Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Eagle from the North, just tell me the damn truth! [PV THORVALD][TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ansgar
Guerrier(ère)
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 29/04/2016

Feuille de personnage
Âge: 31 ans
Race: Norrois
Âme soeur:

MessageSujet: Eagle from the North, just tell me the damn truth! [PV THORVALD][TERMINÉ]   Ven 23 Déc - 15:06

Il marchait d’un pas rapide sur le chemin de terre. L’air ambiant était doux et les oiseaux gazouillaient signe ultime que le printemps était bien installé cette fois. Les premières fleurs étaient déjà poussées et les feuilles arbres arboraient un vert tendre typique en cette période de l’année. On venait de le prévenir que sa sœur cadette, Idris, et son bras droit, Thorvald, arrivaient enfin de leur voyage dans le nord. Il était temps! Leur périple avait été beaucoup plus long que prévu! Ils allaient devoir s’expliquer... Bien sûr, il avait été mis au courant par son propre paternel de l’intention qu’il avait de marier Idris à un autre membre du clan, ce qui pouvait expliquer une partie du retard, mais de là à retarder autant leur retour?

Après un moment, le grand ours kodiak arriva enfin sur la plage, juste à temps pour voir les barques arriver en sa direction. Les bras croisés sur sa poitrine, le guerrier attendit patiemment que son meilleur ami et sa sœur mettent pied sur terre avant de les interroger (du moins, il en avait l’intention). Toutefois, la suite eut pour effet de le surprendre au plus haut point : dès qu’Idris posa le pied sur le sable de la plage, elle s’élança en sa direction et vint se réfugier dans ses bras, le serrant fortement contre elle. Qu’est-ce que…? Bon… comment pouvait-il être en colère maintenant? Naturellement, le frère aîné entoura le corps de sa petite sœur puis la serra à son tour en une étreinte affectueuse. Il rêvait où elle avait les larmes aux yeux et un trémolo dans la voix? Que... Quoi? Quel gros derrière poilu?! Sous la boutade, le chef des Guerriers du Kodak la repoussa, mais ne put s’empêcher de sourire, amusé.

- Moi aussi je suis content de te revoir, gamine! Répliqua-t-il en gloussant.

Relevant son regard de sa jeune sœur, il avisa enfin son meilleur ami qui avançait en sa direction. Un sourire était bien présent sur les lèvres du grand Ours qui accueillit son bras droit avec une joie non dissimulée. Il serra l’avant-bras du Rapace et l’attira à lui dans une accolade amicale et masculine (grandes claques dans le dos en prime!).

- Thorvald, vieux frère, fit-il en relâchant sa poigne. Heureux de te revoir en seul morceau!

Visiblement, c’était une petite boutade qu’il balançait à la Renard qui, immédiatement, répliqua d’un solide coup de coude dans ses côtes. Cet impact, bien que rude, n’eut pour effet que de faire rire davantage l’héritier du clan Drakkhen qui, finalement, était vraiment de bonne humeur. Après un petit moment à discuter, le trio se remit en marche sur le chemin de terre battue en direction du campement et, plus précisément, de la tente d’Ansgar. En cours de route, le grand frère d’Idris interrogea son second sur la météo pendant le voyage, désireux de savoir si tout c’était bien passé. En bon diplomate qu’il était, Thor répondit aux questions en omettant clairement l’incident qu’ils avaient rencontré, lui et Idris. Du coin de l’œil, l’Ours remarqua la drôle d’attitude de la rouquine qui, somme toute, ne semblait pas des plus à l’aise. Il avait soudainement l’impression que les propos prononcés par son meilleur ami étaient chargés de nuances que seule la cadette du clan Drakkhen pouvait saisir. Ils lui cachaient quelque chose… Soit, il allait jouer le jeu encore un moment, mais il allait assurément les interroger dès que le moment serait plus propice.

Ce n’est qu’une fois à l’intérieur de sa tente qu’Ans se décida à aller droit au but. Il se retourna soudainement, puis croisa les bras sur sa poitrine avant de toiser les deux individus qui se trouvaient devant lui.

- Qu’est-ce qui s’est passé? Demanda-t-il du tac au tac. Vous avez mis beaucoup plus de temps que prévu à revenir au campement et j’ai remarqué que les tronches qui vous accompagnaient ne faisaient pas partie de notre expédition au départ. Ces mecs là n’ont jamais mis les pieds au sud, c’est évident. Vous me cachez un truc et j’ai bien l’intention de savoir de quoi il en retourne…

Un silence tomba. Le Rapace échangea un regard avec la Renarde avant de se mettre à table. Ils lui apprirent donc la tragédie qui avait frappé leur navire alors qu’ils se dirigeaient vers le nord. Lentement, le visage du grand Ours se décomposa, réalisant l’ampleur du drame qui s’était déroulé à quelques heures de la côte sudiste. Ils… ils étaient tous morts sauf eux? Certes, il était terriblement soulagé de voir qu’ils s’en étaient sortis indemnes, mais la mort de ses compagnons l’affligea et il eut beaucoup de mal à le cacher. Une nouvelle n’attendait pas l’autre : Idris lui dévoila – sans plus de cérémonie – qu’elle avait uni sa vie à Thorvald pendant leur périple au nord et cette nouvelle le heurta comme un coup de poing à l’estomac. Qu-quoi?! Ils s’étaient mariés?! Ensemble? Comme dans un véritable couple? Ce fut plus fort que lui, Ans planta son regard dans les yeux de Thor, un air incrédule ceignant son visage. C’était quoi cette connerie?! Le fait que son meilleur ami détourne le regard pendant un bref instant représentait un aveu suffisant. Une bouffée de colère le prit d’assaut et il se referma comme une huître. Il avait toujours imaginé son second comme étant un homme neutre dans les affaires Drakkhen (ou plutôt… comme son éternel allié face à ses sœurs, au même titre que Bryaan), mais son union avec Idris venait franchement brouiller les cartes.

En fait, il ne savait pas ce qui le blessait le plus : le fait que Thor soit maintenant dans l’obligation de toujours se rallier à Idris ou le fait qu’ils se soient tous les deux mariés pendant son absence, le privant de pouvoir assister à ce tournant si important dans leur vie. Bien sûr, Idris se fit un plaisir de le rabrouer, rejetant la faute sur leur paternel qui voulait absolument qu’elle se marie; alors elle avait porté son choix sur l’homme qu’elle aimait. Depuis combien de temps Thor était-il amoureux d’elle?! Pourquoi ne lui avait-il rien dit?! N’étaient-ils pas assez proches tous les deux pour se parler de ce genre de choses?!? Bon, cette réflexion était totalement égoïste, compte tenu du fait qu’il avait mis un temps fou à lui parler de sa relation secrète avec Adelyn… mais là n’était pas le point!

Idris et Ansgar s’affrontèrent dans une joute verbale des plus colorée, s’injuriant l’un et l’autre sans aucun ménagement. Le ton monta au même rythme que l’intensité des insultes quand soudain, Thorvald s’interposa. Son intonation était ferme, mais calme, mettant immédiatement fin à cette querelle enfantine au sein de la fratrie Drakkhen. Il demanda à Idris de sortir et cette dernière obtempéra, non sans lui marteler la poitrine de ses poings, au préalable. Ans était maintenant dos à Thor, les mains sur les hanches et la mâchoire serrée. Dès que la Renarde sortit, un silence de plomb régna dans la tente. L’Ours avait besoin de sortir. Sans plus de cérémonie, il agrippa ses armes et passa un arc en bandoulière autour de ses épaules. Il fixa un carquois dans son dos avant de se retourner vers son meilleur ami.

- Prends tes armes, on part chasser, dit-il d’un ton autoritaire qui ne laissait en rien place à la discussion. Ce n’était visiblement pas le temps de revenir sur le sujet. Pas tout de suite en tout cas.

Sans laisser le temps au Rapace de répliquer quoi que ce soit, le chef de la garnison sortit de la tente et alla se poster en bordure de la forêt, attendant son compagnon. Après un petit moment, son second arriva enfin à sa hauteur, prêt pour la petite aventure qui lui était clairement imposée. Ans en avait rien à foutre qu’il revienne d’un long voyage et qu’il soit fatigué. Il avait besoin de s’occuper l’esprit et chasser était la meilleure option pour le moment. Ça faisait un moment qu’ils ne s’étaient pas vus, alors c’était avec lui qu’il désirait faire cette activité.

Les deux hommes s’enfoncèrent en forêt, se frayant un chemin dans la végétation printanière luxuriante. Ans tenait son arc en main, une flèche encochée et reposant sur le bois de son arme. Il était prêt à tirer à tout moment, visiblement. Les norrois n’osaient piper mots, préférant tendre l’oreille afin de repérer le moindre bruit. Ainsi à l’affût, ils maximisaient leurs chances de pouvoir abattre une bête digne de ce nom. Ils louvoyèrent donc pendant un moment à travers les arbres, puis arrivèrent près de la rivière. Un tronc d’arbre traversait le cours d’eau, élément naturel que les guerriers nordiques utilisaient comme pont pour atteindre la rive opposée. Ansgar fut le premier à s’y aventurer, marchant sur le bois avec agilité.

- Depuis quand tu es intéressé par ma sœur, lâcha-t-il soudainement sans regarder son meilleur ami. Depuis le temps qu’on est ami toi et moi, j’aurais cru que tu me faisais plus confiance que ça.

Une fois de l’autre côté, Ans se jeta sur le sable puis tourna sur lui-même pour faire face au grand Rapace.

- Merde. Vous êtes mariés et on n’était même pas courant. On est votre famille, non? Je n’aurai même pas eu le luxe de pouvoir assister à la cérémonie ou même de te faire ta fête, la veille, comme il se doit… Pardon, mais ouais, ça me fait un peu chier quand même.

Parce que oui, Ans aurait probablement organisé un enterrement de vie de garçon digne de ce nom. Après tout, il s’agissait de Thor! Pas de n’importe quel norrois qu’il ne côtoyait presque jamais! Qui avait été son témoin ou même son garçon d’honneur? Okay, il devait l’admettre, il ressentait une petite pointe de jalousie à ce niveau, en ce moment.

Ans poussa un soupir puis se détourna à nouveau avant de remettre en marche.


Dernière édition par Ansgar le Ven 24 Fév - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorvald
Guerrier(ère)
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 16/06/2016

MessageSujet: Re: Eagle from the North, just tell me the damn truth! [PV THORVALD][TERMINÉ]   Dim 25 Déc - 16:58

Tous le mois qui suivaient son mariage, il le passa entre l'adaptation de sa vie de jeune marié qui contrastait avec ses habitudes de célibataire endurci et ses responsabilités sociales. Il fut plus en demande qu'il ne l'aurait cru, ayant été absent longtemps, et Uber en profitant pour lui demandant son avis sur de nombreux projets de menuiserie, leur passion commune. Sa vie de couple était particulière, devant tous deux s'adapter l'un à l'autre, mais étant un tout nouveau couple, ils se montraient drôlement patient et respectueux. Mais il savait que cela ne durerait pas, qu'elle finirait par imposer ses limites et qu'il devrait mettre les siennes. L'idée d'un départ prochain le satisfaisait, car cette cabane lui semblait trop petite pour eux deux. Du moins, pour l'instant. Ils apprenaient à peine à s'aimer qu'ils étaient déjà mariés... tout s'était passé trop vite! Toujours est-il qu'elle avait été fort impressionnée et touchée par la collections de sculptures représentant des renards. Qu'elle tombe dessus si vite l'avait pris au dépourvu, et il avait rougit et bégayé comme un véritable adolescent.

Ce moment coquasse le faisait sourire, après coup. Il lui semblait qu'elle avait réalisé à quel point il trimbalait ce sentiment depuis un moment, sans en parler à qui que ce soit. Comment aurait-il pu? Ansgar aurait probablement vu d'un mauvais oeil qu'il convoite sa cadette, leur différence d'âge n'était pas négligeable et, de lui-même, il attendait patiemment qu'elle prenne de l'âge et de la maturité, mais plus le temps passait, plus il craignait les réactions de tous, et plus il voyait comme Idris le considérait presque plus comme une sorte de frère adoptif qu'un homme à marier. Il le lui avait avouer, elle n'avait pas pu dire grand chose. Cela étant les faits...! Et puis bon, elle avait pris de l'âge, peut-être pas beaucoup de maturité! Commentaire qu'il avait voulu quelques temps de boudage, une boutade et quelques coups. Il avait fini par s'excuser en admettant qu'elle faisait beaucoup d'efforts et qu'elle savait se montrer sérieuse dans les bons moments. Quelques doigts baladeurs et une bouche avide avait terminé les réconciliations. Il ne pouvait pas lui en vouloir de son caractère et de ses gamineries et était près à lui pardonner tout. Absolument tout.

Le départ s'était fait dans une certaine hâte et une certaine angoisse. La dernière virée en navire ayant été horrible, et l'annonce des événements à propager à leurs proches, ce qui s'avérait délicat. Ni l'un, ni l'autre, ne voulait propager un sentiment d'abandon et de trahison de ne pas avoir su. Mais en même temps... c'était sans doute inévitable, mais ils n'avaient pas pu faire autrement. Personnellement, Thor redoutait particulièrement la réaction de son meilleur ami. Il était évident qu'en apprenant la profondeur des sentiments de son ami et depuis quand cela durait, il n'allait pas être heureux de ne rien avoir su. Presque tout le trajet, il avait retourné encore et encore maintes et maintes façons d'aborder le sujet, de s'expliquer. Il s'était fait toutes sortes de scénarios. La valeur commune de chacun, était qu'il devait parler seul à seul avec Ansgar. Idris voudrait, avec raison bien sûr, mettre son grain de sel partout, mais cela se passait entre eux deux, et elle n'avait pas à intervenir.

Quand le campement fut en vue, l'angoisse augmentait en lui comme le moment se rapprochait. Ansgar les attendait de pied ferme. Les retrouvailles furent chaleureuses et Thor apprécia grandement l'accolade, qu'il partagea avec un grand plaisir. Il répondit aux questions de celui-ci comme il le pouvait, parlant de la tempête qui avait eu lieu, autant pendant le voyage que dans sa vie. Il évitait soigneusement de serrer la rouquine contre lui, ce qui lui provoquait un certain malaise, puisqu'il avait pris l'habitude dernièrement de l'entourer possessivement en public. Finalement, sous la tente, après avoir échanger un regard chargé de non-dits avec sa douce, il avoua qu'il y avait eu un naufrage pendant la tempête qu'ils avaient rencontrés, avec l'aide d'Idris, il lui raconta les dégâts. Par contre, il n'eut pas le loisir d'amener le sujet délicat du mariage comme il avait prévu le faire, son épouse se chargeant de lancer la nouvelle dans les airs.

Le Grand Rapaces se passa une main dans le visage, l'arrêtant autour de sa mâchoire et de sa bouche, se retenant de lui faire remarquer à quel point elle avait manquer de tact. Le regard d'Ansgar fut trop dur à supporter et il détourna la tête, conscient qu'il devait le ressentir comme une trahison de sa part. La colère sembla soudainement flamber sous la tente et les deux Drakkhen s'affrontèrent dans une joute qui irrita de plus en plus le grand aigle. N'en pouvant plus, il trancha d'un ton sec. « Assez! » ce qui lui attira deux regards chargés de colère. Ravalant son angoisse, il demanda à Idris de bien vouloir le laisser seul avec Ansgar, sa réaction fut, comme il s'y attendait, violente. Il allait bientôt se développer un plastron de cuir naturel à force d'endurer ces coups, il plissa légèrement le nez sous ceux-ci et lui murmura qu'il la rejoindrait plus tard. Impossible de dire si elle l'avait entendu ou pas, car elle filait, visible fâchée contre lui. Il sentait, et savait même, que les réconciliations allaient être la pierre angulaire de leur couple. Mais cela ne le dérangeait pas, ni le décourageait.

N'osant prendre la parole, de peur de subir un éclat de colère, il attendit. Thor ne craignait pas Ansgar, c'était de le décevoir, qui le rendait ainsi. Il savait qu'il avait blessé son ami, et qu'il lui devait des explications. Contrairement à Idris qui avait pris conscience de ses sentiments pendant le naufrage et s'était vu imposée le mariage, Throvald avait eu le choix dans tout cela. Il en prenait l'entière responsabilité. Il eut un mouvement de recul, se disant mentalement qu'il était stupide, quand le grand ours prit ses armes. Sans un mot, le second des guerriers du Kodiak hochant la tête et suivit son chef dehors, avant de bifurquer vers sa tente, où son équipement - et celui d'Idris - devait avoir été amené. Comme de fait, une certaine partie de leurs affaires étaient là. C'était une tente plutôt modeste, mais il la partagerait avec sa femme, désormais. Ils avaient contenu que la sienne était plus vaste et plus adapté à une vie à deux. Même s'il voyageait plus qu'il ne revenait ici, il y gardait certaines choses qu'il ne voulait pas laisser au nord, ni traîner partout. Bref, il rejoignit son compagnon, quelques couteaux de lancer à la ceinture, étant bien meilleur lanceur qu'archer.

Sans un mot, il le suivit, se demandant ce que tout cela allait donner, mais connaissant suffisamment l'ours Kodiak pour savoir qu'il devait garder le silence et attendre qu'il lance lui-même le sujet. Cela prit un moment, un moment angoissant où Thor tenta de se montrer concentré et efficace. Mais il était évident qu'il attendait que le tout lui explose dans la figure. Et cela vint, alors qu'ils traversaient une rivière sur un arbre tombé là. Comme prévu, Ansgar se sentait visiblement trahi. Le rapace sentit la boule dans sa gorge se resserrer et baissa les yeux. Le silence plana, après avoir mis pied à terre, son ami se retourna vers lui, lui lançant ses reproches, dont il se savait clairement coupable. Il lui tourna à nouveau le dos et Thor suivit, sautant à terre, marquant une hésitation et déglutissant avant de prendre la parole. « Je... je sais, je n'ai aucune excuse. Mais tu sais, pour le mariage, elle y était obligé, tu le savais, non? Tu le savais que Valkyon voulait la forcer à s'unir. Les choses ont joué contre nous, je... nous... » Il soupira.

« J'avoue que tout est de ma faute, Ansgar. Ta soeur n'avait même pas d'intérêt avant ce naufrage... toute cette douleur, la course pour la survie... je... on s'est rapproché... et puis j'ai su qu'elle allait se marier... et puis... ben... je sais pas... tout s'est passé si vite. J'ai été dans les vapes quelques temps, et à mon réveil, ta soeur et ton père se bagarrait, je me suis interposé, et deux jours plus tard on me forçait la bague au doigt. » Il fit un pas vers son ami qui s'était arrêté, mais qui lui tournait toujours le dos. « C'était là, ou je la perdais pour toujours! Crois-moi, on aurait voulu attendre, apprendre à se connaître et à s'aimer, on aurait voulu que cela se passe ici, avec vous tous, avec toi! J'aurais voulu que tu sois mon témoin Ansgar, crois-moi! Je le voulais vraiment! C'est ta femme qui accompagnait Idris, tu réalises comme on a pas eu notre mot à dire dans tout cela? Tilda était sa demoiselle d'honneur! » Il soupira, conscient de rabrouer sa femme, mais sachant fort bien que c'était clair que rien de cela ne s'était passé comme ils l'auraient aimé.

« Je... ta soeur... » Il soupira et se passa la main dans les cheveux, cherchant les bons mots. « Ça fait longtemps que je l'aime, oui. » laissa-t-il finalement tomber, le ton moins allumé, soufflant cela comme on avouerait un meurtre. Il fit un nouveau pas vers lui, son ton remontant sous sa volonté de vouloir lui faire parvenir le trouble qu'il ressentait. « Comprends-moi Ansgar! Elle est tellement jeune, je... tu es son frère, je me sentais mal de ce que je ressentais, et puis elle ne me regardait même pas. J'en ai parler à personne, jamais, car j'essayais de repousser tout ça au fond de moi. J'avais abandonner, Ansgar. Je voyais pas l'utilité d'en parler puisque je n'y croyais même pas. » termina-t-il un léger trémolo dans la voix, s'interrompant pour déglutir. Il soupira et recula pour s'asseoir sur le tronc. Il plaça sa tête entre ses mains, se remémorant la détresse qu'il avait ressenti le jour où il avait cru que tout cela ne serait jamais.

Poussant un nouveau soupir, il releva la tête vers son ami qui lui faisait désormais face, et il se releva, redressant le menton, adoptant une posture fière. « Mais je n'aurais jamais pu laisser ton père détruire sa vie en la donnant à un homme qu'elle aurait détesté. Tu n'as pas idée de tous les efforts et les sacrifices que j'ai du faire pour qu'elle ne le subisse pas, et comme elle avait manifesté auprès de lui son désir d'unir sa vie à mienne, je ne pouvais que tourner la situation à notre avantage avant de la perdre à tout jamais. Tu peux comprendre, non? Je ne regrette pas mon choix... seulement la façon dont tout cela s'est produit. » termina-t-il en voûtant un peu les épaules, sous le poids de ce mariage forcé. Ne pouvait-il pas y avoir pire pour assombrir un événement qui aurait du être heureux? Il haussa les épaules. « Et puis, tu connais Idris. Elle a tellement crinqué le chef qu'il a tout fait pour qu'on n'en profites pas ni l'un, ni l'autre, jusqu'à... ce qu'on quitte le nord, je présume. » ajouta-t-il, se demandant s'il allait de nouveau leur mettre la pression à leur retour, car il le soupçonnait d'avoir causer tout ce remue-méninge qui l'avait occupé le dernier mois. En même temps, peut-être devenait-il parano? Il se tut, conscient d'avoir assez parler, et qu'Ansgar avait besoin de temps pour assimiler tout cela. Un silence plana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ansgar
Guerrier(ère)
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 29/04/2016

Feuille de personnage
Âge: 31 ans
Race: Norrois
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Eagle from the North, just tell me the damn truth! [PV THORVALD][TERMINÉ]   Mer 11 Jan - 15:13

C’était plus fort que lui… il avait cette nette impression d’avoir été trahi, même si, au final, il se doutait bien que ce n’était en rien l’optique dans laquelle sa sœur et son meilleur ami (maintenant beau-frère) désiraient se marier. La mâchoire serrée, Ans prenait les devants, son regard aiguisé effleurant les arbres devant lui. Il avait beau vouloir chasser pour se défouler… le cœur n’y était pas vraiment. La voix de Thor se fit entendre derrière lui. L’heure était aux explications visiblement. Après tout, il fallait bien s’y attendre : le chef des norrois ne pouvait pas lui faire des reproches sans laisser une chance au Grand Aigle de s’expliquer ou même de se défendre. Ainsi, Thor souleva le fait qu’Idris était dans l’obligation de se marier sous ordre de Valkyon. Ouais, il était au courant depuis le début, c’était la raison pour laquelle il avait pris sur lui d’informer sa cadette avant qu’elle quitte pour le nord. Mais il était loin de se douter que Thor était le principal prétendant de sa sœur! C’est surtout ça qui le… enfin… l’irritait?

C’était enfantin, il le savait. Mais c’était plus fort que lui. Il avait l’impression qu’il s’agissait là d’un manque flagrant de considération pour lui. Il aurait aimé que Thor lui en parle avant… Certes, il aurait peut-être fait la gueule sur le coup, mais il n’aurait pas eu l’impression d’être le dernier au courant, alors qu’ils étaient des frères, en quelque sorte. Enfin, il considérait le grand gaillard comme tel. Au même titre que Bryaan.

Son compagnon reprit la parole et le grand ours s’arrêta enfin, toujours dos à lui. Il tentait de s’expliquer. Il parla vaguement du naufrage, de leur tentative de survie, de leurs rapprochements puis du mariage imposé par Valkyon. Il semblait que tout ça était réellement hors de son contrôle. Thorvald s’approcha tranquillement derrière lui, puis s’arrêta, conservant probablement une distance sécuritaire entre eux deux. Il continua son récit et jura qu’il aurait voulu qu’Ans soit son témoin. Mouais… Lui aussi aurait voulu être là et célébrer l’événement avec eux. Plus qu’il ne voulait se l’admettre, en fait. Parmi toutes les paroles prononcées par son bras droit, un truc attira soudainement son attention : Tilda… avait été la damoiselle d’honneur d’Idris?! Alors que n’importe qui aurait pu croire que cette information aurait attisé le feu et l’aurait courroucé davantage, il n’en fut absolument pas le cas. En fait, il fut sérieux pendant un moment… puis une hilarité incroyable le prit d’assaut et il dût se faire violence pour ne pas éclater de rire! Heureusement qu’il était dos à Thor!! Ce dernier aurait bien vite vu qu’il se mordait la lèvre inférieure pour ne pas être hilare devant lui. Bon sang! Les dieux s’étaient vraiment acharnés sur eux!! Non seulement avaient-ils été dans l’obligation de se marier loin des leurs dans un délai franchement trop court… après un naufrage et un voyage long et pénible… mais en plus, ils avaient été obligés de se coltiner Tilda dans l’organisation! Okay, dès ce moment précis, son niveau de sympathie venait de monter d’un cran.

Bon… avoir été gentil, il aurait pu se retourner à l’instant et mettre fin au calvaire de son pote, mais… il avait envie de le laisser mariner encore un peu. Le pauvre Thorvald était là à se débattre contre un chef potentiellement furieux alors qu’en fait, ce dernier sentait son irritation baisser au fur et à mesure que les secondes s’écoulaient. Bon… il devait admettre qu’il avait tiqué au moment où le grand gaillard lui avait enfin confessé qu’il en pinçait pour Idris depuis un certain temps, mais ça, ce n’était rien d’autre que des relents de son rôle de grand frère protecteur. Svennson avait soufflé l’information comme un criminel coupable avouant son crime, ce qui prouvait à quel point il se torturait avec toute cette affaire. Les justifications de ce dernier furent drôlement perçues par Ansgar. En fait, il comprenait où il voulait en venir. Idris était effectivement très jeune en comparaison de lui et il avait raison sur un point : il aurait probablement mal vu – sur le coup du moins – ses sentiments pour elle, considérant cet écart immense. Le trémolo qui se fit ressentir dans la voix du grand norrois fut presque émouvant. En fait, Ans aurait presque pu être touché par sa confession… si ça n’avait pas été du fait qu’il avait parlé de Tilda juste avant.

Derrière lui, il sentit son second s’éloigner de quelques pas. Lentement, Drakkhen se retourna, son visage impassible fixant Svennson qui s’était assis sur le tronc d’arbre, la tête entre les mains. Thor se reprit rapidement, puis se releva, arborant un air plus fier sur son visage cette fois. Oh il pouvait comprendre le concept d’unir sa vie à quelqu’un qu’on déteste. De tous les êtres sur cette foutue terre, il n’y avait personne d’autre que lui de mieux placé pour saisir toute l’ampleur d’une telle situation. L’avait-il oublié? Il était marié à Tilda, bon sang. Que pouvait-il y avoir de pire en ce bas monde? Le grand aigle voûta un peu les épaules, puis laissa glisser un commentaire sur le cran d’Idris qui, visiblement, avait fait des siennes du côté de leur paternel au point où… Thor n’avait pu profiter adéquatement de son mariage avant de quitter pour le sud? Okay, trop d’information, il n’avait pas envie d’avoir ne serait-ce que l’ombre d’une image mentale de la vie sexuelle nouvellement acquise de sa sœur cadette.

Un silence plana. Le grand ours kodiak fixa son compagnon de son regard gris acier indescriptible. Thor le soutint un instant… avant de le détourner. Tout avait été dit, il fallait croire. Le grand gaillard était doué pour défendre sa cause, il devait l’admettre. Le guerrier Drakkhen poussa un soupir, puis se détourna en grattant son menton barbu. Visiblement, Ansgar réfléchissait, cogitait même. Il fit quelques pas pour s’éloigner de Thorvald, puis se retourna, chassant à nouveau l’hilarité qui menaçait de le prendre d’assaut. Il le regarda de tête en cape, comme s’il analysait la situation plus en profondeur.

- Je te crois quand tu dis que tu n’avais pas le choix, commença-t-il. Tu es doué pour plaider ta cause, tu le sais ça? Fais-moi penser de t’envoyer à ma place le jour où nous aurons des négociations à faire. Ansgar passa son arc en bandoulière autour de ses épaules, puis croisa les bras sur sa poitrine. Il regarda le sol un instant, puis releva la tête en direction de son bras droit qui, somme toute, ne semblait pas trop quoi penser de ces paroles. Je saisis bien que tu aurais nettement préféré faire le mariage ici. Malgré la symbolique de notre terre natale, toi et Idris appartenez à notre campement, à notre garnison… Et puis avoir Tilda comme damoiselle d’honneur…

Cette fois ce fut un peu trop. Il baissa son visage vers le sol et ne put s’empêcher d’esquisser un sourire. Il se retenait pour ne pas pouffer de rire, c’était évident comme le nez au milieu du visage.

- Disons que c’est un choix… erh… comment je pourrais dire ça… très politique? Mais je dois admettre un truc : je crois qu’il faut être un peu névrosé pour choisir ma femme dans l’organisation d’un tel événement. À moins qu’on veuille y donner une touche funeste… Après, je ne juge pas vos goûts en la matière! C’était VOTRE soirée après tout! Qui suis-je pour émettre le moindre commentaire déplacé?

Cette fois, à voir l’air de Thorvald, Ansgar ne put s’empêcher d’éclater de rire.

- Tout le monde sait que Tilda est un sacré bout-en-train, voyons! Parmi la totalité de notre peuple, c’est elle qui a été sélectionnée?! Ne me dites pas que vous avez perdu un pari?! J’imagine vraiment bien votre tronche à tous les deux! Oh wow… dire que j’ai raté ça… Je trouve ça encore plus dommage. Mon père s’est surement surpassé cette fois!

Notant l’air ahuri de son compagnon, le grand ours s’approcha de celui-ci et lui frappa l’épaule de son poing, en un geste amical.

- Je voudrais bien rester furax contre toi, mais juste cette information a joué en ta faveur. Bon sang, faut être bas pour être rendu là. Il prit une grande inspiration pour reprendre contenance et retrouver son calme. Plus sérieusement, je comprends un peu ce que tu ressens pour l’avoir vécu à mes seize ans. Le mariage forcé, je veux dire. Seulement, c’était bien pire, parce que je me suis retrouvé coincé avec Tilda. Je ne dis pas que je ne reste pas déçu du fait que tu ne m’aies rien dit pour tes sentiments pour Idris, mais… Je trouve que tu as assez vécu de merdes pour ne pas avoir à en rajouter une couche de plus. Je crois que… c’est Idris qui a ce talent de me faire enrager, alors déjà, je ne suis pas dans les meilleures dispositions. Et si tu veux que je sois le plus honnête possible… maintenant que j’y pense, je préfère que ce soit toi plutôt que n’importe quel idiot qui aurait voulu la maîtriser comme un domine un chien.

Il fit signe à son beau-frère de se lever et de le suivre alors qu’ils reprenaient leur marche, longeant la rivière. Il allait devoir se faire à l’idée à cette appellation qui, pour le moment, lui paraissait franchement étrange.

- Si tu veux… On pourra fêter ça quand même avec les autres. Ce ne sera surement pas à la hauteur de votre mariage, mais une union, ça se souligne, non? Enfin. Je dis ça, je dis rien.

Son second était derrière lui, alors il ne pouvait voir l’expression qui trônait sur son visage. Mais disons que cette suggestion était un peu sa façon à lui de faire sa part des choses. Certes, Idris lui tapait royalement sur les nerfs, mais il l’adorait malgré tout. C’était son bébé sœur , qu’il avait bercé alors qu’elle était plus petite (faute d’avoir un père réellement présent) et formé en entraînement en grandissant. Et puis, ne pas célébrer les épousailles de la cadette de sa fratrie (avec son meilleur ami, qui plus est) lui paraissait des plus ridicules. Certes, Ansgar était un homme normalement rancunier, mais avec la famille, c’était différent. La famille était sacrée pour lui et maintenant, Thor en faisait encore plus partie. Un nouveau sujet lui vint en tête. Le genre plus sombre qui devait absolument être évoqué. Il avait besoin de savoir.

- Vous êtes restés vague tout à l’heure sur le sujet, fit-il, son visage s’assombrissant soudainement. Que s’est-il passé sur le navire? Pourquoi… pourquoi vous êtes vous naufragés? Je veux savoir ce qui a tué mes hommes. Nos amis. Nos frères d’armes. Avoir su, j’aurais mobilisé tout le campement pour ratisser le moindre recoin des plages et des montagnes afin de vous retrouver. Mais j’étais… occupé ailleurs. Bon sang, dire que j’aurais pu vous perdre tous les deux sans même m’en rendre compte. Heureusement, les Grands Esprits vous ont protégés.

Il jeta un coup d’œil par-dessus son épaule, plantant son regard gris acier dans les iris de Thorvald.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorvald
Guerrier(ère)
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 16/06/2016

MessageSujet: Re: Eagle from the North, just tell me the damn truth! [PV THORVALD][TERMINÉ]   Ven 10 Fév - 13:54

Une certaine angoisse le tenait par les tripes et Thorvald, sachant le côté rancunier de son ami, espérait sincèrement qu'il comprenne la situation et ne lui en veuille pas. Du moins, pas trop. Relevant son regard sur Ansgar, Thor observait attentivement les signes physiques qu'il dégageait. Le fait qu'il prenne le temps de réfléchir et de tourner la situation ainsi dans son esprit était plutôt bon signe. Un espoir prit naissance en son sein et il retint sa respiration. Il s'éloigne, se retourna... avec un drôle d'air, l'analysant. Il se sentait basculé entre l'anxiété et l'espoir. Sa première phrase le fit soupirer de soulagement. L'essentiel était qu'il le croit, le reste, ce n'était qu'une question sentimentale qui s'amenuiserait avec le temps.

Un léger sourire souleva les coins de sa bouche. Il n'était pas mauvais négociateur, il avait l'habitude jouer les médiateurs il faut dire. Mais l'air de son visage demeurait dans l'incertitude. Est-ce que son ami acceptait donc de tourner la page? Le nom de Tilda fit grimacé le rapace alors qu'il voyait le visage du guerrier devant lui se décomposé. Fronçant les sourcils, il réalisa que celui-ci retenait son hilarité. Ce n'état pas drôle! Cette femme n'avait absolument rien pour elle, et ce choix diplomatique avait été des plus déplacés. Idris n'était pas la femme la plus facile à contenir, et la placer dans cette situation... Valkyon savait quoi faire pour compliquer une situation.

Selon Ansgar, il fallait être névrosé pour faire ce choix. C'était son père qui l'avait fait pour eux... ça en disait long sur l'état des choses lors de l'heureux événement. Tant qu'à lui, le barbu ne riait pas du tout. D'un côté, c'était bien que son chef le prenne avec autant de légèreté, mais personnellement, il en gardait rancoeur au grand chef Drakkhen d'avoir gâcher ce qui devait être le plus beau jour de sa vie. Il ne savait pas quoi dire. Cette réaction le prenait au dépourvu, et il hésitait entre se fâcher et se détendre. Il ne savait pas trop quoi penser, où se placer. Les émotions de bousculaient en lui, contradictoire.

Le coup sur l'épaule ne l'aida pas à se détendre, même si cela se voulait, de toute évidence, amical. Il le laissa chasse son hilarité d'une inspiration sans passer de commentaire, ayant peur de gâcher le moment par quelque chose de déplacé, vu ses sentiments partagés. Hum, pouvait-il réellement comprendre ce qu'il ressentait? C'était certes un peu un mariage forcé, mais c'était avec la femme qu'il aimait et qu'il voulait. Cela avait été le plus gros gâchis de ce qui devait être le moment ultime de sa vie. C'était... comme si on lui annonçait qu'il allait être père, mais qu'il ne verrai jamais cet enfant. La réalisation d'un objectif de vie, un objectif utopique, qui perdait de tout son éclat par les caprices d'un vieil homme frustré. Si seulement son épouse ne l'avait pas poussé à bout... S'il seulement il avait su avant cette histoire de mariage forcé... si seulement... tant de choses!

Thor hocha la tête. Oui, si la jeune rousse avait été marier à un autre homme, il va s'en dire que cela aurait fini en dressage intense, et probablement violent... il préférait ne pas l'imaginer. Il respectait le caractère d'Idris et l'acceptait. Il préférait nettement prendre le temps de la calmer que de la restreindre. La pensée de sa belle finit par adoucir son visage trop sérieux et il se leva pour suivre son meilleur ami. « Nous en avons déjà parlé, Idris et moi, et nous souhaiterions refaire la cérémonie au complet. Mais, euh, pas tout de suite... on va prendre le temps d'arriver. Disons que nous aimerions faire les choses à notre façon, cette fois. Si tu comprends ce que je veux dire. » sans pression, sans date butoir, sans personnes négatives...

L'expression à nouveau durcit par la déception qu'il revivait encore, il ne put que se décomposer un peu davantage au souvenir qu'Ansgar raviva. Le naufrage... s'arrêtant, il planta son regard attristé dans les prunelles de son ami et, après un court silence, histoire de choisir ses mots, il entreprit de lui conter en détail l'arrivée de la tempête, l'impact brutal qui avait jeté les gens à la mer, puis noyé les autres. Il lui conta sa tentative de sauver Idris - ce qui lui avait probablement sauver la vie - et comment ce fut finalement elle qui le tira de l'eau. Il passa certains détails et affirma qu'ils avaient tout fait pour repêcher d'autres membres de l'équipage, mais tous avaient péri. La renarde ayant tout fait pour les contacter, et les soutenir. Il conta la suite, le périple, les accidents, sur un ton bourru, passant sur les détails romantiques, se contentant d'exposer les faits, leurs haltes, leurs obstacles, sans plus. Puis le sauvetage, ses deux jours de coma... puis deux jours plus tard il était marié, sans avoir le temps de réalisé ce qui s'était passé.

Il soupira. Ils étaient désormais assis sur des troncs tombés, tous deux assombris par les événements. « Nous étions tous les deux trop faible pour faire appel à nos totems ou aux pouvoirs d'Idris. Personne ne savait pour le naufrage. Tu n'aurais rien pu faire. Le temps que la nouvelle ne vienne à temps, nous aurions déjà été secouru, ou aurions trouver le moyen de nous rendre. » Il haussa les épaules en traçant des lignes sans but dans le sol à l'aide d'une branche morte. Il lâcha le morceau de bois et de pencha vers l'arrière, appuyant ses mains un peu derrière lui, jetant un oeil sur les cieux. « Sincèrement, si ta soeur n'était pas si... » Il soupira et secoua la tête. « Ce sale caractère n'a certainement rien aidé à la situation, mais avec ce que nous avions vécu... Elle était folle de joie à l'idée de te revoir, tu sais. » Il tourna la tête vers lui.

Haussant les épaules, il poursuivit. « Tu la connais. Quand elle a vu que tu ne prenais pas bien la nouvelle, ce qui était parfaitement prévisible, elle s'est aussitôt mise sur la défensive et puis... et puis voilà, quoi. En ce moment, soit elle tourne en rond et fulmine en nous insultant tous les deux, soit elle a trouvé Randie et a retrouver sa belle humeur. Et puis, Ansgar... je suis désolé, je n'ai sincèrement jamais cru en une relation avec Idris, alors je n'ai jamais jugé pertinent de t'en parler... » S'attarder sur des idées éphémères ne l'auraient jamais mener où que ce soit, le mieux qu'il avait pu faire était d'ignorer cela et de tenter de passer à autre chose, malgré ses yeux qui ont toujours eu du mal à la quitter.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ansgar
Guerrier(ère)
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 29/04/2016

Feuille de personnage
Âge: 31 ans
Race: Norrois
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Eagle from the North, just tell me the damn truth! [PV THORVALD][TERMINÉ]   Ven 24 Fév - 16:08

Un air soucieux au visage, Ansgar observa son compagnon alors qu’il commençait à détailler un peu mieux le récit du naufrage. Une ombre passa dans les iris couleur acier du grand norrois alors qu’il écouta les détails lugubres du terrible accident. Visiblement, seuls Thorvald et Idris avaient survécus et les autres norrois étaient morts dans des circonstances funestes. D’ailleurs, les deux amoureux avaient vécu une suite d’événements toutes plus terribles les unes que les autres. C’est à ce moment précis que le grand ours comprit qu’il avait passé à quelques cheveux de perdre (à plusieurs reprises) son meilleur ami et sa sœur cadette alors qu’ils traversaient tous deux les montagnes en solitaires. Le grand aigle avait même passé quelques jours dans le coma, ce qui en disait long sur la sévérité de ses blessures. Bon sang… la vie n’avait pas été clémente avec eux! Ans remercia mentalement les esprits de l’Aigle et du Renard d’avoir veillés sur eux malgré les embuches.

Les deux hommes continuaient de marcher jusqu’à ce qu’ils arrivent à la hauteur de deux troncs d’arbres déracinés où ils prirent place sans trop s’en rendre compte. Ans restait silencieux, ne désirant pas couper la parole à son meilleur ami, mais aussi terriblement songeur alors que les mots de son second se répercutaient en lui comme un écho funeste. Certes, il était du genre dur, imperturbable même… Mais Drakkhen tenait à ses hommes, plus qu’il ne voulait bien le laisser paraître. Thorvald expliqua à son meilleur ami que lui et Idris étaient beaucoup trop faibles pour revêtir leur apparence de totem, ce qui, somme toute, aurait pu leur épargner beaucoup de soucis. Il précisa aussi qu’Ans n’aurait jamais pu rien faire, vu la distance qui les séparaient de lui. L’aîné de la fratrie savait qu’il avait raison, mais malgré tout, ce sentiment d’impuissance l’énervait au plus haut point.

Un silence régna un bref instant alors que Thor dessinait des lignes au sol avec un bâton et Ansgar chercha quoi dire à son second qui avait vécu beaucoup trop de choses pour un si court laps de temps. Au bout d’un petit moment, le second des Guerriers du Kodiak relâcha son bout de bois, puis s’appuya sur ses mains avant de lever le regard vers le ciel. Il continua de parler de ce qu’il avait un peu sur le cœur, prétextant que le sale caractère d’Idris n’avait très certainement pas aidé dans le processus décisionnel du mariage. Oh, Ans n’avait pas de misère à le croire. La connaissant, elle avait surement envenimé les choses sans la moindre hésitation. Il secoua doucement la tête, puis regarda le ciel à son tour, rangeant son arc dans son dos. De toute façon, l’envie de chasser n’y était plus vraiment. Par contre, il devait admettre qu’il était un peu surprit de savoir qu’Idris était autant excitée à l’idée de le revoir. Enfin, le câlin dont elle l’avait gratifiée un peu plus tôt était une bonne preuve de ce qu’avançait Thor, mais quand même. Étant toujours à couteaux tirés, l’aîné et la benjamine de la famille Drakkhen donnaient parfois l’impression de se détester. Par moment, il avait également l’impression qu’Idris le méprisait plus qu’elle ne l’appréciait. Pour sa part, il avait beau avoir du mal à la supporter, il la considérait néanmoins comme un membre important de sa garnison et comme un élément de taille. D’autant plus qu’il l’aimait réellement, même s’il montrait parfois le contraire.

Thorvald déclara que sa charmante épouse avait éclaté à cause de la mauvaise réaction (parfaitement justifiée) d’Ansgar face à la nouvelle du naufrage et du mariage. Il avait raison : connaissant Idris, elle devait avoir retrouvée Randie pour essayer de se remonter le moral OU devait se renfermer dans sa bulle de colère à les maudirent tous les deux. Ou peut-être les deux en même temps, qui sait. L’aîné poussa un soupir, puis se passa une main dans ses longs cheveux marron. Il espérait que Randie saurait la calmer, elle qui était naturellement plus calme… et moins prompte à le condamner au moindre écart de conduite. Thorvald s’excusa pour ne jamais avoir parlé de ses sentiments envers Idris et se justifia par le fait même, prétextant qu’il ne croyait pas du tout que leur relation aurait pu être un jour possible.

- Ça va, Thor. Fit-il calmement en jeta un regard en coin à son compagnon. Je comprends. De toute façon, c’est mon orgueil mal placé qui m’a poussé à parler de la sorte. Tu as droit à ta vie et Idris à la sienne. Il poussa un soupir, puis vint apposer ses coudes sur ses genoux, le dos voûté vers l’avant. Je n’ai pas droit de regard sur votre relation et je n’ai pas non plus à y fourrer mon nez. Ça m’a… simplement prit de court. Et avec cette histoire de naufrage en plus… erf… J’ai réagi en idiot.

Avisant le regard que lui jetait son meilleur ami, Ansgar esquissa un sourire en joignant ses deux mains ensemble.

- Si Idris peut avoir mauvais caractère, disons que je ne donne pas nécessairement ma place non plus. Tout n’est pas entièrement de sa faute. Les tempéraments de merde, c’est de famille. Y a que Bryaan avec qui il est facile à discuter en tout temps! Elle a dû penser qu’elle me décevait ou un truc comme ça. C’est totalement son style. Il va falloir que je règle ça avec elle, plus calmement cette fois. Écoute… je suis désolé aussi pour comment ça s’est passé, votre retour. J’aurais dû garder mon calme plutôt que d’exploser sans la moindre retenue.

Voyant l’air surprit de son meilleur ami, Ansgar ne put s’empêcher de rigoler un peu. Il était vrai que recevoir des excuses de la part du grand ours était terriblement rare. Il était orgueilleux comme mille… tout comme sa petite sœur.

- N’en prend pas l’habitude surtout, tu ne m’entendras pas dire ça très souvent! Je suis vraiment heureux que tu sois sain et sauf, Thor. Et… merci pour avoir veillé sur Idris. Elle n’aurait pas pu trouver meilleur compagnon de vie. Il se releva finalement, imité par son second. Ne t’avise pas de lui faire du mal, par contre! Parce que tu vas réaliser assez vite que je peux être aussi mesquin qu’elle, sinon beaucoup plus!

Le grand aigle esquissa un sourire, sachant pertinemment que son copain l’avertissait uniquement pour la forme. Thorvald, être irrespectueux et faire du mal à Idris? À d’autres! Dans un grand mouvement, Ans lui flanqua une claque amicale dans le dos.

- Allez, rentrons avant qu’Idris ne se mette en tête de me prendre en chasse et de m’enfoncer une flèche profondément dans le cul pour avoir OSÉ te retenir trop longtemps. Dit-il en riant.

Ils se remirent donc en route en direction du campement, marchant côte à côte.

- Alors, quand vous allez célébrer de nouveau votre mariage, est-ce que j’aurai l’IMMENSE honneur de m’occuper de ton enterrement de vie de garçon?

Ansgar éclata d’un grand rire en voyant l’air incertain de son compagnon.

[FIN DU RP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eagle from the North, just tell me the damn truth! [PV THORVALD][TERMINÉ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eagle from the North, just tell me the damn truth! [PV THORVALD][TERMINÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un maire d’origine haïtienne élu à North Miami
» [UPTOBOX] Red Eagle [DVDRiP]
» Septentrional: from the north
» Tournoi NTW des Imperial Eagle Clan de la multigaming Raizor
» Thranduil - Do not talk to me of dragon fire. I have faced the great serpents of the North

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: