Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 [Terminer] Jayson O'Hell - Roi d'Irianeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jayson
Roi / Reine
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 13/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 28 ans (Fev)
Race: Phéryxian
Âme soeur: blah

MessageSujet: [Terminer] Jayson O'Hell - Roi d'Irianeth    Lun 13 Juin - 21:14









Jayson Yusuf Lucian O'Hell



Informations personnelles

Nom : O'Hell
Prénom : Jayson Yusuf Lucian
Surnom : Évitez de le surnommé autrement que par : Mon roi, Messire ou Majesté ... N’osez jamais penser utilisé « Régicide » devant lui. Jamais.
Âge : 22 ans
Sexe : Homme
Race : Phéryxian

Informations sociales

Royaume d'origine : Irianeth
Royaume de résidence : Irianeth
Liens: Zéphyr, frère ainé

Autres informations

Pouvoirs:

Vérité
Jayson peu forcé quelqu’un à lui dire la vérité.  Pour cela, il lui faut un contact visuel direct avec les yeux de son interlocuteur et il doit demander à ce que la vérité soit dite. Une simple phrase comme : « Dis-moi la vérité » ou « Qu’est-ce qui c’est passer réellement »  Un mental très puissant peut le contrer, mais seulement en détournant le sens de certaine phrase. Comme par exemple, pour faire croire qu’il est le fils ainé alors qu’il est le 2ème né, la phrase réponse à « Quel est ton rang de naissance ?» pourrait être : « Je suis l’héritier. » Ce qui en général sous-entend être le premier.  C’est la vérité, mais ce n’est pas non plus vraiment la vérité demandé.  C’est un pouvoir qu’il apprécie énormément dans son activité préféré : Trancher les conflits de son peuple.

Traits particuliers:

Jayson est quelqu'un d'actif et d'enjouer, il bouge constamment. Il adore la vie et plonge à corps perdu dedans. Il veut vivre chaque moment à cent à l'heure. Jayson s'enivre de l'action et de l'adrénaline… ce qui lui donne un petit côté sanglant sur un champ de bataille. Jayson, parait totalement ouvert, même pour un monarque. Dans le genre jovial près à devenir meilleur ami et allié avec le premier venu. Mais ce n'est pas complètement vrai, il cache très bien son jeu. Il est très secret pour les choses vraiment importantes. Il dispense mille et une anecdotes et réflexion sur lui-même ou sa famille, ce qui induit presque tout le monde en erreur. Vous oublierez vite qu'il ne parle jamais de ses doutes et ses sentiments les plus profonds. Une seule personne le connaît vraiment et c'est Yasin… ce qui n’aide pas vraiment ! De plus, c’est un être très intuitif. Il est difficile à berner et à tendance à vouloir défendre toutes les causes qu'il juge, importante. Et il va les défendre, bec et ongle... allant même jusqu’à tuer.

Au niveau du physique,  outre une mince cicatrice sur le haut de la lèvre,  on ne remarque généralement que ses grandes ailes noires comme la nuit. Bien qu’il soit un guerrier, ses muscles sont plutôt discret dû à sa condition de Phéryxian. Il aussi de très jolis yeux émeraude pour accompagner ses cheveux noirs.  

Informations historiques


Principicule

Le jour où il est venu au monde, rien ne le prédestinait à ce qu’il est aujourd’hui. Un beau gros poupon bien gras et en bonne santé fit la fierté de ses parents, mais sans plus. Il était le deuxième né. Son père, le Roi, avait déjà son héritier dont il était particulièrement fier à l’époque. C’est que Zéphyr était un bambin au physique prometteur !

Ça ne l’empêchait pas d’être satisfait de la venue au monde d’un autre fis. Jayson allait être parfait pour appuyer son frère dans un rôle guerrier.  Et puis, avoir de nombreux fils était un signe de puissance pour le Roi. C’est pourquoi Jayson avait à peine 1 an lorsqu’il fut mis dans la nursery entre les mains de nourrice avec son frère ainé, pendant que sa mère s’arrondissait tranquillement d’un autre enfant.

Petit Prince grouillant, il fit soupirer encore et encore la nourrice. Il ne se passait pas une seule journée où il ne brisait pas quelque chose ou grimpait quelque part.  Ce n’était pas un enfant capricieux ou difficile, juste curieux comme un singe et rapide comme un guépard.

Rapidement, il fut clair que le deuxième né n’avait rien à faire des étrangetés. Que son ainé se prenne pour une fille lui passait mille lieues au-dessus de la tête. Pour lui, c’était du pareil au même et il l’adorait.  Il préférait cent mille fois aller se rouler dans la boue au cours d’une imitation de combat épique, que de s’inquiéter des changements physiologiques de son frère…

Par contre, le Roi n’était pas vraiment de cet avis. Pour lui, son fils se devrait bientôt d’apprendre à être un bon conseillé, malgré son très jeune âge. Jayson fut recadré à mainte reprise et pas toujours de manière douce. Il était le deuxième né et il devait faire honneur à sa famille ! Ce n’était certainement pas en se roulant parmi les cochons que ça arriverait !  

Héritier

Il n’avait pas plus de trois ans lorsque sa vie prit un tournant drastique. Zéphyr, jusqu’alors héritier du trône, décida que sa vie serait dédiée à l’Ordre des Seccyeth. Alors que son ainé se retrouvait avec un Dragon, lui se retrouva avec le poids d’un trône sur les épaules.

Le poids d’un trône… mais surtout le poids des attentes d’un père. Velistan était un être dur et inflexible.  Ses attentes toujours tellement haute qu’il était presque impossible de les atteindre.  Jayson apprit rapidement à faire profil bas en présence du monarque.  

Le problème étant que l’enfant était réellement turbulent.  Être assis des heures durant à apprendre la diplomatie, la stratégie ou encore la géographie le rendait faisait de lui une bombe à bêtises sur pattes.  Invariablement les situations se terminaient avec des punitions tellement énormes que l’Héritier en venait à haïr son père de toute son âme.

Pendant qu’il s’échinait à apprendre par cœur les dix millions de méthodes pour trancher un ennemi en deux à cheval, sa mère continuait de pondre de nouveaux enfants royaux.  Ouais bon, peut-être pas à ce point… mais il eut de nombreux frères et sœurs.  Avec lesquels il n’eut pas vraiment le droit de jouer.

Son crétin de père le trainait toute la journée durant de réunion en conseil. Pour un enfant, c’était des plus rébarbatif. Il aurait tellement voulu aller pêcher ou bien grimper aux arbres qu’il voyait de la grande salle ! Il devait faire bien attention de ne pas trop gigoter sur sa chaise dans l’attente de sa libération, car si son père le remarquait… il allait avoir une bonne raison de gigoter !

Au moins, pendant que le Roi était occupé à le former, il ne levait pas trop le nez sur les cadets. Tant que Jayson restait à l’avant-scène, les petits étaient protégés.  Sa mère faisait bien ce qu’elle pouvait, mais elle n’avait aucune autorité ou presque sur son mari.

Les années passèrent, se ressemblant toutes. Dur labeur et apprentissage avec quelques moments de réelle détente lorsque l’écrasante présence paternelle se faisait lointaine.

Yasin

Si on pouvait dire à quel moment les choses se sont enclenchées, ça serait là. Lorsque le jeune Prince avait environ 10 ans, un drame secoua la royauté. Yasin. Sa mère, fatiguée par les multiples grossesses fut prise de douleur un soir pendant un repas. L’enfant qu’elle portait s’apprêtait à voir le jour avec près de trois mois d’avance.

L’accouchement fut long. Dans les couloirs du château, les hurlements à glacé le sang retentir. Longtemps. Trop longtemps. Les servantes faisaient des allers-retours apeurés. Toute la nuit, Jayson attendit dans le couloir avec son père. Puis, les cris de douleur se turent. Remplacé par un son à peine plus haut qu’un faible murmure.

Il se souviendra toute sa vie de son entrée dans la pièce. L’air moite était surchargé d’une odeur ferreuse. Des servantes sanglotaient près du lit en s’empressant de ranger.  Son père, raide comme une colonne de pierre exigeait de voir l’enfant.  Son épouse pourrait attendre, puisque la vie l’avait quitté.

Il fallut quelques mois supplémentaires pour comprendre l’ampleur du drame. Le petit Yasin, confié à une nourrice ne se développait pas bien du tout. Il restait petit, chétif. L’air avait manqué à la naissance et maintenant il en payait les conséquences. Le père, ne s’en occupait pas du tout, le laissa grandir dans une paix relative.

Jayson, que la perte de sa mère avait ému, était curieux de cet ultime frère. Les premiers temps, il passait le voir quand il avait du temps de libre… puis au fil des ans, il s’attacha réellement à se petit à l’air étrange.

Yasin n’était pas complet. Un regard dans le vague, il ne parlait pas non plus. Ou si peu. Mais il était affectueux et d’une douceur insoupçonnée.  Le problème, c’est qu’il ne semblait pas sortir du tout de la petite enfance.  La différence du petit fini par ce savoir à l’extérieur des murs sécuritaires de la nursery.

Lorsque les rumeurs concernant le fils avorton du roi atteignirent les oreilles de ce dernier, il exigea qu’on le lui amène.  Un gamin sur qui il n’avait posé les yeux qu’une ou deux fois en près de 7 ans. Velistan n’avait eu que faire de son plus jeune fils. Après tout il avait près d’une dizaine d’enfants et celui-là n’était après tout que la chose chétive qui avait tué sa femme.  Le petit, tout juste propre, rencontra son père en présence de Jayson.  Et ce fut le début de la fin.

Dégouté par ce nouvel échec depuis Zéphyr, le Roi leva le nez sur l’enfant. Il l’abreuva de méchanceté et le renvoya hors de sa vue.  La décision de se débarrasser de Yasin fut rapide à prendre pour l’homme cruel.  En aucun cas, le sang des O’Hell ne devait être souillé de la sorte.

Roi Régicide

Si la décision de se débarrasser de Yasin fut facile et rapide à prendre pour Velistan, celle d’assassiner son propre père fut plus difficile à prendre pour Jayson.  Elle n’en fut pas moins rapide à prendre. Il n’avait pas le temps de tergiverser et l’homme l’horripilait à un point inimaginable.

De son père, il n’avait connu que les commandements, les ordres, les reproches et les sanctions. Depuis de nombreuses années déjà, il le haïssait. C’était un homme cruel et violent, même envers ses propres enfants. Enfant qui tout comme Jayson, ne le portait pas dans leurs cœurs.

Il n’était proche d’aucun d’entre eux, s’étant contenté d’évaluer de loin la compétence de sa progéniture et de discipliner de très près. Jamais satisfait, il n’avait que trop rarement de compliments pour eux et souvent ils étaient teintés d’une once de reproche.

Jayson avait donc suivi son père, lui laissant croire qu’il approuvait sa décision comme un bon fils. Yasin trottinait à ses côtés, insouciants. C’est vers les grottes des dragons qu’ils allaient et l’esprit de Jayson surchauffait.  Il ne pouvait s’empêcher de faire un parallèle dérangeant.  Un Héritier décevant et une subite association avec un dragon…

Le regard vert se fit mortel. Et alors qu’ils étaient au plus profond possible, il empêcha son père de servir Yasin en diner.  À la place, il attrapa le roi surpris par un tel revirement. Alors qu’il avait les yeux plongés dans ceux de son paternel, il souffla une phrase. Une toute petite phrase commençant par « Dis-moi la vérité… »  

Près d’une heure plus tard, les gardes virent Jayson ressortir des grottes avec le petit Yasin dans les bras. Le Prince visiblement ébranler leur annonça le déplorable accident. Leur Roi avait fait une mauvaise chute et avait été attrapé par les dragons.

On ne retrouva pas assez de Velistan pour lui faire des obsèques.  Jayson fut couronné Roi d’Irianeth peu après alors même que les rumeurs de Régicide se propageaient.  Rumeur que Jayson ne fit jamais taire, se contentant de répondre inlassablement que les chemins des grottes étaient terriblement dangereux et qu’un accident était si vite arrivé…  Et puis, qui y avait-il pour pleurer la mort d’un roi cruel et stagnant ?

Allégeance actuelle : Irianeth
Fonction: Roi

Informations Hors-Jeu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell
Magicien(ne) conseiller(ère)
avatar

Messages : 1644
Date d'inscription : 08/02/2015
Localisation : Shola

Feuille de personnage
Âge: 29 (éter.), 32 (fév.)
Race: Humaine (Vampire)
Âme soeur:

MessageSujet: Re: [Terminer] Jayson O'Hell - Roi d'Irianeth    Mar 14 Juin - 19:04

Le Roi est mort! Vive le Roi!

Bienvenue en jeu, et Zéphir approuve son frère vengeur.

Présentation approuvée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Terminer] Jayson O'Hell - Roi d'Irianeth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Daiklan Écuyer d'Émeraude(Terminer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Recensement :: Recensement :: Irianeth-
Sauter vers: