Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Sam 2 Avr - 13:02

Will était devenu un chevalier comme sa mère Linië. Cependant, elle, n'avait jamais fait partie de cette chevalerie. Il ne savait pas lui-même s'il pourrait contenir sa rage qui l'habitait et dont il ignorait la provenance. Cette envie incessante de se montrer violent lorsqu'il y a de l'action jusqu'à ce qu'il soit satisfait. D'ailleurs, en parlant de vouloir être violent, son sous-chef le poussait parfois à bout en l'entendant faire.

Lorsque cela arrivait, il préférait de loin se taire et détruire en lambeau un mannequin d'entraînement. D'ailleurs, aujourd'hui, le temps était assez pluvieux et des nuages d'orage se faisait sentir. Un temps idéal pour s'entraîner en somme. Sans attendre qui que ce soit, il sortit du château et s'en alla à la capitale avec son épée à deux mains qu'il manie avec une seule main. Il a suffisamment de force pour le faire.

Revêtu de sa tenue de chevalier, il regardait aux alentours en marchant afin de trouver un endroit pour s'échauffer et à force de faire ainsi, ses yeux clignaient. Il se lassait rapidement de regarder autour de lui et choisissait l'endroit où il se trouvait actuellement. Soit une sorte de rond point avec un puits en son centre.

Dégainant son épée, Will faisait des mouvements amples avant de réduire petit à petit ses mouvements pour les rendre plus violent et rapide. Il s'imaginait dans son esprit des ennemis imaginaires afin d'avoir des adversaires contre qui se battre. Sa force ne faisait aucun doute et il agitait son épée comme une masse, mais une masse tranchante. Et bien que la pluie ne cessait de tomber, Will utilisait son feu intérieur pour réguler sa température...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Sam 2 Avr - 13:57

Le temps était mauvais, personne a l'horizon, je pouvais donc me promener avec mes mort-vivent, et personne ne se ferait attaquer Aléatoirement, je savais qu'il y avait personne qui s'entraînait par des temps pareil... sauf moi, j'avais donné a Maélys des rapport avec quelques erreur de logique, si elle voulait bien diriger, cette tâche, aussi ingrate soit-elle, elle devait le faire et bien le faire. Elle se débrouillait bien sur tout les plan, mais avait une crainte de mes mort-vivent, tout le monde avait peur de la mort, ce qui nous différencie est notre façon de réagir et de combattre cette peur qui nous rongeais tous. La peur est in signe d'intelligence que l'on doit parfois ignorer ou écouter en réagissant avec dignité sans montrer celle-ci c'est tout ce que je voulais des chevaliers en plus de la base dont ils ont tous apprit.

J'arrivai au site d'entraînement Will s'entraînait, je savais même pas si il s'était échauffer, le connaissant, pas du tout mais bon, ce n'était qu'un détail, a sa vue les mort vivent se plaça devant moi, jamais ils n'avait fait confiance a un truc pas mort, la vie pour eux était un danger et ils m'en protégeait. Je dis a will:

-Tu veux bien t'entraîner, le perdant paye le lunch.

Il avait déjà entrepris de foncer sur les mort-vivent, je m'envola alors que les mort-vivent essaya de l'entourer en le frappant avec une brutalité sans pareille. je me posa derrière lui et commença a l'attaquer, sans non plus ans l'esprit de les blesser, je savais qu'il essayerait de tuer les mort-vivent mais ils étaient très robuste, des coup, il pouvait en donner, il n'avait pas fini.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Sam 2 Avr - 14:16

Will échauffait ses bras qui devenaient de plus en plus chaud au fur et à mesure qu'il s'entraînait. Cependant, le manque de réactivité des ennemis et de réalisme le dérangeait légèrement. Beaucoup même. Au début, cela allait, mais il n'arrivait pas à satisfaire son envie de violence, le bruit des os qui craque et l'exaltation des combats. Il n'était plus vraiment lui-même lors des combats et Will voulait savoir le pourquoi du comment.

Finalement, en continuant ce qu'il faisait, il remarquait des mort-vivants arriver vers lui. Ainsi qu'une voix lui demandant de combattre. Reconnaissant la voix, il ne répondait même pas. En revanche, il fonçait vers les morts-vivants en chargeant épaule devant et sa lame au dos. Celui qu'il chargeait l'attaquait avec une attaque verticale et il la para en donna un coup de rotation horizontal avec sa lame.

Il ressentait alors à nouveau cette envie de tout détruire et de violence. Sa rage prit malheureusement le dessus de nouveau et son instinct le guidait dans ses choix. La force des morts-vivants n'étaient pas à prendre à la légère, mais ils n'avaient pas son expérience du combat. Tout sa vie n'a été que combat et servitude. D'autant qu'il avait appris à la dure.

Sentant les deux autres l'attaquer, il reculait sans prêter attention à celle qui volait. Toutefois, lorsqu'il se posait, il se tournait en effectuant une attaque en diagonal vers le danger qu'il ressentait depuis son dos. Il se léchait d'ailleurs les lèvres appréciant cette ivresse du combattant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Sam 2 Avr - 14:53

il frappait et se faisait frapper, classique mais venant de lui... il les sous-estimai, ne les tuant pas, il se retourna pour me faire face et me frappa, son style de combat une arme super lourde dans une main lui enleva une bonne opportunité de brutalité des coup, sans dire qu'il ne l'était pas assez. J'avais affronter des orcs qui se battait a deux mains, ils l'étaient deux foi plus que lui, quelque chose que je dirais après lui avoir mit ma lance sous la gorge en signe de victoire, même si je devais avouer que ce genre de chose était impressionnante a mes yeux, un beau chevalier et très puissant avec ses bras, n'empêche que j'aurais voulu le voir se battre avec une grosse hache de guerre une arme plus tranchante que l'épée a deux mains et plus contendante que l'épée a deux main, cependant plus lourde, il serait obliger d'utiliser ses deux mains pour pallier au manque d'équilibre de celle-ci et il deviendrai surprenament plus puissant qu'avec cette arme qui ne devait pas lui convenir a cent pour cent, j'avais des hache de ce type dans mon armurie, je lui en montrerais une ou deux qu'il devrait apprécier encore plus que son épée qu'il pourrait garder ou donner a son future écuyer et lui apprendre a s'en servir.

Je recula pour ne pas me prendre les coup et continua de le frapper au niveau des bras pour lui faire lâcher son arme et ainsi le vaincre sans trop de mal. Les mort-vivent le frappa sur les trois angle après avoir encaisser son coup sans broncher, de redoutable adversaire, je ne crois pas qu'il sache comment les vaincre rapidement, ce qui tourna a mon avantage. Encore un défaut a Will: Il se batterais jusqu'à la mort sans crier gare, comme tout les orc, selon le mage conseiller de Shola, Il avait une parcelle de sang orc et je ne savais pas si Will lui même le savait, mais je lui faisait confiance, si il me posait des question, il aurait des réponse. De plus, sa force Physique était expliquer de cette façon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Sam 2 Avr - 15:30

Une chose était sur pour Will, cette arme n'était pas faite pour lui. Mais s'était la seule qu'il avait eu et il n'avait pas choisir l'option de demander une nouvelle au forgeron. Ni même d'ailleurs de regarde dans l'armurerie. On lui avait fourni cette arme et Will s'en est contenté. Pour le moment, cela n'avait rien de gênant, mais en cette instant, son instinct lui disait autre chose. Un mot pouvait résumé ce que son intuition lui disait: Danger. Cette simple signification ne cessait de circuler dans son cerveau.

Malheureusement son épée le ralentissait plus qu'autre chose. Jouant au casse-cou jusqu'au bout, il choisi de lâcher son arme non pas à ses pieds, mais en la lançant sur l'un des morts-vivants pour lui trancher la tête. Will n''avait aucune idée si cela marcherait ou non. Ne s'en préoccupant pas le moins du monde, il bloqua leur lame avec ses mains. Celle-ci saignait, mais il s'en moquait. Et bien qu'il avait réussi à gérer les morts-vivants, il ne pourrait pas éviter le coup que lui porterait la femme en face de lui.

Cela le désolait, mais il se savait perdant. Sa trop forte témérité aura eu raison de lui. Toutefois, il n'avait aucun regret quand au choix qu'il avait fait. Il regardait alors la femme droit dans les yeux sans sourciller.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Sam 2 Avr - 15:50

Il avait réagit de manière typique d'un orc: l'agressivité la plus total face au danger , je savais que j'allais gagner ce combat. Il coupa la tête d'un mort vivant en se séparant de son arme, je ne devais pas lui laisser la récupérer, mon réflexe fut de courir aller chercher l'arme et la ranger dans mon dos, désarmer, il n'avait pas la moindre chance et en plus, mon coup avait porter fruit, une foi désarmer, et en mauvais état. Je fit tomber les un mort-vivent moi-même et me plaça entre Will et celui-ci pour avoir mon bouclier qui vouvait absorber une dizaine de coup, simplement pour l'effet dissuasif, je lui mit aussitôt ma lance sous la gorge et la retira en lui disant:

-Gagné, beau combat, je ne croyais pas que tu allais lancer ton arme de cette façon.

Le soigneur du terrain d'entraînement sortit aussi-tôt pour refermer les plaies de Will quand je lui fit signe de venir, une blessure, aussi mineur soit-elle non traité pouvait vite dégénérer et ce, vers le plus grave. Elle pouvait entraîner de grave handicape voir même la mort. Je tendit une main chaleureuse vers ce brave guerrier pour l'aider a ce relever. Pour l'arme que j'allait lui donner, elle m'avait couter cher mais n'avait jamais servi, en plus, elle rendrait quelqu'un heureux, sa me faisait plaisir. Je lui dit ensuite:

-Ta force est celle d'un orc, ta témérité et ta robustesse aussi, mais je crois, sans vouloir te vexer que ton arme te convient malheureusement pas. Si tu veux bien me suivre, j'ai une autre alternative, une arme assez lourde pour tes deux main, plus tranchante et plus d'impacte qui optimisera bien ton style de combat: La hache de guerre a deux mains, si tu n'a pas le choix de la traîner a deux mains, c'Est a cause du déséquilibre qu'elle a a son naturel, mais c'est également ce qui fait sa force, si tu veux bien, je t'en donne une, j'en ai deux dont je me suis jamais servi, je crois qu'elle te conviendrons plus qu'a moi, car disons le ou non, les service du forgeron sont pas gratuit. Tu en dis quoi?

Je ne sais pas si il allait bien ou mal le prendre, mais a sa place, je serais heureuse de recevoir un tel présent gratuitement et ce malgré la critique sur cette façon de combattre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Dim 3 Avr - 2:34

Will avait maintenant une lance à la gorge et avait de légères blessures. Dans un sens, il s'en fichait de ses blessures, cela montrait qu'il avait encore du chemin à faire. Et si cela était un présent des cieux pour le lui montrer, il accepterait toute cicatrices. Idiot ? Non. Cela lui rappelait les erreurs de son passé et ce qu'il devait faire pour palier à ses erreurs. D'ailleurs, il en avait suffisamment dans le dos. Pas en nombre conséquent, mais assez pour avoir une dizaine de marque visibles.

Quoi qu'il en soit, il avait perdu et accepterait n'importe quel châtiment qu'on lui donnerait. D'autant qu'il s'était battu contre la chef de son ordre de chevalerie. Au moins, elle tenait bien son rôle et avait beaucoup de maîtrise en combat. Cela le ferait presque même sourire. De ce qu'elle lui avait dit, elle semblait surprise qu'il ai lancé son arme. Lui pas, après tout, il s'était allégé pour gagner un peu en équilibre, mais bon, il avait quand même perdu.

Un soigneur venait vers lui et Will grognait presque, mais le laissait faire. Ce n'est que lorsqu'il n'avait plus mal qu'il lui faisait signe de partir avant que sa patience ne soit hors de contrôle. Il aurait encore des marques, mais cela ne le dérangeait pas. Peu de temps après cela, Will voyait la main de son adversaire Elassaria. Il l'a prit et se relevait aussitôt.

Elassaria lui avait énoncé plusieurs problèmes, mais n'étant pas très porté sur l'intelligence et plus sur l'instinct, il eut du mal à voir ce qu'elle lui disait. Cependant, cela rentrait dans sa tête au fur et à mesure qu'il y repensait. Il a l'intelligence en lui, mais ne sait pas la cultiver.

" J'accepte ton offre à une condition, entraînons-nous encore ensemble."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Dim 3 Avr - 15:51

J'avais gagner contre Will et je devais maintenant lui donner une arme qui lui convenait mieux, t'en mieux pour lui, il pourrait encore plus servir a quelque chose, mais je devais sous nourrir l'envie de violence a Will sois la calmer, il y avait plusieurs mission ou il fallait se débarrasser de nombreux bandit, il serait parfait pour ça et il semblait aussi assez fort pour y parvenir sans trop de problème. Mais, il devrait apprendre a se contrôler, mais je pouvait bien accepter de m'entraîner avec lui encore. Sa me faisait même plaisir. Je me mis en route vers la réserve d'arme et prit la plus grosse de mes deux hache et lui donna, regardant si il serait satisfait, je referma ma réserve, le reste des armes serait pour d'autre personne. L'arme scintillai, elle était très belle et surtout menaçante. Je demanda a Will:

-Enfaite Will, pour tes gout de frapper, si tu veux, il y a des mission au front contre les bandit orc, humain et aussi une succube a butter, elle charme les voyageur pour les voler et les tuer, bref tu vois le genre de mission? c'est quelque chose de pas trop difficile que tu peux bien faire seule, la succube est a la frontière a l'ouest.

Je le regardait en souriant, voulait t'il se bastonner encore contre moi ou être libre d'arrêter ou de leur couper la tête, on s'occupait pas de ce genre de sal**e ici, on avait ni le temps ni les recouse a perdre pour les nourrir le temps de l'exécution, alors sous on leur faisait peur, soit on faisait le ménage et fini.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Dim 3 Avr - 16:56

Will regardait la chef de l'ordre à laquelle il appartenait et s'attendait à devoir faire quelque chose ou alors à autre chose. De plus, il attendait la réponse à sa condition. Il ne réfléchissait pas trop et ne savait pas vraiment le faire. Malheureusement, il fallait qu'il apprenne à se servir de son esprit et du savoir qu'il possède de façon intelligente.

Quoi qu'il en soit, il suivait Elassaria en raison du fait qu'elle s'éloignait et qu'elle ne lui avait toujours pas répondu. La voyant rentrer dans l'armurerie, Will s'arrêtait à quelques pas de l'entrée et attendait en essayant de se calmer. Sa rage incontrôlable n'était pas à prendre à la légère. Il faisait de son mieux pour la contrôler. Hélas, il n'arrivait à rien et il faudra qu'il demande de l'aide. Il profitait de cette légère attente pour retrouver un peu de sérénité. Cependant, Will était toujours en colère intérieurement.

Finalement, Elassaria revenait avec une hache à deux mains en lui tendant. Will prenait la hache et la levait pour sentir le poids de celle-ci. Il trouvait celle-ci plus convenable pour lui. Cependant, il faudra qu'il l'a teste pour en être sur. Sans doute devrait-il encore s'entraîner. Il écoutait d'ailleurs sa chef lui parler de diverses choses et il souriait.

- Ces manants ne feront plus long feu. Néanmoins, un entraînement serait le bienvenu. De plus, combattre contre vous chef est un honneur.

Will était plus que sérieux en le disant. Il respectait vraiment Elassaria et souhaitait lui prouver sa force, sa fierté et sa façon d'être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Dim 3 Avr - 18:19

J'avait fait expert de ne pas lui répondre, au moins il allait me suivre et m'écouter ensuite, je ferais ce qu'il voulait, c'était un honneur et un devoir a la foi de m'entraîner avec tout les brave guerrier qui servait l'ordre, surtout ceux qui acceptaient d'aller au front, ou de faire les mission solo, tout comme moi, ceux qui suivait l'exemple devenait un exemple a suivre, très ironique de dire ça ainsi, mais c'était vrai, je me dévouait moi-même au mission les plus ingrate, alors j'attendais de la part des autres le même volontariat et puits tout était rémunérer et leurs famille ne manquait de strictement rien, la royauté veillait sur eux en leur absence alors c'était intéressant pour tout le monde, mais je ne sais pas pourquoi, je viendrai avec Will, mais il préfèrerais surement le faire seul. Et puis Maélys apprenait le côté administratif, tout comme moi au même âge, la petite savait très bien se battre mine de rien et maitrisait assez bien sa magie, même si l'entraînement n'était pas de trop, quelques mise au point avant d'être chevalier officiel de l'ordre, mais il lui restait un ennemie puissant a affronter avant tout: La peur, son seul problème visible a des kilomètre dans son cas. Bref. je lui dit:

-si tu veux continuer de te battre en duel contre moi, je n'ai pas de problème, mais je peux aussi t'accompagné pour la mission, je ne crois pas que cela sera bien long si tu vois ce que je veux dire, moi contrairement a Chade, les mission de ce genre ne me font pas chier, je les fait c'est tout et après, les autres ne peuvent pas critiquer mon dévouement a la cause de la chevalerie.

J'attendit alors qu'il prenne la décision en lui souriant amicalement.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Dim 3 Avr - 18:41

Will réfléchissait, chose rare pour lui, mais qui allait rendre les choses intéressantes pour la suite. Il se frottait légèrement le menton avant d'arrêter. La reflexion longue n'était pas son fort non plus. Vivre pour l'ordre en suivant son instinct était son point fort. Il fallait donc qu'il fasse quelque chose pour son souci de rage en se palliant là-dessus. Ecoutant ce qu'elle lui disait, Will souriait et avait une idée bizarre en tete.

- Combattre avec la mort signifie être ami avec elle et ne pas la craindre...

En disant cela, son sourire était immense si bien qu'on pourrait croire qu'il avait ri. Or, ce n'était pas du tout le cas. En fait, ce qu'il venait de dire lui plaisait. Lui qui ne faisait presque aucun jeu de mot avec ce qu'il disait. Il avait réussi à bien placé celle-ci. Will avait simplement voulu accepté le fait qu'elle l'accompagne avec lui durant la mission.

- J'accepte donc.

Will disait ainsi au cas où elle n'aurait pas comprit. Posant le manche de la hanche contre l'une de ses épaules, il la regardait attentivement et souriait. Ce qu'elle ne faisait que dire le faisait toujours sourire au point qu'il riait finalement. " Quelle tâche est ingrate ? Aucune. Tous on de la valeur et est le maillon du chaîne qui ne fait que ce solidifier."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Lun 4 Avr - 1:02

Il semblait réfléchir a la proposition d'aller en mission avec moi ou de s'entraîner, enfin, il parlait de la mort? Il faisait allusion au mort-vivent? surement, j'en était pas sur, mais je ne voyais que ça, accepter et devenir l'ami de la mort? le danger? Hum... je ne sais que trop pas, il avait une manière, maintenant bizarre de s'exprimer, mais il ne disait pas non au faut que je vienne, alors sa devait être un oui. Je lui sourit après confirmation, il voulait donc bien que je vienne avec lui traquer les bandit et la succube, j'allais venir en laissant des tache a Maé par télépathie alors, j'étais sur qu'elle le ferait sans forcément avoir besoin de la surveiller, après, ses qualité de chevalier dépanadait du dévouement mit et de son cœur au travaux demandé. Je dis a Will:

Si tu veux encore t'entraîner, c'est bon, mais sais se donner totalement, car on a la nuit a passer en mission, il faut bien s'économiser des forces pour la suite.

Je me redirigea vers l'arène avec Will qui me suivait en discutant de tout et n'importe quoi avec lui, j'étais curieuse de savoir si il allait prendre un apprenti a son tour, comme sa mère avait fait avec lui, question de redonner ce qu'on lui avait donner, une question aussi de respect envers deux qui avait pas de maitre. Mais, je ne pouvait pas lui forcer la mains, c'était là aussi le respect. Je décida de lui demander de la façon qui suit:

-Dit Will, quand l'occasion se présentera, accepteras tu de prendre un apprenti et de lui apprendre ce que tu sais dans l'art du combat, de la magie, de la discipline de l'ordre? Des bon chevalier, on en a jamais assez tu sais.

Oui, malgré son sang d'orc, il était bon, il savait largement faire la part des choses, t'en sur le front qu'en respect des règle, sinon, il ne serait déjà plus ici pour s'entraîner avec moi. Je repensait a si je devais sortir un de mes frères de l'ordres, ils resteraient quand même des amis et des frère très proche pour les quels je serait prêt a verser de mon propre sang, la chaîne que nous formions avait été forger dans l'acier et le feu de la bataille ou chacun avait prit d'énorme risque, la preuve, il acceptait tout en disant que rien n'était ingrat et que le fait de ce battre rendait notre chaine des plus solide, il avait totalement raison et certains, sans nommer de nom, ferait mieux de se bouger et plus vite que ça, notre travail n'était pas toujours tout blanc, mais devait être fait pour la sécurité du peuple. Nous devrions nous battre pour que d'autre n'ai pas a le faire et pour obtenir un monde de raison et d'équilibre. C'est quand les tambours de guerre sonne a l'unisson que la musique est parfaite et démontre notre discipline, quand le son de nos pas fait plus qu'un et que notre cri de guerre se fusionne en une seule voie. Je lui demanda avant le combat:

-Avec ou sans les mort-vivant? tu sais, sa change beaucoup de chose lors d'un combat. Je suis ouverte a me battre sans eux, comme je l'ai si souvent fait avant, tu en penses quoi? Pour le défie avec et pour voir seul a seul, sans, le combat en sera autant intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Lun 4 Avr - 6:27

Elassaria mettait un temps à lui répondre, mais il ne lui en voulait pas le moins du monde étant donné qu'il mettait parfois lui-même du temps. Cela était aussi du au fait qu'il avait du mal à comprendre les choses rapides. Les ordres simples, il arrivait à comprendre, mais pour ce qui était de ceux plus complexe, il lui fallait un peu de temps avant que cela ne monte à son cerveau.

Finalement, sa réponse était pleine de bon sens. Will aurait beau le penser et ce le répéter sans cesse. Il ne pourrait pas être aussi censé qu'elle. En effet, s'entraîner si cela voulait dire s'épuiser avant les combats à venir serait une mauvaises choses. Cependant, savoir qu'il allait partir en chasse au bandit et à une succube le ravissait. Non pas parce qu'il aimait taper sur les bandits ou des succubes. Mais plus en raison du fait, qu'il allait pouvoir connaître le maniement de la hache en combat réelle. Sans compter le fait qu'il fallait qu'il apprenne à se maîtriser.

Elle se dirigeait alors vers l'arène et Will la suivait en discutant au mieux avec elle pour se faire comprendre. Cela n'avait rien de reposant étant donné que de comprendre et répondre en conséquence lui demandait des grands efforts. Mais n'ayant jamais vraiment discuter avant, il trouvait cela assez plaisant. Finalement, une fois à l'arène, Elassaria lui posa une question qui le stoppait net. Will réfléchissait beaucoup suite à cette question, si bien qu'on aurait presque pu voir de la fumée s'échapper de son crâne.

- Si avoir un apprenti signifie avoir un fils ou une fille et lui léguer tout ce que je sais dans ce cas, je le ferais.

Will ne savait pas trop si s'était une bonne réponse ou non, mais il avait été sincère et ne regrettait pas tout ce qu'il avait ou tout ce qu'il avait vécu jusqu'à maintenant. Vivre sans regret et une dure tâche à laquelle il se consacre corps et âme chaque jours, bien que parfois il le fait de façon totalement inconsciente.

-Avec ou sans les mort-vivant? tu sais, sa change beaucoup de chose lors d'un combat. Je suis ouverte a me battre sans eux, comme je l'ai si souvent fait avant, tu en penses quoi? Pour le défie avec et pour voir seul a seul, sans, le combat en sera autant intéressant.


- Je pense qu'il vaut mieux ne pas s'épuiser comme tu me l'as mentionné. S'épuiser nuirait sans doute à notre avancée vers les scélérats qui se cache du jugement qui s'abattra sur eux. Tout comme sur la succube. Il vaudrait mieux s'y atteler rapidement afin de ramener un peu de calme pour le peuple.

Il avait eu du mal à dire cela, mais il l'avait dit. Cela étant chose faite, il l'a regardait droit dans les yeux flamboyant de courage, de détermination.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Jeu 7 Avr - 10:03

Je souriais, il prenait finalement mon point de vue et je savais bien pourquoi. Il était vrai que s'entraîner était une bien mauvaise chose si on contait aller en mission tout de suite après, surtout qu'on venait tout juste de ce battre, je savais aussi qu'il aurait apprendre le maniement de cette arme bien plus vite qu'il le croyait. Il voulait probablement frapper quelque chose en attendant qu'on trouve les malfrats sur notre territoire. Si ils ne se rendait pas au premier avertissement, je ne pourrait pas répondre des geste a Will ni du sort qui leur serait réserver, car si on les laissait libre, ils continuerait en disant en plus qu'ils on déjà eu affaire a nous et je ne pouvait pas le permettre, car nous avions une réputation a tenir: Nous sommes des guerrier d'élite, rien d'autre que les meilleurs et non ce n'est pas des bandit qui ternira notre réputation, les gardes feront ce qu'ils veulent, mais nous réussiront. Pour ce qui est de la succube, je lui souhaitais bonne chance pour charmer un demi orc avare de violence et assoiffé de sang, c'était bien connu: Un orc, c'est dur a charmer, tout comme moi, je n'étais pas aux femmes, alors, sa petite tête, je vais lui couper si jamais elle essaye sur moi. Je regardais will en lui disant pour le fait d'avoir un écuyer:

-Enfaite non, ici nous avons une école ou les enfants apprennent ce qu'ils on besoin d'apprendre, quand ils on l'âge, ils deviennent apprenti et ce sont pas forcément nos fils, mais tout ceux qui sont envoyer a cet école, puis, se sont les chevalier comme nous qui termine leur éducation pour en faire des chevalier.

Je savais que je devais lui donner le temps d'assimiler l'information, mais ce n'est pas grave, je lui donnerait le temps, il finira bien par comprendre un jours. Pour ce qui est de mon côté, je me mis en route vers l'endroit de la mission en faisait signe a Will de me suivre. J'avais oublier, il fallait lui dire comment procéder.

-Nous nous occupons de la succube en premier, la raison est simple: Si les bandit se rendent, on ne les tue pas, ce qui est peu probable et on ne veu pas les trainer sur toute la distance entre eux et cette conasse puis le retour au château, on ne sais même pas combien ils sont, mais comme je le dis, ils ne se rendont surement pas, alors pas d'inquiétude
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Jeu 7 Avr - 12:34

Will écoutait attentivement ce qu'on lui disait et essayait de tout comprendre. Cependant, il avait utilisé un peu trop son cerveau pour pouvoir intégrer tout ce qu'on lui disait en ce moment même. Néanmoins, une chose était sûre. Il gardait ans sa mémoire tout ce qu'on lui disait et il s'en souviendrait plus tard. Sa tête ou plus précisément son cerveau, pouvait enregistrer tout ce qui se disait. Tout le monde en est capable, mais lui s'en souviens plus généralement peu de temps avant que cela soit utile. Ou alors pendant. Cela dépend de son état de fatigue mental.

Si bien que pour ce qu'elle lui disait sur l'école et ce qu'on enseignait aux élèves, Will ne l'intégrait pas dans son esprit et n'arrivait pas à comprendre pour le moment. Lorsqu'elle se mettait en route, Will ne comprenait pas trop. Cependant, lorsqu'elle lui faisait signe de le suivre, il le faisait sans attendre. Elle était sa chef et elle savait surement ce qu'il devrait faire d'ailleurs. De ce fait, il la rejoignait rapidement en quelques enjambées en tenant la hache à deux mains avec une seule de ses mains tout en la posant contre l'une de ses épaules.

- Tuer la succube ? D'accord.

Les ordres simples ? Il les comprenait facilement. Surtout si cela parlait des combats. De plus, il n'était pas spécialement attiré par ses femmes succubes. Will n'avait jamais pensé un seul instant à prendre une femme. Ses pensées étaient tournées surtout vers sa lutte intérieur sur sa rage et sa violence. Calmer cela lui prenait beaucoup de temps. Et en plus de cela, il s'entraîner non-stop. Donc bon, les femmes n'étaient pas la première de ses priorités.

Continuant d'avancer petit à petit en suivant sa chef. Il se posait une question. Il n'hésitait pas une seule seconde à la poser de peur de la perdre. " Comment on fait pour avoir un ecuyer ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Mer 20 Avr - 23:39

Bon, il semblait bien comprendre l'ordre simple de commencer par la succube, chose simple et heureusement, il ne cherchait pas a comprendre pourquoi, ce qui m’arrangeait, rien ne m’agaçait plus que de me faire demander pourquoi, car après, il demandaient généralement aussi un pourquoi au pourquoi et sa ne finissait plus, Will possédait la qualiter de suivre sans poser de question et en plus, si on lui demandait, il donnait son opinion de façon claire et précis et tout ça, sans passé par quatre chemin, même si Will n'avait pas un leadership naturel, il était un homme qui exécutait les tache mieux que bien de mes chevalier et que les haut gradé de la garde royal de Shola, en cela, il avait beaucoup de valeur et sa fidélité semblait pas avoir de faille, il servirait Shola jusqu'a la mort et c'était tout.

Il me demanda ensuite comment avoir un écuyer, je ne savait pas trop quoi penser de cette question, mais j'allais quand même lui répondre. Dans ceux qui était présentement sans chevalier, j'arrivais a les former dans mes temps libres et en plus, aucun ne correspondait a ce que will était, non pas que je doutais de sa compétence a apprendre aux nouveau de ce battre, mais il avait beaucoup de mal a enseigné autre chose que l'art de la guerre, alors certainement que je pourrais lui demander de faire exactement ce que je faisais, c'est a dire d'aller leur apprendre de temps a autre en les rassemblant ou en organisant un petit tournoi amical entre eux ou ils pourraient voir les fautes de l'autre pour ne pas eux-même les répéter, de plus, la férocité de ce guerrier inspirait le respect et surtout, on avait pas forcément le gout de l'avoir a dos, il avait de ce côté là, un je ne sais quoi de spécial. Je lui répondit donc:

-Il faut aller le voir, ce sont des jeunes qui sortent de l'école de magie, mais aucun ne te correspond pour le moment, a part un jeune élève qui vien juste d'arriver, un demi orc demi reptilien, pour le moment, il a juste quatre ans, mais quand il va sortir de l'école pour devenir écuyer, tu serais un bon maitre pour lui, son nom est: Gudbjörn.

Je continua d'avancé jusqu'a la sortie de l'enceinte des murs, sous la pluie, je me demanda si il était prêt pour la mission, car je ne voulais pas le voir perdre la tête, son plus grand défaut était de voir que l'ennemie et pas ses allier autour, il devrait accepter de rester près de moi pour ne pas tomber dans un piège qui lui serais mortel ou très grave, une blessure de guerre, pourtant si vite arrivé pourrais lui empêcher de ce battre le reste de ses jours et ainsi nous privé d'un bon chevalier de valeur, c'était aussi quelque chose que je devrais expliquer a Krovos et chade, même si il était sous-chef, il avait encore du mal a accepter les autres et la cohésion et l'esprit d'équipe était maître-mots lors d'une guerre et j'avais l'impression d'être le point central ce cet ordre, je devrais les forcé a souder des lien inflexible entre eux, et ainsi crée une harmonie de confiance qui les aiderais a travailler tous ensemble sans crainte. Je commença donc a l,expliquée a will, question de ne pas le laissé sans savoir l'un des but de la mission.

-Will, tu sais, la cohésion et l'esprit d'équipe sont maître mots dans un ordre, alors, j'aimerais que tu ne vois pas que le rouge du sang de nos ennemie et que tu te contrôle et ce, même en situation de guerre, car si un jours tu charge et que tu te fais bêtement tuer, cela peu crée un trou dans la formation et mettre en danger les autres membre de l'unité que nous sommes tous, aujourd'hui, ce n'est qu'une pratique et j'aimerais être fière du résulta, crois tu en être capable?
Revenir en haut Aller en bas
Parandar



Messages : 293
Date d'inscription : 08/02/2015

MessageSujet: Re: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Ven 3 Juin - 13:27

Ce RP est-il terminé?

Édit 16/06/16 : Faute d'une réponse rapide, le rp a été archivé. Pour le récupérer dans les forums actifs, envoyez un mp à Parandar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraude.skyforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]   Aujourd'hui à 16:20

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est l'heure du, du, du, du démembrement [PV Elassaria]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: