Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Une magie étrange (Pv Elassaria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une magie étrange (Pv Elassaria)   Sam 23 Avr - 12:26

Le métier de guérisseur était parfois facile, parfois non. Jézabel avait vue plusieurs personnes entrer et sortir de sa salle de guérison au palais. Elle allait parfois voir des gens au village lorsque des missives lui parvenaient ou qu'un villageois inquiet venait directement la voir afin qu'elle vienne voir ce qui se passait dans sa petite maisonnée. Seulement, les remèdes s'épuisaient et elle avait parfois la tâche d'aller chercher d'autres herbes afin de ravitailler ses réserves. C'est ce qu'elle allait faire aujourd'hui. Cependant, les quelques herbes qui allaient bientôt lui manquer ne se trouvaient pas n'importe où: elles se trouvaient au cimetière. Elle détestait aller à cet endroit. La magicienne avait bien conscience que les gens mouraient un jour, mais elle avait toujours détestée se retrouver dans le lieu de recueil. Elle avait l'impression de les déranger et elle ne souhaitait jamais y mettre les pieds. Malheureusement, cette fois-ci elle n'avait nul autre choix, car les herbes dont elle avait besoin étaient très importantes. Ce n'étaient pas des herbes reconnaissables pour tout le monde. La fée azurée s'était entraînée très longtemps pour reconnaître les plantes et les herbes. Elle devait donc y aller elle-même afin que le travail soit bien fait et qu'aucune erreur ne soit faite.

La fée azurée était dans sa chambre personnelle et regardait ses vêtements. Elle ne pouvait pas porter ses magnifiques robes habituelles pour aller dans un tel lieu. La jeune femme leva le bras pour toucher aux différents tissus. Elle tassa un par un les habits afin de tomber sur celui qu'elle jugeait approprié pour aller dans un lieu tel un cimetière: un simple habit de couleur bleu, blanc et noir. Il s'agit de pantalon noir, un chemisier bleu marin avec quelques motifs de blanc. Elle pouvait donc porter cette tenue. Elle enfila ensuite des bottes en cuir noires et elle peigna ses longs cheveux bleutés avant de se faire une longue tresse pour éviter de retrouver toutes sortes brindilles ou de cochonneries dans ses cheveux. La guérisseuse se regarda brièvement dans le miroir de sa chambre et elle quitta ensuite les lieux afin de se diriger vers l'écurie pour emprunter son cheval. Même si elle ne faisait pas partie de l'Ordre, Jézabel avait un cheval puisqu'elle devait souvent se déplacer au village ou à la forêt. Le palefrenier fut gentil d'avoir préparé sa jument et elle enfourcha la scelle de celle-ci lorsqu'elle fut prête pour le voyage. Jézabel avait appelé sa jument Lune en l'honneur de sa robe grisonnante et claire. Elle l'appréciait beaucoup. Elle était très calme et peu de choses semblaient la perturber, tout comme sa maîtresse.

Le soleil plombait sur le royaume de Shola. C'était une magnifique journée qui s'annonçait. Donnant un ordre clair à sa jument, Lune se précipita au galop afin de gagner le cimetière le plus tôt possible. Jézabel avait plusieurs herbes à cueillir et elle souhaitait terminer avant que le soleil ne tombe en fin de journée. Une heure lui suffit afin d'atteindre sa destination. Elle descendit de sa jument. Elle laissa celle-ci faire ce qu'elle souhaitait. Lune n'hésita donc pas à essayer de trouver de l'herbe afin de manger un peu. La fée azurée avait confiance que son cheval n'allait pas s'enfuir. La jeune femme à la peau bleutée se m'y donc tranquillement à la recherche des herbes qu'elle était venue cherchée. Lentement, elle cueillait quelques morceaux ici et là, remarquant parfois certaines pousses, mais elle n'était pas là pour ramener autres choses. Elle reviendrait une autre journée pour celles-ci quand le cœur lui en dira, surtout dans un lieu comme celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une magie étrange (Pv Elassaria)   Dim 24 Avr - 1:03

En t'en que chef des chevaliers, je devais gérer absolument tout, même les chicane entre écuyer, franchement, les sujet de chicane était complètement stupide, je n'arrivais pas a croire, ce que je pouvais parfois assisté, la solutions la plus simple parfois, mais je n'avais pas le droit de le faire était de les laisser se chamailler, mais c'était un écart grave au code disciplinaire et donnait une mauvaise image de nous, surtout que les jeunes ne le faisait pas en privé, ce qui aurait été beaucoup plus mature de leur part et beaucoup moins gênant pour nous. J'eu une rencontre avec Aldran et Alistar a propos d'une bagarre sur un paris, qui au final, ressemblait plus a une mésentente entre eux, surtout qu'ils avaient utilisé leur magie durant cette gueguerre entre futur frère d'arme, la magie devait servir a autre chose qu'a agressé un frère... mais bon, ils ne le comprennent pas et ils se défendait en rejetant la faute sur l'autre en disant quLil avait commencé, franchement pitoyable. Ah... la relève.N'aillant pas de maître, je devais leur donné une conséquence, je leur avait demandé de me suivre, puis j'ai payé un garde pour les surveillé durant tout les 60 tour de pistes qu'ils avaient a faire, si l'un devait bousculer l'autre, c'était 10 de plus, de mon côté, je suis allé continuer de lire mes rapport de surveillance de la frontière, au vue des tensions, je devais lire les moindre détail, au risque d'allé vérifier moi-même. Et tout le monde le savait: Il faut mettre que l’essentiel, sans plus, au risque que sa me prennes des heures de plus a lire. Ah et aussi de divisé les rapport quotidien des rapport d'événement, je pouvais ainsi mettre une priorité sur les rapport a plusieurs pages.. Une foi fini, Je retourna voir les écuyers, question de leur donné un très rapide cours d'escrime avant de les laisser entre eux pour se pratiqué ensemble et non un contre l'autre.


Je souriait, quand je pensait a Jéza qui gérait une école, sa faisait partie de son quotidien et bien plus, elle m'avait éduquée comme sa propre fille, m'avait enseigné ce que je savais sur la géographie, l'histoire, la lecture et l'écriture sans conter la magie. C'était bien difficile avec mon pouvoir de Nécromancie et je ne savais pas du tout pourquoi et en quel honneur. Par contre, la puissance de ses créatures était quelque chose de rare qui me sauvait la vie, le bouclier Physique émanant de leur désire de me protéger était encore plus phénoménal de mon point de vue, a part eux, rien ne passait le bouclier invisible qu'ils érigeait autour de moi, par contre, mes coup pouvait sortir et eux entrer pour ne pas se faire tuer, bien qu'ils s'en fiche royalement au final, ils n'en sont même pas conscient... bien dommage pour moi, car je voulais essayer de pacifier mes frères d'armes au yeux des mort-vivent, question qu'il puisse les voir comme autre chose qu'une créature d'outre-tombé né pour protéger celui qui les réveille de leur sommeil éternel, après, les elfes me le dirait surement: Ce qui est mort doit rester mort, c'est la nature qui le veut ainsi.

Sans plus penser au créatures sylvestre, je commença a me diriger vers le cimetière, dans le caveau pour ramener des corps frais, encore pour essayer de mieux les comprendre, un détail m'échappait surement, mais quoi? Je voulais tellement qu'ils arrêtent d'attaqué les innocent et mes amis, mes frères. C'est comme si la magie les programmait pour tuer, dommage qu'ils ne pouvaient pas suivre l'instinct de leur maîtres et seulement se défendre au lieu d'attaquer comme des sauvages, car ils en étaient pas...a mes yeux. J'entendis des pas dehors, le mort-vivent avait flairer sa proie... J’asseye de me mettre comme cible pour essayer de le faire rester passif, mais rien n'a faire, in continua, je couru derrière lui, quand il pu observer Jézabel, il hurla d'un crie strident a plein poumon avant de faire un pas pour charger. Je décida de le faire désaminer. Il tomba dans un lourd fracas au sol, un autre mort qui avait le droit au repos éternel. Je regarda Jéza avec un sourire désolé avant de lui dire:

-Euh... pardonnez moi... maître... Je pratiquait encore ma magie dans le but de les pacifier. J'ai essayer ma dernière carte avec vous, sérieusement, rien a faire... Leur instincts les pousse a me protéger, j'ai donc cru qu'ils ne ferait rien si je me désignait pour cible, mais sa fonctionne juste pas, comme si il ignorait cet ordre. J'en oublie les bonne manière...Ça va bien?

Je la regardait dans les yeux, comme je l'avais toujours fait... sauf quand je faisait des gaffes trop grave, mais sa s'était rarement produit, n'étant pas une fauteuse de trouble au naturel, mais jamais je n'avais mis la faute sur un autre, j'étais trop piètre menteuse pour y parvenir. Je m'approcha d'elle en lui embrassant les joue de manière chaleureuse avant de la laissé soufflé un peu, même si je ne croyais pas que les morts-vivents l'ai trop effrayer.
Revenir en haut Aller en bas
 
Une magie étrange (Pv Elassaria)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Niveau 3 : DUELS - Sortilèges / Magie Noire {Terminé}
» Un bien étrange rêve...
» Magie des hommes-lézards
» Magie orc-question sur un sort
» [skin]Magie sur ma skin de chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: