Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Rencontre diplomatique. (PV sa majester)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rencontre diplomatique. (PV sa majester)   Jeu 27 Aoû - 14:18

Je venais de passer plusieurs semaines en mer à naviguer sans jamais croiser d'autre navire sur ma route, même si au fond je m'y attendant, après tout, les navires marchant était très rare et ceux de pêche ne m'intéressais pas vraiment, voler du poisson... non merci. Malgré toute la journée d'aujourd'hui, annonçais ses couleurs de façon plutôt magistral. La reine du royaume de diamant qui demandait à un simple pirate comme moi de la rencontrer, on ne voyais certainement pas sa tous les jours. Malgré le fait que je sente très bien que c'était en quelque sorte un piège, car oui j'étais quelque peu connu, je me voyais mal refuser, si sa ce trouvais elle me proposerait du travaille. Non pas que moi ou mon équipage manquions de quoi que ce soit loin de la, mais j'étais exaspéré de toujours me tourner les pouces.

Lorsque nous mit un pied à terre j'avais déjà enfilé mes plus beaux habit, un habit rouge et noir avec un tricorne fait sur mesure et des bottes toutes neuve. En plus de mon plus beau sabre qui j'avais enfiler à ma ceinture. En me regardant dans le miroir je ne pus qu'éclater de rire. Qu'elle sensation étrange..... Comparer au pirate sanguinaire que j'étais réellement c'était tout un changement! Pas en mal je dois quand même dire, j'avais fière allure dans cet accoutrement. Du moins pour aller voir une reine qui était aussi la général des forces armées du royaumes, c'était la moindre des choses, je ne pouvais pas aller la voir comme sa habillé n'importe comment.

c'est lorsque le soleil commençais à pointer à sont zénith que j'ai atteint le château.... ou plutôt une forteresse. Je ne mis quelque quelque minute avant d'atteindre la salle du trône, comme si tous les gardes de la place c'était donné le mot pour disparaitre... quoi que ce n'était pas plus mal au fond. Je cognais à la porte et lorsque j'attendis la réponse d'entrer j'entrai. La reine était sublime, avec une armure de plate qui recouvrais sa poitrine et une partie de ses jambes, en dévoilant quand même ses courbes féminines. Je m'incline devant elle ne songeant que cet idiot de roi avait de la chance d'avoir une véritable déesse de la guerre comme reine.

Bonjours votre majestés, je suis Rorkir le capitaine de silverwood

Je me releva en la fixant droit dans les yeux, elle représentait parfaitement ce que j'attendais d'elle, une beauter froide et autoritaire qui glaçait sur place et avait du briser bien des cœurs. Malgré tout je me demandais toujours le pourquoi du comment. J'avais entendu dire que le roi est souffrent, mais j'espérais qu'elle ne voyait pas en moi un futur assassin pour sont très chère mari. J'étais un pirate, mais pas un assassin, bon les deux s'équivale peut-être, mais tuer un roi c'était avoir le continant complet à dos, non merci très honnêtement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre diplomatique. (PV sa majester)   Jeu 27 Aoû - 15:31

Quelques mois après le mariage royal, Aloran n'avait eu guerre de la chance, comme si le destin lui en voulait, et ce, personnellement, il avait attrapé une grippe, il avait toussé assez vilement, et ce, assez longtemps, le seul choix logique avait été de le laisser seul, car j'avais vu d'autre serviteur tombé malade à cause de ça, le même mal, j'avais eu de la chance de ne pas l'attraper moi aussi, mais grâce aux dieux, il a survécus pour mourir d'une façon assez peu commune, car certains servant n'on pas survécus a cette grippe et les conseillé ont décider d'économiser en leur creusant une fosse commune assez profonde et le roi s'est cassé le cou en tombant dans la fosse au mort, nous l'avons remonté et lui avons fait les derniers hommages , c'est franchement triste qu'il sois mort si jeune, j'en ai pleuré un sacré bout de temps, j'avais appris a l'aimer avec le temps. Point positif de l'histoire : j'avais maintenant l'héritage de sa famille pour moi, un royaume où je pouvais régner, en plus avec l'arrivé d'un ennemie légendaire, il fallait renforcer les défenses aux plus vite, je voulais que si le continent tombe que mon royaume soit le dernier a tomber face à cet ennemi, je n'avais pas laissé le chagrin m'empêcher de décider des actions que j'allais entreprendre : les ordres donnés ont été de : commencer à faire des réserves de nourriture au cas où un ennemi assiégerait nos murs, de renforcer les murs, de construire des trébuchets a contre-poids défensif pour contrer diverses armes de siège, des balistes pour abattre les reptiles volants, s'ils croyaient que les dragons me faisaient peur, franchement, ils avaient tort et ils ne s'imaginaient pas à quel point de recruter plus de soldats, de mineur, de forgeron et de prolonger l'entrainement des recrues pour leur laisser le temps d'atteindre les capacité physique minimal requis. Maintenant plus qu'un problème a réglé : les navires, je savais. L'ordre d'émeraude avait décidé de reprendre du service ? Génial, mais pas chez nous, je réglerais mes problèmes moi-même le plus que possible, mais ils restaient des alliés de poids en cas d'invasion extérieur à cause de leurs pouvoirs magique.

Revenons-en à notre problème de bateau, je savais qu'il y avait des pirates et qu'en ce genre de circonstance, les mettre du côté d'un bien commun serait utile, ce qu'ils voulaient était de l'or ? Pas de problème et en plus de ça, je transformerais son navire en véritable forteresse flottante, qui est le son ? Rokir, j'avais eu son nom grâce à un espion et une campagne de recrutement, si l'espion me l'avait référé, c'était qu'il était un type bien malgré les activité criminel, même que les activité criminel étaient un plus, car s'il pillait avec le peu qu'il disposait, si je transformais son navire en navire de guerre et que je lui donnais des hommes supplémentaires, il ferait un carnage parmi la flottes ennemie qui disposait de beaucoup de navire de guerre, Zénor disposait d'un port, si je pouvais rendre Rokir Légal là bas, ça serait stratégique, s'il montrait une efficacité respectable, il pourrait même devenir amiral d'une flotte a nos couleurs. Ce que j'allais proposer a Rokir en échange de ses services ? Simple : des guerriers endurcirent, un plus gros navire avec une coque renforcé dont il supervisera la construction, un trébuchet, trois balistes opérationnelles sur le navire... Et de l'or, car avec un pirate, rien ne va sans un peu d'or, j'avais l'intention de combattre la peur par la peur, car aucun ennemi ne pouvait prévoir une riposte de même stratégie. J'ai pris le temps de bien me préparer aujourd'hui, car je savais qu'il était arrivé, mes conseillers ne voyaient pas plus loin que le bout de son nez, et critiquaient l'idée d'embaucher des pirates contre un ennemie dont nous savions presque rien, je leur avais bien dit : les pirates sont aussi sournois que nos ennemies, aussi imprévisibles et fidèles s'ils peuvent gagner leur vie et en plus, l'ennemie ne pouvait pas les embaucher, car la langue ennemie était un charabia incompréhensible. J'avais dit de ne pas surveiller la salle du trône, j'allais le recevoir dans ma chambre, lieux plus personnels qui mettraient l'invité en confiance, il frappa enfin à la porte, il était bien habiller, il avait fait ce qu'il pouvait, il était très bel homme, je l'étudiai quelques secondes du regard quand il respecta le protocole de s'agenouiller devant la royauté, protocole ridicule et me donner le titre de majesté, encore un truc a le con fait pour gonfler l'orgueil des grands rois. Je lui dis d'une voix relativement neutre :

-Vous pouvez vous relever et m'appeler par mon nom, je suis une guerrière avant d'être reine et vous êtes en retard dans les nouvelles, le roi est mort en tombant dans une fosse commune après avoir survécu a une mal étrange, bref. Je serais plus que directe, car j'ai besoin de réponse très tôt, car comme vous savez les légendes sont vrai, les dompteurs de lézard géant, leur armée et tout ce bordel arrivent ici et revendiquent nos terres ce que j'offre en échange de l'allégeance de tes hommes : un plus gros navire, tu garderas l'ancien, ce qui veut dire plus d'homme, de l'or et des armes de siège capable abattre des dragon sur chacun de tes navires, ton mandat sera de couler les navires aux couleurs d'Irianeth , donc tu ne couleras rien des navires du continent,. Si tu acceptes, tu pourras aussi superviser la construction de ton propre navire, qui se fera a l'endroit de ton choix. Cette offre est bien alléchante, mais sache que la trahison sera punie par la mort, donc, quel est ton choix Rokir? Sache que je ne te ferai rien si tu refuses, mais quel demant oserait refuser ? Ah et aussi... Ton salaire va aller avec ton efficacité, donc plus tu coules d'ennemie, plus tu as d'or et en temps de paix tes hommes et toi auras ce dont vous aurez besoin pour vivre a condition de travailler.

Je restai la a attendre la réponse du pirate, allait-il devenir corsaire ou rester pirate ? Bref, mon loup l'observa, sans grogner et sans s'approcher de lui, il savait ce que j'attendais de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre diplomatique. (PV sa majester)   Sam 5 Sep - 15:25

Je ricanai dans ma barbe que je n’avais pas et regarda la reine dans les yeux, comme elle me l’avait demandé je la traitais non plus comme une reine, mais comme un soldat. Je pris quelque seconde pour regarder autour de moi avant de répondre, effectivement sa chambre ressemblais plutôt à celle de grande officier de carrière plutôt qu’a une simple reine, mais dans un sens c’était le cas. Ce qui m’étonnait malgré tout c’était que la mort du roi ne semblait pas l’affecter plus que ça. En même temps, c’était tout vue, les mariages arranger ou l’amour ne veux rien dire, seul le pouvoir politique a de l’importance. Je ne savais pas comment on pouvait vivre ainsi, mais après tout je ne faisais pas partie de ce monde et je n’avais aucune envie d’en faire partie. J’étais un pirate et mon allégeance allait à la personne qui m’avait donné une chance dans la vie, mon amiral, que je représentais ici.

-Votre offre m’intéresse énormément Elasaria, malheureusement je ne peux prendre de décision moi-même, surtout pas ce genre de décision vue que je dépends moi-même de quelqu’un, mais si je suis très libre, ce genre de désistions ne me revient malheureusement pas.

Je lui fis mon plus beau sourire en ajustant mon costume d’apparat. Ma réponse ne semblais malheureusement pas lui plaire, mais c’était ainsi, je faisais partie d’un empire très spécial et j’avais juré allégeance à cette empire alors je ne pouvais pas partir de mon compter comme sa… même si c’est ce que j’avais fait un peu fait ça. Je restais un pirate si l’une des reines les plus belle du continent me demandais une audience je ne pouvais pas refuser. Et puis une partie de moi-même me lançais un signal lorsque j’appris que le roi était mort, mais je me repris immédiatement, draguais la royauté c’était un plan pour finir dans les donjons du château. Je m’inclinai devant la reine avec un petit sourire sarcastique vue qu’elle m’avait demandé de ne plus le faire et je me relevai en disant.

-Et votre offre à quelque chose… deux autre navire comme le miens en plus du navire de guerre me serais très utile majesté.

Je fis rouler ce mot entre ma langue comme si je voulais la narguer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre diplomatique. (PV sa majester)   Mar 13 Oct - 12:52

Je souriais, la base de l'offre intéressait le représentant des pirates, pas juste un peu intéressant, je me demandais ce qu'Irianeth allait penser du fait de se faire pilonner durant leur traverser océanique , ils allaient devoir se préparer pas avec leur navire de transport habituel mais avec des navires de guerres, le prix des navire de guerre allait certainement leur coûter cher sans dire le prix des hommes et des navires perdu jusqu'a adaptation, surtout que Enkidiev n'est pas réputer pour la défense maritime, le fait d'avoir une "marine" a mon royaume allait grandement nous aider a garder nos terres et a saccager les leur, car si ils venait nous ré-attaquer et que l'attaque se faisait arrêter avant leur arriver, l'option d'attaquer leurs port et chantier navale était plus qu'une option, mais je voyais bien le style de combat de cet homme: rapide et frappe a la bonne place, comment je le savait? Le style de son navire, petit, rapide, difficile a viser et frappe fort avant de se pousser en toute vitesse alors que l'ennemie est encore sous le choc de la surprise, les guérillas on toujours été le meilleur outil en guerre pour minimiser les pertes et ses pirates en étaient une preuve vivante, victime nombreuse et perte très petite malgré la toute puissance des royaumes qui les détestaient et qui les traquaient et ce depuis longtemps et jamais on avaient réussis a les détruire , maintenant ils étaient dans le même bateau que nous: se battre ou mourir, car contrairement a nous, Irianeth allait tuer sans filtrer les innocents et les autres.  

Il se croyait malin, il semblait me narguer, mais en plus il ne pouvait pas me dire si il pouvait accepter ou pas, donc un sbire dans une longue chaîne? Surement, mais alors le "patron" n'avait pas juger bon de venir ou il se tenait pas au parfum des nouvelle importante, une rencontre diplomatique ou ils seraient payer pour faire couler des navires étaient pourtant intéressante, ou alors il n'avait pas reçu le message, la règle numéro un d'un bon patron est de tout savoir, avoir des yeux et des oreilles partout , c'est exactement ce que le patron n'avait pas, car il serait logiquement ici. Cet homme, je pourrait le convertir, il n'avait rien d'extraordinaire, selon mon espion, il aimait l'or, les femmes, mais il ne pouvait pas partager ainsi mon lit, car si un pirate devenait roi, sa poserait problèmes aux yeux du peuples. Il était beau mais non, je ne voulais pas mon peuple a dos non plus, déjà qu'ils avaient eu du mal a apprivoiser l'idée que l'ancien roi apprivoise quelqu'un qui n'était pas de sang royale, je devais me montrer digne de la confiance que j'avait gagné, mon but était de les protéger et d'assurer leur prospérité et Irianeth était pour moi une menace a faire taire a tout jamais. Je pris alors parole, sa réponse ne me plaisait pas, mais que voulez-vous un sbire a toujours besoin de l'accord de son patron, mais pourquoi ne faisait t-il pas preuve d'initiative, lui et son patron allait avoir de l'or, un allier diplomatique et des vivres, dire oui était facile et pourquoi le boss ne serait-il pas content de savoir ça? si il disait oui, sa lui vaudrait même une jolie promotion. Je lui dis donc :

-Vous le pouvez, très cher, je en vois pas pourquoi votre patron vous en voudrait de lui annoncer un allier diplomatique, des vivres, de l'or et des navires tout neuf, pensez comme lui et imaginez de recevoir cette nouvelle, en tout cas, si l'un de mes hommes faisait ça, la promotion est une possibilité a envisager, tu vois ou je veux en venir, j'exige seulement qu'en échange de tout ça que vous couliez les navires Iranien  en approche de nos terre et en plus, votre avenir est certain, il y a donc rien a perdre, car les risque de nous couler nous ou les navires étranger est de toute façon le même, sauf que l'un des partie vous offre les moyens de couler et de piller l'autre. Les butin des pillage seront aussi a vous, j'en ai que faire de leur vivre, de savoir leur mort me satisfait amplement.

Il me fit une offre intelligente, il n'avait pas besoin de m'expliquer son plan, encore une foi, c'était pour les guérillas, sans que maintenant, ils auraient un truc assez gros pour couvrir les petit navire en fuite et aussi un centre pour donner les ordres aux autres. Il jouait avec moi? sans doute, mais si il voulait devenir roi, il allait devoir faire ses preuve et gagner la confiance du peuple, moi je savais qu'il me suiverait, je m'étais informer mais ce qui est du peuple, me suivrait-il si je lui faisait l'offre? j'en savait rien et sa serait un sujet a débat. Je lui dit donc pour les navire:

-J'aime ton sens de l'humour et tu sais que je peux, le problème est que toi tu ne peux pas dire oui, vois-tu. Mon armée me fait confiance, sauf les recrue qui me test a cause de mon jeune âge mais que veux-tu, se sont des imbécile heureux. Alors pourquoi me lances tu une offre si tu ne peux pas l'accepter ou la valider toi-même?

Je e savais la réponse ou du moins si il me disait autre chose, j'en serais surprise, j'attendit quand même sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre diplomatique. (PV sa majester)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre diplomatique. (PV sa majester)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De la Coutume Diplomatique Poitevine (Archives)
» LE RETOUR DE TU TUD PASSEPORT DIPLOMATIQUE EN POCHE
» Le passeport diplomatique de Duvalier et le jeu de Michel Martelly
» Une expédition diplomatique.
» Courrier diplomatique de la R.P. du Valdisky

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du premier forum :: RPs d'Enkidiev-
Sauter vers: