Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Les enfants des rues (Qerehet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jewelith
Justicier(ère)


Messages : 32
Date d'inscription : 18/05/2016

Feuille de personnage
Âge: 18 ans (fév.)
Race: Arachnéenne/Succube
Âme soeur:

MessageSujet: Les enfants des rues (Qerehet)   Ven 3 Juin - 19:55

À peine quelques jours s’étaient écoulés depuis que Qerehet avait été embauchée au château, avant de promettre à Jewelith de venir lui porter ce qu’elle pouvait le plus souvent possible. Bien qu’elle ne doutait pas de la bonne volonté de son amie des rues, la petite voleuse commençait à craindre de ne jamais la revoir. Le confort des quartiers des serviteurs devait être trop attachant pour remettre les pieds dans la rue, et ça même elle pouvait le comprendre. Si elle avait eut cette chance, elle douta d’avoir jamais envie de ressortir du palais sholien.

Aussi, se surpris-t-elle bien vite à ne plus espérer la venue (et l’aide) de Qerehet, résignée à recommencer à se débrouiller seule, comme elle l’avait si bien fait pendant des années. Et pourtant, à chaque chevelure orangée qu’elle apercevait, Jewelith ne pouvait s’empêcher de vérifier, l’œil agar, cherchant les oreilles de renarde, sans résultat. Jusqu’à aujourd’hui. Elle eut besoin d’y regarder à deux fois avant d’être certaine que c’était bien elle, comme si elle n’y croyait plus vraiment, mais elle ne pouvait se tromper, c’était son amie pardusse!

-Qerehet! s’exclama Jewelith en se lançant aux trousses de son amie, qui ne pouvait ni l’entendre ni la voir à une telle distance.

Étonnement, Qerehet marchait rapidement dans l’allée, comme si elle était sortir pour une urgente affaire. Peut-être son employeur l’envoyait-il faire une commission, en tous les cas, ça n’empêcherait pas Jewelith d’au moins lui tenir compagnie sur le chemin, même s’il devait être de courte durée. La voleuse était quand même un peu déçue que la renarde ne balais pas les alentours à sa recherche, focussée sur sa mission. Elle aurait aimé savoir qu’elle était sortie pour la voir.

-Het attends-moi! cria la voleuse un peu plus fort, courant désormais pour rattraper la distance entre elle et son amie.

L’hybride parvint finalement à la hauteur de son amie, magnifiquement propre et habillée de vêtements neufs qui sentaient bons la lavande. Comparée à Jewelith, couverte de poussière et de crasse, puant le fond de ruelle dans sa vieille tunique émaciée et ses pantalons déchirés, Qerehet pouvait passer pour une noble, tant la différence était frappante.

-La vie de château est pas dure sur toi, à ce que je vois! voulu rigoler Jewelith, bien qu’une pointe de jalousie trompait son sourire. Où tu t’en vas, pressée comme ça? Tu venais pas pour me voir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les enfants des rues (Qerehet)   Ven 26 Aoû - 10:41

J’étais un peu pressé, khanrell ma nouvelle maitresse m’avait demandé de faire une commission. Mais, car il a toujours un mais avec elle, j’avais un temps limité, presque qu’impossible à respecter, et elle le savait. La conséquence serait une de ses punitions dont elle avait le secret et qui pouvait soit me faire regretter d’avoir échouer, ou me faire adorer. J’étais donc très pressé et je ne savais aucunement ou je devais me diriger. D’ailleurs j’étais un peu trop dans ma bulle, car je réalisais seulement au moment où Jewel arriva à coter de moi qu’elle m’avait probablement appelé à quelques reprises avant de me courir après. Elle me fit d’ailleurs une plaisanterie quant à ma nouvelle vie au château. Je savais qu’elle était déçue, même si elle ne le laissait pas paraitre, je pouvais même le détecter dans sa voix. Elle me demanda si je venais pour la voir, je ne voulais pas être méchante, mais je l’avais oublié, je n’avais même pas pensé à elle. Seulement à Khanrell et je m’en sentais extrêmement coupable. Je ne voulais pas le laisser paraitre, et puis je lui avais promis de venir la voir le plus souvent possible et de l’aider jusqu’à ce qu’elle se trouve un métier honorable.

-Je suis désoler Jewel, je ne t’ai pas entendu. Je suis un peu pressé aujourd’hui, je n’ai pas beaucoup de temps, mais dans 2 jours je ne travaille pas, c’est ma journée de repos. On pourrait se rejoindre a quelque pars ? Passer la journée ensemble ? Car si je ne retourne pas bientôt au château avec ce qu’on m’a demandé je risque gros et je ne pourrais plus sortir…

Je n’avais pas dit toute la vérité, mais au moins ainsi peut-être que Jewel me pardonnerait un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Jewelith
Justicier(ère)


Messages : 32
Date d'inscription : 18/05/2016

Feuille de personnage
Âge: 18 ans (fév.)
Race: Arachnéenne/Succube
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Les enfants des rues (Qerehet)   Ven 9 Sep - 19:34

Non seulement était-elle magnifique, dans ses vêtements neufs, mais elle paraissait si bien, alors que son corps n’était plus seulement de la peau recouvrant des os en manque de chaire, comme Jewelith. On pouvait presque dire qu’elle iradiait, elle n’était définitivement pas malheureuse, dans son nouvel emploi. Et pourtant, Qerehet eut tôt fait de lui expliquer qu’elle était pressée, car elle risquait d’être punie si elle ne rapportait pas immédiatement ce pour quoi on l’avait envoyée dehors. Elle n’était donc pas en congé? Il semblait bien à la petite voleuse que ça faisait une éternité que son amie n’était plus libre! Était-ce ça, avoir un travail et la santé? Perdre sa liberté?

-Mais ils ne te font pas mal, n’est-ce pas? s’inquiéta l’hybride en pressant le pas pour suivre son amie, puisqu’elle ne voulait pas la retarder. Ça m’inquiète, ‘Het, dis-moi qu’ils ne te frappent pas quand tu n’es pas productive! Tout l’or du monde ne vaut pas d’être traîté comme une esclave, ma p’tite renarde.

Il lui semblait bien qu’elle préférait encore mourir de faim que d’être mal traité, car dans la rue, au moins, elle connaissait ses forces et ses faiblesses. Entourée de Rois, de mages et de chevaliers, comment faire pour s’en sortir? Jewelith pouvait toujours compter sur ses connaissances des quartiers pour semer un adversaire, mais dans le château, ce n’était pas la même chose. Peut-être que finalement, c’était elle la chanceuse, de ne pas y avoir été engagée.

-Je peux t’accompagner au moins? Je vais te suivre à ta vitesse, pour ne pas te faire perdre de temps, promis, et je te quitterai avant d’arriver à la vue du château. C’est que tu m’as tellement manquée, Qerehet, j’ai cru que tu m’avais oublié, avoua-t-elle avec un doute dans la voix. Qu’est-ce qu’on t’a demandé de chercher, tu sais que je connais les rues comme ma poche, si je te trouve un raccourcit, on pourrait passer plus de temps ensemble!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les enfants des rues (Qerehet)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les enfants des rues (Qerehet)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La realite des enfants des rues, article du Sun-Sentinel
» La consommation de drogues des enfants des rues inquiete
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Prise en charge des enfants des rues par le gouvernement.
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: