Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Pourquoi ? [Eluseum]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gareth
Roi / Reine


Messages : 54
Date d'inscription : 07/03/2016

Feuille de personnage
Âge: 36 ans (fév.)
Race: Insecte
Âme soeur: Marian (DCD)

MessageSujet: Pourquoi ? [Eluseum]   Mer 1 Fév - 20:59

Gareth soupira en versant deux verres de scotch, comme il l’avait fait, six ans auparavant, lors de «l’entretien d’embauche» de son assassin personnel, Regina, dont le rôle consiste à éradiquer toute menace signalée par le Roi… afin de protéger Marian. Bon, l’erreur commise avait été de ne pas déceler la menace, ou de la déceler trop tard, alors la jeune femme travaillait toujours pour lui. La mort de son âme-sœur, le Régent d’Alombria la porterait sur ses épaules jusqu’à son propre trépas… Plus encore sachant que son cœur était laissé à l’abandon, repoussé par la seule autre femme qui l’eut jamais aimé, Aïcha. Il y avait bien quelques autres prétendantes pour le riche veuf qu’il était, mais il savait que ce n’était que convoitise… et puis, il manquait encore l’étincelle qui lui redonnerait envie de vivre. Aucune n’arrivait à lui donner.

La Roi commençait à sombrer dans ses pensées désespérées lorsqu’un serviteur frappa à la porte, lui annonçant l’arrivée imminente du noble Eluseum, prétendant au titre de Magicien Protecteur. Gareth était ravi d’avoir une excuse pour chasser ses songes négatifs qui le tuaient à petit feu. Il y avait eu beaucoup trop de morts, ces dernières années, en plus de départs. Le rôle de Magicien Conseiller avait été laissé vacant par le Prince Dylan, parti épouser la Princesse Khanrell à Shola… Sal traître. C’était le Prince Caius qui en occupait les fonctions depuis six ans, en attendant de trouver quelqu’un de compétent à qui donner le dossier… On cherchait encore. L’inquisiteur royal avait donc la tâche lourde, mais il ne se plaignait pas… Celui-là, on pouvait toujours compter sur lui, et même si le Régent éprouvait des sentiments ambigus à son égard puisqu’il était l’époux de sa jumelle… il ne lui en voulait pas. C’était Aïcha qui l’avait trahi, Caius n’y était pour rien.

Gareth grogna en réalisant que ses pensées voguaient encore vers sa sœur, et il les chassa d’un geste énervé qu’il espéra être passé inaperçu : le prétendant entrait au même moment dans son bureau.

-Ha, bienvenue Sir Eluseum, je vous en pris, assoyez-vous. J’ai pris la liberté de vous servir un verre, en ces temps troublés, ce n’est jamais de trop, n’est-ce pas?

L’autre poste important pour le Royaume ayant été laissé vacant était celui de Lachëln, décédé en poste. Le Magicien protecteur manquait cruellement à son entourage, mais surtout à la sécurité royal. En attendant que Céleste apprenne à maîtriser son pouvoir, Gareth ne pouvait plus être avec elle trop souvent : elle annulait accidentellement sa faculté à détecter le danger, et les mettait donc… tous les deux en danger. Il avait donc besoin de quelqu’un de fiable pour surveiller sa fille, ou les protéger tous les deux, en cas de nécessité. Ce poste devait donc être comblé en priorité. Des annonces avaient été affichées dans le château, à portée de vue de tous les nobles ayant des pouvoirs de magicien, et aussi à quelques endroits stratégiques de la capitale, pour être aperçues par les errants. Le stratagème avait fonctionné, Gareth avait pu rencontrer plusieurs personnes, mais aucune ne l’avait convaincu jusqu’à présent. Il faut dire que les personnes malhonnêtes… il les sentait venir de loin. Eluseum ne lui donnait pas de mauvaise impression, pour l’instant!

-Alors, allez-y, parlez-moi de vous. Je sais déjà qui vous êtes, j’ai fait mes recherches… d’où vous venez, votre nom, votre famille… Ce que je veux savoir, c’est le reste, le pourquoi! Pourquoi vous, pourquoi ici, pourquoi nous? Et pourquoi maintenant?

Assez clair, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eluseum
Magicien(ne) protecteur(rice)


Messages : 5
Date d'inscription : 19/11/2016

Feuille de personnage
Âge: 29 (fev)
Race: Elfe
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Pourquoi ? [Eluseum]   Mar 7 Fév - 15:17

WHY INDEED

À votre grande surprise, votre père vous annonça qu’il avait arrangé un rendez-vous pour vous avec le roi.  En voyant votre regard stupéfait et plein d’interrogations, votre père vous sermonna pour ne pas être au courant que le royaume cherchait un magicien protecteur.  Vous étiez au courant que l’ancien bouclier royal était mort il y avait trois années de cela… mais vous étiez convaincu qu’on avait déjà trouvé un remplaçant.  Vous aviez vu les affiches, mais vous ne vous étiez pas jugé à la hauteur de la tâche, et après quelques mois, vous aviez cru qu’il ne valait plus la peine de postuler.  

Mais à votre énorme surprise, ce rendez-vous n’était pas ce mois-ci, mais plutôt cette heure-ci.  Évidemment, votre père était doué pour vous annoncer des trucs à la dernière minute, afin de vous faire paraître comme quelqu’un qui était toujours en retard…

Vous vous dépêchâtes au château, qui heureusement n’était pas loin d’où vous habitiez.  Vous y arrivâtes dans la même heure, et vous vous annonçâtes aux soldats, qui vous demandâtes de patienter.  C'est alors que vous prîtes conscience que vous postuliez auprès du roi, et soudainement tout le stress que vous veniez d’expérimenter vous montâtes à la tête avec une violence infinie.  Vous posâtes une main sur le mur, afin de conserver votre équilibre, et vous répondîtes aux soldats qui venaient vous escorter que vous alliez bien.

En entrant dans le bureau du roi, vous réalisâtes que c’était la première fois que vous vous teniez si près d’un membre de la royauté.  Vous connaissiez des nobles, vu que vous étiez le fils adopté d’un noble, et bien entendu, vous aviez assisté au couronnement de Sa Majesté Céleste, il y avait trois ans de cela, mais jamais vous ne vous étiez mis dans une position aussi intimide avec un membre de la famille royale.  Vous sentîtes le stress monter en vous, mais vous réalisâtes, peu à peu, que le stress n’était pas de vous seulement.

Le roi était troublé.  Déprimé? Vous étiez capable de ressentir, grâce à votre pouvoir d’empathie, une certaine fatigue émotionnelle de la part de l’homme-insecte en face de vous.  Une certaine colère… Ces émotions négatives se mélangèrent à votre stress, vous donnant une horrible migraine, vous donnant l’impression que vous alliez perdre connaissance à tout moment.

Le roi vous offrit un verre, et vous le prîtes d’une main un peu hésitante, avec un remerciment car vous ne vous y connaissiez pas vraiment en boisson.  Vous n’en buviez pas vraiment, et donc vous n’étiez pas habitué au goût, mais comme vous étiez en présence du roi, vous vous forçâtes à boire, et vous trouvâtes que ce n’était pas si pire que ça.  Cela devait être une très bonne bouteille, ce qui ne devait pas être étonnant vu que c’était le roi qui l’avait choisi. Il avait après tout accès à ce qui se faisait de mieux.

En prenant siège, vous réalisâtes que le malaise palpable (pour vous) du roi vous rassurait.  Vous saviez, sans trop savoir comment, que le malaise de Gareth était pour des raisons complètement différentes des vôtres, mais le fait que le roi n’était pas dans ses meilleurs jours vous donnait l’impression que vous étiez tous les deux des êtres mortels, faillibles, égaux aux yeux de Parandar.  Vous étiez tous les deux des créatures émotionnelles, et aucun de vous deux n’était parfait.  Si jamais vous étiez engagé aujourd’hui, vous comprîtes que pourriez faire confiance en votre roi, que vous pourriez être libre face à lui, que vous n’auriez pas à jouer un jeu, et cette pensée vous agaça, car vous réalisiez alors que même si vous étiez un citoyen d’Alombria, un noble d’Alombria, vous ne connaissiez pas vraiment la famille royale d’Alombria.  Vous vous étiez imaginé une famille très stricte, très conventionnelle, peut-être même froide, inatteignable, et c’était peut-être pour cela que vous n’aviez pas eu la confiance de postuler, car vous croyiez que vous ne seriez jamais à la hauteur des attentes du roi.
Cela dit, cela faisait quand même plusieurs mois que le roi cherchait un remplaçant pour l’ancien mage protecteur, qui était mort depuis trop longtemps…  Pourquoi le roi n’avait-il pas trouvé de remplaçant encore?  Finalement, peut-être que vous étiez terriblement loin des exigences du roi.

Gareth vous demanda pourquoi « vous, ici, nous, maintenant », et vous fûtes si surpris par les questions que vous le dévisageâtes tout bonnement.  C’est-à-dire…?  N’était-ce pas… évident? Vous vouliez un boulot, vous vouliez être utile pour la société, comme n’importe qui d’autre, et puis, bah, euh, c’est le roi quoi, n’importe qui voudrait que le roi reste en vie, ou même la nouvelle reine, surtout après le meurtre de la dernière reine?
Non… pas tout le monde.  Il y avait des traîtres à Alombria.  C’était comme ça que la reine était morte, non?  Alors pourquoi vous?  Pourquoi étiez-vous un homme de confiance?[


― « Vous savez que mon père est un de vos fidèles serviteurs, un ancien commandant qui a pris sa retraite.  Mais ma loyauté ne vient pas de mon nom de famille.  Même si les Simin vous jurent fidélité inconditionnelle, ma loyauté vient de mon histoire. »
Vous doutiez que le roi sache de vos origines, et vous étiez aussi bien de lui dire, même si vous aviez peur que cela sonne comme une histoire pour attirer la pitié.  Vous apposâtes votre dos contre le fauteuil, puis croisâtes vos jambes.

― « Je ne sais pas où je suis né, je ne sais même pas si je viens de Shola ou d’ailleurs.  J’ai probablement été un esclave, je sais que j’ai été torturé, vu mes nombreuses cicatrices, et je n’ai aucune idée de comment je me suis retrouvé à Alombria.  Je sais que nous ne sommes plus en guerre contre Shola, mais c’est Alombria qui m’a sauvé.  Sans les Simin, je serais mort.  Jamais je ne pourrais trahir le royaume qui m’a sorti de la misère et a fait de moi un être vivant.  Je dois ma vie à ce royaume et je suis prêt à la redonner pour ma patrie, peu importe mes origines. »

Vous prîtes une pause, contemplâtes votre verre, haussâtes les épaules, puis finîtes le verre d’un trait.  Ouais, c’était un bon alcool, vous en reprendriez bien.

― « Si vous avez faites vos recherches, je suppose que vous connaissez mes pouvoirs. »

Vous eûtes un léger malaise, car VOUS, vous n’aviez fait aucune recherche du tout.  Et vous saviez très bien que vous ne connaissiez pas grand-chose à la famille royale.  C’était à peine si vous vous rappeliez que la nouvelle reine était Céleste, la fille de l’homme devant vous, car même si vous aviez assisté à son couronnement, vous aviez encore de la misère à la considérer comme une reine.  Cela dit, vous connaissiez des choses qui ne devaient pas être répétées, et qui allait probablement choquer le roi, mais vous croyiez que cela allait témoigner pour votre cause.

― « J’entends beaucoup de rumeurs, grâce à mon pouvoir d’invisibilité.  J’ai eu le plaisir de voyager à travers Alombria, et j’ai entendu récemment d’un accident dans un village.  D’un guérisseur qui, mystérieusement, ne pouvait utiliser ses pouvoirs autour de la reine, et n’avait pas pu la soigner. » Vous posâtes votre verre vide sur la table. « Je suppose que la reine est, elle aussi, capable d’affecter les pouvoirs des autres?  Peut-être pas le même pouvoir que moi mais… similaire et incontrôlable? »

À en juger la réaction du roi, vous comprîtes que vous aviez vu juste.

― « À défaut d’être de confiance pour vous protéger, je pourrais offrir mes services à Sa Majesté.  Je peux l’aider à contrôler sa magie, afin qu’elle ne se mette pas en danger.  Si ce n’est que cela, je serais quand même capable de protéger la reine… »
Vous alliez rajouter quelque chose, mais vous réalisâtes que vous offrir comme garde du corps de la reine revenait à être un magicien protecteur.  Cela dit, votre offre était en toute honnêteté; vous étiez bel et bien prêt à devenir l’ombre de Sa Majesté, et de lui apprendre à contrôler son pouvoir, peu importe combien d’efforts cela allait prendre.  Même si ce n’était que cela, et que dès que la petite reine pourrait contrôler son pouvoir, vous vous retrouviez à nouveau sans emploi, vous étiez prêt à signer un tel contrat.  Tout pour rendre service, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gareth
Roi / Reine


Messages : 54
Date d'inscription : 07/03/2016

Feuille de personnage
Âge: 36 ans (fév.)
Race: Insecte
Âme soeur: Marian (DCD)

MessageSujet: Re: Pourquoi ? [Eluseum]   Dim 12 Fév - 15:27

Était-ce l’alcool ou la simple présence calme et détendue du Roi qui rassura Eluseum rapidement? Gareth avait bien remarqué que le postulant avait l’air nerveux à son entrée, mais n’en avait fait pas vraiment de cas… après tout, les gens sont toujours un peu stressé dans une entrevue, avec cela devait être plus terrible encore devant le régent d’Alombria… Lui-même l’avait expérimenté, devant prouver valeur et dévouement devant la Reine Marian, de si nombreuses années plus tôt qu’il en avait perdu le compte… Pas seulement le stress d’être engagé à son service, en tant qu’espion à l’époque, mais aussi les papillons dans le ventre, qu’il ressentait chaque fois qu’il était en présence de son âme-sœur…

L’homme-insecte chassa rapidement encore ces pensées de sa tête, il avait trop souvent tendance à s’égarer et laisser son esprit vagabonder dans les cieux où était disparue sa belle. La situation actuelle nécessitait sa concentration. Le prétendant, donc, se détendait à boire son verre, ou seulement parce que, bien que Roi, Gareth n’était pas vraiment intimidant… ce n’était pas son but et ce n’était pas dans sa nature. Il s’efforça donc à sourire, d’un sourire comme toujours empreint de tristesse, pour encourager Eluseum à répondre à ses questions, qui n’en étaient en réalité qu’une seule… Pourquoi?

Gareth s’était bien renseigné, il connaissait déjà certains aspects du passé de son vis-à-vis, même s’il en apprenait à cet instant quelques détails supplémentaires. Ainsi, il était convaincu d’avoir la vérité. De toute façon, même s’il était au courant du pouvoir d’Eluseum (qui aurait pu contrer sa capacité à ressentir le danger) il savait aussi que ce don, tout comme celui de Céleste, était limité dans l’espace, contrairement à son talent à lui de reconnaître les risques. Hors, si le Magicien devant lui avait été une personne malhonnête animées de mauvaises intentions, le Régent en aurait été prévenu avant même de le rencontrer par son sixième sens… juste en parlant avec son père et planifiant cette rencontre… bien avant que le don du magicien ne brouille le sien. Il était honnête, donc, à aucun moment il ne remis en doute son histoire, l’origine de ses blessures, et comment il avait attérit dans la noble famille des Simin.

Le régent haussa les épaules et la tête dans une approbation à la question d’Eluseum, se taisant pour l’inciter à poursuivre, car s’il avait répondu en partie au pourquoi, il n’avait pas dit tout ce qui devait être dit. Gareth servit donc un autre verre au magicien, notant qu’il avait vidé le sien, avec un petit sourire, et se surpris à apprécier lui-même vider son scotch et en savourer la puissance sur chacun de ses papilles, enfin un peu plus détendu, enfin un peu plus apaisé. À se concentrer sur les paroles de son interlocuteurs, il en oubliait sa douleur.

Eluseum toucha juste en parlant de l’incident qui s’était produit avec Céleste. Gareth espérait non seulement trouver quelqu’un capable de le protéger, lui et la Reine, mais aussi quelqu’un qui saurait aider la petite à maîtriser son don (qui s’apparentait présentement plutôt à une malédiction), et c’est pourquoi il avait été aussi intéressé par la candidature du noble Simin. Certes, Caius avait le même don que la Reine, mais il était très occupé par ses nombreuses fonctions, causées par son double poste, alors que… ben, Eluseum, ça entrerait justement dans sa description de tâches! Bien que ne répondant pas directement et verbalement à la question de son vis-à-vis, l’expression du Régent, ses sourcils haussés en l’air qui exprimaient «évidemment que oui», son sourire d’approbation… tout cela incita le magicien à poursuivre.

-Pourquoi croyez-vous que je ne vous fait pas confiance ? interrogea Gareth avec un sourire amusé, lorsqu’il assura qu’il pouvait servir d’enseignant à Céleste. Juste vous rencontrer devrait déjà vous prouver que je vous fait confiance, parce que je n’ai pas accordé un grand nombre d’entrevues depuis la mort de votre prédécesseur…

Le Régent resta attentif à la réaction d’Eluseum, curieux de voir s’il allait immédiatement remarquer qu’il parlait déjà comme s’il lui donnait le poste… ce qui était à peu près vrai, puisque sa décision avait été prise au moment où le prétendant avait franchi la porte. Et cela relevait plus de son seul «instinct» que de son pouvoir.

- Évidemment, protéger la Reine, me protéger moi, c’est important. Mais vous avez raison, pour ses pouvoirs, ils représentent un danger pour moi, pour tout le Royaume, et j’espérais lui dénicher un protecteur qui serait capable de l’aider à le retenir. Voyez-vous, Eluseum, je savais déjà que je pouvais vous faire confiance, c’est, en quelque sorte, mon don à moi.

Gareth faisait toujours attention de ne pas trop parler de son pouvoir, d’en donner les détails à n’importe qui, et peu de gens savaient de quoi il retournait, bien qu’on se doutait que c’était ce qui lui avait valu une place auprès de Marian et grâce à celui-ci qu’il avait démasqué de nombreux traîtres à la couronne…

-Si le poste n’était, avant aujourd’hui, pas encore comblé, c’est parce que je suis très difficile. C’est normal, il est question de ma fille… Mais cette importante… tendance à être sélectif me vient de mon pouvoir, et je malgré le fait que je sais que vous seriez capable… en ce moment même… de l’influencer et me donner tord… Vous ne le pouviez pas hier, ni avant d’arriver dans mon bureau. Mais là, vous en savez déjà trop, et je ne vous en dirai pas plus. Sachez seulement que j’ai confiance. Je vous ai demandé pourquoi, bien que ma décision était déjà prise, parce que je voulais m’assurer qu’on avait les mêmes… raisons, vous et moi. Alors, dites-moi, Eluseum, j’aimerais que vous me parliez plus de votre pouvoir, enfin de tous mais surtout celui qui m’intéresse le plus, et comment pensez-vous pouvoir aider Céleste?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi ? [Eluseum]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi ? [Eluseum]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» Haïti-Éducation: Pourquoi nos meilleurs élèves s'exilent-ils?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Alombria :: Capitale :: Château-
Sauter vers: