Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Tourner la page [Evaleigh et Nova]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leilah
Écuyer
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Tourner la page [Evaleigh et Nova]   Ven 3 Fév - 20:17

**[Ren] C’est le grand jour, aujourd’hui. On va m’attribuer un maître d’ici peu.**

L’adolescente caressait le cou de son fidèle compagnon. Elle traçait doucement le contour des écailles du dragon, comme s’il s’agissait de la chose la plus précieuse de l’univers. Cela faisait des heures qu’elle prenait soin de sa monture. Elle s’était levée à l’aube pour aller rejoindre la créature ailée… à défaut d’être capable de retrouver le sommeil. Elle avait été faite à l’os dès le moment où elle avait ouvert les paupières. Elle s’était mise à penser à ce qui l’attendait, soit la cérémonie d’adoubement, puis à tous les changements que cela apporterait. Elle avait passé en revue tous les seccyeths qu’elle connaissait et se demandait bien à qui on l’attribuerait. Elle s’était inévitablement mise à réfléchir à la réaction qu’aurait son futur maître quant à son handicap. Et si on était déçu de se faire balancer une écuyère qui ne savait pas parler?


**[Leilah] Tu t’en fais pour rien, petite elfe.**

À cela, la demoiselle à la chevelure de jais se mit à mordiller le bout de son ongle de pouce. Elle s’assit par terre, en prenant appui contre Ren, et se recroquevilla sur elle-même. Son dragon n’avait pas entièrement tort… sauf que c’était plus fort qu’elle. Elle ne pouvait pas simplement faire comme si elle n’avait aucune inquiétude face à son avenir. Tout allait changer bientôt, c’était inévitable, et ça la rendait insécure. Elle avait trouvé un environnement où elle apprenait tranquillement à apprécier la personne qu’elle était, mais son estime demeurait encore fragile. Elle avait peur de se retrouver de nouveau dans un environnement nocif, comme lorsqu’elle était enfant.

**[Ren] Je sais.** répondit-elle, pour faire plaisir à son compagnon.

Les deux passèrent encore quelques instants en compagnie l’un de l’autre, jusqu’à ce que la bête écailleuse décide que sa protégée avait suffisamment perdu de temps auprès d’elle. Le dragon poussa l’elfe dans le dos avec son museau, puis prit son envol. Il savait qu’ainsi, Leilah n’aurait d’autre choix que de faire face à ce qui l’attendait. Comme de fait, ce fut avec une moue qu’elle le regarda partir et qu’elle se résout à se rendre sur les lieux de la cérémonie d’adoubement.

La jeune muette était mal à l’aise devant la foule qui s’était rassemblée. En fait, elle aurait été mal à l’aise même si ça l’avait été une occasion intime. Elle se faufila tant bien que mal parmi les gens, gardant son regard rivé vers le sol. Elle fut soulagée quand elle se rendit enfin parmi les autres élèves. C’était moins bruyant et elle risquait moins de se faire bousculer. Elle salua ses compères d’un signe de tête discret et se tint un peu à l’écart. Elle n’écouta le discours qui fut prononcé que d’une oreille; étant trop concentrée sur le battement dans ses tempes. Elle avait l’impression que sa tête allait exploser.

Leilah leva les pouces en guise d’encouragement à son amie Evaleigh lorsque celle-ci se fit appeler pour rejoindre son nouveau maître, le seccyeth Nova. L’elfe ressentit une pointe d’envie, car elle admirait beaucoup le guerrier aveugle. Il était, en quelque sorte, son idole. Elle était quand même heureuse pour sa compère, cependant.

Quelle ne fut pas la surprise de l’adolescente quand elle se fit nommer à son tour, pour aller rejoindre son amie auprès du triton. Elle prit un moment avant de comprendre qu’elle n’avait pas rêvé tout ça. Elle s’avança donc timidement, trainant un peu les pieds, ce qui la fit trébucher au dernier moment. Elle tomba directement sur son maître! Elle se redressa aussi vite qu’elle le put, mais elle était déjà rouge comme une tomate.

**[Nova] Je suis désolée, terriblement désolée… M-maître. J-je suis Leilah.**

Puis, avant qu’elle ne puisse se faire réprimander pour sa bévue, elle fila se cacher derrière la pardusse. Elle était trop gênée pour rester directement à côté de son maître. Il était soudainement devenu intimidant à ses yeux, car elle savait avoir fait une mauvaise première impression. Et s’il refusait de la prendre sous son aile après ça?

**[Evaleigh] La honte! Pas que l’entrée en scène, hein? M’enfin… Je suis contente d’être avec toi.**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaleigh
Écuyer
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: Tourner la page [Evaleigh et Nova]   Lun 6 Fév - 20:11

[ Je connais pas tellement Nova donc si un truc fit pas fait juste me le dire Smile Même chose pour Lei ]

Evaleigh avait passé la veille des attributions si excitée qu’elle était certaine de ne pas être capable de fermer l’œil, au moment du couvre-feu. Elle s’était allongée sous sa couette, les yeux grands ouverts, l’esprit alerte, tendue comme un ressort… et au moment où les domestiques ont soufflé les bougies… elle s’est endormie comme une buche! Trop d’émotions, faut croire. En fait, elle dormit si bien et si longtemps, qu’on du la réveiller à trois fois avant qu’elle ne se lève, protestant à chaque tentative (mais ne se souvenant nullement de ce phénomène). Bref, elle failli être en retard aux attributions, était encore groggy de sommeil en prenant son bain et ses longs cheveux roux étaient ramenés dans un chignon fait à la hâte louchant légèrement sur le côté.

Aussi, la première chose à laquelle elle pensa, stupidement, lorsqu’on lui apprit qu’elle serait sous la tutelle de Nova… ce fut «au moins il ne peut pas voir ma tête». Puis elle se réprimanda intérieurement, leva le nez en l’air, rendre son père adoptif fier, et rejoignit son nouveau maître sur l’estrade. Tout sourire, Evaleigh ne lâcha pas la main du triton après l’avoir salué, et en fut bien inspiré puisqu’il failli lui enfiler sa ceinture trop haute, au niveau du nombril, elle put donc le guider un peu plus bas sans que personne ne s’en aperçoive.

-Merci, Maître, c’est un honneur pour moi. souffla-t-elle en s’inclinant, et ce n’était pas feint. Elle avait entendu parler du Seccyeth aveugle et l’admirait pour son courage. Peu de gens dans son état n’aurait osé s’aventurer dans l’Ordre des dragonniers, Nova devait être extrêmement lié à son dragon pour réussir… et surement très déterminé.

Ce fut ensuite le tour de son amie Leilah à être nommée, et la Renarde se pencha en avant pour la regarder, et lui envoya un clin d’œil, en réponse à son signe d’encouragement de tout à l’heure. Aussi, ne feignit-elle pas la surprise, puisqu’elle n’était pas feinte non plus sur les traits de sa collègue, lorsqu’elle se vit attribuer le même maître qu’elle. Il ne manquait pourtant pas de Seccyeths, pourquoi donc étaient-elles deux? Enfin, le triton ne semblait pas plus troublé que cela (ou alors il le cachait bien) et cela faisait bien l’affaire de la pupille de Jayson… avoir une amie lui ferait du bien, et elle se sentait étrangement responsable de Leilah, voulant toujours prendre soin d’elle et la défendre, sans qu’elle ne sache pourquoi.

***[Nova]Maître, Leilah est un peu plus courte que moi…*** l’informa-t-elle discrètement pour qu’il s’adapte en conséquence, mais ce fut bien inutile car, maladroite de timidité, la jeune elfe trébucha et tomba sur Nova, trop vite pour qu’Evaleigh, ayant pourtant tendu les bras, soit capable de rattraper sa bévue.

Le tout s’était passé si vite que la pardusse renarde réalisait à peine que son amie se cachait déjà derrière elle, ceinture d’écuyer à la taille, et se morfondait de sa maladresse. Eva n’avait même pas réussi à apercevoir la réaction de leur Seccyeth, et trônant désormais derrière lui, il était difficile de le vérifier. Pourtant, elle avait la nette intuition qu’il ne devait pas être fâché. Après tout, des petits accidents plutôt rigolos comme ça, il devait en avoir tout un tas à son actif, le triton!

***[Leilah] Arrête, ce n’est pas grave, je suis certaine qu’il ne t’en veut pas, et puis on dirait bien que c’est passé inaperçu, je n’ai même pas entendu un rire! Peut-être que tout le monde regardait ailleurs, qui sait? ***

La cérémonie tirait à sa fin, tous les écuyers ayant trouvés leur maître, et les deux adolescentes devaient suivre Nova à l’écart de l’estrade. Evaleigh se fit violence pour résister à la tentation de s’agripper au triton. Elle savait qu’il était arrivé jusque là par lui-même et n’avait pas besoin d’aide, mais elle était si habituée à surprotéger Leilah qu’elle avait toujours se réflexe de vouloir être une béquille… ce qui pouvait être autant une belle qualité, de son grand cœur, qu’un sacré défaut! Quelqu’un la connaissant mal pouvait estimer qu’elle se considérait au dessus des autres…

***[Leilah] Moi aussi, je suis contente d’être avec toi.***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova
Seccyeth
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 06/07/2016

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Race: Triton
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Tourner la page [Evaleigh et Nova]   Mer 15 Fév - 16:24

Il était debout sur l’estrade qui surplombait une foule qu’il ne pouvait pas voir. Les mains dans le dos, le triton prit une grande inspiration alors que la voix de Shalar résonnait dans son esprit. Ce dernier semblait vraiment curieux de voir quelle serait la marmaille qu’on leur attribuerait en guise de futurs apprentis! Il volait paresseusement, au-dessus de la foule à l’instar de plusieurs autres dragons venus assister à l’attribution tant attendue. Nova pouvait le sentir et fut même surpris de constater que ce dernier ne se foutait pas de sa gueule pour une fois. Tiens, est-ce que le grand Shalar était nerveux à l’idée de se faire coltiner des gamins dans les pattes?

**[Shalar] On m’a confirmé un peu plus tôt que j’aurais deux écuyers sous ma tutelle. Déclara le jeune homme de 21 ans à sa monture. Visiblement, on veut me tester jusqu’au bout! Non seulement, un gamin à entraîner ne sera pas évident, deux relève presque du suicide, considérant ma condition. J’espère qu’au moins ils sauront bien se tenir…**

Oh, Nova n’était pas quelqu’un de particulièrement mesquin, mais il était réputé pour être du genre émotif. Il travaillait énormément sur son self-control, mais ce n’était pas toujours ce qu’il y avait de plus évident à faire. Philomena, son amante secrète, travaillait sur cet aspect de sa personnalité avec brio, testant les moindres limites de sa patience à chaque rencontre clandestine qu’ils s’octroyaient tous les deux. Bon sang! Comme il pouvait apprécier et exécrer cette femme à la fois!

**[Nova] En parlant de ta copine, tu penses que tu réussiras à cacher ta relation à ces mômes? Ce sera difficile pour toi d’avoir le moindre moment de répit, j’espère que tu en es conscient… **

Bien sûr qu’il le savait! Shalar s’amusait visiblement à jouer les oiseaux de malheur, mais Nova décida de ne pas se laisser démonter. De toute façon, ce n’était pas comme s’il avait énormément le choix… Donovann releva son menton, un air digne au visage, puis prit une grande inspiration pour se donner contenance. Dans son dos, sur un support de bois, se trouvaient les deux ceintures d’écuyers qu’il allait devoir remettre aux mômes qui lui seraient attribués. Il espérait honnêtement ne pas se ridiculiser devant tous ces gens à cause de sa cécité. La voix du chef de l’ordre des seccyeths était puissante et appelait au calme et au silence. Les attributions commencèrent et Nova esquissa un sourire en entendant le nom de sa jumelle qui fut associé à un gamin réputé pour être particulièrement turbulent. S’il croyait pouvoir faire son petit enfoiré avec elle, ce môme se mettait un doigt profondément dans l’œil. Nova envoya une petite boutade mentale à Gwendoline et cette dernière ne se fit pas prier pour l’envoyer paître de son ton de voix monocorde qui reflétait très mal son niveau « d’irritation » actuel.

Le représentant masculin des jumeaux De Vere fut appelé à son tour et on l’associa immédiatement à une jeune fille dénommée Evaleigh. Des bruits de pas légers s’approchèrent de lui et l’adolescente lui serra la main, visiblement enchantée d’être jumelée à lui. Le triton, pour sa part, hocha de la tête en sa direction, puis agrippa l’une des ceintures qui trônaient derrière lui, sur le support de bois. Il se pencha pour encercler la taille de son apprentie et cette dernière le dirigea subtilement et gentiment un peu plus bas, histoire que la lanière de cuir soit installée à la bonne hauteur sur son corps élancé.

- Il en va de même pour moi, Evaleigh, se contenta-t-il de répondre poliment à son intention. Merci pour ton coup de main…

Après tout, il appréciait réellement la subtilité qu’elle employait pour éviter qu’il n’ait l’air ridicule devant ses pairs. Comme attendu, Nova se fit nommer à nouveau et une adolescente nommée Leilah lui fut également attribuée. Tiens? Aucun écuyer masculin? Non pas que ça lui dérangeait particulièrement, mais il avait l’impression que la connexion aurait été plus facile avec un représentant du même genre que lui. De nouveaux bruits de pas s’avancèrent en sa direction et, sans plus de cérémonie, Nova prit la deuxième ceinture qui se trouvait derrière lui. Avant qu’il ne puisse faire le moindre geste vers elle, le seccyeth perçut un mouvement saccadé, puis reçut une gamine maladroite directement dans les bras, cette dernière ayant perdu pied. C’était lui qui était aveugle, et pourtant, c’était elle qui était maladroite? C’était ironique, à son sens! Mais il se garda bien d’émettre le moindre commentaire, puisque la situation devait être déjà suffisamment embarrassante pour elle. Avant qu’elle ne puisse filer, le dragonnier se dépêcha d’entourer la taille minuscule de la jeune fille de sa ceinture d’écuyer en suivant les nouvelles indications qu’Evaleigh acceptait de lui donner afin que le tout soit à la bonne hauteur. Ni une, ni deux, Leilah alla se cacher derrière sa compatriote de cohorte et Nova ramena son attention devant lui, esquissa un bref sourire en coin. La petite voix couinante de l’adolescente résonna dans son esprit alors que cette dernière se confondait en excuses avant de se présenter très brièvement. Le triton décida de ne pas relever, préférant se présenter en bonne et due forme le temps venu.

Les attributions allèrent de bon train et finalement, le chef de l’ordre des seccyeths donna congé à tout ce beau monde, invitant ces derniers à faire plus amples connaissances. Nova avait en tête de trouver un endroit tranquille pour discuter avec ses nouvelles apprenties, puisque toutes ces conversations environnantes l’empêchaient de se concentrer adéquatement sur les deux gamines qui marchaient maintenant sur ses talons. Les mains dans les poches, le triton étala son écholocalisation autour de lui et se mut à travers la foule sans la moindre anicroche. Visiblement, il avait l’habitude de se diriger malgré sa cécité. Mentalement, il salua Gwendoline au passage, lui donnant rendez-vous plus tard en soirée afin d’échanger leurs impressions sur leurs écuyers, puis en profita pour discuter avec son ancien maître, Syrian. Malgré son attitude de connard, Nova crut percevoir une minuscule ombre de fierté dans sa voix, ce qui fut amplement suffisant pour lui soutirer un sourire amusé.

Les pas du trio martelèrent les pavés de la cour extérieure alors que le triton se dirigeait silencieusement en direction des remparts entourant le palais, histoire de s’éloigner de la foule. Nova ne s’arrêta qu’une fois à la hauteur du grand mur, puis pivota sur lui-même pour faire face à ses deux apprenties avant de s’adosser sur la paroi de pierres.

- Bon, je vous ai attiré à l’écart des autres simplement pour me faciliter la tâche. Comme vous le savez, il me manque la vue, alors je me fis beaucoup sur mon ouïe pour pallier à ce sens défaillant. Les foules m’empêchent de me concentrer sur une grande période de temps, expliqua-t-il aux damoiselles devant lui, son regard bleu ciel fixant un point plutôt vague à l’horizon. Alors, voilà! Je vais commencer par me présenter : je m’appelle Donovann De Vere, mais tout le monde me surnomme Nova. Vous pourrez utiliser ce diminutif lorsque vous vous adresserez à moi, mais je préfèrerais nettement l’appellation « Maître » lorsque nous serons devant mes comparses, par mesure de respect. J’ai été formé par l’illustre sous-chef de notre ordre, Syrian, avant de devenir seccyeth, il y a environ un an maintenant. J’ai quelques missions à mon actif, la plupart s’étant déroulées dans le désert et aux limites des royaumes ennemies. Un peu plus tard dans la journée, vous ferez la connaissance de Shalar, le dragon bleu qui me sert de partenaire et qui doit, à l’heure actuelle, virevolter au-dessus de nos têtes puisqu’il est trop curieux pour daigner attendre mon signal avant de pointer le bout de son gigantesque nez.

**[Nova] Je t’ai entendu petit homme, fit la voix boudeuse du dragon bleu dans son esprit. Ce dernier passa à une vitesse folle juste au-dessus du rempart de pierres – faisant virevolter les longs cheveux noirs du triton – avant de prendre à nouveau de l’altitude. Si tu me dépeins de façon trop négative, je peux t’assurer que je te ridiculiserai devant ton minuscule public. **

Bon sang qu’il était orgueilleux. Néanmoins, un sourire prit naissance sur les lèvres du dragonnier.

- C’est ce que je disais : trop curieux pour attendre. Il gloussa, l’espace d’un instant, puis reprit un air un peu plus sérieux. Donc voilà, si j’ai bien saisi vos noms, vous vous appelez Evaleigh et Leilah, est-ce que je me trompe? On m’avait déjà prévenu que j’aurais deux écuyères. C’est un défi que j’ai accepté sans la moindre hésitation. D’ailleurs, on m’a attribué de nouveaux appartements expressément pour votre venue. Une deuxième pièce séparée par une cloison donnera sur la mienne et vous sera réservée à toutes les deux. Je vous montrerai le tout, un peu plus tard. Voilà qui expliquait pourquoi on lui avait donné cette drôle de chambre : pour donner un brin d’intimité aux deux jeunes filles qui le suivraient dans le futur sans toutefois les séparer complètement de son espace personnel à lui. En même temps, c’était une attention un peu futile, puisqu’il était aveugle… M’enfin. Bon, première des choses, j’aimerais que vous vous présentiez à tour de rôle. Je veux savoir qui vous êtes, quel talent particulier vous possédez et que vous me parliez de votre dragon. Je veux en savoir plus sur vous pour me donner une idée du genre d’entraînement qu’il serait le plus propice de vous octroyer. Nous allons commencer par toi, Evaleigh.

Nova tourna sa tête en direction de l’adolescente… mais ne comprit pas qu’il visait actuellement Leilah. Si son écholocalisation lui permettait de situer les obstacles dans l’espace autour de lui, ça restait un talent plutôt imprécis lorsqu’il s’agissait de s’adresser à une personne en particulier lorsqu’ils étaient plus que deux dans la même pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leilah
Écuyer
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: Tourner la page [Evaleigh et Nova]   Dim 5 Mar - 19:29

L’adolescente passait nerveusement une main sur sa ceinture d’écuyer. Elle avait la gorge serrée et un tas de papillons dans l’estomac. Que ferait-elle si on décidait de la lui retirer? Elle ne voulait pas être renvoyée chez elle… d’autant plus qu’elle ne savait même pas si ses parents accepteraient de la reprendre. Ils avaient été plus que soulagés de se débarrasser d’elle quand elle avait fait la découverte de son dragon… Leilah se força à prendre une grande inspiration et à écouter les conseils de son amie. La pardusse avait raison : personne n’avait ri de sa bévue. C’était bon signe, non? D’un autre côté, le silence du seccyeth pesait lourd sur la conscience de sa nouvelle apprentie… Attendait-il de la prendre à l’écart pour lui faire la morale sur sa maladresse? Il ne voulait peut-être simplement pas perdre la face davantage en faisant une scène devant toute la populace d’Irianeth.

Ambrose eut la folle idée qu’elle pourrait lire dans les pensées de Nova afin de savoir s’il comptait réellement lui péter un plomb plus tard, mais se ravisa : ce n’était pas une bonne idée du tout. Que ferait-elle si c’était le cas? Elle croulerait sous l’anxiété en moins de deux minutes. D’un autre côté, elle n’était pas à l’aise de violer l’intimité de l’esprit du triton. Ce dernier lui en voudrait assurément s’il devait venir à savoir qu’elle avait osé le faire. Mieux valait oublier…

Lorsque vint le moment de quitter les estrades, la petite elfe se tapota les joues. Elle devait trouver un moyen de calmer ses nerfs si elle voulait survivre au reste de la journée. Elle fit bien attention où elle mettait les pieds afin de ne pas refaire la même erreur que tout à l’heure, tout comme elle ne voulait pas perdre ses camarades de vue parmi la foule. Elle suivit docilement ses compagnons en regardant un peu partout autour. Elle espérait apercevoir Ren qui survolait la foule mais, lorsqu’elle lui posa la question, il l’informa qu’il était resté à l’écart. Elle devait apprendre à se débrouiller sans lui. Elle devait surmonter cette épreuve par elle-même. Elle en était capable, selon ses dires. La gamine souhaita intérieurement que ce soit le cas.

Le trio s’arrêta sur les remparts, ce qui poussa Leilah à se demander quel était le but de se rendre ici plutôt qu’ailleurs. Les écuyères auraient-elles leur première leçon ici? L’adolescente trépigna sur place aussi silencieusement qu’elle le pouvait, ne voulant pas rompre le silence la première. Elle déglutit lorsqu’elle remarqua que Donovann s’apprêtait à prendre la parole. Il était visiblement plus décontracté qu’elle, à le voir s’adosser nonchalamment sur le mur. Elle demeura tendue comme un arc en apprenant que le lieu n’avait été choisi que pour son absence de bruit ambiant. Elle ne put, toutefois, s’empêcher d’être admirative face au seccyeth qui avait accompli tant de choses malgré sa cécité. Elle ouvrit la bouche, émerveillée, par la manifestation aerienne de Shalar.

L’elfe aux cheveux noirs ramena son air ahuri sur son maître lorsqu’elle l’entendit rire. Elle était surprise par autant d’informalité. Il lui faudrait un moment pour s’y faire. Elle devait cependant admettre que c’était sympa de savoir que l’illustre Nova n’était pas coincé… contrairement à elle, qui n’était pas des plus douées pour socialiser.

Elle hocha de la tête face aux explications concernant leurs habitations, même si le triton ne pouvait pas la voir. C’était un réflexe qui ne faisait pas de mal à personne… Elle fut heureuse de savoir que les filles auraient leur petit espace intime. Ça rassurait la jeune femme en devenir qu’elle était. Elle prit la main d’Evaleigh dans la sienne et lui envoya un sourire. Lentement, mais sûrement, l’elfe prenait ses aises. Elle se faisait à l’idée qu’on ne lui remettrait pas sur le nez qu’elle avait commis une bévue sur l’estrade et qu’on ne lui retirerait pas son titre d’écuyère. Elle pouvait enfin relaxer… un peu.

Nova enchaîna ensuite en demandant à ses apprenties de se présenter à leur tour. C’était à s’y attendre, puisqu’il venait de montrer l’exemple. Toutefois, il fit face à Leilah tandis qu’il s’adressait plutôt à la pardusse.

**[Evaleigh, Nova] Euh… Maître, Evaleigh est à ma gauche… Je veux dire, votre droite.**

Le plus ironique dans tout ça fut qu’elle était sans doute plus mal à l’aise que le dragonnier dans cette situation. Elle serra donc les mains de son amie pour se donner du courage à elle-même, la renarde n’en ayant pas vraiment de besoin. Cette dernière entreprit de parler d’elle et de son parcours, ainsi que de son dragon. Ambrose porta attention à ce que disait sa collègue, car ça lui donnait des idées de ce qu’elle pourrait dire lorsque ce serait à son tour… Ce qui arriva plus vite qu’elle ne l’aurait voulu. Elle passa une main dans ses cheveux, grattant ensuite sa nuque, et prit une grande inspiration. Elle ne devait pas se laisser abattre par quelque chose d’aussi simple qu’une présentation!

**[Evaleigh, Nova] J-Je suis Leilah Ambrose et j’ai 12 ans. Je suis originaire d’un domaine près des montagnes à l’est de la capitale. Je… Je peux me camoufler parce que je suis une elfe. M-Mon pouvoir est de… de lire les pensées… Maître. Mais je ne l’ai pas fait sur vous, je vous jure! J-Je ne le ferai jamais sans permission. Ren est mon dragon et… et c’est un dragon de feu. Il est tout rouge, d’ailleurs. Il a 6 ans et est très patient. Il est obéissant… la plupart du temps.**

Elle tourna la tête en direction d’Eva, pensant avoir tout dit… quand elle se souvint d’un détail très important.

**[Evaleigh, Nova] Oh! Pardon, M-Maître… J’allais oublier de vous préciser que je… je suis… enfin… je suis muette. C’est pourquoi je ne communique qu’avec la pensée avec vous depuis tout à l’heure.**

Elle sentit qu’un poids était enlevé de sa poitrine après cet aveu. Que le seccyeth le prenne bien ou mal, l’important était que ce n’était plus un secret pour personne. Il était au courant de l’handicap de son écuyère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaleigh
Écuyer
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: Tourner la page [Evaleigh et Nova]   Jeu 16 Mar - 8:45

Impressionnant, quand même, l’assurance que démontrait son maître en fendant la foule, sans accrocher personne. Evaleigh était une jeune fille très éduquée et connaissait donc le pouvoir des tritons, mais croyait bêtement qu’il ne fonctionnait que sous l’eau, et ne s’était pas imaginé, jusqu’à présent, à quel point ça pouvait être utile. Dire qu’elle pensait avoir besoin de servir de guide, elle se plantait du tout au tout. C’était presque décevant, même, tant elle avait cette manie de vouloir toujours aller au devant des besoins des autres, elle se sentait presque inutile, mais en même temps… Donovann n’était pas devenu Seccyeth en se faisant tenir constamment par la main! À la place, la renarde veilla plutôt discrètement sur son amie Leilah, s’assurant d’un simple coup d’œil qu’elle suivait et ne se torturait pas trop intérieurement pour son petit incident.

Leur maître n’avait pas dit un mot en les dirigeants vers les remparts, au dessus de tous, et Evaleigh s’abstint bien de poser la moindre question. De toute façon, le silence ne l’avait jamais incommodé, elle aimait bien le calme. Donovann expliqua la raison pour laquelle ils s’étaient autant éloigné, mais la pardusse observait plus les attitudes de ses deux compagnons en portant une oreille très distraite à ses propos. De toute façon, elle savait déjà beaucoup de choses sur le Triton, sur les membres de l’Ordre en général… C’est ce qui arrive quand on est la pupille du Roi.

***[Leilah]Détends toi Leilah… tu as l’air crispée comme si tu avais croqué dans un citron très juteux.*** chuchota-t-elle mentalement à son amie avant de rapporter son attention à Donovann, mais surtout à Shalar, qui fendait le ciel au dessus d’eux pour les observer. Ça lui fit penser à Elyoth, qu’elle s’étonnait de ne pas avoir apperçu dans le coin pendant son attribution. *J’ai tout vu de très loin, Eva…* lui assura une voix rauque et ronronnant que la pardusse tenta de repérer, sans succès. Elle avait encore du mal à évaluer la localisation de son partenaire de vie.

Le rire de son maître, un très beau rire, un beau sourire aussi, ramena les yeux d’Evaleigh sur lui, alors qu’il leur expliquait comment serait organisé leur appartement, puisqu’elles étaient des filles et lui un homme, elles disposeraient d’une intimité supplémentaire. La rouquine serra les doigts de son amie lorsqu’elle les lui tendit, heureuse de la voir enfin se détendre un peu. Puis, Donovann tourna la tête vers Leilah, mais demanda à la pardusse de se présenter en premier, probablement conscient que l’elfe était trop timide pour le faire. Il plana quelques instants un petit mal aise, la renarde hésitant à répondre pour lui donner tord, ne sachant pas si elle devait rire ou être gênée, et ce fut finalement, étonnement, l’elfe qui lui signala qu’il s’était trompé. Pour éviter plus d’embarras, Evaleigh s’empressa de parler.

-Je suis née dans le désert, spécifia-t-elle en premier, ne trouvant pas utile de commencer par son nom, parce qu’elle n’en avait qu’un et n’allait pas s’éterniser là-dessus. On m’a dit que j’étais la première à qui ça arrivait, d’entrer dans l’Ordre sans être Irianienne. J’ai été euh… adoptée, en quelque sorte, quand j’étais petite. Vendue était un peu plus juste, mais elle détestait penser comme ça. Une entente entre J… le Roi et mon père à l’époque. Mais je n’ai pas profité bien longtemps de la vie de château, je suis rentrée tôt dans l’Ordre, dès qu’Elyoth, mon dragon de terre, s’est ouvert pour moi, quand j’avais sept ans.

*C’est maintenant que je dois faire mon entrée en scène?* gronda une voix chaude et amusée dans sa tête, qui fit soupirer Evaleigh. Oh seigneur, non, pas tout de suite, surtout pas! Ce gros dragon maladroit allait la ridiculiser avec des pirouettes lourdes et des arabesques plus dangereuses pour autrui qu’agréables à regarder!

-Et mon pouvoir c’est d’utiliser une espèce d’énergie lumineuse pour imposer de la douleur, je peux m’en couvrir, ou alors en faire des projectiles… pendant une seconde, elle eut la stupide idée de le lui montrer, avant de réaliser qu’il ne la verrait pas, et laissa plutôt tomber, serrant plutôt les doigts de son amie pour lui signaler d’enchaîner, ce qu’elle fit nerveusement, sans oublier toutes sortes de mimiques exprimant bien son angoisse.

Lorsque Leilah expliqua ses pouvoirs, elle s’empressa d’assurer à son maître qu’elle ne s’en servait jamais sans permission d’autrui, et Evaleigh du se mordre la joue pour ne pas faire paraître le moindre sourire. Il aurait peut-être été mieux de ne pas le spécifier, car ainsi on pouvait comprendre qu’elle y avait penser, même si elle ne l’avait pas fait. Se taire aurait été plus sage, mais la pauvre elfe était toujours très malhabile dans les conversations et ne savait jamais quoi dire. Enfin, peut-être que Donovann n’allait pas relever puisqu’elle continua, toujours aussi maladroite, en parlant de son dragon et de son mutisme. L’elfe semblait soudainement beaucoup plus à l’aise, comme si c’était cet aveu qu’elle craignait depuis le tout début, et la pardusse ne voyait même pas comment ça pouvait être un problème. Leur maître avait un handicape beaucoup plus… encombrant, ils étaient mal placé pour juger! De toute façon, avec la télépathie, ce n’est pas comme si ça devenait problématique!

Un lourd et large reptile noir vint alors se poster sur les remparts, non loin d’eux. Evaleigh jura mentalement, car il savait pertinemment que les dragons n’étaient pas supposés être dans l’enceinte du château. *Je ne suis pas dedans, je suis sur le bord, petite renarde.* s’amusa-t-il en prenant toutes ces aises pour s’allonger sur le muret. Il n’était pas bien long, fait surtout en largeur et en épaisseur, il était encore loin d’avoir terminé sa croissance, si la pardusse se fiait aux autres dragons de son espèce. ***[Elyoth]Fiche le camp quand même! Je t’appellerai quand le moment sera opportun, tu me fiches la honte!*** Le dragon gronda d’amusement en fixant le triton. *Pas de panique, petite renarde, il ne peut même pas m’avoir vu.* Oh quel idiot! Comme s’il avait été discret!

-Désolée maître, je lui ai dis que… enfin il est plutôt têtu, marmonna-t-elle en sentant le rouge lui monter aux joues, alors qu’heureusement, Elyoth se redressait enfin pour reprendre son envol, comme le bon petit... gros dragon qu’il était censé être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tourner la page [Evaleigh et Nova]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tourner la page [Evaleigh et Nova]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut il tourner la page et oublier ???
» Tourner la page sans oublier le chapitre précédent..| Jethro
» ❤ Il ne suffit pas de tourner la page... Des fois il faut changé de livre. ❤ /Il est décédé suite à un suicide/
» J'étais prêt à tourner la page. C'est la page qui ne veut pas se tourner ~ Lucila
» SKYE + " J’étais prêt à tourner la page mais c’est la page qui ne veut pas se tourner. " (Grey's Anatomy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Le Sud :: Irianeth :: Château-
Sauter vers: