Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 [Animation] Espionnage dans le désert [Eluseum, Evaleigh et Leilah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Parandar

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 08/02/2015

MessageSujet: [Animation] Espionnage dans le désert [Eluseum, Evaleigh et Leilah]   Mer 8 Fév - 19:21

Pour plus d'informations sur le contexte d'animation, consultez ce topic.

Grâce à son pouvoir d’invisibilité, le magicien protecteur d’Alombria, Eluseum, est dépêché en territoire hostile afin de glaner des informations sur l’ennemi. Pour ce faire, il repère et suit deux écuyères seccyeths, Evaleigh et Leilah, ainsi que leur dragon respectif, alors que celles-ci sont laissées au campement pour aider aux préparatifs de guerre, en l’absence de leur maître.

_________________
Notre Parandar, qui est aux plaines de lumière, que ton Rp soit relancé. Que tes joueurs reviennent de vacances. Que ta motivation soit forte, sur l'animation comme dans les rps persos. Donne-nous aujourd'hui notre inspiration quotidienne, et pardonne-nous nos absences, comme nous pardonnons aussi à ceux qui jouent aux Sims. Et ne nous sommets pas à Facebook, mais délivres nous des distractions. Amen.

Je vous salut Admins, plein de pouvoirs. Vous êtes choisis entre tous les joueurs, et les autres rôlistes, nés de votre inspiration, écrivent pour vous.
Saints Admins, créateurs de forum, motivez-nous, pauvres joueurs, maintenant et même pendant les vacances, Amen!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraude.skyforum.net
Evaleigh
Écuyer
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: [Animation] Espionnage dans le désert [Eluseum, Evaleigh et Leilah]   Ven 10 Fév - 20:04

Depuis son départ d’Irianeth, Evaleigh n’avait su s’empêcher de regarder fréquemment autour d’eux, scrutant chaque visage pour espérer en reconnaître un. Certes, elle était très jeune lorsqu’elle avait été laissée à Jayson comme pupille à titre de signature d’entente entre le Roi et son Clan, mais elle avait une image très nette (quoi que pas tellement à jour) des gens qui auraient dû devenir «les siens». Elle savait très bien que les pardusses renards étaient impliqués dans la guerre contre Enkidiev, ils désiraient tout autant que leur allié ces terres fertiles qui permettrait le luxe à tout le clan, ainsi que les titres de noblesses octroyés par le nouveau Empereur que deviendrait alors le phéryxian aux ailes de corbeau…

Avec un peu de chance, peut-être l’adolescente pourrait à nouveau se lier avec sa famille, voir comment son frère se débrouillait pour mener à sa place, revoir les siens, se battre à leurs côtés! Mais pour l’instant, elle suivait son maître, Nova, rejoignant à vol de dragon l’une des garnisons de soldats irianiens longeant la frontière entre eux et les terres à conquérir. L’envie de combattre la tenaillait depuis des jours, depuis qu’elle avait appris qu’elle partait… Non, en fait, elle la tenaillait depuis toute petite, alors qu’elle était vouée à une vie de guerrière libre, et qu’elle avait passé les dernières années dans le confort d’un château, à apprendre la magie et le combat, plutôt que de l’exercer à la sueur de son front… et avec les risques qui viennent avec.

Evaleigh adressa un clin d’œil à sa co-écuyère pour la rassurer, elle n’avait pas l’air aussi à l’aise qu’elle, loin d’Irianeth. Pour la pardusse, c’était son chez elle, sa maison, un retour aux sources, et l’adrénaline enfin du combat qui s’annonçait. Pour Leilah, ce devait être une plongée en apnée vers l’inconnu et le risque. Aussi, s’attendait-elle peut-être à se que l’elfe ne les accompagne peut-être pas au front, pour aider aux préparatifs, ou alors de loin, en surveillant leurs arrières. Toutefois, elle ne s’attendait vraiment pas à ce que leur maître lui annonce qu’elles… restaient toutes les deux au campement pour assister les soldats alors que lui partait de l’avant. La future guerrière en devenir resta bouche bée, le menton réellement pendant, ouvert dans le vide, les yeux ahuris, incapable de protester. Pas grave, Nova ne remarqua rien –évidemment-.

-Mais pourquoi nous emmener alors…? maugréa-t-elle une fois qu’il fut parti, les laissant veiller sur le campement avec des effectifs réduits. On n’est pas assez entraînées, c’est pour notre sécurité et puis quoi encore? Qu’est-ce qu’on a fait les six dernières années en classe si ce n’est pas se préparer pour ça? C’est trop injuste.

Bientôt, elles entendraient, impuissantes, la clameur d’une bataille à laquelle elles n’avait pas le droit de participer, réduite à attendre le retour des héros, aider les blessés, remettre des armes en bon état. Elles avaient pourtant des pouvoirs! Des dragons! C’était complètement injuste… Certes, Leilah et Evaleigh commençaient à peine l’entraînement officiel aux armes, en tant qu’écuyères nouvellement attribuées, mais la pardusse renard y avait été initiée longtemps auparavant. Elle voulait combattre. Grommelant toujours, elle agrippa le bras de sa collègue, se dirigeant où son fichu destin à la con l’attendait : la tente transformée en armurerie. Il y avait des gens à équiper, hein… des vrais soldats quoi!

-Bon, au moins, on est ensemble toutes les deux. Ça fera passer le temps, en attendant qu’ils nous trouvent dignes de combattre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leilah
Écuyer
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: [Animation] Espionnage dans le désert [Eluseum, Evaleigh et Leilah]   Jeu 16 Fév - 20:21

Inspirer… Expirer… Inspirer… Expirer…

L’adolescente répétait cet exercice de respiration encore et encore, battant les mains dans le vide de chaque côté de son corps. Elle ne se sentait pas du tout dans son élément dans le désert, c’était si différent de tout ce qu’elle avait connu jusqu’à présent. Tout était étranger pour elle. Elle angoissait au point d’à peine remarquer le clin d’œil de son amie. Ce n’était pas évident de se faire au rude environnement désertique, mais elle eut réellement l’impression de perdre tous ses repères lorsqu’elle apprit que son maître quitterait ses apprenties pour partir en mission. Où était passée toute sa salive, d’ailleurs? Elle manquait d’air ET d’eau, soudainement.

** Ne sois pas si nerveuse, petite elfe. Il reviendra assez vite. Essaie de profiter de ta liberté, plutôt.** l’encouragea mentalement Ren, son dragon.

L’écuyère déglutit péniblement alors que Nova disparaissait au loin dans le ciel. Autant qu’elle ne se sentait pas prête pour affronter les combats à la frontière avec Enkidiev, elle ne pensait pas se faire abandonner au beau milieu de nulle part lors de sa première sortie hors du territoire irianien. Elle essuya la sueur de son front et regarda autour d’elle. Dire que ce campement serait sa maison pour les semaines à venir…

**[Evaleigh] Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi nous faire venir jusqu’ici… Ne serait-ce pas plus sécuritaire pour nous de rester au château?**

Bon, Leilah ne se plaignait pas tout à fait pour les mêmes raisons que sa copine… mais chacune marquait un point : à quoi bon les avoir fait faire tout ce chemin si c’était pour les laisser derrière? Au moins, à Irianeth, elles auraient pu bénéficier de tout ce dont elles avaient besoin pour parfaire leur entrainement pendant que leur maître était occupé ailleurs.

Maladroitement, l’elfe suivit la pardusse. Elle resserra son étreinte sur le bras de son amie, y trouvant du réconfort. Il était vrai que ce serait plus facile d’affronter les moments à venir avec quelqu’un de familier plutôt que d’être prise uniquement avec des étrangers.

**[Evaleigh] Combien de temps penses-tu que nous serons prises ici?** demanda-t-elle.

Elle poussa le pan de tissu qui servait de porte à la tente d’armurerie et grimaça une fois qu’elle fut à l’intérieur. Ça ne semblait pas particulièrement passionnant tout ça. On ne perdit pas de temps pour jeter des épées sales dans les bras des écuyères, leur ordonnant bêtement de les nettoyer avant que ne commencent les prochains combats. Ce ne serait qu’à ce moment qu’elles pourraient aider les soldats à mettre leurs amures et tout le reste. L’elfe eut un haut-le-cœur en remarquant un bout de cervelle collé sur la lame qu’elle tenait dans ses mains. Un peu plus et elle l’échappait sur le coup.

**[Evaleigh] Je vais aller chercher de l’eau propre pour nettoyer tout ça… Celle dans le sceau est déjà toute sale.**

L’adolescente s’exécuta sans plus attendre. Elle vida son sceau dès qu’elle fut à l’extérieur de la tente et se dirigea au puit le plus près. Elle fit le plein d’eau, tout bonnement… lorsque quelque chose d’étrange se produit. Elle entendit des paroles dans une langue inconnue dans sa tête. Elle se retourna vivement pour en trouver la provenance, mais ne vit rien. Elle était complètement seule. Elle eut envie de demander qui était là… mais en ne voyant personne, elle ne savait pas à qui adresser son message télépathique. Elle ne pouvait pas simplement envoyer un message dans le vide. Elle frissonna, car l’expérience lui rappelait de mauvais souvenirs de son enfance, puis elle accéléra le pas pour retourner auprès d’Evaleigh.

**[Evaleigh] Eva, je crois que le soleil tape trop fort dehors… J’imagine des voix quand il n’y a personne…** avoua-t-elle à sa collègue, espérant ne pas se faire juger. **Enfin, ça ne faisait aucun sens… Tu crois que je n’ai pas assez bu?** Elle soupira, puis déposa le sceau d’eau au sol avant de se mettre à essayer de déloger le bout de cervelle de son épée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaleigh
Écuyer
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: [Animation] Espionnage dans le désert [Eluseum, Evaleigh et Leilah]   Ven 17 Mar - 11:32

[Je propose qu’on continue toutes seules un temps puisqu’Eluseum est en absence…]

Au moins, Evaleigh n’était pas la seule à se plaindre… même si ce n’était pas pour les mêmes raisons que Leilah! En faite, si elles avaient été laissées au Château alors que Donovann partait à l’aventure, l’écuyère n’en aurait été que plus froissée, elle qui rêvait de retrouver son désert natal depuis trop d’années. La sécurité du château ne l’intéressait pas, elle s’y était laissé vivre déjà beaucoup trop longtemps!

-Parce qu’on est dans l’Ordre pour le servir dans sa conquête des territoires. Alors, même s’ils ne trouvent trop débutantes pour nous faire combattre, on serait inutiles au château, répliqua-t-elle en essayant de sourire à son amie, même si son ton était aigri. Elle avait beau comprendre les raisons de leur affiliation, ça ne l’aidait pas à les accepter. Aucune idée, franchement, personnellement je resterais bien toujours, la vie de château m’ennuyait, je ne suis pas faite pour ça.

Évidemment, ce n’était certainement pas une opinion partagée par son amie. Étrange comme elles pouvaient être si bien liées, et pourtant si différentes, d’un côté la fonceuse affirmée, de l’autre la fragile et effrayée. Bras dessus bras dessous, les écuyères entrèrent dans la tente d’armurerie, mais furent rapidement obligées de se lâcher, elles ne combattaient peut-être pas, mais ne se laisseraient pas ennuyées par l’oisiveté, il y avait beaucoup de travail à faire! Les soldats revenaient avec des armes sales et abimées et devaient rapidement les changer pour d’autres en meilleur état, alors elle devrait constamment garder une longueur d’avance sur eux pour qu’ils ne soient pas à cours d’équipement. Oh, et ça, c’était sans compter les pièces d’armures, aussi!

Elles avaient à peine commencé que Leilah failli échapper une arme et devint encore plus blême qu’elle ne l’était déjà, avant de se précipiter dehors pour changer l’eau de son sceau. Evaleigh jeta un œil à l’objet du désarroi de son amie et détourna rapidement les yeux en devinant trop bien à quel organe appartenait le bout de chaire rose séché sur la lame. Quel sal boulot quand même à assigner à te futures grandes dragonnières! À son retour, l’elfe paraissait encore plus inquiète (si la chose était possible), affirmant avoir entendu une voix dans sa tête même si elles étaient seules. La renarde haussa les épaules en servant un verre de l’eau qui ne servait pas au nettoyage.

-Il ne fait pourtant pas plus chaud qu’à Irianeth, mais bois quand même. Tu l’as entendu dans tes oreilles ou dans ta tête? Quand on était élèves, ça t’arrivait d’entendre des pensées par accident, non? Même si tu es maintenant capable de les ignorer, ça ne veut pas dire que c’est impossible, surtout qu’on n’est pas dans une situation où tu es… confortable. Alors peut-être que tu as entendu un soldat qui s’en vient mais qui n’est pas encore visible… Et qu’il pense très fort? Peut-être que c’était juste un message télépathique mal adressé aussi, remarqua-t-elle à voix haute, ne prenant même pas la peine d’être discrète, se disant qu’elles étaient seules de toute façon.

Si Leilah n’était pas la plus courageuse des écuyères de l’Ordre, Evaleigh ne pouvait quand même pas s’empêcher de sourire à la voir aussi efficace à son travail, alors que bien d’autres (elle y comprit) aurait rechigné à nettoyer des restants de cervelles collés à de l’armement. Le travail s’enchaînait à toute vitesse, la plupart des armes n’étant que couvertes de sang et non de résidus humanoïdes, et la renarde crut bien qu’elles réussiraient à venir à bout de la pile de travail avant qu’un autre escadron vienne échanger leurs armes… Ce qui lui fit penser que personne ne s’était approché de la tente… alors si l’elfe avait vraiment entendu des pensées, de qui venaient-elles? Dans la cohue de la bataille, la seconde hypothèse était plus probable, on pouvait facilement se tromper de destinataire quand on était trop déconcentré ou inexpérimenté.

-Mais qu’est-ce qu’elle disait, au juste? La voix que tu as entendue tout à l’heure?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eluseum
Magicien(ne) protecteur(rice)
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 19/11/2016

Feuille de personnage
Âge: 29 (fev)
Race: Elfe
Âme soeur:

MessageSujet: Re: [Animation] Espionnage dans le désert [Eluseum, Evaleigh et Leilah]   Ven 17 Mar - 13:39

THINK OF THEM

Votre père était peut-être un vétéran, mais vous ne l’étiez certainement pas.  Oui, certes, pendant votre enfance, votre père s’était mis en tête de faire de vous un soldat, et vous en étiez fort reconnaissant, puisque vous saviez comment manier une arme, mais… maintenant que vous étiez sur le champ de bataille…

Ce qui vous troublait, c’était ces enfants.  Oui, vous saviez que dans les Ordres, les enfants devenaient des écuyers, mais… si jeune? Certains de ces enfants ― car oui, c’était des enfants ― n’avaient même pas l’air d’être capable de soulever une épée, alors… les précipiter comme cela, à la guerre? Contre ces dragons…

Un dragon passa par-dessus vous, qui étiez caché derrière un rocher.  Avoir des adolescents dans l’armée, c’était normal, mais des jeunes de dix à douze ans, ayant à peine atteint la puberté…  Vous n’étiez pas d’accord.  Peut-être était-ce vos sens empathiques qui vous troublaient à ce point?  Ces enfants étaient si effrayés, ils ne seraient jamais capables de se battre.  Les adultes ne pourraient pas les protéger, surtout en voyant ces créatures.  Par chance, vous étiez capable d’invisibilité, mais tout de même, vous aviez un petit doute en voyant ces dragons voler par-dessus vous.  Vous juriez qu’ils vous regardaient, qu’ils vous repéraient, et vous n’étiez aucunement capable de vous défendre contre un dragon qui pouvait voir à travers votre invisibilité.

Mais non… aucun dragon ne se précipitait vers vous…

Vous grimpâtes le rocher, sans trop d’efforts, vous vous suspendant à la paroi pour pouvoir voir ce qu’il y avait plus haut.  Une tente.  Un petit campement.  Le roi vous aviez donné comme mission de repérer les ennemis, ce qui était probablement mieux ainsi.  Vous vouliez rester avec Céleste, puisque c’était après tout votre mission de vie maintenant, mais vous vous rendiez compte qu’en courant ainsi dans le désert, votre anxiété se dissipait dans la chaleur.  Vous espériez néanmoins que la reine était en sécurité, mais vous vous rendiez compte que si elle était dans votre champ de vision, vous alliez vous sentir encore plus misérable à la pensée de ces enfants d’Enkidiev sur les champs de bataille.

Vous sentîtes du mouvement dans la tente et vous vous cachâtes sous le rocher de nouveau, prenant appui sur des parois plus horizontales afin de reposer vos bras.  Vous étiez néanmoins surpris de votre endurance, surtout avec ce soleil… Cela ne semblait pas vous affecter trop.  Vous entendîtes des bruits d’armures, des mouvements, une langue qui vous étiez inconnue.  Vous réalisâtes qu’un groupe de soldats se préparait pour quitter.  Après avoir laissé le groupe filler, vous grimpâtes à nouveau le rocher, votre don d’invisibilité actif, et vous vous élançâtes vers un puits, car vous sentiez encore du mouvement.  

En effet, en jetant un coup d’œil vers la tente, un pan se releva pour laisser entrevoir l’intérieur et une jeune fille.  Beaucoup d’armes et d’armures… Une armurerie.  Intéressant.  Si Enkidiev saisissait ce campement, les soldats allaient pouvoir neutraliser les ennemis et se ressourcer.  Vous envoyâtes un message télépathique à votre roi, décrivant votre position et ce que vous veniez de trouver.  Votre roi vous demanda plus d’informations, ce que vous n’étiez pas en mesure de donner pour le moment.  Il vous demanda aussi si vous ne pourriez pas saboter l’ennemi ici, ce dont vous n’étiez pas trop sûr.  Il vous semblait plus… sage de laisser les soldats d’Enkidiev rejoindre ce camp pour s’en emparer, mais il était vrai que s’il pouvait couper quelques vives… L’ennemi pourrait être pris au piège.

Lorsque vous finîtes votre discussion télépathique, vous réalisâtes que la jeune fille ― une enfant… ― était immobilisée auprès du puits, visiblement anxieuse.  Vous relevâtes un sourcil, vous vous demandant si elle vous avait repéré, mais elle semblait chercher quelque chose.  Vous ne croyiez pas avoir fait de bruit… mais vous voyiez, à la fois avec vos sens empathiques et, bien, dans la simple lecture de son visage tout à fait transparent qu’elle ne se sentait pas bien.  Vraiment, même l’ennemi amenait des enfants ici, et eux, ils étaient habitués aux dragons.  Comment pouvaient-ils faire cela…?  Ou peut-être étiez-vous trop « empathique », trop sensible aux émotions des autres, vous fâchant ainsi de voir des gens qui ne devraient pas être à la guerre.  Après tout, d’un point de vue stratégique, ils ne servaient à rien, ils n’étaient que des proies faciles.  Juste cette fille, là, toute seule, vous auriez pu facilement lui trancher la tête.  Heureusement pour elle, vous aviez trop de compassion.  Malheureusement pour vous, cela allait probablement vous amener à votre perte.

La jeune fille se précipita pour rentrer dans la tente, et vous en profitâtes pour la suivre à l’intérieur sans vous faire remarquer.  L’intérieur fut une surprise, car vous ne vous attendiez pas à voir autant de saleté.  Vous vous cachâtes derrière des caisses, sans trop savoir de quoi il s’agissait.  Vous voyiez de l’eau, des armes, des armures, et plus de sang.  Une autre jeune fille parlait à voix haute, et vous réalisâtes que la première fille, une elfe, ne parlait pas.  Était-elle trop anxieuse pour pouvoir parler?  C’était… probable.  La deuxième jeune fille, une pardusse, semblait beaucoup plus en confiance, capable de se battre, mais semblait aussi être une grande amie de l’elfe.  Les deux jeunes filles semblaient avoir comme tâche de nettoyer l’équipement des soldats, ce qui vous amusa quelque peu.  Peut-être était-ce pour cela que la petite elfe ne voulait pas parler? Après tout, avec tout ce sang, il était même étonnant qu’elle ne perde pas connaissance.

Vous envoyâtes un autre message télépathique à votre roi, ainsi qu’au capitaine le plus près de ce campement, détaillant ce que vous voyiez.  Vous promîtes de chercher plus d’informations, voyant ce que vous pourriez faire ici.  Il ne semblait pas y avoir de vives… Vous n’étiez pas sûr comment vous pourriez saboter ce campement, ou du moins, pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Animation] Espionnage dans le désert [Eluseum, Evaleigh et Leilah]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Animation] Espionnage dans le désert [Eluseum, Evaleigh et Leilah]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perdu dans le désert !
» Sauvetage dans le désert [PV Jake & Blaid]
» Un squelette dans le désert (Jour VI - Walnut Grove)
» Dans la solitude du desert.
» une station de ski dans le désert de Dubaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Le Sud :: Désert-
Sauter vers: