Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Chasse aux chattes [PV Noah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sheireen
Documentaliste
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 15/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 27 (Fév.)
Race: Elfe-fée
Âme soeur: Noah

MessageSujet: Chasse aux chattes [PV Noah]   Mar 16 Fév - 16:17

Nonchalamment allongée sur un confortable divan de velours, Sheireen savourait le silence de la bibliothèque, les yeux plongés dans un passionnant ouvrage de philosophie. Le calme de l’endroit était parfaitement adapté à la lecture sérieuse que nécessitaient de tels documents. Elle s’apprêtait à tourner la page qu’elle venait de finir lorsqu’une patte brune et orangée se posa sur son livre. Réalisant que c’était la sienne, elle soupira d’ennui. Avez-vous déjà vu un chat soupirer? C’est plutôt marrant, faut dire.

Voilà, c’était le genre de truc qui lui arrivait constamment. Lorsqu’elle était toute paisible, son corps se métamorphosait de lui-même, en bon petit chat calme. Elle gronda en essayant de tourner quand même la page, mais n’arriver qu’à la plisser et l’abimer. Comme c’était bien le dernier de ses désirs que de détruire un livre, elle se contraignit à descendre de son divan et s’éloigner du bouquin. Elle fit plusieurs fois le tour de la pièce, en essayant de calmer sa frustration, mais n’y arriva pas. Ainsi, dans cet état, il lui était impossible de reprendre forme originelle. Elle sortit donc de la Bibliothèque, espérant que l’air frais lui changerait les idées et qu’elle pourrait bientôt retrouver son calme.

Aussitôt la grande arche franchie, une demi-douzaine d’autres chats lui passèrent sous le nez, courant comme s’ils étaient possédés du démon. Aucun ne remarqua la petite chatte écaille-de-tortue, qui décida nonchalamment d’aller en direction inverse. Peu importait ce qu’ils fuyaient, ça ne la concernait pas. Elle n’avait pas peur des chiens, ni des cuisinières frustrées de s’être fait voler un poisson, car elle savait comment obtenir les grâces de l’un comme l’autre. Disons qu’elle était joueuse avec les chiens, et colleuse avec les humains, ce qui suffisait à lui épargner des courses effrénées dans le château pour fuir des ennemis. Elle n’en avait pas !

Au détour d’un couloir, elle découvrit finalement celui qui causait tout ce grabuge. N’était-ce pas le Prince Noah? Celui qu’on prétendait toujours en train de dormir?

*Sauf quand il chasse les chats* songea-t-elle en se rappela la passion de celui-ci, et elle comprit qu’il valait mieux ne pas traîner dans le coin, si elle voulait avoir la paix. Un beau petit rebord de fenêtre plein de chaleur du soleil, voilà ce qu’il lui fallait.

Sheireen espérait juste qu’il ne l’avait pas remarquée et qu’elle ne finirait pas prises enfermées dans une chambres à supporter d’incessantes cajoleries… Elle n’était pas d’humeur à ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah
Magicien(ne) errant(e)
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : Dans mon lit... Avec mes chats... 'Ne nuit...

Feuille de personnage
Âge: 30 ans
Race: Homme
Âme soeur: Sheireen

MessageSujet: Re: Chasse aux chattes [PV Noah]   Mar 16 Fév - 19:39

Quelle horreur! C’était le drame, la tragédie, la catastrophe, le cataclysme, la fin du monde! Il n’y avait pas de mots pour décrire l’état de panique intérieur dans lequel se trouvait actuellement Noah alors qu’il détaillait du regard la pièce vide de tout félin. Pourtant, il y avait à peine cinq minutes, ils étaient tous là avec lui et maintenant ils avaient tous pris la poudre d’escampette et il s’était retrouvé seul. Mais où étaient passés ses petits chéris, ses petits trésors d’amour, ses adorables petites boules de poils? Qui avait bien pu venir entrouvrir la porte de sa chambre? Ou alors était-ce seulement lui qui l’avait tout simplement mal fermée? N’empêche, le résultat était le même! Bien sûr, Sloth n’avait aucune envie de les poursuivre, mais s’il ne le faisait pas, les pauvres bêtes ne pourraient plus ni être caressées, ni être couvertes d’affection et encore moins être cajolées! Que c’était triste! Pourquoi ne pas aller chercher du lait pour les attirer? Ah non, la cuisine était bien trop loin puisqu’elle se situait à l’autre bout du monde… Il se servirait de sa magie!

Comme pour se motiver, Sloth se tapota un peu les joues avant de se risquer à mettre le pied à l’extérieur. Pas la peine de prendre le temps de s’habiller, ce n’était qu’une pure perte de temps. Et puis, ça servait à quoi de s’habiller alors qu’il n’avait aucune intention d’aller à l’extérieur du château et encore moins de rencontrer qui que ce soit d'important? À moins que ses chats ne s’y trouvent… Quoique cela serait trop long et il avait déjà avancé de deux pas dans la seule direction qu’avaient pu emprunter les félins. Tant pis, il resterait en tenue de nuit bleu clair (incluant le petit bonnet qui allait avec), ce n’était pas plus grave que ça. Pour l’instant, il devait absolument retrouver Loulou, PatDeVelour, Taby, Pasha, Grisou et Timine! Il ne pouvait pas tous revenir et simplement l’aimer?

Il accéléra le pas lorsqu’il les vit passer au loin. Alors là, ils ne lui échapperaient pas! Et puis, plus vite il les rattraperait tous, plus vite il pourrait leur montrer son amour inconditionnel! Alors qu’il pourchassait le troupeau, le regard perçant de Noah ne put s’empêcher de remarquer un chat qui ne fuyait pas avec le reste. Mais bon, il allait certainement s’enfuir lui aussi et il devrait également le prendre en chasse. Sauf si… Sloth passa comme si de rien n'était à côté du félin avant de tendre les mains et d’utiliser son pouvoir de télékinésie pour le faire venir à lui et le porter jusque dans ses bras.

«Allez, viens ici toi! Tu sais que tu es tout mignon toi! Hein? Oui, oui tu le sais! Tu verras, je vais prendre soin de toi! Il faudrait aussi que je te trouve un nom! Que dirais-tu de Cassonade? Ou alors Cannelle? Ou peut-être Caramel!? Et toi t’en dis quoi?», demanda-t-il comme s’il espérait que le chat choisisse à sa place.


Dernière édition par Noah le Mer 17 Fév - 10:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheireen
Documentaliste
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 15/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 27 (Fév.)
Race: Elfe-fée
Âme soeur: Noah

MessageSujet: Re: Chasse aux chattes [PV Noah]   Mar 16 Fév - 21:18

Alors qu’elle marchait lentement pour ne pas attirer l’attention, la chatte qu’était devenue Sheireen sentit étrangement le sol sous ses pieds disparaître. Elle continuait de mettre une patte devant l’autre, mais ne touchait plus que le vide, ses petites menottes s’agitant inutilement en l’air. Effrayée, son poil s’hérissa tout entier sur son corps, lui donnant bientôt un air de caniche royal plutôt que de chatte. Un seul coup d’œil au sol lui confirma que le pire était arrivé : elle volait! Avait-elle vraiment un second pouvoir qui s’était déclenché tout bonnement sans raisons?

Finalement, elle fini par atterrir sur quelque chose de confortable et douillet, d’un bleu ciel un peu enfantin. Réalisant qu’elle trônait dans les bras du Princes Magicien Noah Sloth, vêtu de son éternel pyjama, elle soupira encore, se demanda dans quel plat elle s’était encore fourré les pieds. Ou les pattes, peu importe…

Ainsi donc, ça devait être lui que fuyait la demie douzaine de chats qui lui avait passé son le nez (ou le museau?) l’instant d’avant. Mais pourquoi fuyaient-ils quelque chose d’aussi douillets et gentil? Bon, elle avait un peu honte de profiter ainsi de la tendresse du Prince alors qu’il ignorait tout à fait qu’elle était une jeune noble à la recherche du grand amour, mais n’empêche que ça lui faisait une fleur de se faire faire la cours par un Prince, même si en réalité, il était seulement un fou des chats. Sous ses mots gentils, elle se mit à ronronner, se frottant la tête sur l’une des mains qui la tenait afin de se faire gratter les oreilles. Même sous sa forme humaine, elle aimait qu’on lui grattouille les oreilles…

Ok, les noms qu’il lui proposait étaient ridicules, et Sheireen protesta d’un miaulement négatif, ou s’entendait son mécontentement. Prise au piège dans ses bras, elle n’avait rien d’autre à faire que de faire la belle en espérant qu’il la cajole jusqu’à ce qu’elle retrouve une sérénité digne d’une chatte, alors elle pourrait redevenir elle-même…

Quoi que… le voulait-elle vraiment? Elle pourrait être châtiée si on apprenait qu’elle s’était joué de lui et avait profité du confort de ses appartements grâce à la magie. Parce que c’était là qu’il l’avait emmenée, dans ses appartements, la porte bien fermée si bien qu’elle ne pouvait plus partir maintenant.

Que faire? Jouer le jeu, ou se cacher jusqu’à retrouver son corps d’elfe-fée et s’enfuir après? Mais c’est que… Cette chaleur, et le calme dans cette pièce, tout était si agréable. Elle sauta sur un divan dès qu’elle en eut l’occasion et s’y allongea en se roulant sur le dos pour avoir des gratouillis sur le ventre.

Ah, ça par contre c’était un caprice de chatte. Elle ne faisait pas ça sous sa forme normale, non non…

-Miaawwwwwww roucoula-t-elle en se demandant comment elle pouvait bien communiquer avec lui dans cette situation.

Sheireen n’avait franchement jamais vérifié si elle était capable de communiquer par télépathie sous sa forme animale, étant donné qu’elle n’avait pas eut d’éducation magique, personne ne lui avait proposé ces tests, et elle-même n’y avait guère songé avant maintenant. Mais peut-être que ça, ça pourrait marcher…

***[Noah] Appelez-moi Sheireen, Prince Noah…*** s’essaya-t-elle en guettant son expression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah
Magicien(ne) errant(e)
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : Dans mon lit... Avec mes chats... 'Ne nuit...

Feuille de personnage
Âge: 30 ans
Race: Homme
Âme soeur: Sheireen

MessageSujet: Re: Chasse aux chattes [PV Noah]   Mer 17 Fév - 12:55

Bien content de pouvoir rajouter un chat à sa collection, Noah caressait le félin derrière les oreilles tout en reprenant la direction de ses appartements, délaissant les six autres à leur sort. Après tout, ils finiraient bien par revenir en voyant qu’il n’y avait pas meilleur que lui pour s’occuper d’eux, alors, pour l’instant, il pouvait bien s’occuper de son nouveau compagnon. Malheureusement, les noms qu’il proposa ne semblaient pas lui plaire puisqu’il lui parut protester comme s’il le comprenait. Oh, mais il avait affaire à un petit capricieux.

Tant pis, il finirait bien par trouver quelque chose à la hauteur de Sa Majesté le chat! Peut-être pourrait-il consulter des livres pour tenter de trouver un nom? Plus tard… Il venait d’arriver à sa chambre et l’idée de se taper le chemin jusqu’à la bibliothèque lui paraissait tellement long. Et puis, ne disait-on pas que le meilleur nom que l’on puisse donner à un animal de compagnie est celui qui provient du cœur?

Après s’être assuré que la porte de sa chambre soit bel et bien fermée et qu’il n’y avait aucun risque de fugue de la part du chat, Sloth le déposa sur le sol avant de se diriger vers l’armoire à la recherche de quelque chose. Lorsqu’il se retourna, il ne put s’empêcher de sourire à la vue de félin qui l’observait et qui ne demanda qu’à ce qu’il lui caresse le ventre, confortablement étendu sur le dos sur le divan. Mais c’est qu’il était trop mignon, surtout lorsqu’il miaulait ainsi. Comment ne pas craquer devant tant de ‘’cuteté’’?

S’agenouillant à ses côtés, il lui gratouilla le ventre tout en déposant quelques petites gâteries à ses côtés, au cas où il aurait un petit creux. Le magicien pourrait passer des heures et des heures ainsi à s’occuper de cette petite boule de poil qui ne demandait que de l’attention. Tout ce dont il avait besoin pour être heureux se trouvait actuellement dans cette pièce!

« Laisse-moi un peu de temps et je te promets de te trouver un nom qui t’ira à merveille! », lui chuchota-t-il.

C’est alors qu’il entendit une voix s’adresser à lui via son esprit. Sans trop faire le lien entre l’animal et cette voix, le prince, sans doute trop occupé à chercher quel nom il pourrait lui donner, ne fit que répéter discrètement ce qu’il avait entendu.

« Sheireen! Comme c’est joli comme nom… Sheireen », répéta-t-il tout en rêvassant avant de réaliser qu’il n’y avait que lui et la chatte dans la pièce et que ce n’était certes pas quelqu’un à l’extérieur qui lui avait parlé.

À la fois surpris et confus, il observa l’animal d’un air interrogateur, la bouche légèrement entre-ouverte, haussant le sourcil, le regardant dans les yeux. Est-ce que tout les chats pouvaient communiquer ainsi ou devenait-il tout simplement fou à vouloir passer trop de temps avec eux? À moins qu’il n’ait développé le pouvoir de comprendre ce que pensent les chats? Cette dernière option serait trop bien! Il devait s’en assurer!

« Tu peux communiquer? Mais tu es vraiment spéciale toi! Quoique c’est peut-être moi qui m’invente que tu parles… Mais tu me comprends, non? Je t'en pris, dit moi que je ne suis pas fou!! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheireen
Documentaliste
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 15/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 27 (Fév.)
Race: Elfe-fée
Âme soeur: Noah

MessageSujet: Re: Chasse aux chattes [PV Noah]   Mer 17 Fév - 21:16

Le Prince s’agenouilla par terre devant le divan pour répondre à la demande de Sheireen. Ohhh, comme c’était gratifiant d’avoir un membre de la Royauté qui obéissait à une simple noble (fut-elle aussi mignonne qu’elle, toutes formes confondues). Toutefois, la belle chatte leva le nez devant les gâteries qu’il lui proposait, elle ne s’était jamais intéressée à la bouffe pour chats, ce qu’ils devaient être malheureux d’être aussi mals nourris. Non, la nourriture d’animal, pas pour la jeune femme.

Alors que Noah semblait être en train de réfléchir au nom qu’il allait lui donner, la féline l’entendit nettement s’exclamer Sheireen, mais comme s’il venait d’avoir une illumination. Son pouvoir avait-il vraiment fonctionné? Il n’avait pas l’air de se demander pourquoi un chat lui parlait par télépathie, alors peut-être qu’il venait simplement de penser à la bibliothèque et voulait donner son nom, drôle de hasard, à elle justement! C’était presque offusquant, mais elle se mit tout de même à lui grimper dessus en ronronnant, pour montrer son approbation. Elle «faisait des pattes» sur son torse, sa seule façon de caresser quelqu’un, et osait même frotter son museau contre son visage comme dans un baiser. Tant qu’à être anonyme, aussi bien en profiter, le prince était si chaud et douillet! Et puis, jamais plus elle n’aurait l’occasion de profiter ainsi de l’appartement d’un Prince.

Sauf que finalement… il l’avait entendue. Oups. Elle avait réussis, et maintenant il allait bien se douter qu’il n’avait pas à faire à un chat ordinaire. Sauf que bêtement, il était en train de s’étonna qu’un chat communique avec un humain, et il semblait en train de croire qu’il devenait fou. Ne pouvant laisser Noah dans cet état sans se sentir coupable, elle lui répondit par le même moyen.

***[Noah] Non sir, vous n’êtes pas fou. Je ne suis pas une vraie chatte, j’ai simplement le pouvoir de me métamorphoser… Seulement, je n’arrive plus à retrouver mon vrai corps lorsque je ne suis pas bien calme. ***

À nouveau, elle se frotta contre lui en ronronnant, pour l’amadouer.

***Je ne voulais pas profiter de votre gentillesse, mais si vous pouviez m’aider à me calmer, je vous serais bien reconnaissante et je pourrais retourner travailler à la bibliothèque…*** le supplia-t-elle mentalement en espérant que l’amour que le Prince éprouverait pour les chats le ferait accepter. Sagement, elle se roula en boule sur ses genoux, et le regarda fixement de ses yeux félins pétillants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah
Magicien(ne) errant(e)
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : Dans mon lit... Avec mes chats... 'Ne nuit...

Feuille de personnage
Âge: 30 ans
Race: Homme
Âme soeur: Sheireen

MessageSujet: Re: Chasse aux chattes [PV Noah]   Sam 20 Fév - 21:56

Alors qu’il pensait avoir découvert un quelconque pouvoir lui permettant de comprendre le langage des chats et ainsi pouvoir communiquer avec eux, la chatte le contredisait en lui disant qu’elle n’était pas une vraie chatte et qu’elle était simplement métamorphosée ainsi et qu’elle était coincée sous cette forme. C’était donc seulement le pouvoir télépathique de Sheireen contrairement à ce que s’était inventé Sloth. Noah l’écoutait sans trop vraiment savoir ce qu’il pourrait faire pour l’aider. Devait-il la caresser jusqu’à ce qu’elle devienne sereine et puisse retrouver sa forme humaine? Ou simplement, tenter de la calmer par les mots, mais que pouvait-il dire qui puisse la calmer… Il aimerait bien que Sheireen demeure sous cette forme de félin pour qu’il puisse continuer à prendre ainsi soin d’elle, mais si elle n’était pas un vrai chat, il ne pouvait pas non plus la forcer. Que c’était cruel d’apprendre que le seul chat qui ne le fuyait pas n’en fût tout simplement pas un?

«Pourquoi faut-il que le seul chat qui accepte de se faire câliner n’en soit pas un? Je m’y prends si mal que ça?», murmura-t-il davantage pour lui-même.

Le chat se colla de nouveau contre lui tout en ronronnant, se montrant insistant. C’était tout simplement irrésistible et il ne put s’empêcher de lui caresser le dos ainsi que derrière les oreilles dès qu’elle s’installa en boule, sur lui. Elle était tellement mignonne et il savait qu’il ne pouvait rien lui refuser.

«Ferme les yeux… Imagine… Imagine… Le sable doux et chaud sous tes pattes et le bruit des vagues au loin qui viennent s’égarer sur la plage. Les chaleureux rayons du soleil qui effleurent délicatement ta peau. Tout près, il y a un petit boisé. En s’y approchant, on peut entendre le chant lointain des oiseaux, le bruissement des feuilles. En se dirigeant au cœur de cet endroit, on peut apercevoir un petit ruisseau où quelques animaux viennent s’abreuver…»

Sloth s’endormait presque alors qu’il venait de balancer un charabia de n’importe quoi. Si ses mots n’avaient pas d’effet sur le félin, ils en avaient sur lui en tout cas. En même temps, il ne lui fallait pas grand-chose pour s’endormir. Mais non, il n’allait pas s’endormir! Pas tant que Sheireen n’ait pas retrouvé sa forme humaine. Et si cela ne fonctionnait pas, et bien il pouvait peut-être faire un somme pour mieux réfléchir à tout cela et trouver une meilleure solution…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheireen
Documentaliste
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 15/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 27 (Fév.)
Race: Elfe-fée
Âme soeur: Noah

MessageSujet: Re: Chasse aux chattes [PV Noah]   Mar 23 Fév - 19:55

Oh, la profiteuse… Ainsi roulée sur les jambes du Prince, la jeune noble avait droit à des cajoleries qu’aucune femme de se royaume ne pouvait se venter d’obtenir de Noah, qui ne semblait par ailleurs fréquenter personne. C’était un homme si mystérieux et solitaire, pas étonnant qu’il aimait la compagnie des chats, cela collait parfaitement à son tempérament. Sheireen s’étonna de l’entendre s’ennuyer qu’aucun vrai chat acceptait ses câlins, il était pourtant si doux et gentil…

***[Noah] Ils ne savent pas ce qu’ils ratent…*** lui assura-t-elle en voulant le consoler, mais aussi vraiment parce qu’elle le pensait, elle s’était rarement sentie aussi bien de sa vie avec quelqu’un.

Le Magicien princier lui chuchotait des paroles douces, désirant vraiment l’aider à se calmer. Bien qu’elle n’avait jamais vu la plage de sa vie, n’étant guerre sortie de l’enceinte du château et de la ville environnante, elle n’eut aucune peine à s’imagine les images et les sensations qu’il lui décrivant, ce fiant autant sur les œuvres artistiques qu’elle avait trouvé aux archives représentants ladite plage qu’à son imagination fertile. Bientôt, elle n’était plus couchée sur Noah, mais sur un sable chaud, qui lui glissait entre les griffes, entre les doigts.

Lorsque Sheireen rouvrir les yeux, se fut parce qu’elle avait conscience de ressentir plus intensément que jamais la présence du Prince. Elle n’était plus seulement couchée sur ses jambes, mais étendue de tout son long sur le Magicien, que son poids, avait couché par terre. Les joues rougies, elle réalisa que chaque parcelle de son corps délicat était en contact avec celui de Noah, ce qui ne la laissait pas de glace. Elle voulut se relever, mais resta accrochée à son regard, et bien que tout à fait intimidée d’être en présence d’un membre de la royauté alors qu’elle n’était que de la famille Monik, la fée n’arrivait pas à s’en détacher.

-Excusez-moi  je dois vous faire mal souffla-t-elle d’une voix timide, sans pour autant trouver le moyen de se relever. Ils avaient beau être étendus par terre, jamais elle n’avait été aussi confortable de sa vie.

Bon. C’était Noah qui touchait le sol, pas elle, alors certes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah
Magicien(ne) errant(e)
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : Dans mon lit... Avec mes chats... 'Ne nuit...

Feuille de personnage
Âge: 30 ans
Race: Homme
Âme soeur: Sheireen

MessageSujet: Re: Chasse aux chattes [PV Noah]   Jeu 3 Mar - 13:03

Noah somnolait en caressant derrière les oreilles de la chatte qui ne demandait qu’à retrouver sa forme humaine. Elle comptait sur lui, l’homme étant sans aucun doute le plus paresseux du château, pour l’aider. Lui qui remettait sans cesse tout ce qu’il pourrait faire dans l’immédiat pour s’en débarrasser au plus vite au lendemain pour ensuite le remettre encore à plus tard pour que finalement quelqu’un d’autre le fasse à sa place et qu’il n’ait pas à le faire. Exception pour les chats! Et cette fois, ce n’était pas n’importe qui. C’était une chatte qui lui demandait de l’aide, alors il se devait de l’aider! Et si elle voulait retrouver son calme intérieur, il était sans doute le mieux placé pour lui en offrir. S’il ne s’endormait pas avant, évidemment.

Cependant, si elle ne se transformait pas bientôt en ce qu’elle disait être, il sentait qu’il allait s’endormir avant même d’avoir réussi sa mission. Tout dans cette pièce était trop calme pour le garder éveillé et il peinait à garder les yeux ouverts. Quand il avait ses chats, ils savaient le garder éveillé en miaulant et en jouant entre eux. Par contre, le félin de qui il s’occupait maintenant souhaitait le calme, alors c’était assez difficile pour Sloth de garder un œil ouvert.

Noah ne remarqua le succès de ce qu’il tentait de faire que lorsqu’il se sentit basculer par en arrière. Ou plutôt, soyons sincères, lorsque sa tête heurta douloureusement le sol. Le choc, ou plutôt le poids qu’il ressentait sur lui, lui fit immédiatement garder les yeux ouverts. Ce n’était plus un chat qui reposait sur ses genoux, mais une jeune femme qui se retrouvait désormais étendue sur lui. Et dire qu’il avait douté de sa réussite et qu’il allait abandonner en se laissant emporter dans les bras de Morphée, finalement, il avait bien fait de lutter un peu contre le sommeil.

Noah pensa qu’elle allait se relever, mais leurs regards se croisèrent et elle s’excusa, tout simplement tout en demeurant sur lui. Son regard plongé dans celui de la jeune femme, Sloth ne se rendait même pas compte de l’inconfortabilité du sol sur lequel il s’était retrouvé étendu malgré lui, et elle n’était pas la seule dont les joues rougissaient.

«N… non, ce… ça va…». Aussi étrange que cela puisse paraître, il se sentait étrangement confortable malgré le plancher dur sous lui. Peut-être était-ce Sheireen qui le lui faisait oublier et qui lui donnait l’impression d’être sur quelque chose de moelleux comme un petit nuage.

«Ton visage m’est familier…», murmura-t-il en saisissant l’une de ses longues mèches de cheveux bruns foncés, accrochant légèrement sa joue au passage, pour jouer délicatement avec, toujours perdu dans ses yeux magnifiques. «Sheireen… Tu m'as dit travailler à la bibliothèque, et bien je devrai m'y rendre plus souvent, et pas seulement pour y chasser les petits félins qui me fuit.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheireen
Documentaliste
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 15/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 27 (Fév.)
Race: Elfe-fée
Âme soeur: Noah

MessageSujet: Re: Chasse aux chattes [PV Noah]   Sam 5 Mar - 19:59

Le prince s’était presque endormit sur le plancher lorsque l’elfe-fée avait repris sa forme normale, bien que dans la plus inconfortable des positions. Sheireen était impressionnée par ce calme que démontrait Noah aussi aisément, il était tellement doux et serein, on eut cru qu’ainsi rien ne pouvait l’atteindre. Si certains l’accusaient d’être paresseux, pour la bibliothécaire c’était plutôt une force qu’elle voyait dans cette facilité d’oublier le stress et d’être reposé en tout temps.

Même d’être écrasé contre le plancher ne semblait pas l’offusquer, comme s’il pouvait être confortable à tout moment. Devenu aussi rouge de timidité qu’elle l’était, Noah lui assura qu’il était bien, ce qui enleva encore davantage le peu de volonté de Sheireen de le libérer de sa proximité, qui faisait vivement battre son cœur. Il se passa un long silence, que l’elfe-fée utilisa pour scruter les détails des traits magnifiques du prince, avant qu’il ne s’étonne de reconnaître son visage à elle. La jeune femme eu un frisson lorsqu’il attrapa une mèche de sa chevelure qui lui frôlait le visage, puisqu’il lui toucha doucement la joue au passage. Leurs yeux sombre, presque noirs pour Sheireen et légèrement vert pour Noah, ne se quittaient plus, alors que la timidité d’amenuisait peu à peu.

Elle osa un sourire franc et plein du bonheur innocent dont elle seule savait faire preuve, lorsque le Prince de Shola assura qu’il se rendrait plus souvent à la bibliothèque, puisqu’elle avait dit y travailler.

-Vous me flattez, Mon Prince. chuchota-t-elle en baissant les yeux, mais sans rougir cette fois. Cela ne dura d’ailleurs qu’une seconde, pour qu’elle se raccroche au regard tendre de Noah. Je serais honorée que vous veniez me tenir compagnie à la bibliothèque, les journées sont parfois bien longues lorsqu’on est seule…

En fait, elle adorait la solitude et le calme, son travaille lui permettait de lire à loisir tout en n’étant que rarement dérangée. On pouvait presque dire que Sheireen n’avait pas vraiment de travail, mais une passion qui l’a payait! Oh, il ne manquait pas de choses à faire à la bibliothèque, encore moins pour les archives royales, mais tout le temps de qualité qu’elle passait dans ce lieu de savoir et de silence valait le quadruple de son salaire. Sauf que Noah était différent des autres, il ne la dérangerait pas, au contraire, probable que ça présence accentuerait l’impression de calme que dégageait cette grande pièce.

Pensant qu’elle avait suffisamment abusé des convenances, Sheireen se releva lentement, abandonnant à regret le corps chaud qui reposait sous elle et le souffle régulier du Prince qui la rassurait. L’elfe-fée n’en avait pas envie, mais il le fallait, si quelqu’un les surprenait, elle ruinera sa réputation et celle de son père, tout en gâchant ses chances d’être mariée à un bon parti. Sa mèche de cheveux soyeuse glissa entre les doigts de Noah comme du satin, et elle sentit un manque de ne plus être touchée maintenant qu’elle s’était remise debout. Ainsi, tendit-elle la main pour aider le bel homme à se relever, non parce qu’elle crut qu’il en avait besoin, mais pour sentir à nouveau son contact.

-Je ne voudrais pas que vous pensiez que je veux profiter de la situation, je devrais même retourner travailler… Mais votre compagnie m’est particulièrement agréable, je me sens, en votre compagnie, comme s’il n’y avait plus aucun soucis en ce monde. Je sais qu’une dame ne devrait pas être si directe, toutefois je ne peux m’empêcher de vous avouer que vous ne me laisser pas indifférente, et bien que nous venions tout juste de nous rencontrer, c’est comme si je vous connaissais déjà.

Au moins, la rougeur de la timidité eut la décence de revenir hanter ses joues, il ne fallait surtout pas qu’elle passe pour une dragueuse, et puis c’était le devoir des hommes de faire la cour, pas l’inverse! Sheireen avait cet étrange sentiment que, si elle ne disait pas ce qu’elle avait sur le cœur, elle ne trouverait jamais le moyen de le faire après. Avec son père qui lui demandait chaque jour si elle avait arrêté sa décision sur les nombreux soupirants lui ayant envoyé des cadeaux, elle craignait qu’elle doive choisir un époux trop rapidement pour avoir la chance de considérer Noah comme un prétendant. Parce qu’il lui semblait évident qu’elle ne le laissait pas indifférent elle non plus, il l’avait laissé l’écraser pour le simple plaisir de sa proximité. Mais alors, comment lui dire que le temps pressait sans donner l’impression qu’elle voulait le forcer à se décider, lui, alors qu’il était prince et qu’il ne lui devait rien du tout? Après tout, aucun des présents qu’elle avait reçu n’était signé par Noah

-Les chats qui vous fuient ne savent pas ce qu’ils ratent, mon Prince. Votre calme et votre bonté est absolument remarquable, et je ne serai pas des félins qui chercheront à éviter votre compagnie, je le promet. sourie-t-elle avec un brin d’amusement, mais juste assez pour ne pas avoir l’air coquine non plus. Je pourrais rester ainsi toute ma vie, si cela m’était permis, hélas… votre sœur la Princesse Ava ne me paie pas pour être en votre compagnie je le regrette, mais j’espère beaucoup que vous m’accorderez le bonheur de vous revoir hors de mes heures de travail? Au moins, si je suis occupée à faire connaissance avec un homme, mon père cessera de me questionner à savoir si j’ai choisis un fiancé parmi mes prétendants. C’est qu’aucun d’eux ne m’intéresse vraiment, je le crains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah
Magicien(ne) errant(e)
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : Dans mon lit... Avec mes chats... 'Ne nuit...

Feuille de personnage
Âge: 30 ans
Race: Homme
Âme soeur: Sheireen

MessageSujet: Re: Chasse aux chattes [PV Noah]   Mar 8 Mar - 14:30

S’il le pouvait, il resterait dans cette position toute la journée malgré toutes les courbatures que cela risquerait d’entrainer, après tout, c’était lui qui se retrouvait à faire le matelas. Mais bon, toutes bonnes choses ont une fin et il était tout naturel que Sheireen finisse par se détacher de lui et se relever. Déjà, Sloth commençait à regretter l’absence de son corps frêle contre le sien. Il avait envie de prendre délicatement les mains pour la ramener doucement contre lui. Il laissa sa mèche glisser tout doucement de sa main. À peine venaient-ils de se séparer déjà que sa présence contre lui, lui manqua, mais il était tout de même heureux d’apprendre qu’elle serait honorée qu’il lui tienne compagnie durant son travail.

Ce qu’il lui avait dit sur le fait de disait était sincère (et il devra certainement se botter fortement les fesses pour tenir parole). La jeune femme l’attirait d’une étrange façon et il se sentait bien avec elle. Il avait l’impression que tout un flot de sentiments inconnus l’envahissait tout d’un coup lorsque ses yeux se portaient sur elle. Était-ce cela le coup de foudre? Il n’en savait rien. Il fut flatté de savoir qu’elle voudrait bien de sa compagnie en son lieu de travail et il accepta volontiers la main qu’elle lui tendait pour l’aider se relever.

« Je suis flatté par tant de compliments à mon égard. Cela me touche, tu sais. Et je ne suis pas non plus indifférent à ta compagnie. J’ai envie de te connaitre davantage. Et je suis ravi de savoir que tu seras de celle qui ne me fuira pas, j’aurais été vexé du contraire. Pour une fois qu’un félin affirme être bien en ma compagnie, je serai inconsolable s’il tente de l’éviter. », dit-il avec un clin d’œil.

Il était vrai que sa sœur ne serait pas très contente de savoir la bibliothécaire absente de son lieu de travail aussi longtemps. Mais l’envie de la quitter dans l’immédiat ne lui plaisait pas, il aimerait passer encore plus de temps avec elle.

« Me feras-tu l’honneur de te raccompagner jusqu’à la bibliothèque? », proposa-t-il.

Puis, il repensa au fait qu’elle lui parle de ses prétendants. Ainsi donc elle en avait déjà plusieurs. Et son père souhaitait qu’elle en choisisse un rapidement avec qui elle se fiancera? Mais si aucun d’entre eux n’avait réussi à lui ravir son cœur, alors pourquoi devait-elle absolument choisir celui qu’elle épousera?

« Il ne faudrait pas que ce soit la seul raison pour la quelle tu accepte de passer du temps avec moi, et puis peut-être voudra-t-il en savoir d'avantage sur l'homme que tu fréquente? Donc... dois-je en conclure que la liste de tes prétendants est potentiellement longue? Et qu’aucun d’entre eux ne te plait? Pas un seul? », demanda-t-il. « Et bien, que devra faire un homme s’il souhaite ravir ton cœur? Pour se démarquer des autres et pour que tu puisses te dire que ce sera lui que ton cœur choisira? »

Elle devait surement déjà avoir reçu mont et merveille de trésors, ainsi que de choses plus ou moins utiles d’hommes plus ou moins sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheireen
Documentaliste
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 15/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 27 (Fév.)
Race: Elfe-fée
Âme soeur: Noah

MessageSujet: Re: Chasse aux chattes [PV Noah]   Mar 15 Mar - 19:58

Bien qu’elle ne fut pas bien difficile à battre en tant qu’elfe-fée, Sheireen s’étonna de voir que Noah la dépassait d’une bonne tête. Était-ce elle qui était si petite ou tous les autres étaient vraiment des géants? La documentaliste cru qu’elle allait fondre lorsqu’il lui ^dit que son intérêt était réciproque, souhaitant en connaître davantage sur elle. Mais rien ne lui avait encore donné si chaud que son clin d’oeil, charmeur à souhait. Elle eut besoin de s'agripper à la main qu’elle n’avait pas lâchée pour s’assurer que tout cela était réel, et pour ne pas tomber dans les pommes.

Sheireen ne réussit qu’à hocher vivement de la tête lorsque Noah lui proposa de la raccompagner à la bibliothèque, ses mots restants coincés dans sa gorge, retenus par les sentiments d’amour et de bonheur qui se bousculaient dans son corps. À contre coeur, elle marcha en direction de la porte, sans avoir jamais lâché la main qu’elle lui avait prise et qu’elle serait toujours tendrement. Son autre main sur la poignée de la porte, elle hésitait à l’ouvrir et mettre un terme à ce moment magique.

Noah sembla s’inquiéter qu’elle ne passa du temps avec lui que pour occuper son père, qui de toute façon allait certainement vouloir le rencontrer. Sheireen écarquiller les yeux, ce n’était pas ce qu’elle avait voulu dire! Oh non, il ne fallait pas qu’il croit qu’elle voulait se servir de lui.

-Oh non, mon Prince, je souhaite passer du temps avec vous car ça me plait, vraiment, je disais cela simplement parce que je trouve formidable que cela arrange en même temps… d’autres problèmes…

Effectivement, des déclarations qu’elle avait reçues, aucunes ne l’avaient charmées. Oh, certes, elle s’était régalée des chocolats et avait savouré le parfum des fleurs, mais les expéditeurs de ses présents la laissaient de glace. À chacun, elle ne voyait que la convoitise de l’héritage qu’elle apportait, et non l’amour, comme elle croyait le lire dans le regard de Noah.

-Aucun, mon Prince. Je veux un homme qui m’aime pour ce que je suis, et non pour mon nom ou celui de mon père, et vous… elle rougit en baissant les yeux, se rendant compte qu’elle émettait des suppositions sur les pensées secrètes d’un homme qu’elle connaissait à peine. Enfin, vous ignoriez qui j’étais lorsque j’étais sous ma forme animale, et puisque vous avez dit que je ne vous laissais pas indifférente… J’ose espérer que c’est mon coeur qui vous attendrit, et non mon nom de famille.

La main de Sheireen triturait toujours la poignée de la porte, qu’elle n’arrivait pas à se résoudre d’ouvrir. Machinalement, elle faisait le même mouvement avec celle qui tenait la main de Noah, cherchant à y puiser l’inspiration pour les mots qui lui ferait ressentir tout son amour.

-Il se trouve qu’un homme a déjà fait exactement ce qu’il fallait pour ravir mon coeur, et que la seule chose qui lui assurerait que je le choisisse est qu’il me fasse la grande demande, parce que je lui dirais déjà oui… sans hésitations.

Sa main nerveuse fini par tourner la poignée de la porte, qui s’ouvrit silencieusement en laissant passer la lumière du couloir inondé par le soleil. En cet instant, Noah sembla absorber la lumière, qui l’entoura, blanche et vive, le rendant encore plus merveilleux aux yeux de la jeune femme. Était-ce son pouvoir de Magicien? Si Sheireen avait maintes fois lus des histoires sur les âmes soeurs, jamais elle n’avait imaginé que les Dieux lui offriraient le bonheur que le sien croise sa route. Oubliant sa timidité, elle avança bêtement ses doigts vers l’aura qui entourait le Prince de Shola, comme si elle pouvait la toucher pour s’assurer de sa réalité. S’étant ainsi inconsciemment rapprochée, leurs corps se touchaient presque, et lorsqu’elle leva la tête pour le regarder dans les yeux, leurs souffles se mêlèrent.

-Me permetteriez-vous, de vous appeler simplement Noah, mon Prince? chuchota-t-elle, craignant que de parler trop fort fasse fuir la lumière. Se sentant incapable de conserver ses yeux dans les siens sans rougir, elle les baissa pour regarder sa bouche, qu’elle regretta aussitôt. Ses propres lèvres tremblaient d’envie, maintenant, n’espérant qu’avoir le droit de s’y coller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah
Magicien(ne) errant(e)
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : Dans mon lit... Avec mes chats... 'Ne nuit...

Feuille de personnage
Âge: 30 ans
Race: Homme
Âme soeur: Sheireen

MessageSujet: Re: Chasse aux chattes [PV Noah]   Mer 23 Mar - 22:21

Noah fut soulagé de l’entendre dire que si elle voulait passer du temps avec lui, c’était parce que cela lui plaisait et non seulement parce que cela pourrait faire en sorte que son père la laisse un peu tranquille. Ainsi, il pouvait y voir un espoir qu’elle ne soit pas totalement fermée à lui. Mais que pourrait-il faire pour la séduire? Pour être certain d’avoir une chance.

Leurs mains étaient toujours liées l’une à l’autre, comme si les séparer leur demandait un effort sur humain. Son corps frôlait presque le sien, il était si près, un tout petit pas... Ses lèvres étaient si proches des siennes que leur souffle se mélangeait. Ses yeux s’étaient plongés dans les siens, déviant légèrement après qu’elle lui eut demandé la permission de l’appeler par son prénom et non par son titre.

« J’en serais honoré. », répondit-il sans trop élever la voix.

Elle était si belle entouré de ce halo de lumière. On aurait pu croire à une déesse. Noah pouvait comprendre qu’ils soient plusieurs à vouloir se l’arracher. Elle était tout simplement sublime. Cependant, elle risquait de lui échapper à tout moment. L’aimer pour ce qu’elle est… voilà ce qu’il faisait. Rien de plus. Devait-il oser déposer ses lèvres sur les siennes? Devait-il résister à la tentation ou alors se laisser aller?

De sa main libre, il saisit tout doucement le menton de Sheireen entre son pouce et son index, lui relevant délicatement la tête, cherchant à nouveau a croisé son regard. Il approcha davantage son visage du sien, lentement. Leurs lèvres se faisaient de plus en plus proche, son cœur battait de plus en plus vite. Combien de temps supporterait-il cette si faible distance?

Légèrement, il fit glisser sa main sur sa joue, la caressant alors qu’il laissa ses lèvres frôler celles de son âme sœur. Son cœur battait à tout rompre avant qu’il ne se décide à les poser sur les siennes, ressentant les frissons de ce doux contact dans tout son corps, réduisant à néant l’espace qu’il y avait entre eux. Dès lors il savait déjà qu’aucune autre femme ne pourrait lui plaire davantage que celle pour qui il avait développé de tendres sentiments.

« Voudrais-tu m’épouser? », lui susurra-t-il.

Usant de sa magie, il fit léviter un grelot dont il se servait pour amuser ses chats jusqu’à lui avant de le nouer autour du droit de celle avec qui il voulait passer le reste de sa vie. C’était peut-être idiot, mais hélas il ne cachait pas de bague dans sa chambre. Et puis, était-ce vraiment romantique de lui faire la grande demande entre sa chambre et le couloir, alors qu’il était toujours en pyjamas? Et si elle lui en voulait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheireen
Documentaliste
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 15/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 27 (Fév.)
Race: Elfe-fée
Âme soeur: Noah

MessageSujet: Re: Chasse aux chattes [PV Noah]   Jeu 24 Mar - 21:07

Rien ne comptait plus maintenant que l’instant présent. Le temps semblait s’être arrêté autour d’eux, flottants dans l’infini. Voilà ce qu’était l’amour, une éternité à s’aimer tendrement, les mains liées tout autant que leur âme. Même leur souffle se mêlaient, dans cette proximité toutefois infranchissable, parce que leur regard ne pouvaient se détacher pour permettre un baiser, si espéré soit-il…

-Noah… chuchota-t-elle en savourant la douceur de ce nom lorsqu’il roulait sur sa langue, puis elle sourit.

Il n’y avait rien d’autre à dire, leurs yeux parlant pour eux, là où les mots n’existent pas. Dans les iris vertes sombres du Prince de Shola, Sheireen aperçu alors une lueur qui le rendaient plus clair, qu’elle n’avait pas vue auparavant. Comprenant que c’était son reflet, entouré d’un halo de lumière, qu’elle voyait au travers de ce regard rappelant la forêt, l’elfe-fée sut alors qu’elle ne se trompait pas. Ils étaient bel et bien des âmes-sœurs, et malgré toutes les histoires qu’elle avait lues, elle s’étonna que ça puisse lui arriver. Comme si les belles choses ne pouvaient être que pour les autres…

Doucement, Noah attrapa son menton avec deux doigts, levant la tête de Sheireen pour qu’elle soit plus près de lui que jamais. Son cœur battant la chamade, la jeune femme se demandait encore s’il la trouverait trop vite en affaires si elle osait embrasser ses lèvres. La bouche du Prince lui faisait tellement envie que l’elfe-fée crut qu’elle allait craquer. Elle tremblait d’envie et son souffle s’accéléra sous l’émotion, jusqu’à ce qu’enfin le Prince embrasse ses lèvres tremblantes.

Ce baiser n’avait rien à voir avec celui qu’elle avait échangé, quelques semaines plus tôt, avec Mikhael. Ce Prince, auquel elle ne pensait déjà plus en comprenant qu’il n’allait pas lui demander sa main, n’avait pas la même tendresse que Noah. Le premier baiser de Sheireen avait été fougueux, puissant et osé, presque dangereux. Mais il avait aussi été maladroit et gênant. Avec son âme sœur, c’était différent. La passion n’était pas sauvage ou brusque, elle était fébrile. Dans cette proximité, l’elfe-fée sentait le cœur de Noah battre dans sa poitrine, collée contre la sienne, et il lui sembla que leur cœur battaient à l’unisson. Ce baiser, si pure, la confortait dans sa décision, prise sans même qu’une question ne soit posée. Ce baiser, franc et amoureux, ne pouvait être que le premier d’une longue série. Il était si beau er parfait, que Sheireen pensa qu’elle aurait pu écrire un roman sur cet unique baiser, comme les histoires romantiques qu’elle se plaisait à lire… un roman… ou au moins 164 mots… (Ok ok je sors)

-Oui, Noah, je veux t’épouser… répondit-elle à la question de son Prince, sitôt leurs lèvres séparées.

Sheireen ne pensa pas à la situation étrange qui entourait cette déclaration, alors que le magicien ne portait rien de plus glorieux qu’un pyjama et qu’elle s’était retrouvée par inadvertance dans son appartement à cause d’un mauvais tour de sa propre magie. Qu’il n’y avait pas de bague, pas de témoin… Elle ne pensa pas non plus qu’on ne pouvait tout simplement pas aimer après une si courte rencontre. Qu’on ne pouvait pas se fiancer dès le premier jour, que ce n’était pas convenable. C’est que la bibliothécaire s’en fichait éperdument.

Son âme-sœur ne tarda d’ailleurs pas à régler un des problèmes sus mentionnés, liant leur serment secret en nouant autour de son annulaire un fin ruban de satin au bout duquel tintait un grelot, certainement pour amuser les chats. Faisant office d’alliance, l’objet, quoi qu’étrange, réjouit Sheireen, car il constituait la promesse d’un futur mariage en la compagnie du Prince le plus tendre du Château. Oh, et parce qu’elle ne doutait pas qu’il lui achèterait une vraie bague…

-À mes oreilles, cela sonne aussi mélodieux que les cloches d’une cathédrale annonçant les nouveaux mariés… s’amusa Sheireen en agitant sa main pour faire tinter le grelot à chat. Je t’aime Noah.

Cette fois-ci, ce fut elle qui l’embrassa, goûtant avec plaisir la douceur de cette bouche amoureuse qui avait conquis son cœur. Et son âme.

[Baon, je pense qu’on a fini. On se marie et on fait des bébés?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chasse aux chattes [PV Noah]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chasse aux chattes [PV Noah]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3
» Tableau de chasse des crânes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: