Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 [Animation] Le Conseil de guerre d'Alombria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Parandar

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 08/02/2015

MessageSujet: [Animation] Le Conseil de guerre d'Alombria   Dim 1 Mai - 8:40

Ce rp regroupe les têtes pensantes du Royaume de Shola, réunies dans la salle du Conseil de Shola pour la mise en place des plans de guerre. On y retrouvera la Reine Marian Hope, son fiancé et espion Gareth, la Magicienne enseignante Nata Charity, le Magicien conseiller Dylan Faith, le Magicien justicier Caius Justice, et le Magicien protecteur Lächeln.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraude.skyforum.net
Gareth
Roi / Reine
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 07/03/2016

Feuille de personnage
Âge: 36 ans (fév.)
Race: Insecte
Âme soeur: Marian (DCD)

MessageSujet: Re: [Animation] Le Conseil de guerre d'Alombria   Mer 11 Mai - 20:07

résumé:
 

Siégeant à la droite de sa fiancée, Gareth était déjà dans la salle du conseil avec Marian lorsque les rejoignirent tous les membres composant ce conseil de guerre élaboré en vitesse. Les dernières réunions n’avaient eut pour sujet que les préparatifs de la guerre, l’entraînement des soldats, le compte des effectifs, l’inventaire des ressources… etc. Les trucs ennuyants mais importants. Sauf que rien n’était plus essentiel que cette rencontre-ci. La guerre était vraiment ouverte, car les escarmouches qui se produisaient depuis quelques mois aux abords e la frontière avaient pris plus d’ampleur que jamais, des gens innocents étaient morts. On n’en était plus aux bisbilles enfantines et aux feux mineurs dans les étables. On brûlait des chaumières, maintenant…

Il n’était plus question de repousse l’échéance, il fallait commencer à agir et non plus se contenter de subir en se préparant. La vraie guerre n’allait pas tarder, et il fallait rassembler les forces. Gareth pressentait mal ces changements, il aurait préféré qu’il en fut autrement, mais il ne pouvait pas le nier : le nombre de mercenaires sous couverture qu’il avait déniché dernièrement avec la mission d’assassiner la Reine ne cessait d’augmenter, et bientôt il ne suffirait plus pour la protéger, même s’il allait devenir son époux et Roi. Il fallait en finir avec les Sholiens, et même s’il n’était pas friand de combats, l’espion royal savait qu’il n’y échapperait plus. Enfin, Alombria ne pouvait plus y échapper.

Sur les visages des membres du conseil qui entrèrent dans la pièce, Gareth y lu plusieurs émotions différentes, mais toutes pour la même cause, certainement. Personne ne semblait bien ravi de ces combats, de tous les problèmes qu’apportait cette guerre, et pourtant… comment l’éviter, alors que les terres voisines revenaient à Marian de droit et que l’usurpateur Edgar Pride prétendait le contraire?

-Mes amis, les temps troubles que nous redoutions ne peuvent plus être évités je le crains… commença Gareth après avoir échangé un regard interrogateur vers Marian. J’ai bien peur que nous ne pouvions plus éviter le combat de front, les chiffres parlent d’eux-mêmes, si on continue de simplement surveiller la frontière, les sholiens vont envahir la rive et prendre possession de nos villages côtiers sous peu.

Brandissant une liste des récents dégâts causés par l’armée ennemie, l’espion royal la fit circuler entre les mains de tous, pour que chacun soit pleinement au courant de la gravité de la situation. Gareth reporta son attention sur sa future épouse, l’encourageant d’un regard à poursuivre à sa place. Ce n’était pas lui que les conseillers voulaient entendre, mais elle.

-Ma Reine? l’enjoignit-il avec un sourire forcé et crispé par les mauvaises nouvelles, mais il arrivait toujours à sourire pour elle. Illuminée, comme toujours, de ce halo blanc pur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Animation] Le Conseil de guerre d'Alombria   Mer 11 Mai - 21:09

Résumé :
 

Le deuil était officiellement terminé alors que les escarmouches à la frontière de leur royaume prenaient de l’ampleur. Ses cousins et cousines n’avaient pas perdu de temps à réclamer ce qu’ils croyaient leur être dû : les terres d’Alombria. Son père devait se désoler de les voir aujourd’hui, prêts pour un conseil de guerre qui les mènerait au champ de bataille. Parce que, oui, ils devraient se battre pour garder leur terre. Ils devraient protéger leurs gens aussi. Auraient-ils à anéantir leur famille pour pouvoir vivre en paix? Après tout, ils voulaient garder leurs terres, et non récupérer Shola. Enfin, Marian ne le souhaitait pas… Peut-être en était-il autrement pour ses frères et sœurs, mais pour l’instant, l’important était de protéger ce qui leur appartenait déjà.

La salle du conseil était prête. Gareth prenait place à sa droite alors qu’elle attendait les conseillers qui viendraient discuter stratégie. Tout cela serait tellement officiel, trop officiel. Elle ne pensait pas que ses premières décisions en tant que reine seraient de mener les siens à la guerre! Elle les observa un à un entrer pour s’asseoir. Elle scruta leurs visages, espérant y déceler quelque chose, n’importe quoi. Elle avait déjà discuté de ce sujet avec Gareth, mais il en était tout autre d’amener ce sujet devant d’autres personnes.

D’un regard, Gareth obtint son accord pour introduire le conseil de guerre. Puis, c’était déjà à son tour. « Une surveillance côtière s’impose, bien entendu. Nous devons protéger nos gens, les armer, les préparer à défendre leurs biens, les nôtres. Pour le reste, il nous faut décider de notre stratégie. Après tout, nous défendons nos terres. Je n’ai pas la prétention de réclamer les terres de Shola. Edgar Pride et les siens peuvent les garder. Quelles sont vos idées? » Marian mettait ainsi sur la table ses intentions. Ils ne seraient pas des envahisseurs. Elle regarda un à un les gens présents dans la salle, attendant le premier qui oserait s’exprimer sur un sujet aussi délicat.


Dernière édition par Marian le Sam 9 Juil - 23:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dylan
Magicien(ne) Négociateur(trice)
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 24/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 25 ans (22 vamp)
Race: Humain
Âme soeur: Renata

MessageSujet: Re: [Animation] Le Conseil de guerre d'Alombria   Mer 18 Mai - 18:37

Résumé:
 

Faith était assis dans la grande salle du conseil, attendant la réunion qui changerait leurs vies à tous. Assis entre Nata et Caius, il n’était pourtant pas d’humeur charmante. Si en général il réussissait à paraitre encore un peu doux et mignon à leurs côtés, il n’en n’était rien en cette journée. C’était totalement et entièrement Faith qui siégeait. Dylan, profondément endormit dans les méandres de son être.

L’insecte qui se proclamait âme sœur de Marian avait commencé la réunion en grande pompe, faisant gronder intérieurement le jeune Prince. Il ne l’aimait pas.  Oui, il été lier à la Reine, mais ce n’était pas une raison pour entretenir ce genre de relation ! Sans compter qu’il prenait beaucoup de place… Faith, paranoïaque de son état le trouvait plus que louche. Il sortait pour ainsi dire de nulle part. Riche, propriétaire… mais sans plus. C’était juste trop propre. Si on exceptait sa forte tendance à visiter un des bordels de la ville ! Oui, il avait mené sa petite enquête. Et non, il n’était pas satisfait du résultat. Rien qui pouvait l’incriminer, mais il était certain qu’il allait le garder à l’œil ce parvenu !

Le jeune mage prit connaissance du document qui passait de mains en mains. Il connaissait déjà la plupart des informations, vu qu’elle avait une relation directe avec la sécurité du royaume… mais les voir-là, toutes réunis à la même plus lui sera le cœur. Leur famille se déchirait et c’était le peuple qui payait.

Sa sœur finit par prendre la parole, enfin ! C’était elle depuis le début qui aurait dû parler. Elle devait assoir son rôle de dirigeante par Parandar ! Par chance, il savait que sa sœur avait tout pour diriger. Il avait foi en elle. Si elle disait allons en guerre, il irait. Il mourrait pour Marian. Il tuerait pour sa famille. Même s’il préférerait que la guerre soit avortée.

La guerre. L’idée même faisait naitre en lui des idées bien opposées. Dylan avait toujours proclamé être Sholien. Encore aujourd’hui, Faith n’en pensait pas moins.  Sa maison, c’était là-bas. Il avait été arraché à son foyer lors de la séparation et ne rêvait que d’y retourner. SANS exproprier les autres membres de sa famille. Mais en même temps, depuis trois ans, une seule idée le hantait presque jour et nuit…

« Ma sœur, il n’est pas surprise pour personne, que j’aimerais bien réclamer la tête du Chevalier Chade… Et si possible, j’aimerais que cela soit pris en compte s’il advenait que nous ne puissions faire autrement que d’armer nos gens… »

Il fit un sourire absolument pas rassurant, alors que la folie passait joyeusement dans ses yeux.  Il rêvait de faire honneur au feu qui brûlait dans ses entrailles en arrachant celle du pyromage de Shola.

« … Mais n’avons-nous pas une autre solution que la guerre ? Nos paysans seront massacrer Marian. Nos villages ne sont pas fortifiés et notre capitale n’est certainement pas conçue pour tenir un siège ou une guerre.  Il faudra revoir toute l’organisation. A-t-on encore une chance de signer une entente ? »

C’est tout ce qu’il avait à dire. Son travail c’était la sécurité. Et il allait si tenir jusqu’à ce que la mort vienne le chercher. Il ne sera dit nulle part qu’il ne protégerait pas le peuple d’Alombria par tous les moyens. Même si pour cela, il devait passer pour un ermite paranoïaque.

_________________

What makes heroic strife, to whet the assassin's knife
Or hunt a parent's life with bloody war.
- Ye Jacobite by Name, scotland traditional song
Thème couleur : #a30001 et musique : Bring me to life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Animation] Le Conseil de guerre d'Alombria   Jeu 16 Juin - 9:58

Résumé:
 

Je n'étais pas ravi de la tournure des événements, il va sans dire. Mais qui pouvais-je? Je n'étais qu'un homme parmi tant d'autres, qui devait veiller sur le château, et s'assurer, sous les ordres de notre prince, que tout demeurait à sa place, et surtout, sécuritaire. Plus la guerre approchait, moins l'occasion de me reposer se profilait. Je dormais à moitié habillé, l'épée à proximité, prêt à apparaître aux côtés de Marian, si elle m'invoquait, ou Colombe, ou Nata et Dylan. Devant ce qui se profilait devant nous, il s'imposait à moi la question de ce nom, devais-je le donner à d'autres? Aux membres siégeant ici? Je préférais qu'il soit connu par un minimum de personnes. Colombe, c'est parce qu'elle dirigeait l'Ordre d'Alombria, et c'était un « au cas où » elle aurait besoin de renfort. Marian, étant la reine, et n'étant ni guerrière, ni magicienne, il était tout naturel qu'elle puisse invoquer un garde du corps, n'importe où, n'importe quand. Dylan étant mon supérieur, il avait mon nom, pour m'appeler en cas d'urgence. Nata... c'est parce qu'on avait grandit ensemble. Les autres membres de la famille était des guerriers, ou des mages. Avaient-ils réellement besoin d'un garde du corps sur appel? Pour l'instant, on ne m'avait pas imposé de leur donner le pouvoir sur ma vie et mon corps. Et je me questionnais sur cette nécessité.

J'étais convoqué au conseil de guerre, parce que la sécurité du château me touchait directement, s'il y avait des changements, je pourrais prendre mes ordres sur place, mais je savais que ma parole n'avait pas réellement de poids. Je me contentais d'être un garde du corps. Ainsi, à mon arrivée, je me plaçai debout près de la porte, les jambes bien campées, les mains jointes devant moi. J'étais en tunique de combat, pas d'armures lourdes, simplement du cuir et des plaques de métal. Cela se devait d'être léger, ma force résidait dans mes ailes, et si j'étais trop lourd, je ne pourrais pas me soulever de terre aussi aisément. J'étais arrivé peu après le couple royal, ce Gareth était un homme sorti de nul part. Marian semblait lui vouée une grande confiance, je me fiais à son jugement. De toute façon, en cas de problème, elle pouvait m'appeler à tout moment, et elle le savait. Cela ne m'empêchait pas de garder un oeil dessus.

Je m'étais donc incliné devant eux avant de prendre ma place près de la porte. Les autres conseillers, et certains membres de la famille, suivirent rapidement. Le conseil prenait place, et ce fut l'homme insecte qui prit la parole en premier. J'écoutais. Je regardai, de loin, le papier qui circula. Je connaissais ces choses, surtout ce qui touchait le château et la capital. C'était mon rôle de le savoir et d'y remédier dans la mesure de mes capacités, et même au-delà... Je jetai un regard vers Nata quand Marian parlait, pour voir ses réactions. Je savais que celle-ci voulait venger son frère de tout coeur... puis ce fut Dylan qui parla, réclamant la tête du chevalier Chade, un sourire inquiétant au visage. Je gardai le silence, approuvant silencieusement cette option. J'espérais que, cette fois, si le besoin se faisait sentir, qu'il m'appellerait... En même temps, je me doutais qu'il était beaucoup trop prudent et friand de sécurité pour avoir besoin de m'appeler!


[Je veux juste spécifier que personne, à part les personnes nommées dans le premier paragraphe, ne connait son pouvoir d'invocation. C'est gardé secret.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Animation] Le Conseil de guerre d'Alombria   Sam 25 Juin - 20:36

Colère. Ce fut la seule émotion qui m’habitait depuis l’attaque de Dylan. Je ne comprenais comment est-ce que notre famille pouvait être aussi immobile devant les attaques de plus en plus fréquente (et violente) de Shola. Qu’attendions-nous ? Qu’ils brûlent nos terres ? Qu’ils déciment l’entièreté de notre population ? Qu’ils nous massacrent tous, un à un ?  Nous étions pathétiques.

Et puis Marian – Ou peut-être son nouveau promis, Gareth – nous convoquèrent pour un conseil de guerre. Mon rôle était d’enseigner aux enfants, je voyais mal pourquoi la mage enseignante aurait à faire dans cette réunion. Colombe serait bien mieux placé mais j’imagine qu’elle était déjà occupée à préparer la guerre. Du moins, je l’espérais. Résignée, je me décidai de m’y présenter, ne serait-ce que pour faire plaisir à Marian. Nous n’étions pas proche mais rien ne m’obligeait à la confronter en refusant de collaborer. Et puis, qui ferait le résumé à Aemi si je n’y allais pas ?

Arrivée dans la salle, je m’asseyais entre mon jumeau et Lächeln. Je gardais mon visage neutre quand Gareth s’adressa à nous bien que je fusse profondément en désaccord avec sa présence même. Qui était-il ? Qui lui donner le droit de siéger au côté de notre Reine comme son consort ? Frustrée de ne pas connaître la réponse, je m’adressais télépathiquement aux responsables de la sécurité **[Dylan&Lächeln] Que savez-vous sur l'homme-insecte ? **. La nouvelle nature paranoïaque de Dylan l’aurait fait rechercher le passé de tous ceux qui se trouvait au château et Lächeln était si loyal qu’il aurait vérifié si quiconque aurait pu menacer la famille royale d’Alombria. Si eux n’en savait pas plus que moi, c’était que soit cet homme vivait la vie la plus inintéressante et ne sortait jamais de chez lui ou….

Puis Dylan parlât. Et le mon sang bouillonna dans mes veines. Bien sûr qu’il ne voulait pas de guerre. Il rêvait de retourner à Shola depuis l’enfance. J’avais déjà souhaiter retourner à la terre de mon enfance mais maintenant, ma maison était là où mon cœur se trouvait… auprès de ma famille. Et bien que j’aimasse ma moitié plus que ma propre vie, je ne pouvais pas m’empêcher de lui en vouloir. Tout en prenant la liste de Gareth faisait circuler, je m’adressai à la reine.

« Ma reine, ma sœur, je crois que nous devrions faire preuve de générosité. Et leur retourner la pareille. Même si j’ai des scrupules à déclarer la guerre à notre propre famille, leurs actes ne sont pas ceux de cousins aimant mais ceux d’adversaires féroces. »

Ne dit-on pas que le sang est plus épais que l’eau ? Versons-le-leur et voyons s’il coule, pensai-je, cynique. Malgré tout, je devais admettre que Dylan avait un point : Nous n’étions pas prêts pour une guerre… pas pour l’instant. Mais nous pouvions l’être. Entraîner nos chevaliers et préparer nos soldats. Nous devions défendre ceux qui avaient abandonné leurs chez-soi pour suivre les chimères de Père.

« Nous devons protéger nos gens. On leur doit cela. Ils souffrent, et ils nous regardent et s’attendent à ce qu’on ait la solution. Ils sont ici parce qu’ils ont cru en Père... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Animation] Le Conseil de guerre d'Alombria   Sam 9 Juil - 23:47

Résumé :
 

La réunion venait de commencer et elle me semblait déjà durer des heures. Chacun prit la parole sans qu’aucune idée n’en ressorte. Je n’avais probablement pas été assez claire sur ce que j’attendais de chacun d’eux. Dylan demandait une autre solution que la guerre, sous-entendant qu’il comprenait très bien que la guerre serait probablement le seul choix possible. Bien entendu, il voulait la tête de Chade, ce que je pouvais comprendre sans pour autant l’approuver. Nata pour sa part réclamait vengeance. Œil pour œil, dent pour dent. Et elle me rappela également que nos gens comptaient sur nous. Ils avaient choisi de suivre père lors de son départ de Shola. Ils avaient choisi de quitter leurs terres ancestrales pour vivre une nouvelle vie à Alombria. Je le savais bien. D’ailleurs, je me sentis un peu vexée. Après tout, j’avais mentionné cet impératif de protéger les nôtres sur les côtes. Plus qu’une simple vexation, je ressentais aussi un mélange incompréhensible d’émotions dont la colère sortait probablement grande gagnante.

« Je sais qu’il faut protéger nos gens. Messire Lächeln? » Je me retournai vers le garde Lächeln qui se tenait debout près de la porte, au garde-à-vous. Je l’avais convié à la réunion pour entendre son avis. Il connaissait tout de la défense du château. Il avait les connaissances militaires qui manquaient à plusieurs d’entre nous. Gareth en possédait bien quelques-unes, mais il me fallait un autre avis. Surtout pour convaincre mes gens de me suivre. Après tout, ils en savaient si peu sur Gareth que je pouvais ressentir leur méfiance à son égard. « Pourquoi ne pas vous joindre à nous? Vos connaissances militaires nous seront d’une grande aide pour préparer nos prochaines actions. » J’attendis donc qu’il prenne place officiellement au conseil. « D’après vous, combien de gardes et de chevaliers pourrions-nous envoyer sur les côtes et aux frontières du royaume? Qu’aurions-nous besoin d’apporter à nos gens? Il n’est pas seulement question de les protéger, mais également de les rassurer. Nous devons les préparer à la guerre, parce qu’elle s’en vient.  » Je fixai alors Dylan. « Malheureusement, nos cousins ont pavé la voix. Ils ont choisi de déclarer la guerre. Nous pouvons nous incliner devant eux et leur laisser prendre ce qu’ils croient leur être acquis ou nous lever et protéger ce qui est à nous. La guerre appelle la guerre. Il n’est pas question de vengeance, mais il est question de nous protéger. » Les derniers mots étaient adressés à Nata.

« La guerre est donc inévitable. Elle est déjà commencée et nous avons déjà trop tardé. Il nous faut leur répondre. Il faut protéger nos gens. Et pour cela, nous devons décider de ce que nous allons faire. Il faut nous organiser. C’est pourquoi je vous ai convié ici. Plus de tergiversions sur la guerre ou non, mais des idées sur ce que nous devons faire. Nous allons faire. Vous faites partie des dirigeants de ce royaume. Il vous tient probablement autant à cœur qu’à moi. Alors, comment allons-nous le protéger? » Je continuai de les regarder, espérant que la suite serait plus productive.
Revenir en haut Aller en bas
Caius
Magicien(ne) Inquisiteur(rice)
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 24/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 30 Ans (Fév)
Race: Humain
Âme soeur: Aïcha

MessageSujet: Re: [Animation] Le Conseil de guerre d'Alombria   Dim 10 Juil - 21:47

Spoiler:
 

Caius était assis à la table du conseil. Il était flanqué de Dylan à sa gauche et Marian à sa droite. Il regardait attentivement Gareth. L’âme sœur de la reine avait pris rapidement ses aises. C’était lui qui ouvrit le conseil ET non Marian. Elle semblait lui faire confiance pour cette situation hors norme. Une guerre n’est pas quelque chose à traiter à la légère. Encore plus s’il s’agit d’un conflit familial. La réunion allait être lourde, longue et pénible en perceptive. Il aurait bien préféré régler quelques problèmes de vols de moutons de fermiers à la place. Un coup d’œil rapide du côté de Dylan confirmait ses appréhensions. Il n’avait pas l’air d’humeur. Pouvait-on lui en vouloir ? Perforation de 10 pouces, laissé pour mort avec comme résultat outre une énorme cicatrice, un être traumatisé et blessée qui réclame une justice ! Pouvait-on lui en vouloir ? Pas vraiment.

L’inquisiteur royal prit connaissance du document avant de le passer à Dylan. La proposition de Faith ne l‘étonna guère. Sa demande sonnait comme une vengeance et non comme une justice. Sauf que le résultat d’un procès pour tentative de meurtre à l’endroit d’un membre de la couronne était très clair. La mort ou la clémence. Il ne croyait pas que personne ici réclamerait la clémence pour ce geste. Son frère voulait économiser temps et énergie en somme. Est-ce que sa mort apaiserait sa douleur ? Peut-être, mais on ne revient jamais en arrière. L’autre point soulevé par son frère n’était pas sans rappeler son but depuis son arrivé ici. Retourner chez lui comme il disait. Une guerre n’aiderait pas son retour à Shola. Caius était bien au courant de ses intentions et ce depuis que la famille lui avait demandé de veiller sur son petit frère. De tous, lui avait souffert le plus du départ de Shola. Malgré tout cela, l’idée d’une alternative à la guerre n’était pas à exclure. Le document abordait dans ce sens. Il n’y avait rien de très réjouissant comme fait cités. Nous étions en danger, vulnérable et loin d’être prêt.

Nata prit la parole à son tour. Sa proposition était l’envers de la médaille. Œil pour Œil, dent pour dent. Il s’agissait plus ici d’une vengeance que d’une justice. Ce n’était pas Shola qui avait tenté de tuer Dylan, mais Chade. Est-ce que leur peuple devait en faire les frais ? Non. Est-ce qu’ils allaient souffrir pour cela ? Malheureusement oui et les nôtres aussi.

Caius était sur le point de donner son opinion, mais Marian l’interrompit avant qu’il puisse se prononcer. Sa réaction d’interpeller le bras droit de Dylan le surprit. Une personne de plus pour donner son opinion ne pouvait pas être à négliger. Surtout qu’il allait lui aussi participer aux événements de gré ou de force. Les mots de Marian prononça par la suite le fit sourcillés. Elle outrepassait Dylan dans ses fonctions pour demander conseil à Lächeln. Sans compter qu’elle rejeta du revers de la main ses propositions et adressa des reproches à peine voilé à Nata.

Il prit la parole calmement. ‘’Comment allons-nous protéger le royaume ? Il faudrait commencer par faire se confiance mutuellement et en nos capacités propres. Nous n’avons encore rien décidés et nous sommes à couteau tirés sur la marche à suivre. Personne ne souhaite la guerre, mais nous la subissons. Ma sœur, la proposition de Dylan était plus que raisonnable. De tous ici présent, lui a souffert le plus. Je n’ai besoin de rappeler les faits ? Non ? Parfait. Et maintenant, vous passez par-dessus lui pour demander à son bras droit ce que lui est plus à même de vous répondre ? A-t-on changé de responsable de la sécurité du royaume cette nuit sans que l’on nous soit informé ?  ’’

Il se tourna vers Nata. Il lui sourit avant de retourner vers Marian et Gareth. ‘’ Vous ne pouvez pas dissocier guerre et vengeance ma reine. Je ne suis pas un disciple de la vengeance, mais notre sœur a raison. Tous vont souffrir et nous ne pourrons pas tous les protéger ni leur rendre justice. Vous ne pouvez pas la blâmer, ni personne d’autre qui réclame vengeance pour tous. ’’ Il jeta un œil sur son petit frère.

‘’ Vous nous aviez convié ici pour vous épauler Marian. En mes capacités de juge impartiale et de conseiller, je me devais de vous le dire. À tous !  ’’ Il regarda Gareth avant de se tourner vers le conseil en entier. Il prit une grande respiration. ‘’Je propose que les populations les plus à risque aux frontière devrait être déplacé si possible. Nous pourrions les répartir chez les autres paysans du royaume en attendant. Ils pourront mieux se défendre et protéger les fermes à plusieurs. Ceux qui peuvent combattre devraient se joindre aux forces existantes pour les épauler. Si nous ne pouvons tous les protéger, ils pourront nous aider. Ici en ville, monter un hôpital de fortune pour les futurs blessés de guerre ne serait pas à négliger. Il faut que la population sache que nous sommes là pour les soutenir en tout temps. Pas juste par les armes. ‘’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gareth
Roi / Reine
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 07/03/2016

Feuille de personnage
Âge: 36 ans (fév.)
Race: Insecte
Âme soeur: Marian (DCD)

MessageSujet: Re: [Animation] Le Conseil de guerre d'Alombria   Ven 15 Juil - 19:18

Malgré ses nombreux mois de présence au sein du conseil royal comme espion officiel de la Reine, Gareth se sentait toujours comme un intrus en présence de ses futurs beaux-frères et belles-sœurs, spécialement depuis qu’il siégeait aux côtés de sa douce plutôt qu’au bout de la table, comme à l’accoutumé. Il ressentait de façon évidente l’hésitation de certains membres de la famille, particulièrement Dylan, à son égard. Intéressant, certes, de constater à quel point la famille tient à la sécurité royale… mais il était la famille, maintenant, lui aussi. Que devait-il faire, encore, pour prouver qu’il méritait la confiance des gens? Situation ironique, puisque son propre devoir était de détester les proches de la Reine indignes de confiance et les attraper…

Marian poursuivit en enjoignant ses conseillers à lui donner des idées pour mieux protéger le peuple, affichant clairement son opinion sur Pride, dont elle ne voulait pas voler les terres, seulement priver des siennes. Le futur Roi faisait mine de ne pas trop porter attention à ce qui suivit, surtout pour ne pas s’imposer encore davantage alors que toutes ses interventions passaient mal depuis quelque temps. Ce n’était pourtant pas le cas lorsqu’il n’était «qu’un simple espion», et non le fiancé de Marian? Enfin, il écouta, sans en avoir l’air, Dylan réclamer la tête de celui qui avait tenté de l’assassiner, et Gareth du s’efforcer de ne pas réagir. On ne demandait pas vengeance, là, on demandait des idées pour protéger tout le monde, pas seulement les fesses d’un prince! Sa seconde intervention ne fut pas réellement plus utile, puisqu’il cherchait à signer une entente avec Shola, alors que c’était eux qui avaient jetée la première pierre. Pride ne voulait pas la paix, il voulait leurs terres, et rien n’y changerait.

Nata, au moins, ne semblait pas croire qu’ils puissent éviter la guerre, elle souligna toutefois qu’il fallait leur rendre la pareille. Probablement voulait-elle qu’ils répondent aux actes de barbaries de la même façon que les sholiens? Sauf que ce qu’elle ignorait, c’était que certains soldats alombriens s’y était déjà attardé, sans consentement supérieur provenant de l’Ordre de Chevalerie, et maintenant ils étaient tout aussi coupables que leurs voisins d’en face!

Marian repris la parole, invitant le mage protecteur à les rejoindre et à partager ses pensées avec eux, puis rappelant à Dylan que la guerre était imminente et ne pouvait plus être évitée. Gareth soupira de soulagement, rassuré de ne pas avoir à le dire lui-même, sa fiancée prenant bien les choses en main. Le Prince n’aurait certainement pas apprécié que ce soit lui qui le lui dise… Chaque fois qu’il était en sa compagnie, l’Espion royal ressentait un mince danger provenant de son pouvoir, comme pour l’avertir que le magicien conseiller n’était pas celui qu’il devait garder à ses côtés, sans pour autant en avoir assez pour craindre pour la sécurité royale. Il n’osait évidemment pas en parler à Marian, puisqu’il s’agissait tout de même de son frère… mais si l’alerte magique augmentait au cours des prochains temps… il n’aurait pas le choix.

Gareth sourit en entendant les propos de Caius et ne pu s’empêcher de lancer un regard à Dylan, espérant qu’il comprendrait le message de la même façon que lui. Il ne voulait pas douter de la bonne volonté de Faith, mais son animosité à son égard commençait à l’agacer. Car il ne la méritait pas! Pensait-il que sa sœur, la reine, allait rester célibataire pour toujours et ne pas engendrer d’héritier? Gamin naïf. Il fronça toutefois les sourcils lorsque Caius reprocha les décisions de Marian de demander conseil au Magicien Protecteur, mais se retint de l’interrompre.

-La Reine a bien le droit de demander conseil à n’importe qui, qu’il soit le subalterne ou non d’une autre personne présente. Tous les avis sont écoutés, répliqua simplement l’Espion royal, sans hausser le temps, juste avant que le justicier ne reprenne son monologue.

Outre cette mince intervention, Caius était le seul à avoir apporté un discours plein de bon sens, quoi qu’il ne comprenne pas la mesure du regard dirigé spécialement vers lui. Enfin, il commença à proposer le déplacement temporaire de paysans en frontière, ainsi qu’un recrutement sur les fermes, puis monter un hôpital de fortune à la capitale. Enfin, le blabla inintéressant laissait place aux mesures radicales, et ils allaient enfin pouvoir mener ce Conseil là où il devait aller.

-Si ma fiancée me le permet… lança-t-il avec un sourire amusé pour montrer à tous qu’il ne cherchait pas à prendre le contraire, mais leur rappeler qu’ils lui devaient le respect de par son futur mariage. Nous pourrions aussi rassembler une équipe de Chevaliers et Soldats qui formeraient les paysans au plus élémentaire des combats. Ce n’est pas tout le monde qui a eut la chance, dans leur enfance, d’apprendre à manier une arme outre qu’une faux pour travailler le champ. Bien des adultes ne savent pas se battre, mais auraient la force nécessaire pour faire de bon combattant si on leur donnait les bons outils. Je tiens à souligner que Lyslo est un bon professeur, il est celui qui m’a appris à me défendre en arrivant ici, après que j’eus été victime d’une attaque pour avoir cherché à protéger Marian. On pourrait en discuter avec lui et voir ce qui est possible?

résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Animation] Le Conseil de guerre d'Alombria   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Animation] Le Conseil de guerre d'Alombria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre
» Conseil de guerre
» [RP Event] Conseil de guerre ! {Ouvert à toute la meute de l'air}
» Conseil de guerre
» Danses des Danseurs de guerre Elfes sylvains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: