Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Diamonds are a girl's best friend [PV Noah et Sheireen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Diamonds are a girl's best friend [PV Noah et Sheireen]   Dim 1 Mai - 12:28

La jeune princesse était recroquevillée dans les bras de son père, dormant paisiblement après le petit-déjeuner. Ils s’étaient installés parmi les chats sur le lit pour faire une sieste bien méritée, selon leurs standards, surtout avant leur sortie prévue un peu plus tard. La petite avait le bout de son pouce dans sa bouche, tandis que l’autre agrippait fortement le chandail de son paternel.

- Mon trésor, c’est l’heure de se lever…

Eowyn fronçât des sourcils et enfouit son visage contre le torse de son père. Elle ne voulait pas se réveiller de sa sieste; elle était si confortable. L’étreinte qui se resserra autour d’elle confirma que celui-ci n’était pas prêt à se lever non plus. Cependant, de délicates mains vinrent secouer doucement les épaules de l’enfant. Par réflexe, la fillette gratta un oeil de son poing. Le réveil était difficile…

Éventuellement, Tiffany entrouvrit les yeux et tendit ses bras encore un peu rondelets à sa mère pour se faire prendre. Elle se laissa porter jusqu’à la salle de bain, où elle ne rouspéta pas alors qu’on peignait sa courte chevelure brune et qu’on la faisait glisser dans une jolie robe. Ses paupières étaient encore si lourdes...

La princesse ne commença à s’éveiller pleinement que lorsqu’elle aperçut son père qui s’était également préparé. Elle lui adressa un sourire découvrant ses minuscules dents blanches, riant un peu par la suite. Tenant la main de sa mère, elle sortit de leurs appartements. Tranquillement lui revenaient les souvenirs qu’ils étaient en route pour qu’elle puisse choisir sa toute première paire de boucle d’oreilles.

À vrai dire, quelque temps avant son troisième anniversaire, elle s’était mise à remarquer que les dames de la cour avaient toutes de si beaux joyaux suspendus à leurs oreilles. Étant à un âge où elle tente d’imiter son entourage, elle s’était mise à les pointer du doigt à ses parents dès qu’elle voyait quelque chose briller aux oreilles de quelqu’un. Elle avait donc demandé à répétition si elle aussi pouvait en avoir. Le couple princier donc fini par accepter en se disant qu’elle ne se souviendrait pas de la douleur venant avec le perçage d’oreilles.

C’est ainsi que la petite princesse se retrouvait à marcher joyeusement dans les corridors du château en tenant la main de sa mère. Elle se tourna éventuellement vers son paternel et dit un : « Pa-pa. » bien marqué, ce qui signifiait qu’elle désirait qu’il lui tienne l’autre main. Étant de bonne humeur, elle chantonna en s’en allant. Elle ballottait sa tête à gauche et à droite, au rythme de la mélodie enfantine qu’elle avait choisie.

À un certain moment, on entendit sa voix retentir. « Voler! » C’était là sa demande de se faire soulever dans les airs par ses parents pendant qu’ils marchaient. Elle sautillait sur place en trépidant à l’idée de « voler ». Quand ceux-ci obtempérèrent, elle fit courir ses jambes dans le vide en riant. Sa fatigue envolée, elle était désormais excitée par l’idée de s’amuser dans les corridors. « Encore! » cria-t-elle, avant de faire retentir son rire cristallin une fois de plus. Elle aimait beaucoup quand ses parents la faisait « voler ».
Revenir en haut Aller en bas
Sheireen
Documentaliste
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 15/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 27 (Fév.)
Race: Elfe-fée
Âme soeur: Noah

MessageSujet: Re: Diamonds are a girl's best friend [PV Noah et Sheireen]   Jeu 5 Mai - 17:12

C’est à se demander comment Noah a réussi à accomplir ses devoirs conjugaux, lui qui se plait dans la fainéantise en restant mage errant malgré ses talents (errant dans son propre appartement, notez bien). Enfin, toujours est-il que Sheireen tomba rapidement enceinte et eut une fille quelques mois après son mariage, la belle princesse Tiffany. La noble avait longuement cru que le manque de… vigueur de son mari était simplement dû au fait qu’il ne voulait pas faire de mal à son petit corps fragile d’elfe-fée, mais elle avait vite compris, malgré sa grande naïveté de fleur bleue, qu’il était en fait juste trop paresseux, même au lit.

Et elle qui rêvait de romance passionnée et fougueuse, c’était à elle de faire le gros du travail. Bref, après la naissance de sa première fille, le ventre de Sheireen resta obstinément plat, bien qu’elle souhaite ardemment aussi donner un fils à Noah, espérant que ça lui ferait plaisir. Hors, c’était un travail qui se faisait à deux, et si le Prince ne rechignait jamais à un câlin, la noble avait bien l’impression que c’était sa paresse qui nuisait à leur fécondité. N’était-ce pas les hommes qui devaient mettre l’effort pour créer les enfants? Hors, Sheireen travaillait beaucoup plus que lui, sur ce point…

Bref, une seule fille, mais oh combien merveilleuse petite princesse Tiffany. Désormais âgée de trois ans, elle s’épanouissait telle la belle fleur qu’elle promettait de devenir. Si Noah avait un peu rechigné lorsque Sheireen avait annoncé qu’ils feraient une balade en famille à la capitale, pour acheter des boucles d’oreille à la princesse. La mère avait tenu son point fermement : interdiction de paresser toute la journée, alors qu’il faisait si beau dehors! Ainsi soupira-t-elle en surprenant le père et la fille endormis avec les chats, alors qu’elle s’acharnait à ce mettre jolie pour une balade.

-Quelle bande de paresseux… soupira-t-elle en songeant amèrement que la fille commençait à tenir du père. Si elle n’avait jamais cessé d’être profondément amoureuse de son époux, Sheireen devait avouer toutefois qu’il l’exaspérait par sa paresse, mais elle n’arrivait jamais vraiment à lui en vouloir longtemps… En fait, c’était aussi chiant que mignon.

C’est pourquoi, si Sheireen avait d’abord eut l’intention de les réveiller en leur bottant le derrière, elle ne put que soupirer d’aise et s’adoucir en voyant les bras du Prince serrer fortement la gamine contre lui. C’est donc d’une main délicate qu’elle secoua Tiffany en lui susurrant doucement. Ouais bon. En fait, c’est juste une femme faible.

-Mon trésor, c’est l’heure de se lever… déclara la jeune noble en embrassant les cheveux de sa princesse adorée.

Heureusement et bien qu’elle était encore dans les vapes, la gamine se laissa prendre sans rouspéter et accepta même que sa mère la coiffe et l’habille. Sheireen adorait prendre soin de son enfant et ne laissait que rarement les servantes s’en charger, elle avait vraiment trop l’instinct maternel pour s’en passer, sauf lorsque du travail urgent l’attendait à son travail… Et comme il y a rarement d’urgences dans une bibliothèque…

***[Noah]Ça serait bien que tu ne donnes pas trop ces mauvaises habitudes à Tiffany de dormir comme bon lui semble, elle fait au moins trois fois plus de siestes que les autres enfants de son âge…*** envoya-t-elle à son mari en ne voulant pas mêler l’enfant à cette remontrance, bien que son ton n’indiquait réellement aucun énervement. C’était plus par principe d’être une bonne maman que parce que ça la dérangeait réellement. La noble s’inquiétait de ce que les autres mères diraient, et elle espérait vraiment voir sa fille aller loin dans la vie, où que ce soit.

Apparemment, la fille était toute aussi ravie que la mère de voir Noah debout et vêtu comme il se doit, ce qui fit soupirer Sheireen d’aise. Elle n’aurait pas à jouer la maman avec deux gamins… Ne lâchant pas la main minuscule et délicate de Tiffany, l’elfe-fée suivit son époux dans le couloir vers la sortie du Château. La gamine appela son père pour qu’il lui tienne l’autre main, puis elle se mit à chantonner, ce qui fit rire la mère, amusée par cette légèreté d’enfant. Qu’il lui arrivait encore, même à son âge, d’avoir trop souvent…

-À vos ordres, Princesse! s’exclama Sheireen lorsque Tiffany demanda que ses parents la fassent «voler».

C’est en levant chacun leur main qu’ils soulevèrent la minuscule princesse, qui se mit à agiter les jambes dans le vide en riant. Ils répétèrent deux fois le manège pour le plaisir de l’enfant. Sheireen avait bien ses propres ailes, mais elles lui semblaient si fragiles qu’elle n’osait s’en servir qu’à très basse altitude, et jamais bien longtemps, puisqu’elle n’était qu’à demi-fée. La noble dame ignorait complètement si Tiffany aurait des ailes, considérant que ce gêne était fortement dilué dans son sang, mais la gamine aimait déjà si bien voler que sa mère décida qu’elle tenterait le coup. Jamais elle n’avait apporté quelqu’un avec elle dans les airs, mais elle attrapa sa fille dans ses bras en faisant un clin d’œil à son mari, et si tôt qu’ils eurent passés la porte du Château menant à la cours, l’elfe-fée agita ses ailes dorées pour les soulever toutes les deux de quelques pieds, avant de retrouver la terre ferme quelques mètres plus loin.

-Maman aussi aime voler, Tiffany. Et papa aussi est capable avec ses pouvoirs, n’est-ce pas Noah? demanda-t-elle, tout sourire, en se rappelant comment il avait apporté leurs assiettes par magie lors de leurs noces. Tu serais capable de soulever notre petite princesse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah
Magicien(ne) errant(e)
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : Dans mon lit... Avec mes chats... 'Ne nuit...

Feuille de personnage
Âge: 30 ans
Race: Homme
Âme soeur: Sheireen

MessageSujet: Re: Diamonds are a girl's best friend [PV Noah et Sheireen]   Sam 9 Juil - 17:55

Confortablement installé dans son lit au beau milieu de ses chats, serrant son petit trésor dans les bras, Sloth se laissait doucement partir dans un sommeil bien mérité. Sommeil qui lui sembla bien court lorsque Sheireen décida qu’ils avaient assez dormi et qu’il fallait se réveiller. Faisant comme s’il n’avait rien entendu, et puis, après tout, sa femme semblait davantage s’adresser à leur fille, Noah décida de ne pas réagir. Peut-être qu’elle finirait par les rejoindre dans le grand lit? Il pouvait toujours rêver. Sentant Tiffany remuer, Noah la relâcha la gamine, qui commençait à remuer un peu trop à son goût, et se retourna sur le dos, tentant de laisser le sommeil venir de nouveau à lui. Mais une voix dans sa tête l’empêcha de sombrer. Sa femme lui faisait des remontrances.

***[Sheireen] Qu’y a-t-il de mal à dormir? Je ne vois rien de mal à ça, on est si bien. Au lieu de nous en empêcher, tu devrais plutôt nous rejoindre. Et si notre fille a besoin de sommeil, je ne vais pas l’en empêcher.***

Sloth se retourna sur le ventre, cachant son visage dans l’oreiller. Mais malheureusement, il savait très bien qu’il n’arriverait pas à retrouver le sommeil, surtout pas avec Sheireen à côté qui le regardait comme s’il avait fait quelque chose de mal. Contraint de se lever, Noah s’extirpa finalement des couvertures, s’assit et s’étira avant de se lever ou il s’étira de nouveau, regrettant de ne pouvoir se dédoubler.

Puis, il suivit les femmes de sa vie dans les longs couloirs du château, se frottant les yeux toujours endormis. Alors qu’il prenait la main de sa fille, Sloth se demandait comment elle pouvait être aussi en forme juste après être sorti du lit. Lui-même y retournerait volontiers, s’il le pouvait.

Il sourit à la demande de son enfant qui voulait que ses parents la fassent «voler». Accédant à sa demande, chacun la souleva d’une main. Puis, une fois après avoir quitté la forteresse de Shola, Shiereen décida de prendre Tiffany dans ses bras et de s’élever de quelque pied dans les airs avec elle. Sloth la suivit en marchant, regrettant qu’elle ne l’ait pas emmené dans les airs avec elle, même si ce ne fut que sur une courte distance.

Alors qu’elle regagnait le sol, Sheireen annonça que lui aussi y arrivait. Noah haussa un sourcil, ne se rappelant pas d’avoir exécuté une telle prouesse. Puis la fée lui demanda s’il pouvait soulever Tifany dans les airs. Comprenant qu’elle parlait finalement de son pouvoir de lévitation Noah se dit qu’il pourrait certainement y arriver. Qui sait? Il arrivait à le faire avec des objets, alors pourquoi pas sa fille?

«Dépose-la sur le sol.» demanda Sloth.

Se concentrant, le paresseux fit appel à son pouvoir de lévitation sur sa petite princesse qui attendait sans doute avec impatience. Il ne fut pas long pour qu’elle s’élève facilement de quelques centimètres. Voyant qu’il y arrivait, il tenta de la faire léviter un peu plus haut, environ la hauteur qu’elle avait dans les bras de Sheireen. Il pourrait la faire léviter encore plus haut, mais il n’osait pas, de peur de perdre sa concentration et ne pouvoir la rattraper si jamais il perdait sa concentration. Normalement, c’était des objets inanimés qu’il faisait léviter, mais là, il s’agissait d’un être humain.

«Et puis? Comment c’est de voler comme un oiseau?»

Il la fit léviter ainsi sur environ la même distance qu’avait parcourue sa femme, la gardant à leur côté, avant de la redéposer sur le sol. Puis il tenta de reproduire le même exploit sur lui-même, s’élevant de quelques centimètres.

«Bah quoi? Je suis le seul à ne pas avoir volé!»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Diamonds are a girl's best friend [PV Noah et Sheireen]   Mar 19 Juil - 17:37

- Encore! Voler encore!

La petite princesse était au paradis à se faire soulever du sol par ses parents, surtout lorsqu’ils acquiescèrent à sa demande en la faisant « voler » jusqu’à trois fois. Cela suffit à la rendre de bonne humeur jusqu’à ce qu’ils atteignent la sortie de leur résidence… Car oui, Tiffany voyait cette immense construction comme étant sa grande maison que sa famille partageait avec ses oncles, ses tantes et sa cousine. Elle chanta une chanson plutôt simplette en chemin, s’arrêtant seulement lorsque sa mère la prit dans ses bras. Un doux éclat de rire retentit de la gamine, qui fut d’autant plus émerveillée par le bruissement des ailes de sa génitrice.

- Ooouuuh! Maman! s’écria-t-elle joyeusement, passant ses bras rondelets autour du cou de Sheireen. Elle la serra un peu plus fortement quelques secondes, heureuse de son expérience nouvelle. Maman vole bien!

Puis l’enfant tourna son attention en direction de son paternel, la bouche ouverte de surprise en imaginant ce dernier l’élever dans les airs comme elle le voyait parfois faire avec des objets divers. Elle admirait d’ailleurs ce don, qu’elle trouvait pratique. Elle voyait déjà comment elle pourrait s’en servir pour dénicher des sucreries dans les cuisines.

Eowyn tapa des mains à nouveau quand ses pieds touchèrent au sol. Est-ce que cela voulait dire que son père allait la faire voler lui aussi? Elle fut tentée de gigoter sur place, mais un regard de sa maman lui fit comprendre que ce serait mieux de se tenir tranquille. Elle fit son possible, mordillant sa lèvre inférieure dans l’attente.

Elle sursauta lorsqu’elle se sentit être soulevée dans les airs sans que personne ne lui touche. C’était si inhabituel comme sensation, mais elle adorait ça! Elle demeura silencieuse, bien qu’on pût aisément la voir rayonner de bonheur. Elle tendait la main à un parent, puis à l’autre, ne serait-ce que pour les chatouiller au passage.

- Oui, voler comme un oiseau, c’est bien! gloussa-t-elle enfin. Tiffany est comme un bel oiseau! Elle pointa un geai bleu qui s’était posé dans un arbre tout près. Oh, déjà fini?

La fillette était déçue que son vol se termine aussi rapidement. Elle n’aurait pas été contre plus de temps passé à léviter allègrement dans la cour du château. Sur ce point, elle enviait son père qui s’était envolé à son tour. Elle ne se choqua toutefois pas, car il marquait un point : il était le seul à ne pas avoir eu ce plaisir jusqu’à présent.

- Oh, le joli carosse! Il est pour nous, maman, dit?

Sans avoir à se le faire demander, la princesse prit sa mère par la main en attendant de se faire mener à leur mode de transportation. Elle savait par habitude qu’elle devait se tenir tout près, surtout ne pas essayer de flatter les cheveux, puis se laisser embarquer par un adulte sans rechigner. Après tout, elle avait accompagné la noble à plusieurs reprises lors de courses en ville pour de nouveaux vêtements ou bijoux. Aujourd’hui n’était qu’une autre de ces journées…

Une fois à l’intérieur, elle se jeta au bord de la fenêtre pour regarder à l’extérieur. Ce qu’elle aimait traverser l’enceinte du château et voir les maisons défiler au fur et à mesure qu’ils s’enfonçaient dans la capitale. Il y avait tant de choses à voir qu’elle avait le nez rivé contre la vitre… et l’inévitable arriva : un trou dans le pavé, une secousse, puis une gamine qui se cogne les dents. Immanquablement, elle éclata en sanglots et ce ne fut que pire lorsqu’elle aperçut une goutte de sang sur le mouchoir qu’on avait utilisé pour lui essuyer la bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Sheireen
Documentaliste
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 15/02/2016

Feuille de personnage
Âge: 27 (Fév.)
Race: Elfe-fée
Âme soeur: Noah

MessageSujet: Re: Diamonds are a girl's best friend [PV Noah et Sheireen]   Ven 22 Juil - 15:01

Difficile à dire si Sheireen était charmée ou emmerdée par la somnolence évidente de son mari, qui suivait lentement ses deux femmes. Noah se frottait encore les yeux, à moitié dans les bras de Morphée et semblant visiblement vouloir y retourner, alors que Tiffany était toute épanouie comme la plus belle des fleurs ouverte au soleil. Les enfants sont ceux qui ont le plus besoin de sommeil, et pourtant, la gamine était toujours plus éveillée que son père, c’était plutôt décourageant. Et pourtant, le Prince était absolument craquant avec cette allure «laissée-allé», faisant sourire son épouse malgré tout. Elle ne pouvait simplement pas résister à cet homme lumineux, même lorsqu’il était à la traîne!

Le son que Sheireen aimait le plus entendre dans la vie était le rire de sa petite fille, encore plus que les ronronnements des chats, et Parandar sait comme elle adore entendre ronronner, sûrement autant que Noah! Mais le bonheur de sa fille semblait résonner comme mille chants d’anges, émerveillant son cœur de mère. Ainsi, elle ne se lassait jamais de mettre tous les efforts possibles pour lui faire plaisir et l’entendre s’enthousiasmer dans ses bras, son rire faisant vibrer sa poitrine jusqu’à la faire rire elle aussi. Elle reposa Tiffany au sol bien à contre cœur, même si c’était d’abord son idée que son mari ne la fasse voler par magie, car elle adorait tenir sa petite princesse contre son cœur et sentir son souffle.

La séparation en valait toutefois le coup, puisque l’amusement de Tiffany atteignit des sommets en volant toute seule, grâce au pouvoir de Noah. Sheireen intima d’un seul regard à sa fille de ne pas trop bouger, puisque le magicien paresseux n’avait encore jamais déplacé magiquement quelque chose de… mobile. Elle eut une légère inquiétude de la voir remonter aussi haut seule, mais le regard rayonnant de bonheur de l’enfant suffit à la soulager. Pas besoin de l’entendre rire, ses yeux riaient pour elle.

-Oh oui ma Tiffany, tu es le plus bel oiseau du Royaume! La princesse des oiseaux même, répliqua Sheireen en tendant la main pour effleurer sa fille lorsqu’elle «vola» tout près d’elle, souriant en l’entendant rire alors qu’elle s’extasiait à la vue d’un magnifique geai à sa portée. Tu es plus belle que lui, petit trésor!

L’enfant semblait un peu déçue que le jeu s’arrête si tôt, mais ils devaient de toute façon bientôt monter dans le carrosse qui les traîneraient au travers du dédales des ruelles de la capitale. Noah termina la petite partie de volatiles en se faisant lui-même légèrement léviter, ironisant sur le fait qu’il était le seul à ne pas avoir eu ce plaisir. Sheireen roula les yeux vers le ciel en riant, son mari lui faisait parfois penser à un gamin, et c’était sûrement pour cela qu’elle l’aimait… Pour sa légèreté toute innocente, son calme, sa simplicité…

-Je t’aime… souffla-t-elle à l’oreille de son mari, qu’elle embrassa rapidement lorsqu’il passa près d’elle, puis elle fit monter sa princesse dans leur carrosse et la rejoignit sur le banc.

Sheireen profita du moment de calme, alors que Tiffany observait le paysage dehors, pour se blottir contre son époux et se laisser bercer par l’agitation du carrosse. Ce moment paisible de tendresse ne dura toutefois que bien peu de temps, jusqu’à ce qu’une roue ne passe au dessus d’une énorme crevasse, faisant sursauter l’habitacle et ses passagers. Cela aurait pu être anodin si la princesse ne s’était pas mise à pleurer à cet instant. Paniquée, la mère rouvrit ses yeux, qui s’étaient naturellement fermé dans le calme des bras de Noah, et constata avec tristesse que quelques gouttes de sang maculaient la vitre sur laquelle sa fille s’était collé le nez un peu plus tôt.

-Oh ma pauvre petite chérie! s’exclama-t-elle en se précipitant sur sa fille pour éponger son nez et sa bouche sanguinolents avec un mouchoir délicat. Oups, il était ruiné. Noah mon amour, veux-tu bien sermonner cet imbécile de cocher pour qu’il fasse plus attention! Il aurait pu dévisager Tiffany! Oh non non ma princesse ne pleure pas, maman disait ça juste pour faire peur au monsieur, ton nez est très bien, chuchota-t-elle en embrassant la tête de sa fille. Il y a rien de brisé d’accord? Juste un gros bobo, ça va partir .

La noble mettait une légère pression sur le mouchoir pour contenir l’afflux sanguin qui devait certainement faire souffrir la pauvre enfant. Comment une journée de magasinage pouvait-elle si mal tourner? Maintenant, chaque fois que Tiffany se regarderait dans le miroir pour observer l’effet des boucles d’oreilles sur elle, elle ne verrait que son nez tout rouge et gonflé! Sheireen n’osait pas retirer le mouchoir pour voir si la peau était fendue, craignant que si elle lâchait la pression la douleur serait trop difficile à supporter pour Tiffany.

-Il faudrait peut-être arrêter voir un guérisseur avant de se rendre chez le bijoutier, Tiffany ne pourra pas apprécier la beauté des bijoux si elle soufre. Chéri, tu veux bien te charger de changer l’itinéraire avec notre incompétent de cocher?

Oups, deux demandes d’efforts en moins de deux minutes, le Prince paresseux allait-il supporter?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diamonds are a girl's best friend [PV Noah et Sheireen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diamonds are a girl's best friend [PV Noah et Sheireen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Diamonds are a girl's best friend ♥ Belle B.
» Madison&Louane | diamonds are a girl's best friend
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Goodbye my old friend...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: