Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 A, B, C... Je veux être chevalier [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miya
Écuyer
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 21/03/2016

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Race: Pardusse - Lynx
Âme soeur: Ishobel

MessageSujet: A, B, C... Je veux être chevalier [TERMINÉ]   Lun 28 Mar - 16:44

- Nyaaa!

La petite pardusse ronchonnait alors qu’on tentait de la préparer pour sa première leçon en vue de devenir chevalier. Tenter était le mot clef, car Miya était déterminée à ne pas se laisser emmener nulle part. Cela faisait plusieurs jours qu’on la trimballait à une multitude d’endroits qu’elle n’aimait pas. Elle commençait à en avoir marre. En conséquence, elle s’était agrippée après toutes les épaisseurs de draps et de couverture de son lit, faisant un beau dégât au passage. Les servantes avaient un mal fou à la sortir du lit… voire à faire quoi que ce soit avec cette fillette sauvage. Cette dernière jouait avec la brosse plus qu’elle ne se laissait brosser la tignasse; elle se tortillait de tous bords, tous côtés au lieu de permettre qu’on lui enfile une robe; elle se laissait choir par terre plutôt que de suivre les femmes à l’extérieur de la pièce. Lorsqu’on la prit par la taille pour la forcer à sortir, cela n’eut pour résultat que de la faire paniquer. Toutes griffes sorties, elle s’agrippa de toutes ses forces après le cadre de porte en grognant. Elle fit même une tentative de réintroduire ses jambes pour mieux se retenir à l’intérieur. Il va sans dire qu’elle laissa quelques traces quand on parvint enfin à l’extirper de son antre.

Elle se débattit pendant quelques minutes, mais on n’avait pas l’intention de faire marche arrière. On allait amener cette peste à la magicienne enseignante. Les servantes voulaient passer à autre chose, voire ne serait-ce qu’avoir un peu de répit de ce mini démon. Par le temps que le trio arrive à la salle de classe, Miya avait accepté de marcher par elle-même… au prix de se faire tenir par le collet, sans quoi elle menaçait de détaler à la première occasion. On dut se remettre à la forcer à avancer une fois la porte du local, car elle s’était raidie comme une barre à la vue d’autres élèves. Elle faisait son possible pour reculer, mais on la poussait dans le dos. Les servantes la soulevèrent sous les épaules et la déposèrent sur un coussin.

La lynx demeura sur place, pour une fois. Elle baissa les oreilles et laissa des épaules s’affaisser. Elle était assise avec les jambes repliées, les mains entre ses pieds, ce qui lui valu quelques regards désapprobateurs. Quelle fille oserait s’asseoir de façon aussi peu flatteuse? Pourtant, la pardusse ne s’en préoccupait pas. Elle écoutait distraitement les servantes qui avertissaient une dame de son comportement problématique, tout en se demandant pourquoi elle n’était pas assise plus près de la fenêtre. Peut-être craignait-on, et avec raison, qu’elle y voit une opportunité de se sauver. N’ayant aucune issue pour l’instant, elle se mit plutôt à pétrir son coussin et à battre de sa minuscule queue.

Elle se redressa vivement quand elle vit ses gardiennes quitter la pièce, et ce, sans même lui jeter le moindre regard. Elle se mit à respirer rapidement et à battre de la queue encore plus vite. On ne la ramenait pas à sa chambre? On l’abandonnait ici, avec toutes ces personnes étranges? Elle se lamenta faiblement, s’agitant de plus en plus sur son coussin. Un jeune garçon quelques coussins plus loin soupira.
«Pourquoi je suis dans la même classe qu’une sauvage La pardusse s’était retournée juste à temps pour entendre le mot sauvage. À force de toujours l’entendre peu importe où elle se rendait, elle commençait à croire que c’était le nom qu’on lui attribuait… ne sachant pas que c’était plutôt une insulte qu’on lui lançait. Quoiqu’elle commençait à trouver la chose frustrante.

D’un ton sec, elle répliqua : «Pas sauvage! Miya! Miya!» en se tapant doucement sur le torse.


Dernière édition par Miya le Sam 30 Avr - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ishobel
Écuyer
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 04/04/2016

Feuille de personnage
Âge: 14 ans (fév.)
Race: Lycan - Elfe - Humaine
Âme soeur: Miya

MessageSujet: Re: A, B, C... Je veux être chevalier [TERMINÉ]   Dim 17 Avr - 9:22

[J'ai présumé que la classe se passait après notre rencontre Miya XD Si ça te va pas mp moi]

Ishobel dut faire des pieds et des mains pour que les servantes lui permettent d’apporter Milo en classe. C’était le premier cours, et elle devait apporter son chaton, c’était impossible de s’en passer! Déjà qu’Axel et Chlomidea n’avaient put rester au château pour la nuit, il n’était pas question qu’en plus on la sépare du gros chat à rayures. La gamine trouvait ridicule que les grands craignent le joli Milo, n’est-ce pas que tous les chats sont gentils et tendres? Comme Axel! Les servantes ne voulaient pas voir un «tigre» (pourquoi l’appelaient-elles comme ça?) se promener dans le château librement, déjà qu’il avait fallu l’intervention de sa mère pour que l’élève puisse le garder avec elle, c’était un exploit! Ils pensaient tous qu’ils finiraient par l’envoyer dans un enclos fermé au chenil avant longtemps, et que cette permission ne serait que très courte… C’était mal connaître Ishobel!

L’enfant gagna finalement son point en débattant qu’elle avait besoin de Milo pour exercer son pouvoir, puisqu’il était relié à celui-ci. Un demi-mensonge, parce qu’elle aurait très bien pu pratiquer sur n’importe quel animal, et même sur un élève, puisqu'il n'était question que de guérison, mais ça, les servantes l’ignoraient. Quand Ishobel entra en classe avec son tigre-chaton, des exclamations retentirent, mais les enfants étaient beaucoup plus émerveillé par la petite-grosse bête qu’apeurés. Comme Milo se laissait cajoler et était calme comme un vrai chat, les servantes quittèrent l’endroit, n’en laissant qu’une pour veiller sur les élèves en attente de l’enseignante.

Quelques minutes avant le début de la classe, un grabuge annonça l’arrivée de Miya, qui refusait de se joindre au groupe, toujours aussi craintive qu’à son arrivée. La pardusse était tellement sur la défensive et sur les nerfs qu’elle ne remarqua pas la demi-lycan, au premier rang. C’est qu’il ne fallait pas qu’elle perde une miette du cours, si elle était pour être séparée de sa famille, il fallait que ce soit pour devenir la meilleure des élèves, et rendre Chlomidea fière d’elle!

Milo ouvrit un œil, sortant de sa mini-sieste (ce qu’il pouvait s’endormir rapidement) en sentant l’odeur de Miya, qu’il avait déjà rencontrée. La pardusse sembla s’énerver lorsqu’un enfant l’appela la «sauvage», mais peut-être ne comprenait-elle-même pas le sens de ce mot, puisqu’elle répéta plutôt son nom, comme pour corriger l’impudent. Ishobel se leva alors pour aller retrouver la gamine-chat.

-C’est très méchant ce que tu as dis! bougonna-t-elle en s’adressant au garçon. Tu n’auras plus le droit de flatter Milo pour… pour… une semaine, bon!

Elle annonça fièrement sa punition, en fronçant les sourcils pour montrer qu’elle était fâchée, comme sa mère adoptive lorsqu’elle avait fait une bêtise.

-Viens donc t’asseoir à l’avant avec moi, Miya! À l’avant, c’est les élèves gentils, et puis Milo est avec moi, tu es d’accord?

Un miaulement sonore vint appuyer ses propos, alors que le gros chat à rayures s’étirait sur son coussin. Monsieur connaissait son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A, B, C... Je veux être chevalier [TERMINÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marche de Dol Amroth vers la capitale
» Un honorable chevalier
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Tu veux ma photo ? ( Pv : Junior )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: