Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Two kids, you and me [Caius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dylan
Prince(sse)


Messages : 77
Date d'inscription : 24/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 22 ans
Race: Humain
Âme soeur: Renata

MessageSujet: Two kids, you and me [Caius]   Mer 6 Avr - 18:16




Two kid, you and me

Dylan & Caius




La nuit était tombée depuis longtemps sur Alombria et pourtant, des pas résonnaient dans le silence du couloir. Pas de gros pas puissant et sonore comme seul des pieds bottés pouvaient le faire… non un tout petit clap clap sur les pierres du château. Le son fait par la plante nue d’un pied entrant en contact avec la pierre froide du sol.

Le clap clap ne fut pas très long en fait. À peine la distance entre deux portes voisine. La distance entre la chambre du fils ainé d’Alombria, Caius et celle du propriétaire des pieds nus : le plus jeune fils, Dylan. Lorsque le château avait été construit, Dylan avait eu la chambre voisine de son frère ainé, tout le monde avait pensé – à juste titre — que cela aiderait la transition.

Il faut dire que le jeune Dylan avait toujours été énormément émotif et la scission de la famille avait fortement mis à mal son équilibre. Aujourd’hui, âgé de 16 ans, il savait se contrôler en public et ne faisait plus de crise flamboyante spectaculaire… mais il n’en restait pas moins une boule d’émotion et d’insécurité sur patte.

Il n’y avait que quelques personnes capables de le calmer : Aemi et Rey avec leurs pouvoirs, Saéline son mentor, Nata sa jumelle qui d’un regard le calmait et Caius. Caius avait toujours eu cet effet stabilisateur sur lui. Les jumeaux l’adoraient, il était probablement le meilleur frère au monde.

Bien que Dylan et Renata fussent terriblement proches, ce n’était pas vers elle qu’il se tournait en premier. Certes, les jumeaux faisaient les 400 coups ensemble et se complétaient parfaitement, mais c’était Caius que Dylan préférait pour le calmer ou même juste passer un moment en paix.

C’était pour ça que Dylan, vêtu uniquement d’une tunique/pantalon noir simple pour la nuit et pied nu, se faufila entre sa chambre et celle de Caius. Ce n’était pas un évènement rare, c’était même une habitude.

Le jour, Dylan était très occupé avec le perfectionnement de sa magie, les études en générale et son rôle de conseiller sur la sécurité. De son côté, Caius avait fort à faire avec son rôle de juge et d’inquisiteur royal. Ils n’avaient aucune chance d’avoir un moment tranquille. Le soir venu, lorsqu’il n’était pas trop fatigué, Dylan se glissait dans la chambre voisine pour un moment entre frères.

La porte ne grinça même pas alors qu’il l’ouvrait. Il entra et referma derrière lui. C’est avec un sourire qu’il trottina vers le lit de son ainé. Une chandelle brûlait sur la table de nuit et son frère était simplement assis, l’attendant.

« Bonsoir! Je ne t’ai même pas croisé aujourd’hui! »

Dylan grimpa dans le lit, au côté de Caius. À première vue, il aurait vraiment été difficile de croire qu’ils étaient frères. Là ou l’ainé été blond comme les blés aux yeux ciel d’été, Dylan avait les cheveux charbon et les yeux topaze comme une flamme. Le jour et la nuit. Un contraste assez intéressant!




Dernière édition par Dylan le Lun 30 Mai - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Two kids, you and me [Caius]   Mar 12 Avr - 21:42

La justice n’était pas une vertu de tout repos. Il fallait sans cesse faire attention aux gestes qu’on posait et régler tout plein de problèmes. De tous les rôles que Caius avait, celui de Juge d’Alombria était celui qui le mettait le plus à rude épreuve. Juste pour cette journée-là, il avait dû, du matin jusqu’au souper, délibérer sur toutes sortes de sujet ; des problèmes entre paysans, nobles, marchands, etc. Certains problèmes étaient très faciles à gérer pour lui, surtout si c’était des situations qui arrivaient souvent. Dans ce genre de situation, on trouvait des vols d’animaux, de petites bagarres de terrain. Pour les marchands, c’était surtout du vol à l’étalage. La meilleure solution dans ces cas était la restitution de ce qui causait le problème, puis tout était réglé. Ce qui était plus dur à gérer, c’était les nobles. Ils n’étaient pas toujours d’accord avec les sentences du Juge et se plaignaient souvent. Leurs problèmes étaient aussi durs à gérer que les personnes eux-mêmes, car il fallait souvent creuser d’avantages pour trouver la solution.

Le blond ne mangea pas un gros souper, trop exténué et s’enferma dans sa chambre tout de suite après. Voulant se changer les idées après une si grosse journée, il s’ouvrit un bouquin et se mit à lire, allongée sur le ventre. Alors que la lumière du soleil faiblissait et qu’il commençait à avoir de la difficulté à lire, il alluma une chandelle qu’il mit sur sa table de nuit puis il s’installa autrement, seulement assis dans son lit. Lorsqu’il vit son petit frère entrer dans sa chambre, Caius déposa son livre près de la chandelle et afficha un petit sourire. Ça faisait un bon moment que Dylan ne l’avait pas rejoint dans sa chambre.

Le prince ainé posa sa main dans les cheveux de son petit frère qui venait de s’asseoir sur son lit. Il les lui ébouriffa légèrement, avec affection. «Je suis désolée, j’ai été occupé avec une affaire de justice toute la matinée et l’après-midi...» Il haussa les épaules et regarda son petit –et unique- frère. «Ça fait un moment que tu n’es pas venu me rejoindre, qu’est-ce qu’il se passe ?» Même si Caius l’avait voulu, il n’aurait pas été capable de diminuer son sourire. Il était si heureux que son frère soit venu dans sa chambre, après une longue période sans le faire. Il aimait passer du temps comme cela avec lui. C’était son seul frère et leurs petites rencontres de ce genre les rapprochaient encore plus. Il aurait aimé être aussi proche de Dylan que sa jumelle pouvait l’être. Il ne la jalousait pas vraiment, car il savait qu’il partageait des choses avec son petit frère que sa petite sœur, elle, ne partageait pas. Pourtant, les jumeaux passaient beaucoup de temps ensemble, ce que Dylan et Caius ne faisaient pas, ne pouvant pas. Caius était trop pris avec ses travaux et leur différence d’âge ne les permettait pas tellement non plus de faire pleins de trucs ensemble, n’ayant pas les mêmes intérêts.
Revenir en haut Aller en bas
Dylan
Prince(sse)


Messages : 77
Date d'inscription : 24/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 22 ans
Race: Humain
Âme soeur: Renata

MessageSujet: Re: Two kids, you and me [Caius]   Mer 13 Avr - 18:13




Two kid, you and me

Dylan & Caius




Dylan chassa en riant la main de Caius. Ses cheveux étaient ébouriffés comme les plumes d’un vieux hibou frustré ! Il faisait genre de ne pas apprécier, mais dans le fond, il adorait ça ! C’est juste, qu’il avait quand même seize ans ! Entre Caius qui lui ébouriffait les cheveux et Renata qui l’appelait Dydy à outrance… Ouais. Il était infantilisé. Ça ne le dérangeait pas vraiment, mais il préférait conserver un minimum de dignité.

Parfois, Dylan plaignait son frère. Être juge était un travail absolument horrible. Mais en même temps le pouvoir de Caius était plus que pratique pour la tâche. C’était donc normal que ça soit lui qui le soit. Et puis, il ne s’appelait pas Justice pour rien ! C’était pratiquement écrit dans le ciel. Le problème, c’était justement ce pouvoir. Comme voulez-vous cacher un truc à quelqu’un qui peut déceler vos mensonges ?

La question de son frère lui alla directement dans le cœur. Il était vrai qu’il n’avait pas franchi le seuil de cette porte depuis un moment… Mais c’était parce que sa tête devenait peu à peu un fouillis. Il avait un peu honte d’être toujours la roue branlante du carrosse. En désespoir de cause, il tenta une feinte.  

Dylan regarda Caius avec des yeux de groupie. On voyait clairement que c’était du gros cinéma et qu’il en mettait plus que le client en demandait. Non, mais un peu plus et il croisait ses mains sous son menton. Il n’alla pas jusque-là, mais il le regardait avec toute l’admiration qu’il avait pour son frère et il rajoutait à ça tout ce qu’il pouvait trouver pour ressembler à de l’ébahissement. Comme si Justice était une merveille sur terre. Bon. C’était quand même le cas hein !

« Pendant que je te regarde là, ça me fait penser que je voulais te demander : Tu manges quoi pour être sexy comme ça ? Non parce que c’est bien beau la génétique, mais quand même ! »

Le pire, c’est qu’il le pensait vraiment. Et c’était ce qu’il y avait de plus drôle parce que Caius ne pourrait déceler aucun mensonge ! Et peut-être que s’il était distrait assez longtemps il serait moins alerte pour après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Two kids, you and me [Caius]   Aujourd'hui à 16:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Two kids, you and me [Caius]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Caius Juliunus
» Mon w.e. Masters-Kids, Hamont , Bastogne !.
» We're still kids [FAITH]
» DIES IRAE ₪ Lucius Caius Maisto & Suspirium
» Sean - please excuse the mess, the kids are making memories

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: