Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 HELIANTHE | LE PEUPLE DU SOLEIL | Priam Solaris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Priam
Magicien(ne) errant(e)
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 25/11/2016

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Race: Elfe
Âme soeur:

MessageSujet: HELIANTHE | LE PEUPLE DU SOLEIL | Priam Solaris   Ven 25 Nov - 11:30


INFORMATIONS PERSONNELLES

Nom : Solaris. Auparavant, son nom de famille était Silvariel, mais en devenant officiellement l’un des cinq magiciens protecteurs de la guilde Solaris, il a perdu son nom de famille originel pour consolider son appartenance à ses confrères et consœurs. [Plus de détails plus loin dans la présentation]
Prénom : Priam
Surnom : Il n’en a pas vraiment, pour être honnête.
Âge : 25 ans
Sexe : Masculin
Race : Elfe

INFORMATIONS SOCIALES

Royaume d'origine : L’île-cité d’Helianthus, qui elle, est située au large d’Irianeth, à l’est plus précisément.
Royaume de résidence : Nul part, maintenant.
Liens:

LES HELIANTHES | Peuple dont il est le gardien | Les Helianthes (aussi surnommés le Peuple du Soleil) sont une société érudite vivant en autarcie sur une petite île nommée Helianthus située au large d’Irianeth, plus précisément à l’est de la nation noire. Vivant en harmonie avec l’environnement qui les entoure, les Helianthes forment un peuple essentiellement pacifique qui vit de pêche, de chasse et de troc avec les îles tropicales avoisinantes. Les forces armées sont presque inexistantes au sein de l’île-cité, si ce n’est que d’une petite garnison servant davantage de protection à la famille royale contre les pirates pouvant accoster les côtes. Helianthus est essentiellement protégée par un cercle composé de cinq magiciens protecteurs formant la guilde Solaris. Sur l’île-cité, la nourriture est abondante et la richesse est partout : plusieurs gisements de métaux précieux se trouvent dans les entrailles de l’île et ces matériaux à valeurs hautement élevés sont davantage utilisés comme décoration que comme monnaie d’échange. Les Helianthes n’ont aucune idée de la valeur de leurs ressources sur le reste du monde et n’ont aucune possessivité de ces gisements si précieux. L’érudition est une notion importante auprès de la population de la cité : tous se doivent d’être éduqués, que ce soit le monarque ou le simple poissonnier. La famine, la misère et le manque d’éducation y sont des notions inconnues… du moins, jusqu’au jour où une incroyable force armée s’est abattue sur Helianthus, détruisant tout sur son passage. D’immenses monstres ailés ont embrasé les maisons et des hommes armés jusqu’aux dents ont déferlé sur le peuple pacifique, tuant, pillant et réduisant à l’esclavage tout individu sur leur chemin. Quatre des cinq magiciens protecteurs furent tués dans l’assaut, ne laissant que pour seul survivant le jeune Priam. La tête de l’armée ennemie captura également les monarques avant de les exécuter devant tout le monde avec un plaisir non dissimulé. Seul un petit groupe de survivants put fuir l’île-cité en compagnie du magicien et de l’unique survivante et héritière de la monarchie d’un peuple désormais révolu…

LA GUILDE SOLARIS | École de magie pour les gens doués d’Helianthus | La guilde Solaris est – entre autres choses – une école enseignant l’art de la magie aux gens dotés de dons sur l’île. L’établissement n’était connu que par les Helianthes, ce qui a fait en sorte que l’enseignement qui s’y faisait leur était uniquement réservé. De plus, cinq magiciens dirigent la guilde soit deux femmes et trois hommes (dont Priam). L’une des magiciennes se nomme Zhari et était le maître de Priam avec qui il a entretenu une relation secrète pendant quelque temps. Les cinq magiciens Solaris servaient à la fois d’enseignants, mais également de protecteurs d’Helianthus contre les rares assaillants en provenance de l’extérieur de l’île. Ce n’est qu’après de longues études auprès de Zhari et plusieurs années de perfectionnement [Plus précisément : 12 ans de formations aux côtés d’un maître + 6 années de perfectionnement autodidacte] que Priam a pu rejoindre ce cercle de mages privilégiés avec qui il a entretenu des liens serrés. Malheureusement, ses quatre compatriotes se sont fait abattre lors du jour de l’apocalypse. Le jeune elfe est maintenant le dernier protecteur des Helianthes.

KAILANI | Princesse héritière d’Helianthus. Nouvelle souveraine. | Priam a connu l’héritière de la famille royale alors qu’il n’avait que 13 ans. Cette dernière ayant démontré rapidement des talents pour la magie fut prise également sous la tutelle de Zhari (qui entretenait de solides relations avec les souverains d’Helianthus) dès l’âge de quatre ans. Ainsi, ils se sont côtoyés pendant quelques années grâce à leur maître en commun. Toutefois, évoluant dans des stades très différents de leurs apprentissages, les deux jeunes gens n’ont pas tissé des liens aussi serrés que ce que j’aurais voulu la magicienne. Il fallait dire que Priam était un jeune homme très discipliné qui prenait son apprentissage très trop à cœur. Il avait pour objectif de rejoindre le cercle fermé des mages protecteurs d’Helianthus et était prêt à tout pour arriver à son objectif. Ce n’est que pendant ses six années de perfectionnement (alors que Kailani étudiait toujours auprès de Zhari) qu’il a commencé à discuter davantage avec l’héritière, l’assistant dans ses études au besoin. Leurs relations se sont vues rapidement modifiées le jour où la tragédie s’est produite, puisque Priam – seul mage protecteur survivant – s’est lui-même affublé de la tâche de garder en vie l’unique survivante de la famille royale d’Helianthus.

AUTRES INFORMATIONS

Pouvoirs:

CAMOUFLAGE | Don racial | Comme tout elfe de ce monde, Priam possède un talent racial bien à lui. Ainsi, il a la particularité de pouvoir passer facilement inaperçu dans l’environnement où il évolue. Évidemment, ce pouvoir n’est pas infaillible, mais lui a été utile pour se soustraire au regard de ses ennemis, le jour de la tragédie.

TÉLÉPATHIE | Don de titre | Comme tout magicien de la guilde Solaris (mais aussi, comme tout magicien de la planète entière), Priam peut communiquer avec les gens autour de lui grâce à la télépathie. Cette connexion était beaucoup plus forte auprès de ses confrères et ses consœurs protecteurs, du moins, avant leurs décès précipités.

TÉLÉPORTATION | Pouvoir | Le premier des pouvoirs découverts par le petit Priam. Le jeune magicien peut changer d’emplacement en un claquement doigts grâce à ce talent. Le cas échéant, une lumière bleutée l’englobe et disparaît dans une myriade d’étoiles. Solaris ne peut se téléporter qu’à des endroits déjà visités et doit absolument faire attention au lieu où il réapparaîtra. Après tout, s’il advenait qu’il se matérialise dans un mur ou un rocher, le résultat en découlant pourrait être fatal. Son talent peut fonctionner sur lui, mais aussi sur une autre personne tant que cette dernière conserve un contact physique direct et constant avec lui lors de l’activation du pouvoir. Priam ne peut téléporter qu’une seule autre personne avec lui à la fois et ne peut pas téléporter une personne s’il n’est pas impliqué dans l’activation du talent (donc, il peut se téléporter seul ou avec une personne, mais ne peut pas téléporter une autre personne sans que lui soit téléporté également… bref).

BOUCLIER PROTECTEUR | Pouvoir | Les boucliers constituent le deuxième pouvoir découvert par Priam alors qu’il était tout jeune. Ce talent consiste à créer un dôme protecteur translucide et bleuté autour de lui ou des personnes visées. Telle une bulle de verre luisante, le bouclier activé est tangible et solide. Il empêche toute attaque (physique et magique) d’entrer dans le périmètre protégé, mais d’en sortir, également. Ainsi, si une boule de feu devait être déclenchée à l’intérieur du dôme, seule la ou les personnes se trouvant dans le périmètre protégé en seraient affectées. L’inverse serait vrai également : si un ennemi balançait une boule de feu de l’extérieur sur le bouclier, cette dernière éclaterait sans atteindre les gens ou objets protégés. Priam ne peut faire qu’un seul bouclier à la fois et ce dernier peut garder jusqu’à un maximum de 5 personnes à la fois. Lorsque le bouclier est activé, Priam doit se concentrer pour le garder en place et ne peut utiliser aucun autre sort en même temps. Si quelqu’un venait à le distraire pendant l’utilisation de ce talent, le dôme se dissiperait assurément. De plus, la protection ne peut être conservée indéfiniment puisqu’il finirait par se fatiguer et par perdre sa concentration.

DÉTONATION | Pouvoir | Le dernier des pouvoirs découverts par Priam alors qu’il était déjà sous la tutelle de Zhari. Ce talent offensif fut plus difficile à maîtriser. Il consiste à insuffler une énergie magique à l’intérieur d’un objet et dès que ce dernier rentre en contact avec une surface solide, une détonation d’énergie bleutée (semblable à une onde de choc) s’en dégage. Plus l’objet est gros, plus la détonation est puissante. Évidemment, il ne peut pas charger d’énergie tout objet qui lui tombe sous la main! Le plus gros objet qu’il ait pu charger à ce jour fut une chaise… ce qui ne se trouve pas aisément à portée de main en tout temps. La détonation repousse avec force tout objet ou individu se trouvant dans l’onde de choc en plus d’émettre un bruit puissant qui vrille les tympans. L’énergie qui s’en dégage ne brûle ni ne déchire la peau. Ça donne davantage l’impression à la personne visée d’avoir été heurtée par un mur de briques. Le pouvoir de détonation affecte les ennemis, mais également les alliés ainsi que l’utilisateur, soit Priam en l’occurrence. Ainsi, il doit être particulièrement prudent lors de son utilisation. Il traîne en permanence, à sa taille, un sac de cuir rempli de billes de verre de différentes grosseurs qu’il utilise afin de déclencher ses détonations (bref, il charge la bille, la lance, et dès qu’elle touche quelque chose, elle éclate). Dans le pire des cas, Priam pourrait faire éclater un mur (ce qu’il a déjà fait en chargeant une chaise qu’il a balancée ensuite à bouts de bras)… tout dépendant de l’épaisseur de ce dernier, évidemment.

Traits particuliers: Priam est un elfe plutôt particulier. Ses yeux d’azurs brillent d’intelligence et sa chevelure platine lui donne des airs quasi célestes. Ses oreilles pointues témoignent bien de ses origines sylvestres et sa peau légèrement tannée démontre, à elle seule, tout le temps que lui et son peuple passent sous le chaud soleil tropical. Fait étrange : des marques blanchâtres strient son corps en entier, imitations stylisées et grossières des veines parcourant son corps. Dès qu’il utilise l’un de ses pouvoirs magiques, ces rayures se mettent à luire légèrement d’une teinte bleutée, comme si son épiderme entier réagissait au flot magique qui parcoure son corps. Cette caractéristique est totalement inoffensive et est même, en un sens, plutôt gênante puisqu’il est facilement repérable dans la noirceur dès qu’il active ses talents magiques. D’ailleurs, la couleur bleutée est typique chez lui, chacun de ses pouvoirs luit de cette teinte dès qu’activé. Finalement, Priam est un elfe d’assez grande taille (environ 5’’11 pi, ou 1 m 80) et, bien que sa musculature soit bien dessinée, il est de carrure plutôt svelte, ce qui est plutôt typique de sa race.

INFORMATIONS HISTORIQUES

Histoire: Il ronchonnait alors qu’il n’arrêtait pas d’échouer dans l’exercice que lui avait confié son maître. Pourquoi n’arrivait-il toujours pas à contrôler ce fichu pouvoir? L’énergie pure qu’il tentait d’insuffler à une stupide boule de verre de la taille d’une bague ne semblait pas vouloir tenir en place. La petite bille brillait d’une lueur bleutée, puis reprenait rapidement sa translucidité non souhaitée. Priam rageait. Pourquoi diable son don fonctionnait-il uniquement lorsque ce n’était pas voulu? Et combien de fois avait-il activé son pouvoir de détonation avant même d’avoir pu charger la foutue sphère? Le foutoir qui trônait autour de lui en était un bon témoin. La magicienne de 29 ans aux oreilles rondes se pencha sur lui, un doux sourire au visage. Elle posa une délicate main sur son épaule afin de l’inciter à se calmer. Avait-elle la moindre idée de l’effet qu’elle lui faisait? L’adolescent de 15 ans vouait une fascination incroyable pour son maître. Il était captivé par elle, par sa beauté, par sa douceur et sa gentillesse. Ses longs cheveux châtains étaient bouclés et soyeux alors que ses grands yeux verts semblaient sonder son âme. Priam déglutit péniblement. « Calme-toi, Priam », fit Zhari de sa voix douce. « Si tu t’énerves, tu empireras les choses, crois-moi. Prends une grande inspiration et concentre-toi. » Le jeune elfe baissa la tête un instant et poussa un long soupir. « Mais maître, j’arrive à rien. Voyez le bordel que j’ai fait dans la grande bibliothèque! Je suis bon à rien, je vous dis… » Relevant son regard azur vers la femme, il eut un pincement au cœur en voyant son regard sévère. Elle détestait quand il se rabaissait de la sorte. D’un simple mouvement de main, elle lui intima de recommencer, puis s’éloigna pour aller s’installer aux côtés de la petite gamine de six ans aux cheveux rosés qui était installée plus loin dans la bibliothèque. Zhari était à la fois son maître, mais également celui de l’unique héritière royale d’Helianthus : Kailani. Visiblement, l’enfant tentait d’apprendre l’histoire de la guilde tout en perfectionnant son apprentissage à la lecture et l’écriture.

Priam détourna son attention et prit une grande inspiration pour essayer de calmer son cœur qui se débattait à tout rompre. Le chaud contact de son maître sur son épaule lui manquait déjà, mais il devait se concentrer afin de la rendre fière de lui. Il ferme les yeux un instant puis se concentra sur sa propre respiration afin de retrouver sa paix intérieure. Après quelques instants, il ouvrit ses paupières et vida son esprit. Les marques qui striaient son corps se mirent à luire et une lumière bleutée se diffusa dans la sphère de verre. L’énergie semblait être bien emprisonnée dans son sarcophage translucide et le jeune homme en profita pour lancer le projectile au loin. La bille heurta un carton rempli de papier puis un bruit de détonation se fit entendre. Une courte onde de choc d’un bleu vif s’échappa de l’objet, faisant virevolter par les feuilles partout dans la bibliothèque. Un air satisfait aux lèvres, il tourna rapidement sa tête vers Zhari qui avait plaqué une main sur sa bouche, un air surprit au visage. « Vous avez vu, maître?? » S’écria-t-il joyeusement. Au même moment, la responsable de la bibliothèque entra, les bras chargés de bouquins. Elle écartilla les yeux devant la scène, puis jeta un regard sévère à l’apprenti. « Mais c’est quoi ce foutoir?! Vous allez ranger tout ça jeune homme, et que ça saute! »

******************

Il suivait son maître partout et avait même le droit de l’assister dans les réunions du cercle des mages protecteurs où ils faisaient état de la sécurité de l’île. Ce groupe n’était formé que de quatre magiciens et seuls le roi et la reine avaient normalement le droit d’assister à leurs séances. Mais Zhari lui avait fait une fleur, sachant qu’il rêvait plus que tout de devenir protecteur. Et puis… il ne lui restait qu’un an de formation à ses côtés, alors il était suffisamment mature pour comprendre les enjeux discutés autour de la table. Le jeune homme de 17 ans se fit discret et ne parlait que lorsqu’on s’adressait à lui. Il apprit à connaître les confrères et la consoeur de Zhari. Des individus sages et brillants d’intelligence. Il eut même l’immense honneur de rencontrer les monarques (et donc, les parents de Kailani), chose qu’il n’avait jamais faite par le passé. Lorsque la séance fut terminée, Priam suivit Zhari hors de la grande salle. Elle était sereine… et si belle. Plus le temps passait, plus il sentait son intérêt grandir pour elle. Et puis, c’était peut-être son imagination encore bercée par la puberté, mais il avait l’impression de ne pas lui être si indifférente. Son maître avait beau être beaucoup plus âgée que lui (14 ans de différence, quand même!), il ne voyait qu’elle dans les foules et son cœur n’avait battu pour aucune autre femme. La voix de Zhari le tira de ses pensées. Elle l’invita à la suivre dans les jardins, elle avait quelque chose d’important à lui confier. Le soleil déclinait légèrement à l’horizon, baignant le maître et l’apprenti de sa douce lumière dorée. Alors qu’ils marchaient à travers les plants d’hibiscus, l’humaine déclara à son élève qu’elle avait l’intention de parler en sa faveur auprès du cercle des mages protecteurs afin de faire de lui l’un des leurs. Elle désirait que ses compatriotes prennent la candidature de Priam en considération, bien qu’il lui restait un an d’enseignement à suivre en plus des années de perfectionnement obligatoires. Elle voyait en lui un potentiel immense qui ne devait pas être gaspillé.

Ils s’arrêtèrent et se firent face. Zhari continuait de justifier son point et Priam n’écoutait déjà plus. Comment pouvait-il plus l’aimer que maintenant? Elle voulait se battre pour qu’il réalise son rêve… Puis, n’y tenant plus, il glissa une main sur sa nuque et l’attira à lui. Il posa un baiser sur ses lèvres malgré l’inconvenance de son geste. Son maître se raidit, puis se recula doucement, scrutant les traits de son élève d’un air légèrement confus. « Pardon… Ça faisait trop longtemps que j’avais envie de faire ça, maître… » Souffla-t-il du bout des lèvres, un peu trop honteux. Il balbutia quelques excuses, quand Zhari leva soudain la main pour le faire taire. « Personne ne doit savoir. Si tu en parles à quelqu’un, je nierai tout. Ta candidature pourrait être refusée simplement pour ça. Alors il sera primordial que tu sois discret… compris? » Sera? Hein? L’humaine prit sa main dans la sienne et l’attira un peu plus loin à travers les bosquets, puis emprisonna son visage entre ses mains avant de l’embrasser avec fougue. Leurs langues valsèrent et c’est à ce moment précis que leur liaison secrète débuta…

******************

Il entendait des sanglots étouffés. Levant la tête de son bouquin, l’elfe de 22 ans jeta un regard autour de lui. Pourtant, il croyait être seul dans la bibliothèque. Il referma le livre puis le glissa parmi les autres dans la rangée où il se trouvait un peu plus tôt. Le magicien officiellement gradué depuis maintenant quatre ans marcha lentement entre les étalages de livres qui s’étendaient à perte de vue sur le deuxième étage de la bibliothèque jusqu’à ce qu’il débouche sur une aire ouverte remplie de tables d’études. Près des grandes baies vitrées se trouvait une unique jeune fille qui semblait accablée. De par sa chevelure rosée, il comprit qu’il s’agissait là de Kailani, la princesse héritière d’Helianthus. Si lui avait terminé son apprentissage aux côtés de Zhari (qu’il continuait de fréquenter en cachette), ce n’était pas le cas de l’adolescente de 13 ans. Lentement, il marcha en sa direction, puis s’arrêta près d’elle. Il se racla la gorge, ce qui la fit sursauter. « Que se passe-t-il, princesse? » Demanda-t-il doucement en désignant un siège d’un mouvement du menton. La damoiselle lui accorda sa requête silencieuse d’un mouvement de tête et Priam s’installa à ses côtés. C’était peut-être de la fatigue accumulée par sa formation magique (qui était combinée à son apprentissage en lien avec la royauté, mine de rien) ou des soucis qu’elle avait au palais, mais Priam comprit rapidement qu’elle avait du mal à maîtriser l’un de ses talents et ça la mettait à fleur de peau. La jeune fille avait pour tâche de réussir à devenir complètement invisible pendant un laps de temps plutôt prolongé et, selon ses dires, elle n’arrivait à rien malgré plusieurs heures d’entraînement.

L’elfe lui jeta un regard compatissant et posa une main réconfortante sur son épaule. Ce simple geste fit naître un souvenir en lui alors qu’il avait également eu du mal, dans cette même bibliothèque, avec l’un de ses pouvoirs. Il avait, sans trop s’en rendre compte, fait exactement le même geste que Zhari. Un sourire naquit sur ses lèvres. « Calmez-vous, Majestée. Si vous vous énervez, les choses empireront. Fermez vos yeux et prenez une grande inspiration. » La jeune femme lui un regard mélancolique puis ferma les yeux. Elle prit de grandes inspirations, lentes et profondes. « Concentrez-vous. Faites diminuer les battements de votre cœur et faites le vide dans votre esprit. Vous allez le sentir lorsque vous serez prêtes à tenter une nouvelle fois votre chance. » Souffla-t-il tout bas. Les secondes se défilèrent et Priam comprit qu'elle avait du mal à se concentrer et le jeune homme ne put s'empêcher de lui jeter un regard navré. Sa vie ne devait visiblement pas être de tout repos ces derniers temps... Puis, au bout de quelques minutes, l'héritière d'Helianthus ouvrit les paupières. Elle fixa un point devant elle, puis expira lentement... avant de disparaître complètement. Le magicien esquissa un sourire alors qu'il l'entendait pousser une exclamation de joie. Bon après, il avait l'impression qu'elle était excitée comme une puce et courait partout... alors qu'il n'avait aucune idée d'où elle se trouvait. « Princesse? Vous êtes où? » Il se releva tranquillement et il l'entendit glousser plus loin, visiblement satisfaite de voir qu'il ne la voyait réellement pas. Le jeune homme ouvrit la bouche pour essayer de la convaincre de réapparaître quand la voix de Zhari s'éleva dans la bibliothèque. Elle cherchait visiblement son apprentie et son regard émeraude croisa les yeux pétillants et azurés de Priam. Kailani réapparut immédiatement et fut chaleureusement félicitée par la grande magicienne. Pour sa part, Priam s'inclina devant les deux femmes et déclara qu'il les laisseraient à leurs enseignements non sans décocher un clin d'oeil envers la princesse. Il quitta finalement la pièce, les mains dans les poches...

******************

- Moi et mes parents avont été trouvés sur les côtes alors que je n'avais que trois ans. Vous savez, sur le versant sud de l'île, là où il y a les falaises? Selon les dires de maître Hector, mes parents étaient à bord d'un navire qui se serait échoué sur le récif de coraux au large d'Helianthus. Votre peuple nous a reccueilli et nous ont toujours bien traité, comme si nous étions des vôtres depuis toujours. Dit-il en marchant tranquillement, les mains dans le dos, aux côtés de l'héritière dans les couloirs du palais. Mon père m'a emmené à maître Zhari alors que j'avais six ans. Il avait découvert que j'avais des talents pour la magie et puis... ma mère était très malade et n'avait plus la force de s'occuper de moi...

Priam avait accompagné Zhari jusqu'au château puisqu'elle avait des affaires urgentes à discuter avec les monarques. Ayant croisé la route de la princesse, le nouveau magicien protecteur de la guilde Solaris était venu la saluer. Son ancien maître lui avait fait signe de rester avec l'héritière et, malgré le regard interrogateur qu'il lui avait balancé, l'elfe de 25 ans obtempéra. Il supposait que Zhari allait le mettre au courant de tout dès qu'elle en aurait l'occasion, du moins, il l'espérait. Le magicien écouta les paroles de son ex-co-apprentie, quand un bruit sourd attira son attention vers la fenêtre. Tournant la tête, l'elfe glissa son regard sur la grande vitre qui se trouvait à sa gauche et il figea. D'énormes monstres ailés survolaient la ville et, soudainement, un rocher colossal soulevé de terre s'écrasa sur une maison. Un autre lézard titanesque cracha une énorme boule de feu qui se fracassa sur un commerce, allumant un brasier monumental dans tout le quartier marchand. Oh... bon... sang... Les yeux écartillés, Priam vit une quantité incroyable de navires accoster la plage et une foule d'hommes armés jusqu'aux dents s'engouffrer dans les rues de la ville. Une... une attaque?! Des cris fusaient de partout!

** [Zhari, Hector, Cia, Argos] Que se passe-t-il?! S'écria-t-il à ses confrères et consoeurs protecteurs. Un envahisseur nous attaque?!! Où êtes-vous?!! **

La réponse fut instantanée : ses comparses étaient à l'extérieur du palais alors que le commandant de la garnison Helianthe était resté avec les souverains dans la salle du trone. Il n'avait plus un instant à perdre! Priam tourna la tête vers Kailani et la saisit par les épaules. « Vous devez vous rendre à la salle du trône », dit-il en plantant son regard azuré dans les iris de la jeune femme. « Vos parents y sont avec le commandant. Allez les rejoindre et cachez-vous! » Il se détourna ensuite et s'élança dans le couloir avant de disparaître dans une myriade d'étoiles bleutées.

Priam réapparut dans une lueur bleutée dans le grand hall du palais, juste derrière les portes d'or finement travaillées. Il poussa celles-ci avec force puis vit ses comparses juste devant lui alors que des ennemis gravissaient le grand escalier blanc qui menait au château. Le magicien accourut après de Zhari en plongeant une main dans son sac de billes. Il se saisit de la plus grosse sphère de verre et la chargea d'une énergie bleutée grésillante. Dans un mouvement précis, il lança le projectile au sein des troupes adverses et une puissante détonation magique se fit entendre. Une onde de choc balaya les guerriers ennemis, les repoussant avec force. Zhari se retourna pour lui faire face et Priam put y lire une inquiétude presque palpable, ce qui le chamboula jusqu'au plus profond de lui-même. Un fracas de verre se fit entendre et d'instinct, l'elfe se retourna. Les grandes baies vitrées de la salle du trône avaient été éclatées par des guerriers volants! Bon sang, la famille royale!! Zhari lui cria d'aller sauver les monarques et le jeune homme hésita. Il ne pouvait laisser ses comparses seuls devant cette armée monumentale! Son ancien maître agrippa sa tunique, l'attira à elle et lui vola un baiser rempli de désespoir avant de le pousser avec force. Il devait filer, maintenant! Priam déglutit péniblement, puis se téléporta à nouveau.

Il réapparut dans la salle du trône où un calme plat régnait... L'endroit avait été complètement saccagé et il n'y avait plus aucune trace des monarques. Le coeur du magicien protecteur battait à tout rompre. Où étaient-ils? Les deux sièges royaux en or blanc avait été brisés et les rideaux des fenêtres avaient été arrachés. Un gémissement masculin se fit entendre sur sa droite. L'elfe s'élança vers une pile de décombres et dégagea le corps d'un homme qu'il reconnut aisément : le commandant! Il était vivant, mais blessé. Sa tête saignait et un éclat de bois était fiché dans sa jambe droite. « Ils ont notre roi et notre reine », fit-il d'une voix rauque alors que Priam l'aidait à se redresser.« Bon sang, je n'ai rien vu venir! J'ai pu aider notre princesse à fuir, mais je n'ai aucune idée où elle se trouve... Il faut la retrouver, et vite! » Le commandant tenta de se relever, mais tituba et s'écrasa de nouveau. « Non, restez tranquille, je vais aller chercher l'héritière. Mais d'abord, je dois vous faire sortir d'ici, commandant! » Le guerrier tenta de l'en dissuader, déclarant qu'il ne fallait pas perdre de temps avec lui. Ses hommes tentaient de défendre du mieux qu'ils pouvaient les villageois, il était donc impossible de se fier à la garnison armée d'Helianthus. Priam agrippa le grand guerrier et, dans une lumière bleutée, se téléporta. Les deux hommes réapparurent à l'extérieur du palais, dans la forêt entourant la cité. « Commandant, vous pouvez marcher? Trouvez nous un navire. Je tenterai de rassembler le plus de survivants possibles et nous fuirons. Ne discutez pas, notre survie dépend de vous! » L'elfe disparut à nouveau... avant de réapparaître dans les jardins du palais. Il devait retrouver la princesse! Mais comment faire si elle était totalement invisible?

Il couru aléatoirement entre les bosquets de fleurs, quand des éclats de voix attirèrent son attention. Se frayant un chemin entre les buissons, il vit trois hommes inconnus qui formaient un cercle autour d'un espace vide. L'un d'entre eux lança un jet de poussière qui, tranquillement, prit la forme d'une personne. La princesse! Les dents serrés, Priam se téléporta à nouveau et réapparut derrière l'un des combattants adverses. Il dégaina sa dague et lui enfonça sa lame dans la nuque. L'homme poussa un gargouillis dégoûtant avant de s'écraser au sol, sous le regard ébahi de ses comparses. Voyant que l'un d'entre eux allait porter un coup à Kailani, l'elfe tendit les mains et un bouclier de protection engloba la silhouette transparente empoussiérée. L'épée de l'ennemi ricocha sur la surface rigide de la protection, laissant la jeune femme indemne. Le troisième homme en profita pour fondre sur le magicien protecteur qui dut rompre son pouvoir pour éviter l'assaut. Sans plus attendre, Priam se jeta sur Kailani et l'agrippa dans ses bras. Le duo fut instantanément téléporté dans les couloirs du palais où ils étaient seuls. « Vous allez bien?! » Demanda le jeune homme en prenant le visage de l'héritière dans ses mains tremblantes. Puis, il tourna à nouveau son visage vers la grande fenêtre et fut rapidement immité par l'adolescente. La ville était en flamme et du sang dégoulinait partout. Priam porta une main à sa bouche en voyant ses confrères et consoeurs protecteurs étendus au sol dans une marre de sang... Zhari... Zhari avait la tête détachée du corps... Un sanglot étouffé jaillit de sa gorge... mais ce ne fut rien en comparaison du désespoir que laissait échapper Kailani. Là, devant les grandes portes, se trouvaient ses parents. La reine était recroquevillée contre son mari, complètement terrorisée. Les coups furent rapidement portés.

Les monarques furent exécutés. Helianthus était perdue.

Allégeance actuelle : Bien que l’île-cité d’Helianthus se trouve techniquement dans le territoire Irianien, le peuple du Soleil ne s’est jamais identifié à eux. Nous pouvons donc dire que Priam a une allégeance neutre qui ne touche en rien les conflits en vigueur entre les différents pays d’Enkidiev.
Fonction: Magicien protecteur

INFORMATIONS HORS-JEU:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priam
Magicien(ne) errant(e)
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 25/11/2016

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Race: Elfe
Âme soeur:

MessageSujet: Re: HELIANTHE | LE PEUPLE DU SOLEIL | Priam Solaris   Sam 26 Nov - 12:18

TERMINÉ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kailani
Magicien(ne) errant(e)
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 25/11/2016

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Race: Elfe (75%), Fée (25%)
Âme soeur:

MessageSujet: Re: HELIANTHE | LE PEUPLE DU SOLEIL | Priam Solaris   Sam 26 Nov - 12:19

J'approuve ce craquant mage-protecteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell
Magicien(ne) conseiller(ère)
avatar

Messages : 1644
Date d'inscription : 08/02/2015
Localisation : Shola

Feuille de personnage
Âge: 29 (éter.), 32 (fév.)
Race: Humaine (Vampire)
Âme soeur:

MessageSujet: Re: HELIANTHE | LE PEUPLE DU SOLEIL | Priam Solaris   Lun 28 Nov - 17:53

Encore un perso, sérieux... ? *soupir* mais veux-tu bien arrêter de me donner envie, traîtresse?

Présentation approuvée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HELIANTHE | LE PEUPLE DU SOLEIL | Priam Solaris   

Revenir en haut Aller en bas
 
HELIANTHE | LE PEUPLE DU SOLEIL | Priam Solaris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Recensement :: Recensement-
Sauter vers: