Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Nouvelles rencontres (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Nouvelles rencontres (libre)   Sam 28 Mar - 22:39

HJ: nous sommes le jour du recrutement des écuyers d'Émeraude.


Pita était une fée bien étrange. Il avait la peau très claire et les cheveux d'un noir profond. Ses ailes, il les gardait bien replié dans son dos. Il était plutôt grand pour une fée et élancé. Il était arrivé en avant-midi à cheval. Il était accompagné d'un messager. Il avait d'abord resté près de son accompagnateur jusqu'à ce que les adolescents soient appelés devant la magicienne. Il s'y était donc rendu pour parler avec cette dernière.

Après son entretien, il s'était sauvé de l'estrade pour se réfugier sur un perchoir hors de porter des gens, tentant de calmer sa tristesse et sa douleur. Les souvenirs étaient parfois plus tranchants qu'une lame. Pour le moment, il avait besoin de calme. Puis quand enfin, il redevint un simple garçon dans un royaume et un château étranger, il déploya ses ailes se laissa choir d'un battement. Il posa son pied fin sur la terre battue de la cour et regarda autour de lui au cas où il aurait importuné quelqu'un. Avec ça, il n'était plus vraiment certain d'avoir expliqué à la magicienne sa présence dans ce royaume.

Et maintenant, que devait-il faire? Il était un peu perdu dans ce royaume d'hommes. Il regarda les gens, mais n'était pas certain. Les autres enfants de son royaume bien que gentils et doux étaient mal à l'aise avec lui et il n'osait pas trop s'imposer par nature. Il avait hâte de savoir si il serait accepté dans l'ordre parce que sinon, il ignorait ce qu'il allait bien pouvoir faire : retourner à Fée alors que ses parents l'avaient envoyé ici, resté ici alors qu'il était différent? Comment savoir...

Il en était donc là dans ses pensées, il regarda les gens, il y avait beaucoup de monde et la plupart avec tous un petit quelque chose de différent : une manière, un accoutrement. Pourtant ils étaient presque tous des hommes, mais il voyait certains avec des oreilles plus pointues que rondes, des elfes? Ou du moins en partie. Il finit par se décider à bouger et marcha dans la cour du château. Il n’avait pas envie de retourner s’assoir au près du messager qui l’avait accompagné, aussi se contenta-t-il d’errer ainsi un moment avant de se décider.

Il aurait bien voulu faire la connaissance des enfants ou même de ceux de son âge, si ils étaient ici c’était peut-être pour entrer dans l’ordre. En tout cas, la plupart semblait heureux, amusé, d’être ici. Certains riaient en tout cas, d’autres devaient être accompagné de leurs parents car il les voyait se démontrer de l’affection.  Il n’allait quand même pas les déranger surtout que pour une fée il n’avait pas vraiment le cœur à la fête, encore. Il soupira et alla au près d’une immense fontaine. Il se regarda dans l’eau et son visage se décomposa.

Il avait déjà vu son visage bien sûr, mais il y a avait toujours sa mère proche pour lui dire à quel point il était beau et que sa différence le rendait unique et prestigieux. Mais là, elle n’était pas pour le couvrir d’amour. Ses parents l’avaient envoyé ici pour son bien. Il détourna les yeux et se retrouva alors face à quelqu’un. Sur le coup, l’homme fée répondit machinalement : « Bonjour, je suis Pita Pipin Princia du royaume Féérique. » Puis il se rendit compte que la personne était là pour la fontaine et qu’elle ne lui avait même pas parlé. Il referma donc sa bouche et attendit d’avoir eu son congé pour s’en aller.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelles rencontres (libre)   Mar 31 Mar - 13:14

Dinah avait obtenu son congé de la magicienne. Dans l’ensemble, elle estimait que l’entretient s’était bien passé. Elle avait réussi à masquer son angoisse et à démontrer son pouvoir. Les paroles de la magicienne lui avaient en outre parut plutôt encourageantes.  Mais maintenant commençait les longues heures d’angoisse précédant l’annonce de membres de l’ordre. Elle n’arrivait pas à calmer ses pensées, ni à décider ce qu’elle voulait vraiment. Être accepté était son souhait le plus cher, mais elle savait ce qu’il signifiait, et une part d’elle souhaitait pouvoir retourner chez elle bientôt. Elle n’avait jamais été éloignée de son frère et de sa sœur plus de quelques heures, et elle ressentait comme un grand vide dans son cœur.

Elle retourna au cœur de l’agitation qui régnait dans la cour du château. Elle engrangea autant d’information que possible, mais elle n’avait jamais vu autant de personnes regroupées en un seul endroit. Cela lui donnait terriblement le tournis. La chaleur du soleil qui tapait n’aidait pas vraiment non plus. Elle chercha des yeux un coin à l’ombre, s’y posa et ferma les yeux. Lorsqu’elle les rouvrit, une heure peut-être s’était écoulée. Elle se sentait mieux, mais elle avait soif. Très soif. Et chaud. Elle se releva, s’étira, et se mit en quête de rafraîchissement. Elle trouva rapidement une fontaine, auprès de laquelle se trouvait une personne. Elle était de dos, mais Dinah supposa qu’elle devait avoir son âge. Tout ce dont elle était certaine, c’était que cette personne avait les cheveux noirs.

Elle s’approcha, histoire de se désaltérer, mais avant même qu’elle ait atteint le bord de la fontaine, l’autre se retourna. Il devait avoir quelques années de plus que Dinah, peut-être quatorze ou quinze ans. Il était grand et très pâle, avec des yeux très sombres. Quelque chose disait à la jeune fille qu’il n’était pas humain. Fée peut-être. Ou elfe. Elle n’eut pas le temps d’ouvrir la bouche que déjà il s’était présenté. Il avait à présent l’air de s’attendre à des remontrances ou quelque chose du genre.

- Salut Pita, moi c’est Dinah. Je viens du royaume de Jade. T’es aussi là pour devenir écuyer ? Tu m’excuses une seconde, j’ai super soif !

Sans attendre de réponse, elle se pencha sur la fontaine et bu de tout son soul avant de se rafraichir le visage et de se retourner vers son interlocuteur.

- Ha, ça va mieux. Désolé, j’avais vraiment trop soif ! Alors, comme ça t’es une fée ? Ça doit être chouette non ? Moi je suis juste humaine.

Elle lui servit son plus grand sourire. Après tout, si elle était choisie, elle devrait bien se lier avec d’autre gens, alors autant commencer tout de suite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelles rencontres (libre)   Mar 31 Mar - 13:49

Pita était pas quelqu'un de timide nécessairement, cependant, il avait toujours été un peu solitaire. Peut-être à cause de son lien avec les étoiles ou encore parce que les autres fées le trouvaient différent. Toujours est-il à cause de cela, il préférait ne pas s'imposer aux autres. Personne n'avait été méchant avec lui - les fées savent-elles seulement l'être? Mais il était sensible et remarquait bien que son apparence physique faisait un peu peur ou du moins faisait parler et il n'aimait pas cela.

Durant son voyage, et même au château d'Émeraude, personne ne semblait éprouver d'émotion particulière. Enfin... les gens murmurait, peu avait vu de fées, mais c'était aussi le même type de regard que pour les elfes. Mais l'habitude est généralement tenace...

Alors quand il était arrivé face à face avec cette jeune fille, il n'avait pas fui ou rien de cela. Il était intéressé à discuter. Après tout, si il devait rester à Émeraude il devrait peut-être se lié avec les gens d'ici, quoiqu'elle était peut-être de passage comme lui aussi. Elle n'était pas tout à fait comme les autres habitants d'Émeraude. Elle avait des cheveux noirs, des traits différents, jolis mais pas féériques ni elfiques. D'ailleurs même ses vêtements étaient différents. En tout cas, beaucoup plus soyeux que ceux porter par les humains qu'il avait pu rencontrer ou voir jusqu'à maintenant...

Elle disait s'appeler Dinah et être originaire de Jade. En avait-il déjà entendu parlé? Il n'était pas sur. En tout cas, elle le considérait comme une fée, malgré sa différence d'avec les autres. Peut-être aussi disait-elle seulement cela à cause de ses ailes. Après tout, il faisait partie du seul peuple en possédant. Avait-elle déjà pu rencontrer de "vrais" fées, avec leurs ailes de papillons et leurs couleurs d'arc-en-ciel?

« Il est vrai que j'aime être une fée. Mais je ne suis pas comme les autres, mais je ne pense pas que je voudrais être quelqu'un d'autre. Comment ce fait-il que tu sois différente des autres humains, si tu es juste humaine? Dans ce royaume les hommes ne te ressemblent pas, les traits que tu as et les vêtements que tu portes sont très différents. »

Sur le coup, les paroles de Pita était douce, mais neutre. C'était à peine si une certaine joie éclairait la pâleur de son visage. Son exile un peu forcé... ne lui mettait pas le coeur en fête, surtout avec les souvenirs qu'il avait dû raconter à la magicienne.

« Moi se sont mes parents qui ont décidé que je devrais avoir une place dans l'ordre, à cause de ma différence. Mais j'ai peur de ne pas être choisi et de devoir rentrer au royaume. Et toi? Est-ce... tu es aussi.. différente? C'est pour ça que tu viens ici pour être écuyer? »

C'est vrai! C'était peut-être ça! Elle était différente des autres humains comme lui était différents des autres fées! Est-ce que les cheveux noirs étaient un signe qu'ils étaient ... qu'ils devaient avoir? O! Peut-être que elle aussi avait le même don étrange que lui! Qu'il était maladroit de lui avoir fait penser à ça. Voulant s'excuser, il regarda rapidement autour de lui, mais ne vit rien de joli, alors il mit ses mains en coupe devant lui et soudainement, une magnifique fleur aux immenses pétales violettes apparus. C'était une fleur comme il pouvait s'en souvenir des champs du royaume de Fée.

« Je te l'offrirais volontiers si je pouvais, mais ce n'est qu'un simple illusion. Mais on dit souvent que c'est l'intention qui compte, n'est-ce pas? »

Il leva alors ses iris sombres vers les siens pour la regarder.

« Je suis désolé si ce que je t'ai dit t'a blessé, ce n'était pas mon intention. Pourtant je devrais le savoir, car moi aussi je suis différent... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelles rencontres (libre)   Mer 1 Avr - 8:44

Dinah n’avait encore jamais vu de fée. Elle connaissait l’existence de ce peuple, mais ne savait presque rien sur eux . Aussi, en le voyant, elle s’était imaginé toutes les fées comme lui ressemblant, pâles aux cheveux noirs et aux yeux sombres. Mais il brisa tout de suite cette image en lui avouant qu’il était différent des autres fées. Il lui fit alors remarquer qu’elle aussi était différente. Dinah marqua un temps de pause. Comment ça, différente ? Puis, elle se rendit compte qu’il avait raison. Personne ici ne lui ressemblait non plus. Elle n’y avait encore pas vraiment prêté attention jusque-là, ce qui était d’ailleurs surprenant. Mais jamais encore ne s’était-elle vue comme différente, puisque toutes les personnes qu’elle connaissait jusqu’à présent étaient comme elle.

Puis il enchaîna, lui expliquant pourquoi il était ici. Apparement, sa différence avait un rôle à jouer dans cette histoire. Son regard s’éclaira alors et il lui demanda si elle aussi était différente. Dinah ne comprenait plus rien. Il lui avait d’abord fait remarquer qu’elle était différente pour ensuite lui demander si elle l’était. Ça n’avait pas de sens ! Mais la façon dont il avait prononcé le mot lui fit réaliser qu’il ne voulait pas seulement dire physiquement différente. Il le disait comme s’il en avait souffert.

Il remarqua sans doute qu’elle était un peu embrouillée, car il fit apparaître une fleur magnifique qui parut immense à Dinah. Il lui avoua qu’il ne s’agissait que d’une illusion, mais cela lui fit tout de même plaisir. Il la regarda ensuite dans les yeux et s’excusa.

- Non non, t’excuses pas ! J’avoue que j’ai pas tout bien compris, mais c’est pas grave. J’avais jamais fait attention que je ressemblais pas aux autres humains, dans mon royaume, tout le monde est comme moi. En tout cas, tous les gens que je connais.

Ce qui se limitait, il faut bien le dire, à ses parents, son frère, sa sœur, et les quelques personnes qui leur rendait visite. Mais tous avaient les mêmes traits, les mêmes cheveux noirs et les mêmes yeux sombres.

- Si tu veux dire différente parce que j’ai un pouvoir, alors oui, c’est pour ça que je suis là. Je peux guérir les gens. C’est ça mon pouvoir. Mais j’étais pas obligé de venir, mes parents m’ont demandé mon avis…

Elle laissa sa phrase en suspens. Le souvenir de la difficulté qu’elle avait eu à faire son choix était encore très présent dans son esprit. Les larmes de sa sœur à son départ lui faisaient encore mal.

- Elle est très belle cette fleur ! Mais pourquoi est-ce que tu dis différent comme si c’était mal ? Ils t’ont envoyé ici pour te séparer des autres ? Genre comme si t’étais dangereux ?

Elle ferma la bouche, se rendant compte qu’elle était surement assez blessante.

- Désolée, je veux pas être désagréable. Moi, je sais pas trop si j’espère être accepté ou si je préfèrerais rentrer chez moi. Mais si je suis prise, j’espère que tu le seras aussi !

Elle le pensait vraiment. Il avait l’air d’être vraiment sympa, et lui aussi donnais l’impression d’hésiter entre ici et chez lui. Elle espérait vraiment qu’ils pourraient devenir amis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelles rencontres (libre)   Mer 1 Avr - 20:03

Pita fut très surpris de voir que la jeune Dinah ne semblait pas du tout bouleversée. Au contraire, elle ne semblait pas avoir remarqué qu'elle était différente. Quand elle mentionna son pouvoir sur la santé, le jeune fée resta vraiment surpris. Avait-il semblé avoir ce don lui aussi pour soigner les maux du corps? Sa concentration étant partie, la fleur s'évanouit par la même occasion. Ne portant déjà plus attention à la chose, il lui répondit :

« Dangereux, je ne sais pas. Je suis la seule fée qui me ressemble. Toutes les autres sont si lumineuses. Moi je suis à l'image de la nuit... »

En disant cela, Pita leva sa tête vers le soleil éblouissant et ferma ses yeux. Il aimait le soleil, mais il se sentait merveilleusement heureux la nuit. Après ce petit moment songeur, il ajouta :

« Je n'ai jamais été dangereux pour personne. Mais je crois que je suis beaucoup plus sensible que les autres, même si au premier regard je peux paraître froid et distant. J'ai eu une expérience très... troublante et déroutante... mais je n'en ai parlé à personne alors je ne pense pas que cela soit la raison de pourquoi mes parents m'ont envoyé ici, même si... ils ont pu sentir quelque chose de différent chez moi depuis... »

Il n'osait pas vraiment parler de l'expérience de mort qu'il avait vécue, ce n'était ni agréable ni beau et encore moins compréhensible. Alors il en parlait sans vraiment dire clairement de quoi il était question. Il regarda la jadoise et continua de parler de sa voix douce.

« Je désire être pris parce que je sais plus que je ne veux l'accepter que c'est la chose, je crois, qu'il faut. Mais en même temps, j'ai peur. Mais je crois qu'il est normal d'avoir peur. Mais je ne sais pas si je serais un écuyer digne d'être... dans l'ordre. Nous les fées sommes par nature pacifiques et j'ignore tout du maniement des armes, je ne sais même pas si je saurais capable d'en manière une adéquatement. » Puis une question lui vint et il demanda innocemment : « Est-ce que chez les humains c'est quelque chose de naturel, les armes? L'ordre est d'origine humaine et c'est un ordre de combattant. Est-ce que les humains sont naturellement portés vers les armes et le combat? »


not : désolé c'est un peu court
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelles rencontres (libre)   Ven 3 Avr - 10:55

Pita se comparait à la nuit. Rien qu’en le regardant, Dinah pouvait comprendre pourquoi. Il avait ce côté sombre et mystérieux, mais qui dégageait tout de même une certaine lumière, un certain attrait. Elle avait toujours aimé la nuit. Souvent, en été, elle sortait discrètement de la maison pour observer les étoiles qui brillait dans le ciel. Son père lui avait appris le nom des constellations, et elle aimait passer des heures à les retrouver.

Puis il parla de l’expérience qu’il avait vécue. Mais il ne donna aucun détails et ne s’y attarda pas vraiment, aussi Dinah se retint de poser des questions, malgré sa curiosité qui s’en trouvait fortement aiguisée. S’il voulait vraiment en parler, il le ferait déjà de lui-même. Mais il n’avait pas vraiment l’air de vouloir.

Il changea alors de sujet, et lui confia sa crainte de ne pas être à la hauteur, lui apprenant au passage la nature pacifique de la race des fées. Dinah était ravie d’obtenir tellement d’information sur un peuple qui l’avait toujours fasciné et dont elle ne savait jusque-là que peu de choses. Plus elle discutait avec Pita, plus l’image qu’elle avait des fées se précisait, tout en étant toujours un peu flou. Pita lui posa alors une question qui lui demanda un bon temps de réflexion.

- Franchement, je ne sais pas. Vu ce que tu m’as dit c’est surement plus courant chez les hommes que chez les fées, mais je pense aussi que ça doit dépendre des royaumes, et peut-être même aussi des métiers. D’après le peu que je sais sur l’histoire, il arrive que certains royaumes se battent entre eux, donc je suppose que la guerre fait partie de la culture humaine. Après, moi je n’ai encore même jamais vu d’arme avant aujourd’hui. Ça doit dépendre des personnes aussi.

Son regard se perdit dans le vague, et elle se remémora les histoires que son père lui racontait le soir, avant d’aller au lit, sur les batailles qu’avaient menés les hommes pour défendre leur terres. Puis une question s’imposa à son tour dans son esprit.

- Mais dit moi, si vous êtes pacifiques, vous vous battez jamais ? Vous faites comment si quelqu’un vous attaque, pour vous défendre ?

Dinah était de plus en plus fascinée par ce qu’elle apprenait. Et le fait de savoir qu’en devenant écuyer, elle aurait l’occasion d’en apprendre encore plus, et même de voyager à travers tout le continent, cela rendait son éloignement un peu plus doux. Elle sourit à Pita. Elle était bien contente de l’avoir rencontré. Cette discussion la passionnait tant qu’elle avait fait taire son angoisse et grandir son excitation envers le futur qui l’attendait peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelles rencontres (libre)   Ven 3 Avr - 22:12

Pita était très heureux de cette rencontre. C'était la première fois, de mémoire, qu'il pouvait parler autant avec quelqu'un dans un esprit de paix et d'amitié. Peut-être qu'ils n'allaient jamais se revoir. Après tout, ils ne pourraient se revoir que si ils étaient tous deux pris pour devenir écuyer et, à cet instant, Pita en avait secrètement envie. Il se sentait soudainement transporter d'allégresse et il se dit en lui-même que cela devait être là le véritable sentiment de toute véritable fée.

Sous cet élan de bonheur, il déploya ses quatre ailes translucide de la couleur des diamants purs et ses pieds levèrent légèrement du sol sans vraiment qu'il le remarque. Il écoutait Dinah tentant d'en apprendre davantage sur la culture humaine. Certains royaumes, ou peuples humains, étaient davantage porter sur les armes, la guerre et la violence, mais pas tous. Cela le rassurait un peu. Les hommes pouvaient être bons.

Après quoi, Pita songea à la question qu'elle lui avait posé. Il ne se souvenait qu'il ait déjà eu une guerre dans le royaume. Mais, il se souvenait de quelques histoires où le roi des fées pouvait faire disparaitre le royaume ou encore de cette histoire où les fées avaient élevés un mur infranchissable de pierre pour que les armées noirs ne puissent entrer dans le royaume. L'illusion était une défense très puissante. Malheureusement, il ne pourrait lui en faire la démonstration, il n'était pas roi et il n'avait pas encore l'énergie magique suffisante pour des exploits de ce genre.

« Et bien, nous sommes capables de créer de puissantes illusions. Notre souverain peut faire disparaitre le royaume. Le palais des fées est d'ailleurs invisibles à moins bien que le roi ne décident de le montrer à un visiteur. Je crois que c'est là une défense plus que efficace. Si un ennemi ne peut nous voir, il ne peut nous faire du mal, enfin je crois. »

Pita avait plaisir à discuter et à décrire son royaume et les capacités des fées. Cela se sentait, mais aussi, se voyait sur les traits de son visage qui était beaucoup plus doux et lumineux. Cependant, à bien y penser, leur pouvoir d'illusion n'était pas la seule chose qui pouvait les protéger.

« Et puis, il ne faut pas négliger le fait que nous avons des ailes. Nous sommes les seuls à pouvoir voler, avec les oiseaux et les papillons bien sur! » Sur ces mots, Pita leva la tête et donna un puissant coup d'aile qui le fit décoller du sol. Encore quelques battements d'ailes et il se retrouva à plusieurs mètres dans les ailes. « Disons que il était plutôt difficile de nous atteindre! » dit-il encore mais d'une voix assez forte pour que Dinah puisse l'entendre. Après quoi, il redescendit lentement et élégamment devant elle. « Alors même si nous sommes pacifiques, que nous nous battons jamais, nous ne sommes pas des proies faciles. Mais de toute façon, je ne me souvienne pas que nous ayons déjà du éviter une attaque quelconque, du moins pas de puis des temps très très anciens. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelles rencontres (libre)   Dim 5 Avr - 17:12

Dinah écarquilla les yeux aussi grands qu’elle le pouvait lorsqu’elle vit les grandes ailes se déployer dans le dos de Pita. Elle n’avait jamais rien vu de semblable, ni d’aussi beau. Elle dut retenir une exclamation quand elle se rendit compte qu’en plus, il flottait dans les airs. Pas très haut, certes, mais tout de même ! Jamais elle n’aurait imaginé voir ça de ses propres yeux un jour. Elle resta tellement surprise qu’elle ne remarqua même pas quand il prit la parole. Elle se secoua et reporta son attention sur les propos de son interlocuteur. Ce que Pita lui raconta la fascina tout autant. Comment une seule personne, aussi puissante soit-elle, peut-elle faire disparaître un royaume entier ? Cela dépassait de loin les capacités d’imagination de Dinah.

Au fur et à mesure de la discussion, le visage du jeune homme semblait s’éclairer, comme s’il se sentait mieux, comme si cela le soulageait ou quelque chose du genre. Puis il mentionna leurs ailes. Comme si elle risquait de les oublier, maintenant qu’elle les avait sous le nez. Elle ne s’attendait cependant absolument pas à ce qu’il décolle totalement et aussi vite, pour arriver à plusieurs mètres au-dessus d’elle. Elle eut la sensation que sa mâchoire se décrochait pour aller heurter le sol. Elle tenta de reprendre contenance, mais ce n’était pas chose aisé. Surtout pas quand il se posa de nouveau devant elle, avec une grâce qu’elle savait pertinemment qu’elle n’aurait jamais.

- D’accord, je vois. C’est sûr que dans le genre technique de défense, ça à de la gueule ! Probablement plus efficace qu’une bande d’énergumènes armés qui se tapent dessus, mais bon, faut faire avec les moyens du bord.

Elle lui fit un clin d’œil. Elle s’efforça de paraître moins surprise qu’elle ne l’était vraiment, mais à l’intérieur, elle s’efforçait de graver à jamais ce moment où elle avait vu pour la première fois une fée voler. D’un autre côté, son pouvoir de guérison lui semblait à présent bien dérisoire à côté de ce qu’elle venait à la fois de voir et d’entendre.

- C’est vraiment super cool en fait ! Mais ça sera pas gênant, les ailes, si tu dois de battre ? J’aimerais tellement pouvoir voler, ça doit être super beau le monde vu de haut !

Dinah savait pertinemment qu’à moins d’un miracle, elle ne volerait jamais. Mais il n’est pas interdit de rêver. Au moins, elle avait un pouvoir. Petit certes, mais c’était toujours plus que la plupart des gens, aussi elle s’efforçait de se rappeler qu’elle avait de la chance. Et puis, qui sait, elle en obtiendrait peut-être d’autre, si elle était acceptée dans l’ordre. Et quoi qu’il se passe, qu’elle soit prise ou pas, ce voyage lui avait permis de s’ouvrir un peu plus au monde, et elle savait désormais que son but dans la vie était d’en apprendre le plus possible, que ce soit en voyageant seule ou avec des compagnons d’armes. Mais une chose était certaine. Plus cette discussion avançait, plus son envie de faire partie de l’ordre l’emportait sur celle de rentrer chez elle. Elle n’oublierait jamais sa famille, mais elle sentait qu’elle pourrait ici se faire des amis et peut-être même une nouvelle famille.

- Tu sais, j’espère vraiment qu’on sera pris tous les eux. J’suis sûre qu’on pourra bien s’amuser !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelles rencontres (libre)   Sam 11 Avr - 10:44

Pita se posa de nouveau sur le sol, et replia soigneusement ses ailes dans son dos pour qu'elles prennent le moins de place possible. La cour était bondée et il suffisait d'un malheureux incident pour que quelqu'un les blesse par inadvertance. Chez les fées, c'était plutôt impossible, du moins, tout le monde était délicat et faisait attention. Mais le peuple des hommes était plus rude et par moment négligent sur ce qui les entourait.

« Honnêtement, je ne sais pas si mes ailes seront utiles ou nuisibles pour me battre. Il est vrai que les ailes de fée sont très fragiles et une fois que l'une d'elles est blessée, il n'y a rien à faire. On nous met en garde avant même qu'elles ne poussent. Mais, si cela devait être le cas, je crois que la magicienne, même si elle est humaine, le saurait et alors elle ne me choisirait pas pour faire partie de l'ordre. »

Le jeune fée n'était pas certain que le terme s'amuser convenait. La guerre, le combat et les armes n'étaient pas des jeux que connaissaient les fées. Pour son peuple, il s'agissait plutôt de faire la course avec les papillons, de danser avec les feuilles et de jouer à cache-cache avec les grenouilles, mais enfin, les hommes étaient si différents. Peut-être que ce séjour lui ferait découvrir un monde de vie qui lui ressemblait plus. Peut-être était-ce cela qui faisait de lui un être si différent des autres. Il est vrai que ce n'était pas de rire sous le soleil qui lui plaisait, mais de rêver sous la lune et les étoiles.

« J'avoue que devenir écuyer et apprendre à mieux connaître les coutumes humaines m'intéressent d'une certaine façon. Je m'intéresse à des choses différentes des autres fées. Est-ce que tu aimes la nuit, toi? Personnellement, je ne parviens pas à dormir quand le soleil se couche. Je ne suis pas comme les fleurs. Tous ces petits diamants qui brillent au-dessus de nous éveillent en moi un désir de... grandeur. Je ne sais pas comment le dire, un peu comme s’ils m'appelaient à venir les rejoindre. Alors je monte sur la cime des arbres pour les voir, comme si de là-haut, je pourrais tendre la main et les toucher. Est-ce que cela t'arrive de penser à cela? »

Même s’il ne louangeait pas la gaîté explosive du jour, les couleurs de l'été et l'émeraude des herbes, Pita était comme toutes les autres fées : quelqu'un de gentil, de poétique et de rêveur. Seulement, il préférait la sérénité du calme au bouillonnement des fêtes, il préférait la nuit au jour et l'argent à l'or.

« Parle-moi de ton royaume. Est-il semblable à celui-ci? Cultiver vous le blé, élevé vous des cochons et avez-vous des maisons et un château comme celui où nous nous trouvons? Qu'est-ce que les gens font dans ton royaume? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelles rencontres (libre)   Lun 13 Avr - 16:47

Ce que disait Pita avait du sens. Toujours est-il que Dinah espérait sincèrement que ces ailes n’étaient pas nuisibles, elle ne voulait pas se séparer de son nouvel ami de sitôt. Elle sourit en entendant Pita évoquer ce qu’il ressentait la nuit. C’était exactement ce qu’elle-même ressentait. Elle n’aurait jamais cru avoir grand-chose en commun avec une fée. Comme quoi, tout est possible.

- C’est pareil pour moi. J’adore me faufiler hors de la maison quand la nuit est claire et passer des heures couchée par terre à regarder le ciel. Parfois j’essaye de compter les étoiles, mais il y en a tellement que ça me donne presque le tournis. C’est tellement immense, j’arrive pas à imaginer si ça se finit quelque part. Et puis, c’est tellement mystérieux, je suis sûre qu’il y a plein de choses à apprendre sur l’univers..

Dinah aimait autant le jour que la nuit, mais de manière totalement différente. Le jour était l’occasion de se dépenser, de s’amuser, de ne se soucier de rien, de profiter de la vie en somme. La nuit était plus propice au calme, à la réflexion, aux questions existentielles … Il en était de même pour les saisons. Chaque saison avait ses propriétés que Dinah appréciait. Elle s’accommodait d’à peu près tout. Ce serait surement utile à l’avenir, après tout, lors de leurs voyages, les Chevaliers n’avaient pas toujours d’abri, et ils voyageaient par tous les temps. Puis Pita l’interrogea sur son royaume à elle. Il y avait tellement de choses à dire !

- Ouh là, par où commencer. Donc mon royaume, c’est Jade. Chez nous on a pas de blé et pas de cochons. C’est surtout du riz qu’on mange et qu’on cultive. Et aussi du bambou, et de la soie, pour les vêtements. On élève pas beaucoup d’animaux. Mais par contre on a plein d’animaux sauvages qu’il n’y a pas dans les autres royaumes. On a aussi des maisons, et un beau château, mais il est pas du tout pareil qu’ici. Les toits sont pas pareils. Et y’a beaucoup de rouge.

Elle avait dit tout ça presque sans respirer. Elle s’arrêta un instant pour reprendre son souffle avant de répondre au reste de la question.

- Voilà, on travaille surtout dans les champs, et on apprend aussi à se défendre, parce que certains animaux sont très dangereux. Et sinon, on aime bien méditer et jouer aux énigmes. Je suis très forte à ça, parfois on y passe des heures. Et puis, on a de très bon fabricants de vêtements je crois.

Dinah débitait tout ce qu’elle savait sur son propre royaume du mieux qu’elle se souvenait. Car évidement, elle passait plus de temps à jouer qu’autre chose jusqu’à présent. Elle n’avait pas été ailleurs dans le royaume que dans le village le plus proche. Elle ne connaissait que la vie paysanne.

- Et toi, ça ressemble à quoi chez toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelles rencontres (libre)   Mer 22 Avr - 20:13

Pita était très intéressé et curieux d'en connaître plus sur ce fameux royaume de Jade et sur le mode de vie de Dinah. Elle semblait gentille et aimable pour une humaine à comparer des autres humains qu'il avait vu à Émeraude. En attendant, elle semblait encore proche d'une certaine douceur - à moins que se soit le fait qu'elle était une fille. La description qu'elle fit de Jade l'intéressa grandement et il eut bien envie d'y aller un jour pour constater lui-même ces différences. Mais pour le moment, il devrait se contenter d'apprendre la façon de faire à Émeraude.

Par contre sa description des animaux le surpris grandement. Dans la forêt de fée, les animaux étaient très doux, gentils, sociales, curieux et ne représentaient pas du tout une menace. Alors comment se faisait-il que à Jade cela soit l'inverse? Au moins, ils ne réduisaient pas les animaux à vivre de manière contre nature dans des maisons en bois et à pataugé dans le même mètre carré de boue. Ils avaient un certain respect de la nature, même s'ils dénigraient les animaux.

« Je ne comprends pas pourquoi tu dis que les animaux sont dangereux. Au contraire, ils sont très gentils et ils ne feraient pas de mal à quiconque. »

Malgré ce côté un peu intrigant - qui donnait envie à Pita d'aller un jour explorer le royaume de Jade, il ne s'attarda pas sur ce détail et prit plaisir à répondre à Dinah sur la forêt de fée.

« Alors chez nous, il n'y a rien de plus différent. Nous vivons en parfaite harmonie avec la nature et fleurs. Un peu comme les elfes, je crois. Cependant, nous concevons des habitations qui reflète les facettes du diamant. Nous passons nos journées à nous amuser avec les papillons et les animaux. Nous cueillons ce que nous avons besoins dans les arbres et les arbustes fruitiers. Mais sinon, je ne vois pas vraiment ce qu'il y a de particulier. C'est davantage vos royaumes qui sont étranges. »

Pour lui, les couleurs arc en ciel qui se retrouvent un peu partout et les arbres de lumière n'étaient pas extraordinaire - ils faisaient partie de sa vie au quotidien - tout comme les fleurs géantes. Pour lui, le fait de pouvoir caresser une biche ou encore tenir dans ses bras un faon était chose parfaitement anodine et ne méritaient pas d'être mentionner à la jeune humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelles rencontres (libre)   Mer 6 Mai - 15:18

Pita semblait surpris d’apprendre qu’il y avait des animaux sauvages et dangereux au royaume de Jade. Comme si cela ne lui semblait même pas concevable. Dinah avait grandi en prenant garde à ces bêtes qu’elle savait dangereuse pour l’homme. Peut-être qu’elles n’existaient que chez elle. Toujours est-il qu’on lui avait appris dès le plus jeune âge à s’en méfier. On lui avait raconté bon nombre d’histoire sordide destinées à lui faire passer toute envie d’aventure dans les recoins de la forêt. Et cela avait plutôt bien fonctionné.

- Eh bien, chez nous, dans les forêts, certaines bêtes sont sauvages et dangereuses, et on ne peut même pas s’en approcher, on risquerait de se faire manger. Ce sont de grosses bêtes avec des dents et des griffes pointues. Peut-être n’existe-t-elle que chez nous. Mais il y a aussi des animaux gentils à Jade !

Puis Pita se mit à décrire son royaume. Dinah était de plus en plus fascinée par ce peuple qui n’en finissait plus de l’étonner. Elle avait terriblement hâte d’avoir la possibilité de s’y rendre un jour. Elle n’avait jamais vu de diamant, ou quoi que ce soit d’approchant, aussi ne pouvait-elle qu’imaginer la beauté des habitations des fées. Il décrivit également le mode de vie de ces créatures comme assez insouciant, ce qui surpris légèrement Dinah. On ne peut pas dire que cette dernière ai passé son enfance à travailler, loin de là, mais elle devait assez régulièrement aider ses parents aux champs ou dans la maison, et passer des journées entières sans aucune corvée lui semblait relever de l’impossible. Tout comme d’ailleurs de ne vivre que des arbres et pas du tout des cultures.

- Vous ne cultivez jamais ? Nous on ne pourrait jamais vivre seulement avec les produits des arbres. Moi, mon royaume est un peu différent des autres, mais je crois qu’il n’y en a pas un de pareil. Mais le tien est vraiment bizarre par rapport à chez moi ! J’aimerais bien voir ça un jour. J’aimerais bien pouvoir courir après les papillons toute la journée. Chez moi, je devais souvent aider mes parents aux travaux, même si ils nous laissaient beaucoup jouer aussi, mon frère, ma sœur, et moi.

Elle repensa avec nostalgie à cette période de sa vie qui était désormais révolue. Elle savait qu’elle n’aurait, dans l’éventualité où elle était acceptée, plus beaucoup de temps à consacrer aux jeux, et de toute manière, elle n’aurait plus son frère et sa sœur avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelles rencontres (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelles rencontres (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des nouvelles de Fuveau !
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Nouvelles d'Haiti; ce que les journalistes ne disent pas !
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du premier forum :: RPs d'Enkidiev-
Sauter vers: