. Donne ça au premier serviteur que tu croiseras, il va s’occuper de t’installer quelque part dans une aile ou une autre du château, je sais pas trop laquelle et je m’en fiche un peu. Maintenant, laisses-moi travailler. Et ferme la porte en sortant.

[RP TERMINÉ POUR KHANRELL]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un bon choix de vie... ? // Khanrell   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un bon choix de vie... ? // Khanrell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Quant au choix des acteurs pour jouer leurs personnages.
» Choix de Sponsors #2
» Le choix des semis-elfes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Shola :: Capitale :: Château-
Sauter vers: