Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Pour le bien de la Nation ! [Pride]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katarina
Prince(sse) héritier(ère)


Messages : 15
Date d'inscription : 04/05/2016

Feuille de personnage
Âge: 8 ans (fev)
Race: Mi-humaine, Mi-fée
Âme soeur:

MessageSujet: Pour le bien de la Nation ! [Pride]    Jeu 17 Nov - 20:42

La petite avait bien grandi dans les dernières années. Maintenant âgée de cinq ans, elle s’affirmait de jour en jour. Katarina menaçait d’avoir un jour un égo aussi grand que celui de son père… et c’était parfait. Parce que son père, c’était bien sur l’homme le plus important du royaume ! Son papa, c’était le Roi. Et le Roi, il était le plus meilleur au monde. La petite rousse était en admiration profonde pour son père et rêvait de lui ressembler. En plus, elle avait récolté au cours d’un accident – un horrible accident bien sanglant qui avait traumatisé ce pauvre Théodore- une cicatrice identique à celle de son paternel. Elle la portait d’ailleurs avec une fierté sans pareille.

Quoi qu’il en soit, elle avait grandi. Terminer l’âge des babillements, des siestes à n’en plus finir et des langes informe. Maintenant, elle questionnait son monde avec des interrogations pointues, avec un carnet de rendez-vous bien chargé –entre les diners avec Tiffany, les cours de maintien et Theodore qui lui servait de précepteur… - et elle ne portait plus que de très jolie robe qui la mettait en valeur. Même, qu’elle ne sortait plus des appartements royaux sans son petit diadème qui hurlait à la terre entière, son rang. Et sa petite armure. Parce que, elle avait beau être une princesse… hors de question qu’elle soit une potiche ! Elle serait une guerrière comme papa.

Enfin bref, aujourd’hui était une belle journée et elle était en route pour le bureau de son merveilleux père. Une servante lui avait fait passer le message que son Père la faisait mander. Eh bien, soit. Elle quitta sa professeure d’étiquette –une vieille bique barbante – pour se rendre au bureau de Pride. Seule. Elle était grande maintenant et avait refusé que la servante l’escorte.

Elle toqua doucement à la porte, son petit poing faisait à peine du bruit contre la porte ! Mais elle attendit tout de même à l’extérieur l’autorisation d’entrée. Elle n’était pas une indélicate paysanne ! Ce n’est que lorsqu’elle reçut l’indication qu’elle ouvrit avec un beau sourire la porte du bureau. « Bonjour papa ! » Princesse ou pas, elle adorait son père et c’est pourquoi une fois la porte refermée, elle sautilla joyeusement jusqu’au Roi pour l’embrasser avec toute la candeur d’une enfant de cinq ans, somme toute normale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edgar Pride
Roi / Reine


Messages : 707
Date d'inscription : 25/02/2015

MessageSujet: Re: Pour le bien de la Nation ! [Pride]    Mar 17 Jan - 21:55

"L'homme le plus important du royaume" par contre, aurait bien donné sa place. Depuis le début de son règne, les guerres, et les menaces de guerre abondaient, ce qui nécessitait l'armée sur le qui-vive, et les soldats, loin de leur terres. À force les dépenses des armées s'accumulaient, et malgré la "magie" financière de son jeune frère (devinez lequel), il y aurait toujours des mécontentements, autant de ceux qui fournissait "trop", que de ceux qui n'était "pas assez" fournis. Il y avait bien sûr une volonté de trêve avec leurs voisins d'Alombria, mais la frontière devait quand même restée défendue, malgré le mouvement des troupes vers d'autres menaces.

Et encore, c'était sans compter les problèmes à l'intérieur du château. Par exemple, les rumeurs de plus en plus sinistres au sujet de sa propre soeur, Khanrell. Bien sûr, la Magicienne avait toujours... impressionné les esprits simples des serviteurs du château, mais maintenant, c'était un peu plus difficile de démentir les inquiétudes du vulgum pecus quand leurs craintes avaient un fondement un peu plus tangible.

Un léger toquement mit fin aux préoccupations du souverain. Rapidement, le roi retourna, face vierge en haut le document posé sur son bureau; des problèmes des plus ennuyeux concernant le transport des marchands à travers les routes du royaume. Rien qui ne méritait d'attention durant l'audience qui allait suivre.

-Entre, ma petite fée!

Il n'eut pas à le répéter deux fois; aussitôt dit, sa petite fille lui sauta directement dans les bras! Souriant à pleine dent, il posa son petit portrait craché sur ses genoux et lui caressa les cheveux avec tendresse.

-Alors, qu'est-ce que tu as fait, aujourd'hui?

Parce qu'il le savait, sa petite princesse vivait toutes sortes d'aventures dans la vie du quotidien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katarina
Prince(sse) héritier(ère)


Messages : 15
Date d'inscription : 04/05/2016

Feuille de personnage
Âge: 8 ans (fev)
Race: Mi-humaine, Mi-fée
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Pour le bien de la Nation ! [Pride]    Dim 22 Jan - 11:26

La petite princesse adorait venir dans le bureau de son père. Il y avait ici une atmosphère spéciale. Un mélange d’interdit et de privilège. Parce qu’elle ne pouvait ne pas être ici sans l’accord du paternel et qu’elle le savait, bien peu de gens venaient réellement là.  Son père recevait beaucoup de doléances, mais jamais ici. C’était surtout dans la grande salle du trône que tout se passait. Cette pièce, c’était les coulisses. Là où ce qui était vraiment important se jouait.

Du haut de ses 5 ans, elle ne savait pas vraiment ce qu’étaient ses choses importantes. Mais qu’importe, elle savait qu’elle était privilégiée de pouvoir entrer dans ce bureau. Et puis, qui dit entrée dans le bureau, disait voir son père ! Et s’il y avait bien une chose que l’enfant adorait, c’était son père. Son papa était beau, grand fort. Et puissant. Beaucoup plus que tous les autres papas du monde. Parce que le sien, c’était le Roi de Shola. Et que le Roi de Shola, il devait être aussi Roi d’Enkidiev – c’était la vielle pie de la broderie qui le lui avait dit…  Et pis Enkidiev, c’était bien sur le continent le plus puissant !  Et un jour, c’est elle qui serait la Reine. Comme ça papa. Ça, c’était son tonton Theo qui le lui disait.

Ce qui était vraiment génial, c’est que son père, il prenait toujours le temps de s’informer sur sa journée. Même s’il avait beaucoup de travail. Et il l’appelait ‘ma petite fée’ elle adorait ça ! « J’ai eu ce matin un cours de Géographie avec oncle Théodore. Puis j’ai diné avec Tiffany. Et je viens de quitter Mme Déborah qui m’enseignait comment verser le thé parfaitement… Dis papa. Pourquoi je dois apprendre à verser le thé ? Il y a les servantes pour ça. Aegon et Vali, ils apprennent à se battre !  Est-ce que je vaux moins qu’eux ? » Elle était pourtant persuadée d’être plus haute qu’eux ! Elle n’était pas juste princesse, elle était princesse héritière ! Elle détestait les cours de thé, de broderie et autre stupidité comme marcher avec une pile de livres sur la tête… comme si ça allait l’aider à apprendre la gou-ver-nance d’un pays. Elle ne voulait pas être une Dame de la cour comme sa mère. Elle voulait être la Chef. Comme son père !

Katarina regardait son père, avec toute l’adoration qu’elle avait, bien assise sur les genoux du Roi. Il caressait ses cheveux et elle pensait qu’il n’y avait pas meilleur endroit au monde. « Et toi papa ? Qu’as-tu fait aujourd’hui ? Jenny, ma dit que tu re-que-rais ma présence…» Elle savait ce que voulait dire requerrait… elle avait juste beaucoup de mal à le prononcer parfaitement. Il était long ce mot ! La servante –Jenny- ne pouvait pas juste dire : voulait me voir ? Pff…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edgar Pride
Roi / Reine


Messages : 707
Date d'inscription : 25/02/2015

MessageSujet: Re: Pour le bien de la Nation ! [Pride]    Lun 30 Jan - 21:33

Papa Pride replaça sa petite fille, qui commençait à glisser à force de s'agiter. Heureusement, étant à demi-fée, elle n'était pas aussi lourde qu'elle n'y paraissait, la petite Vanity était un poids plume. Le roi était bien satisfait de constater que l'éducation de sa petite n'était pas négligé. Et la voilà qui voulait déjà apprendre les armes! Il n'y avait aucune surprise là, dedans, bien sûr: c'était une vrai petite fille à son père! En fait, si ça n'avait tenu qu'à lui, il aurait déjà commencé à lui montrer les maniements, mais hélas! elle avait déjà causé tant d'émois avec ce fameux incident avec le cheval, les gouvernantes en feraient des crises d'hystérie.

Tu sais, être la princesse vient avec plusieurs obligations. Je suis entièrement d'accord avec toi, mais le devoir d'une demoiselle est d'apprendre les bonnes manières d'abord et les armes ne sont pas la priorité. Tu ne veux pas avoir d'une paysanne sur le trône j'espère!

Après cette petite blague, le roi reprit son sérieux:

-En fait aujourd'hui j'ai réfléchi à ton avenir. L'une de tes responsabilité en tant que princesse est de te marier quand tu seras grande avec un époux avantageux pour la Nation. Je voulait te prévenir en premier que je prends les arrangements pour que tu épouses Aegon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katarina
Prince(sse) héritier(ère)


Messages : 15
Date d'inscription : 04/05/2016

Feuille de personnage
Âge: 8 ans (fev)
Race: Mi-humaine, Mi-fée
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Pour le bien de la Nation ! [Pride]    Jeu 2 Fév - 16:45

L’enfant comprenait bien, les tenants de son rôle. Même s’ils n’étaient pas toujours drôles. Elle aurait aimée pouvoir faire n’importe quoi ou juste ce qu’elle avait envie… mais elle n’avait vraiment pas l’intérêt de ressembler de près ou de loin à une paysanne mal élevée. Elle était l’Héritière de Shola et par conséquent devait représenter fièrement sa famille et nation. Peu importe ce que ça voulait dire. Elle supposait qu’il s’agissait d’être une bonne fille obéissante dans ses leçons, sermonner des servantes lorsqu’elle dérogeait à des règlements et toujours être bien attifé.

Katarina ria doucement à la blague de son père « Oh non ! Certainement pas, Papa ! Je ne suis pas la fille d’un fermier ! » énonça-t-elle avec autant de suffisance qu’un enfant pouvait avoir. Elle voulait tellement ressembler à son père ! Et son père, c’était un Roi. Quelqu’un d’important, le plus important de tout le royaume !

L’air du père changea, redevenant sérieux. La petite calqua son air sur lui. Elle écouta attentivement ce qu’il lui disait. Ça faisait sens. Elle savait que les adultes se mariaient pour avoir des enfants. Et c’était important d’avoir des enfants dans un royaume, puisqu’on lui répétait souvent qu’elle était l’avenir de Shola. Donc, quand elle sera grande il faudra qu’elle aussi elle reçoive un enfant. Parfait. Aegon était un peu énervante et parfois il était même terriblement bébé, mais il fera l’affaire. Son père disait un mariage a-van-ta-geux. Elle n’avait aucune idée de ce qu’était ‘avantageux’ mais si le Roi disait qu’épouser son cousin Aegon l’était, alors c’est que ça devait l’être.

La Princesse hocha doucement la tête. « Oui Papa. Et comme Aegon sait se battre… il pourra protéger le royaume. » Parce que bon… à quoi aurait pu servir d’autre un mari que de protéger le royaume pendant qu’elle … bah ferait ce qu’une adulte faisait ? Puis elle se souvient d’un truc, les adultes mariés passaient leurs temps à se faire des bisous bruyants comme ses parents… ou se faire crier comme tante Khanrell et Oncle Dylan… « Dit papa ? Est-ce que vais devoir faire des bisous à Aegon ? » dit-elle avec un peu de dégoût dans la voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour le bien de la Nation ! [Pride]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour le bien de la Nation ! [Pride]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prendre son temps pour manger
» Duo de roux, être discret pour le bien de l'illégalité
» Le sacrifice d'une vie pour une autre
» - Un bash pour un bien -
» Un joli donjon pour tous, bien amusant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Shola :: Capitale :: Château-
Sauter vers: