Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Discussions à deux... hm Trois. [Zeph' Ou Saphira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jayson
Roi / Reine
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 13/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 28 ans (Fev)
Race: Phéryxian
Âme soeur: blah

MessageSujet: Discussions à deux... hm Trois. [Zeph' Ou Saphira]   Sam 25 Juin - 16:17








Le paysage que lui laissait voir la fenêtre était magnifique. Irianeth était magnifique. Certes, mourante, mais magnifique. L’extérieur du château, tel une oasis dans le désert ne semblait pas recouvert de sable brûlant comme la majeure partie de l’empire. Il y avait même des plantes, de la verdure. Il se rappelait, s’être rouler dans la terre qui s’étendait quelques mètres plus bas enfant.  C’était un temps merveilleux où il avait encore le droit d’être qu’un enfant parmi tant d’autres. Avant que Zéphir ne les quitte. Avant que le poids de la couronne ne s’écrase sur sa tête.

C’était d’ailleurs ce dernier qu’il attendait, debout près de la fenêtre. La salle du conseil, située au troisième étage du château donnait sur les jardins. Jayson adorait faire ses réunions ici, juste pour la fenêtre qu’il gardait ouverte sur les effluves des fleurs qui montaient d’en bas.  Comme à chaque fois qu’il était dans une pièce, Yasin y était aussi. L’enfant était occupé à gribouiller sur des parchemins. Le jeune Roi essayait de lui faire apprendre l’alphabet.  Ce n’était pas très concluant, mais il avait quand même appris à en reproduire quelques-unes. Il ne pensait pas réussir à faire de Yasin un être lettré un jour, mais c’était mieux que de le laisser pourrir dans une pièce fermée.  


Son ainé ne devrait plus tarder. Zéph’ était le chef des Seccyeth et par conséquent, c’était avec lui qu’il devait parler stratégie… mais aussi de comment l’Ordre allait. Après tout, les dragonniers l’élite de l’armée. Et probablement la seule chose qui tournait encore rond dans cet empire ! Un soupire court passa ses lèvres et ses mains agrippera aux rebords de la fenêtre se détendirent. Il prit une grande inspiration les yeux fermés, s’enivrant du parfum floral qui embaumait l’air. Des bruits de pas se firent entendre et la porte de la salle de réunion s’ouvrit après un cognement sec. La tête des Seccyeth était attendue, nul besoin d’attendre pour entrer dans la pièce. Sans compter que Jayson considérait Zéphir  -et Saphira- comme  le propriétaire légitime de la couronne. Leur père ayant été un tel enfoiré… Se secouant intérieurement, il hocha la tête, toujours tournée vers l’extérieur.

« Bonjour vous deux !  Comment allez-vous ? » Que ce soit son frère ou sa sœur qui était en contrôle, le Roi s’en fichait comme de son premier lange. D’autant plus que les deux étaient toujours présents ! L’entendant parler, Yasin babilla une salutation avant de retourner à ses ‘écritures’.  Jayson en profita pour quitter sa fenêtre et s’approcher d’une chaise. Sur la table, une carafe d’eau fraiche avec des verres les attendait. Il les servit pendant que son interlocuteur prenait place. Avec la chaleur ambiante dans le pays, mener une discussion sans un bon verre d’eau était stupide.  


Dernière édition par Jayson le Dim 30 Oct - 16:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphir
Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 13/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 30 (fév)
Race: Phéryxian
Âme soeur: Georgina

MessageSujet: Re: Discussions à deux... hm Trois. [Zeph' Ou Saphira]   Lun 27 Juin - 19:06

Il ne fallait surtout pas être égoïste, quand même, si Zéphir avait eut le droit de s’amuser en la compagnie de sa petite sœur, il devait bien à Saphyra de lui laisser un peu de place. Pour les réunions de Conseil de guerre, c’était souvent la moitié masculine qui se manifestait, simplement car il avait le caractère plus posé et que les chevaliers lui faisaient davantage confiance. Par parce qu’il est un homme, mais parce qu’il n’est pas bipolaire, contrairement à sa moitié féminine. Mais là, il n’était pas question d’aller rencontrer Jayson pour parler invasion, aussi il n’avait pas été difficile d’être tous les deux d’accord pour laisser Madame se présenter. Voulant sans doute s’assurer que l’autre ne reprendrait pas sa place, Saphyra avait choisit une robe moulante noire aux reflets bleutés, qui déchirerait immédiatement s’ils changeaient de corps, lui étant beaucoup plus grand et massif qu’elle.

-Bonsoir mon frère, répondit Saphyra en chœur avec la voix silencieuse de Zéphir, très loin dans sa tête. La Chef de l’Ordre était entrée dans les appartements privés du Roi sans que les gardes ne tiquent, reconnaissant la figure féminine d’une des personnes les plus influentes du Royaume d’Irianeth, après sa Majesté.

Jayson était probablement celui de la famille qui semblait le mieux comprendre la situation de Zéphir et Saphyra. Pas question de parler de maladie mentale (même si c’en est une, aucun des deux ne l’avouera, c’est ce qui fait justement que c’en est une!), ils sont deux, tout simplement, coincés dans le même corps, mais deux âmes belles et bien différentes. Aussi, il leur parlait toujours au pluriel, non pas pour la «politesse» du vouvoiement que mérite leur rang de Chef, après tout ils sont frères, mais bien parce qu’ils sont deux, tout simplement.

-Nous allons bien, votre Altesse, s’amusa-t-elle à répondre avec une révérence feinte, n’ayant nulle besoin de ces usages dans l’intimité des quartiers de leur frère. Tu apprends à écrire, petit bonhomme? s’étonna-t-elle en passant devant le cadet de la famille, qui leur babilla de vagues salutations. Ma fois, tu vas devenir un génie alors, je mets ma main sur Conseiller Royal, sinon ni plus ni moins que scripte, ou bien ménestrel tiens! l’encouragea-t-elle d’une baiser sur la tête, avant de reporter son attention sur le Roi.

Jayson avait commencé à servir des verres d’eau, légèrement penché sur la table, et Saphyra fit mine d’aller s’y asseoir, mais son regard était drôlement attiré vers d’autres choses, et une idée germa dans sa tête. *(Z)Non Saph…* soupira Zéphir dans sa tête, sachant déjà ce qu’elle envisageait. Ce genre de pensées saugrenues et ces gestes improvisés étaient ce qui caractérisait la moitié féminine du Chef de l’Ordre, elle était toujours pleine de surprise, pouvant être d’une délicatesse inouïe une seconde puis «sauter une coche» l’instant suivant. Toujours extrême dans toutes les situations, ce qui lui occasionnait parfois des attitudes déplacées. *(Z)J’te jure que si tu fais ça je…* *(S)Tu prends le contrôle? Cette robe t’irait à ravir, en effet, mon cher Zéphir.* Et elle lui claqua une fesse. À Jayson, évidemment, pas à Zéphir, sinon elle se serait claquer sa propre fesse.

-Oh Seigneur! s’exclama-t-elle en mettant une main sur sa bouche, surprise comme si elle n’avait pas prévu son geste, alors que Zéphir jurait dans le fond de son esprit. Jayson! Nous… nous ne nous attendions pas à ça! Attends ne bouge pas!

Le Roi s’était évidement retourné sous la surprise, mais Saphyra insista pour qu’il cesse de bouger alors qu’elle inspectait le royal postérieur qu’elle venait de claquer, avec son œil expert. Oh oui, Jayson avait de jolies fesses qui donnaient envie d’être tripotées, mais elle ne s’attendait pas à autant de «rebondissements».

-C’est fou ce qu’elles sont géniales! Nous comprenons mieux pourquoi père na pas voulu de nous sur le trône, ça prend tout un postérieur majestueux pour s’y asseoir! Et nous qui avons toujours cru que c’était parce qu’il nous détestait, alors qu’on manquait simplement de rembourrures! se moqua-t-elle en attrapant les fesses de Jayson à deux mains, les tâtant comme on inspecte de la marchandise de qualité.

*(Z)Tu es vraiment stupide…*

Bon, peut-être un peu excessif pour quelqu’un qui est notre sœur, mais depuis cinq ans que le schizophrène et le Roi ont commencé à se fréquenter au Conseil et en privé, Jayson ne devait certainement plus s’attendre à moins en présence de Saphyra, qui a toujours des réactions extremistes comme celle-ci. C’est que, quand elle a une idée en tête, elle ne l’a pas dans son derrière (de toute façon, il n’y aurait pas assez de place là dedans pour contenir toutes ces folies, elle n’est pas équipée comme Sa Majesté!) Embrassant la joue de son petit frère comme s’il ne s’était rien passé d’exceptionnel, dans une salutation toute formelle et fraternelle, la phéryxian pris place sur la chaise que lui avait approchée le Roi l’instant d’avant et avala une gorgée d’eau.

-He bien voilà qu’on vient de répondre à un des grands mystères de notre vie, nous sommes rassurés! N’est-ce pas que ça en valait la peine, Zéphir? questionna-t-elle en regardant en l’air, comme elle le faisait toujours lorsqu’elle s’adressait à son autre personnalité. Il n’était pas d’accord, tu en conviendras, mais c’était nécessaire. Peut-être que Yasin a lui aussi des fesses plates et ennuyantes, c’est pourquoi il a voulu en faire un repas à reptiles, on devrait peut-être vérifier, qu’est-ce que t’en dis Jayson? Oh, mais nous nous égarons, on regardera ça plus tard, pourquoi voulais-tu nous voir au juste?

_________________


Shenya

Chansons thèmes de Zéphir : Boyfriend et My demons
Celles de Saphyra : This little girl, Smoke and mirror et Dirty Angel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jayson
Roi / Reine
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 13/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 28 ans (Fev)
Race: Phéryxian
Âme soeur: blah

MessageSujet: Re: Discussions à deux... hm Trois. [Zeph' Ou Saphira]   Jeu 7 Juil - 16:32








Jayson sourit en entendant une voix typiquement féminine. Ainsi, c’était avec la douce et compréhensive Saphyra qu’il allait parler. Non, il n’était pas du tout ironique. Allons ! Sa sœur ainée était pourtant connue pour son tact légendaire et son cœur miséricordieux ! Ok, peut-être pas. La chef de l’Ordre était une véritable teigne, mais elle n’en restait pas moins une personne terriblement divertissante. Le Roi adorait passer du temps avec elle, c’est qu’on ne s’ennuyait jamais avec eux ! Ils pouvaient filer un mal de crâne à n’importe quoi avec leurs changements respectifs, mais Jayson s’adaptait très bien à la chose. Probablement, car déjà enfant il n’en faisait pas de cas.

Il les écouta vaguement babiller avec Yasin. Les jumeaux psychotiques n’avaient jamais été agressifs à l’égard du petit et c’était bien une chose pour laquelle Jayson leurs en étant reconnaissant.  Peut-être était-ce dû à leurs caractères, peut-être était-ce parce que c’était dans un sens grâce au petit qu’ils avaient eu vengeance… dans tous les cas, ils ne traitaient pas l’enfant comme un fantôme. Et c’était important pour lui.

Servant l’eau, il perdit momentanément le fil de ce qui l’entourait. Il aurait dû se montrer plus prudent !  Surtout avec sa terrible sœur se baladant dans la pièce. Il ne vit pas le coup venir. Saphyra avait agi en traitre ! La claque résonna dans la pièce. Fort. Comme le glapissement outré qui sortit de ses lèvres. C’est qu’il n’avait pas pu se préparer à être impassible…  Résultat des courses, il avait l’air d’un chaton effrayé avec son petit cri débile ! Lui qui essayait toujours, par tous les moyens de garder une certaine contenance !

Mais ce ne fut pas tout ! Oh non ! Alors qu’il allait effectivement l’excuser… Il faut dire qu’elle avait sincèrement l’air surpris quand il avait tourné la tête pour la voir. Ses yeux étaient écartillés ce qui lui donnait un drôle d’air dans sa jolie robe tellement moulante qu’il ne pu s’empêcher d’imaginer Zéphir dedans. Son rire fut coupé sec avant de monter dans sa gorge pour être remplacé par une nouvelle bouffée  d’indignation.  C’est qu’elle lui inspectait l’arrière-train comme on vérifie un cheval avant de l’acheter ! Et elle en remettait, trouvant là l’explication parfaite pour son port de couronne intempestif ! Non, mais, qu’est-ce qu’il ne fallait pas entendre. Il resta figé, incapable de trouver une parade à autant de connerie dans une seule phrase. Il n’y avait bien que sa sœur pour dire une chose pareille !

Soudain, le pauvre roi poussa un cri encore plus aigu que le précédent. Saphyra avait profité du moment pour empoigner à pleine main son royal postérieur.  ET elle le tâtait comme on pétrit une pâte à pain. Le rouge lui monta rapidement aux joues. « Hé ! Mais… HÉ ! » Il en bégueyait ! Se secouant la tête intérieurement, il se reprit un minimum. «  Saph’ ! Ce n’est pas parce que tu  là déjà vu à l’air que tu peux toucher comme ça ! » Après tout, bambin il avait l’habitude de courir dans la nurserie cul nu ce qui faisait passablement enragées les nourrices. Puis aussi soudainement que c’était arriver, ce fut fini. Sa sœur lui embrassa la joue en partant s’assoir et lui, il resta comme deux ronds de flan… avant d’observer son reflet dans les vitres de la pièce. Son arrière n’était quand même pas tant rebondi ? Non ? «  Il n’est pas si gros… » chuchota-t-il, encore un brin indigné.  Oh oui. Il était bien plus frustré par la conclusion de sa sœur que par le geste en tant que tel. Avec elle, n’importe quoi pouvait arriver. Il avait fini par juste s’y faire.

Il se racla la gorge, le rouge disparaissant lentement alors que la situation revenait à la normale. Oui bon enfin, la normale pour eux. « Je ne suis en rien étonné, ce n’est pas le genre de bêtise que Zéphir ferait ! » Typiquement Saphyra que tout ça. D’ailleurs il leva les yeux au ciel en l’entendant parler de vérifier Yasin. «  Les fesses de Yasin sont parfaites, pas besoin de vérifier... Tu ne vas quand même pas passer toute la fratrie au crible, ça risquerait d’être long. Quoique… essai donc avec Béatrice. Ça pourrait être bien drôle.» On ne pourra pas dire que Jayson n’avait pas d’humour…

Il poussa un verre d’eau en direction de la Seccyeth avant de prendre une gorgée dans le sien.  Il l’avait fait venir pour un problème épineux. Irianeth avait toujours fonctionné avec un système de Harem pour ses Rois. Son père en avait un plutôt fourni d’ailleurs.  Ainsi, avec plusieurs épouses, il était facile d’assurer une descendance royale. Les rejetons de la première épouse obtenaient le statut de Princes royaux alors que les autres n’étaient que de la noblesse… mais en cas d’infertilité de la première où d’extermination de la première branche ceux de la deuxième prenaient la place et ainsi de suite. Ils étaient les enfants de la première épouse de son père et c’était pourquoi ils étaient la royauté… Par contre, ses demi-frères lorgnaient depuis longtemps sur le poste.

Depuis qu’il avait pris la couronne, ses conseillées poussait pour qu’il crée le sien et commence à produire des Héritiers. Le problème étant qu’il était absolument incapable de faire une telle chose.  Il avait pensé à adopter, mais l’enfant ne serait pas assez légitime pour éviter un coup d’État par ses oncles.  Il pourrait abdiquer… mais Béatrice ne survivrait jamais. La seule chose qui empêchait un mouvement de l’autre branche était la peur. Jayson avait quand même éliminé son propre père… que ferait-il a des demi-frères renégats ? Si Yasin était en permanence avec lui ce n’était pas uniquement pour faire joli. C’était pour le protéger tant que sa position ne sera pas forte. Et là, selon ses conseillers, elle devenait de plus en plus faible. Il y avait même des chuchotis dans les couloirs à propos de son incapacité à prendre épouse.

«  Le conseil vient de me mettre pratiquement un ultimatum. Je dois constituer un Harem. Et au plus vite. » À quoi bon prendre des gants avec eux ? Ils étaient déjà parfaitement au courant de la situation.  

Il devait commencer à chercher qui et pourquoi, il allait mettre là-dedans. Il allait devoir la jouer serrer.  Pour l’instant il avait surtout besoin d’accuser le coup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphir
Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 13/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 30 (fév)
Race: Phéryxian
Âme soeur: Georgina

MessageSujet: Re: Discussions à deux... hm Trois. [Zeph' Ou Saphira]   Sam 9 Juil - 14:53

Qu’est-ce qui était le plus amusant? Lui avoir touché les fesses ou qu’il ait crié comme une fillette effarouchée. Était-ce bien Jayson qu’elle venait de tripoter ou plutôt Béatrice, à qui se comportement aurait davantage sied? Si Zéphir grondait dans le fond de son crâne, il n’osa toutefois pas reprendre possession de leur corps, et Saphyra en fut d’autant plus amusée puisqu’elle pouvait continuer son inspection sans interruption autre que l’indignation de son Roi, tantôt dans un rire surpris puis un presque soupir de découragement. Oui, il n’y avait bien qu’elle pour faire ce genre de connerie, et pourtant… Elle ne doutait pas qu’il ne serait pas fâché!

-Oh arrête, on le sait tous les trois que tu as aimé ça! ricana la jeune femme en admirant avec plaisir la rougeur qui lui montait aux joues alors qu’il protestait à grands cris de petite fille pour protester, jusqu’à ce qu’elle ne la lâche.

*(Z)Tu es un démon.* *(S)C’est pour ça que tu m’aimes!* Oh, elle en avait presque oublié combien son digne et royal postérieur aimait se dandiner en public, gamin. Certes, il n’était pas (encore) héritier à cette époque, mais ce n’en était pas moins une attitude inconvenable pour un bébé-prince. Raison de plus pour conforter Saphyra, il aimait bien ça le Jayson, que son derrière soit le centre d’attention, sinon il serait aux femmes et non aux hommes. L’indignation, c’était pour la parure, rien de plus. Preuve supplémentaire, le Roi, dans le doute, décida d’inspecter son arrière-train dans la glace, et la phéryxian l’entendit distinctement s’offusqué qu’il n’était pas gros.

-Pas «gros», «majestueux» Jayson! «Rebondissant» et «confortable», ce sont des compliments cher frère! s’amusa-t-elle alors qu’il venait enfin s’asseoir avec elle, probablement très confortablement, justement.

Saphyra ricana lorsque Jayson voulut défendre le postérieur de Yasin, comme si elle avait vraiment voulu mettre ses paroles à exécution. Évidemment qu’elle n’avait pas l’intention de violer l’intégrité d’un adolescent, elle était folle, mais pas débile. Enfin… L’idée de faire subir un châtiment aussi honteux à Béatrice éveillait honnêtement un petit plaisir coupable chez la schizophrène, mais il valait mieux oublier… Elle ne les aimait déjà pas beaucoup pour l’instant… Et ce n’était même pas la faute de leur personnalité féminine, pour une fois!

-Oh, les chanceuses… répondit-elle presque avec sarcasme lorsque Jayson leur annonça l’ultimatum de son Conseil.

Évidemment, il fallait absolument que Jayson ait une descendance importante pour ne pas se faire voler la place par leurs demis-frères/sœurs et même les autres prétendants cousins et tout le troupeau au sang plus ou moins royal qui avait l’œil sur le trône. Béatrice a elle seule ne suffisait pas, et aucun autre enfant de la première épouse de leur père n’était éligible au trône, ayant tous rejoint l’Ordre. Yasin ne comptait pas. Bien sûr, si un des Seccyeths avait un enfant, il pourrait toujours prétendre à la couronne Irianienne avec plus de succès qu’un de leurs demi-frères, dans le cas où Béatrice et Jayson décéderaient, mais ça pouvait toujours être contestés, même si Jayson en adoptait un officiellement avant sa mort, ce qui avait toujours été dans ses plans.

-C’est fâcheux, en effet… continua la jeune femme à mesure qu’elle réfléchissait, même si Jayson n’avait rien eu à ajouter, lui laissant probablement le temps d’avaler la nouvelle. Mais pourquoi faire affaire à nous? Tu espérais pouvoir pratiquer sur une jolie femme pour vérifier tes capacités à servir ton harem? ricana-t-elle, s’interrompant rapidement en voyant que le Roi n’était pas amusé. Bon, c’est dommage mais on s’y attendait un peu, non? Il n’y a pas un homme de confiance dans ton Conseil, ou ailleurs dans ton entourage, à qui tu pourrais demander de «s’occuper» de l’engrossement du lot? Comme ça, tu n’aurais qu’à t’emmerder avec la première, de toute façon est-ce que ça s’est déjà vu dans l’histoire qu’un enfant d’une deuxième épouse prenne le trône? Tant que ceux de la première sont légitimes, je ne vois pas le problème à ce que les autres soient originaires du forgeron du village, personne ne le saura!

Il y avait quand même un risque, qu’une de ses femmes parle, ou que son homme de confiance se fasse «acheter» pour avouer qu’il était l’unique géniteur du harem. Mais qu’un seul gamin dans le lot soit vraiment celui de Jayson, et ça leur suffirait, non? *(Z)Encore faut-il que Jayson soit capable d’en faire seulement un…* maugréa Zéphir dans son esprit, probablement aussi découragé que le Roi. Juste assez d’ADN royal pour qu’on ne puisse pas nier son appartenance à la lignée pure, c’était tout ce qu’il fallait… *(S) Oh! Comme je suis géniale!* *(Z) Non. Non! NON!*

-Zéphir vient justement de me dire… En fait, si même aucun des enfants de ta première femme n’était de toi, qui le saurait? Après tout, si tous les enfants de ton harem te ressemblent un peu, personne ne contestera ta paternité! Et nous sommes justement tous les deux d’accord pour dire que ton aîné ferait un parfait «homme de confiance» pour le harem, et tu pourras continuer, de ton côté, à faire mumuse avec tes amis de cœur et à entretenir ton fantastique et royal postérieur! Et si jamais nous venions à en avoir assez de t’aider avec le harem, il y a toujours Yasin!

Oh, évidemment, ça n’allait pas venir gratuitement. Un tel service, ça se paie, mais il y a toujours du temps pour les négociations. C’est que le Chef de l’Ordre des Seccyeths est déjà très occupé, alors des tâches supplémentaire pour son Roi… Travailler de nuit! Tout cela mérite un bonus. *(Z)Tu n’es qu’une sale profiteuse monstrueuse, et obsédée sexuelle par-dessus le marcher! * *(S)C’est pour ça que tu m’aimes!* ricana-t-elle à nouveau.

_________________


Shenya

Chansons thèmes de Zéphir : Boyfriend et My demons
Celles de Saphyra : This little girl, Smoke and mirror et Dirty Angel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jayson
Roi / Reine
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 13/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 28 ans (Fev)
Race: Phéryxian
Âme soeur: blah

MessageSujet: Re: Discussions à deux... hm Trois. [Zeph' Ou Saphira]   Mer 27 Juil - 21:10








La fraicheur presque candide de Saphyra amusait grandement Jayson. Bien sûr, il savait pertinemment que le duo un peu étrange était loin d’être candide, mais son humour allégeait la quantité de stress qui l’accablait en cet instant.  Bon, il aurait préféré que le sujet rigolo du jour ne soit pas ses fesses, mais que pouvait-il fasse au cerveau détraquer de sa sœur ? Et elle s’amusait de sa gêne la maudite fille en plus ! Dire que cette démone était chef de l’ordre… Par chance, Zéphir était plus calme ! Parce que sinon, ils étaient mal barrés !

Le propriétaire du majestueux postérieur finit par s’asseoir, rebondissant presque sur la chaise, sous la pluie de compliment étrangement tordu à propos de son arrière-train. Le moment comique sur son cul finit par se tasser et ils purent enfin entrer dans le vif du sujet. Sujet, qui avait dans le fond, un lien avec son assise royale justement. Après tout, qu’était-ce une obligation de former un harem qu’une façon détourner de diriger ce qu’il ferait de ses fesses ? Les conseillers étaient partout. Même dans la couche royale. Lui, tout ce qu’il voulait, c’était de s’envoyer en l’air joyeusement et fréquemment avec  certains jolis cœurs de la cour. Loin d’être asexué, il avait même une vie plutôt débordante de ce côté-là… le problème, aucune de ses coucheries ne déboucherait sur un héritier.  

Il avait prévu adopter la flopée de bâtards royaux sans titre que sa fratrie de Seccyeth allaient invariablement engendrer pour en faire ses héritiers.  Une pierre deux coups. Les enfants allaient avoir une chance d’avoir un droit sur la couronne en plus d’un parent présent et lui allait avoir assez d’enfants pour calmer le jeu. Sauf que selon le conseil, il n’était plus question de faire ainsi. Les demi-frères devenaient de plus en plus agités et de simples neveux ne seraient plus assez. Il lui fallait concevoir lui-même et prendre épouse. Ça allait être une horreur. « Les chanceuse n’est-ce pas ! Condamnée au harem d’un homme incapable de les grimpés. Joyeuse perspective. À moins qu’une du groupe soit particulièrement masculine, ça ne le fera pas ! » ricana-t-il cynique au sarcasme de Saphy.  C’était la situation de l’année ! Comme s’il n’avait pas déjà assez à faire, entre Béatrice qui voulait s’initier à la politique, la famine qui s’sévissait de plus en plus dans l’empire et l’invasion du nord qu’il comptait mettre en place dans les prochaines années. Le désert ne suffisait pas. Certes c’était grand, mais c’était presque aussi aride que chez eux.

Il soupira doucement avec un petit sourire à la blague idiote de sa sœur. Sauter sur les membres de sa famille, très peu pour lui ! Par contre, la proposition de la Seccyeth avait du sens. Si elle avait pu être mise en place. Dans ce royaume, où les coups bas sont florissants, les hommes de confiance ne pleuvaient pas ! En fait, il n’avait pas vraiment quelqu’un qui répondrait aux critères. Il y avait bien Micheletto, mais il était directement hors course.  Il secoua la tête en négation avant de répondre « En fait, les seules personnes en qui j’ai une totale confiance sont dans cette pièce. Il y a bien Micheletto qui a toute ma confiance,  mais son sang de lycan le met hors course.  Ça serait vraiment trop évident que les enfants ne sont pas de sang royal. Les enfants du forgeron doivent au moins ressembler au Roi… » Il lui faudrait donc trouver une personne en qui il aurait confiance et qui lui ressemblait un minimum. C’était la raison pour laquelle il avait fait venir ses aînés.  Peut-être que dans l’ordre, il y avait un Seccyeth que le duo pouvait affirmer être de confiance et qui leur ressemblait. Ça, et l’aider à choisir les futures potiches. Ça ne devait quand même pas être compliqué de trouver quelqu’un qui lui ressemblait à lui ou à Zeph ! Oh. Une idée un peu folle commençait à naître dans les tréfonds de son crâne.  Ce n’était pas bête du tout… encore faudrait-il convaincre les principaux intéressés…

Jayson ouvrit la bouche pour commencer à expliquer son idée, espérant que ça ne paraît pas trop étrange comme demande quand Saphyra lui coupa la parole sans le savoir.  Elle déballa de long en large l’idée la plus folle du siècle… la même qu’il avait eu. Le royal rire emplit la pièce dans un grand éclat. La tête penchée par en arrière, il rit à s’en faire mal aux côtes. Pouvait-on douter qu’ils ne fussent pas du même lit ! « Oh mes chers… J’étais justement venu à la même conclusion. Vous êtes parfait pour le rôle ! » C’était en effet le moyen le plus sûr. Zeph, même s’il n’en avait plus les titres restaient un Prince d’Irianeth. Il lui ressemblait fortement et avait son entière confiance. Il lui faudrait juste rajouter un peu de plaisirs de la chair dans ses nuits et le tour était joué. « Par contre, je ne suis pas sûr que Yas’ pourra servir… Il n’a aucune idée que son dragon sert à autre chose que pisser… » gloussa-t-il un peu moqueusement en coulant un regard vers l’ado qui s’appliquait toujours à faire des lettres plus ou moins réussies au bout de la grande table, complètement oublieux de ses aînés. Peut-être dans quelques années… ou pas. Yasin était un mystère à lui tout seul. Si on lui expliquait quoi faire, serait-il en mesure de le faire ? Il n’était vraiment pas laid, les femmes ne s’en plaindraient pas…  Mais il ne voulait pas risquer de traumatiser son petit frère non plus.


Dernière édition par Jayson le Mer 31 Aoû - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphir
Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 13/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 30 (fév)
Race: Phéryxian
Âme soeur: Georgina

MessageSujet: Re: Discussions à deux... hm Trois. [Zeph' Ou Saphira]   Jeu 28 Juil - 13:45

Difficile à dire ce qui fâchait le plus Zéphir : que Saphyra ait pris cette décision sans l’écouter, le mettant dans l’embarras par rapport à une promesse qu’il n’avait pas prononcée, ou le fait qu’elle savait pertinemment qu’il ne ferait pas… l’affaire. Le plus gênant, en tout cas, était que contrairement à elle, il était toujours puceau, puisqu’il craignait toujours une interruption de sa tendre moitié s’il osait un jour assouvir son désir pour une femme dans les bras de l’une, réglant donc habituellement ce petit problème tout seul, alors que sa moitié féminine ne s’était jamais gênée, de son côté, pour goûter aux bras d’un homme. Pire, aux bras d’une femme, parfois, sachant que Zéphir, au fond de son esprit, était trop coincé dans son rôle d’observateur pour oser la déranger et épancher sa soif sur ses conquêtes.

Enfin, toujours est-il que la frustration de la moitié homme du chef de l’ordre passa inaperçue, puisque c’était madame qui était en contrôle, et qu’il n’allait tout de même pas se risquer à reprendre la place, déchirant la tenue moulante de Saphyra et finissant à poil devant son frère… Mais elle n’en manqua pas une miette! *(S) Il était plus que temps que tu te fasse plaisir, si tu veux mon avis, tu devrais me remercier! C’est pas bon pour la santé de ne pas soulager cette frustration sexuelle!* *(Z) Ma frustration sexuelle ne te regarde pas, alors retires ce que tu viens de lui dire!* Saphyra ricana à voix haute, au risque de paraître folle – elle l’était, de toute façon – car justement… ça la regardait, puisqu’elle avait toujours le plaisir de pouvoir regarder…

Si Saphyra avait quelques noms sur les lèvres concernant des «chanceuses particulièrement masculine», elle s’abstint toutefois de le préciser, puisqu’elle préférait garder ces drôles de conquête pour elle, en bonne bisexuelle intriguée par les… autres personne différentes. Malheureusement pour Zéphir et heureusement pour sa moitié femme, Jayson avait très vite compris que personne d’autre qu’eux ne pourrait faire l’affaire en tant «qu’homme de confiance», puisque n’importe qui d’autre éveillerait les soupçons… Il fallait que sa marmaille lui ressemble un tantinet, au minimum, non? Le rire du Roi, loin d’offusquer la Chef de l’Ordre, lui fit plutôt monter le sourire aux lèvres, parce qu’elle sut sans qu’il ne le dise qu’il avait pensé exactement comme elle. L’homme dans sa tête maugréa de désespoir, cherchant comment il allait pouvoir se libérer de ce mauvais pas et effacer cette promesse lorsqu’il reprendrait le contrôle – mais elle n’était définitivement pas pressée de le lui donner!

- Oh mais tout s’apprend, mon cher frère… ricana Saphyra, au grand dam de Zéphir, lorsque Jayson mentionna que Yasin ne risquait pas de savoir comment il pourrait faire le boulot à la place de son aîné.

Saphyra jeta un œil intéressé à son cadet, ayant comme certitude que même les plus étranges déformations de la nature pouvaient donner de bon résultat. Elle ne se considérait pas comme plus choyée par la nature que Yasin, et pourtant elle était devenue Chef de l’Ordre des Seccyeths, alors pourquoi lui ne pourrait-il pas apprendre à utiliser «son propre petit dragon»? Enfin, chaque chose en son temps… Il y avait quand même cette histoire avec la première femme de Jayson, car si elle était persuadée de pouvoir convaincre Zéphir de faire le boulot avec les autres, elle craignait des risques encourus si les héritiers du Roi ne venaient pas directement de lui.

-En tout les cas, on prendrait de gros risque si la partie la plus importante de ta progéniture n’était pas de toi. Pas que nous ne voulons pas nous occuper de tout ton beau monde, mais il y a toujours le risque que nos demis frangins enquête et découvre qu’aucun n’est de toi, malgré la ressemblance. On veut bien satisfaire des secondes et tierces femme, mais tu ferais mieux de trouver une solution pour la première… Comme, obtenir de l’aide d’un certain ami à toi pour t’allumer, et finir avec elle? Simple suggestion! s’empressa-t-elle de préciser devant l’air de son frère. Oh, il n’était pas tellement branché, ménage à trois?

Il y avait encore un autre sujet d’importance à aborder, le fait que Monsieur et Madame les chefs de l’Ordre étaient déjà suppra huppra occupés par leurs tâches, ce qui fit gronder à nouveau Zéphir dans le fond de l’esprit de Saphyra, la traitant à nouveau de profiteuse. La femme le rassura mentalement en lui disant qu’elle ne demanderait pas grand-chose pour le dépannage, puisque ce n’était pas un réel désagrément, mais l’homme répliqua qu’elle ne pourrait pas le forcer, de toute façon. *(S) Tu n’en diras pas autant après la première fois, parce que je sais que tu vas regarder. Je vais m’occuper de madame, jusqu’à ce que tu n’en puisses plus de la regarder nous désirer, et je te laisserai la place pour que tu fasses le boulot donc ton «dragon» a tout d’abord été conçu, soit enfanter et non pisser. Et tu vas tellement aimer ça que tu vas t’occuper tout seul de la suivante, crois-moi. Je sais que tu en meures d’envie, je te promets de ne pas t’interrompre… Sauf si elles le demandent!* ricana mentalement la moitié féminine. Elle savait ce qui se passait dans la tête de Zéphir en tout temps, il ne pouvait pas mentir sur ce point, il y avait longtemps que ça le démangeait d’être encore puceau, mais avait trop peur qu’elle fiche en l’air ses plans.

-Il y a juste un petit problème, par contre, si on accepte de t’aider Jayson. Je veux bien être généreuse de tout mon temps, surtout pour la fratrie et l’esprit de famille… Elle toussota, puisque l’esprit de famille n’avait jamais été son fort, rejetée trop tôt par celle-ci pour lui être vraiment redevable. Elle aimait quand même son Roi, au moins! Sauf qu’on est déjà très occupé à eum… diriger ton armée de dragons et dragonniers, n’est-ce pas? Il est certain que nous aurons besoin d’une petite compensation si on doit en plus faire des nuits blanches pour servir ton harem, même si ce n’est qu’une fois de temps en temps. Nous aussi, nous nous préparons à la guerre, n’est-ce pas? Alors, tant que nous serrons sur le sol Irianien, nous te servirons comme nous le pouvons, même dans le lit de ton harem, mais il faudrait penser à euh… une compensation?

*(Z) Garce.*

_________________


Shenya

Chansons thèmes de Zéphir : Boyfriend et My demons
Celles de Saphyra : This little girl, Smoke and mirror et Dirty Angel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jayson
Roi / Reine
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 13/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 28 ans (Fev)
Race: Phéryxian
Âme soeur: blah

MessageSujet: Re: Discussions à deux... hm Trois. [Zeph' Ou Saphira]   Mer 31 Aoû - 21:14








Regardait son plus jeune frère avec un regard un peu plus calculateur. Sa sœur disait vrai… tout s’apprenait. Et il ne connaissait personne qui n’aimerait pas un peu de sport en chambre. Yasin n’avait pas vraiment montré de préférence, mais ce n’était probablement pas un problème. Et puis, ils n’en étaient pas encore là. C’était après tout un excellent plan de secours, d’autant plus que le petit ressemblait à Jayson comme deux gouttes d’eau dans un océan. Il était celui qui lui ressemblait le plus… sauf pour les ailes. Si Jayson les avait noirs de jais, le mignon Yasin les avait d’une blancheur immaculée. Aussi pur que son âme. Il retourna son attention sur son ainée. « Oui… ça pourrait être une idée. L’instinct devrait même suffire rapidement. » Souffla-t-il finalement. Il n’était pas très à l’aise à presque vendre les charmes de son benjamin, mais aux grands maux, les grands remèdes !

Il fut par contre rapidement remis sur terre par le commentaire suivant. Il grimaça doucement. Les héritiers, qu’ils lui ressemblent à 99% ou pas restait sur la sellette si un des leurs idiots de demi-fratrie apprenaient la vérité. Après tout, le fait qu’on le pousse à créer un Harem c’était surtout, car la deuxième branche montrait des signes plus qu’évidents de révolte. Il était absolument hors de question qu’il les laisse fomenter leur petit coup d’éclat. Le peuple crevait peut-être de faim, mais Jayson était un Roi aimé. C’était donc un peu plus complexe pour eux de s’émisser au pouvoir… mais pas impossible. Et le meilleur moyen était de prouver qu’il était incapable de fournir des héritiers à la couronne. Alors qu’il réfléchissait à la question, sa douce et charmante sœur émit une idée plutôt… Le jeune Roi fit une tête particulièrement scandalisée. La bouche ouverte, les yeux écartillés et les joues bien rouges. Ah oui quand même ! L’idée avait du bon, mais ce l’entendre dire ainsi, crument, par son ainée… Ils étaient quand même proches, mais de là à parler de la sexualité un brin tabou de Jayson… Il referma son clapet dans un bruit sec.

« Saaaaphyra ! Tu n’oses quand même pas… Que dirait la femme ! Elle ne risquerait pas plutôt de me rire au nez ? Simple suggestion, mais quand même ! »

Le souverain, mal à l’aise se trémoussait sur son majestueux postérieur. Il n’avait pas honte de ses penchants, vraiment pas. Mais de n’être en aucun cas capable de gérer une femme, il l’était un peu plus. Car il mettait sa famille entière dans l’embarras en n’étant pas en mesure de procréer. Après tout, il n’était pas obligé d’aimer l’acte en lui-même pour engendrer une descendance… mais au-delà de ne pas apprécier, il en était absolument incapable. Rien à faire. Il n’était même pas sûr que d’avoir de « l’aide » fonctionne. Au mieux ça serait gênant. Au pire ça serait carrément humiliant. Il finit par lancer un regard noir et un brin boudeur à son duo Chevalier. « J’ai déjà pensé… et si j’avais cru une seconde que ça puisse fonctionner nous n’aurions même pas cette discussion ! » marmonna-t-il tout de même un peu vexé.

La conversation commençait à tourner vers des directions qui ne lui plaisaient pas trop. Saphyra et Zéphir avaient le chic pour lui foutre un peu la honte… c’était après tout le propre des ainés. Il soupira doucement avant de se secouer les puces intérieurement. Il devait mener à bien cette conversation, il n’avait pas le choix. Il allait relancer sur le truc quand sa sœur reprit la parole. Ah tiens. Ils acceptaient. Moyennant compensation, mais il s’y était attendu. Après tout, Mlle était une sale profiteuse ! Une chance qu’il l’aimait cela dit. Comme si avoir le harem entier pour eux n’était qu’une grosse corvée ! Il savait bien qu’elle devait jubiler en fait. Il lui fit un sourire malicieux. « Une compensation ? Outre l’honneur d’engendrer les futurs dirigeants de ce que je projette d’être, un empire ? Il me semble qu’Irianeth mériterait au moins un titre d’empire non ? » Il souriait à présent de toutes ses dents, les yeux brillant d’idée de combat et de conquête. Jayson avait après tout le sang chaud et rêvait d’agrandir encore plus son royaume. « Enfin bref, bien sûr que tu peux avoir une compensation… dit moi donc ce que tu as en tête ! » Jayson était satisfait. S’ils en étaient aux négociations, il avait réussi à obtenir ce qu’il voulait. Il espérait juste qu’elle allait se montrer raisonnable dans sa demande.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphir
Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 13/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 30 (fév)
Race: Phéryxian
Âme soeur: Georgina

MessageSujet: Re: Discussions à deux... hm Trois. [Zeph' Ou Saphira]   Sam 10 Sep - 20:39

Il fallu tout le petit change de Saphyra pour qu’elle n’éclate pas de rire à la réaction de son cadet, elle qui n’était pas reconnue pour faire dans le sérieux étouffa presque pour retenir son hilarité. Évidemment qu’elle osait, pourquoi pas? Il fallait bien quelqu’un pour énoncer cette option à voix haute, ce n’était certainement pas Yasin qui donnerait l’idée à son Roi! Celui-ci se remuait inconfortablement – malgré son majestueux arrière-train qui aurait du le conforter en toutes circonstances – sur sa chaise dans un malaise évident. Pourtant, il avoua y avoir déjà pensé, et qu’il ne croyait pas que, même avec de l’aide, ça puisse fonctionner. La Chef de l’Ordre haussa de fins sourcils étonnés, un peu intriguée à savoir s’il avait aussi essayé , mais la voix masculine dans sa tête l’empêcha bien de poser la question.

Ainsi donc, il ne restait comme possibilité que de laisser faire Zéphir, même pour la descendance de la première épouse, et espérer que rien n’y paraîtrait… Enfin, les frères avaient beau se ressembler, c’était un gros risque à prendre, mais si Jayson n’avait jamais d’enfants à lui, il serait difficile de comparer les héritiers légitimes aux bâtards de son cadet, n’est-ce pas? Malgré tout, la moitié homme du Chef des Seccyeths grondait encore, justifiant que ça ne pouvait pas fonctionner et que leurs demi-frères finiraient par trouver le pot aux roses. De son côté… Saphyra jubilait. Quelle douce vengeance, tout de même, contre leur père qui les avait repoussés de la lignée royale… Ils y revenaient, secrètement peut-être, mais tout de même. Le destin suivait son cours.

-Alors n’oublie pas de prier chaque nuit pour t’assurer que nos enfants tiendront «de leur oncle», Jayson, parce que si tu ne peux rien y faire, notre seul espoir est qu’ils ne nous ressemblent pas trop.

Il fallait vite régler leur entente avant que Zéphir ne reprenne le contrôle du corps et fiche tout en l’air. N’étant pas particulièrement fan du ridicule, contrairement à sa moitié féminine, il n’allait pas voler la place de Saphyra et risquer de paraître, tous muscles saillants, dans sa robe moulante qu’il déchirerait immanquablement. Il aimait bien son frère, mais ne voulait pas lui offrir un strip tease. Alors si elle réglait cette affaire aujourd’hui, il n’aurait pas son mot à placer.

-Bon, puisque tu nous fais travailler de nuit, nous sommes en droits de demander au moins un salaire à temps et demi, non? Compte-toi chanceux, nous pourrions exiger temps double, mais on ne te considère pas assez stupide pour ignorer l’avantage certain qu’on en tire, tu vois comme nous t’estimons! Ensuite, je veux que ce soit posé sur papier.

Il était plutôt rare d’entendre Zéphir, ou bien Saphyra, parler à la première personne du singulier, incluant toujours sa moitié dans ses propos. Mais à ce niveau là, c’était bien uniquement l’opinion de la demie-femme, puisque Zéphir protestait, en son cachot intérieur. Celle-ci se leva d’ailleurs pour aller prendre un papier et un crayon parmi l’ensemble de bricolage de son benjamin, lui susurrant doucement qu’elle lui empruntait ses effets seulement pour quelque chose d’important, et lui embrassa la tête avant de retourner auprès du Roi.

-Pour m’assurer que Zéphir ne viendra pas renégocier, ou annuler, notre affaire, car tu dois te douter qu’il n’est pas très chaud à l’idée. Oh, mais ne t’en fait pas! s’exclama-t-elle, inquiète de lui faire changer d’avis. Je vais le convaincre, il est un peu prude, mais il va finir par avouer que j’ai raison. Je fais toujours passer notre bien commun avant tout, pourquoi en serait-il autrement aujourd’hui, hum? Conserve le contrat précieusement, pour qu’il ne le détruise pas, s’il-te-plait… susurra-t-elle en couchant déjà tout sur papier concernant sa nouvelle «affectation». «Protection et accommodations des nobles diligentes du Harem de son Altesse Jayson O’Hell», ça te va dit comme ça? Personne ne devinera, mais nous on se comprend. «En tout temps qu’il ou elle le pourra, c’est-à-dire lorsque sa présence au Château d’Irianeth ne sera pas brimée par son devoir de Chef des Seccyeths.» Je nous donne un peu de latitude, si tu permets, il faut quand même qu’on parte en missions à l’occasion.

S’en suivi les divers détails d’abord discutés sur l’expansion salariale, mais aucune allusion aux réelles tâches de Zéphir et Saphyra en ce qui concernait les demoiselles, ces spécifications resteraient à l’orale. Le Chef de l’Ordre s’assurerait de satisfaire, au moins une fois par mois et pendant la bonne période, chacune des dames du Harem de Jayson, jusqu’à ce qu’elles tombent enceinte.

-Ou plus souvent, si elles le demandent, bien sûr, rigola-t-elle sans douter de ses compétences en matière de sports de chambre. Mais pour ta première épouse heu… tu préfères lui dire ou bien on s’en charge? Je doute qu’elle soit super enthousiaste… D’ailleurs, tu as déjà des noms?

Question de commencer à bien paraître auprès des dignes épouses.

_________________


Shenya

Chansons thèmes de Zéphir : Boyfriend et My demons
Celles de Saphyra : This little girl, Smoke and mirror et Dirty Angel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jayson
Roi / Reine
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 13/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 28 ans (Fev)
Race: Phéryxian
Âme soeur: blah

MessageSujet: Re: Discussions à deux... hm Trois. [Zeph' Ou Saphira]   Dim 30 Oct - 16:57








Jayson fini par se calmer, malgré le malaise évident qu’il ressentait à parler de sa sexualité atypique. Non pas qu’il est honte ou quoique ce soit de ses penchants, il était juste plutôt réservé sur la question. Préférant de loin être discret dans ses agissements intimes… ce qui dans la présente situation était un avantage ! Seuls ceux qui étaient passés par son lit savaient sa véritable inclinaison et Jayson savait comment les garder au silence. Alors que Saphyra propose une telle idée de but en blanc, sans tact l’avait déstabilisé… pourquoi avait-il donc été surpris ! Ce n’était pas comme si son ainée n’était pas du genre à sortir de telles choses !

Enfin bref, ils passèrent rapidement aux choses sérieuses, laissant de côté l’idée ridicule de la chef de Seccyeth… et puis, Jayson savait que ça ne fonctionnerait pas. Il ne faisait pas qu’en douter, n’en déplaise à sa propre personne… C’était là, une histoire parfaitement croustillante renfermant un de ses plus beaux moments de honte… duquel il refusera d’évoquer à nouveau jusqu’à sa mort ! Et encore moins devant Saphyra ou Zephir… des plans pour qu’ils le raillent jusqu’à la fin des temps. C’est pourquoi il s’empressa d’accepter de tout coucher sur papier. Sans compter qu’elle avait raison là-dessus… dès que son frère reprendrait le contrôle, le roi savait qu’il allait essayer de revenir sur la situation… rien qu’un contrat ne pouvait empêcher ! Jayson avait peut-être l’air naïf aux abords, il ne fallait pas oublier qu’il restait la progéniture de Velistan et le frère de Saphyra… en aucun cas, il risquerait de laisser à Zephir une porte de sortie !

« Bien sûr … ce n’est pas comme si tu n’y trouverais pas énormément de plaisirs entre les murs… et les cuisses du Harem ! Soit. Temps et demi… mais c’est parce que je t’aime bien. Par contre, tu devras te montrer TRÈS convaincante. Zeph devra produire au moins un héritier par femme et elles devront être tellement satisfaites qu’elles ne penseront pas à parler de l’arrangement. » Il aimait ses deux ainés. Mais son royaume était en jeu dans cet arrangement, Saphyra et Zephir ne devaient pas prendre ça à la légère… Il y avait donc une petite touche de menace dans ses paroles malgré le sourire doux qu’il abordait. Jayson savait que c’était une grosse demande… mais en même temps, ce n’était pas vraiment une punition non plus ! Bien des hommes rêveraient d’être à leurs places. Les femmes devaient donc être parfaitement heureuse de la chose… ils risquaient trop. « Avec un peu de chance, les enfants ressembleront à leurs mères… ou auront nos cheveux noirs ! Prions pour qu’aucun n’ait les cheveux bleus !! » Le magnifique bleu des cheveux de sa sœur l’avait toujours hypnotisé… Mais autant c’était magnifique… autant c’était la signature de Saphyra ! Quoiqu’ils pourraient toujours faire passer ça pour un gène ressortissant.

Le roi s’étira doucement après avoir signé le contrat, assurant ainsi sa pérennité. Il avait bien quelques noms en tête. Des nobles, de famille plus éloignée, qui verrait un mariage royal comme un honneur et ne chercherait pas à contrer l’arrangement. Bien sûr il y aurait de la grogne parmi les nobles plus riches, mais il saurait gérer. Pour la première épouse par contre… il savait déjà QUI il voulait. « Je compte demander la main de Georgina. Elle est ma plus proche amie, une femme retorse et intelligente. De plus, en tant que mage conseillère, elle est déjà au fait des rouages royaux. Elle ferait une première épouse de valeur… sans compter qu’elle est noble et qu’une alliance avec sa famille nous serait des plus profiteuse pour la conquête que nous voulons menez. Qu’en penses-tu ? »

Oh oui. Geo serait parfaite pour le rôle. De plus, lui offrir la place de reine, lui assurait que jamais il ne lui viendrait à l’idée de l’évincé et de prendre le contrôle d’Irianeth… elle était à près tout, aussi retorse que lui… tout en ayant l’air d’une ingénue. Quelle femme merveilleuse. S’il n’avait pas était plus enclin vers la gente masculine, il en aurait été amoureux à coup sûr ! On pouvait même dire qu’il l’aimait réellement… seulement, il ne la désirait malheureusement point. Dommage. Il espérait que son frère saurait la satisfaire, une telle perle méritait d’être comblée.

Concernant les annonces… c’était un épineux problème. Il prit quand même quelques instants pour y penser avant de répondre. « Eh bien ma sœur, je crains de ne pas avoir le courage de l’annoncer à Georgina si elle accepte ma demande. » Il craignait surtout de se faire émasculer, mais il se garda bien de le dire. « Je vous laisserais donc l’annoncer vous-même, après le mariage. Ça vous donnera une ouverture afin de mieux vous connaître… Et puis, comme la chambre de la première est conjointe à la mienne, nul ne saura que je n’y ai pas passé la nuit. » Et avec un peu de chance, ils s’entendront très bien et Geo n’aura rien à redire ! « Pour les autres, j’irais leur parler moi-même une à une. Je prendrais soin de leur expliquer la situation. Je ferais ça la nuit de noces, comme ça, tous penseront que je passe la nuit avec elle dans les appartements du Harem. »

Le jeune Roi comptait bien, laisser à ses épouses le choix. Après avoir produit un héritier, de continuer les nuits avec ses ainées ou de tout arrêter. Comme elles n’avaient dans un sens jamais demandé la situation, il trouvait juste comme arrangement. Il pourrait même leur permettre un amant dans quelques années… à condition de s’assurer qu’aucun enfant hors O’hell ne voit le jour. Mais ça, se serait des détails à régler par la suite. Il comptait quand même se réserver du temps pour chacune de ses épouses. Ils n’auraient pas de relations charnelles, mais rien n’empêchait de créer des liens… et ainsi s’assurer d’avoir leurs amitiés et loyautés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphir
Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 13/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 30 (fév)
Race: Phéryxian
Âme soeur: Georgina

MessageSujet: Re: Discussions à deux... hm Trois. [Zeph' Ou Saphira]   Mer 2 Nov - 20:17

Saphyra se retint de s’esclaffer en se tenant le ventre, se contentant d’adresser un sourire conspirateur avec Jayson. Venait-il vraiment de spécifier que le harem devait absolument être statisfait? Douter des compétences de son aînesse en la matière, c’était plutôt stupide, tout le monde connaissait sa réputation. Elle n’avait même pas commencé encore, mais pouvait déjà compter cela comme réussi. Eh ouais, l’expression «il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué» ne s’applique pas à la Chef des Seccyeths, elle serait bien capable de convertir à la bisexualité presque n’importe quelle hétérosexuelle. Même que, en regardant plu attentivement le Roi, elle se disait que l’inverse était aussi possible, et si la chose avec son propre frère ne l’avait pas autant révoltée… Elle aurait bien tenté, juste pour vérifier ses compétences!

-Bah, pour les cheveux, si j’ai cette teinte, c’est parce qu’on porte tous, quelque part, ce gêne en nous, Ne t’en fait pas, ça se justifie.

La fierté qu’elle éprouverait, tout de même, que l’un des gamins ait sa tignasse! Déjà, de se taper le harem royal, malgré que Zéphir et elles avaient été repoussés du trône, c’était tout un doigt d’honneur qu’ils faisaient de concert au destin et à feu leur paternel. Pour elle, qu’un des gamins ressemble spécifiquement à la cause même de leur reniement de la lignée royale par Velistan, ce serait la cerise sur le sundae!

Le tout fut rapidement couché sur papier et signé, ainsi Saphyra put retourner rendre sa plume et son encre au petit Yasin, roulant précieusement le parchemin qu’elle confia à Jayson. C’est juste maintenant que la jeune femme réalisait qu’elle s’était engager à baiser des femmes qu’elle n’avait pas encore vues, mais elle n’avait pas peur que son adorable frère lui fasse le déshonneur de lui attribuer des laiderons, il l’aimait beaucoup trop pour ça. Non seulement elles seraient toutes de nobles maisons, parce que c’est nécessaire pour entrer dans la famille royale, mais aussi il les prendrait mignonne. Le Roi est supposé avoir du goût, non?

Le choix de Première Épouse confirma ses songes, et Saphyra ne put s’empêcher de tirer un sourire victorieux. Bon, Georgina était beaucoup plus vieille qu’eux, mais on ne pouvait pas dire que cela paraissait, c’était une beauté et une femme d’importance, quoi qu’un peu froide. Enfin, avec Zéphir, elle trouverait bien le moyen de la réchauffer?

-C’est toi le Roi, Jayson. Enfin… ce sont tes majestueuses fesses qui se posent sur le trône, même si ce sont les nôtres qui se glisseront dans les appartements royaux… souffla-t-elle avec un sourire sarcastique à sa question. Oh oui, il était le Roi, mais le prochain dirigeant d’Irianeth serait leur enfant à eux. À elle et Zéphir. C’était presque aussi bien d’être Reine, finalement, car elle avait la liberté octroyée aux Seccyeths en prime. Tu lui a déjà demandé?

Comment pourrait-elle refuser d’épouser le Roi? Même en tant que proche amie, elle n’était probablement pas aux faits des préférences de Jayson, et en tant que fille de la reine des Méra, elle ne pouvait que considérer cette offre alléchante d’alliance diplomatique. Toutefois, Saphyra gronda à l’idée de devoir s’occuper d’informer Georgina elle-même, et songea que Zéphir allait se taper ce sal boulot. * (Z)Heho, pourquoi moi? C’est toi qui me fiche dans ce merdier et après je dois ramasser les problèmes en plus? Débrouille-toi!* En fait, son plan, c’était que sa moitié masculine soit celui qui se faisait détester dans cet arrangement (puisque la nouvelle Reine croirait toujours qu’il était la cause de son malheur) et ainsi, Saphyra pourrait la consoler! Quel plan formidable! * (Z)Il n’en est pas question*

-On est d’accord, nous allons nous débrouiller avec ça, même si ça nous mets dans une fâcheuse position par rapport à elle. Je t’avoue que j’aurais préféré qu’elle soit toute prête et consentante à notre arrivée, mais Zéphir est bon diplomate, on s’organisera.

Heureusement, Georgina serait la seule avec qui ils devraient négocier, puisque Jayson assura à Saphyra qu’il s’occuperait des autres, la nuit même de leurs noces, pour brouiller les pistes. Maintenant que tout était réglé, il leur restait seulement à se souhaiter mutuellement bonne chance dans le futur de cette… mission spéciale et prier tous les dieux de l’univers que leur stratagème fonctionne, pour la pérennité de la lignée O’Hell… La Chef des Seccyeths se leva pour quitter, repoussant le parchemin qui traînait encore sur la table vers son frère.

-Tu devrais te dépêcher de ranger ça précieusement, nous ne regarderons pas, ainsi ZÉphir ignorera tout autant que moi où tu l’as mis, c’est ce qu’il y a de plus sécuritaire.

Dès que le Roi lui tourna le dos pour s’exécuter, la retorse jeune femme en profita pour lui foutre une autre claque sur les fesses, et s’en fut en rigolant comme une gamine ayant volé des friandises.

-Toujours un plaisir de faire affaire avec toi, Votre Majesté!

[RP TERMINÉ]


_________________


Shenya

Chansons thèmes de Zéphir : Boyfriend et My demons
Celles de Saphyra : This little girl, Smoke and mirror et Dirty Angel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discussions à deux... hm Trois. [Zeph' Ou Saphira]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussions à deux... hm Trois. [Zeph' Ou Saphira]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Jamais deux sans trois... Choose your colors
» Ensuite je lis un livre, et même deux ou trois.
» Hope is Dead : Lithium Elfensen & Vlad Siegfrey VS Dimitri Vladof
» Le secret de Ron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: