Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Des trucs en commun. [Nata]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khanrell
Magicien(ne) conseiller(ère)
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 08/02/2015
Localisation : Shola

Feuille de personnage
Âge: 29 (éter.), 32 (fév.)
Race: Humaine (Vampire)
Âme soeur:

MessageSujet: Des trucs en commun. [Nata]   Dim 16 Oct - 14:39

Cette visite à Alombria s’annonçait autant être un calvaire qu’intéressante. Évidemment, Khanrell essayerait d’éviter Colombe, avec qui elle n’avait pas envie de discuter, pour des raisons évidentes, mais elle ne pouvait mentir en prétendant que sa deuxième famille ne lui avait pas manqué. Après tout, ils avaient passé tant d’années dans le même château, elle avait quand même treize ans lors de la séparation! Bon, évidemment, elle ne laissait pas un doux souvenir de sa personnes à ses cousins et cousines, mais ça faisait partie du jeu, non? Après tout, elle n’avait jamais vu Dylan comme un sadique bouillonnant, et pourtant… elle l’avait épousé!

Petite conséquence, toutefois, c’était que ledit Dylan avait une jumelle, et celle-ci n’avait visiblement pas apprécié avoir été laissée derrière à Alombria, pendant que son frère se payait du bon temps à Shola. En tout cas, c’est ce que Khanrell compris du ton employé par le messager qui la conviait à «discuter» avec la Princesse Renata Charity… Pourquoi avait-elle l’étrange impression que ça n’allait pas être une partie de plaisir? Et depuis quand est-ce qu’on sommait une déléguée royale ainsi? Soupirant, la Magicienne Conseillère de Shola se peignit l’air le plus emmerdé qu’elle pouvait sur son visage, avant de se rendre aux appartements de l’emmerdeuse. Au moins, à porte close, elle apprendrait peut-être enfin quelque chose d’intéressant sur sa cousins, car à l’abri des yeux de tous, chacune pourrait laisser tomber les formalités imbéciles.

-Salut cousine, somma platement Khanrell en entrant dans le salon de l’appartement royal sans frapper, se sentant comme chez elle. Tu as du vin au moins? J’ai cru comprendre que tu avais envie de me parler dans le blanc des yeux et j’ai peur (non pas vraiment) de savoir pourquoi.

Son ton était léger, comme si elle discutait météo, mais justement… l’orage risquait de ne pas tarder. Khanrell détestait qu’on lui fasse perdre du temps, plutôt ironique pour l’immortelle qu’elle était devenue. Fouillant dans ce qu’elle reconnut comme un petit sellier personnel, sortit une bouteille (elle en aurait bien besoin) et deux verres, sans demander la permission.

-Alors… je suppose que tu es fâchée contre moi de t’avoir volé ton précieux jumeau? Au fait, je n’ai jamais pensé à lui demander, simplement parce qu’on s’amuse beaucoup trop quand on est ensemble pour que je songe à ma cousine, mais quand même, maintenant que je t’ai sous les yeux…

Khanrell dévisageait Nata avec un sourire en coin qui en disait long. Disons qu’elle n’était pas particulièrement prude, et ne voyait pas d’un œil frigide les relations ambigües… ça aurait été bien ironique, considérant comment sa propre relation avec son frère, Theodore, avait évoluée, et ce même après son mariage avec Dylan.

-Tu es beaucoup trop mignonne, tu sais? Forcément, il n’y avait pas que de la fraternité entre vous, hein? Faut bien que mon Dylan ait pratiqué quelque part avant de devenir un aussi bon amant, il n’a pas trouvé tout ça tout seul. ricana-t-elle en prenant sa première gorgée de vin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nata
Magicien(ne) guérisseur(euse)
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 22/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 25 ans [Fév]
Race: Humaine
Âme soeur: Dylan

MessageSujet: Re: Des trucs en commun. [Nata]   Ven 21 Oct - 5:13

La princesse referma la porte de ses appartements avec force, le claquement résonnant dans le corridor comme un gong. Le sang bouillonnait dans ses veines lorsqu’elle constatait l’aise à laquelle ils avaient envahi son château. Elle ne pouvait se tourner sans voir leur sourire traître. Surtout le sien… Avec ses cheveux blonds et ses yeux de vipères. Sa présence même était un affront à la jumelle de Dylan. Comment osait-elle se présenter au bras de son frère après lui avoir pris la chose la plus précieuse qu’elle possédait? Ce n’était pas assez d’avoir détruit leurs terres et tuer leurs gens. Il fallait aussi qu’ils rappliquent et souillent les funérailles de la Reine et de la Chevalier Reyth… Et pourquoi ne pas mettre le feu au château pendant qu’ils y étaient?

Tremblante de rage, Nata frappa son miroir qui éclata en plusieurs morceaux. Grâce à sa guérison accélérée, ses plaies se refermèrent laissant sa peau ensanglantée, mais aucune douleur. Elle eut à peine le temps de rincer sa main que la satanée Mage cognait. Elle quitta son bureau pour aller ouvrir la porte et n’eut pas à l’inviter que Khanrell rentrait déjà. Outrée par la familiarité de sa cousine, elle faillit la corriger et lui demander à ce qu’elles se vouvoient comme il était poli de le faire. Mais elle savait que c’était admettre que la princesse de Shola la rendait mal à l’aise et elle avait trop d’orgueil pour autoriser une telle chose. Qu’elle fouille! Elle n’en avait cure.

« Tu ne peux pas me “voler” Dylan. Il sera toujours lié à moi d’un lien que vous n’aurez jamais. Peu m’importe que tu sois sa femme », ajouta-t-elle, la voix débordante de dédain. Elle ne s’attendait pas à la pique de son interlocutrice qui suggéra perfidement que les jumeaux étaient plus qu’âmes sœurs et l’accusation la frappa comme une gifle. C’est presque ainsi qu’elle en répondit : sa main se leva pour gifler sa cousine. Le tout avait été si rapide que son cerveau eut du mal à arrêter son mouvement. L’alombrianne écarta les yeux, surprise par son propre accès de violence, mais surtout par sa profonde frustration de ne pas sentir sa paume claquer contre la peau parfaite de Khanrell. Elle ne lui ferait pas le plaisir de perdre patience. Certaines personnes s’amusaient de rendre les autres inconfortables, de les provoquer au point ils perdaient la tête… Les dieux seraient damnés le jour où une enseignante se ferait prendre par une tactique si puérile.

Elle opta pour confronter le feu par le feu et se saisit de la coupe que sa cousine tenait, prit une gorgée puis la lui remis. « Les exploits de Dylan sont les siens… je ne l’ai jamais regardé de cette façon. Et ce n’est pas faute de le trouver magnifique. », affirma-t-elle audacieusement en léchant sa lèvre pour enlever toute trace de vin. La princesse se sentit ennuyée devoir justifier le fait qu’elle n’était pas attirée sexuellement par son frère. Dans quel monde tordu vivait sa cousine? Oh, elle était séduisante, follement. Mais de là à se jeter dans le bras de sa belle-sœur, il n’y avait qu’un pas et Nata n’était pas prête à le franchir. Et de toute façon, quiconque suggérait que les jumeaux de Virtuas avaient une relation inappropriée ne pouvait pas être sain d’esprit. « Je n’ai pas ce genre de relation avec mon frère. Ça ne m’étonnerait pas ni de toi ni de Shola, car vous avez l’habitude de prendre ce qui ne vous appartient pas… D’abord toi et des demeurés de frères et sœurs, vous tentez de vous emparer des terres de Père. Puis tu prends Dylan. Et maintenant, tu agis comme si le château était tien. Comme si mes appartements étaient tiens. Êtes-vous ma maîtresse? Suis-je à votre goût, Votre Altesse? Suis-je assez distrayante pour la Grande Khanrell? » Nata fit une courbette, le sourire moqueur. Sa voix suintait de cynisme, surtout avec la déférence feinte qu’elle attachait à ses « vous ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell
Magicien(ne) conseiller(ère)
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 08/02/2015
Localisation : Shola

Feuille de personnage
Âge: 29 (éter.), 32 (fév.)
Race: Humaine (Vampire)
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Des trucs en commun. [Nata]   Mar 25 Oct - 19:39

Même si la trêve avait été mise en place plusieurs semaines avant la mort de Marian, afin de pouvoir faire front commun contre l’armée de dragonniers, les habitants d’Alombria étaient toujours aussi suspicieux envers les Sholiens, s’attendant de tout part à un coup d’état. Ce qui était plutôt logique, en fait, considérant que Shola agissait exactement de la même façon! Bien sur, plusieurs auraient préféré ne pas les voir au château pour les funérailles de la Reine, mais se cacher les aurait pointés du doigt, non? Ils avaient créé une nouvelle alliance, il ne fallait pas la mettre en péril simplement pour des questions d’orgueil, tant qu’ils prétendaient être amis, il fallait aussi prétendre être en deuil.

C’était Khanrell qui était supposé être la colérique de la famille, pourtant il semblait bien qu’elle n’était pas la seule habitée de ce péché (comme bien d’autres d’ailleurs), même dans la famille des vertus. Nata réagit prestement en prétendant qu’on ne pouvait pas lui voler son âme-sœur et qu’il lui appartiendrait toujours, et cela fit sourire Wrath. Comment pouvait-elle se fâcher alors qu’elle éprouvait autant de plaisir à faire enrager sa petite cousine?

-Sauf que c’est moi qui le baise, répondit-elle platement, du tac au tac, en levant son verre comme dans une terrible imitation d’un toast a la santé de Dylan, avant de le vider rapidement.

En voyant Nata s’approcher pour la gifler, Khanrell leva un sourcil surpris et se prépara à s’enflammer pour lui rendre la monnaie de sa pièce, mais la guérisseuse se retint au dernier instant, ce qui amusa encore davantage Wrath, qui ne put s’empêcher de sourire en se versant leur deux verres, vides tous les deux. C’est vrai que Dylan était une bombe (dans tous les sens du terme), à ne pas en douter (sinon elle ne l’aurait pas marié), mais que les jumeaux n’aient pas commis le péché d’inceste l’étonnait énormément. La Sholienne abandonna le verre de sa cousine sur le meuble, décidant plutôt de se préoccuper du sien, le vidant tout aussi rapidement que le premier. Ce contact prolongé avec la moitié détestable de sa famille allait la rendre folle si elle ne se saoulait pas…

À nouveau, Nata précisa qu’elle n’avait aucune relation autre que fraternelle avec Dylan, bien que ça ne l’étonnait pas que les Sholiens puissent y penser. Khanrell eut un sourire en pensant à Theodore, si seulement cette pauvre garce savait… Elle l’accusa ensuite d’avoir pris ce qui ne lui appartenait pas, et Wrath pris ses accusations sans broncher, enregistrant tout précieusement dans sa mémoire, pour ne relever que la fin.

-Bien évidemment, chère cousine! s’exclama-t-elle en feignant un bonheur innexistant. Je suis tellement ravie que tu m’en parles, justement, viens ici ma coquine! gloussa-t-elle en prenant la guérisseuse par le collet, et sans attendre, l’embrasser malgré ses protestations.

Lorsqu’elle la relâcha pour prendre une autre gorgée de son vin, Khanrell avait du mal à ne pas s’esclaffer, claqua une fesse à sa cousine et retourna remplir son verre. Être saoule l’empêchait de perdre les pédales, c’était un bon point pour la famille!

-Tu sais que c’est toi qui m’a demandé de venir, non? Qui m’a SOMMÉ en ta compagnie comme si je n’étais qu’une serviteur? Je voulais simplement te rappeler qu’on joue au même niveau, toi et moi, Nata. Ce fichu château, je n’ai jamais voulu y mettre les pieds, mais j’en suis forcée pour faire bonne figure, pour faire durer la trêve pour qu’on ne soit pas tous dévorés par des dragons le mois prochain. Alors je t’assure que supporter ta petite face jalouse me fait autant plaisir que me faire enculer par un dragon, bien que tu sois, effectivement, plutôt mignonne ma chère, c’est que t’es bien la jumelle de Dylan. Mais alors voilà, tu me dis que je ne te l’ai pas volé, pour ensuite dire le contraire, alors maintenant, si tu ne m’as pas appelé parce que tu me désir, ou que tu voulais tester la marchandise que ton frère a marié, joignant le geste à la parole, elle tripota sa propre poitrine, la faisant tressauter dans son décolleté, eh bien j’aimerais bien savoir… pourquoi je suis ici, au juste?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nata
Magicien(ne) guérisseur(euse)
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 22/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 25 ans [Fév]
Race: Humaine
Âme soeur: Dylan

MessageSujet: Re: Des trucs en commun. [Nata]   Dim 12 Fév - 6:12

Certaines personnes existaient que pour gâcher la vie des autres, comme si le malheur et le désespoir était ce qui les sustentait. Et dans chaque couche de la société, on trouvait de ses vautours, de ses oiseaux de mauvais augures. Pour la princesse H. Renata Charity O., cette personne prenait les traits de sa belle-sœur, une alburostre froide et dont l’existence même la plongeait dans une rage incontrôlable en même temps qu’une angoisse paralysante. Certes, elle l’avait invitée dans sa suite – ou plutôt, par l’intermédiaire de jeune et jolie servante Viola, l’avait sommé – mais qu’espérait-elle ? Des excuses pour avoir convaincu la personne qui la complétait de l’abandonner ? Le respect qui lui était dû en tant que princesse et mage royal du royaume voisin ? De la courtoisie ? L’opportunité De l’étrangler ses mains nues et voir la vie quitter ses yeux de glaces au risque de briser la trêve qui ne tenait qu’à un fil ? Un incident et elle volait en éclat et Shola et Alombria recommençait à brûler les villages riverains de l’autre. Le bien-être de son peuple était ce qui empêchait Renata d’agir sur ses impulsions, car si ça façade de jeune sainte sans reproche n’était fumée, son empathie et son amour pour ses gens étaient quant à eux bien réel.  

En tant que guérisseuse, elle avait eu le … privilège d’assister en première loge aux ravages provoquées conflit et pourtant, malgré la grossièreté (volontaire ?) de Khanrell, elle n’était pas prête envoyer valser la paix pour la satisfaction animale de mettre ses mains autour du coup de le mage de Shola. Non, Charity Oksana l’Hospitalière repris le dessus et elle prit le vin que la vipère lui avait versé avec un sourire forcé et un « Merci » entre ses dent serrés. Puis cala avant de se resservir et de faire subir à son 2e verre le même sort que le premier. Elle voulait être vivre pour oublier les mots de Wrath ; Elle ne voulait pas imaginer la vie sexuelle de son jumeau. Des idées pour qu’elle devienne insomniaque pour le reste de ses jours… Non, ce que Nata   souhaitait était simplement que la sorcière qui avait épousé son frère disparaisse dans la nature comme le mauvais esprit qu’elle était. Et que de Dylan lui revienne et que tout redevienne comme avant…Mais Dylan avait pardonné à Shola d’avoir tenté de l’assassiner et sembler aimer sa femme. Ce qui nourrissait encore plus la haine de sa sœur, ainsi que sa culpabilité (Ne devrait-elle pas se réjouir du bonheur de son âme sœur ?). Puis toutes les réflexions de Nata volèrent par la fenêtre lorsque Wrath l’embrassa.

« Tu es complètem-… » commença Charity avant de s’arrêter car elle n’avait pas même pas d’insulte appropriée et de toute façon, son interlocutrice était repartie dans un monologue qui questionnait les motivations de la mage enseignante. Et pendant un moment, le silence régna dans la suite. « Et puis merde. »

Quelque chose se craquela dans la conscience l’enseignante. Comme si tous ces désirs cachés se déversaient à la surface pour tâcher son âme, guidant son corps contre son gué. Elle se vit avancer comme un automate pour déposer son verre et embrasser Khanrell brutalement en s’accrochant fermement dans sa chevelure blonde de cette dernière.

Au début, c'était pour prouver qu'elle pouvait jouer elle aussi. Mais une seconde dans le baiser et quelque chose de différent saisit son cœur. C'était le désir, elle le sentait assez pour le reconnaître. C’était le feu familier dans sa poitrine et la douleur délicieuse dans son bas-ventre, comme la foudre. Mais ce n'était pas le même désir qu'elle avait toujours pour Lächeln, elle était plus sombre, plus colérique, presque hargneux, violent.  La charité ne voulait pas chérir et aimer, elle voulait blesser. Elle voulait embrasser jusqu'à ce que les lèvres de la princesse sholienne fussent gercées, lui tirer les cheveux tout en forçant sa langue entre ses lèvres, la pousser contre le mur et mordre lui cou. Et c'était exactement ce qu'elle fit. « Quelle insolence va-t-il sortir de ta bouche ? Je suis plus que curieuse de le découvrir, Wrath… » fit-elle en saisissant sa mâchoire avec sa main droite dans un geste presque possessif.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell
Magicien(ne) conseiller(ère)
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 08/02/2015
Localisation : Shola

Feuille de personnage
Âge: 29 (éter.), 32 (fév.)
Race: Humaine (Vampire)
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Des trucs en commun. [Nata]   Dim 12 Fév - 17:42

Franchement, pourquoi n’avait-elle pas encore tourné les talons et fichus le camp en se rendant compte de l’animosité de sa belle-sœur et cousine? Comme si elle n’avait pas assez à supporter la froideur de Dylan depuis qu’elle était vampire et les œillades pleine de haine de… bon, à peu près tout le monde, et seulement parce qu’elle s’appelle Khanrell Wrath de Shola. Non, vraiment, elle ne savait pas pourquoi elle supportait ça, disons que juste être ici, en Alombria, était un calvaire assez insoutenable pour qu’elle ne se tape pas en plus la crise de jalousie de Renata! C’était, en fait, la curiosité qui retenait la Magicienne Conseillère de simplement foutre le camp… Pourquoi? Enfin, à force d’attendre ce fichu pourquoi qui ne venait pas, la nouvelle vampire s’impatientait et mourrait d’envie de laisser tomber. Tout le monde le savait, pourtant, qu’elle n’était pas patiente et la guérisseuse ne lui avait toujours pas dit pourquoi elle l’avait demandé, se contentant de l’insulter (ce qui la laissait de glace, évidement, pour ne pas faire de mauvais jeux de mots, et pour être honnête, l’amusait un peu…)

C’est pour ça qu’elle l’avait embrassé. Peut-être que si elle la poussait à bout, Nata allait lui foutre la paix… ou au moins lui dire la vrai raison pourquoi elle était là! Khanrell n’avait fichtrement aucune envie de jouer aux devinettes et cette attente l’emmerdait, elle préférait donc se conduire comme une parfaite ordure (ce qui n’était pas bien difficile) et jouer les agaces avec sa cousine (encore une fois assez naturel, surtout avec la famille semble-t-il). La guérisseuse fit mine de vouloir l’insulter, mais s’interrompit en laissant la conseillère sholienne lui remettre les pendules à l’heure.

Toutefois, sa cousine la surpris, plutôt que de répondre, se contentant de jurer (oh, les vertus n’étaient donc pas si pures que cela, qui l’aurait deviné?) et elle se jeta… carrément… sur Khanrell… Contre toute attente, cette garce lui agrippa les cheveux après avoir lâché son verre et s’empara de ses lèvres dans un baiser sauvage qui, aussi amusant que cela puisse paraître, se comparait presque à ceux de Dylan. Wrath gloussa, sans se plaindre de se revirement de situation, voulu poser sa coupe également, manqua le bord de la table, l’entendit se fracasser et voler en éclat, l’ignora et répondit avec la même ardeur à sa belle-sœur. D’accord, si elle voulait vraiment jouer à ce jeu là, elle embarquait à cent milles à l’heure, on n’aura pas dit que la Magicienne Conseillère de Shola allait manquer une occasion de s’envoyer en l’air avec une jolie dame. Et même pas encore saoule en plus! Deux verres? Trois peut-être? Décidément, son charme était indéniable…

-C’est vrai que tu ressembles à ton frère, finalement… souffla-t-elle lorsque Nata lui donna l’occasion de le faire, après un torride baiser qui les laissa toute deux essoufflées et pantelantes. Tu sais Nata, quand tu te comporte en vraie dame, je n’ai pas envie d’être insolente avec toi! rigola Wrath alors que les mots et le ton contredisaient l’idée originale.

Renata ne voulait pas seulement la provoquer, c’était évident, tout son corps semblait vouloir vibrer avec elle, aussi brûlante de luxure que Dylan. Elle ne lui tenait pas les cheveux, elle tira dessus, ne l’embrassait pas, la mordant presque, serrait sa mâchoire d’une main sans tendresse. Tout ce qu’il fallait pour allumer le feu brûlant de Khanrell, dont déjà quelques flammèches lui léchèrent les doigts, trop faibles pour blesser la guérisseuse, elle du certainement en ressentir tout de même la chaleur.

-Fais attention quand même, cousine, quand on joue avec le feu, on risque de se brûler. Dylan ne t’a pas appris ça? roucoula-t-elle en la poussant vers la table, brusquement, ne retenant plus ses gestes pleins de désirs refoulés en l’absence de son mari.

La bouteille de vin tomba à la renverse lorsque Khanrell força Nata à y prendre place, la soulevant par les fesses sans rencontrer de résistances, osant toucher sans permission, parce que rien dans l’attitude de la guérisseuse n’indiquait qu’elle n’avait pas envie d’elle. Au contraire, ses yeux laissaient voir la même passion de son frère, en peut-être moins violente. Wrath retrouva chez la jumelle de son mari des lèvres qui savaient caresser sauvagement les siennes comme elle l’aimait, forçant un nouveau baiser pendant que ses mains, pressées et sans douceur, remontaient la jupe de sa cousine pour lui caresser les cuisses avec chaleur. Une vraie, chaleur, dans le sens qu’elles étaient encore chaudes d’avoir, l’instant d’avant, été dévorées par des flammes magiques. La conseillère sholienne abandonna, presque à regret, les lèvres délicieuses de sa belle-sœur pour descendre dans son cou et goûter la douceur de la peau de son décolleté.

-Oh oui, vous avez vraiment beaucoup en communs, Dylan et toi, je comprends que vous soyez âmes-soeurs... Mais tu vas voir, si ton frère t'a manqué, moi aussi je lui ressemble beaucoup, cousine, puisque qui se ressembles s'assemble? Je crois qu'on va bien s'entendre finalement, toi et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des trucs en commun. [Nata]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des trucs en commun. [Nata]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES FAUSSES RUMEURS OU TRUCS DU NET
» Les trucs les plus traumatisant de votre vie !
» Une reconversion?, des trucs d'autodefense ?
» [Événement commun] Infestation
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Alombria :: Capitale :: Château-
Sauter vers: