Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Alors, c'est dur la magie? [Trio royal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ciar Lonan
Magicien(ne) assistant(e)
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 02/11/2016

Feuille de personnage
Âge: 23 (fév)
Race: Arachnéen
Âme soeur:

MessageSujet: Alors, c'est dur la magie? [Trio royal]   Mar 7 Fév - 19:43

AREN’T YOU DAMN SMART

Ciar se croisa les bras, levant les yeux au ciel, tandis que les trois enfants royaux se chamaillaient devant lui.  Posant son livre à sa gauche sur le bureau, il prit siège sur le meuble, puis posa sa tête contre sa main, un peu désespéré.  Après tout, la reine lui avait dit de prendre en charge Nihawel et Morwën; on ne lui avait jamais dit que la plus vieille allait être elle aussi une seccyeth! Gérer deux princes, c’était déjà toute une charge, mais les trois en même temps… Seigneur, comment allait-il y survivre? Était-ce pour cette raison que l’ancien enseignant attitré de l’Ordre est décédé récemment? Non, quand même pas, Llawi venait de perdre son titre d'héritière aujourd’hui même. Est-ce que cela voulait dire que L’AUTRE allait lui aussi devenir un seccyeth? Est-ce que la famille au complet allait y passer?
… C’était sûrement à quoi Béatrice rêvait ces temps-ci.

Pourtant, ce n’était pas comme si Lonan détestait les enfants.  Il adorait ses jeunes frères, qu’il… n’allait probablement plus pouvoir voir maintenant.  La reine lui avait ordonné strictement de s’occuper de ses enfants, mais l’assistant se rendait compte que tant et aussi longtemps qu’ils ne trouveraient pas de remplaçant, c’était lui qui allait devoir s’occuper de tous les enfants qui rentraient dans l’Ordre des Seccyeths…  Ah… si ses frères devenaient des seccyeths, il allait pouvoir être plus enjoué par rapport à son nouveau destin.  Il ferait évidemment tout pour que ses frères soient les meilleurs.  Mais bon, pour l’instant, il devait donner une leçon privée à ces trois catastrophes ambulantes.  Journée typique sur Irianeth; se faire chier à longueur de journée avec des morveux, QUELLE JOIE!

Tandis que Ciar jetait un regard morbide vers la plus jeune des triplets, car le magicien avait toujours cette cicatrice sur son torse, l’arachnéen chercha une idée pour attirer l’attention des trois enfants, et cette fois-ci, au grand dam de Nihawel il en était convaincu, sans dragon.  Il connaissait les deux plus jeunes un peu plus que Llawi, et il savait comment ces deux-là se comportaient en classe.  Comme ils étaient de la famille royale, ils se croyaient au-dessus de tout le monde et capable de n’importe quoi, ce qui pouvait gêner fortement les classes avec les autres élèves, qui n’étaient pas forcément nobles ― d’ailleurs, ils étaient adorables, ceux de la classe paysanne, ils étaient parfaits, contrairement à CERTAINS. Et évidemment, vu que la troisième était là, les deux autres devaient être pires que d’habitude.
Mouais… pourquoi les autres devaient-ils être punis pour le manque de discipline de ces trois-là? Ils agissaient comme du monde.  Ils n’avaient rien fait de mal.


― « Vous pouvez sortir.  C’est l’heure du dîner pour vous. Toi, ferme la porte. »

Évidemment, comme le trio royal était occupé à se chicaner entre eux, ils ignorèrent complètement ce qui se passait autour d’eux, et après qu’ils ressentirent un petit vide autour d’eux, ils se décidèrent enfin à porter attention à la classe… vide, et à Lonan qui les regardaient avec un air noir.

― « Comme vous passez autant de temps avec le chef de l’Ordre, et que votre mère est une magicienne surdouée, vous êtes évidemment très bon en magie. » Comme s’ils allaient dire non! « Et comme vous êtes si bons… C’est l’heure d’un défi pour vous trois! » déclara le magicien avec un grand sourire sournois.  Ciar était convaincu que la tâche qu’il allait donner aux triplets leur était tout simplement impossible, et c’était exactement pour cela qu’il le faisait.

Il sortit un coffret du bureau, une belle boîte en bois bien travaillé, qui attira aussitôt l’attention des trois enfants.  Le magicien retourna la boîte, de sorte que le trio puisse voir le loquet de métal, qui avait quatre anneaux, tous représentant un zéro joliment gravé.


― « Dans ce coffre se trouve une surprise, pour vous trois.  Mais… ce coffre a un mot de passe… Il va falloir que vous le trouviez.»

Le magicien se redressa, afin de laisser les trois enfants jouer avec le coffret, tentant de trouver la combinaison gagnante.

― « Mais ne vous en faites pas; vos chers camarades savent, peut-être, le mot de passe.  J’ai peut-être dit à vos amis quel était le mot de passe.  Peut-être est-ce même votre tante.  Peut-être est-ce même les soldats? »

Le magicien se croisa les bras, avec un petit sourire en coin.

― « Chose certaine, c’est que la ou les personnes qui connaissent le mot de passe, ou une partie du mot de passe… ne peuvent pas le dire à haute voix.  Ils m’ont promis qu’ils le diront uniquement par télépathie.  Alors, Vos Altesses, comment allez-vous trouver le mot de passe? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nihawel
Prince(sse)
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Âge: 6 ans (Fév.)
Race: Sirène-Phéryxian
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Alors, c'est dur la magie? [Trio royal]   Dim 12 Fév - 16:02

Pourquoi est-ce que ça avait été aussi LOOOONNNG avant qu’ils puissent entrer en classe? Nihawel et Morwën avaient passé les deux dernières années à harceler leur oncle, leur père, leur mère, et (de temps en temps) leur tante Saphyra. Seule Béatrice était de l’avis qu’ils devaient commencer les cours tout de suite, dès quatre ans (on devine que c’était pour les avoir moins souvent dans les pattes, la pauvre, si elle croyait se débarrasser d’eux si facilement!). Le deux tier des triplets avaient eu leur dragon à trois ans, mais on ne leur avait pas permis de rejoindre l’Ordre avant six ans, même s’ils auraient pu commencer dès quatre ans, ce qui était vraiment trop injuste. Et la justice, Belle, elle s’y connaissait, la clâmant à tout vents et à toutes occasions, «je suis une princesse et ceci est beaucoup trop injuste». Mais on ne l’avait pas écoutée.

Enfin, même si ces deux ans d’attente lui avaient semblés éternelles et que les excuses des adultes avaient été floues (Nihawel commençait à se dire que papa voulait seulement les contrarier, ou alors maman voulait trop les protéger), les jumeaux étaient très excités d’enfin entrer en classe. Leur cohorte semblait fort sympathique, et les petits membres royaux s’y incrustèrent facilement… Bah oui, Belle avait beau crier ses titres princiers à tord et à travers pour obtenir tout et maintenant, elle ne se considérait pas vraiment au dessus des autres : ces enfants étaient ses futurs frères et sœurs d’arme, et elle adorait sa famille… donc, s’ils entraient maintenant dans sa famille, elle les adorait! Morwën et elle s’intégrèrent donc plutôt bien, liant déjà des amitiés dès les premières minutes, jusqu’à ce que…

Oh… vraiment? L’enfant soupira en constatant que, pour remplacer le défunt magicien enseignant, on n’avait guère trouvé mieux que le magicien assistant. Certes, elle ne se rappelait pas exactement pourquoi elle était censé ne pas l’aimer (elle était beaucoup trop jeune à l’époque de l’accident pour se souvenir des détails) mais l’animosité qu’il avait toujours éprouvé pour elle se reflétait dans sa propre attitude : elle savait qu’il la détestait, donc elle s’organisait pour que ce soit justifié… et se rendait détestable. Grande lumière sur cet événement qui aurait dû être une catastrophe : à peine la classe commençait-elle que leur grande sœur, Llawi, entrait en trombe dans la classe, annonçant à tout va qu’elle avait aussi un dragon! Cela avait longuement dérangé la classe, accueillant la nouvelle dans le groupe, mais le trio était heureux d’être réunis… ils allaient faire une équipe d’enfer!

Même s’ils étaient intéressés par la classe, Nihawel, Morwën et Llawi avaient passé toute l’avant-midi à ignorer Ciar Lonan (simplement parce que c’est lui, un autre enseignant ils auraient écoutés) et discuter entre eux d’un plan pour se sauver du cours d’après-midi et aller voler à la place… (Heu non Ciar, j’m’excuse… ils se disputent pas XD jamais!) De toute façon, Ciar était bien trop ennuyant pour eux (ils allaient devoir faire pression royale sur leur père pour engager un vrai enseignant et non un banal assistant remplaçant. Si concentrée à discuter entre eux, ils ne remarquèrent que la classe se vidait que lorsque le silence fut installé… et rompu par le ventre grondant de Nihawel

-Mais heu! C’est l’heure de manger, si les autres sont partis on part aussi, pourquoi est-ce qu’on resterait pour un cours supplémentaire, hein? se plaignit-elle en utilisant sa logique toute «justice» d’enfant… non de princesse de six ans!

Évidemment, Nihawel adorait montrer à tous comme elle était surdouée en magie (enfin, le croyait-elle) mais un «défi» de la part de Ciar ne la stimulait pas… au contraire, ça l’irritait sans qu’elle saches pourquoi (voir commentaire plus tôt, elle a oublié pourquoi ils se détestent et le déteste donc juste pour la forme). Toutefois, l’assistant de Georgina ignora les protestations des triplets (qui comptaient sur leur heure de dîner pour mettre leur plan a exécution et s’enfuir dans le ciel) et sortit un coffret verrouillée de son bureau, déclarant qu’il s,y cachait pour eux une surprise, et qu’ils n’y auraient accès que s’ils trouvaient le mot de passe.

-J’suis sure que c’est juste du caca mou… grommela de façon enfantine la cadette des triplets, tirant des sourires à ses deux aînés.

Les enfants se mirent à examiner, pour la forme, la boîte de bois pendant que Ciar leur expliquait les règles du défi, faisant soupirer Nihawel. Franchement, un simple défi de télépathie? Bon, ils n’étaient pas encore des maîtres dans l’art de la communication par la pensé, mais avaient quand même commencé très jeune, contrairement au reste de la cohorte.

-Ou peut-être que votre jeu est trop ennuyant pour nous et votre surprise pas intéressante, vous y avez pensé à ça? répondit la pourtant douce et délicate Nihawel avec arrogance… il n’y avait qu’avec lui que Belle agissait ainsi! Une parfaite petite ange, en temps normals… ou presque. Vous savez, on est les neveux et nièces du Chef de l’Ordre, et maman est une très grande magicienne très puissante, pourquoi on jouerait à un jeu de bébé?

Comme si c’était lui qui devait se justifier devant des enfants!

-De toute façon, j’ai faim… vous en pensez quoi, Llawi, Morwën?

Malgré tout, son esprit se mit à rouler à fond, incapable de réellement résister à l’envie d’un défi, même si tout à l’extérieur démontrait le contraire. Elle testa donc la communication télépathique avec son frère et sa sœur, la seule qui soit facilement opérationnelle. ***[Morwën et Llawi] On pourrait se diviser la tâche, puisqu’on arrivera pas, séparément, à communiquer avec tout le monde? J’vote pour qu’on commence par tous les O’Hell, ils sont plus facile à rejoindre… et on finira par les élèves si on trouve pas… quoi que là, eux, on les connaît que depuis ce matin… si on veut que ça marche, faudra se rendre aux cuisines pour être face à eux, et faudrait pour ça que le gros méchant assistant nous laisse sortir… ***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morwën
Prince(sse)
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Âge: 6 (fév.)
Race: Phéryxian-Triton
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Alors, c'est dur la magie? [Trio royal]   Dim 26 Fév - 11:10

Morwën ne tenait absolument pas en place. Non pas qu’en temps normal il la fasse, mais en cette journée, c’était pire… beaucoup pire. L’enfant avait passé la journée de la veille à se téléporter un peu partout, flashant vert fluo à toutes les minutes. Et malheureusement pour les oreilles de tous, il répétait à qui voulait l’entendre – ou pas – qu’ils allaient enfin commencer les cours. Non, mais c’est vrai quoi ! POURQUOI n’avaient-ils pas eu le droit de commencer deux ans plus tôt ? C’était absolument injuste, horriblement criminel ! Belle et Rebel étaient prêts !! Mais non. Papa ne voulait rien entendre, Maman marmonnait en méréen, Oncle Zephir soupirait et Tante Saphyra semblait se foutre de leur gueule plus souvent qu’autrement. Il y avait bien Béatrice qui était de leur côté… mais ça ne comptait pas. Quoi qu’il en soit, après cet épouvantable et interminable moment d’attente, ça y était. Il avait les fesses assises dans une salle de classe de l’Ordre !

Lui et Nihawel s’étaient tout de suite liés avec d’autres élèves, l’attente ayant ça de bon qu’ils étaient vraiment impatients de rencontrer tous ceux qui allaient partager leur vie maintenant. La seule ombre au tableau, c’était que Llawi n’avait pas pu les suivre… jusqu’à ce qu’elle débarque en fanfare quelques minutes avant le début de la classe, beuglant à tout va qu’elle aussi avait trouvé son dragon ! C’était la nouvelle la plus géniale du siècle ! Le seul garçon des triplets accueillit son ainée avec un sourire grand comme le monde et des félicitations enjoués. Ils étaient forts, le trio royal… mais ensemble, ils étaient invincibles ! Ça allait être une équipe de choc. Morwën se voyait déjà, sur des champs de bataille, triomphant d’ennemi comme on fauche une fleur avec ses deux sœurs. L’avenir s’annonçait parfait… jusqu’à ce que la face de scarabée pourri se pointe.

Leur professeur n’était nul autre que l’assistant de sa mère. Et il le détestait. Il ne savait pas trop pourquoi, mais Ciar n’aimait pas sa sœur et ne semblait pas les portés dans son cœur… alors Mor le détestait. C’était aussi simple que ça. Et comme il ne l’aimait absolument pas, il passa donc le cours à tout faire, SAUF l’écouter. Discutant vivement avec ses jumelles sur des projets de fuite, racontant des histoires drôles à ses nouveaux copains, fabriquant des petites boules de parchemin qu’il tirait un peu partout… Vraiment, qui pouvait penser une seule seconde qu’un enfant appeler Rebel soit sage en classe ? Le gamin était une forte tête et était bien parti pour être un meneur… de trouble. Surtout, s’il était accompagné par Bulle et Belle.

Confirmant ses propos sur la velléité de son enseignant, ce dernier les retient en classe alors que tous allaient manger ! Alors là, non ! « Héééé ! Ce n’est pas juste, t’as pas le droit de nous emprisonner ici ! J’ai faim moi ! Et puis, si tu ne nous laisses pas manger comme les autres, c’est de la torture. Et la torture, c’est grave ! On peut mourir si on ne mange pas » Qui à dit mélodramatique ? À peine. Mor était remonté et ses petits yeux lançait des éclairs, promettant mille vengeances…

Un défi… ça ne l’intéressait pas du tout. Surtout, si pour le faire, il devait retarder l’heure du repas. C’était sacré, l’heure du repas ! En plus, tous leurs nouveaux amis étaient partis ! Il avait plein de choses à faire avec eux au lieu de rester ici ! Il était tellement frustré, qu’il ne rigola même pas à la phrase de sa cadette… par contre, il y répondit. Tout aussi enfantin. Et non, il ne boudait pas. Du tout. « Ça pu autant… à moins que ça soit lui qui soit un gros caca mou… » Mauvaise foi aurait pu être son troisième nom… Il hocha la tête aux interrogations, parfaitement en accords. « Et puis en plus, vous n’avez pas le droit de nous retenir contre notre volonté ! En plus nous sommes les enfants du Roi ce n’est pas une boite qui est surement vide qui va nous intéresser ! » Ouais bon… il était tout de même curieux de savoir ce qu’il y avait là-dedans… Et de savoir s’ils allaient pouvoir réussir à l’ouvrir. Mais il ne l’avouera pas à voix haute. Non non. Mais en télépathie…

***[Bulle & Belle] En fait… j’ai envie de savoir ce qu’il y a là-dedans… T’as raison Belle. On commence par les O’Hell. Après on va aux cuisines… Et puis, pas besoin que face de cafard nous laisse sortir… on a qu’à ce téléportés ! Oh nooon. T’as oublié… on peut demander, mais ils ne seront pas tous capables de répondre… *** L’enfant soupira et lança un autre regard noir à son enseignant pour la forme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alors, c'est dur la magie? [Trio royal]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alors, c'est dur la magie? [Trio royal]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» trio scénarios
» L'étendard royal du Rohan
» Labadie: Contrat entre l'etat haitien et la Royal Carribean
» garde royal rohan
» 40 lutteurs au Royal Rumble: c'est confirmé!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Le Sud :: Irianeth :: Château-
Sauter vers: