Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 [CDE] Adaïem - Équipe 2: Sigurd, Mathéo, Jasper, Eirik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [CDE] Adaïem - Équipe 2: Sigurd, Mathéo, Jasper, Eirik   Mer 8 Avr - 2:50

Adaïem - Équipe 2: Sigurd, Mathéo, Jasper, Eirik


Vous êtes arrivés à ce que l'on pourrait considérer comme votre réel point de départ, tout près de la rive du lac Undar, vaste cours d'eau couvrant l'horizon. Sans aucun doute, cette proximité à la ressource vitale vous confère un avantage considérable sur le reste de vos compagnons. Cependant, gardez bien en mémoire que l'eau n'est pas vitale que pour vous, et que si la présence d'autres êtres humains serait surprenant en ces lieux, des animaux sauvages, eux, pourraient très bien rôder aux alentours. Prudence, chers amis, car votre chemin sera long.

Vous voyez tout de même une montagne trônant sur la chaîne de l'autre côté du lac: s'agirait-il du sol rocailleux d'Adaïem? À vous de le découvrir... Il semblerait tout de même que quatre jours et demi de marche vous séparent du sommet.
-------------------------------------------------------------------------------------------------
Jour 1 : le soleil se lève sur une journée brumeuse et le ciel vous informe d'un risque de pluie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [CDE] Adaïem - Équipe 2: Sigurd, Mathéo, Jasper, Eirik   Mer 8 Avr - 12:18


Eirik n’avait pas vraiment écouté lors du discours du chef de l’ordre pour leur mission qu’ils allaient faire. Tout ce qu’il avait retenu, c’est qu’ils allaient se rendre à Béryl pour chercher quelque chose. Au début, il n’avait pas jugé utile de poser des questions à son maître. Il était bien trop heureux de savoir qu’ils allaient voyager dans un autre royaume. Lui qui pensait qu’il allait rester pris à Émeraude pour le reste de sa vie, ça fut un énorme soulagement pour sa part. C’est pourquoi ils avaient quitté le royaume tous ensemble mais rendu à Béryl, c’était rendu évident que c’était mieux de séparer le troupeau pour mieux de déplacer. À son plus grand plaisir, il se retrouva avec son nouvel ami Matheo. Leur relation avait été un peu étrange et difficile à définir mais Eirik l’appréciait beaucoup. En fait, les deux ensembles, ils pouvaient faire des coups… bon, c’est sûr qu’ils ne choisissaient pas toujours le meilleur moment et ils se faisaient prendre pour le moment mais éventuellement… ils allaient retrouver un moyen de faire leur un et milles coups.

Alors Eirik continua à chevaucher son cheval mais il devenait clair que dans quelques instants, ils faillaient qu’ils commencent à parcourir à pied. Ils campèrent alors autour d’un feu et Eirik eut beaucoup de misère à s’endormir. Il observait le ciel qui devenait de plus en plus nuageux. Ses paupières finissent par se fermer et il sombra dans un court sommeil réparateur…

Soudainement, l’ancien prince se fit brasser par son maître Jasper. Ça lui prit plusieurs minutes avant de réaliser qu’il devait se lever. Quand il se leva enfin, il réalisa que le temps était plutôt brumeux. Il n’aimait pas vraiment cela. Il était habitué au froid et aux vents, pas à une température brumeux qu’il faisait actuellement. « Jas, je n’aime pas ça. Est-ce que c’est juste moi ou…» Il arrêta de parler dès qu’il entendit un bruit. Non, il n’aimait visiblement pas cela…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [CDE] Adaïem - Équipe 2: Sigurd, Mathéo, Jasper, Eirik   Sam 11 Avr - 3:34

Dame Nature était décidément une entité qui aimait donner du trouble aux mauvais moments et aux mauvaises personnes, j’en étais convaincue. Je veux dire, moi qui suis normalement réglée comme une horloge, voilà que mon cycle féminin tombe en retard, sans nul doute au stress que cette nomination en chevalier de pacotille m’avait causé. Et alors que notre chef décide de nous envoyer en mission trouver les ruines d’un satané peuple tiré des légendes, ce qui signifie des longs jours à voyager, à dormir avec des roches s’enfonçant sous votre dos et exposés à je-ne-sais-trop-quelle-sorte-de-danger, voilà que Dame Nature décide de me faire tomber dans la semaine mensuelle que je hais le plus. Aha, venez pas me dire qu’elle ne fait pas exprès, cette foutue Dame Nature! Et encore mieux, dans l’équipe où je me retrouvais, devinez combien de femmes il y a? Moi, JUSTE moi! Tentez d’expliquer à une bande d’hommes que vous avez des crampes et qu’il faut s’arrêter de temps en temps pour des raisons évidentes, ces hommes qui ont tendance à paniquer dès qu’ils le mot ‘‘menstruations’’. Quel poise! Au moins une autre femme aurait compris et je me serais sentie plus à l’aise dans pareille situation. Daaah…

Poussant un lourd soupir, je chevauchai à côté d’Eirik qui heureusement passa la grande majorité du voyage en silence. Je ne voulais pas qu’il soit victime de ma mauvaise humeur alors je fus soulagée qu’on ne garde la conversation de base. Même chose pour les deux autres personnes, le sous-chef et son écuyer, le petit voleur que j’avais déjà rencontré. À la fin de la journée, nous fîmes un arrêt au bord d’un lac pour y passer la nuit. L’autre chevalier et moi prîmes des tours de garde tandis que les deux adolescents se reposaient. Je savais par expérience que dormir près d’une source d’eau pouvait être aussi dangereux qu’avantageux. Les prédateurs nocturnes faisaient souvent un tour près de ces endroits pour s’altérer et y trouver leurs proies. Par mesure de sécurité, je fis apparaitre des pics de glace autour de notre campement, de cette façon, si un animal tentait de nous sauter dessus, il faudrait d’abord qu’il évite des pics mortels. Vers l’aube, je me levai et fis un signe de tête à Sigurd avant de partir en ‘reconnaissance’, mais allant véritable vers le lac pour faire un toilettage rapide et discret. L’eau était froide, l’air était chargé d’humidité et à voir les nuages gris, c’était certain qu’il pleuvrait au cours de la journée. Super. Je me lavai en vitesse, restant sur mes gardes, me méfiant de chaque ombre qui passait dans la brume du matin. Une fois habillée, je tordis mes cheveux pour les débarrasser le plus possible de l’eau et c’est alors que je les aperçus. Une petite meute de loups mangeant leur proie. Très silencieusement, je rebroussai chemin. Je ne voulais pas attirer leur attention et s’ils mangeaient, c’était tant mieux, car ils ne ressentiraient pas le besoin de chasser de nouveau. Arrivée au campement, mes cheveux libres, car je n’avais pas pris le temps de les tresser, je m’adressai à l’autre chevalier :

«Il faut réveiller les garçons et être prudents, je viens d’apercevoir une meute de loups tout près du lac. Ils mangeaient leur proie, mais ne sait-on jamais si ça leur suffira ou pas.»

Je le laissai réveiller son écuyer et allai secouer Eirik qui se réveilla lentement. Je commençai à ranger mes couvertures tandis qu’il observait les alentours. Son commentaire m’incita à poser les yeux sur lui pour le rassurer, mais un bruit l’empêcha de continuer. Je regardai dans la direction d’où venait le bruit, prête à lancer des lances de glace sur ce qui pourrait nous menacer. Une ombre passa et une biche se figea quand elle nous aperçut. La tension tomba et je lançai une pierre dans sa direction pour qu’elle décampe.

«Tu as raison de ne pas aimer cette ambiance, Eirik. Vu que nous sommes en altitude et près du lac, la brume y est très épaisse et on ne voit pas très loin. Je suis partie en reconnaissance et j’ai aperçu une meute de loups pas très loin de notre campement. Il faut que nous soyons prudents.»

Je finis de ramasser mes choses et m’adressai à tout le monde cette fois :

«La journée risque d’être grise et pluvieuse, mais la brume devrait partir au courant de la journée. Je propose qu’on attende encore un peu, l’heure de la chasse sera bientôt passé pour la plupart des prédateurs et ça sera plus sûr autant pour nous que pour nos chevaux. On devrait allumer un feu aussi et faire du bruit pour que les animaux sachent que nous sommes ici, la plupart n’approcheront pas et le feu les gardera à distance.»

Mon estomac gargouilla et je rougis un peu. Passant une main dans ma longue tignasse blonde encore un peu humide, je ris un peu d’embarras :

«Et je propose qu’on mange aussi quelque chose, qu’est-ce que vous en pensez?»
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CDE] Adaïem - Équipe 2: Sigurd, Mathéo, Jasper, Eirik   

Revenir en haut Aller en bas
 
[CDE] Adaïem - Équipe 2: Sigurd, Mathéo, Jasper, Eirik
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CDE] Adaïem - Équipe 2: Sigurd, Mathéo, Jasper, Eirik
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Équipe Canada Junior Édition 2010-2011
» Mathérotiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du premier forum :: RPs d'Enkidiev-
Sauter vers: