Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Attaque en Mer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Attaque en Mer   Ven 10 Juil - 21:14

Le vent soufflait rageusement, faisant basculer le bateau d’un sens et de l’autre.  Le ciel était gris et très menaçant. On sentait une tempête approché, et elle ne serait pas de tout repos.  La mer commençait à écumer et à s’agiter de plus en plus. Mais un navire naviguait au travers des vagues.

Nienna s’approcha tranquillement de son bureau avec un sourire mesquin; c’était enfin le jour qu’elle attendait. C’était le plan parfait, un navire contenant énormément d’or provenant des coffres d’Argent. Si  les informations que ce pathétique informateurs leurs avaient donné était juste, il serait riche. C’était un des plus gros coups que Nienna avait planifié, son équipage était prêt. Elle avait pleinement confiance en eux et elle connaissait les forces et les faiblesses de chacun. Chacun avait son poste assigné pensant la bataille, tout le monde savait quoi faire et personne n’allait aller à l’encontre de ses ordres. Après tout, personne ne serait assez idiot pour lui tenir tête. La jeune femme, en quelques années, avait réussi à avoir une réputation hors du commun, comme l’un des capitaines les plus sanguinaires et sans pitié qui aurait pu naviguer sur cette mer. Nienna n’avait perdu aucune bataille depuis qu’elle avait vaincu son prédécesseur, avait gagné la confiance de son équipage et diriger d’une main de fer les 100 hommes de son équipage.

Depuis qu’elle avait douze ans qu’elle menait se train de vie, et elle ne l’avait jamais regretté. Elle était enfin devenue quelqu’un.  Quelqu’un de craint, de respecter et elle ne se laissait marcher sur les pieds par personnes, cela était un énorme changement contrairement à ce qu’elle avait pu vivre dans sa jeunesse. Nienna ouvrit les yeux pour sortir de ses pensées. C’était le moment.  Elle se leva tranquillement et alla vers la grande armoire qui ornait ses appartements. Elle l’ouvrit et regarda à l’intérieur, il était rempli de vêtements; elle prit une paire de pantalon noire très ajusté, l’enfila rapidement ainsi qu’une paire de botte noire ornée d’une boucle or. Elle attrapa un corset qu’elle laça solidement dans son dos. Elle attrapa des gants noirs et marcha tranquillement vers la porte de sa chambre. Elle eut un sourire narquois et ouvrit la porte.  

Elle arriva aussitôt sur le pont, et soudainement ses hommes se redressèrent. Évidemment, quand le capitaine n’était pas dans votre champ de vision vous pouvez vous laissez aller. Il fallait qu’elle parle à son second à ce sujet… Ce dernier semblait être un peu mou avec les autres pirates.


«Bon Matin C’ptain!»

Elle regarda un des hommes qui se tenait devant elle, fit encore une fois ce sourire narquois qui la définissait tant et claqua la porte derrière elle. Elle lui fit un signe de tête et fit le tour du bateau pour être certaine que tout était en place. Les cordages était tous prêts,  les archers étaient prêt, tout était près d’eux pour qu’ils soient prêt à être recharger rapidement.  Elle fit doucement le tour de son navire, et une fois que tout fut à son goût, elle alla rejoindre son second sur le pont. Ce dernier était un homme excessivement grand et musclé, surtout si l’on comparait à Nienna qui était menue comme une poupée.

«Bon Matin C’ptain, tout est prêt… les hommes sont tous armés»

Nienna acquiesça avec un sourire malin. Elle le savait déjà, mais elle était bien heureuse que ce pirate fut son second. Il lui avait tout appris, c’est lui qui l’avait recueilli 7 ans auparavant. C’était la seule personne qui avait cru en elle et elle s’était pris d’une affection particulière pour ce dernier. Bien entendu, rien de déplacer, mais elle l’avait toujours plus récompensé que les autres, donc il ne fut pas surprenant qu’il devienne son  second. Son nom était Cyrion.

«CIBLE EN VUE! LE NAVIRE EST EN VUE!»

Nienna ne put s’empêcher de sourire, elle marcha à bâbord et regarda au loin, en effet la cible était bel et bien en vue.

«Déployer les voile! Hissez le pavillon! BOUGEZ-VOUS BANDE DE FAINÉANT! PRÉPAREZ VOUS  À ATTAQUER!»

Aussitôt qu’elle eut hurlé ses mots, les autres pirates s’activèrent. Les voiles furent aussitôt déployer et le bateau tourna et se dirigea vers le navire qu’ils avaient pris pour cible. Le vent soufflait dans les voiles et les cheveux de  Nienna volait au vent, elle ne pouvait s’empêcher de sourire. Cette petite attaque allait être un véritable jeu d’enfants, et le tout devrait tellement payant.

«Nienna, il y a un autre navire qui se dirige vers eux.»

Elle perdit aussitôt son sourire, alla vers Cyrion et lui arracha la longue vue des mains. Elle se rapprocha de la rambarde et commença à regarder. Il y avait en effet un autre bateau, des voiles noirs, mais aucun pavillon qui flottait au vent. Nienna fit une moue.

«Il n’y a pas de pavillon…De toute façon, on s’en fiche… faite en sorte que l’on arrive en premier…»

HJ: Désolé je l'ai fini vite fait j'ai des gens chez moi ce week-end Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attaque en Mer   Mar 11 Aoû - 7:56

Dans l’eau trouble, volait le corbeau … Sous le ciel gris, sa plume noire prenait le vent pour avancer à toute allure. Un corbeau de bois sombre, des serres acérées tranchant les flots. Tout le monde s’activaient sur le pont pour faire avancer le Raven’s vers ma proie. On avait mûrement choisis convoi royal, Tridias et moi … Ce convoi Argentois gardait suffisamment d’or pour acheter les matériaux nécessaire à notre entreprise de bâtir une base sur une île proche du désert, dont le climat entre tropical et tempéré permettait l’agriculture. Le navire avait du mal à contenir tous ceux qui avait rejoint ma cause, du coup on à décider d’installer une partie des gens sur l’île et de prendre les combattant sur le Raven’s Dawn pour assurer la réussite des coups que je faisais. C’est ainsi que j’avais planifié l’abordage de L’Aigle d’Argent un navire royal, avec une bonne sécurité. Tout devait être simple dans la mesure où je pouvais aisément contrer leurs sécurités avec mes hommes et mon navire. Une tempête s’annonça en début de matinée. Cela était une bonne nouvelle pour les abordages car de un ça rendait le navire adversaire plus vulnérable et ça soignait mon entrée.

Allant à vire allure sur les eaux je finis par remarquer le navire ciblé. La houle était violente mais ma détermination inébranlable alors qu’on voguait tel un corbeau filant sur les airs. Seulement je vis vite que le navire royal n’était pas seul et qu’un autre navire étrange s’approchait. Prenant l’outil de vision des marin nommé « longue-vue » je vis clairement que le navire était comme le miens … Des pirates … Je me penchais vers Tridias. « On est pas seul sur le coup ! Un second navire arrive à l’opposé ! » dis-je alors que Tridias hochait la tête. Nous devions arriver en premier.

Pendant ce temps-là sur l’autre navire, un marin scrutait le Raven’s Dawn avec la longue vue. Les marins s’affairait pour arriver le plus vite possible sur le navire royal qui lui aussi commençait à s’activer se voyant prendre par deux navire, dans deux direction opposée. Le jeune homme sursauta soudain, lâchant la longue vue. Il se précipita sur le pont supérieur pour aller voir son capitaine. « Capt’ain ! Capt’ain ! On a un souci ! » dit-il en s’arrêtant en face de la jeune fée. « L’navire là-bas c’est le corbeau ! » s’écria-t-il alors que le navire en question fendait la mer en deux, l’éperon en avant. « Il paraît que c’est l’équipage le plus redoutable qui existe ! Tous des machines à tuer ! » dit le marin. Soudain le Raven’s Dawn vira de bord et s’immobilisa.

Moi de mon côté je levais un bras. Mes marins préparaient mon nouvel ajout. Baissant soudainement le bras ils déchargèrent les petites balistes dont les munitions volèrent un instant dans les cieux avant de s’abattre sur le navire libérant une légère explosion. Le navire royal ainsi attaqué ne pus rien faire quand le Raven’s reprit le chemin et l’éperonna violemment. Yornnir lui sans attendre sauta sur le pont inférieur ennemis et regarda les garde royaux le menacer de leurs épées. « Bonsoir … » dit-il simplement en sortant doucement sa lame.

Revenir en haut Aller en bas
 
Attaque en Mer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» L'attaque orque
» Attaque d'un camp orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du premier forum :: RPs d'Enkidiev-
Sauter vers: