Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Du plaisir, pour en allumer les feux [Rorkir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aïcha
Directrice d'orphelinat
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 08/03/2016

Feuille de personnage
Âge: 33 ans
Race: Insecte
Âme soeur: Caius

MessageSujet: Du plaisir, pour en allumer les feux [Rorkir]   Jeu 24 Mar - 1:22

Le crépuscule tombait sur la capitale d’Alombria. Le crépuscule, la nuit qui étendait doucement ses bras sur la ville somnolente, avait toujours eu un petit goût doucereux sur la langue d’Aïcha. C’était magnifique, bien sûr. Qui ne trouvait pas les couleurs du soir superbe ? Mais c’était aussi ce qu’on appelait, l’heure des putes.

Il y a longtemps qu’Aïcha ne s’en faisait plus avec le terme. Elle avait embrassé à bras ouvert sa profession depuis tellement d’années ! Mais, alors que le ciel se drapait de noir peu à peu, elle avait toujours une petite pensée pour la réalité.

Elle était assise, royale, dans un fauteuil de son hôtel particulier. Un magnifique fauteuil de velours bleu indigo sur une petite estrade au fond de la grande pièce principal. D’où elle était, Aïcha avait une vue imprenable sur l’ensemble de sa maisonnée.

Ses filles et ses garçons commençaient tranquillement à se préparer pour une autre nuit. Elle les observait, telle la reine de l’essaim, bourdonner autour de la pièce. Calme et posée, elle sirotait son vin.

Ses longs cheveux noirs tombaient parfaitement sur sa taille tout en soulignant sa poitrine serrée dans la luxueuse robe rouge sang. Ses griffes claquaient régulièrement contre son verre et son sourire avenant avait quelque chose de boudeur. Ou charmeur. Au choix.

La porte de l’établissement s’ouvrit doucement. Dans un endroit pareil, la discrétion était de mise. Il n’y avait aucune clochette pour tinter. Par contre, l’hôtesse, une des filles jugées par Aïcha encore trop jeunes pour le travail, se précipita à la rencontre du client.

La brunette d’à peine quinze ans, avec un sourire angélique proposa un verre de vin avant de le guider vers Aïcha. C’était son unique rôle pour l’instant. Bientôt, elle rejoindra les autres dans les chambres, mais pour l’instant elle ne servait qu’à cela.

L’homme était beau. Propre aussi. Il semblait à première vue de bonne qualité. Ses vêtements étaient assez luxueux pour ne pas détonner dans le décor, mais son visage n’était pas celui d’un marchand. Il avait l’air de ceux qui passent leur vie au grand air. Au grand air salé de la mer.

Aïcha ne bougea pas de son siège, mais fit signe à l’homme de venir s’installer sur le fauteuil voisin. Son sourire s’agrandit, sensuel.

« Bienvenue, prenez place, je vous prie. Qu’est-ce qui pourrait vous faire plaisir ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du plaisir, pour en allumer les feux [Rorkir]   Jeu 24 Mar - 10:16

J'avais pendant plusieurs heures assisté à une rencontre avec Le chef des chevaliers, le chevalier Colombe, ainsi que la reine, sa majester Marian, au sujet des prochaines missions que j'aurais. Pour l'instant on me donnait carte blanche, je devais surtout me tenir tranquille et éviter d'attaquer Shola pour l'instant, ce que je trouvais particulièrement stupide. La guerre était inévitable, alors pourquoi je devais attendre ainsi? J'étais payé, la n'étais pas la question, seulement je trouvais leur façon de faire stupide, aussi bien attendre qu'il nous égorge tous dans notre sommeil!

Voila pourquoi après des heures de réunion interminable j'étais ici, devant ce bâtiment plutôt luxueux. Les gardes et même certain chevalier ventait ce bordel comme l'un des meilleurs établissement du genre pour ce reposer. Enfin, c'était surtout, selon moi, une excellente façon de vider les bourses des clients, mais aujourd'hui je m'étais laissé tenté.

Une fois à l’intérieur de l'établissement, une adolescente d'une quinzaine d'année viens m’accueillir, certe elle était mignonne, mais j’espérais que ce n'était pas le genre de gamine que l'ont n'offrait, sinon j'aurais deux mots à dire à la personne qui gérait les lieux. Seulement elle me pointa une superbe femme, assis sur un trône de veloure, femme qui me faisait signe de m'assoir à coté d'elle. Un sourie ce dessina sur mes lèvres alors que je me laissais guider et que je m'assis doucement sur le sofa près d'elle.

Elle était magnifique, sa poitrine opulente et ses délicieuses hanches était parfaitement moulé dans sa robe de satin rouge et son regard aurait allumé un feu même au milieux des flots. Je regardai quelques secondes ses longues griffes, espèrent presque qu'elle glisse le long de ma colone.

Je crois que vous savez parfaitement ce que vous pouvez faire pour moi...

Je lui jetai un petit regard amusé en plongeant mon regard dans le siens. Je suppose qu'une nuit avec elle n'était pas donné, mais en tant que capitaine corsaire, l'or ne me manquait pas, bien au contraire. Je pris doucement sa main griffu dans la mienne avant un sourire et y déposa doucement un main, en véritable gentleman, je fréquentais rarement ce genre d'endroit, pas pour les femmes, mais pour les porcs qui les fréquentaient, pirate ou non, je savais encore comment me comporter devant une beauté comme celle-ci.

Je serais curieux de ce que vous pourriez m'offrir...
Revenir en haut Aller en bas
Aïcha
Directrice d'orphelinat
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 08/03/2016

Feuille de personnage
Âge: 33 ans
Race: Insecte
Âme soeur: Caius

MessageSujet: Re: Du plaisir, pour en allumer les feux [Rorkir]   Jeu 24 Mar - 14:42

Aïcha regardait l’homme qui lui faisait face, absolument amusée. En général, les hommes qui pénétraient dans l’établissement ne suggéraient rien, ne demandait rien. Non. Ils exigeaient. Ils se pointaient et réclamaient ce qui leur tombaient dans les yeux.

Et lui, jeune homme particulièrement seyant, bien habiller et suintant la richesse trouvait le moyen de babiller au lieu d’aller droit au but. La tenancière avait remarqué, les regarde qu’il lui lançait. Il la désirait, c’était clair. Mais au lieu de lui demander son prix tout de go, il badinait.

C’était une surprise forte agréable. Après tout, parmi les rares qui partageaient encore des draps humides avec elle, il n’y avait plus que Gareth pour prétendre encore un peu à la normalité. Elle était une femme de plaisance, de luxe certes, mais une catin quand même. Elle le savait et elle en jouissait. Elle n’avait été dans toute sa vie, jamais aussi heureuse que là où elle est !

Elle décida de lui accorder le bénéfice du doute. Elle commença à le détailler plus en avant. Il était loin d’être laid. Bâti, il semblait fort. Ses traits étaient parfaitement définis et il semblait sûr de lui.

La plus grande surprise vint lorsqu’il prit sa main. En général, elle se serait détachée en badinant. Mais il ne semblait pas lui prendre sa main pour autre chose que la galanterie. C’était tellement rare qu’on n’essayait pas de profiter d’elle par tous les moyens qu’elle faillit rester figée. Faillit. À la place, elle éclata d’un rire cristallin.

Non pas le ricanement sensuel mainte et mainte fois pratiquée pour attirer dans ses filets un homme de plus. Non. Un véritable rire bien clair.

« Vous ne manquez pas de culot Mr. Je dois dire que c’est une qualité que j’apprécie. »

Oh oui. Elle appréciait ceux qui se démarquaient. Ceux qui prenaient des risques. Elle appréciait réellement ceux qui ne la traitaient pas comme un simple objet. Malheureusement, ces derniers se résumaient à certains de ses employés et Gareth.

« Peut-être, Mr, voudrait-il d’abord consulter la présentation… peut-être trouvera-t-il quelque chose plus à son goût et moins coûteux que la maitresse de la maison ? »

Oui. Parce que bon. Pute ou pas, on avait une fierté. Et Aïcha, sa fierté était de valoir une petite fortune pour une nuit. De plus, il y avait beaucoup de choix dans son établissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du plaisir, pour en allumer les feux [Rorkir]   Sam 26 Mar - 3:24

Un sourire amusé ce dessina sur mes lèvres alors que je voyais la jeune femme assis à mes cotés presque perdre ses mots devant mon baise-main. Bien sûr nous étions dans un bordel, enfin une maison close, mais je restais un puissant allié d'Alombria, rien à voir avec ces stupides soldats qui venait ici et la. Bien sûr, dans un sens cette sublime créature méritait bien quelques petites éloges qu'une simple catin, car il était vrai que son charme avait quelques choses de féroce et presque... dangeureux. Oui. C'était bien cela le mot, dangeureux. Ses griffes blanches continuaient de frapper à un rythme régulier le verre de vin qu'elle tenait à la main et son regard que je trouvais hypnotisant me fixait profondément, comme si elle voulait m'analyser.

Je fis mine de regarder autour de moi, les nombreuses filles qui me regardait avec parfois un regard désintéresse, parfois un regard d'envie, comme s'il souhaitait être choisis. Je suppose que des hommes comme moi passait rarement dans cet endroit pour que je leur fasse envie à ce point. Je remarquais une jeune rouquine qui devait avoir 18 ou 19 ans, qui portait une robe bleu moulante et me regardait avec un sourire que j'aurais pus décrire comme délicat et sincère si je ne me trouvais pas dans une maison close. Ce genre d'endroit était réputé pour leur mensonge, alors je ne m'attendais pas à ce que leur réaction face à moi soit réel.

Pour l'instant la seul personne avec qui j'ai envie de passer quelques temps c'est vous, à moins que vous désiriez attendre que quelqu'un d'autre passe bien sûr.

Je lui sourie aimablement en lui disant cela. L'argent n'était pas un problème, loin de la. Je me doutais qu'elle devait valoir une fortune pour une nuit, seulement c'était celle qui m’intéressait. Mon sourire s'étira en songeant qu'avec un peu plus d'or je pourrais avoir les deux pour une nuit. Ce n'était pas mon genre d'être dans ce genre d'établissement, j'étais peut-être naïf, mais je croyais encore en l'amour véritable. Seulement il y avait des mois que je n'avais pas partagé de moment intime avec une femme et oui, je me trouvais stupide, mais j'étais près à payer pour cela. Seulement, je me disais qu'une nuit avec la belle tenancière qui était à mes cotés seraient surement une... expérience particulièrement bonne.

Je m'approchai un peu en saisissent doucement sa main griffu. Le même sourire charmant que je gardais depuis quelques secondes continuais de flotter sur mes lèvres. Mon regard brûlant de curiosité et d'envie vie à vie elle, j'avais envie de lui retirer cette petite robe à l'instant pour profiter d'elle, seulement j'avais encore le contrôle de mon propre corp, je n'étais plus un adolescent.

Croyez-moi l'or ne me manque pas et même si la petite rouquine la bas est particulièrement attirante, mon choix c'est attiré sur vous.
Revenir en haut Aller en bas
Aïcha
Directrice d'orphelinat
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 08/03/2016

Feuille de personnage
Âge: 33 ans
Race: Insecte
Âme soeur: Caius

MessageSujet: Re: Du plaisir, pour en allumer les feux [Rorkir]   Mer 30 Mar - 20:11

Ne se départant pas de son sourire agréable – et réel pour une fois – elle le regarda observer les choix à sa disposition. Le soleil couchant faisait vibrer les couleurs de la pièce, assombrissant les recoins et rendant les flammes des lampes terriblement plus brillantes. Sur le visage du corsaire, les ombres naissantes dansaient. Il n’était vraiment pas laid et il semblait particulièrement charmant.

Aïcha remarqua que son regard était attiré par sa plus belle pièce. Chlomidae. Une jeune rouquine de 17 ans, absolument délicieuse. Elle l’avait personnellement ‘entrainée’, la rendant particulièrement succulente. Elle était sa préférée, et c’était avec elle qu’elle recevait parfois Gareth. Par contre, ce soir… elle allait être indisponible. C’était le jour où un de ses clients les plus réguliers venait et il demandait toujours Chlomidae.

Selon ce que l’homme lui disait, ça ne serait pas un problème, puisqu’il ne semblait pas démordre de son idée. C’était avec Aïcha qu’il voulait passer un moment. Fort bien. Alors qu’il saisissait une fois de plus sa main, elle sourit encore plus franchement.

Aïcha retira sa main de celle du marin pour saisir le visage agréable qui lui faisait face. Délicatement, pour ne pas le blesser de ses griffes elle fit mine de l’observer. Sensuelle, elle se pencha vers lui alors que ses doigts glissaient sur la peau.

« Attendre ? Peut-être. Sachez mon cher, que je ne suis plus à vendre au plus offrant depuis un bon moment. Il se trouve que maintenant, je choisis ceux qui auront l’honneur de partager un instant en ma compagnie. »

Elle semblait roucouler alors qu’elle enlevait sa main du visage en laissant trainer ses griffes tout doucement, accrocha au dernier moment la lèvre du jeune homme.

« Et je dois dire que vous semblez être particulièrement intéressant… puis-je savoir votre nom messire ? »

Elle avait déposé son verre de vin et était particulièrement concentrée sur l’homme qui lui faisait face. Le fixant de ses yeux argentés aux pupilles horizontales. Autant régler les détails insignifiants tout de suite. Elle lui annonça le prix.

« Bien sûr… ceci prend en compte que je ne me livre pas que pour une heure. Mon horaire n’étant pas aussi chargé que les autres. Nous pouvons donc prendre le temps de boire un verre si cela vous plaît. »

Aïcha fit signa à Mathilde, la jeune réceptionniste, de venir remplir le verre de Mr, afin qu’ils puissent discuter un peu avant de passer aux choses sérieuses. Elle était l’item de choix dans cette maison. Un objet de luxe. Et comme tout objet de luxe, elle venait avec un certain décorum.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parandar

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 08/02/2015

MessageSujet: Re: Du plaisir, pour en allumer les feux [Rorkir]   Ven 3 Juin - 13:33

Ce RP est-il terminé?

Édit 16/06/16 : Faute d'une réponse rapide, le rp a été archivé. Pour le récupérer dans les forums actifs, envoyez un mp à Parandar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraude.skyforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du plaisir, pour en allumer les feux [Rorkir]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du plaisir, pour en allumer les feux [Rorkir]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit pour oublier l'ennui
» /!\ SAV, pas une partie de plaisir... pour le reste... × Siloë-Jules griffinth
» Kinder Bueno, le plaisir pour les petites faims • |
» Quelques minutes de plaisir pour toute une vie de responsabilités
» Pour le plaisir de vos yeux messieurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: