Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Recrutement de Sigurd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Recrutement de Sigurd   Mar 3 Mar - 15:15


Snif ... Sniiif ...
Raaah quel maudit, maudit rhume ! Ilena avait l'impression de passer son temps à se moucher depuis qu'elle s'était levée ! En plus, elle était plutôt contente de ne dormir avec personne car cette nuit là, elle avait du la passer à ronfler à cause de son nez bouché, la preuve étant sa bouche ultra sèche. Et voilà que le mal de crâne pointait son nez - lui aussi - à force de renifler, s'en était terriblement agaçant !
Oh, elle savait très bien comment elle l'avait attrapé celui-là, le temps qu'elle avait passé dans la cour venteuse du château en était la cause ! Il lui avait fallu expliquer aux valets ce qu'elle voulait mettre en place pour le recrutement des élèves et écuyers et avait traîné dehors sans se couvrir assez, ça avait été fatal.

Elle s'essuya le nez pour la énième fois et prit le temps de s'asseoir quelques instants derrière son bureau. Maudissant le rangement qu'elle devait finir avant l'arrivée de ses rendez-vous de la matinée, elle se massa les tempes pour essayer de faire passer les maux de tête qui la prenaient. Aaah et puis la poussière qu'elle remuait n'aidait pas !
Ce matin, elle poursuivait ses recrutements pour la première génération des chevaliers d'Emeraude, ce n'était déjà pas de tout repos quand elle avait encore une santé de fer mais depuis la veille, c'était même un calvaire ! Entretenir une conversation dans cet état n'était pas le mieux. Pourvu qu'elle n'ait pas à rencontrer une personne doué de magie sur l'air !! Il ne manquerait plus que ça pour qu'elle en finisse par attraper une pneumonie !

Soupirant et reniflant une dernière fois, elle se redressa et décida simplement de pousser ses affaires encore en désordre dans un coin et qu'elle finirait plus tard. Après tout, la pièce semblait accessible et pas trop mal rangé pour une fois, quelques tas de paperasse et de livres dans un coin ne tuerait personne, ou en tout cas pas elle !
Le premier rendez-vous était peut être déjà arrivé, ou n'allait pas tarder, il s'agissait donc de se mettre présentable avant d'ouvrir, la porte. Elle passa donc ses doigts dans ses cheveux ondulés, réajusta sa broche et lissa ses cernes tout en se pinçant les lèvres. Allez, essayons d'avoir le visage un peu coloré ...
Elle prit une inspiration et ouvrit la porte de son bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement de Sigurd   Mar 3 Mar - 22:13

(Bande sonore complémentaire ici.)

Au bout de plusieurs jours de marche éprouvante, l'aspirant chevalier n'ayant évidemment pas de monture, Sigurd finit par arriver aux portes du Château d'Émeraude. L'impressionnante place forte dépassait ce qu'avait pu imaginer le jeune paysan, de toute les manières possibles: plus haut, plus grand, plus robuste, plus imposant, le fort aux gigantesques palissade lui faisait prendre compte de sa petitesse. Comment une armée, si grande soit-elle, pouvait-elle espérer arriver à bout de ce bastion? Ça défiait son imagination, même en sachant que des dragons avaient été aperçus dans les royaumes côtiers. Par contre, il savait que le lot quotidien de gens partout sur le continent n'incluait pas le luxe d'un château pour les protéger des envahisseurs. C'était justement pour cette raison qu'il avait été convoqué, aussi indirectement fut-il.

Alistair s'avança sur le pont-levis baissé, où un garde blasé à la voix étouffée par son casque le somma de déclarer les raisons de sa venue. Quand il s'annonça comme candidat à la chevalerie, l'homme lui indiqua respectueusement la direction pour trouver "le Magicien" d'Émeraude, qu'il devait rencontrer avant d'être reçu dans l'Ordre. Une fois passé le portail, l'invité constata que le château ne constituait qu'une portion des remparts qu'il avait vu de l'extérieur. Plus somptueux que les austères murs de pierre, le castel n'en demeurait pas moins imposant.

À l'intérieur s'affairaient de nombreux serviteurs disposés à lui indiquer, un peu sèchement entre deux tâche, quel chemin prendre pour atteindre la Tour du Magicien. Sigurd était embêté par ces couloirs étroits et tortueux. Au village, quand un étranger cherchait quelqu'un, on n'avait qu'à lui pointer sa maison, visible dans le grand espace ouvert de la campagne. On n'avait pas à compter le nombre de porter, ni se souvenir s'il fallait prendre la droite ou la gauche à une intersection.

Le postulant était finalement arrivé à sa destination... ou il lui semblait. On lui avait dit qu'il ne pourrait se tromper, et effectivement il se trouvait face à une unique porte, mais qui lui disait qu'il n'était pas dans le mauvais couloir? D'ailleurs, que faisait-il maintenant? Après un moment d'hésitation, Sigurd cogna à la porte, comme il ferait à l'extérieur d'une demeure normale. Après un moment, une jeune femme plantureuse vint lui ouvrir, présumément une autre servante. La porte donnait sur un bureau, une salle remplis de livres et de documents, au point où certains étaient même éparpillés. Pour Alistair, qui ne lisait moins qu'il déchiffrait les mots, tant d'ouvrages à un seul endroit ne pouvait qu'être la demeure de l'individu qu'il cherchait, ce qui faisait vraisemblablement de la demoiselle l'assistante de celui-ci.

-Bonjour, je viens parler au Magicien. Je veux rejoindre les Chevaliers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement de Sigurd   Mer 4 Mar - 13:17


A peine eut-elle ouvert la porte qu'elle se retrouva face à un homme qui semblait un tout petit peu plus jeune qu'elle mais qui était assurément assez agréable à regarder. Son regard retint particulièrement son attention : de beaux yeux bruns au regard doux, du genre auquel on ferait confiance aveuglément. Un rapide regard sur sa stature lui apprit aussi que cet homme savait travailler, ses mains étaient celles d'un ouvrier, elles étaient un peu abîmées mais semblaient habiles.

- Bonjour, je viens parler au Magicien. Je veux rejoindre les Chevaliers.

Avant même de pouvoir lui répondre aussi clairement qu'il s'était adressé à elle, Ilena sentit son nez la démanger et avant qu'elle ne puisse réagir, elle éternua un bon coup. Les yeux tout embués de larmes naissantes et le nez qui coulait à nouveau, elle sortit un mouchoir de sa manche et s'essuya les narines le plus élégamment possible. Impossible de renifler bruyamment devant cet inconnu et futur chevalier potentiel, pas à la première rencontre...
Etant un peu penaude, elle leva de nouveau les yeux vers lui :

Excusez-moi ... petit rhume. Le magicien ? Vous l'avez devant vous. Entrez je vous en prie.

Comment perdre toute contenance avant même de commencer, aaah. Elle l'invita à s'asseoir en face de son bureau avant de rejoindre son siège. Une fois assise, elle attrapa un parchemin qui se trouvait à l'extrémité de son bureau et le déroula sous ses yeux, rapprochant sa plume et son encrier par la même occasion.
Elle se sentit prête à commencer l'entretien mais en regardant plus attentivement le candidat au poste de chevalier, elle se rendit compte qu'il ne semblait pas totalement à l'aise. N'étant pas du genre à rester sur des non-dits, elle exprima sa curiosité :

Tout va bien ? Vous semblez, je ne sais pas ... préoccupé ?

Anxieux peut être ? Ilena n'était pas forcément très douée pour décoder les expressions faciales, alors arrêta-t-elle se spéculer dessus. Mais elle aimerait savoir quel était le sujet de cette "peut-être" inquiétude. Était-il peut sûr de lui sur ses capacités à entrer dans l'ordre ? Ou bien cela concernait-il son pouvoir ? La magicienne avait déjà rencontré des postulants qui ignoraient la différence entre faculté physique ou mentale et pouvoir magique. Quelqu'un pouvait réellement avoir un don pour deviner les pensées des autres sans avoir un réel don de clairvoyance. En tout cas, elle n'avait rien contre les gens qui étaient prêts à se remettre en question, loin de là...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement de Sigurd   Mer 4 Mar - 23:16

Sigurd eut d'abord pour toute réponse, un éternuement tonitruant de la part de son interlocutrice. Après un mouvement de recul bien naturel face à l'expulsion violente, il eut un moment de malaise avant qu'elle ne sorte son mouchoir où il souhaitait offrir son aide, mais ne portait sur lui que ses hardes salies par le voyage, et les outils qu'il pouvait transporter sur lui. Comme quoi, que l'on habite une masure de campagne ou une grande tour de palais, personne n'échappe au fléau du rhume saisonnier!

Excusez-moi ... petit rhume. Le magicien ? Vous l'avez devant vous. Entrez je vous en prie.

Le candidat suivit la Magicienne dans son bureau, un peu déstabilisé par cette révélation. Durant le bref délai où son hôte lui tourna le dos, le regard du jeune homme, peu habitué aux présences féminines dans la forge ou au milieu des champs malgré ses soeurs, posa un instant le regard sur ses courbes, avant de se reprendre. La dernière chose qu'il voulait, c'était bien de se faire prendre à reluquer la Magicienne qui allait décider de son avenir de Chevalier! Ou à reluquer la Magicienne tout court. Sigurd prit donc place face au bureau de la jeune femme, un peu nerveux

Tout va bien ? Vous semblez, je ne sais pas ... préoccupé ?

Il ne savait pas trop quoi dire sans paraître impoli. Quand on lui avait dit qu'il rencontrerait un magicien, il s'était attendu à un homme âgée, avec la sagesse qu'apportait l'âge et la connaissance d'une vie d'étude de la magie. Chacun savait que le titre de Magicien était prestigieux, à plus forte raison celui d'Émeraude! Or, l'accueil qui lui avait servi jusqu'à présent l'enchanteresse ne laissant guère transparaître sa rigueur réelle, laissant l'aspirant avec une impression bien incongrue de la personne occupant une position aussi haut placée!

-Je suis surpris, on m'avait dit... Je pensais rencontrer un Magicien. ...Heu, vous êtes plutôt jeune, non?

Autant être franc, puisqu'on le lui demandait! Heureusement pour lui, il n'y avait pas de jugement dans sa voix, seulement un étonnement sincère en confrontant la réalité à ses idées préconçues. Oui, Sigurd avait beaucoup à apprendre sur le monde!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement de Sigurd   Ven 6 Mar - 10:18


Si seulement il pouvait être aussi simple de se soigner soi-même... Un rhume, ce n'était pas si grave, c'était facilement soignable par quelque pouvoir de guérison sur une personne X, mais qu'est ce que c'était handicapant ! Ilena aurait eu du mal à se concentrer sur son rendez-vous si elle n'avait pas été aussi sérieuse dans son travail. Sa tête tambourinait un peu, son nez coulait un peu, mais son cerveau étant concentré sur autre chose, elle avait presque cessé d'y penser.
Son attention était à présent tournée vers son interlocuteur. L'un des aspects les plus importants dans ces recrutements était de cerner la personne qui se présentait. On pouvait avoir un pouvoir qui puisse être utile à l'ordre et avoir un caractère impossible, autant qu'on pouvait ne pas avoir de don magique mais posséder les qualités de tout défenseur de l'ordre et e l'opprimé. Ceux là, elle les dirigeait vers les services de garde du royaume, il aurait été bête de se passer d'éléments intéressants juste sur le fait qu'ils n'étaient pas doués de magie.
Pour le moment, l'homme qui se présentait à elle ne semblait pas faire partie de la première catégorie. Ceux qui étaient trop imbus de leur personne - caractère qui est difficile à intégrer dans une communauté que l'on voudrait soudée - se flairaient à trois kilomètres. Ils étaient sûrs d'eux et n'hésitaient pas à lui parler d'égal à égal tellement ils étaient fiers de leur soi-disant capacités. Celui là paraissait juste décidé.

Quand il lui avoua qu'il s'attendait à voir "un" magicien, Ilena se mit à sourire malgré son nez un peu rougi. Ce n'était pas la première fois qu'elle avait affaire avec quelqu'un qui s'attendait à se trouver face à un homme d'expérience. Et puis par ici, on ne se fatiguait pas à passer tous les noms au féminin comme à Opale où l'égalité des sexes était un devoir plus qu'un droit, elle en s'offusquait donc pas à ce qu'on s'attende à ce qu'elle porte la barbe. Elle était d'ailleurs assez fière de la condition qu'elle avait à chaque fois qu'il y avait un tel quiproquo. En fait, elle s'amusait presque plus à ne pas préciser son sexe lorsqu'elle se devait de faire des courriers officiels. Elle signait Ilena, magicien d'Emeraude. Son nom était quelque peu annonciateur de la couleur, mais qu'importe.
Et effectivement, à y repenser, elle se souvint du regard que ce potentiel futur chevalier avait eu au moment où elle lui avait ouvert et celui où elle s'était présentée, à l'expression de son visage, il était vraiment tombé des nues ! Mais elle ne s'ne était pas rendu compte dans l'instant, son nez avait trop accaparé son attention... Mais sa gêne à avouer son malentendu était plutôt amusant, ça le rendait même assez mignon !

Oui, ça arrive souvent. Ne vous en faites pas, je ne le prends pas mal. Mais dites-moi, quel âge avez-vous vous-même pour me trouver jeune, monsieur ...?
Sur ce coup, elle gardait son sérieux mais ne pouvait s'empêcher de sourire. Elle avait donc vite redirigé la conversation sur lui, lui demandant à la fois son âge et son nom.
D'ailleurs, il était vrai qu'autant se faire passer pour un homme ne la dérangeait pas, autant les réactions pouvaient être très changeantes devant le fait accompli. Certains ne le prenait pas du tout au sérieux en voyant qu'elle était à la fois jeune, et femme.Mais elle reprenait bien vite le dessus. Après tout, leur entrée dans l'ordre ne dépendait que de son avis personnel !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement de Sigurd   Mar 10 Mar - 1:46

Sigurd s'éclaircit la gorge avant de répondre, pour reprendre plus de contenance. Effectivement, cette fois c'était lui qui était grillé. À peine dans la vingtaine, le maître forgeron qui fournissait un village entier n'était certainement pas placé pour juger l'âge de la Magicienne officielle du royaume, n'est-ce pas? Et encore, il ne s'était même pas présenté! On dit que de savoir le nom de son interlocuteur sans révéler le sien donne un avantage; pourtant, l'aspirant chevalier ne se sentait pas du tout avantagé, loin de là!

-Sigurd, d'Émeraude. Je suis le forgeron d'un petit village à quelques jours de route. J'ai seulement 23 ans, mais mon apprentissage s'est terminé il y a longtemps.

Plutôt longtemps en effet, si on considérait qu'il avait été viré de la forge à sa première création! Ce n'était cependant pas à ça qu'il voulait penser à ce moment, même s'il allait probablement aborder le sujet à un moment ou un autre. Contrairement au milieu superstitieux de la campagne, il était dans la tour d'une magicienne, où ses dons étaient en fait la raison même de sa présence. N'empêche, son avenir se jouait ici, il n'allait pas sans dire que le jeune métallurgiste était nerveux!

-Je viens vous voir parce que je crois avoir des pouvoirs capable d'aider l'Ordre. Mais j'avoue que c'est pas un truc tellement impressionnant. Si vous trouvez que c'est pas assez utile utile pour vos chevaliers, je pense que je serais au moins utile pour eux grâce à ça.

Même si ça l'ennuyait un peu de tourner autour du pot, il se disait que c'était nécessaire. Déjà, il était loin d'être sûr que son talent répondrait aux attentes de l'Ordre et ne voulais pas donner de fausses impressions, mais il lui semblait aussi que c'était ainsi que l'on fonctionnait à la court, d'après ce qu'on lui avait dit: on passait son temps à ne rien dire, si bien qu'on parlait peu et disait beaucoup. Sigurd était peu familier avec cette manière de faire: en région, on aurait simplement pris un endroit dégagé, comme la cour du château, et il aurait montré ce qu'il savait faire!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement de Sigurd   Mer 11 Mar - 15:29


Malgré sa première réaction, ce Sigurd avait l'air de quelqu'un de réfléchi car il ne parlait pas à tort et à travers. Ou alors il était à l'écoute des autres, ce qui était un point tout aussi positif ! Comme Ilena l'avait senti, malgré le fait qu'il l'est trouvée jeune, ce candidat l'était encore plus qu'elle. C'est vrai qu'il avait à la fois l'air de savoir travailler de ses mains mais il gardait un visage encore un peu juvénile, c'était assez intéressant.
Ilena nota les informations qu'il venait de lui donner et l'écouta sans l'interrompre, le regardant d'un oeil attentif mais professionnel comme pour mieux intégrer ce qu'il lui disait.
Déjà, il ne se présentait pas comme un élément indispensable. Autant plusieurs des candidats avaient opté pour le style "sûr de soi" qui - il parait - aidait les recruteurs à leur accorder leur confiance, autant cet homme accentuait son discours sur son envie d'aider l'Ordre avec ses capacités. Ce n'était peut être qu'une histoire de formulation, mais la jeune femme nota ses détails dans sa tête comme de nouveaux points positifs. Malheureusement, il y eut aussi un point négatif à ses yeux : il semblait tourner autour du pot. Manquait-il seulement de confiance en lui ou ne voulait-il pas avouer qu'il n'avait pas de compétence magique comme certains avant lui ?

Et bien dans ce cas, allez-y, montrez-moi vos capacités pour que je puisse juger de leur valeur. lui lança-t-elle sans détours. Mais Ilena se dit qu'elle était peut être un peu trop cassante, ce qui lui arrivait parfois. Elle se reprit donc en développant : Vous savez, un don magique est essentiel pour entrer dans l'Ordre, mais ce n'est pas forcément suffisant. Certains y ajouteront une qualité de combattant, ayant un peu d'expérience avec les armes et d'autres auront des qualités remarquables qui suffiront me décider. Tout dépend de ce que l'on me montre de sa personne. Elle marqua une pause et revint à leurs moutons : Soit. Avez-vous besoin d'une quelconque aide pour me faire votre démonstration ? Une personne supplémentaire ? Une situation particulière ?

Cette aide, elle ne la proposait pas à tous, mais ce n'était pas pour autant que c'était un point négatif. Juste que certains avaient un semblant de pouvoir facile à mettre en oeuvre alors que d'autres étaient plus influents dans des contextes donnés. Peut être était-il dans ce cas là et qu'il n'osait simplement pas demander...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement de Sigurd   Dim 22 Mar - 22:47

Le ton plus direct de la magicienne avait remotivé Sigurd, surtout parce qu'elle avait raison. Soit il avait l'étoffe d'un chevalier, soit il ne l'avait pas, alors autant se jeter. La décision n'était pas encore prise, mais il ne pouvait rien changer de ses compétences qui le feraient adouber ou non. Contre lui, il y avait son manque d'expérience, en général comme avec les armes, et le fait que son pouvoir ne concernait que lui. D'un autre côté, il avait réellement un pouvoir, et possédait un corps robuste et capable d'endurer les épreuves physiques. Quand la jeune femme lui demanda ce dont il aurait besoin, il réfléchit un moment avant de répondre:

-Je suis capable de vous montrer ici, mais je préférerais pas. Ce serait dangereux de mettre feu à vos parchemins.

Le voilà encore qui se mettait à décrire les conséquences de son pouvoir, sans dire à la magicienne à quoi consistaient ses effets. À ce rythme, ils allaient y passer la journée! Par contre, il avait commencé à se formuler une idée qui l'aiderait à mieux expliquer ce qu'il voulait lui dire. Désireux de bientôt se lever, Sigurd se redressa sur son siège, plus enthousiaste.

-Je peux vous le dire en forgeant, parce que mon pouvoir est avec les métaux. Vous le verriez en même temps. J'ai seulement besoin de quelque chose de solide pour faire mon enclume et d'eau pour refroidir le métal. Est-ce que c'est possible?

C'était une option, parce que Sigurd se voyait mal lui expliquer que la grande partie de son pouvoir, consistait à avoir un sens différent des métaux, ce qu'il ne croyait pas pouvoir prouver. Il y avait mille et un petit détail qui lui était particulier, mais rien qui n'était convainquant en soi; ça ne faisait que s'ajouter à sa facilité incroyable à forger même sans l'aide de son fourneau. La balle était dans le camps d'Ilena, il n'attendait que son autorisation pour sortir de la pièce avec elle pour lui montrer. Bien sûr, ce serait un peu étrange qu'elle change d'avis après lui avoir proposé de l'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement de Sigurd   Mar 24 Mar - 17:40


Le jeune homme sembla peser le pour et le contre et finit par lui répondre :
- Je suis capable de vous montrer ici, mais je préférerais pas. Ce serait dangereux de mettre feu à vos parchemins.

Ilena le regarda de façon un peu dubitative et ne put s'empêcher de tourner la tête vers sa bibliothèque principale. Oui, oui elle préférerait que ses livres et parchemins ne partent pas en fumée ... La façon dont il lui avait annoncé ça lui avait paru étrange. A son grand dam, il ne lui avait toujours pas expliqué en quoi consistait son talent magique mais elle avait bien cru comprendre que celui-ci avait un rapport avec le feu.
C'était bien pour cette raison qu'elle avait décidé de mener les recrutements des élèves et des écuyers directement à l'extérieur. Sans entraînement, tout pouvoir pouvait être incontrôlable et causer des dégâts, alors non merci, elle n'avait pas besoin que l'on refasse la déco de son bureau ! Mais effectivement, elle aurait du penser que recruter des adultes n'était pas forcément plus facile. Ceux-ci avaient peut être un pouvoir magique depuis plus longtemps que leurs cadets et leurs benjamins mais il n'était pas obligatoire qu'ils aient eu la chance de le travailler.

Mais avant qu'elle ne puisse dire quoi que ce soit, Sigurd reprit confiance et donna de plus amples détails. Ilena avait du mal à voir qui il était réellement. Il semblait un peu perdu, il disait des choses, puis semblait s'arrêter en pleine explication, ... Était-il très sujet au stress ? Ou l'impressionnait-elle ? Enfin, même si elle était plutôt directe dans sa façon de parler et qu'elle occupait un poste d'importance, elle restait une femme comme une autre. Disons qu'elle aimait qu'on lui fasse preuve de respect mais le fait de faire peur aux gens, elle aurait du mal à l'assumer ...
Quand elle avait voulu proposer une quelconque aide au jeune homme, elle ne s'attendait simplement pas à ce qu'il lui parle d'une enclume et à vrai dire elle ne savait quoi lui dire. Donc son pouvoir avait un lien avec le métal. Avec ce qu'il lui avait expliqué en même temps, elle crut comprendre qu'il pouvait mouvoir le métal mais dans la seule condition qu'il soit chauffé correctement. Elle comprenait de mieux en mieux : un forgeron qui n'avait pas besoin de frapper le métal pour le former. Ça ne devait pas être des plus pratiques en dehors d'une forge, mais il fallait qu'elle voit ça de ses yeux.

Eh bien je crois qu'il ne nous reste plus qu'à aller demander à notre forgeron de nous faire une petite place ! Je ne sais pas comment faire autrement, je l'avoue. Dans ce cas, suivez-moi, nous y allons !

Toute intriguée qu'elle était, Ilena se leva et ne perdit pas de temps pour enfiler une cape chaude avant d'ouvrir la porte. Il n'était pas question d'attraper encore plus froid.
Ils descendirent les escaliers et alors qu'elle les dirigeait vers la forge, elle en profita pour continuer à lui poser quelques questions.
Que pouvez-vous me dire de vos capacités en dehors de votre pouvoir ? Avez-vous quelques connaissances sur l'histoire de l'Ordre ? Connaissez-vous l'alphabet ? Savez vous manier des armes ?

S'il prenait le temps de lui répondre comme précédemment, ils allaient avoir de quoi s'occuper tout le long du trajet jusqu'au lieu où ils se rendaient. Oh ce n'était pas un reproche ! Ilena se disait juste qu'il était intéressant de voir quelqu'un qui ne fonçait pas tête baissée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement de Sigurd   Mar 7 Avr - 19:57

Le candidat suivit la magicienne, soulagé cette fois d'avoir un guide à travers le dédale de couloirs du château. Le chemin de l'aller avait déjà été assez tortueux au goût du paysan, qui n'avait ne serait-ce que jamais mis les pieds dans un corridor auparavant, mais heureusement Ilena savait où elle allait. Par contre, ce n'était pas parce qu'ils étaient sortis du bureau que l'entrevue était terminé, ce que la jeune femme lui rappela bientôt en continuant son interrogatoire, ou plutôt en l'assaillant de questions! Au moins celles-là était plus faciles, il n'avait pas à expliquer des choses qu'il était le seul à connaître.

-Tout le monde connaît les Chevaliers d'Émeraude, mais j'en sais pas plus que les anciennes légendes. Sinon je peux lire les commandes qu'on me fait, mais je préfère quand même qu'on me les dise directement.

Les autres questions lui prirent quand même un moment de réflexion. La vie dans les champs et la forge étaient sans doute fort différents de celle du château, alors qu'est-ce qu'il lui serait utile de préciser? Bien peu de choses, en somme. Son métier tournait beaucoup autour de son pouvoir, justement. Par contre ce n'était pas tout, étant donné les nombreuses années d'apprentissage qu'il avait subi avant de pouvoir commencer à forger.

-Les seules armes que j'ai tenu sont celles que j'ai forgées, et jamais en réel combat. Mais j'ai dû savoir comment les soldats les utilisent pour pouvoir en faire des outils efficaces. On m'a déjà commandé des épées, des haches, des fléaux d'armes et des armes d'hast. Pareil pour les armures et les boucliers.

Sigurd hésita un moment à faire part de sa dernière compétence, n'était pas sûr s'il s'agissait effectivement de magie ou plutôt d'un talent plus ordinaire, mais puisque la question était posée, c'était le meilleur moment. Ça valait mieux que d'en parler sorti de nulle part, ou pire, pas du tout parce qu'il avait manqué l'occasion.

-Il reste une chose, je ne suis pas certain si ça compte pour de la magie. Ça m'a pris longtemps pour m'en rendre compte, mais je ne ressens pas les métaux comme les autres. Comment dire... Vous diriez que deux pièces sont pareilles, mais pour moi ce serait comme dire que tout le monde a le même visage! C'est difficile à expliquer...

Mais il y aura probablement des explications à donner. En effet, même si la Magicienne saisissait sa brève description, c'était loin de décrire entièrement le sens particulier du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement de Sigurd   Ven 17 Avr - 16:17


Ilena ne savait pas si elle avait déjà pu noter avec quelle sincérité cet homme répondait à ses questions. Il répondit à ses questions de façon si humble que la jeune femme finit par croire qu'il se sous-estimait complètement. Il savait lire, ce qui n'était pas le cas du plus commun des mortels et de certains autres candidats, mais il lui avoua sans complexe que ce n'était pas une passion chez lui. Il connaissait aussi les légendaires chevaliers d'Emeraude, et effectivement, tout ceux qui s'étaient présentés à elle jusque là en savait un minimum, ce qui était plutôt logique vu qu'elle menait un recrutement pour remettre cet ordre en place. En fait, cela l'aurait plutôt étonné que quelqu'un ne sache rien de leur rôle avant de venir la voir, mais tout était malheureusement possible. Mais le plus fort là-dedans, c'est que le jeune homme semblait totalement dénigrer le fait qu'il façonnait des armes lui-même et qu'il devait donc en connaître tous les secrets. Elle s'apprêta à se lancer dans un plaidoyer à propose de cela mais se ravisa en s'apercevant qu'il n'avait pas terminé.

Sigurd semblait pris dans ses réflexions, essayant de lui faire comprendre sa vision des choses. Le voir ainsi, comme passionné par son sujet, fit plaisir à la magicienne et elle lui sourit. Il était vraiment agréable à l'oeil quand il était si sérieux. Sa façon d'expliquer était un peu hésitante mais tout de même compréhensible, surtout grâce à l'exemple qu'il venait de lui donner qui imageait bien son discours.
La forge était en vue mais elle profita des quelques mètres qui leur restait à parcourir pour lui répondre correctement.

Votre vision sur tout ça est très intéressante et me rend assez curieuse. Je ne connais aucun détail du métier de forgeron mais je suis consciente de l'habileté et de la force que cela demande de l'exercer. Votre affinité avec le métal est un atout important. Vous ne semblez pas vous rendre compte que tout cela est réellement un plus pour vous dans ce recrutement : vous connaissez le côté technique des armes et armures vu que vous en forgez, vous en avez déjà tenu en main et savez sûrement mieux les manier que plus de la moitié des candidats et votre métier me prouve que vous êtes quelqu'un de travailleur et de fort. Il arrivèrent à destination et la chaleur du four leur sauta au visage. Bien, je vais adresser quelques mots à notre forgeron pour voir ce que nous pouvons faire.
Ilena se dirigea donc vers l'homme qui examinait un morceau de métal fumant du bout de sa pince et se présenta à lui en silence, attendant qu'il daigne s'occuper de sa présence. Morensen. l'appela-t-elle en la saluant. Pardonne-moi mais j'aurais besoin de tes services, ou plutôt disons de ton matériel. Pouvons-nous en faire usage un temps raisonnable ? Cet homme est l'un de mes potentiels futurs chevaliers et a besoin d'une forge pour me montrer se dont il est capable. Il est forgeron de métier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement de Sigurd   Ven 17 Avr - 19:10

Loin de l'entrevue austère qu'il avait pu appréhender, l'échange tenait plutôt le tour de la discussion. À en croire la magicienne, les candidats qui l'avaient précédé n'étaient pas vraiment plus avantagés que lui dans les domaines de la chevalerie. Le recrutement avait été, après tout, lancé principalement dans les villages, où on ne trouvait pas tant de vétérans.

En entrant dans la fonderie, Sigurd fut accueilli par la chaude mais humide ambiance d'une forge active, grâce à un four rougeoyant d'un feu infernal et la vapeur des créations une fois trempées pour être refroidies. L'endroit était nettement plus spacieux et clairement mieux équipée que sa petite échoppe de village, pouvant accommoder plusieurs artisans à la fois, probablement pour en prévision pour les périodes de guerre pour lesquelles le château avait été conçu. Celui qui avait l'honneur d'occuper cet endroit était un homme d'âge mûr, dont la remarquable moustache poivre-et-sel compensait visiblement sa calvitie marquée. Le dénommé Morensen fut fort surpris de voir la jeune femme débarquer à l'improviste, mais céda sa place avec beaucoup de révérence. Clairement, l'Ordre aurait beaucoup de prestige, une fois formé officiellement.

-Ne vous dérangez pas pour moi, je n'ai pas besoin de grand choses. Seulement un peu d'espace avec une pièce à travailler.

Avec la bénédiction du maître des lieux, le candidat pris une tige d'acier déjà coulée dans le but de la modeler en épée, se ravisa et la replaça au profit d'une autre, d'apparence identique. Puis il se mit à en tâter la lame, comme s'il voulait le pétrir à mains nues contre l'enclume. Évidemment, le métal garda sa forme, mais au bout d'une demi-minute, le métal commençait à adopter une teinte légèrement orangée, qui devenait graduellement plus prononcée et brillante.

-Voilà, j'y arrive. Ça va prendre encore un moment avant que je puisse forger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement de Sigurd   Sam 18 Avr - 5:34


Morensen s'offusqua pas du tout du fait qu'une magicienne qui n'y connaissait rien au métier de forgeron lui demande d'investir les lieux quelques temps.
Malgré son air assez patibulaire et renfrogné que lui donnait son ossature et sa moustache, cet homme était foncièrement bon et gentil. Ilena ne l'avait jamais vu profiter de son physique pour impressionner les gens qu'il rencontrait mais plus d'une fois il était intervenu dans des altercations du marché et clairement, les protagonistes ne se sentaient pas d'attaque pour affronter son courroux. Même dans la situation présente, rien ne lui aurait empêché de leur refuser l'accès de son territoire. La jeune femme l'admira pour ça, car dans un pareil événement, elle aurait été beaucoup moins ouverte à partager son matériel d'alchimie ou même son bureau...
S'inclinant à son attention, il leur céda la place sans un mot. Pas très causant l'animal, mais c'était son droit.

Le candidat qu'elle accompagnait se montra à son tour très aimable et remercia le forgeron en quelques mots, lui signifiant qu'il n'allait pas déranger son matériel.
Ilena se montra à la fois étonnée et intéressée par ses propos. Selon les dires de cet homme, son pouvoir consistait à modeler le métal travaillé, elle s'attendait donc à le voir utiliser la soufflerie, le four et tout le reste, mais il n'en fut rien. Sigurd se contenta de choisir un morceau de métal parmi ceux qu'on lui proposait et commença à l'examiner sous toutes les coutures, la manipulant de façon très précise. Et effectivement, le seul matériel qu'il utilisa fut l'enclume du chef forgeron. La jeune femme se rappela donc qu'il lui avait expliqué qu'il avait seulement besoin d'un objet pouvant lui servir d'enclume et d'eau de refroidissement. Elle n'avait pas été assez attentive et s'en excuserait ultérieurement. Enfin, après tout il n'en savait rien, mais elle préférait être honnête. Pour le moment, elle restait concentrée sur le savoir faire de Sigurd et resta silencieuse.

La forge était un lieu très mystérieux pour elle, même l'ambiance sérieuse qui y régnait différait de celle dans laquelle elle avait l'habitude de travailler. Déjà, ils étaient plusieurs à l'intérieur, après tout dans un château, un forgeron n'aurait pas le temps de souffler s'il n'avait pas quelques hommes pour travailler à ses côtés, Ilena travaillait le plus souvent dans la solitude. L'atmosphère était ici aussi vraiment masculine, jusqu'à l'odeur qui y régnait. Il y faisait agréablement chaud pour quelqu'un qui couvait un petit rhume, mais les particules qui flottaient dans l'air lui chatouillait le nez mais cette chaleur aidait à couver les relents de sueur.
Mais elle était au chaud, avec une bonne cape et une mission : tester les capacités de cet homme. Donc Ilena restait concentrée et sereine jusqu'à ce que celui-ci lui fasse remarquer son avancement.
Il était étonnant de voir ça. Il n'avait apparemment aucun pouvoir sur le feu ou la chaleur elle-même, mais à son contact, le métal semblait chauffer comme à l'intérieur du four et semblait se redessiner entre ses mains. C'était fascinant.
La magicienne garda le silence, pleinement attentive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement de Sigurd   Sam 18 Avr - 15:47

Complètement absorbé par son travail, Sigurd ne portait plus vraiment attention à ce qui se passait autour de lui. Sous l'effet de ses mains, le métal orangé jaunissait graduellement, jusqu'à ce qu'au bout de quelques minutes, presque toute la pièce brille d'une lumière blanche ardente, à l'exception d'une extrémité restée froide. Sachant mieux que d'empoigner à mains nues un objet métallique ardent, même à son endroit le plus froid, le jeune forgeron arrêta de chauffer la future épée à une température qu'il jugeait bonne, et dégagea de sa ceinture sa propre paire de tenailles et son marteau.

-Même avec mes pouvoirs, la sécurité est le plus important. Quand j'utilise pas mon pouvoirs, je peux me brûler comme n'importe qui.

La preuve en était d'ailleurs affichée sur les bras de l'artisans, où des maladresses passées avaient laissé quelques cicatrices de brûlures sur ses avant-bras. Sans un mot de plus, Sigurd se remit au travail, sous les yeux de son compère et de la Magicienne venue l'évaluer. Ses tenailles maintenaient fermement son oeuvre en place, alors que le marteau s'abattait avec une force impitoyable contre le métal, qui ployait à chaque coup. Le tintement de l'enclume marquait régulièrement le temps qui passait, interrompu seulement pour retourner son matériau pour un travail symétrique, alors que le chevalier candidat s'efforçait de toutes ses forces à former l'arme qu'il avait envisionné dans son esprit. Au bout de seulement une demi-heure de travail acharné en silence, Sigurd s'avoua satisfait, et plongea son oeuvre dans le baril d'eau pour la faire refroidir. Il en extirpa le corps d'une épée longue parfaitement droite et étincelante, qu'il reposa sur l'enclume pour qu'Ilena et Morensen puissent l'examiner. Essuyant la sueur qui perlait sur son front, il expliqua un peu ce qu'il avait fait:

-C'est beaucoup plus rapide à former que quand je chauffe avec la fournaise. Normalement à ce stade, je devrais la faire tremper pour qu'elle se solidifie et l'aiguiser à la meule, mais quand je la chauffe moi-même, la chaleur le fait tout seul.

Il savait bien de quoi il parlait: dans son atelier, il préférait tout de même créer ses objets de manière artisanale comme n'importe qui d'autre. Son pouvoir était un énorme raccourci, qui à ses yeux ne faisait que dénigrer l'efforts des "vrais" forgerons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement de Sigurd   Jeu 14 Mai - 9:30


Il fallait l'avouer, Ilena n'était pas restée concentrée sur les gestes de l'artisan tout le temps de son travail, mais elle pensait avoir su apprécier son expérience. Après tout, elle n'était pas ici pour apprendre à forger une épée mais pour voir son pouvoir à l'action. Et elle n'était pas déçue. Sigurd avait été très précis et lui avait bien expliqué de quelle façon il avait l'habitude de l'utiliser. Et derrière cette expérience du métier, mêlée à la magie, elle y voyait surtout un gros potentiel d'évolution.
Lors de son apprentissage, son mentor lui avait appris l'art de guider les autres, de façon à les aider à s'améliorer. Après tout, elle avait toujours su qu'un jour elle devrait elle aussi prendre des étudiants en magie sous son aile, elle ne savait simplement pas que cela ne concernerait pas que des apprentis. A cette instant, une pointe de stress la prit, allait-elle réussir à mener cette tâche à bien ? Avoir tant de monde sous sa responsabilité allait être complexe, surtout dans le fait d'aider chaque personne à s'améliorer en exploitant une technique d'apprentissage particulière à chacun.
En ce qui concernait Sigurd, elle serait heureuse de réussir à faire évoluer son pouvoir pour qu'il puisse façonner le métal beaucoup plus facilement, par sa simple volonté, ou simplement voir à lui permettre de résister à sa propre puissance. Il allait falloir travailler ça.

Elle se frotta le nez pour la énième fois de la séance et desserra ses bras, qu'elle avait conservé croisés sur son torse tout le long. La chaleur lui avait fait du bien à la gorge, mais les particules qui volaient dans cet antre n'avaient fait que lui chatouiller les narines, réveillant son besoin de renifler, le plus élégamment et le plus discrètement possible bien entendu.
Eh bien, merci pour cette belle démonstration. Je n'avais pas besoin d'en voir autant pour me faire un avis mais c'est toujours intéressant à voir ! Elle marqua une pause, le temps de reprendre le cours de leurs affaires. Donc, il nous restera à retourner à mon bureau pour que vous puissiez me remplir les derniers papiers et je vous laisserais retourner à vos occupations jusqu'au jour de la cérémonie.
Disons qu'effectivement, c'était une expérience intéressante d'avoir regardé son travail de bout en bout, mais le temps avait passé et pour elle qui n'avait pas le luxe de le dépenser n'importe comment, il fallait maintenant qu'ils accélèrent pour qu'elle puisse passer à ses prochains rendez-vous.
HJ : court vu que je m'y remets doucement ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recrutement de Sigurd   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recrutement de Sigurd
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RECRUTEMENT : Le royaume de Pandora
» Recrutement Sephira
» demande de recrutement
» Ré-ouverture du forum "Centre de Recrutement"
» recrutement => johnknight (frère de rogueroguerogue2 )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du premier forum :: RPs d'Enkidiev-
Sauter vers: