Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Mission metal gear.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mission metal gear.   Mar 22 Mar - 7:19

Journée d'entrainement aujourd'hui! Enfin, un entraînement un peu spécial. Lorsque ma jeune apprentis est venue me faire part de son enthousiasme à apprendre le maniement de la lance j'étais loin d'être en accord avec cette idée. Je trouvais la lance peu adapté à sa petite taille, je pensais sincèrement qu'une autre arme du même genre serait mieux. Outre ma rapière, je maniais sans problème la naginata, une arme un peu spécial que j'avais appris à manier au contact d'un garde de shola.

Aujourd'hui je devais l’entraîner, mais il était aussi de mon devoir de lui apprendre ce qu'elle devait savoir à propos de l'ordre et de ses pouvoirs magiques. Je ne savais pas encore comment je pouvais l'aider avec ses pouvoirs, mais vue qu'elle était mon âme-soeur, je pouvais la comprendre mieux que n'importe qui, alors aussi bien essayer de me servir de ce "lien" pour forger son avenir.

Il était étrange de lui parler normalement depuis ce qui était arrivé il y a deux semaines. Son regard en disant long sur la façon dont elle me voyait maintenant, le simple fait de croiser son regard me donnais le vertige. Heureusement j'avais retrouvé mon calme et plus rien ne c'était passé, ce n'es pas la faute à Faryë qui aurait sûrement tout donné pour recommencer, tant son regard en disait long.

Après quelques minutes d'attente je la vis finalement sortir. Elle portait son habituelle tunique et lorsque la penser obscène qu'il faudrait bientôt lui fournir une nouvelle tunique, car l'ancienne devenait trop serrer, germa dans mon esprit je la chassai aussi-tôt. Je plongea mon regard dans le siens et malgré moi un petit sourire ce dessina sur mes lèvres alors qu'elle s’arrêta près de moi. J'étais incapable de rester de marbre devant elle, même si je voulais, mon regard semblait plus doux, presque attentionné avec elle et plusieurs chevalier l'avait remarqué.

Nous étions dans les jardins, un endroit un peu spécial qui était des plus calmes. Je voulais simplement lui parler, l'entrainement viendrais après. Je m'assis lentement sur un banc de pierre et l’invita à faire de même. Lorsqu'elle fut installer je pris finalement la parole.

Il y a maintenant presque deux mois que tu es devenue écuyère... Je t'es appris à manier une rapière, mais pas encore à te servir de ta magie. Seulement avant d'arriver à cette étape, j'aimerais te poser une questions. Est-tu heureuse dans l'ordre?

Revenir en haut Aller en bas
Faryë
Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 05/03/2016

Feuille de personnage
Âge: 23 ans (Fev)
Race: Elfe-Humaine
Âme soeur: Phoebe

MessageSujet: Re: Mission metal gear.   Mar 22 Mar - 19:16

Aujourd’hui, c’était une journée d’entrainement. J’adorais les journées d’entrainement.  À chacune d’entre elles, j’avais l’impression de me rapprocher un peu plus de mon but.  Je n’étais pas une élève excellente à la rapière, mais j’avais espoir d’être capable de me battre un jour.

Elassaria, la chef, avait eu une bonne idée en me montrant la base du maniement de la lance, j’espérais pouvoir m’y améliorer avec le temps. Après tout j’avais encore plusieurs années avant de devenir chevalier à mon tour.

Je sortis dans le jardin pour rejoindre mon maitre, rayonnante de joie. Bon… les deux dernières semaines avaient été lourdes. Il semblait essayer d’éviter mon regard et semblait sur le qui-vive en permanence. Comme si un énorme éléphant invisible était avec nous, entre nous.  Je me doutais bien que ce que nous avions fait n’était pas très bien… mais je ne pouvais m’empêcher de trouver ça parfaitement normal. Malgré la petite gêne qui ne disparaissait pas.

Sauf que la situation me rendait dingue. J’adorais mon maître et là, c’était comme si on marchait sur des œufs en permanence. Oui, j’avais très envie de recommencer… mais je n’allais certainement pas le faire. Vu l’attitude qu’il avait, il n’était vraiment pas d’accord et ce n’est pas moi qui prendrais les devants ! Alors… je me faisais tranquillement à l’idée que je ne l’avais connu intimement qu’une seule fois et que ça resterait comme ça. Malheureusement. J’adorais mon maître, plus que tout. Et c’est pourquoi j’acceptais que la situation fût celle-là.

Je ne comprenais pas vraiment la raison par contre. Bien sûr, je savais que ce qu’on avait fait n’était pas réellement bien, mais je n’arrivais pas à trouver ça autrement que normal. Mais il ne semblait pas de mon avis. Peut-être était-ce parce que j’étais son écuyère ? Ou bien, car j’étais vraiment plus jeune que lui ? Ou alors, c’est que je n’étais pas de son goût. Cela pouvait aussi être toutes ces réponses.

Dès que je posais mon regard sur lui, je ne pus m’empêcher de lui sourire. Chade était toujours doux avec moi et c’est probablement pourquoi je n’arrivais pas à lui en vouloir. Il me souriait et dès qu’il le faisait, toute l’amertume que je pouvais conserver en moi disparaissait. Il n’était pas connu pour être le prix du sourire de l’année, alors aussi petit soit-il, dès qu’il lui en faisait un c’était le moment le plus magique de la journée. Alors que je m’installais sur le banc de pierre à ses côtés, je le regardais du coin de l’œil. J’avais vraiment de la chance d’avoir pu partager un tel moment avec lui, malgré la brevetée de l’instant.

Sa question me prit aux dépourvues. N’avais-je pas été claire dans mes propos ? C’était une question, que je voyais pratiquement comme une question bateau. Pour moi, la réponse était tellement évidente que je ne comprenais pas pourquoi il me la posait.

« Eh bien. Oui. Comment pourrait-il en être autrement puisque c’est ma vie ? L’ordre, c’est mon rêve, mon avenir. L’ordre, c’est toute ma vie et tout ce que j’ai. »

Oui. Tout. Depuis sa tendre enfance. Elle n’avait rien d’autre. Des parents qui l’avaient abandonné par peur et un refuge qui l’avait tant bien que mal accueilli. Et puis… c’était l’ordre, qui lui avait apporté Chade dans sa vie. Comment, pourrait-elle ne pas être heureuse dans l’ordre de Chevalerie de Shola ?

_________________

Thème couleur :#006666 et musique : Safe and sound
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission metal gear.   Mar 22 Mar - 21:40

Je regardais tendrement la jeune femme près de moi avec un sourire un peu plus grand au coin de mes lèvres. Elle était vraiment admirable et d'un geste presque mécanique je passais une main dans ses cheveux de façon presque mécanique en évitant ses oreilles de justesse à chaque fois. Je ne tenais pas à vivre une autre explosion comme la dernière fois, surtout en public ici. Malgré tout je continuais mes caresses sur sa chevelure avant de dire d'une voix que je voulais douce.

Aujourd'hui on va s’entraîner ensemble, mais avant je dois te dire... La dernière fois c'était bien, mais on ne dois plus recommencer, pas avant quelques années au moins... tu comprend?

Je perdais un peu mon sourire après avoir prononcer ses quelques mots. Une partie de moi avait réellement hâte qu'elle soit chevalier, pour pouvoir en profiter au maximum. Malheureusement je restais son maître et je devrais sûrement attendre qu'elle soit chevalier pour pouvoir recommencer. Alors que j’arrêtais de caresser ses cheveux une petite voix me murmura quelques choses à l'oreille. Si elle ne disait rien, pourquoi pas? Je chassai très vite cette idée, je tenais à mon poste de chevalier, il n'était pas question que je le perde pour si peu.

Donc si tu veux m'en parler c'est maintenant, ensuite on passe à l'entrainement d'aujourd'hui qui commencera avec tes pouvoirs magiques.
Revenir en haut Aller en bas
Faryë
Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 05/03/2016

Feuille de personnage
Âge: 23 ans (Fev)
Race: Elfe-Humaine
Âme soeur: Phoebe

MessageSujet: Re: Mission metal gear.   Mer 23 Mar - 1:40

Il caressait mes cheveux et je ne pouvais contrôler les micros frissons qui me passaient dans le dos. Pas assez fort pour être vu, mais assez pour me faire sourire encore plus. Il me regardait tendrement, mais il y avait autre chose dans ses yeux. Ses iris verts disparaissaient doucement, mais surement sous ses pupilles noires alors que ses yeux glissaient parfois hors de mon visage.

Comme voulez-vous résister ? C’était quasiment impossible. Mais je devais me contenir. Et c’est ce que je fis. J’avais l’impression d’être perclus d’électricités ce qui me donnait la chair de poule, mais je ne bougeais pas. Ou presque. Je ne pouvais pas contrôler mes oreilles qui s’agitaient tout doucement sans mon commandement.

Ce petit fait me rendit nerveuse et gênée. Le rouge me monta tranquillement aux joues sous son regard… alors que je devais justement aborder le sujet pointilleux. Il me disait qu’il ne voulait pas recommencer. Du moins, pas avant des années. J’avais donc raison sur l’âge. Cela me serra la poitrine de tristesse tout en faisant battre mon cœur à cent à l’heure. Après tout il avait dit : Plus tard. Pas jamais. Autrement dit, j’avais encore toutes mes chances.

Est-ce que je voulais lui en parler ? Non pas vraiment. Mais si je ne disais rien, je le perdais assurément pour longtemps. Voir peut-être toujours. Si je disais quelque chose, je devais passer outre ma honte. Ma respiration se fit un peu plus laborieuse, faisant monter en descendre ma poitrine à un rythme aberrant alors que je respirais par la bouche. Je pris une grande respiration et je plongeais mon regard dans le sien avant de murmurer. Nous étions seuls, mais je ne voulais pas prendre de chance.

« Je comprends. J-Je voulait juste que tu saches qu-que… que j’ai trouvé sa bien aussi… Et… Et que…hm. Et que j’aurais… j’aurais aimé qu’on soit… Qu’on ne soit pas obligé d’attendre. »

J’étais rouge comme un coquelicot, je sentais mes joues, mes oreilles et une partie de mon cou brûler, mais au moins, j’avais trouvé le moyen de le lui dire. Je gigotais un peu sur place, pas tellement habituée de tenir ce genre de propos. Surtout, alors que les images me revenaient en tête…

_________________

Thème couleur :#006666 et musique : Safe and sound
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission metal gear.   Mer 23 Mar - 1:57

Le vent soufflait doucement autour de nous en balayais doucement nos visage, heureusement pour nous d'ailleurs, car la température commençait sérieusement à chauffer. Je voyais son visage jusqu'à la pointe de ses oreilles devenir rouge alors qu'elle me répondait d'une voix hésitante. Elle avait aimé cela, même si je le savais déjà une partie de moi sens réjouissais en ce disant que la prochaine fois sa serais mieux. J'avais envie aussi de ne pas avoir à attendre quelques années! J'en mourrais d'envie, malgré son jeune âge, chaque parcelle de mon corp l’appelait! Aucune autre femme, peut-importe son âge ne m'avait fait autant d'effet qu'elle. Pourtant... j'étais son maître et même si j'aurais du garder une attitude noble et respectable j'en étais incapable. Je hocha doucement la tête, ma bouche devenue sèche pour une mystérieuse raison avant de dire.

On pourrait.... disont... trouver un arrangement... disons ce soir... si bien sûr tu a bien écouter au court aujourd'hui...

Après avoir dit ses mots, mes mains ont glissé sur la pointe de ses oreilles avant de revenir sur le long de mon corp, alors que je me relevais. Elle était pantoise et je voyais des tremblements la parcourir, j’espérais sincèrement que malgré tout elle soit en état de suivre un entrainement. Je me plaçais contre un arbre et la fixa de mon regard vert. Mon regard seul pouvait en dire long, personne ne s'approcherais d'elle. Elle était mon écuyère mon âme-soeur, ma propriété. Je la regardais ce lever, les jambes tremblantes alors que je disais assez haut pour que tous ceux qui passe par la vois ici une simple séance d'entrainement.

Bon, je veux que tu me cite tous ce que tu peu faire magiquement ou non, tes talents, tout. Je t'es appris la base de la rapière, mais pour la suite je dois te connaitre parfaitement.

Je continuais de la regarder, mon regard aillant à nouveau changé. Il était froid et calculateur, j'étais redevenue le sous-chef de l'ordre de Shola. Malgré tous, une petit flamme d'affection continuais de briller pour elle, au fond de mes pupilles.
Revenir en haut Aller en bas
Faryë
Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 05/03/2016

Feuille de personnage
Âge: 23 ans (Fev)
Race: Elfe-Humaine
Âme soeur: Phoebe

MessageSujet: Re: Mission metal gear.   Mer 23 Mar - 14:41

La tension était palpable. Elle vibrait autour de nous comme un courant électrique. Son regard était puissant, je me sentais fondre littéralement sur place. Je le voyais, hésité, tout faire pour garder un contrôle parfait. Et moi, qui n’étais qu’une jeune fille, je tremblais sur place. L’électricité me parcourait, me donnant des spasmes dans des endroits inédits. Ma respiration semblait vouloir allez voir ailleurs si j’y étais et j’étais sûr que le temps c’était arrêter.

Et ses paroles n’aidèrent en rien la situation. Mon ventre se contracta violemment lorsque mon cerveau analysa ses mots. Tout comme moi, il n’avait pas envie d’attendre. Je savais que ce n’était pas une bonne idée. Mais je ne pouvais rien faire pour m’en empêcher. J’avais juste envie de lui répondre que je serais toujours une élève exemplaire, mais ça sonnait tellement mal dans ma tête, que je m’abstiens. À la place, je le fixais, de mes yeux aux pupilles aussi dilatées que les siennes.

Ma respiration déjà erratique devint dingue lorsqu’il accrocha mes oreilles. Le frisson qui me parcourut était dévastateur et je ne pus m’empêcher de trembler sur place. Les yeux fermés, la lèvre mordue. J’essayais de reprendre une contenance.

Lorsque je rouvris mes yeux brillants, il était appuyé contre un arbre. Il me regardait avec possessivité. Et je ne pouvais qu’imaginer la mauvaise réaction qu’aurait l’ordre si quelqu’un surprenait ce regard. Il me dévorait… et je fondais devant lui. Devenant une simple flaque. Les jambes flageolantes, je réussis à me lever du banc de pierre.

Dans mon ventre, un feu s’était à nouveau réveillé. Cela me prit toute mon énergie pour le faire taire. Alors qu’il passait à la partie entrainement, son regard se gelait. De mon côté, mon visage faisait de même. Une chance que nous étions excellents dans le domaine du camouflage d’émotion.

Il était passé maître dans cet art, mais je n’étais pas non plus une simple novice. N’importe qui aurait passé cinq minutes au paravent aurait vu deux personne prête à se dévorer… maintenant, il n’y avait qu’un Chevalier et son Écuyer. Sauf que tout au fond de mes yeux, tout comme des siens, restait une petite flamme brûlante d’affection.

« Mes pouvoirs ne sont pas impression comme les vôtres, Chevalier Chade. Comme je l’ai dit, ils sont plus passifs. Tout d’abord j’ai mon regard. Du moins, ils ont appelé ça comme ça. Je n’ai aucun contrôle dessus. Tout ce qu’il fait, c’est pousser les gens à faire ce que je veux. Uniquement si quelque part ils en ont envie. Même s’ils ne le savent pas. Par contre, je peux augmenter la « puissance » avec des agissements ou des regards plus mignons. Un peu comme un petit chiot en fait. Je ne peux pas forcer quelqu’un à faire ce qu’il ne veut pas par un regard… mais je peux très bien faire balancer sa volonté en ma faveur. »

Et c’était probablement ce pouvoir qui avait voulu que je sois encore dans l’ordre. Parce que sinon, il y avait longtemps qu’on m’aurait tout simplement renvoyée vu mon faible potentiel.

« Ensuite… j’ai le chant. Là, c’est différent. Si je chante pour quelqu’un, je peux lui embrouiller l’esprit pour le pousser à faire ce que je veux. C’est comme si je diminuais sa volonté jusqu’à ce qu’il soit facilement manipulable. Mais il faut que je me concentre sur la personne et que je « chante pour elle ». Pas très pratique sur un champ de bataille par contre. En plus, ça l’effet si je n’y mets pas fin, ne dure qu’une heure. »

Je n’avais jamais réellement exploré ce pouvoir en fait. Peut-être qu’il y avait un truc à faire avec.

« Et sinon, comme vous le savez déjà, j’ai hérité de l’empathie elfique de ma mère. Je ne peux en aucun cas le contrôler et heureusement, comme mon père était humain c’est moins fort. Je ne ressens qu’une seule personne à la fois. »

J’arrêtais mon monologue et haussais mes épaules. C’était ce que j’étais. Je me disais qu’avec un minimum d’effort je pourrais devenir une manipulatrice hors pair. Ce n’était pas très glorieux ou honorable… mais il n’y avait pas que des guerriers dans l’ordre.

_________________

Thème couleur :#006666 et musique : Safe and sound
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission metal gear.   Mer 23 Mar - 19:28

Mon coeur battait à la chamade alors que je regardais mon écuyère d'un regard glacial qui aurait pus tromper tout l'ordre, mais pas elle. Je voyais son envie ce dessiner au travers de sa tunique d’écuyère et à leurs vue, ma bouche s’assécha encore plus, mais je fis des efforts surhumain pour ne pas le laisser paraître, même si je me doutais que la jeune femme devant moi pouvait le sentir aussi. Malgré tout j'écoutais particulièrement attentif ce que Faryë me disait, mes yeux glissaient par endroit, sans pour autant que je perde ma concentration. Sont pouvoirs n'était pas offensive, mais il pouvait être très utile. Je lui sourie doucement et m'approcha d'elle, d'une démarche semblable à celle d'un prédateur qui s’avançait vers sa proie.

Tes pouvoirs son très spécial, je suis sûr qu'il pourront nous être très utile. Tu devrais bien sûr apprendre à les manipuler à ta guise, mais une fois que ce sera fait tu pourra sans problème devenir un atout majeur de l'ordre...et tu pourra m'aider de bien des façons...

Je marchai m'arrêta jusqu'à être très proche d'elle, peut-être même un peu trop. Je pouvais sentir son souffle redevenir hérétique alors qu'elle perdait encore le contrôle de son jeune corp. Elle devait rapidement apprendre à ce contrôler, sinon ça irait mal pour nous deux. En plus, elle pourrait ainsi contrôler encore mieux les autres autours d'elle. Malgré tous, je lui sourie tendrement et tendis une mains vers la naginata posé contre le mur. Une tentacules d'ombre sens empara et la projeta vers moi. Je l'attrapai d'une main et la tendis à Farye.

Voici l'arme que tu dois apprendre à manier. C'est ce qu'il y a de plus efficace pour toi. Je vais t'apprendre la base et ensuite.... Ensuite lorsque tu aura bien appris un aura une autre genre de leçon...

Un sourie c'était dessiner sur moi alors que je la dévorais du regard en plongeant mon regard dans le siens. J’espérais qu'elle soit une très bonne élève...
Revenir en haut Aller en bas
Faryë
Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 05/03/2016

Feuille de personnage
Âge: 23 ans (Fev)
Race: Elfe-Humaine
Âme soeur: Phoebe

MessageSujet: Re: Mission metal gear.   Jeu 24 Mar - 0:02

La tension avait un peu descendu lors de mon monologue. C’était un peu, un soulagement. Comment allait-on pouvoir endurer ça encore longtemps ? J’avais l’impression, d’être toujours sur la sellette, d’avoir le cœur qui tambourine et l’esprit en vadrouille. J’allais finir par mourir d’épuisement nerveux avant d’être adoubé chevalier !

Et je ne crois pas que j’étais la seule dans la situation. Mon maître semblait avoir le même genre de problématique. Ce qui avec mon empathie me revoyait le problème. Encore et encore. Nous étions comme pris dans une spirale sans fin. Une spirale malsaine et, mais tellement enivrante.

Il avait beau avoir ce regard glacial, je savais qu’en arrière, ses yeux brûlaient de ce que j’avais fini par identifier comme du désir. Et je savais que mes propres yeux devaient le refléter comme un miroir.

Il était félin, dangereux, contenu… un véritable prédateur. Et quand il s’approchait en parlant, j’avais toutes les difficultés à ne me concentrer que sur ses paroles. Mes yeux glissaient sur lui, le dévorant pendant que j’enregistrais les informations qu’il donnait.

Le problème, c’est que plus il était près de moi, et moins les manières de venir en aide à l’ordre me semblaient importantes. Et pourtant ! Être un atout pour l’ordre était mon rêve… mais tout ce que je retenais, c’était que je pourrais lui être utile à lui.

Mais ça, c’était avant qu’il ne s’arrête trop près de moi. Mon souffle recommença ses conneries et je redevins encore une fois incontrôlable. Quelque part, ça m’enrageait ! Je n’étais certainement pas du genre à montrer mes émotions à tout va et ça, c’était déjà beaucoup trop ! Et si quelqu’un voyait que je n’étais pas insensible ?

Mon corps se raidit sous l’impulsion de ma volonté. Hors de question que je continuai à être visiblement une poupée de chiffon entre ses mains. J’étais peut-être en train de fondre, mais la planète entière n’avait pas besoin de le savoir ! Je me glaçais sur place et au bout des quelques secondes, j’étais de nouveau impassible. Avec uniquement, tout au fond de mes prunelles une envie. Un feu qui couvrait.

J’eus bientôt entre les mains un bâton muni d’une lame. C’était plutôt léger, semblable à une lance… mais j’aimais déjà plus la sensation entre mes mains. Je la bougeais doucement, pour m’y habituer. J’étais très prudente dans mes mouvements, ne voulant pas blesser qui que ce soit.

Et c’est là que mon maître prononça les paroles qui tuent. Je venais à peine de reprendre contenance ! C’était absolument injuste. Physiquement, je ne bronchai pas du tout… mais mon cerveau parti faire des vrilles et mon ventre se réchauffa d’un coup. C’est pour ça que je ne retiens pas du tout mes propres paroles.

« J’apprends toujours bien ! Et j’apprends vite. Faut croire que je suis une bonne élève. »

Ouais. Ça sonna aussi mauvais que dans ma tête. J’étais vraiment damnée.

_________________

Thème couleur :#006666 et musique : Safe and sound
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission metal gear.   Jeu 24 Mar - 1:52

Je sentais la tension descendre lentement lorsque je commençais à lui présenter l'arme que je maniais le plus habilement, après ma rapière. Elle semblait essayer de la manier pour s'habituer, mais même si elle essayait de le cacher, je pouvais sentir la tension qui habitais son jeune corp. Seulement je venais de le dire, pour l'instant je me concentrais uniquement sur son apprentissage de cette arme. Je soupirai longuement et alors que je tendis la main pour attraper ma propre naginata son commentaire m'envoya une puissante décharge qui semblait montrer au monde entier ce que cette adolescente me faisait. Peut-être était-ce son pouvoir magique qui me faisait effet, pourtant elle m'avait dit qu'il n’agissait que si la personne le voulais vraiment, alors que moi... Donc je le voulais au fond de moi de tout façon...

Tu es la meilleur élève du monde sa je peu le garantir...


Je fis volé la deuxième arme jusqu'à moi en lui faisant un clin d'oeil, savourant le deuxième frisson qui nous parcourue mutuellement. Je devais me concentrer, mais c'était presque impossible avec elle. Je m'éloigna en la dévorant du regard et d'un geste presque mécanique je commençai à faire tourner ma naginata en continuant de la fixer. L'arme prenait rapidement de la vitesse autour de moi alors que Farye me fixait du regard, un petit sourire bête au coin des lèvres. D'un geste purement instinctive je propulsa le bâton en l'air et le rattrapa avant de finir par quelques enchaînement. Je lui sourie et dit, entre mes lèvres.

Si tu veux suivre ton cours privé aujourd'hui, tu devrais faire exactement ce que je viens de faire...[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Faryë
Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 05/03/2016

Feuille de personnage
Âge: 23 ans (Fev)
Race: Elfe-Humaine
Âme soeur: Phoebe

MessageSujet: Re: Mission metal gear.   Jeu 24 Mar - 2:23

Je testais encore la lame quand je sentis la vague qui frappa mon maître. Vague qui bien sûr, revient vers moi pour me relancer. Je faillis même lâcher l’arme que je tenais ! À la place, je m’agrippais encore plus à elle, alors qu’un frisson dévastateur me parcourait à la vue des réactions physiques encourues chez mon chevalier préféré.

Ses paroles me tirèrent un sourire en coin. Un brin moqueur. Quoiqu’il devait avoir un petit fond d’aguicherie. Je n’étais pas encore habituée à ce genre de chose, mais je me disais qu’il fallait bien commencer quelque part. La meilleure élève du monde hein… c’était normal, si cette phrase sonnait aussi mal que celle que j’avais lancée un peu plus tôt ?

Quoi qu’il en soit, son clin d’œil m’acheva et je frissonnais à nouveau. Mes cheveux se dressaient sur ma nuque… et j’avais terriblement envie de lui tirer la langue. Mais à la place, je continuais seulement de le fixer du regard alors qu’il faisait joujou avec sa propre arme.

Ce n’était pas un spectacle horrible à regarder ! Il était absolument délicieux. Mon sourire se transforma pour devenir une espèce de truc bête pendant que je bavais presque sur lui. Par contre, mes yeux ne manquaient aucun détail.

J’assimilais comment ses doigts et ses mains se positionnaient pour faire tourner l’arme de plus en plus vite. Grand bien m’en fasse, puisqu’il m’annonça que je devais l’imiter à la perfection. Parfait. Je commençais donc sans plus attendre en faisait tourner la naginata entre mes mains.

Ce n’était pas aussi fluide et parfait que Chade, mais j’arrivais quand même à lui faire, faire des tours sans me trancher un bras ou poignarder les pots de fleurs ! Probablement qu’il ne me faudrait que quelques heures de pratique pour faire des ronds parfaits. Bon. Ce n’était pas se battre avec, mais j’avais bon espoir. C’était comme, si ce type d’arme avait été forgé pour mes mains ! Ça faisait changement de la catastrophe que ça avait été avec la rapière !

_________________

Thème couleur :#006666 et musique : Safe and sound
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission metal gear.   Jeu 24 Mar - 3:36

Je regardais de mon regard froid les mouvements que ma nouvelle écuyère faisait avec l'arme. Elle était presque parfaite pour une première fois et je devais avouer que comparé à la rapière, ou il m'avait fallut presque une semaine pour qu'elle puisse la porter sans ce couper une jambe. Je la regardais, c'était presque comme une danse qui avait quelques choses de sensuelle. Lorsqu'elle eu finit son enchaînement, un sourire perça alors que je m'approchai d'elle. et pris doucement ses mains pour les placer au bon endroit sur l'arme. Je sentais le contact électrique de nos deux peau et je ne pouvais m’empêcher de la regarder avec un regard sombre de désir. C'était mal, je sais, mais c'était présent et je ne pouvais pas lui résister. Je reculai encore un peu en la laissant manipuler le bâton à sa guise.

Deux heures c'était écoulé, je n'en revenais toujours pas. Elle maniait cette arme exotique avec presque autant de faciliter que moi, alors que j'avais mis plusieurs mois avant de moi même la manipuler. Lorsque je lui fis signe de s'approcher et déposa l'arme contre le mur et c'est une farye en sueur, ses vêtements trempé moulant chaque centimètre de son corp d'adolescente, qui ce présentât à moi. Son regard étincelait et elle avait raison d'être fière, ce qu'elle avait accomplie était proche du prodige. Je lui sourie en m'approchant d'elle, disant très bas pour que personne ne puisse nous entendre.

Maintenant nous allons passer à la deuxième leçon, nous allons monter dans la chambre, ainsi tu pourra te changer à ta guise...

Le petit sourire très explicites que j'avais sur les lèvres en disaient long sur moi. Je savais très bien ce qu'elle voulait et je comptais bien lui offrir. La lumière blanche qui avait monopoliser mon attention pendant presque une semaine flottait doucement autour d'elle et pulsais doucement alors que les pupilles de mon écuyère ce dilatère, sa bouche légèrement entre-ouverte. Je la regardai, un grand sourire au lèvre puis je tournai les talons, suivie de près par elle.

Je montai rapidement dans ma chambre et jetai mon manteau sur une commode près du lit avant de verrouiller magiquement la porte avec mes ombres et de la regarder, une lueur amusé dans le regard. Je la voyais, pantelante, en sueur, les grands yeux fixé sur moi, sans savoir quoi faire en ce moment.

u a une idée de notre prochaine leçon Farye?...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission metal gear.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission metal gear.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Major Revolver Ocelot - 03 OCE 80 06
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: