Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Le Karma [PV Pavel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Karma [PV Pavel]   Mer 1 Avr - 17:20

Peut-être que le ciel voulait la punir de ne pas croire en eux, de ne pas surveiller ses présages. De ne pas avoir su reconnaître les symptômes d'une guerre imminente et transmettre cette information à son Roi. Peut-être aussi que c'était le fait qu'elle avait clairement énoncé à Pride qu'elle n'était pas faite pour s'occuper d'une bande d'enfants excités et destructeurs...

En tous les cas, on lui avait fichu un apprenti dans les bras, et elle n'avait pas eu le droit de dire non.

Au début, elle avait l'intention de finir le travail qui avait été commencé sur ce petit bonhomme aux orbites vides et lui trancher la gorge, avant de dire au peuple que l'enfant était mort aux suites de ses blessures, mais c'était trop tard. Lorsque les paysans avaient emmenés l'enfant et même si elle n'avait jamais été douée en guérison, le devoir avait pris le dessus et elle l'avait soignée du mieux qu'elle le pouvait, cessant temporairement hémorragie. C'était plus une question de sentir le poids de la pression sociale sur ses épaules que réellement par envie de faire le bien qu'elle s'y était efforcée.

L'enfant était resté dans un état inquiétant pendant plusieurs jours, pendant lesquels Wrath était obligée de veiller à ce qu'il survive, bien qu'il la répugnait. Lorsque des manifestations magiques entourèrent le bonhomme, on comprit qu'il devait recevoir une formation et que seule la colérique Magicienne de Turquoise était apte à le faire.

Au Conseil royale, celle-ci essaya de débattre son point de vue et expliquer qu'elle n'avait aucune chance de transformer un aveugle en magicien, qu'il valait mieux dire au peuple qu'il était mort d'une infection, qu'elle n'avait pas pu le sauver, mais on lui avait encore mis sur les épaules cette fichue pression sociale par des...

-Tu vas perdre ta crédibilité de Magicienne

-Ils ne vont pas te croire et cela va déshonorer la famille

-Tu es plus forte que tu ne le crois, tu vas y arriver, essaye au moins!

Bon... Pour la dernière, ce n'était peut-être pas un de ses frères et sœurs mais plutôt des esclaves qui essayaient de calmer ses excès de colère.

Ainsi donc, elle était prise avec un apprenti dont elle ne voulait pas, sans moyens de s'en débarrasser par une voie ou une autre. Il était aveugle, dégoûtant et dangereusement incapable de maîtriser ses nombreux pouvoirs... Une vraie partie de plaisir.

La Magicienne se rendit dans la chambre de son.. heurk... protégé, où il était supposé dormir pour reprendre des forces, car il n'avait toujours pas fini de cicatriser et cette auto-guérison lui demandait de l'énergie. Elle n'avait pas l'intention de lui donner de leçon mais juste de vérifier son état de santé, comme elle se devait de le faire tout les jours. Lorsqu'elle entra dans la pièce, elle n'était même pas certaine que son apprenti fut endormi ou réveillé, puisqu'il n'avait plus de globes oculaires...

-Pavel? demanda-t-elle d'une voix ni douce ni basse, sur un ton dur comme avec ses esclaves. J'venais juste voir si tu vas bien, je n'entend pas de nouvelles de toi venant de mes esc... servantes, tu sais qu'elles sont là pour t'aider, n'attends pas après moi, c'est certainement pas moi qui va t'apporter ton goûter. Est-ce que t'as mal? conclut-elle pour montrer à ceux qui écoutaient sa conversation qu'elle s'intéressait à son état et à son devoir de protectrice, bien que c'était faux...

Elle était restée sur le bord de la porte, loin de l'enfant qui (oui je sais j'suis pathétique) puait beaucoup selon elle.


Dernière édition par Wrath le Mar 7 Avr - 13:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Karma [PV Pavel]   Jeu 2 Avr - 20:42

Le petit Pavel était un petit garçon de cinq ans. Il avait connu l'amour et la douceur jusqu'à cette terrible nuit où sa mère et son père étaient morts dans la violence tandis que sa grande soeur avait été mutilée dans l'horreur. Pavel en avait perdu connaissance et ce souvenir était si traumatisant qu'il en avait presque perdu la raison, retournant au pauvre stade du bébé incapable de communiquer autrement qu'en pleurant et criant. Pire encore, la seule présence de quelqu'un à côté de lui dans les ténèbres éternelles suffisait à le faire paniquer.

Les servantes qui devaient s'occuper de lui tentaient d'être douces et maternelles, mais Pavel finissait par leur faire peur avec tous ces objets qui se mettaient à voler à travers la pièce et frapper les murs. Il se débattait et hurlait à pleins poumons avant de se réfugier en boule dans un coin en pleurant. Déjà qu'il faisait peur avec ces trous noirs à la place des yeux...

Même quand Pavel semblait calme et agréable, il ne fallait pas se tromper, il était aux aguets et au premier couinement de souris, il allait paniquer et l'enfer allait se téléporter dans sa chambre. Les servantes le laissaient donc seul, mais en gardant une oreille attentive. En voyant leur magicienne aller le voir, elles s'échangèrent un regard : le petit allait clairement être en état de panique et cela serait à elles de récupérer les pots cassés sans jeu de mots. Elles avaient déjà retiré presque tous les objets de la pièce, mais il semblait toujours y en avoir pour voler à travers la pièce...

Quand la magicienne entra dans la chambre, elle put voir le petit garçon rouler en boule sur son lit, serrant son oreille comme sa grande soeur lors de cette nuit fatidique. Il était aux aguets. Il faisait si noir. Où étaient la chaleur, les mots tendres et l'amour dans ce lieu si froid? Il tentait de se faire tout petit et silencieux pour ne pas que le monstre le voie et lui fasse du mal... Mais en entendant quelqu'un, il sentit ses nerfs tendus à leur maximum.

Si seulement il n'avait pas eu si peur, il aurait compris les mots doux des servantes, il aurait réalisé qu'il n'y avait plus de danger, mais surtout il aurait entendu et compris les mots de la magicienne qui, même s’ils n'étaient pas tendres, au moins n'étaient-ils pas promesse de blessures et de mort. Mais Pavel était dans sa bulle de ténèbres et tout ce qu'il réalisa était qu'il y avait quelqu'un - une menace potentielle, et à peine cette voix s'exprima-t-elle qu'il fit léviter sans le savoir ni le réaliser le chandelier poser sur la petite table et le fit traverser la pièce en direction d'où venait la voit. Celui-ci alla se fracasser contre le mur. Ce bruit lui fit peur et comprendre qu'il y avait un danger - même si il ne réalisait pas que ce danger était lui, alors il hurla :

« aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhh !!! » d'une petite voix très aiguë!

Le petit bonhomme se replia sur lui-même, tendu, serrant de toutes ses forces son oreiller.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Karma [PV Pavel]   Mar 7 Avr - 14:22

À peine la Magicienne eut-elle prononcé quelques mots qu'un OVNI (lire Objet Volant Nuisible Inattendu) passa proche de lui arracher la tête, n'eut-ce été d'un réflexe de survie qu'elle ne se connaissait pas. À moins que ce fut la chance. En tous les cas, les servantes n'exagéraient pas en ce qui concernait la violence des pouvoir du petit Pavel, qui paniquait en entendant les gens parler tout simplement, même lorsque c'était des paroles de réconfort. Wrath comprit que si elle ne faisait rien à bientôt pour l'aider, tout le château serait en danger. Il lui faudrait passer par dessus son dégoût de cette petite chose criarde et aux orbites vides.

Lorsque le chandelier, parce que c'était un chandelier, se cogna contre le mur, l'enfant se mit à hurler si fort de terreur que Wrath eut besoin de s'entourer d'un bouclier de protection sonore, s'isolant dans une bulle où les sons ne se rendaient à elle que dans un faible echo. Elle attendit de ne plus rien entendre traverser sa bulle immatérielle avant de la faire disparaître et s'approcher de la petite chose repliée sur elle-même.

Un frisson de dégoût et un haut-le-coeur surpris Wrath alors qu'elle commençait à sentir l'odeur de la chose recroquevillée, que les servantes ne pouvaient laver sans lui faire peur. Elle pensa pour la première fois qu'elle n'aurait pas le choix de lire ses pensées pour s'avoir ce qui le troublait tant, car il ne semblait pas être conscient de ce qu'il faisait lui-même.

En se glissant dans son esprit, Wrath eut de la misère à comprendre quoi que ce soit, tant les pensées de l'enfant étaient chaotiques et désordonnées. Noires. Tristes. Éprouvantes. Effrayantes. Le son du chandelier lui faisait croire qu'il était en danger, il ne savait pas qu'il l'avait causé.

-Pavel, la seule personne ici qui va te faire du mal, c'est toi. chuchota-t-elle avec l'aide de son pouvoir sur les ondes sonores, seul moyen de rendre sa voix douce. Tu es un magicien, tu as des pouvoirs et si tu ne te calme pas, tu vas te blesser avec. Tu vas blesser d'autres personnes avec. C'est ce que tu veux, faire mal aux autres? Tu m'as presque tuée avec un chandelier que tu as fait voler, tu as souvent blessé des servantes qui doivent te soigner. Il faut que tu arrête d'avoir peur et que tu nous écoute, car tu es dangereux pour tout le monde. Alors cesse de pleurnicher et parle-nous, plutôt que d'hurler et déchaîner tes pouvoirs destructeurs!

Bon, elle avait peut-être un peu exagéré le danger que représentait l'enfant, car ses pouvoirs avaient des limites, mais si les paroles réconfortantes des servantes n'avaient pas fonctionné, peut-être que le sentiment de culpabilité l'ébranlerait. Et sinon, elle commencerait les menaces... Il n'était plus à grand chose de mourir, de toute façon, et si le conseil familiale avait voté pour la survie du garçon, il n'en serait plus de même s'il se montrait réellement incontrôlable. Wrath se pensait bien capable de le tuer malgré ses pouvoirs déchaînés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Karma [PV Pavel]   Mer 22 Avr - 19:21

Pavel était trop paniqué, avait trop peur et hurlait bien trop pour entendre, réaliser et comprendre que la personne dans la pièce lui parlait et lui expliquait l'absence de danger si ce n'était lui-même. Il ne réalisait pas encore que le temps existait et que plusieurs jours étaient passés depuis cette fameuse nuit où un étranger avait tué ses parents et sa grande soeur. Pavel ne faisait que sentir qu'il était toujours à ce moment-là. Tout était si réel son esprit était prisonnier de ce souvenir et était semble-t-il bien incapable de s'en sortir.

Malgré cette nuit qui ne semblait jamais finir - même si il n'avait pas encore conscience du temps - il y avait enfin quelque chose de différent. Il y avait une voix qui n'était ni les pleurs ni les cris de sa grande soeur ou encore les fracas de l'affrontement entre son père et la silhouette noire : c'était si différent si opposé si peu à sa place dans toute cette horreur, ce sang et cette violence! L'adrénaline du jeune Pavel ne sembla pas fluctuer, mais malgré tout, il cessa de crier pour aller se mettre le plus à l'opposé de cette voix féminine - cet à dire dans le coin de son lit, du mur et de la pièce ou il se trouvait, bien roulé en boule, les bras enrouler autour de ses maigres genoux.

Mais il ne comprenait pas du tout ce qu'elle voulait bien dire. Ce n'était pas qu'il ne savait pas parler ou qu'il parlait une autre langue, seulement voilà, il avait un blocage terrible au niveau de son cerveau qui faisait en sorte que l'idée lui parvenait - l'idée qu'il y avait quelque chose qui ne concordait pas avec ce qu'il croyait vivre et donc par conséquent il y avait un problème, une incongruité qui captait juste assez avec ses maigres réflexions d'enfant de cinq ans pour qu'il se taise et tente de comprendre d'où cela venait, et pourquoi ce n'était pas affecté par le psychopathe.

Pavel resta ainsi prostré sans rien dire cherchant une once de lumière qui éclairerait la chambre pour ainsi voir qui parlait et retrouver sa grande soeur, sa mère et son père...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Karma [PV Pavel]   Ven 5 Juin - 22:00

Malgré les paroles réconfortantes de Wrath, l'enfant continua de vouloir rester cloîtré dans le coin de son lit, mais au moins il avait cessé de pleurer, il attendait en silence et la Magicienne ne sentait plus de danger, enfin, il ne risquait plus de l'attaquer avec d'autres objets. Elle se demanda s'il valait mieux partir et avertir les servantes qu'il s'était calmé, mais un autre changement de personnel pouvait l'énerver, alors si elle avait réussi ce miracle, mieux valait qu'elle reste.

Et ça ne lui plaisait pas... Elle aurait préféré être devant un problème insoluble et tuer l'enfant pour s'en débarrasser, mais l'attitude du bambin lui laissait croire qu'il y avait un peu d'espoir... Et tout ce potentiel magique à l'intérieur de lui, ce serait dommage de le gaspiller... Il pourrait devenir une clef importante dans le Royaume de Turquoise!

N'empêche que Wrath ne savait pas comment se comporter, elle n'avait pas l'habitude d'être tendre et maternelle, et il lui fallait faire preuve de beaucoup d'efforts pour ne pas lui crier dessus de se ressaisir et d'arrêter de se plaindre. Elle décida de prendre place sur un fauteuil, profita du calme de l'enfant pour recommencer à parler, sans vraiment savoir s'il l'écoutait, perdu qu'il était dans ses cauchemars.

-Tu es ici parce que les villageois t'ont trouvé seul dans ta maison, Pavel, parce qu'il n'y a pas de famille pour s'occuper de toi. commença-t-elle à raconter sur un ton badin. Tu aurais pu te retrouver dans une famille d'accueil ordinaire, mais tu es un magicien, tu as des pouvoirs en toi et tu ne les contrôle pas, c'est dangereux, c'est pour ça que tu es ici. Moi, je m'appelle Wrath, c'est moi la magicienne de Turquoise, tu as surement déjà entendu mon nom... Un peu de vanité n'a jamais fait de mal à personne. Je serai capable de t'aider à contrôler tes pouvoirs, les maîtriser pour plus tard t'en servir pour le bien du Royaume, en commençant par chasser et te débarrasser du monstre qui t'as fait ça, à toi et ta famille. Mais pour que je t'aide, il va falloir que tu arrête de crier, que tu me parle de toi et que tu me laisse t'approcher, je ne suis pas une femme patiente, Pavel, je n'aime pas les pleurnichards, et je ne te donnerai pas d'autres chances qu'aujourd'hui pour me prouver que tu es capable de venir un Magicien. Je ne te demande pas d'écraser ta tristesse, tu as le droit d'avoir de la peine, mais range-la dans un tiroir de ton cerveau pour quelques temps, le temps que tu te maîtrise, le temps que tu deviennes puissant...

Bien écrasée dans le fauteuil où elle se berçait, Wrath s'étonnait elle-même de la facilité qu'elle avait eut a trouver les mots, et si le gamin ne l'avait pas écouté, elle ne reviendrait tout simplement plus le voir et le ferait tuer, rien de plus simple. Ce qui avait poussé ces mots à sortir était probablement le fait qu'elle était bien impressionnée de la puissance qu'elle avait ressentis venant de lui, et qu'elle espérait pouvoir exploiter à ses fins personnelles.

Avec énormément de concentration et une immense dose d'énergie, Wrath arriva a envoyer une vague d'apaisement, cette magie qui est certainement sa plus grande faiblesse. La puissance de la vague ne devait pas être bien grande, mais elle espérait que cela suffisse à faire parler l'enfant, juste un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Karma [PV Pavel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Karma [PV Pavel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pavel Datsyuk & Henrik Zetterberg
» Karma : équilibré ou pas ?
» Pavel Bure
» Le jeu du Karma!
» Mauvais Karma ! [with Jake]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du premier forum :: RPs d'Enkidiev-
Sauter vers: