Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Prenez et buvez en tous, ceci est mon sang... [Dylan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khanrell
Magicien(ne) conseiller(ère)
avatar

Messages : 1642
Date d'inscription : 08/02/2015
Localisation : Shola

Feuille de personnage
Âge: 29 (éter.), 32 (fév.)
Race: Humaine (Vampire)
Âme soeur:

MessageSujet: Prenez et buvez en tous, ceci est mon sang... [Dylan]   Mar 31 Jan - 20:05

Bénis soient ceux qui avaient réussi à supporter Khanrell Wrath «La Colère» de Shola pendant cette année fatidique, car de la colère, il y en eut plus que jamais. À son retour des funérailles alombrienne, seule, sans son mari… le courroux de la Magicienne Conseillère avait quintuplé. Oh, Dylan ne l’avait pas abandonnée, il lui avait pardonné là où n’importe quel époux raisonnable se serait enfuit comme un lâche, c’est qu’ils étaient totalement faits pour être ensemble. Mais il ne pouvait pourtant pas revenir avec elle, car il se devait de traquer les assassins de ses sœurs, ceux qui avaient tenté de l’éliminer également et avaient presque réussis… Non, avaient réussis… Seul le vampirisme avait ramené à la vie le Prince d’Alombria. La jeune femme grognait chaque fois qu’elle l’entendait utiliser le mot «mort», le corrigeant à toute occasion. Elle détestait entendre ce mot, refusait de l’avouer. Il n’était pas mort, jamais, il avait juste été inconscient… Car la mort est une fin, et ils vivaient présentement un recommencement. La mort, c’est la fin de tout, de leur amour, de leur vie… «Jusqu’à ce que la mort vous sépare», avait dit le prêtre qui les avait mariés… Non, «mort» n’était pas un mot acceptable de sa bouche!

Dylan n’avait aucune idée du temps qu’il lui faudrait pour retrouver ses assaillants, Khanrell avait donc légèrement décalé son départ, se fichant d’être sommée de rentrée par son frère et Roi Pride, voulant s’assurer que son mari irait bien. Il devait apprendre d’abord à contrôler son nouvel état, supporter les soifs, accepter le sang et ne pas perdre la tête. Lorsqu’elle le sut en état de chasser sans elle et protégé par son frère, Caius, qui l’accompagnerait dans sa quête pour chercher les extrémistes, Wrath rentra à Shola. Ce ne fut pas facile de laisser son mari, croyant y abandonner son âme, mais elle n’avait pas le choix. Elle était surtout animée par la certitude qu’il ne leur faudrait qu’une semaine, un mois maximum, pour traquer les tueurs et revenir dans ses bras…

Grave erreur… Si le contact ne fut jamais rompus pendant les longs mois qu’il fallu à Dylan pour chasser les assassins, grâce à la télépathie, Khanrell avait tout de même l’impression de devenir complètement folle et rageait pour un rien. Enfin, plus que d’habitude! Plusieurs domestiques en firent les frais, et la tension était à son comble lorsqu’on servait la dame… il ne fallait pas déplaire, un tantinet, au risque de finir en repas. Le manque sexuel, lui, était brûlant, et aucun amant, aucune maîtresse, n’arrivait plus à la satisfaire. Depuis la chaude nuit à l’hôpital, dans les bras de son nouveau vampire de mari, n’importe quel autre contact la laissait… de glace. Elle ne pouvait plus se passer de lui! Leurs échanges télépathiques devinrent donc de plus en plus pressants au fil du temps, jusqu’à ce qu’elle devienne même violente avec lui, le pressant de rentrer. La nuit de leurs retrouvailles dura éternellement… enfin, genre une bonne semaine, enfermés dans leurs appartements, refusant de voir qui que ce soit d’autre, à s’abandonner l’un à l’autre des heures durant, dans la souffrance et la jouissance.

-J’ai une surprise pour toi… Tu fermes les yeux et tu me suis…

Depuis deux ans, donc, le cours de leurs vies était revenu à peu près normal (aussi normal que possible pour un couple de vampire) et si Khanrell était toujours la même femme froide et dure, elle ne lâchait plus de colère pour rien, comblée par Dylan qui la rassurait. Pour s’assurer que son mari ne triche pas, Wrath lui banda les yeux. Le sourire de son mari, concupiscaient, donnait l’impression qu’il croyait avoir compris à quels jeux ils allaient jouer… Oh, il avait tord! (Du moins, pour l’instant.) La Magicienne Conseillère le poussa dans le couloir, le guidant par le bras, lui assénant quelques claques sur les fesses aux moments appropriés, et le tira jusqu’à dehors. La lune était ronde et belle, éclairant de sa lumière blanchâtre les chevaux de leur attelage qui ressemblaient ainsi à des spectres. Les époux eux-mêmes semblaient plus cadavériques que jamais, ce qui était déjà beaucoup. La vampire ignora toutes les questions de son époux, gardant le silence pendant qu’ils étaient trimballés de par les rues de la capitale, répondant seulement de baisers fougueux et alléchants lorsqu’elle en avait marre de l’entendre la questionner.

-On est presque arrivés… susurra-t-elle en lui mordant l’oreille, lorsqu’elle reconnu le quartier commercial.

Toutes les fenêtres étaient noires, sauf celles d’une seule boutique, où le commerçant était resté debout plus tard pour recevoir ses visiteurs nocturnes. Khanrell guida Dylan à l’intérieur de la bijouterie, où les attendaient un coffret à bijoux d’un bois luxueux vernis et rembourré du meilleur velours. Wrath l’ouvrit, sourit devant la qualité du travail effectué par le bijoutier. Il ne lui avait pas menti, sa fille était la meilleure souffleuse de verre de la ville. Prenant la plus grande des trois fioles, attachée sur une chaîne tel un pendentif, la Magicienne Conseillère la glissa entre les mains de Dylan.

-Devine ce que c’est…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan
Magicien(ne) Négociateur(trice)
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 24/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 25 ans (22 vamp)
Race: Humain
Âme soeur: Renata

MessageSujet: Re: Prenez et buvez en tous, ceci est mon sang... [Dylan]   Jeu 2 Fév - 12:05

On ne peut pas dire que la vie avait été calme dans les dernières années ! Faith avait l’impression que depuis qu’il avait quitté Alombria âgé de 19 ans, tout s’était enchaîné. D’abord la naissance de son fils, puis sa vie de couple endiablé avec Khanrell. Ou le contraire ! Ce qui s’enlignait pour être une vie pleine de rebondissements et de sexe brûlant sans interruption… fut justement interrompu. D’abord par la transformation en vampire de sa douce… - hm pas tant que ça- épouse puis par la mort de ses sœurs.

Et là, tout avait déboulé. Enragé par ce qu’il considérait comme une trahison de la part de sa femme, il n’avait pas remarqué le tueur. Trop tard. Poignardé pour la deuxième fois de son existence, cette fois-là, il ne survécut pas. Oh bien sûr, il était toujours en vie aujourd’hui… mais uniquement dû à la malédiction des vampires. Lui qui haïssait cette forme de vie, avait dû si résoudre. Non pas qu’on lui est laissé le choix ! Khanrell refusait de le voir mourir… et lui, refusait de lui déplaire à ce point. Finalement, leurs disputes avaient trouvé terrain d’entende. Forcé, mais entente quand même.

N’allez pas croire que ce fut directement les papillons et les arcs-en-ciel ! Sa condition l’écœurait réellement et il lui avait fallu un moment pour s’y habituer. Il l’avait fait, uniquement pour Wrath. Parce qu’il l’aimait… au point de devenir la créature qu’il détestait tant. Pas à pas, petit à petit, sa femme l’avait aidé à surmonter son dégout. À coup de baiser et d’étreinte sulfureuses. À coup de nuit torride et d’amour flamboyant. Aujourd’hui, il ne se complaisait peut-être pas dans sa nouvelle nature, mais il n’avait plus envie de se jeter en plein soleil ! Et même qu’il trouvait certains avantages à son statut de vampire.

Le plus dur, ce fut la première année. Parce qu’il avait encore énormément de dégout pour les créatures de la nuit et aussi parce que ce fut la plus sanglante. Traquant sans relâche le groupe de tuer qui les avaient assassinés, lui et ses sœurs, il avait tué de nombreuses personnes. Avec son frère, ils avaient retranché chacun des membres de l’Organisation traîtresse. Il en avait mangé bon nombre. Ainsi que leurs familles. Caius avait tranché les têtes des autres… Quoi qu’il en soit, les responsables avaient fini, mort les tripes à l’air, accroché sur une pique aux remparts du château pour montrer ce qu’il en coûtait, de trahir la couronne. Faith avait laissé sortir toute l’horreur dont il était capable. Toute la sauvagerie qui bouillait dans ses entrailles… et la violence dont il se délectait. L’année laissa dans son sillage une traînée de sang et de rage renforcie par son manque de Khanrell.

Son épouse n’avait pu rester à ses côtés et avait dû revenir à Shola. Il avait donc fait passer toute sa frustration dans ses victimes… et dans le sexe. Avec les uns ou les autres. Un ou une, peu importe… aucun ne lui avait apporter la satisfaction qu’il éprouvait avec sa femme… si bien, qu’au bout de quelques semaines il avait fini par se lasser, laissant tomber le sexe… et faisant ainsi monter sa frustration de plusieurs cran ! Il n’y avait bien qu’avec Renata et Aegon, qu’il arrivait encore à être doux. Sa jumelle, veuve de cœur, avait enfanté au cours de l’année. Le tout nouvel oncle s’extasiait à n’en plus finir devant la progéniture de son âme sœur. Il faut dire qu’il en était pratiquement le père d’un point de vue génétique ! … comment ça, ça ne comptait pas ! Bien sûr que ça comptait… puisqu’il ne pourrait plus jamais avoir d’autre enfant.

Quoi qu’il en soit, au bout d’un an, il était enfin revenu à Shola. Laissant derrière lui, Alombria débarrasser des assassins. Du moins, de ce groupe-là. Il avait ramené dans ses bagages, son ancienne amante, Isil. L’elfe avait fini par se faire renvoyer de l’Ordre pour sa loyauté molle. Le mage l’avait ramené avec lui, car en échange d’une vie confortable elle le nourrirait. Il faut dire, qu’il avait pris goût au sang d’humanoïde… et qu’il n’avait pas envie d’avoir Theodore sur les bras, hurlant qu’il manquait de prisonnier !

Ainsi, depuis deux ans, la vie avait fini par reprendre son cours normal. Khanrell et lui baisaient violemment et passionnément, la guerre se rapprochait, Isil mangeait, Theo se plaignait des impôts, Pride régnait et les enfants faisaient des bêtises. Au travers de tout ça, il avait hérité du poste de négociateur laissé vacant par sa cousine. C’est pourquoi il profitait à fond, de tous les moments de libre qu’il avait avec son épouse. Ainsi, il fut assez intrigué par ladite surprise… qu’avait encore inventée Wrath ? Déstabilisé par le bandeau, il marchait terriblement lentement par rapport à son habitude. Et il n’aimait pas ça. Vraiment pas. Être privé d’un sens le rendait vulnérable… et la vulnérabilité il avait assez donné ! Deux fois poignarder dans une vie, c’était assez !

Il fit quand même un effort et suivit la vampire… dehors. Arg. Il aimait encore moins ça… trop de risque, trop d’imprévu pour avoir les yeux bandés ! Il grogna son inconfort et sa femme l’incita à continuer… qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour l’amour ! Au moins, ils furent rapidement en attelage. L`au moins, il était tranquille… assez pour commencer à chercher ce qu’elle manigançait ! Bien sûr, elle ne répondait pas ! La patience n’était pas sa vertu… aussi, il commençait à trépigner. Uniquement calmer par les baisés fougueux et prometteur que lui dispensait sa femme au compte-goutte !

Enfin ! Elle lui annonçait qu’il était arrivé. Mais arrivés où ? Il se laissant trainer jusque dans un bâtiment. Il ne sentait plus l’air froid de l’extérieur. Murmures et mouvement le titillaient. Il n’était plus seul avec Khanrell, mais rien de semblait hostile. Soudain, le contact froid d’un métal léger et délicat se fit sur ses mains. Deviner… hm. C’était visiblement une chaîne. Longue, mais fine. Avec un truc long au bout. Froid… du verre ? Il faisait glisser ses mains sur la chose. « Un collier ? … » Pourquoi l’aurait-elle traîné jusqu’en ville –il le devinait- pour lui faire toucher un collier… il devait y avoir un truc. Elle semblait même amusée en lui demandant de pousser plus loin la réflexion. Du verre… en long. Il semblait y avoir un petit bouche tient ! … C’était comme… « Une fiole miniature ! Sur une chaîne… oooh! Tu es diaboliquement ingénieuse.» Il venait de comprendre à quoi elle pouvait bien servir. Un sourire démoniaque couvrit ses lèvres donnant à son demi-visage un air effrayant.

_________________

What makes heroic strife, to whet the assassin's knife
Or hunt a parent's life with bloody war.
- Ye Jacobite by Name, scotland traditional song
Thème couleur : #a30001 et musique : Bring me to life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell
Magicien(ne) conseiller(ère)
avatar

Messages : 1642
Date d'inscription : 08/02/2015
Localisation : Shola

Feuille de personnage
Âge: 29 (éter.), 32 (fév.)
Race: Humaine (Vampire)
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Prenez et buvez en tous, ceci est mon sang... [Dylan]   Sam 4 Fév - 13:35

Quelle torture est-ce qu’elle lui faisait subir là! Pourtant fort peur patient, Dylan l’était quand même plus qu’elle, car si son époux avait tenté de lui faire le même coup, Khanrell aurait sauté sa coche depuis longtemps, arraché son bandeau et, pour la forme, frappé son homme avant de le mordre pour lui faire payer cet affront. Alors que lui, il semblait plutôt irrité, agacé de ne pas avoir le contrôle, mais ayant quand même hâte de voir ce qu’elle lui réservait. Tendu comme un ressort, certes, mais n’ayant pas l’air (outre son teint vampirique) d’un tueur en série comme sa douce (not) épouse.

Une impression de colère qui disparue bientôt pour laisser place à de l’interrogation lorsqu’il se mit à tripoter l’objet qu’elle lui avait mis entre les mains. Il reconnu bientôt la chaîne d’un collier, mais dut analyser longtemps le pendentif avant de comprendre qu’il s’agissait d’une fiole et non d’un gros cristal. Khanrell vit distinctement le bijoutier frissonner et reculer de deux pas lorsque son mari s’exclama de bonheur en comprenant l’utilité de l’objet, et souris de façon aussi diabolique qu’il avait décrit son épouse.

-Je n’aurais pu espérer plus beau remerciement… susurra sensuellement Khanrell, au compliment de Dylan. Quoi que oui, j’ai quand même d’autres bonnes idées pour que tu me rende la pareille, souffla-t-elle à quelques centimètres de ses lèvres étirées en un sourire, volant un baiser sauvage, mordant cette bouche délicieusement démoniaque lorsqu’il souriait avec cet air d’assassin.

Khanrell tira sur le bandeau de son époux avant de rompre leur baiser, et lui enleva la chaîne des mains pour la passer elle-même autour du cou de Dylan, caressant la délicatesse du verre entre ses doigts.

-Il est plutôt fragile, il faudra faire attention, je l’ai demandé assez mince pour que, une fois plein, il soit difficile pour les gens ordinaires de ne pas faire la différence avec un rubis. Quelque chose de pas très subtile, donc, mais qui ne ressemblera pas à ce que c’est vraiment! Ils vont juste penser que tu te la pète avec tes richesses de Prince, mais c’est qu’ils n’auront pas vus les miennes.

La magicienne se retourna vers le coffret luxueux, et passa chacune des deux boucles d’oreilles faites avec les mêmes fioles, plus petites, délicatement ouvragées d’argent entrelacé et de réelles rubis, pour accentuer l’illusion lorsque sa fiole serait pleine.

-Ça ne contient pas des tonnes, mais c’est parfois juste ce qu’il nous faut en cas de nécessité absolue, ça pourrait nous sauver la vie. Je n’ai pas encore trouvé la solution à notre problème de coagulation, mais j’y travailles… j’ai une piste, d’ailleurs, et l’alchimiste aussi à accepté de rester ouvert un peu tard ce soir, puisqu’il me manquait des ingrédients. Tu as envie de «cuisiner» avec moi ce soir?

Pour se pratiquer, Khanrell avait demandé aux cuisines de ne pas égorger tout de suite les animaux pour le souper du lendemain et les faire saigner : elle le ferait elle-même. En espérant ne pas gaspiller des litres de sang avec ses expériences alchimiques!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan
Magicien(ne) Négociateur(trice)
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 24/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 25 ans (22 vamp)
Race: Humain
Âme soeur: Renata

MessageSujet: Re: Prenez et buvez en tous, ceci est mon sang... [Dylan]   Dim 19 Fév - 15:41

Le vampire avait senti le mouvement de recul du marchant, la peur qu’il inspirait à autrui l’amusait grandement. Déjà, avant de devenir éternel, il insufflait dans le cœur de la plupart des gens une peur insidieuse qui le faisait rire intérieurement. C’est pourquoi il sourit de manière encore plus psychopathe, juste pour le plaisir d’effrayer l’homme un peu plus. Mais son attention fut rapidement distraite par quelque chose de mille fois mieux. Les lèvres de sa délicieuse épouse sur les siennes. Il me tarde de les entendre… eu-t-il le temps de souffler en réponse, contre les lèvres si attirantes de son épouse. Les crocs puissants et dangereux de Wrath, occupé à maltraiter sa bouche de façon passionnée. Oh oui, le jour où ils avaient nommé leur enfant Heat, ils n’avaient pas été cherchés trop loin.

Quand elle l’embrassait de même, il n’avait qu’une envie : Ce laissé aller dans une luxure bouillante et violente… Pourquoi, ne pas la prendre directement contre un mur, au su et au vu de tous ? Faith gémi d’envie alors même que le bandeau lui était retiré. Oui bon. Il allait attendre un peu avant de la faire sienne encore une fois… peut-être même, plusieurs fois. Le pendentif qu’elle lui accrocha au cou était terriblement mince, fragile comme les ailes d’une fée… et c’était ce qui en faisait une œuvre d’art particulièrement réussie. Il aurait l’air de se promener avec un gros rubis, mais c’était probablement mieux que de montrer à tous la fiole de sang ! La plupart des gens étaient si facilement apeurés ! Dommage d’ailleurs, puisqu’il n’y avait rien de mieux, que de sentir la terreur monter lentement.

Le mage siffla d’admiration, en voyant les boucles d’oreilles de son épouse. Ah oui quand même, Theo allait en faire une jaunisse ! Il avait d’ailleurs hâte de lui voir la tronche devant la magnificence des bijoux qui brillait doucement sous la lumière de la boutique. J’ai souvent cette impression que tu ne pourrais devenir plus magnifique… Et tu viens me surprendre à chaque fois. Faith était l’homme le plus chanceux de l’univers. Il était certain qu’avec cette paire de bijoux, elle allait faire tourner toutes les têtes… Comme d’habitude !

Encore fallait-il pouvoir conserver le sang… C’est que cette chose, indispensable à leur survie avait tendance à se gâté rapidement, se transformant en une masse gluante noirâtre absolument indigeste. Et que saigné rapidement des animaux, voir des humanoïdes revenait cher d’utilisation… C’est qu’ils n’avaient pas besoin de l’entièreté d’un cadavre… mais s’ils ne le finissaient pas, ils le perdaient ! Que de gaspillage… qui faisait immanquablement gronder leur Dragon personnel. Si Khanrell pouvait trouver un moyen de conserver le sang –et elle le ferait, il avait confiance- ils pourraient sauver beaucoup.

Et avoir à porter une fiole même de quelques millilitres pourrait être terriblement pratique. Parce que l’énervement avait tendance à réveiller les désirs de sang. Et être négociateur, avait tendance à être énervant. Si ça peut m’empêcher de bouffer mon cher cousin la prochaine fois qu’il jouera les chipoteurs sur une négociation… Parce que bon, je ne crois pas que Manger le Roi soit une bonne idée… Dit-il dans un rire… un peu glacial. C’est que son humour avait tendance à ne pas être goûté par tout le monde ! Et puis, Pride lui tombait réellement sur le haricot !

Il glissa sa main sur la fiole qui pendait maintenant à son cou. Oui, cette petite chose était une excellente idée. Les yeux brillant de malice, il sourit en coin… du moins, un de ses sourires à lui… Allons cuisiner, ma prévenante épouse ! Je suis sûr que nous saurons trouver une solution à notre problème… Eh puis, je dois dire que je meurs de faim… ajouta-t-il joyeusement… bien que cela soit faux. Il s’était bien nourri sur Isil, mais juste pour voir briller l’éclat de terreur dans les yeux du marchand… Hmm…


_________________

What makes heroic strife, to whet the assassin's knife
Or hunt a parent's life with bloody war.
- Ye Jacobite by Name, scotland traditional song
Thème couleur : #a30001 et musique : Bring me to life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell
Magicien(ne) conseiller(ère)
avatar

Messages : 1642
Date d'inscription : 08/02/2015
Localisation : Shola

Feuille de personnage
Âge: 29 (éter.), 32 (fév.)
Race: Humaine (Vampire)
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Prenez et buvez en tous, ceci est mon sang... [Dylan]   Ven 24 Fév - 14:41

Et Khanrell, elle avait souvent cet impression qu’elle ne pourrait pas avoir plus envie de se taper son mari encore et encore, et pourtant il la surprenait à chaque fois… Comment pouvait-il encore l’allumer à ce point après toutes ces années, cela relevait du mystère… Peut-être était-il à moitié incube ? Un secret de famille bien gardé ? Même dans les plus anodines des situations, comme l’achat d’un bijou, le prince (pas) vertueux trouvait le moyen d’être sexy et de la draguer. Comment pouvait-elle alors garder son sang-froid (au sens figuré, évidemment, c’était un mauvais jeu de mot) et ne pas carrément lui sauter dessus… et passer pour une obsédée sexuelle carrément déviante (bon, ce n’était pas franchement un secret). Juste se détacher de ses lèvres prit à la Magicienne Conseillère un effort considérable, ses yeux solidement accrochés au doré pétillant de vampirisme de Dylan.

-Vraiment?demanda Khanrell en fronçant exagérément les sourcils dans un étonnement feint. Mais alors qu’elle est notre utilité, en tant que vampire, si on ne peut pas se taper une collation sur mon frère? Ça lui remettrait peut-être un peu l’égo à sa place, à Pride, s’il avait un peu moins de sang qui lui montait à la tête… roucoula-t-elle assez bas pour que le bijoutier ne puisse ni entendre ni rapporter ses propos…

Heh, on est jamais trop prudents, Edgar pourrait très bien se mettre à paranoïer à son sujet, déjà qu’elle avait une gueule louche depuis qu’elle avait embrassé le côté obscure de la magie.

-Moi aussi, mais ce n’est peut-être pas la même faim… susurra Khanrell en déposant une pièce d’or (à titre de pourboire, le bijoutier ayant été payé d’avance pour les bijoux) sur le comptoir avant de sortir pour retourner au carrosse. Juste à temps, parce qu’elle avait bien l’impression que Dylan aurait dévoré ce brave homme s’ils n’étaient pas partis tout de suite… et il lui était trop utile pour qu’elle se nourrisse de lui (enfin pour l’instant…)

Pas la peine de bander à nouveau les yeux de son mari, puisqu’il n’y avait plus de surprise et qu’il savait où ils se rendaient. Ce ne fut pas bien long de rejoindre la boutique de l’alchimiste, ce qui fut plus long ce fut d’avoir une réponse lorsque Khanrell frappa à la porte… En fait, elle n’en eut pas du tout. Mais où était-donc cet imbécile? La Magicienne Conseillère tenta de regarder au travers les rideaux qui masquaient les fenêtres, mais dû constaté que l’endroit était plongé dans la pénombre.

-Ce salaud m’a oublié! ragea Khanrell, sentant la fumée lui sortir par les oreilles, frappant du poing violement contre la porte. Tu vas me le payer Vyctor, je te souhaite de ne pas passer sur mon chemin dans les prochains mois quel idiot quand même! On n’oublie pas une princesse vampire, quel imprudent! gronda-elle en criant presque, sa voix raisonnant dans les ruelles de la capitale vide de monde, elle semblait hurler tant le silence environnant lui faisait honneur.

Bon, pas question de remettre à un autre jour leur petite session de cuisine. Tant pis pour l’alchimiste, il n’avait qu’à se pointer à son rendez-vous… pff, garder la boutique ouverte quelques heures de plus pour sa principale cliente, c’était trop demander ? Rageuse, la vampire donna un coup de coude dans la fenêtre de la porte d’entrée, glissa son bras par l’ouverture ainsi créée et tira le loquet, permettant ainsi à elle et son mari d’entrer. Sans prendre la peine, évidemment, de couvrir les bruits, ce n’était pas comme si elle risquait quoi que ce soit… Personne n’allait oser lui remettre ce petit crime sur le nez… et risquer de s’attirer une autre fois sa fureur. De toute façon elle avait prévu bien pire.

Khanrell sorti une liste dressée à la hâte sur un parchemin enfoui dans son décolleté. Mettre la main sur des livres de magie écrits par des Magiciens de renom n’est pas chose facile, et les magiciens vampires sont encore moins répandus. Wrath avait donc longtemps cherché inutilement un livre du savoir d’un vampire ou d’un magicien, espérant trouver une solution à son problème… mais aucun ne dévoilait le secret de l’anticoagulation, soit parce qu’ils avaient voulu le garder pour eux, ou parce qu’ils n’avaient pas découvert la solution (hypothèse moins alléchante, puisque cela pouvait signifier que telle solution n’existait tout simplement pas.) Enfin, elle avait consulté la fragile bibliothécaire du château (qui avait passé près de se pisser dessus en la voyant débarquer, furax, dans le temple du savoir) et celle-ci lui avait référé les ouvrages de guérisseurs… Semblerait que quelques individus aient parfois des problèmes de surcoagulation, et donc que leur sang circule mal dans leurs veines… et des remèdes avaient été inventés pour cela! C’était exactement ce que Dylan et sa douce (not) avaient besoin…

-J’ai toutes sortes d’ingrédients à essayer, la plupart on les avait au château, mais je n’ai pas trouvé de cayenne, de safran… je ne sais même pas ce que c’est… et de réglisse. Ça non plus, jamais entendu ce mot. Bordel, et Vyctor qui nous a laissé tomber, ça va pas nous alléger la tâche.

Et ils se mirent donc à chercher… Et «chercher» quand on ne sait pas ou fouiller est extrêmement destructeur. Les étagères furent bientôt virées à l’envers, dans un désordre indescriptible. La cayenne fut repérée rapidement, suivie du safran, dont l’alchimiste ne disposait que d’une minuscule quantité et affichait un prix exorbitant… Tant pis pour lui, la princesse n’avait pas l’intention de payer, et puis ça n’allait pas être le plus gros souci de Vyctor lorsqu’il allait se rappeler avoir oublié Khanrell…

- Réglisse réglisse… mais de quoi peux-tu avoir l’air? gromella Khanrell en cherchant, à tort, dans les ingrédients de la même couleur rougeâtre que les deux premiers. Gingembre, cannelle, curry, paprika, c’étaient tous des poudres plus ou moins de la même couleur, mais j’vois rien ici qui s’appelle réglisse! Tu trouves quelque chose de ton côté Dylan?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prenez et buvez en tous, ceci est mon sang... [Dylan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prenez et buvez en tous, ceci est mon sang... [Dylan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Prenez et buvez-en tous." [Pv Adé.]
» Joyeux noel à tous!
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)
» [EVENT] Omnia, la fête de tous les dieux
» En a marre de rester seule tous les soirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Shola :: Capitale :: Château-
Sauter vers: