Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 [Vrarthur] Complot et rébellion [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Vrarthur] Complot et rébellion [LIBRE]   Mer 6 Mai - 17:54

Les mains moites profondément enfoncées dans ses poches, Shalar se dirige d'un pas nerveux vers l'armurerie. Dès qu'ils le voit passer, les Gardes en poste devant la dangereuse salle d'armes se mettent au garde-à-vous. Certaines personnes n'oublient heureusement pas qui était le chef AVANT. Toutefois, cette certaine forme de respect ne suffisait pas à offrir au Prince déchu tous les droits de passages, car les deux hommes ne bougèrent pas d'un iota lorsqu'il se planta devant eux.

-Heum heum toussota-t-il nerveusement, la voix rauque. C'est Pike... enfin... notre bien aimé Seigneur et Maître qui m'envoie. mentit-il d'une voix où perçait la peur et la crainte. Il veut vous voir tous les deux dans la salle de trône, maintenant, je m'occupe de vous trouver des remplaçants, filez!

Étonnement, les deux gardes obéirent, allez savoir pourquoi. Peut-être que cette poule mouillée de Shalar a toujours une once d'autorité Seigneurial et que sa lignée est suffisamment imposante pour qu'on le respecte. Peut-être n'était-il pas aussi peu crédible qu'il croyait avoir l'air? Peut-être que les gardes étaient des attardés imbéciles?

Nous ne le saurons jamais, toujours est-il que la voie était libre, et bien entendu, Shalar ne parti pas à la recherche de d'autres gardes pour remplacer ces deux ratés, mais il se faufila plutôt dans la salle d'armes, sortant de son sac une grande toile de jute, dans laquelle il commença à envelopper quelques armes pas trop lourdes et qui ne feraient pas de bruit en marchant.

Bien que son rôle officiel dans la nouvelle Seigneurie était de conseiller Pike vis-à-vis du peuple rebelle, et de calmer les tentatives de reverser le pouvoir, il veillait secrètement à réchauffer les ardeurs et l'espoir de ses quelques supportères, car bien que la majorité des Vrathuriens détestaient Feu son Père, quelques tyraniques fanatiques souhaitaient encore voir le VRAI Seigneur régner. Prétendant aider à la mise au pouvoir de Pike, il offrait plutôt secrètement des armes aux rebelles, espérant reprendre le trône.

Même si c'est une sale mauviette.

Alors qu'il était entrain de fermer l'ouverture du sac de jute sur son butin, les mains tremblantes et moites, le front perlant de sueur et les yeux allant de la porte à son sac, il entendit les bruits de pas terriblement redoutés, et se cacha dans un coins de la salle. Ce n'est que lorsqu'il fut bien à l'abri des regards et qu'une (ou plusieurs) personne(s) pénétra dans la pièce qu'il réalisa qu'il avait stupidement laissé son sac traître au milieu de la pièce...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Vrarthur] Complot et rébellion [LIBRE]   Lun 18 Mai - 14:44

Certains jours, Kyla avait encore du mal à réaliser à quel point sa vie avait changé du tout au tout. De membre d’un clan plus ou moins paria qui devait vendre des enfants pour survivre, elle était devenue avec son frère seigneuresse de l’île sur laquelle ils vivaient. Difficile de faire plus fort contraste. Mais elle n’allait certainement pas se plaindre, bien au contraire. Elle était tout à fait satisfaite de sa vie actuelle, malgré les nouvelles responsabilités qui lui incombait, et les ombres au tableau que représentait la récupération éventuelle des enfants qui avaient été vendus. Tant que ce problème ne serait pas réglé, son frère ne serait pas tranquille.

Jusque-là, la journée s’était déroulée sans le moindre accroc, et rien n’était venu troubler le calme que ressentait Kyla. La journée était somme toute banale, mais le beau temps, et la bonne humeur dans laquelle elle s’était réveillée le matin même la rendait plus agréable encore. Dans un couloir, elle s’étonna de croiser les deux gardes qu’elle avait vus peu auparavant devant la salle d’arme. Ce n’était pourtant pas l’heure de la relève. Sa curiosité ayant été piquée, elle se dirigea d’un pas rapide vers la salle en question. Effectivement, personne ne se trouvait devant. Hésitant entre colère et incrédulité, elle se promit de faire savoir à ces deux énergumènes sa façon de penser.

Croyant entendre un bruit, elle se décida à entrer. Elle parcouru la salle du regard sans y voir âme qui vive. Avait-elle rêvée ? S’apprêtant à repartir, son regard fut attiré par quelque chose qui traînait par terre. Elle se pencha alors pour ramasser ce qui s’avéra être un grand sac de toile. Elle l’ouvrit alors pour s’apercevoir qu’il contenait des armes. Qui dans ce palais pouvait être assez idiot pour essayer de faire sortir des armes de la sorte, et surtout pour laisser son butin en plein milieu ? Elle avait bien quelques idées, mais bon. Elle refit un tour de la pièce, sans y trouver quiconque. Or, personne n’aurait pu sortir sans qu’elle s’en aperçoive, c’est donc que le délinquant était toujours dans la pièce.

- Celui qui se cache ici ferait mieux de se montrer rapidement, s’il veut éviter d’avoir trop d’ennuis ! Moi, j’attends, j’ai tout mon temps.

Elle se posa près de la porte, histoire d’avoir vu sur toute la salle et surtout que personne ne puisse s’enfuir, et elle attendit. Elle y passerait la nuit s’il le fallait, mais elle l’aurait. Certes, elle aurait pu fouiller la pièce dans tous les coins, mais non seulement, elle n’en avait pas spécialement envie, mais en plus cela aurait pu mettre à mal sa vigilance et l’empêcher de surveiller la sortie, ce qui aurait pu permettre à celui ou celle qui se planquait de s’enfuir, voire de lui faire un mauvais parti. Après tout, il s’agissait tout de même d’une salle remplie d’armes en tout genre …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Vrarthur] Complot et rébellion [LIBRE]   Ven 5 Juin - 16:25

Le corps tremblant de tout ces membres, Shalar fixait stupidement le sac qu’il avait laissé traîné en plein milieu de la pièce, preuve, s’il était nécessaire, que quelqu’un avait essayé de voler des armes. Du coin sombre où il se trouvait, le prisonnier vit une silhouette faire un rapide tour de la salle, une femme vu son pas léger, quoi que la plupart de ces saletés de chats pouvaient marcher doucement, même les hommes. Il crut bien qu’elle allait s’en aller, faute de n’avoir rien trouver, lorsqu’il l’entendit ouvrir le sac de jute. Il failli jurer, mais il étouffa rapidement sa plainte avec sa main, craignant d’attirer l’attention.

Une fois de plus, la femme fit le tour de la pièce, sans le voir, malgré qu’elle passa a moins d’un mètre de lui, l’ombre jouait en sa faveur. Le prisonnier se demanda pourquoi elle ne cherchait pas plus en profondeur, bien que cette fouille bâclée n’était pas pour le décevoir, lorsqu’il l’entendit parler, lui intimant de se montrer rapidement, affirmant qu’elle avait tout son temps.

Cette fois-ci, Shalar ne pu retenir un gémissement, qui passa malgré lui au travers de ses doigts, plaqués sur sa bouche. Les yeux écarquillés de peur, il comprit qu’il était dans de beaux draps, puisqu’il avait reconnu la voix de la nouvelle Seigneuresse de Vrarthur, Kyla. Il ne pouvait pas tomber plus mal, et en bonne femme chatte, elle avait du entendre le bruit.

Bien malgré lui et comme chaque fois qu’il angoissait, le sal froussard de prisonnier ne pu retenir les tremblements de craintes de lui faire perdre le contrôle de son corps. Même s’il avait voulu se lever, il n’en aurait rien pu faire, il était figé. Les larmes coulaient sur ses joues, essuyant le peu de virilité qu’il possédait en tant qu’Incube, et il sentit quelques gouttes humecter son pantalon. Alors qu’il entendait les pas de sa tortionnaire fouiller le coin où il se trouvait, il se dit que si elle ne le trouvait pas au bruit, elle le détecterait certainement à l’odeur. Un autre pas se fit entendre, beaucoup trop rapproché que l’autre, et il termina de s’uriner dessus, incapable de contenir sa couardise.

-Pitié… sanglota-t-il entres de grosses larmes. Pitié, ce n’est pas ce que vous croyez, Madame, je vais tout vous expliquer, me faites pas mal.. se plaignit-il en se recroquevillant sur lui-même, assis dans son urine, craignant d’être physiquement puni pour son délit.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Vrarthur] Complot et rébellion [LIBRE]   Dim 14 Juin - 16:29

Suite à sa déclaration, Kyla cru entendre un bruit provenant d’un coin de la salle. Un bruit étouffé, comme un gémissement qu’on aurait tenté de masquer, en vain. Elle se dirigea lentement vers la source du bruit, se doutant de plus en plus de qui elle allait trouver à l’arrivé. S’approchant encore, une odeur pour le moins désagréable atteint ses narines, confirmant ses soupçons. Qui pouvait être assez trouillard pour se planquer ainsi, ne pas être capable de se retenir de réagir à la menace, et surtout, pour s’uriner dessus. Vraiment, il n’y avait qu’une personne dans ce cas.

Ce n’est que quelques secondes plus tard qu’elle l’entendit la supplier. Evidemment. Il n’avait pas encore compris que Kyla n’était pas quelqu’un de particulièrement violent. Même si elle avait parfois fort envie de le traumatiser un peu, histoire qu’il ait une bonne raison d’avoir peur. Elle comprenait parfaitement qu’on puisse avoir peur, mais pas être froussard à ce point pour la moindre petite chose.

Maintenant, la question qui se posait était la suivante. Qu’est-ce que cet imbécile de Shalar allait bien pouvoir faire avec ses armes. Il ne serait jamais capable de se battre, il aurait trop peur, et serait probablement blessé sur le champ. Non, c’était sûrement pour quelqu’un d’autre. Et aussi peu violente qu’elle souhaitait se montrer, il fallait qu’elle aille au fond de cette histoire. Elle n’allait tout de même pas risquer une rébellion, même si elle doutait fort que Shalar est le courage d’en mettre une sur pied.

Elle attrapa le jeune vaurien par le col et l’extirpa du coin ou il se terrait, prenant un air dégouté à la vue de son pantalon humide, et à l’odeur qui allait avec. Maintenant qu’il était visible, elle le lâcha, et se posta devant lui prenant son air le plus menaçant.

- Puis-je savoir ce que tu faisais dans la salle d’arme ? Seul ? Comment as-tu fait pour te débarrasser des gardes ? Et surtout, que comptait tu faire de ça ?

Elle désigna le sac qui reposait sur le sol près d’elle. Elle baissa le regard sur le garçon, toujours en larme et l’air terrifié. Elle soupira. Qu’allait-elle bien pouvoir faire de lui ? Elle ne regrettait certes pas que la vie du jeune homme ait été épargnée lors de leur prise de pouvoir, mais elle commençait tout doucement à désespérer de le voir un jour devenir un homme, un vrai. Pas une lavette.

- Tu sais que si tu ne te dépêche pas de me donner une bonne raison pour te trouver ici, je devrais t’amener voir mon frère. A toi de voir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Vrarthur] Complot et rébellion [LIBRE]   Jeu 18 Juin - 18:35

Quelques secondes après qu'il l'eut supplié (et qu'il s'eut pissé dessus), elle apparue enfin, dans toute sa splendeur, Kyla La Farouche, puissantes Seigneuresse de Vrarthur. C'était bien Pike le bourreau de Shalar, mais celui-ci ne pouvait s'empêcher de craindre aussi sa sœur, car il la voyait comme une force tranquille, elle lui semblait trop calme pour ne pas être dangereuse, comme le canard, qui semble inactif en surface, mais qui patauge à toute vitesse sous l'eau.

Bien que physiquement non agressive, le ton de sa voix en disait long sur la colère qu'elle éprouvait de trouver le prisonnier à l'intérieur de la salle d'armes. L'interrogatoire de se fit pas attendre, dès qu'elle l'eut tiré par le collet pour le sortir de son trou, mais surtout de sa flaque. L'odeur nauséabonde dégoûtait autant Kyla qu'elle humiliait le pauvre Shalar. Menaçante, elle lui signala qu'il avait intérêt à avoir une sacrée bonne raison pour se trouver ici, auquel cas, elle l'amènerait voir le Seigneur Pike.

-Mais c'est pas de ma faute! se plaignit-il entre deux sanglots enfantin, écrasant le peu de noblesse qui restait en lui. On m'a obligée, Milady! Je ne voulais pas! Ce sont les rebelles! mentit-il avec un certain talent, parce que la peur dans ses yeux n'était pas feinte. La dernière fois que Pike m'a envoyé négocier avec eux, ils m'ont TORTURÉ, puis FORCÉ à recueillir des armes pour eux, sinon ils... ils... ils ont dis qu'ils me traquerait et me mangerait! exagéra-t-il en se rendant crédible avec un claquement de dent et un tremblement des mains parfaitement réel.

Pour prouver son alibi, il se dénuda le torse, d'où on pouvait voir une fine trace de sang encore fraîche. En réalité, il s'était stupidement blessé en essayant de s'entraîner pour devenir fort, puisqu'il se savait une vraie mauviette et que, lorsque le temps du soulèvement arriverait, il allait devoir se battre pour ravoir son trône. Mais pour l'instant, cet incident, qui n'avait aucun témoin oculaire, lui servait de preuve d'une supposée torture. Pour en ajouter, il se remit à pleurer. Mais c'est qu'il avait vraiment la trouille.

-J'vous en pris, dites-le pas à votre frère! C'est ma mission de calmer les rebelles, s'il apprend qu'il me torture, il la confiera à quelqu'un d'autre pour me protéger, alors je n'aurai plus de raison de servir! Depuis le début de votre... règne... je n'ai que cette raison d'être, ne me la retirez pas! supplia-t-il avec une voix entrecoupée de larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Vrarthur] Complot et rébellion [LIBRE]   Mar 23 Juin - 16:43

Décidément, quel gamin ! Etait-ce réellement possible qu’il ait seize ans. A le voir pleurnicher ainsi, elle lui en aurait donné la moitié, pas plus. Bon, certes, ce n’était pas forcément rassurant de se retrouver en la présence de ceux qui avaient anéantis son peuple, aussi mauvais qu’il ait été, mais cela faisait déjà quelque temps, et le jeune homme n’était pas particulièrement maltraité ici. Et puis, tout de même, un peu de tenue ne lui ferait pas de mal. Enfin …

Son excuse semblait relativement plausible. Après tout, elle savait bien qu’il y avait encore quelques réfractaires à la prise de pouvoir de Pike et Kyla, et qu’il fallait garder un œil sur eux. Et l’idée qu’ils aient pu suffisamment traumatiser Shalar pour lui faire faire ce genre de choses n’était pas improbable non plus, vu sa faible résistance à la peur et à la pression. Même si la fin de sa déclaration semblait exagérée. Le manger ? Il ne croyait tout de même pas à ça, si ?

Etait-ce la peur qui lui faisait dire de telles âneries, ou bien les avait-il inventées ? La marque qu’il dévoila alors la fit plutôt pencher pour la première option, même si elle n’arrivait pas à être sûre de quoi que ce soit. Elle n’avait encore pas complètement réussi à cerner le jeune homme et se demandait parfois s’il n’était pas plus intelligent qu’il ne le laissait croire. Dans le doute, elle décida de le croire pour cette fois, mais se promit de le garder à l’œil, et de près.

Sa supplication suivante était plus ardue. Kyla n’aimait pas passer les choses sous silence, surtout pas à son frère. Après, il est vrai qu’il avait suffisamment de choses à gérer pour ne pas en plus devoir s’occuper d’un sale môme trouillard. Mais tout de même. Ils étaient censés prendre les décisions à deux. Même si Pike avait parfois tendance à l’oublier, ce que Kyla lui pardonnait aisément. Il avait toujours été plutôt solitaire.

- En même temps jeune homme, si tu n’es pas capable de remplir la mission qui t’es attribuée, je ne vois pas pourquoi on te laisserait la poursuivre.

En le regardant, elle n’arrivait pas à se décider entre la pitié et l’agacement. Mais n’ayant pas envie de s’énerver excessivement ce jour-là, elle choisit de laisser passer, du moins pour l’instant. Mais il fallait tout de même qu’elle sévisse d’une manière ou d’une autre. Un vol d’armes ne pouvait rester impuni, quelles qu’en soit les raisons.

- Si tu veux pouvoir continuer, il va falloir faire tes preuves et apprendre à te défendre. Je t’assure qu’au prochain faux pas tu atterris devant mon frère et fissa. Et soit certain que je vais personnellement te surveiller de près.

Kyla n’aimait pas utiliser les menaces, mais elle n’avait pas bien le choix. D’autant qu’elle savait ce genre de choses très efficaces.

- Maintenant, range moi ces armes où tu les as prises. Et jure-moi que tu m’as dit la vérité. Parce que si j’apprends, d’une manière ou d’une autre, que tu m’as menti, je te promets que tu vas le regretter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Vrarthur] Complot et rébellion [LIBRE]   Mar 30 Juin - 18:43

Shalar se surprit à savourer le doute qu'il lisait dans les yeux de Kyla. Apparemment, le cerveau de la Seigneuresse était entrain de rouler à toute vitesse pour essayer de se décider si elle le croyait ou non. Heureusement, le Seigneur déchu était très convainquant, et il comprit qu'elle avait marché lorsque son air changea, à un moment de son discours, entre deux sanglots bien placés. À la voir ainsi, si pensive, elle lui semblait presque belle, n'eut été de son âge avancé, de sa stupidité et ... du poil.

Le petit bonheur de Shalar d'avoir gagné s'évanoui rapidement lorsqu'elle éluda la question de sa possibilité de perdre son travail (et donc parallèlement ses privilèges de Noble... ou sa vie) puisqu'il était bien incapable de mener à bien ses missions, Toujours aussi tremblant, il angoissait à nouveau pour de vrai, et non pour l'effet théâtrale que ça ajoutait à sa misère. Elle jura qu'au prochain mauvais coup, il aurait droit à passer directement à Pike. D'ailleurs, il allait maintenant devoir tenter de subtiliser des armes et informations pour les rebelles tout en étant surveillé de près par Kyla, ce qui n'était pas pour l'aider.

-Ohhhh merci votre Altesse Divine Pleine de Bonté, vous êtes si compréhensive! balbutia-t-il dans une timidité feinte, avec une foi un peu trop poussée. Je continuerai de m'entraîner pour vous, Seigneuresse, je saurai me défendre je le jure! Mais quand même, si votre bien aimée frère m'accordait un garde personnel, pour mes escapades et mon entraînement, cela ne me nuirait pas... supplia-t-il en riant mentalement.

Si elle pouvait lui offrir une protection, lui, le leader de la révolte, l'emblème du pouvoir selon les Rebelles, ça serait vraiment un rêve! Surtout que, peu importe ce qu'il tentait, il n'arrivait tout simplement pas à apprendre à se battre convenablement...

Kyla ordonna qu'il rangea les armes, ce qu'il entreprit de faire très lentement, comme s'il espérait stupidement qu'elle parte pendant qu'il nettoyait. Il avait une imposante et magnifique épée, délicatement ouvragée, entre les mains lorsqu'elle lui demanda de jurer qu'il ne lui avait pas menti, sur un ton franchement menaçant. Comme tous les nobles qui se respectent, Shalar posa la pointe de l'arme au sol, et s'agenouilla pour coller son front à la poignée sculptée.

-Sur mon honneur, Seigneuresse, jamais je n'oserais porter atteinte à votre personne et à celle de votre frère, je le jure. mentit-il solennellement, avec une fausse sincérité presque émouvante.

Lorsqu'il se releva pour ranger l'épée qu'il avait en main, une idée un peu conne lui surgit à l'esprit, et il failli la laisser passer et ne pas l'énoncer à voix haute, puisqu'il se doutait que la réponse de Kyla allait être non... mais... Comme Shalar est vraiment le pire des imbéciles, mais surtout bon manipulateur, il s'essaya tout de même...

-Voyez cette épée, Seigneuresse? commença-t-il sur un ton de conteur en tendant l'épée vers la pardusse. Elle appartenait à Feu mon Grand-père, le plus noble, mais aussi le plus pur Seigneur que Varthur n'ait jamais porté. Mon père était un mécréant, mais son propre père était un homme bien pour le peuple, et il combattait les trouble-fêtes avec ceci! Honorez-moi en me permettant de la porter, comme je porte son nom, pour mieux défendre mon Seigneur contre le peuple qui se soulève! Vous voulez me voir me défendre, mais je ne sais pas me battre, et même si je le savais, je ne suis pas armé. supplia-t-il en caressant amoureusement la poignée de l'épée.

Bien entendu, l'histoire était toute inventée et il n'avait jamais vu cette arme avant aujourd'hui, il la trouvait juste jolie et sentait qu'elle lui donnait un air intense et puissant. Pour le Vieux Dom, ce n'était pas un mensonge, mais c'est qu'il avait d'autres péchés que celui de tuer les paysans, il préférait la chair fraîche et innocente des enfants...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Vrarthur] Complot et rébellion [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Vrarthur] Complot et rébellion [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HAITI COMPLOT CONTRE ET POUR LA DERIVE !PATI DE PWOBLEM ET DE SOLUTIONS
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du premier forum :: RPs de l'Empire noir-
Sauter vers: