Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Debauchery at sea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Debauchery at sea   Sam 5 Mar - 19:28

Debauchery at sea
Dillawn & Samelson
But many have asked where we're next gonna sail ▬ ALESTORM

Dillawn venait tout juste de prendre sa décision, elle quitterait le village de son enfance sans un regard vers l’arrière. Tant de chose y était arrivé, elle devait maintenant passer à une nouvelle étape. Et pour ce faire, quoi de mieux que de partir à l’aventure ? Comme elle avait déjà ramassé ses vêtements – il faudrait d’ailleurs qu’elle se trouve de nouvelles fringues – et les effets personnels qu’elle voulait amener avec elle, son départ fut rapide. Malgré l’heure hâtive, sa mère était déjà partie, probablement pour aller chercher de la nourriture au village, elle n’eut donc pas à la confronter.

La jeune adulte aurait pu s’envoler pour arriver au navire le plus tôt possible, mais elle préférait prendre son temps. Le navire ne partirait pas tout de suite, elle en était certaine. Elle décida donc de faire le trajet de la maison à la côté à pied. Cela lui permettrait en plus de réfléchir. Avait-elle pris la bonne décision ? Elle quittait quand même le seul endroit où elle avait vécu. Tous ses souvenirs s’y trouvaient. En y repensant bien, cela penchait plutôt en faveur de l’aventure. Oui, elle ne reverrait pas de sitôt où elle avait grandis, mais ce n’étais plus un endroit pour elle. Elle avait besoin d’un renouveau.

Elle voulait voir autre chose que ce petit village côtier. Même si elle n’avait jamais été sur un bateau de sa vie, sauf pour rejoindre son père, Di était prête. Elle savait se battre, même si personne ne le savait. Et si elle devait le démontré, elle était aussi prête pour cela.

Il fallut beaucoup de courage à la jeune femme pour ne pas qu’elle regarde une dernière fois sa maison. Sa mère lui manquerait, c’était sûr. Mais elle ne pouvait pas rester. Déjà qu’elle la rendait mal à l’aise et lui faisait de la peine avec son comportement, c’était mieux qu’elle parte. Surtout que son attitude se serait surement empirée avec le départ de Samy.

Ses pensées se tournèrent donc vers son ami. Il était aussi l’une des raisons de son départ. Bizarrement, elle ne s’imaginait pas vraiment vivre une vie au village sans lui, maintenant, même si elle avait passé 13 ans sans lui. Aussi, elle ne pouvait pas le laisser seul, elle savait parfaitement qu’il ferait beaucoup trop de conneries. Et il avait besoin qu’elle le soigne, non… ?

Elle arrivait sur la côte. Le navire était juste devant elle. Elle prit une grande respiration et, au s’envola pour atterrir sur le pont avant. Elle parla quelques instants avec Rorkir, afin de s’engager sur son navire puis elle prit le temps de regarder autour d’elle. Elle entendit des pas ; Rorkir devait sûrement s'être éloigné. Enfin, l’aventure allait commencer !



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debauchery at sea   Dim 6 Mar - 18:12


Debauchery at sea



Samelson s'étira et posa son regard vert sur l'étendue devant lui. Le léger tangage de l'embarcation lui était agréable. Il se sentait bien. Cette décision qu'il avait pris, de disparaître, était la meilleure. De toute façon, il devait beaucoup à cette famille qui l'avait accueilli et il avait été ingrat avec la réputation qu'il s'était taillé. Il en avait suffisamment fait. En fait, d'une certaine façon, il se sentait un peu mal de ne pas se sentir mal... Cet endroit était une passade dans sa vie, maintenant c'était la mer sa maison, et il y resterait pour toujours. Ayant toujours été un peu dans son monde, Samy n'avait pas de mal à se détacher des gens et des choses. C'était facile, pour lui, de quitter ainsi tout ce qui l'avait aider à guérir de son esclavage.

En était-il réellement guéri? Dur à dire. Mais malgré que Rorkir était un homme particulièrement autoritaire et dur, Sam avait beaucoup plus de plaisir, en sacrant, grommelant et l'insultant, à remplir ses corvées ici qu'il ne l'avait sur l'élevage de Laïssa. Bon ok, il venait seulement d'arriver. Probablement qu'à la longue, il allait faire plus qu'en baver avec ce capitaine, il ne le connaissait pas encore. Lequel des deux était le pire en fait? Parce qu'il faut dire que le lycan donnait pas sa place. On lui avait demandé de ne pas se bagarrer à bord. Il était un bagarreur, il cherchait le trouble partout. Perfide, menteur, voleur, tricheur. Il n'était pas ici pour se faire des amis et se souciait bien peu de l'image qu'il projetait.

Seulement 24 heures s'étaient écoulés, à peine! Il pouvait se laisser le temps et s'acclimater. Peut-être qu'à la longue, il les apprécierait ces idiots. Qui sait? Il y avait quelques femmes. Il grimaça. Ça portait malheur, des femmes sur un navire! Mais bon, il pourrait les culbuter, ça ferait de la distraction. Et puis bah, si elle ne voulait pas, elle n'aurait qu'à se tenir loin s'il avait trop bu... Il sourit à l'horizon qui pointait. Aucun scrupule, aucun regret. Yarh! Soudain, derrière, il entendit une voix familière. Il se statufia. D'où il était, il ne voyait pas, car des caissons et la largeur du mat le masquait. Mais il avait une excellente ouïe, et cette voix, il la reconnaîtrait entre mille.

Il contourna donc l'obstacle et, alors que Rorkir s'éloignait, il fondit sur Dillawn, posa une main sur son épaule, la fit pivoter rudement vers lui et posa ses mains sur chaque des épaules en serrant un peu -pas trop, elle était fragile. Il était content de la revoir, mais en même temps, que fichait-elle donc ici? C'était dangereux un navire comme celui-ci! « Mais qu'est-ce que tu fiches ici Bon sang?! » Les sourcils froncés, la mine sombre, il plongea son regard dur dans le sien, sans lâcher prise même si elle essayait de se dégager. Il serra les dents et siffla sur un ton menaçant : « Tu mériterais que je te lances par-dessus bord! Tu n'as pas ta place ici! »



© Truth.


Dernière édition par Samelson le Lun 7 Mar - 19:51, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debauchery at sea   Dim 6 Mar - 21:20

Debauchery at sea
Dillawn & Samelson
But many have asked where we're next gonna sail ▬ ALESTORM


La menue Pheryxiane respira l'air salin qui lui venait de la mer. Depuis le temps qu’elle n’avait pas mis les pieds sur un bateau, elle avait oublié la sensation du plancher qui tangue et eut un petit sourire, nostalgique. Elle allait maintenant passé tout son temps sur ce bateau, il fallait bien qu'elle s'y habitue. Et il faut dire que ça lui rappelait de bons souvenirs et qu'elle aimait cette sensation. Cela pourrait donner le mal de mer à certains, mais si jamais elle ne se sentait pas bien, elle n'aurait qu'à s'envoler pour quelques instants. C’était l’une des merveilleuses utilités d’avoir des ailes. Pour les inconvénients, on repassera. Par contre, pour l'instant, elle s'y sentait bien. Et imaginait déjà tout ce qu'elle pourrait y faire : l'alcool qu’elle pourrait y boire sans gêne, le sexe mâle à profusion et les heures de plaisir qu’il pourrait lui amener. C'était parfait, n'est-ce pas ?

Elle fut tirée de ses pensées par quelqu’un qui la retournait par les épaules. Même si elle ne savait pas trop à quoi s'attendre de la part de Samy en venant sur ce navire, elle ne s'attendait pas à une réaction aussi... forte ? Elle rigola légèrement en le regardant dans les yeux (un peu contraite, il faut dire). « Je suis contente de te voir aussi, Samy ! Je me suis engagée, qu'est-ce que tu crois ? » Elle ne l’avait pas vu seulement depuis la veille et il agissait déjà ainsi ? Ça promettait.

Le lycan pouvait sembler dangereux, lorsqu'il affichait ce regard, mais Di le connaissait, il ne lui ferait pas véritablement de mal. Et si cela devait arriver, qui la blessait, elle était assez grande maintenant pour encaisser et se défendre. Elle tenta tout de même de se dégager, il faut dire que ça la rendait un peu mal à l'aise et que la position n'était pas des plus confortables.

Dillawn finit par arrêter de se débattre, voyant bien que Samy ne la lâcherait pas du tout. A défaut de pouvoir se défaire de cette situation, elle décida de s'en amuser. Il était parti comme ça, sans même la remercier, elle et sa mère, pour tout ce qu'elles avaient fait pour lui ? Et maintenant, il lui disait qu'elle n'avait pas sa place sur ce navire ? Elle avait autant da place que lui, ici, ça, elle en était sûr. Et elle finirait par le lui démontrer.

Elle haussa un sourcil, provocatrice. « Je le mériterais, tu crois ? Pourquoi tu ne le fais pas, alors, Samelson ? » Elle avait mis l'accent sur son nom. C'était tellement rare qu'elle n'utilisait pas son surnom et elle lui cracha presque son nom au visage. Elle était furieuse contre lui et son attitude. Qu'est-ce qu'il lui prenait, bon sang ? Il faut dire qu'elle le connaissait et savait bien comment il agissait. « Tu ne m'effraie pas.» Elle aurait dû prédire sa réaction, mais il semble qu'on ne s'habitue pas à ce genre d'attitude.



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debauchery at sea   Lun 7 Mar - 18:54


Debauchery at sea



 « Je suis contente de te voir aussi, Samy ! Je me suis engagée, qu'est-ce que tu crois ? » Il fronça les sourcils. Elle se foutait de sa gueule, c'est ça? Il avait vraiment envie de la lancer par-dessus bord, et de lui casser une aile tiens, pour être sûr qu'elle ne revienne pas. Mais Rorkir lui avait dit : Pas de bagarre entre équipage. Et elle s'était engagée... Il serra un peu plus les mains sur ses épaules. Il pourrait lui briser les clavicules si facilement en plus!

Elle arrêta de se débattre et plongea son regard dans le sien en se faisant provocatrice, il plissa les yeux. La façon dont elle prononça son nom lui fit serrer les dents. Son nom ne lui dérangeait pas, c'était le ton. Il refusait de la laisser lui parler de la sorte. Elle le prenait pour qui? Il n'était plus un déchet de la société! Il était un homme libre! Puisqu'elle le mettait si gentiment au défi... une lueur menaçante s'alluma dans le regard du jeune homme. Il n'y voyait pas d'inconvénient, elle était volontaire!

Mais il y avait une autre raison aussi, pourquoi il ne le ferait pas. Furibonde, près de lui, ses yeux bleus luisaient de sa colère alors que la brise marine faisait voler quelques mèches blanches. Le regard de Sam se perdit dans ce si beau ciel qui le regardait, assombrit par la colère et son visage s'approcha de celui-ci, imperceptiblement. « Tu ne m'effraie pas. » Il arrêta son mouvement et un sourire moqueur étira son visage. « Tu devrais être effrayée pourtant. Je mords, tu sais... » Il étira son sourire, lui montrant des dents acérées. « Ne me mets pas au défi, Dillawn. Un jour je pourrais bien te faire peur, et ce n'est pas moi qui le regretterait... »

Son regard tomba sur les lèvres de la jeune fille et il hésita un instant, puis se ravisa, remontant sur son regard azuré, il poursuivit sans la laisser placé un mot : « As-tu seulement déjà navigué? Tu n'as pas la force pour survivre ici! Et ces hommes ne feront qu'une bouchée de toi... » Il jeta un regard environnant et ses mains se resserrèrent encore légèrement sur les épaules de la jeune femme pendant qu'il lançait un regard menaçant à un homme qui lui reluquait le décolleté. Il n'appréciait vraiment pas le regard que les hommes posaient sur elle, mais vraiment pas!  



© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debauchery at sea   Lun 7 Mar - 22:06

Debauchery at sea
Dillawn & Samelson
But many have asked where we're next gonna sail ▬ ALESTORM


Dillawn n’arrivait pas à penser à rien d’autre qu’au lycan en face d’elle.  La poigne qu’il avait la fit grimacer de douleur. S’il continuait comme ça, il aurait tôt fait de lui casser quelques choses ! Elle détestait avoir des os aussi fragile, surtout que Samy le savait et faisait très probablement exprès. Pourquoi agissait-il comme ça ? N’était-il pas content qu’elle reste près de lui ? Elle n’était pas venue seulement pour cela, mais ça devrait lui faire plaisir un minimum, non ?

En voyant sa réaction lorsqu’elle avait prononcé son nom d’une manière presque méprisante, elle eut un petit sourire. Elle n’avait pas vraiment été correcte, et elle le savait parfaitement, après tout ce que son ami avait vécu… Pourtant, elle jugeait qu’il l’avait mérité. Et c’était quand même juste un ton employé, ce n’était pas un drame, non ? Elle se mordit les lèvres en voyant la lueur dans son regard. Peut-être avait-elle était trop loin, finalement, en le provoquant. Elle s’en fichait un peu, ce n’était pas un regard qui allait la tuer.

Di sentit presque le souffle de Samy sur son visage lorsqu’il approcha légèrement sa tête de la sienne. Elle se força pour ne pas baisser les yeux vers ses lèvres. Elle devina son sourire moqueur plus qu’elle ne le vit et frissonna à ses paroles ; la proximité n’aidant pas et rendant ses paroles un peu plus effrayante. Pourtant, une pensée carrément déplacé traversa son esprit. Elle savait déjà qu’il aimait mordre. M’enfin, mordiller surtout. Elle en avait déjà eu quelques démonstrations lors de l'une de leurs séances de soin. Chassant cette pensée, elle revint au moment présent. Elle n’eut d’autres choix que de voir ses dents acérées et elle ne sut plus quoi penser.

Devait-elle vraiment avoir peur de lui ? Il ne lui avait jamais vraiment fait de mal, mais il était toujours resté sous forme humaine, avec elle. Elle n’avait jamais eu à gérer avec sa forme lupine, elle ne pouvait donc pas savoir à quoi s’attendre s’il lui prenait l’envie de se transformer. Et c’est sûr que ça, ça l’effrayait. Elle pencha la tête. Elle n’adoptait plus du tout une attitude provocante, elle ne voulait rien risquer et ne surtout pas le tenter. Elle savait que ça irait mal pour elle si elle le faisait. « Tu m’attaquerais, Samy… ? C’est ainsi que tu me ferais peur ? » Elle était maintenant surtout curieuse. « Tu sais, si tu me fais peur, un jour, ce sera très probablement parce que je l’ai cherché. Je ne le regretterais pas. » Elle n’ajouta pas qu’elle ne disait pas ça pour qu’il lui fasse peur là, tout de suite. Il s’en douterait probablement.

Elle cessa de respirer en le voyant s’intéresser à ses lèvres. S’il osait, elle n’arriverait probablement pas à résister. Par chance, il n’osa pas et elle put reprendre sa respiration. Voyant qu’il rajouterait quelque chose, elle le laissa parler, le regardant pendant qu’il parlait. Mais plus il parlait, plus les sourcils de la Phéryxiane se froncèrent. Il revenait à ce sujet ! « Sache que ce n’est pas la première fois que je monte sur un bateau, même s’il était toujours accosté. » Bon, cette information n’allait certainement pas aider son cas. Tant pis. Elle haussa ses deux sourcils en signe de surprise. « Tu me sous-estime, ma parole. Je sais parfaitement me défendre, ne t’inquiète pas pour moi. J’ai autant de force qu’un autre personne. » Di grimaça de nouveau en sentant les mains de son interlocuteur lui serrer davantage les épaules. Non, mais c’était douloureux ! Elle suivit son regard et eut un petit sourire moqueur. C’était donc ça ? Elle approcha encore plus son visage de celui de son ami et dévia vers son oreille pour y murmurer : « Ça ne te dérangerais pas qu’ils fassent une bouchée de moi, mais… tu préfèrerais que ce soit toi qui le fasse ? »




© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debauchery at sea   Sam 12 Mar - 23:22

Samelson a écrit:

Debauchery at sea



 Ah bon? Ce n'était pas la première fois qu'elle montait sur un navire? Samy haussa un sourcil. Ah bah. Accosté. Il roula des yeux irrités. Comme si un navire accosté allait lui apprendre quoi que ce soit de la navigation. Il soupira. Apparemment, il la sous-estimait. Il afficha la surprise à son tour. Elle savait se défendre? Il n'en voyait pas la preuve! Il ne pouvait même pas se dégager de lui! Bon ok, elle ne voulait peut-être pas vraiment non plus, ils ne cherchaient pas à se blesser ni l'un ni l'autre actuellement.

Par contre, il doutait du fait qu'elle avait autant de force qu'une autre personne. Il fit une légère grimace en plissant le nez. Il en doutait fortement. Alors qu'il dirigeait son regard vers les membres de l'équipage, elle s'approcha de son oreille pour lui murmurer : « Ça ne te dérangerais pas qu’ils fassent une bouchée de moi, mais… tu préfèrerais que ce soit toi qui le fasse ? » Il se raidit. Il hésitait entre se fâcher, rire ou jouer le jeu. Il glissa finalement ses mains dans le dos de la jeune fille en relâcha sa poigne et la plaque contre son torse en penchant sa tête vers son oreille à elle : « Et toi, qui préférerais-tu? » Et il déposa un baiser léger juste sous le lobe de l'oreille avant de se redresser en laissant remonter ses mains sur les épaules de la jeune fille, pour finalement la lâcher.  

Sam décocha un regard mi-moqueur, mi-provoquant à la pheryxian, puis porta son regard sur l'horizon en redevenant sérieux. En fait, il s'inquiétait sérieusement pour elle. Elle était sa seule amie, sa seule famille. Même s'il avait une façon particulière de la traiter. Un marin s'approcha d'eux. Malgré le regard mauvais que le lycan lui décocha, il n'avait d'yeux que pour Dillawn à qui il souhaita la bienvenue dans un langage peu élaboré, en regardant tout d'elle sauf son visage. Grinçant légèrement des dents, il se retint de lui envoyer son poing sur le visage. C'était pas évident qu'ils étaient en train de discuter là? Il pouvait pas aller voir ailleurs ce gredin idiot?



© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debauchery at sea   Mar 29 Mar - 19:14

Debauchery at sea
Dillawn & Samelson
But many have asked where we're next gonna sail ▬ ALESTORM



Dillawn détourna les yeux en voyant que ce qu'elle avait dit ne l'avait pas du tout aider. Elle aurait clairement du se taire. Mais bon, il était trop tard maintenant. Et même si elle n'avait jamais vraiment navigué, elle arriverait à apprendre vite, non ? Aussi vite qu'elle avait appris le combat avec son père, et même les jeux du sexe et de l'alcool. Elle y arriverait, elle en était sur. Et pourquoi agissait-il autant comme cela ? Elle avait bien le droit à ses propres choix, non ? Elle ne l'avait pas arrêté lorsqu'il était partit, il ne pouvait donc pas la refuser maintenant. Et il avait besoin d'elle, non ? Le connaissant, il s'embarquerait dans pleins de choses qui ne seraient pas nécessairement bonnes pour lui. Elle devait être là pour l'en empêcher ou même être présente après. Elle s'inquiétait pour lui, quoi. Même si elle ne l'avouerait à personne. Elle avait déjà de la misère à le faire pour elle-même.

Dillawn soupira lorsqu'il relâcha sa poigne. Elle aurait pu se débarrasser de lui, c'était sur, mais elle n'avait pas chercher à le faire, même si ça devenait un peu douloureux. Elle se mordit légèrement les lèvres. « Tu sais très bien ce que je préfèrerais. » Le baiser de son ami sous son lobe d'oreille la fit frissonner. Elle détestait et adorait lorsqu'il jouait avec elle comme cela. Elle n'en revenait pas à quel point il pouvait lui faire vivre des émotions contradictoires.

En voyant son regard, elle haussa un sourcil. Voulait-il vraiment jouer ainsi avec elle ? Car elle était parfaitement capable de faire de même et s'en donnerait à coeur joie. Elle eut un petit rire moqueur en voyant le marin qui venait vers elle et la réaction de Samelson. Elle se posa un sourire enjôleur sur le visage en regardant le marin et le remercia d'une voix douce. Elle jeta un petit coup d'oeil à son ami, afin de voir sa réaction, et s'approcha un peu plus du marin en se déhanchant.




© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debauchery at sea   Mar 29 Mar - 20:26


Debauchery at sea



 Samelson eut un petit sourire en entendant Dillawn « Tu sais très bien ce que je préfèrerais. » Bien sûr. Il avait sentit le petit frisson qui l'avait parcourut. Il connaissait l'effet qu'il avait sur elle, et s'en régalait toujours autant. Il aimait autant la faire fâcher que la faire sourire, la faire soupirer d'extase que la faire soupire d'exaspération. Si ça n'avait été du grand marin qui les avait rejoint, il lui aurait offert un grand sourire provocant.

Mais là, il grinçait des dents à la regarder faire son petit sourire coquin et en le remerciant de sa voix douceâtre. Par contre, quand elle fit quelques pas coquets vers l'homme en balançant ses douces rondeurs, le sang de Samy ne fit qu'un tour et, sans réfléchir, il grogna littéralement. Un grognement qui ne sonnait pas comme un petit humain, mais plus bestial que cela. Il dévisageait l'homme qui semblait enfin l'apercevoir, ses yeux ayant quitté l'enchantement des jolies courbes de Dillawn pour se poser sur les crocs beaucoup moins attirants de Sam qui grondait. « Eh là, tout doux l'cabot. Y'a pas ton nom d'sus. »

Soufflant bruyamment l'air par ses narines qui se dilataient sous la mauvaise humeur qu'il contenait Samy détourna la tête en serrant les poings et marmonna un « Peut-être pas mais ça peut s'arranger... » Ce à quoi l'homme afficha une totale béatitude, n'étant pas sûre de l'attitude à adopter. Il jetait des regards à l'un puis à l'autre des corsaires, mais de toute évidence, la jolie dame était habituée à l'attitude peut attrayante du jeune homme. Voulant sans doute se proclamer défenseur de ces dames, l'homme bomba le torse et s'adressa à lui à nouveau : « C'est pas ainsi qu'un traite une dame, l'cabot. Faudra revoir tes manières! »

Levant le menton devant - nommons le ici Gaston, car il se fichait royalement de son véritable nom - Gaston, Triple S ne s'en laissa pas imposé malgré que celui-ci soit plus grand que lui. « Je la traiterai comme j'en aurai envie, mêles-toi de tes oignions! » Sur ces mots, il attrapa le bras de Dill et la tira vers lui pour s'éloigner du grand nigaud, qui sentait mauvais d'ailleurs, mais l'odorat de Samy était particulièrement sensible, mais l'homme le retint par l'épaule et le poussa. Penchant la tête, un sourire provocant sur les lèvres, Sam secoua la tête en ricanant. Il cherchait la bagarre là, non? « J'ai pas peur des grosses brutes sales comme toi, j'en manges au déjeuner... » sur ces mots, il entreprit de déboutonner sa chemise, ce qui indiquait clairement qu'il avait l'intention de se transformer si personne n'intervenait.




© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debauchery at sea   Mar 12 Avr - 12:49

Debauchery at sea
Dillawn & Samelson
But many have asked where we're next gonna sail ▬ ALESTORM

La Phéryxiane s’amusait vraiment avec le marin, mais surtout car Samelson était proche et qu’elle savait qu’il en serait jaloux. Car à bien regarder le marin, elle n’aurait jamais tenté de le draguer si ce n’était pas du loup-garou tout près. Il n’était pas du tout de son goût. Qui pourrait bien essayer de draguer un marin de ce genre, même juste pour du sexe ? Elle en frissonna.

Lawn ne se doutait pas que son petit jeu aurait un tel effet sur son ami. Elle tourna la tête vers lui en entendant son grognement. C’était devenu un son familier pour elle, même s’il n’avait jamais vraiment grogné envers elle. C’était la preuve qu’il n’était pas content du tout et que le marin était mieux de prendre son trou pour ne pas subir sa colère. Samy était-il si jaloux que ça ? Elle en eut un petit sourire aux lèvres. Elle n’aurait jamais pensé qu’il réagirait aussi fortement. C’en était presque mignon.

En réagissant ainsi au grognement du loup, le marin ne savait pas du tout dans quoi il s’embarquait. Bien sûr qu’il n’y avait pas le nom de Samelson sur le corps de Dillawn, mais c’était tout comme dans sa tête et la femme-oiseau le savait parfaitement, et ce depuis un petit bout de temps. Elle voyait les regards qu’il jetait aux autres et s’en amusait la plupart du temps. Ce n’était plus une surprise pour elle, elle en était habitué, à ces réactions parfois excessives et sa possessivité. En voyant son ami serré le poing, elle sut qu’il n’était pas très loin de sa limite. Elle eut un petit sourire en coin en l’entendant dire que ça pouvait s’arranger. Ah oui ? Et comment ferait-il ça ?

Si la situation n’avait pas été aussi sérieuse, Lawn aurait rigolé en entendant le marin : « C'est pas ainsi qu'on traite une dame, l'cabot. Faudra revoir tes manières! » Bien sûr, le marin lui-même avait des manières exemplaires, non ? Ce n’était certainement pas quelque chose sur laquelle on pouvait douter, c’était sur. Dill aimait voir Samy ainsi, même si ça pouvait facilement dégénérer. Dans ces cas-là, il n’avait jamais peur de personne. Elle se laissa entraîner lorsqu’il lui prit le bras et tenta de l’amener un peu plus loin. Dans le petit laps de temps où le marin était assez loin pour ne pas entendre si elle chuchotait, elle murmura presque imperceptiblement, juste pour Samy. «Oh oui, tu me traite comme tu en as envie et ce, depuis longtemps.» Elle soupira puis grimaça. Son ami avait une très bonne poigne et elle commençait à avoir mal au bras, surtout qu’elle était assez fragile. Lorsque le marin le poussa et que Lawn put reprendre son bras, elle se mit à le masser légèrement, voulant faire disparaître la petite douleur.

Dillawn frissonna en entendant son ami. Elle savait parfaitement ce qui suivrait, elle avait déjà vu des scènes semblables des dizaines de fois ou presque. Lorsqu’il commença à déboutonner sa chemise, Dillawn soupira et décida d’intervenir. Elle n’était pas du genre à seulement rester dans son coin et regarder la scène. Elle s’approcha de Samy langoureusement et posa une main sur son torse dénudé, juste avant qu’il soit rendu au bouton qui se trouvait en plein milieu. Elle se dressa sur la pointe des pieds pour que sa bouche arrive tout près de la bouche de son ami. «Il ne vaut pas la peine que tu te transforme, Sam.» De loin, personne ne pouvait se douter de ce qu’elle lui disait. Elle semblait seulement flirter avec lui. Lorsqu’elle reposa ses talons au sol, elle s’arrangea pour écraser le pied de Samy, au cas où il aurait eu l’idée de ne pas l’écouter. Et ne le méritait-il pas un peu ? Elle regarda le marin dans les yeux. «Vous êtes trop chous, à v’loir se battre pour moi !» Elle se mordit les lèvres et fit un petit sourire déterminé. «Ne vous inquiétez pas, j’ai l’habitude a’c lui.»



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debauchery at sea   Mar 12 Avr - 13:47


Debauchery at sea



Samelson était décidé. Il allait enlever sa chemise, histoire d'épargner un peu de vêtement, et sauter à la gorge de ce sale con pour lui montrer comment il traitait avec les sales imbéciles dans son genre. S'il voulait le pousser, cela se jouait à deux. L'homme devant lui lâcha un commentaire sarcastique en riant, sur le fait que Sam enlevait sa chemise. Mais cela ne l'atteignait pas, il en avait l'habitude, il se contenta de lever la tête avec un regard provocant, voir mauvais, et un sourire en coin.

Mais il n'alla pas bien plus loin. À ses côtés, son amie d'enfance soupira et s'approcha de lui. Il la regarda alors qu'elle se levait vers lui et posait une main sur sa peau nue qui le fit imperceptiblement frémir. Elle approcha sa bouche de la sienne et il regarda cette bouche, en arrêtant son geste. « Il ne vaut pas la peine que tu te transforme, Sam. » Il poussa un soupir apparenté à un grognement de déception, mais ne bougea pas, hésitant. Mais elle lui écrasa le pied, le faisant grimacé légèrement et il lui jeta un regard agacé.

Elle le vit plus ou moins, car elle s'était tourné vers le marin. Triple S roula des yeux lorsqu'elle les qualifia de « chous » et soupira bruyamment. Elle avait l'habitude avec lui. Bah oui, ils se connaissaient depuis super longtemps. Et ce gros nigaud ferait mieux de se mêler de ses affaires. Samy lui lança un regard menaçant, et Gaston, s'il l'avait vu, l'ignora, toute son attention était portée sur la belle pheryxiane devant lui. Grinçant des dents, le lycan, quand à lui, s'impatientait de voir cette chose faire les yeux doux à sa délicate amie.

Il finit par simplement lui attraper le poignet, plus doucement que la fois précédente par contre car il avait remarqué qu'elle s'était frotté le bras après, et, après avoir fait un sourire provocant à Gaston, il l'entraîna sur le bord du bastingage. Cette fois, il ne s'en mêla pas, même s'il lui jeta un regard qui parlait. Sam lui répondit par un air triomphant. Il la relâcha arrivé près du parapet et s'y adossa, posant les coudes sur le rebord et appuyant son coccyx sur la muraille de bois, une jambe repliée et l'autre allongée. Il la regarda. Elle était belle, la brise marine dans les cheveux. L'odeur de la mer qu'il aimait tant allait lui coller à la peau maintenant.

Il soupira, puis reporta son regard sur l'horizon, à travers le pont du navire, sur le village côtier en bas. « Es-tu vraiment sûre de vouloir quitter tout ça pour partir en mer? C'est différent, la vie en mer. » Sa voix était plus calme. Il était pensif. En fait, la surprise passée, il réalisait qu'elle allait probablement resté ici avec lui. Avec tous ces barbares. S'ils abordaient... oui, sans doute qu'il la sous-estimait. Il savait qu'elle était capable de se défendre, mais il ne pouvait s'empêcher d'avoir envie de la protéger. Il secoua la tête violemment de gauche à droite, cherchant à chasser les pensées désagréables qui l'envahissaient à cette pensée. Des résidus de son élevage au chenil...



© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debauchery at sea   Mar 12 Avr - 19:56

Debauchery at sea
Dillawn & Samelson
But many have asked where we're next gonna sail ▬ ALESTORM

Dillawn se doutait bien de la déception que son ami d’enfance pouvait ressentir alors qu’elle avait arrêté son geste. Mais elle n’aurait pas pu le laisser se battre avec un marin pour une raison aussi stupide ! Surtout qu’elle se doutait que ça aurait facilement pu finir en transformation et elle n’était pas prête pour cela. C’était quand même juste son premier jour sur le navire et elle devait déjà dealer avec Samy. Elle se disait que ce serait très joli, dans l’avenir.

Alors qu’elle était tournée vers le marin, vu qu’elle venait juste de lui parler, elle afficha un petit sourire en entendant soupirer au qualificatif qu’elle avait employé. Non, les deux hommes n’étaient pas particulièrement chous, mais Lawn avait voulu exagérer légèrement ses propos. C’était mieux ainsi, sinon le marin aurait peut-être continué à provoquer Samelson et ça, ça n’aurait pas été une brillante idée du tout. Il ne fallait pas le provoquer dans ces cas-là. Il était vrai qu’elle en avait l’habitude, depuis le temps qu’elle le connaissait. Elle avait commencé à le connaître et à pouvoir prédire ses actions. Cela faisait quand même quelques années que Samelson vivait chez lui et faisait plusieurs conneries.

Elle se laissa de nouveau faire, lorsque son ami lui prit le poignet pour qu’elle le suive. Elle apprécia la douceur de ce geste, qui contrastait avec la poigne qu’il avait eu auparavant. Un autre que Samy n’aurait pas su qu’il fallait être assez doux avec elle, car ses os étaient fragiles. Elle se doutait qu’il avait remarqué qu’elle avait eu mal, la fois précédente. Il avait donc modifié sa force et c’est avec plaisir que Dillawn le suivit. Elle s’amusa aussi à regarder la réaction du marin, il avait l’air si penaud que la Phéryxian suive le lycan, après tout ce qu’il avait dit. Lorsqu’il la relâcha près du parapet, elle se mit à le regarder. Avec toute cette agitation à son arrivée, elle ne s’était pas attardée à le regarder. Être sur un bateau lui allait bien. Même s’il partait souvent en mer jadis, elle ne l’avait jamais vu sur un navire. Il semblait dans son élément et c’était joli à voir.

Habituée à le voir au village et même dans sa propre maison, il était étrange pour Dillawn d’être avec lui, là, sur un bateau, à le regarder appuyé sur la muraille de bois. Lorsqu’il détourna le regard pour le poser sur le village de son enfance, la jeune femme ne suivit même pas son regard. Elle posa le sien sur le torse toujours dénudé de son ami d’enfance. Il n’avait pas encore boutonné sa chemise, elle avait donc une très belle vue. Elle soupira. Il lui semblait que cela faisait une éternité qu’elle n’avait pas pu toucher à cette peau pour d’autre raison que celle plus tôt. Elle s’ennuyait de leur petite soirée où elle devait le soigner et elle ne se souvenait même plus de la dernière fois où ils s’étaient touchés en dehors de leur séance de soin.

Elle soupira de nouveau puis détourna le regard avant que lui-même se mette à la regarder. «Me voit-tu vraiment rester au village, Sam ? Ma mère n’aime plus ce que je suis devenue et les gens du village me connaissent beaucoup trop.» Elle continuait de regarder le village en bas. Ça lui faisait un petit pincement au cœur de quitter son village d’enfance, mais… «Ce n’est plus un endroit pour moi. Je dois passer à autre chose et quoi de mieux que la mer ? Elle va me permettre plein de nouvelles aventures !» Elle reposa son regard sur son ami d’enfance et fit un pas vers lui. Elle hocha la tête tout en le regardant dans les yeux. «Je suis prête à quitter tout ça pour me retrouver en mer. Et j’espère que tu es prêt à ce que je sois avec toi.»



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debauchery at sea   Mer 13 Avr - 21:47


Debauchery at sea



La douce voix de son amie le tira de ses sombres pensées. Samelson releva la tête et laissa son regard glisser sur le profil si agréable de Dillawn. Elle était agréable à regarder. Il leva les yeux au ciel, un brin pensif, puis les reporta sur elle. Non, sans doute qu'elle devait partir comme lui, elle aussi. La pauvre mère de de Dill devait se demander ce qui avait pu se passer avec sa fille. À cette pensée, il ne put retenir un léger sourire en coin et reporta son regard sur le village plus loin. Il était conscient d'en être la cause, et il n'arrivait même pas à s'en vouloir. Parfois, un peu, mais ça ne durait jamais vraiment longtemps.

Il ne pouvait pas lui donner tort. Quoi de mieux que la mer pour passer à autre chose? N'était-ce pas ce qu'il faisait lui, en gros? Passer à autre chose? Il n'était plus le bienvenue au village. On aurait fini par le chasser de toute façon. Il eut un sourire amusé. Pleins de nouvelles aventures, oui... pas tous agréables pourtant. Les tempêtes, les pirates, les batailles navales, les maux de mer, les matelots avares et ivres, les tensions après de longs jours en mer... que savait-elle de tout cela? Rien du tout.

Elle se mouva vers lui et il ramena son regard vers elle. Sam plongea ses prunelles vertes fluorescentes dans celles de son amie qui lui rappelait la mer en eau calme au bord des côtes, d'un turquoise bleuté. Elle était prête, qu'elle lui affirmait. Elle semblait vraiment sérieusement. « Et j’espère que tu es prêt à ce que je sois avec toi. » Il la considéra quelques secondes pensivement en penchant la tête légèrement sur le côté, puis haussa les épaules. « Ce n'est pas moi qui décide de toute façon. Tu es maître de tes choix... » Mais au fond, il aurait quand même espéré la savoir en sécurité à terre... une part de lui lui disait qu'il allait s'inquiéter avec elle sur le navire.

La proximité de la phéryxiane lui procura un frisson et il abaissa légèrement les paupières. Abaissé comme il était, elle était presque de la même grandeur que lui, à peine un pouce plus petite. Son regard s'abaissa, s'attarda sur ses lèvres, puis son cou, glissa sur une mèches de cheveux et suivit la courbe d'un sein... puis il détourna le regard. Ça commençait mal la cohabitation si déjà la proximité de la jeune femme lui donnait des envies. Il soupira et ferma les yeux en rejetant la tête en arrière. Hmh, n'importe quelle autre femme, il l'aurait sûrement déjà prise là, devant tout le monde, sans s'en soucier réellement.

Une brise se leva et souffla dans ses cheveux blondes. Il en apprécia la fraîcheur et l'odeur, puis ouvrit les yeux sur son amie. Dégageant un coude, il se redressa à demi et tendit la main vers elle, pour replacer une mèche de cheveux qui lui barrait le visage. Il la repoussa derrière son oreille et la glissa sous son menton. Puis se replaça comme initialement et haussa les épaules en baissant les yeux pour regarder la pointe de ses pieds. « Tant que tu prennes garde à tes fesses... y'a pleins de gens qui picotent sur les navires, si tu vois ce que je veux dire... » il avait dit cela sur un ton légèrement bourru. C'était évident que l'idée ne lui plaisait absolument pas. Il préférait être le seul qui puisse la culbuter sur ce navire.



© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Parandar

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 08/02/2015

MessageSujet: Re: Debauchery at sea   Ven 3 Juin - 13:35

Ce RP est-il terminé?

Édit 16/06/16 : Faute d'une réponse rapide, le rp a été archivé. Pour le récupérer dans les forums actifs, envoyez un mp à Parandar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraude.skyforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Debauchery at sea   

Revenir en haut Aller en bas
 
Debauchery at sea
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: