Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Danse charnelle [Saphyra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Danse charnelle [Saphyra]   Mer 26 Oct - 14:57

La succube pinça l’arrête de son nez et fit de petits cercles avec le bout de ses doigts. Les sauvages du Désert avaient le don de l’exaspérer avec leurs histoires d’eau de rose et de liberté qu’ils « retrouveraient ». La seccyeth en doutait fortement, surtout s’ils n’étaient même pas en mesure de s’apercevoir qu’il y avait un intrus épiant les faits et gestes de leur rebelles. D’un autre côté, c’était d’autant mieux pour l’espionne qui aurait plus de nouvelles à envoyer à Irianeth. Celle-ci disparut d’ailleurs dans le plus grand silence, ne laissant aucune trace derrière elle.

De retour au campement, elle prit un bout de parchemin, de l’encre et sa plume. Elle fit un rapport qu’elle envoya aux chefs de l’Ordre. Elle mentionna également la rumeur qu’un groupe de soldats alombriens parcouraient le Désert à la recherche d’un pheryxian porté disparu, bien que ceux-ci eut rebroussé chemin. Rien ne disait qu’ils n’essaieraient pas de nouveau de trouver leur camarade manquant. Mi Yeon termina en indiquant qu’elle ferait son retour au royaume sous peu. Son temps dans le Désert touchait à sa fin, car elle avait accompli ce pourquoi elle était venue ici.

C’est ainsi qu’elle se retrouva sur sa monture, le dragon Kishan, trois jours plus tard. Elle ferma les yeux sous le plaisir évident qu’elle ressentait de voler à ses côtés. Après tout, ce n’était pas parce qu’elle était dragonnier qu’elle ne pouvait donner de pause à son compagnon de temps à autre. Elle avait des ailes, autant bien s’en servir plutôt que de les laisser rouiller dans son dos. Ce ne fut qu’au bout de plusieurs heures qu’elle se lassa et monta enfin sur son dragon afin de terminer son trajet jusqu’à la maison.

Mi Yeon se dirigea directement en direction des bains. Elle mourrait d’envie d’enlever cette couche de poussière qui lui collait à la peau depuis des semaines. Elle ne fit même pas de détour à sa chambre, exigeant plutôt d’un serviteur qu’il lui apporte des vêtements propres dans le vestiaire de la salle de bain. La vapeur qui s’évaporait desdits bains était exquise sur sa peau en manque d’hydratation. Elle avait déjà hâte de se laisser tremper.

Spoiler:
 

- J’espère que ma lettre concernant la rébellion s’est rendue à bon port. fit-elle pour entamer une conversation, se dénudant comme si de rien était. Elle pliait chaque morceau de vêtement au fur et à mesure qu’elle l’enlevait; elle détestait le désordre. Elle fit un clin d’œil à sa collègue tandis qu’elle faisait route vers l’eau chaude. Elle plongea lentement dans l’eau et se submergea, question d’enlever une première couche de poussière de sa peau et ses cheveux d’ébène. Lorsqu’elle ressortit enfin, elle essuya son visage de ses mains, puis planta ses yeux dans ceux de Saphyra. Viens-tu me rejoindre? demanda-t-elle avec un sourire coquin.
Revenir en haut Aller en bas
Zéphir
Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 13/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 30 (fév)
Race: Phéryxian
Âme soeur: Georgina

MessageSujet: Re: Danse charnelle [Saphyra]   Ven 28 Oct - 19:21

Quelques années plus tôt, Saphyra avait conclut un pacte avec Jayson qui devait lui octroyer beaucoup… beaucoup de plaisir. Toutefois, son fichu alter ego avait commencé à ressentir des émotions pour l’une des épouses du Harem qu’il était supposé se contenter de mettre enceinte, apparemment celle-ci était son âme-sœur. Mais comment Zéphir pouvait-il croire pareilles balivernes? ELLE était son âme-sœur! Bref, le jour où la dernière épouse (exclure ici Myetanuh) de Jayson eut annoncé atteindre son premier enfant, la moitié féminine du Chef de l’Ordre brisa l’entente avec son frère, ne demandant la permission que de continuer à fréquenter Georgina, dont il était amoureux. Ne s’intéressant nullement à ses épouses pour des raisons plus qu’évidentes, le Roi avait accepté.

Saphyra, elle, l’avait plutôt mal pris. Elle se plaisait bien, dans ce rôle, à savoir qu’elle se tapait tout le harem royal (exclure à nouveau Myetanuh), un beau doigt d’honneur à leur père qui n’avait pas voulu d’elle sur le trône. Car il ne fallait pas se berner, Velistan n’avait pas viré Zéphir de la famille, il avait viré Saphyra! C’était elle qu’il n’avait jamais voulu reconnaître comme existante et sa fille! Hors, si elle avait été capable, pendant quelque temps, de continuer à se faufiler dans les chambres des épouses royales pour profiter de leur corps, les jeunes femmes s’étaient vite rendue compte que le pacte avec Jayson était brisé puisque… ben… Zéphir refusait de prendre sa place pour «finir» le travail, et si la compagnie de la femme à la chevelure d’azur était agréable, ses demoiselles s’intéressaient bien plus à la masculinité du corbeau qu’à celle-ci…

Donc, Saphyra avait du commencer à se retrouver des amants et maîtresses, ceux qu’elle avait avant l’époque du harem s’étant trouvé désintéressés de sa personne, disparus, morts ou mariés. Seule Mi Yeon lui était revenue dès la première goûte d’intérêt, mais pour immédiatement repartir en mission dans le Désert. Depuis des semaines, donc, la Chef de l’Ordre rongeait son frein, ne sachant plus vers qui se tourner pour se satisfaire, sauf elle-même. Elle n’allait quand même pas se rabaisser à visiter un bordel! Il finirait bien par y avoir un petit nobliau ou serviteur cherchant les bonnes grâces d’une personne d’importance, non?

-Chef, une note pour vous, ça vient de notre campement, dans le désert.

Saphyra soupira, interrompu dans ses réflexion, et congédia le Seccyeth d’un geste de la main, lui intimant seulement de lui laisser le mot sur la table. Son corps lui démangeait de sensualité, cette fichu lettre pouvait bien attendre, si personne n’était là pour s’occuper d’elle, elle pouvait bien le faire toute seule. La Chef se leva pour fermer la porte de son bureau, et en remarchant vers son fauteuil, reconnu distinctement la calligraphie de Mi Yeon. Oh… il aurait pu lui dire avant. Oubliant son ambition première de se donner du plaisir, la phéryxianne lu les informations concernant la rébellion en diagonal, se promettant d’y revenir plus tard, puis son visage se fendit d’un sourire victorieux lorsqu’elle apprit que la Seccyeth rentrait bientôt à Irianeth. C’est en pensant au plaisir qu’elle éprouverait à retrouver l’une de ses anciennes maîtresse que Saphyra était retournée s’écraser derrière son bureau, mais pas pour y travailler, ses propres mains balayants son corps pour y éveiller ce désir si difficile à combler dernièrement…

---

La dragonnière avait compté les jours depuis l’envoie de la lettre, évaluant avez une assez bonne justesse le retour prévu de l’espionne. Lorsqu’elle reconnue la silhouette de Kishan dans le ciel, fendant le couché du soleil, son sourire victorieux était indéniable `et effrayant pour ceux qui ne savaient pas ce qu’elle pouvait bien avoir en tête à cet instant précis. Comme elle avait l’habitude de le faire elle-même lorsqu’elle revenait de mission, Saphyra se précipita vers les bains, espérant que ce serait également le premier réflexe de Mi Yeon, pour se décrotter du voyage. Elle attendit d’entendre des pas dans le couloir, lui confirmant l’arrivée de quelqu’un qu’elle espérait être la belle succube, avant de commencer à se dévêtir. Son dernier vêtement rejoignait à peine le sol lorsque des doigts délicats lui retirèrent sa longue chevelure bleue de son cou pour embrasser celui-ci.

-Ravie de savoir que je ne suis pas la seule à m’être ennuyée, susurra Saphyra sur le même ton, mêlant ses doigts aux mains sensuelles qui parcouraient sa taille jusqu’à sa poitrine, jusqu’au moment où elle furent interrompues par une servante.

La Chef, elle, aurait poursuivit, même sous le regard inquisiteur de l’employée, se fichant bien d’être observée. Au contraire, elle avait plutôt l’habitude, sachant que Zéphir était toujours là, quelque part, dans sa tête, à regarder ce qui se passait, et cela l’excitait, pour tout avouer! Mais Mi Yeon retira rapidement ses mains, remercia la servante pour ses vêtement et la congédia. Hum, dommage, c’était plutôt bien parti.

-Humm… est-ce qu’on parle vraiment de travail là? marmonna Saphyra, réfléchissant à peine à ses propos, son esprit trop préoccupé par le corps qui se dénudait sous ses yeux, dévoilant toute la beauté de la puissante seccyeth. Oui, nous l’avons reçu, la sécurité autour d’Adam a été renforcée, bien que nous doutons que quiconque puisse l’atteindre de toute façon, et pour ce qui est des sauvages rebelles, c’est probablement déjà réglé à l’heure qu’il est, grâce aux informations que tu nous as envoyées.

C’était un peu sa façon à elle de dire merci, non pas ses propos, mais la manière dont elle vint rejoindre Mi Yeon dans l’eau, à la demande de celle-ci. Demande bien inutile, car Saphyra était déjà en train de se glisser dans l’eau chaude, pesant chacun de ses mouvements pou dégager le plus de sensualité possible, se plaisant dans la lenteur de ses actes pour se faire désirer. La seccyeth trempée était désirable à souhait, l’eau dégoulinant sur sa peau la faisant luire de façon désirable.

Saphyra soupira au contact de l’eau délicieusement chaude, en voilà une ambiance parfaite pour ce qu’elle avait en tête. Le sourire coquin de Mi Yeon en disait long sur ce qu’elle pensait également de la situation. Roulant des hanches en marchant dans l’eau qui lui arrivait juste au dessus des seins, la Chef ne prit pas la peine de demander la permission avant de glisser ses deux mains dans le cou de sa maîtresse pour embrasser cette bouche qui se faisait toujours autant désirer.

-Est-ce que je t’ai déjà dis que tu m’avais manqué, Mi Yeon? chuchota-t-elle en chatouillant la peau du cou de la succube avec son souffle, alors que ses mains, elles, se tannaient déjà de la prude caresse, descendant langoureusement sur les omoplates ailées, glissant sur l’humidité de sa peau jusqu’à ses fesses fermes qu’elle convoitait depuis leur retour à Irianeth…

_________________


Shenya

Chansons thèmes de Zéphir : Boyfriend et My demons
Celles de Saphyra : This little girl, Smoke and mirror et Dirty Angel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Danse charnelle [Saphyra]   Mar 15 Nov - 18:43

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zéphir
Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 13/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 30 (fév)
Race: Phéryxian
Âme soeur: Georgina

MessageSujet: Re: Danse charnelle [Saphyra]   Sam 19 Nov - 17:43

Parce que franchement là, les enfants devraient pas lire ceci:
 

_________________


Shenya

Chansons thèmes de Zéphir : Boyfriend et My demons
Celles de Saphyra : This little girl, Smoke and mirror et Dirty Angel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miya
Écuyer
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 21/03/2016

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Race: Pardusse - Lynx
Âme soeur: Ishobel

MessageSujet: Re: Danse charnelle [Saphyra]   Sam 26 Nov - 8:00

[RP ANNULÉ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Danse charnelle [Saphyra]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Danse charnelle [Saphyra]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» La danse des sept voiles...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: