Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dylan
Magicien(ne) Négociateur(trice)
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 24/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 25 ans (22 vamp)
Race: Humain
Âme soeur: Renata

MessageSujet: Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]   Mer 2 Mar - 22:51

Dylan tournait en rond comme un animal en cage. Il venait de passer l’équivalent d’une éternité plongé dans un bouquin pas tellement intéressant de magie, ce qui en résultait une bonne migraine. Et bon. En plus d’être souvent du genre endormant, la magie s’était fréquemment compliquée. Et lui, il n’avait pas l’ombre d’un grain de patience. Non. Et en plus, tous ses bla-bla-bla de magie, ça donne faim. Le premier qui ose dire que Dylan à toujours faim, fini cramer dans un coin et c’est une promesse !

Quoi qu’il en soit, il était encore au même point. Il était dans sa chambre, avec un mal de crâne et le ventre vide. Il soupira. Ce n’était vraiment pas l’heure du repas, mais pourtant il avait tellement faim qu’on aurait dit qu’il avait sauté tous les repas du mois. Ce n’était pas de sa faute, il était en pleine croissance ! Sauf que bon, ça ne réglait pas le problème il allait devoir allez à la cuisine. Il se sentait d’une paresse incommensurable. Mais ça, ce n’était pas nouveau. Il arrêta donc ses circonvolutions et s’étira.

« Allez… c’est pas comme si tu devais traverser le royaume! »

Il se mit donc en route. Ses bottes claquaient sur le sol du château alors qu’il se déplaçait dans les couloirs. Il aimait bien le son. C’était un de ses petits plaisirs de la vie. Entendre le son de ses pas. C’était un peu con, mais il aimait ça. Tout comme il adorait rêvasser dans un coin. Et si vous lui demandez à quoi il rêve, vous pouvez toujours courir pour avoir une réponse ! Ce n’est pas comme s’il allait vous avouer tout de go, qu’il se demandait parfois comment serait sa vie si son père et son oncle n’avaient pas eu de conflit. C’était utopique de penser qu’un jour tout redeviendrait comme avant… surtout maintenant… Mais il ne pouvait pas s’en empêcher, il avait foi en sa famille. Un jour, tout serait pour le mieux. Et si c’était séparé à tout jamais, et bien tant pis.

Il était presque rendu à la cuisine quand les beuglements l’atteignirent. Une voix de femme, à ne pas en douter. Et toute une voix mes amis ! Elle hurlait, telle une revenante. Dylan ne comprenait pas vraiment les paroles, mais il entendait le grabuge ! Il se dépêcha donc d’arriver pour voir la scène.

La cuisinière hurlait comme une possédée sur un canidé. Et pas n’importe lequel… Il lui semblait bien reconnaitre là, Yahto, le protecteur de sa petite sœur. Et il jouait au con en plus ! La femme lui gueulait de sortir et lui il faisait mine de ne rien comprendre. Il eut un petit rire, qu’il étouffa prestement. Hors de question de montrer qu’il était genre mort de rire intérieurement. Faut dire que la cuisinière avait un caractère assez exaspérant. C’est vrai ! Elle n’arrêtait pas de se plaindre dès qu’on mettait les pieds dans son antre. Ouais bon, elle ne gueulait pas autant avec lui, mais elle marmonnait ! Et il l’entendait ! Il se racla la gorge, comme s’il n’était pas là depuis un moment à les regarder.

Étrangement –ou pas- les hurlements de l’apocalypse cessèrent. Dylan fit son plus beau sourire. Celui qui fait un peu petit garçon absolument trop mignon à qui l'on ne peut rien refuser.

« Désolé de vous déranger, mais j’aurais faim. Pourrais-je avoir une de vos délicieuses tartes ma chère dame ? »

Oui, oui. Flagorneur. Mais il avait faim, ça se comprenait non ?  Eh puis, ce n’était pas vraiment de la flagornerie, les tartes… elles étaient vraiment excellentes !  

« T’en penses quoi Yahto ? Une tarte avec le mage reclus ? »

Bon pas vraiment reclus, mais il l’avait été toute la journée ! Et puis, ça ferrait probablement des vacances à tout le monde si la cuisinière arrêtait de gueuler sur le loup !

_________________

What makes heroic strife, to whet the assassin's knife
Or hunt a parent's life with bloody war.
- Ye Jacobite by Name, scotland traditional song
Thème couleur : #a30001 et musique : Bring me to life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahto
Soldat(e)
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 15/02/2016
Localisation : Pourquoi? Vous me cherchez?

Feuille de personnage
Âge: 27 ans
Race: Lycan
Âme soeur: Aemi, en quelque sorte

MessageSujet: Re: Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]   Jeu 3 Mar - 22:14

« SALE SAC À PUCES! BOULE DE POILS INFERNALE! CRÉTIN DE CABOT! SORS DE MA CUISINE IMMÉDIATEMENT!! ». Rosalya l’adorait, au fond d’elle. En fait, elle n’était juste pas au courant de toute l’affection qu’elle lui portait. Yahto, pour sa part, ADORAIT lui faire péter un câble. C’était plus fort que lui! « Un plomb sauté par la cuisinière par jour, éloigne le médecin pour toujours »… Ce n’était pas ça la devise? Bah il n’en avait rien à faire de toute façon, c’était trop distrayant pour qu’il songe même à arrêter un jour.

Assit au milieu de la cuisine sous forme lycane, le jeune homme observa la femme grassouillette le menacer de son terrible rouleau à pâte. Elle ne le frapperait pas. Elle avait beaucoup trop peur des représailles. Alors elle restait là en beuglant des insultes à n’en plus finir et en le menaçant des pires atrocités vides de sens. Ce qui était marrant, c’était que son teint, généralement rosé, devenait cramoisi en un temps record dès qu’elle le voyait. Parfois, il redoutait que ce dernier vire au bleu, puisqu’elle semblait rarement prendre son souffle.

- SORS IMMÉDIATEMENT, J’AI DIS! Ne vient surtout pas mettre ta sale truffe sur mes petits gâteaux et ton poils SUR MON RÔTI DE LARD COMME LA DERNIÈRE FOIS!

Charmante femme. Le cœur sur la main. Toujours. Prenant son air le plus niais, le lycan se roula sur les dos et grogna de satisfaction en se tortillant au sol. Puis, il se releva d’un coup et fit « le beau » pour l’immense exaspération de la femme. Elle tenta donc une nouvelle tactique : l’ignorance. Regardant ailleurs, elle pria visiblement le ciel afin que le garçon finisse par s’ennuyer et par quitter les lieux. En fait, il en profita davantage, étirant sa truffe en direction des pains chauds. Ils sentaient si bons! Ils avaient l’air si moelleux… Lentement, il ouvrit sa gueule en leur direction et regarda Rosalya du coin de l’œil. La tactique de cette dernière ne perdura que quelques instants, puisqu’elle se remit à beugler de plus belle.

- DÉGAAAAAAAAAAAAAAAAGE SALE CABOT!!

Yeah! Il avait encore réussi! Pour toute réponse, le lycan « donna la patte ». Il allait sortir le grand jeu (lire ici : se frotter l’arrière-train sur le plancher de pierres) quand soudain, un nouveau venu fit son apparition sur les lieux : le prince Dylan d’Alombria. Sans un mot de plus, Rosalya cessa brusquement ses jérémiades et déposa son rouleau à pâte sur sa surface de travail. Le jeune homme de 16 ans décocha son plus beau sourire et demanda poliment à avoir une tarte aux pommes. Oh??? Ça, c’était intéressant pour le lycan. Sur le qui-vive, le canidé opta pour une position assise et fixa le magicien de son regard doré. Il se lécha les babines alors que ledit dessert lui passa sous le nez, mais ne fit aucun mouvement, ne désirant pas embêter le frère aîné d’Aemi. Puis soudain, son vœu s’exauça : Dylan lui suggéra de partager l’excellentissime douceur en sa compagnie! OOOOOOOOOOOOOOOH. Bien sûr! Sans pouvoir contrôler quoi que ce soit, le canidé agita de la queue, signe imminent de son bonheur. Il se redressa ensuite sur ses pattes postérieures, salua Rosalya et sortit de la pièce. Sa chambre était tout près… il suffisait qu’il y fasse escale quelques minutes, le temps d’enfiler une tenue et il serait prêt.

Regardant Dylan, il pointa sa minuscule chambre et lui fit signe d’attendre. Fou de joie à l’idée de manger de la tarte, il trotta jusqu’à sa porte et l’ouvrit à la volée. Sans plus de cérémonie, il reprit forme humaine, s’approcha de sa commode et sortit un pantalon de cuir ainsi qu’une tunique bleu marine. Il enfila le tout sommairement puis sortit en claquant la paroi de bois derrière lui. Les mains dans les poches, le jeune homme de 18 ans s’approcha du prince avec un sourire.

- C’est gentil de m’inviter à partager votre casse-croûte, sir, fit-il joyeusement. La seule qu’il tutoyait dans ce château était Aemi. Cette dernière avait tenté de lui inculquer un minimum de bonnes manières et avait fini par lui faire comprendre que le « vouvoiement » était de mise dans la plupart des situations. Il n’était pas un cas si désespéré, au final! Où désirez-vous entamer la chose? Dans les jardins? Il fait une journée sublime.

Yahto ADORAIT être à l’extérieur. Mais si le prince se décrivait lui-même comme un « reclus »… est-ce que cela voulait dire qu’il préférerait rester à l’intérieur?

- Ou… on peut aller n’importe où ailleurs, si vous préférez. Tant que ce n’est pas la cuisine… Un jour, Rosalya va vraiment me faire la peau si je ne la ménage pas un peu! Sur ces propos, le garde du corps gloussa sans retenu.

Les bras derrière la tête (ce qui lui donnait un air nonchalant) le « chien de garde » attendit les indications du prince.

- J’espère honnêtement que ma présence ne vous embête pas trop… parfois, je suis réputé pour heu… « déplacer de l’air »? Du moins, c’est ce que les servantes disent… Dans tous les cas, n’hésitez pas à m’en faire part.

Et Aemi semblait d’accord sur ce point, par moment. Du moins, c’est un peu ce qu’elle laissait transparaître lorsqu’il ne tenait plus en place suite à un trop plein d’énergie. Bah, il était comme ça… c’était à prendre ou à laisser!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan
Magicien(ne) Négociateur(trice)
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 24/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 25 ans (22 vamp)
Race: Humain
Âme soeur: Renata

MessageSujet: Re: Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]   Ven 4 Mar - 16:34

Dylan avait suivi le canidé jusqu’à la chambre de celui-ci avec sa précieuse tarte dans les mains. Les arômes lui chatouillaient les narines et franchement il espérait que le garde du corps de sa sœur se dépêche! Yahto entra dans sa chambre en coup de vent et redevint un humain. Comme ça. Sans fermer la porte. Un humain, nu. Entièrement nu. Avala sa salive… c’était peut-être se dépêcher un peu trop là.

Faith resta planté un instant, les yeux fixés sur la paire de fesses blanche qui se déplaçait vers la commode avant de changer de couleur. Il passa directement au cramoisi avant de se tourner brusquement pour faire dos à la porte, mortifier d’avoir éhontément profité de la vue. Il aimait regarder, mais pas comme ça. Non! Ça, c’était... euh. Enfin.  

Il avait les mains crispées sur le plat de tarte, n’osant plus bouger. Il ne remarqua même pas que ses pieds fumaient légèrement. Le stress faisait partie des quelques trucs qui pouvaient lui faire perdre le contrôle sur son flamboiement. Il entendit à peine Yahto revenir, essayant toujours de se calmer. C’est, que voyez-vous, Dylan avait découvert à l’instant à quel point le lycan était sans pudeur! Et s’il avait parfaitement compris qu’il était plus qu’attiré par les garçons, il avait encore du mal à gérer ses poussées hormonales! Et il essayait le plus possible de satisfaire tout ça assez loin du château. Mais là! Il avait été pris au dépourvu… et il n’avait pas pu s’empêcher de regarder. Il faut dire que le jeune homme n’était pas laid du tout!

Il l’entendait bavasser sur les endroits où ils pourraient manger, sur la cuisinière… Et lui essayait de retrouver sa consistance, parce que bon, se mettre à bégayer ne le ferait pas du tout. Il prenait de bonnes respirations, les yeux fixent sur le mur d’en face pendant que Yahto rejetait un rythme effarant de parole.

Quand le jeune lycan se mit à demander si sa présence le dérangeait, il finit par réagir. Il n’allait quand même pas le laisser croire qu’il ne voulait pas de sa présence après lui avoir proposé de manger un morceau! Il était dans tous ses états, oui, mais quand même pas sauvage!

« Hm. Non! Je n’aurais pas proposé sinon. Il y a un moment que je voulais passer un peu de temps avec toi. Après tout, tu occupes une place important pour ma petite sœur. »

Dylan était peut-être une boule d’hormones, mais il restait un grand frère… ouais. Juste pour Aemi. Le reste du temps, il était le petit frère chiant et curieux. Enfin bref, il avait les intérêts de sa petite sœur à cœur et Yahto faisait partie de la vie d’Aemi depuis toujours. Sentant qu’il allait finir par s’auto embrouiller il se décida.

« Allons dans les jardins. Il fait beau et l’extérieur est toujours plus attrayant que les murs du château. »

Toujours un peu raide et incertain, les joues rougies par la gêne et les doigts crispés sur le plat de tarte comme si sa vie en dépendait, il partit d’un bon pas vers la porte menant au Jardin. L’air frais lui ferait certainement grand bien!


_________________

What makes heroic strife, to whet the assassin's knife
Or hunt a parent's life with bloody war.
- Ye Jacobite by Name, scotland traditional song
Thème couleur : #a30001 et musique : Bring me to life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahto
Soldat(e)
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 15/02/2016
Localisation : Pourquoi? Vous me cherchez?

Feuille de personnage
Âge: 27 ans
Race: Lycan
Âme soeur: Aemi, en quelque sorte

MessageSujet: Re: Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]   Dim 6 Mar - 19:52

Un air curieux au visage, il observa le prince Dylan qui ne semblait pas tout à fait dans son assiette. Il ressentait bien le malaise de ce dernier et voyait bien qu’il n’était pas dans son état normal. Non pas qu’il le fréquentait souvent, mais il était différent de ce qu’il avait connu. Un sourire naquit sur les lèvres du lycan lorsque ce dernier déclara qu’il désirait passer un peu de temps avec lui. C’est vrai que le garde du corps ne restait que très peu en la compagnie des autres membres de la famille royale si Aemi ni y était pas. Apprendre à connaître le frère aîné de celle-ci le réjouissait. Une drôle odeur de brûlée monta toutefois à ses narines. Baissant ses yeux aux reflets dorés, il remarqua les vestiges de quelconque fumée qui sortait des bottes du garçon… Mais qu’est-ce que… Le lycan n’eut toutefois pas le temps d’ajouter quoi que ce soit que le prince d’Alombria lui suggéra d’aller dans les jardins vu leur attrait.

Oubliant donc l’incident de la fumée, Yahto esquissa un sourire et marcha aux côtés du prince. Contrairement à ce dernier, ses pieds étaient nus et ne faisaient aucun bruit sur les dalles du palais. Un air nonchalant au visage, il sourit à l’adolescent alors qu’ils sortaient enfin au grand air. Il nota du regard que Faith semblait fort tendu. Bon sang, il devait se détendre! Ils n’allaient pas combattre sur le champ de bataille, ils allaient manger de la tarte…

- Sir, est-ce que ça va? demanda le lycan un peu inquiet. Vous ne semblez pas trop dans votre assiette, je me trompe?

C’est que le jeune homme était particulièrement sensible aux émotions et aux énergies que les gens émettaient, tout comme ses confrères canins d’ailleurs. Leurs pas foulaient l’herbe fraîche et les oiseaux gazouillaient. C’était effectivement une magnifique journée. Les arbres avaient changés de couleur, signe que l’automne était bien présent. Néanmoins, malgré la saison fraîche, c’était une journée particulièrement chaude… enfin, Yahto n’était pas vraiment une référence, il avait toujours chaud… Les deux garçons marchèrent un temps avant de finalement s’arrêter parmi plusieurs arbres, tout près de la grande fontaine de la cour. Un banc trônait au milieu de la place et Yahto alla s’y installer, invitant son camarade à l’y rejoindre.

Il laissa à Dylan le soin de séparer la tarte alors que lui-même s’approchait de la fontaine. Le lycan se pencha sur la rambarde de pierre du monument et observa l’eau cristalline surmontée de quelques feuilles mortes.

- Dites, Sir Dylan, vous occupez toute vos journées de quelle façon, demanda-t’il tout bonnement par simple curiosité. Je sais que je passe presque tout mon temps avec votre jeune sœur, Aemi, mais je me rends compte que je n’ai pas eu souvent l’occasion de vous côtoyer. En fait, malgré tout ce temps passé sous le même toit, nous ne nous connaissons pas autant que nous le devrions.

Se retournant, il s’assit sur le bord de la fontaine et croisa les bras sur sa poitrine. Un sourire trônait sur ses lèvres. Il adorait ce genre de température. L’automne était de loin sa saison favorite. Il voulut se redresser pour aller quérir son morceau de tarte, mais sursauta alors qu’un immense bourdon vint lui siller à deux centimètres de son visage, à hauteur des yeux. Non, il n’avait pas peur de ses bestioles, mais il ne s’attendait pas du tout à le voir là! Sous la surprise, le lycan fit un mouvement de recul et buta sur la rambarde de pierre… pour se retrouver dans l’eau de la fontaine, complètement submergé.

L’eau était plutôt heu… glacée? Il se releva prestement, les cheveux plaqués au visage et la tunique trempée… et ne put s’empêcher de laisser sortir un juron.

Non pas que l’eau lui déplaisait, au contraire, mais il n’avait – à ce moment précis – absolument pas envie d’une baignade.


Dernière édition par Yahto le Mer 9 Mar - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan
Magicien(ne) Négociateur(trice)
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 24/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 25 ans (22 vamp)
Race: Humain
Âme soeur: Renata

MessageSujet: Re: Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]   Mar 8 Mar - 16:50

Dylan grimaça un peu intérieurement à la question. Il n’était pas très subtil dans ses états d’âme et ça l’enrageait beaucoup. Il prit une bonne respiration et fit un rapide sourire à Yahto. « Ce n’est rien! J’ai faim… et ça me rend sur les nerfs tout simplement. » Ouais bon, il n’allait quand même pas lui dire : Non non, tout va bien. J’ai regardé tes fesses et je les ai trouvé tellement jolies que mes pieds ont chauffé! Ouais. Non. Il se contenta de sortir à l’extérieur.

Faith reprit peu à peu le contrôle, l’air de l’extérieur faisait son effet. Il ne comprenait vraiment pas pourquoi il réagissait toujours autant! On aurait dit qu’il était puceau alors que ce n’était pas le cas… Il était toujours autant mal à l’aise avec la vision directe d’un corps trop mis à l’évidence. Parfois, il lui arrivait de prendre le contrôle et de gérer la situation… ce qui arrivait généralement que lors de ses sorties. Et jamais, au grand jamais lorsqu’il était pris par surprise! Il devait vraiment travailler là-dessus, ça lui donnait certainement un air très idiot et il perdait toute crédibilité. Quoi qu’il en soit, il avait repris le contrôle une fois à l’extérieur.

Il faisait beau, les couleurs de l’automne rappelaient le feu à Dylan. Il adorait cette saison. Il s’installa sur le banc et entrepris de séparer la tarte en deux. Elle avait un peu refroidi. Il posa le plat métallique sur sa main et alluma un tout petit feu… juste assez pour redonner une chaleur agréable aux pommes. Il reposa le plat et leva les yeux pour interpeller le garde du corps de sa sœur… Et son regard tomba directement sur un paysage intéressant. Yahto était penché et par conséquent il offrait à Dylan une vue agréable.

Le jeune homme ne se priva pas pour regarder… malgré la gêne qui montait en lui. C’est qu’il lui était absolument impossible de ne pas super positionner la vision du jeune Lycan nu qu’il avait eue plutôt. Il se secoua la tête pour se sortir l’image de la tête et replongea son regard sur la tarte. Il allait avertir que c’était près quand l’autre pris la parole. Ce qui lui permit de juste sauter sur autre chose.

« La plupart du temps, je passe mes journées à étudier. C’est qu’il me reste beaucoup de choses à apprendre mêmes si je suis maintenant un mage à part entière. Et puis, il y a les réunions aussi. Parfois je dois voir avec Colombe pour des raisons de sécurité. Et quand j’ai le temps… je vais me promener loin de tout ça. Un peu de calme n’a jamais fait de mal à personne… »

Il omit bien sûr de dire que ses escapades ses faisaient sans protection et que c’était pour aller assouvir des pulsions très basses dans les bras des roturiers d’Alombria. Tout comme il ne dit pas non plus qu’il était responsable de certaines petites blagues qui avaient lieu dans le château… Faith était un garçon plutôt secret sur ses activités. Il allait demander ce que le lycan faisait de ses journées outre embêter la cuisinière… quand ce dernier se retrouva cul par-dessus tête dans la fontaine.

Il se redressa aussitôt, mais la vision était absolument délicieuse. Dylan ne put s’en empêcher il éclata de rire. Un beau grand rire cristallin comme il n’en raisonnait plus vraiment depuis un moment. Depuis qu’ils étaient partis de Shola, le petit pyromage s’était renfermé sur lui-même et était devenu plutôt discret. Il n’y avait encore que Nata pour le faire rire autant… et encore c’était souvent quand ils étaient seuls. Mais depuis la mort de leur père…

« Excusez-moi, mais… vous avez vraiment l’air d’un chien mouillé! »

Le tout dit avec un sourire coquin et malicieux. Il n’y avait pas la moindre trace d’insulte dans ses paroles… ce n’était que de l’amusement et un peu de chahutement.

_________________

What makes heroic strife, to whet the assassin's knife
Or hunt a parent's life with bloody war.
- Ye Jacobite by Name, scotland traditional song
Thème couleur : #a30001 et musique : Bring me to life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahto
Soldat(e)
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 15/02/2016
Localisation : Pourquoi? Vous me cherchez?

Feuille de personnage
Âge: 27 ans
Race: Lycan
Âme soeur: Aemi, en quelque sorte

MessageSujet: Re: Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]   Mer 9 Mar - 21:07

L’eau était glacée!! Un frisson parcouru son échine et d’un mouvement lent, il retira une feuille morte et trempée qui trônait sur sa tête. Il laissa tomber cette dernière à plat sur l’eau de la fontaine puis redressa la tête vers le prince… qui riait aux éclats. Pas un rire méprisant, non non : un rire franc, cristallin. Le lycan était déchiré entre l’envie de ronchonner et de s’esclaffer à son tour. Toutefois, ne possédant aucune once d’orgueil, il opta pour la deuxième option. Il se mit donc à rire également et passa une main sur sa nuque, un peu embarrassé.

Dylan en profita pour s’excuser… et renréchit sur la comparaison entre Yahto et un chien mouillé! Oh c’est qu’il en était un, au fond! Un sourire en coin, le lycan gloussa à son tour et devait bien admettre que la comparaison était plutôt juste. Cette pensée ainsi que l’air coquin et malicieux qu’arborait le prince lui donna une idée. Ainsi, il avait des airs de cabots? Le magicien serait alors servi! Enjambant la rambarde de la fontaine, le garde du corps d’Aemi s’approcha du magicien avec un sourire malin au visage. Dans un mouvement rapide et fluide, il empoigna la tarte et la fit glisser plus loin sur l’herbe pour qu’elle soit hors de portée. Il vint ensuite se planter près du jeune homme de 16 ans et Yahto se secoua dans tous les sens comme un cabot!

De l’eau et des feuilles mortes virevoltèrent un peu partout et heurtèrent le prince au passage. Une fois qu’il eut terminé sa besogne, Yahto afficha un air satisfait et alla récupérer la tarte aux pommes qu’il redéposa sur le banc. Et bien, cela faisait du bien! Mais avec tout ça… il était encore trempé.

- Bon, je suis navré, je vais être un peu inconvenant, mais c’est franchement désagréable de porter une tunique trempée de bord en bord. Ne m’en voulez pas, sir, je vous en prie. Au pire, je peux retourner en chercher une autre à l’intérieur du château si vous préférez.

Sur ces mots, le lycan retira sa tunique bleu marin et s’approcha d’une branche basse située dans l’arbre le plus près. Il balança le morceau de tissu sur celle-ci, histoire de profiter du soleil pour la faire sécher plus rapidement. Le soleil était chaud, au moins! Il revint ensuite sur ses pas, puis s’installa sur le banc aux côtés du prince. Une drôle d’énergie émanait de ce dernier. Yahto pouvait la ressentir, mais décida de ne pas en faire de cas; il avait simplement envie de manger de la tarte! Il attendit que le jeune homme de 16 ans le serve, puis mordit à belles dents dans le dessert à la fois sucré et acidulé.

- Je vous remercie, mon prince, de m’avoir invité à partager votre casse-croûte, renréchit-il après avoir avalé sa bouchée. Un sourire franc trônait sur ses lèvres. Les tartes de Rosalya sont de loin les meilleurs du royaume! Bien que… je ne les ai pas toutes essayées…

Une fois le casse-croûte terminé, le lycan descendit du banc et alla se prélasser au soleil, sur le dos, dans l’herbe. Les mains derrière la tête, il ferma les yeux un instant, puis observa ensuite les nuages qui flottaient paresseusement dans le ciel. Les journées comme celles-ci étaient de loin ses favorites.

- Prenez-vous le temps, parfois, d’apprécier les petites choses de la vie comme se prélasser au soleil après un bon repas, mon seigneur? demanda-t’il, le regard dans le vague et un air songeur au visage. Depuis que je suis au service de votre famille, je prends beaucoup de temps pour tous vous observer. Je me rends compte que vous êtes toujours si occupés… si stressés, même. Je me demande donc : à force de vivre autant de pression… vous reste-t’il du temps pour apprécier des choses aussi insignifiantes que le ciel bleu ou encore le gazouillis d’un oiseau très tôt le matin? La nature et la vie ont tant à nous offrir… J’aimerais beaucoup un jour pouvoir enseigner ce genre de « laisser aller » à Aemi. Je crois que ça pourrait être bénéfique pour elle. Qu’en pensez-vous?

Se redressant sur les coudes, Yahto jeta un regard interrogateur à son compagnon du moment.

- Vous allez bien, mon prince?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan
Magicien(ne) Négociateur(trice)
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 24/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 25 ans (22 vamp)
Race: Humain
Âme soeur: Renata

MessageSujet: Re: Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]   Mer 23 Mar - 16:44

Dylan n’avait pas eu un après-midi aussi plaisant depuis longtemps. Il avait l’impression que tout le problème de la terre avait juste disparu. C’était une belle journée, l’ambiance était heureuse et il n’y avait aucun nuage noir à l’horizon. Il souriait en coin alors que, Yahto renchérissait sur sa ressemblance avec un chien. Oui bon, elle était facile cette blague vu que le garde de sa sœur était un Lycan.

Son sourire se retransforma en rire cristallin alors que le jeune homme se secouait dans tous les sens. Faith riait en essayant d’éviter les gouttes d’eau et les feuilles mortes. Il riait, a en avoir les larmes aux yeux et mal au ventre. Tel un véritable enfant en pleine période de jeux et non pas comme un prince de seize ans en deuil.

Le rire chez Dylan, c’était fait tellement rare au fils des ans. Il se surprenait, à trouver agréable la sensation de douleur amusée dans son ventre. Faith avait les yeux brillant de petites larmes heureuses et les joues douloureuses quand il se laissa tout simplement tomber au sol pour profiter de l’herbe à côté du banc.

Au diable les convenances! Il n’avait jamais été du genre très princier… et il détestait être assis sur une chaise ou un banc. Il fit un signe de la main à Yahto pour lui assurer qu’il n’y avait pas de mal et qu’il n’allait tout de même pas retraverser les jardins pour une simple tunique!

« … Eh puis! La tarte va refroidir! »

Dylan loucha sur le jeune garde pendant qu’il suspendait sa tunique. C’est qu’il n’était vraiment pas laid le loup! Il rougit un peu et décida de se concentrer sur la découpe de la collation. Manger était vraiment un moment que le jeune prince adorait. Il avait toujours un peu faim et Rosalya était une cuisinière hors pair.

« Manger seul, c’est la pire chose au monde! Même si ça fait plus de tarte! En fait, je n’aime pas trop être tout seul. Faut croire que venir en paire à fait de moi un être social! ET les tartes de Rosalya sont les meilleures du royaume, point. C’est impossible de faire mieux! »

Ouais bon. Il avait une réputation de type solitaire, mais c’était uniquement parce qu’il avait passé les dix dernières années reclus à bouder la planète entière. Sauf sa jumelle, son frère ainé et son maître. Mais il n’était jamais réellement seul. Il était toujours avec l’un ou l’autre. Et quand il n’était pas avec eux… il avait dirons-nous, de la compagnie agréable.

Le jeune garde vint s’installer sur l’herbe à son tour et Dylan copia sa position. Il était bien et il ferma les yeux. Après une bonne collation, une sieste au soleil serait tellement parfaite! Il sursauta presque quand Yahto reprit la parole. Un discourt qui le fit réfléchir. Ainsi, c’est comme ça que les gens voyaient sa famille? C’était un peu triste. Mais il devait avouer que c’était un peu le cas. Ses frères et sœurs étaient toujours très occupés et ils avaient tous un rôle pointu et charger. Et une espèce de barrière entre eux et le monde. La barrière des convenances. Son père était un homme qui y tenait à cette dernière. Faith l’avait toujours détesté, il adorait son père, sa famille sa vie. Mais il exécrait devoir être une façade publique. Par chance, il était le sixième enfant et dernier garçon. On n’attendait pas grand-chose de lui et ça lui allait parfaitement. Il répondit avec un sourire en coin.

« Premièrement, je ne suis pas ton seigneur… bon un peu, mais c’est un détail. Je suis Dylan. Ou Faith… tout dépend du moment. Et ensuite, personnellement, j’adore rêvasser au soleil. Mangé de la tarte au grand air. Sentir la chaleur du feu sur mes doigts ou simplement faire la grasse matinée jusqu’à ce qu’une de mes sœurs vienne me faire la morale. Aemi est la plus jeune… et j’avoue qu’elle n’a pas vraiment de laisser allez. Mais il faut comprendre que le rôle de négociatrice est assez lourd pour ses toutes jeunes épaules. Peut-être que tu y arriveras! Mais elle est tellement… posée! »

Tempérence était loin de brûler comme Faith. Elle était si calme, si douce. Lui, il avait parfois l’impression qu’il allait exploser et tout ravager sur son passage. Il avait beaucoup de difficulté avec la partie sauvage de son caractère. Parfois, il avait l’impression qu’elle prenait le pas sur lui et qu’il devenait quelqu’un d’autre. Quelqu’un de plus incisif. De plus instinctif. Primal. Il avait la désagréable impression, de ne pas toujours avoir toute sa tête. Mais après tout… c’était peut-être normal? Ne disait-on pas que la foi pouvait tout brûler jusqu’à la racine pour faire renaitre plus fort? La foi, pouvait consumer l’esprit jusqu’à ce qui ne reste plus qu’une masse vibrante de flamme.

Perdu dans ses pensées il sursauta réellement lorsqu’Yahto lui reparla. Il se mit le feu aux mains sous le choc et soupira. Il agita les doigts pour les éteindre. Encore. Puis souris au garde.

« Tout va bien! Je suis juste un peu pensif ces temps-ci! »

Entre le décès de son père, le déclin de sa mère, son esprit qui oscillait… ouais. Il était pensif. Et il avait besoin de sortir un peu. Il était probablement dû pour une petite escapade aux frontières tient!

« Par contre, un truc m’a fait tilter. C’est vrai que tu es avec nous depuis terriblement longtemps. J’ai l’impression de toujours te voir quelques parts dans mes souvenirs, mais je ne sais absolument rien de celui qui veille sur mon unique petite sœur avec autant d’attention que si elle était un diamant brut depuis la nuit des temps! Ou douze ans. Au choix. »

Il fit un petit rire. C’est vrai que lorsqu’on y pensait, le jeune lycan était toujours autour d’Aemi à veiller sur les moindres mouvements de cette dernière!

_________________

What makes heroic strife, to whet the assassin's knife
Or hunt a parent's life with bloody war.
- Ye Jacobite by Name, scotland traditional song
Thème couleur : #a30001 et musique : Bring me to life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahto
Soldat(e)
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 15/02/2016
Localisation : Pourquoi? Vous me cherchez?

Feuille de personnage
Âge: 27 ans
Race: Lycan
Âme soeur: Aemi, en quelque sorte

MessageSujet: Re: Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]   Lun 28 Mar - 11:16

Un air interrogateur trônait au visage du jeune homme alors qu’il scrutait les traits du jeune prince. Il espérait ne rien avoir dit d’inconvenants. D’ailleurs, il sembla que ses paroles eu un certain impact sur ce dernier puisque Dylan sursauta tout en illuminant ses paumes grâce à des flammes venues de nulle part. En assistant à ce spectacle surprenant, Yahto se raidit. Il savait que le jeune magicien contrôlait les flammes puisque la princesse Aemi lui en avait fait part, mais c’était la première fois qu’il assistait réellement à une démonstration de ses dons. Ce dernier déclara qu’il allait bien et qu’il n’était simplement que pensif. Il renréchit ensuite en déclarant que, malgré les douze dernières années où Yahto avait veillé sur Temperance, Dylan n’avait jamais eu l’occasion de vraiment le connaître. À ces propos, le garde du corps eu un sourire. Il était vrai qu’il avait côtoyé les autres membres de la famille royale sans vraiment prendre le temps d’approfondir des liens avec eux. Optant maintenant pour une position assise plus confortable, le lycan entoura ses jambes repliées de ses bras.

- Que désirez-vous savoir, sir? demanda-t’il. Vous connaissez probablement mon histoire, pas vrai? Je suis né dans un élevage de Shola. L’élevage des Terres du Nord, plus précisément. Ma maîtresse se nommait Laïssa et était une grande magicienne : aussi terrible que puissante. Bref, ma mère m’a mise au monde en esclave et c’est dans cette optique que j’ai grandi. Garder et servir, c’était le mode de vie qu’on m’avait inculqué. Je me rappelle un peu de ma mère, mais je n’ai jamais connu mon père. Je dois surement avoir plusieurs frères et sœurs, mais je ne les ai jamais connus non plus. Bref, j’ai été esclave jusqu’à l’âge de six ans… âge où on m’a donné en cadeau à Aemi. C’est votre défunt père – que Parandar veille sur son âme – qui m’a délivré de mes chaînes en quelque sorte, continua-t’il, le regard dans le vague. Il avait bien d’autres souvenirs de sa jeunesse : des souvenirs tristes et durs. Toutefois, il n’avait pas envie d’en parler davantage. Il préférait enterrer ça au fond de lui-même et oublier. Tout oublier. Depuis mon arrivée ici, on m’a éduqué en guerrier. Toute ma vie tourne autour d’un seul et unique fait : protéger Aemi. Je ne m’en plains pas, votre sœur est bonne et juste. Probablement la meilleure maîtresse que j’aurais pu avoir – bien que le reste de la famille royale aurait probablement été d’excellents maîtres également. Bref, je sais manipuler toutes les armes connues du répertoire d’Alombria depuis ces dernières années… bien que je ne m’en serve guère. Sinon, quoi d’autres… je passe le plus clair de mon temps sous forme lycane? ajouta-t’il avec un sourire.

Puis il se redressa pour se rapprocher du jeune prince.

- Et vous? Parlez-moi de vous un peu. Si vous connaissez peu de choses sur moi l’inverse est également véridique. Comment passez-vous le plus clair de votre temps? Il me semble que je vous ai très peu croisé dans les couloirs ces derniers temps, bien que ce ne fût peut-être que pure coïncidence.

Ainsi, les deux garçons discutèrent tranquillement dans les jardins pendant de longues minutes. Yahto écouta chacun des propos du prince avec attention, désirant réellement en apprendre davantage sur ce dernier. Une fois que le jumeau d’Alombria termina de répondre aux questions du garde du corps, le jeune lycan leva la tête vers le ciel. Le soleil descendait tranquillement vers l’horizon, néanmoins il restait quelques heures devant eux avant que le crépuscule ne point le bout de son nez. Et s’ils allaient faire un tour? Yahto avait perçu le besoin de s’évader du prince, un peu plus tôt. Lui-même ne rebuterait pas de se dégourdir un peu. Ils pourraient sortir du palais et comme Dylan était accompagné du jeune guerrier, il n’aurait rien à craindre face à de potentiels dangers (bien qu’il était probablement en mesure de se protéger lui-même). En un bond, le serviteur d’Aemi se retrouva sur pieds, puis empoigna sa tunique qui voltigeait au vent. Le morceau de vêtement était encore humide, mais cela ferait néanmoins l’affaire. Sans un mot, il l’enfila puis la réajusta pour qu’il n’ait pas l’air trop ridicule. Il se tourna ensuite vers l’adolescent royal.

- Nous avons un peu de temps devant nous avant le début de la soirée. Que diriez-vous d’aller nous balader hors des limites du palais? Il me semble que je profiterais bien de la belle température pour me dégourdir un peu.

Avec un sourire encourageant, il commença à s’éloigner tout en demandant, de par sa gestuel, au prince de le suivre. D’un pas décidé, ils se dirigèrent en direction de la sortie du palais, situé dans les rambardes. Le pont-levis était probablement abaissé à cette heure.

- Préférez-vous faire notre balade à cheval ou à pieds? Évidemment, ça ne changera rien pour moi puisque je ne sais pas monter en scelle.


De toute façon, aucun destrier ne désirait avoir le lycan sur leur dos. Sa simple présence les faisait généralement paniquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan
Magicien(ne) Négociateur(trice)
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 24/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 25 ans (22 vamp)
Race: Humain
Âme soeur: Renata

MessageSujet: Re: Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]   Mer 4 Mai - 11:53

Dylan avait fait un effort et c’était concentré. Il n’avait pas laissé son esprit vagabonder dans toutes les directions pendant que le garde du corps de sa petite sœur racontait son histoire. Histoire assez triste soit dit en passant ! Il était plus qu’heureux que son père ait pris le jeune Lycan. En plus, Yahto était quelqu’un d’assez intéressant à écouter. Il était jovial et c’était une véritable bouffée d’oxygène entre deux grimoires !

Vraiment, partager une collation avec le jeune homme fut une de ses meilleures idées depuis plusieurs semaines ! Peut-être qu’ils pourraient recommencer, qui sait. Il avait entendu dire que le lycan passait souvent dans l’antre du dragon… oui la cuisine !  

Le jeune prince sourit à la mention du temps sous forme lupine… Il avait remarqué voyez-vous ! Enfin, il avait surtout remarqué que lors du passage en humanoïde, Yahto ne portait plus grand-chose d’autre que sa peau !

Peau qu’il aurait bien voulu croquer d’ailleurs. Il se secoua la tête, il ne devait pas repenser à ça, c’était mal… ou pas. Il était loin d’être laid le jeune garde du corps… et ce n’est pas comme si regarder était un crime !

Il ne s’attarda pas dans le yeutage longtemps et se mis à raconter ses longues journées ennuyantes à mourir. Il faut dire que ce n’était pas de son bord que l’action était au plus fort. Entre l’étude, l’étude et quelques réunions pour la sécurité… Il lui parla aussi de ses escapades dans les villages. Pour voir du paysage et s’aérer la tête. Il ne parla pas de ses activités ‘sociale’ par contre !

Sans qu’il ne s’en rende compte, le temps avait filé. L’après-midi c’était déroulé tranquillement, alors qu’ils faisaient connaissance. La proposition du jeune Lycan le fit sourire en grand. Rien de mieux qu’une balade pour terminer une journée ! En plus, Dylan adorait sortir se promener. Pourquoi pas en forêt tient !

« J’en serais très heureux. Une balade en forêt sur nos pieds serait parfaite, qu’en dis-tu ? »

Alors qu’il avait l’air aussi heureux qu’un petit garçon le jour de son anniversaire et se dirigeait avec joie vers la sortie, une voix retentit. Une voix qu’il adorait plus que tout, mais qui à ce moment le fit écartiez les yeux. "Dylan..." Saéline.

« Ooooh non ! J’ai oublié mon entrainement ! Elle va me tuer ! » Chuchota-t-il au jeune homme rapidement.

La mage qui fut son professeur pendant des années était debout à l’entrée du jardin et pas très contente. Elle le regardait avec un mélange d’exaspération et d’impatience…  Dylan lui fit son plus beau sourire en réserve, avec un air de chien battu pour se faire pardonner.

« Désolé pour la balade, je ferais mieux de me dépêcher ! »

Sans un mot de plus, il courut rejoindre son mentor adorée.

[RP Fini Very Happy J'ai l’accord de Saéline pour son apparition]

_________________

What makes heroic strife, to whet the assassin's knife
Or hunt a parent's life with bloody war.
- Ye Jacobite by Name, scotland traditional song
Thème couleur : #a30001 et musique : Bring me to life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zackeriel
Guerrier(ère)
avatar

Messages : 522
Date d'inscription : 04/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 31 ans
Race: Humain / Elfe
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]   Mer 4 Mai - 12:23

[RP TERMINÉ]

_________________
Thème

Run away with me
Lost souls in revelry
Running wild and running free
Two kids, you and me

Living like we're renegades


[#2e2118]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MISSION] L'addition s'il vous plait!
» Un moment s'il vous plait
» Une nouvelle montre s'il vous plait !! [PV Dexter]
» Oeuf tourné, pas pété, s'il vous plait. [TERMINÉ]
» De l'eau s' il vous plaît [ft Patte D'écume]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: