Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Tumulte au marché [PV Alhyss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Logan
Écuyer


Messages : 8
Date d'inscription : 23/11/2016

Feuille de personnage
Âge: 13
Race: Humain
Âme soeur: --

MessageSujet: Tumulte au marché [PV Alhyss]   Sam 26 Nov - 18:40

Une mission sur le terrain ! Logan en avait tellement revé, depuis son entrée dans l'Ordre. Enfin, il fallait relativiser : il participait simplement avec Nex à une grande opération de patrouilles dans le pays, et le village ou ils se trouvaient n'était qu'une étape dans le parcours. Mais ! Pour la premiére fois, il sortait du château pour voyager dans tout Shola ! Et même si le contexte n'avait rien de bien exceptionnel, ça suffisait à ravir le jeune écuyer, qui avait prit la route avec son maître et une escouade de soldats, il y à quelques jours de cela. Logan avait vite appris à monter un cheval, pour l'occasion, et il commençait à se débrouiller pas trop mal. Par contre, rester assis là dessus des heures entiéres, ça mettrait plus de temps à venir. Aussi fut-il bien content, au final, ce jour là, de faire halte dans un des villages de Shola. Leur groupe s'était arrêté à l'auberge pour la soirée, profitant de chambres, de lits et d'un toît pour la nuit. C'était bien mieux que dormir sur une simple couverture en forêt.

Il étaient en milieu d'aprés-midi maintenant, et tandis que la majorité de l'escouade s'était retrouvé à l'auberge pour profiter de quelques boissons et d'un temps de pause, Logan arpentait les rues du village avec curiosité, faisant le tour des lieux. Il ne connaissait pas du tout cet endroit. Mais à vrai dire, à part la capitale, le château, et quelques vagues souvenirs de son village natal, il ne connaissait presque rien à Shola. Il était bien content de faire partie de cette patrouille : S'il devait protéger Shola plus tard, il se devait d'en connaître les moindres recoins. Il n'avait jamais fait totalement attention en cours de géographie, et maintenant, il s'en voulait un peu. Avançant dans l'avenue du quartier commerçant, il se promettait intérieurement de lire quelques cartes et livres à son retour. Voilà qui lui parraissait essentiel, maintenant.

Il y avait beaucoup d'animation. Pas autant que dans la capitale, bien sûr, mais ça restait tout à fait honorable pour un village de cette taille. Il se plaisait à jeter un coup d'oeil à chaque étals, pour voir un peu ce que proposait chaque marchand, voir la diversité des articles par rapport à ceux de la capitale. Voir toute cette nourriture commençait à lui donner faim ! Il ne tarda pas à passer devant un kiosque qui vendait des peaux et des fourrures, auquel il prêta rapidement attention sur le coup, examinant les produits et essayant d'immaginer de quels animaux ils pouvaient provenir. Mais ses yeux furent vite attirés par autre chose. Il y avait des marchandises à découvert, prés du kiosque, et une fille qui les surveillaient. Et cette derniére n'avait visiblement pas vu l'homme qui s'était arrêté prés d'un petit tas de paquets, avant d'en saisir un rapidement et de s'éloigner d'un pas rapide, profitant que la jeune propriétaire n'avait rien vu.

Se sentant gonfler un élan d'héroïsme -et sans doute de zéle, mais bon !-, Logan sortit de sa torpeur et porta une main sur la garde de sa lame, faisant deux grands pas pour essayer de lui couper la route. Il n'avait pas froid aux yeux, car l'homme mesurait une bonne tête de plus que lui. Mais le jeune écuyer ne manquait pas d'assurance. Parfois, ça lui jouait des tours, mais pour l'heure, c'était plutôt utile. Le malfrat fut si étonné de voir un enfant s'interposer et lui faire face vaillament, armé qui plus est et portant une tunique de l'Ordre de Shola, qu'il se stoppa net sur le coup.


"Arrêtez vous ! Reposez ce paquet ou vous l'avez pris !"

Bien que la surprise lui donna un petit avantage sur le coup, l'homme ne comptait pas se laisser arrêter par un enfant, même représentant l'autorité. Il se jeta en avant, bousculant le jeune écuyer qui se retourna alors en pestant un peu.

Mais il ne comptait pas lâcher l'affaire, oh non ! Logan voyait l'homme courrir vers le bout de la rue, la foule s'écartant maladroitement sur son passage, les appels au voleur commençant à raisonner. Il concentra aussitôt son énergie, et s'entoura briévement d'une aura bleuté, avant de prendre sa forme animale. Ouvrant les yeux sous son apparence de jeune loup noir, Logan n'attendit pas plus longtemps et fonça à la poursuite du malfrat, ne prétant guére attention à son épée qui tombait, avec sa ceinture d'arme, aux pieds de la jeune fille.

Il allait bien plus vite que sa cible, et avec l'élan, il se jetta dessus dans un bond plutôt agile, pattes en avant. Même s'il n'avait pas sa taille adulte, la vitesse à laquelle il se propulsa lui permet de faucher les jambes du voleur, qui tomba brutalement à terre, lâchant le paquet de fourrures par la même occasion. Logan se réceptionna et fit face à l'humain qui essayait de se relever, faisant claquer sa machoire prés de ses doigts pour l'en dissuader. Ce n'est qu'aprés tout ça qu'il se rendait compte qu'il venait d'attirer l'attention de toute la rue, la foule regardant la scéne avec un mélange de curiosité, d'incompréhension et d'amusement pour certains. S'il avait été sous forme humaine, il aurait rougit dans l'immédiat, et son malaise pouvait se voir par sa posture un peu incertaine, les pattes presque arqués. Heureusement, quelques soldats de passages, qui avaient vu la scéne de loin, firent vite irruption pour disperser la foule et emporter le voleur. Logan les remercia d'un hochement de sa tête lupine, avant de récupérer le paquet dans son museau et de trottinner jusqu'au kiosque, tête baissée pour éviter le regard de tout le monde, faisant semblant de ne pas entendre les murmures sur son passage. Personne ne disait de mal, bien entendu, mais c'était relativement gênant quand même pour lui !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alhyss
Reine des licornes


Messages : 4
Date d'inscription : 14/10/2016

MessageSujet: Re: Tumulte au marché [PV Alhyss]   Jeu 1 Déc - 20:58

Lorsqu’il y avait de grands jours de marchés, notamment à la fin de l’été pour écouler les stocks, son aînée préférait qu’Alhyss aille elle-même représenter le manoir à leur kiosque, plutôt qu’envoyer une esclave sotte pour veiller sur la marchandise. C’était plus sécuritaire, en effet, non pas uniquement parce qu’elle était une apprentie-sorcière, mais aussi parce qu’au moins, elle était capable de compter plus assurément que leurs domestiques, et ils faisaient toujours de meilleurs ventes en ces temps là. Puisque ni Alecto, ni Megaera pouvaient se présenter au marché en plein jour et que la petite dernière n’avait pas encore été vampirisée… eh bien elle y allait! Disons que ça ne l’embêtait pas vraiment, l’elfe aimait bien rencontrer du monde, changer un peu sa routine!

Sauf que c’était vraiment surestimer les compétences de surveillance de la cinglée. Pendant qu’elle discutait (ou plutôt argumentait, car l’autre n’était pas d’accord avec elle) avec son coffre fort de l’évaluation du prix de ses articles, lorsqu’un voyou lui piqua quelques uns de ses biens sans qu’elle ne le remarque. Évidemment, qu’Alhyss, n’avait rien remarqué, puisqu’elle était tout bonnement en train de converser avec un objet inanimé, comme d’habitude! C’est la voix du garçon qui lui fit réaliser ce qui se passait, la Reine des Licornes n’aurait jamais réalisé le méfait sans cet ado qui prit en course le voleur.

Surprise, Alhyss pensa un instant arrêter le temps, pour rattraper le voyou, mais il était déjà trop loin d’elle, et cinq secondes ne suffiraient pas pour le rattraper. Grognant, l’apprentie-sorcière fouinait autour d’elle à la recherche d’un objet qu’elle pourrait utiliser afin de l’animer, mais même si son tabouret lui était bien sympathique et que les étoffes devant elle lui auraient volontiers rendu service, il n’y avait pas là de quoi combattre. Pourquoi n’avait-elle donc pas apporté une arme? Au Manoir, plusieurs armures ornaient les couloirs, qu’elle pouvait donc animer afin qu’elles combattent pour elle, mais en dehors, elle était si démunie! La prochaine fois, elle apporterait une armure!

Le temps qu’elle ne prenne à réfléchir, mais surtout à se laisser dissuader par ses compagnons imaginaires de ne pas intervenir, l’adolescent s’était déjà transformé en loup, rattrapant rapidement le criminel pour l’arrêter. Ce fut assez rapidement réglé, puisque les gardes intervinrent pour emporter le voleur, et l’adolescent revint avec le paquet d’Alhyss.

-Merci! Merci beaucoup! s’excita-t-elle comme une fausse demoiselle en détresse, comme on lui avait appris à le faire sagement.

Parce que c’était bien que les hommes pensent qu’elle avait besoin d’eux, apparemment, entretenir le mythe de la faiblesse féminine pour mieux pouvoir les berner ensuite. Ouais, les sœurs Halliwell étaient douées là dedans! Alhyss repris précieusement son bien, le blottissant contre son cœur en le caressant doucement comme pour le consoler d’une grosse tristesse. D’ailleurs, elle ne se retint pas pour empresser la fourrure soyeuse et lui susurrer des mots rassurant.

-Ce qu’il a dut avoir peur, le pauvre! Enfin, tu tombais plutôt bien. C’est quoi ton nom, que je te récompense à la hauteur de ton courage? C’est que, vois-tu, tu n’as pas n’importe quelle marchande devant toi.

Reposant sagement la marchandise sur son kiosque, Alhyss se retourna vers celui qui semblait être un écuyer de l’Ordre pour s’incliner majestueusement devant lui, comme une princesse. Tenant ses jupes à deux mains, elle se pencha bien bas, pour finalement apercevoir la ceinture qu’il avait perdue dans sa course effrénée, et qu’elle profita pour ramasser.

-Je suis nulle autre que sa Majesté Tisiphone Alhyss Azara Halliwell, du peuple des licornes, mais je t’en pris, appelle moi juste Alhyss. C’est à toi ça? lui demanda-t-elle le plus sérieusement du monde, habituée que les gens se moquent quand elle se présentait comme étant la Reine d’un peuple que les gens croyaient (stupidement, évidemment) inexistant. Tu devrais faire plus attention à tes choses quand même, tu l’as blessée, ton épée, et tu savais qu’elle n’aimait pas que tu l’abandonne comme ça lorsque tu te transforme? Elle se sent délaissée et inutile, pense un peu à elle aussi hein! le gronda-t-elle doucement, comme s’il avait laissé tomber son coéquipier. Mais cette pauvre lame s’était confiée à elle, et elle se devait de faire son devoir de traductrice, puisque l’univers entier était sourd et aveugle aux vies les entourant, aux sentiments et propos du monde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tumulte au marché [PV Alhyss]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allons au marché ♪ [PV: S'hira et Anna]
» TOR mets sur le marché :
» Etude de marché pour une boutique à thème médiéval
» Le marché multi epoque de brouages 2012
» Ouverture du marché de Cabestan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Shola :: Villages et voyages-
Sauter vers: