Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Injured woman [pv Bryaan][TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Injured woman [pv Bryaan][TERMINÉ]   Mer 29 Juin - 10:08

Khassy se réveilla subitement. Autour d'elle, un campement grouillait. Elle cligna des yeux et voulut porter la main à ses tempes, mais elle sentit un poids, elle baissa les yeux, son autre main suivait. Elle était... attachée? Elle suivit des yeux la corde jusqu'à un poteau planté près d'elle, elle était allongé tout juste à côté. Elle s'aida de ses coudes pour se relever et grimaça, elle avait mal. Il y avait longtemps qu'elle ne s'était pas sentie dans cet état misérable. Elle tâta son corps de ses deux mains jointes. Des plaies, pour la plupart, elle ne semblait pas avoir quelque chose de brisé. Une grosse douleur au crâne lui indiquait qu'elle avait reçu un sévère coup sur la tête. Des chasseurs? Non, on l'aurait tué. Qui l'avait capturée, et pourquoi?

Prenant appuie sur le poteau contre lequel elle était attachée, la femme lunaire observa son environnement. C'état bel et bien un campement. Des tentes, des feux, des gens, hommes et femmes. Leurs habits ne lui évoquaient rien de particulier, pourtant elle connaissait les coutumes de chaque société... Des sauvages? C'est ce qui y ressemblait le plus. Excepté qu'ils étaient prêts des terres gelées, elle voyait les grandes montagnes à l'horizon, ils étaient sur la frontière nord entre les deux royaumes, ce fut aisé à identifier, car il n'y avait pas d'autres rivières aussi larges sur le continent que celle qu'elle voyait en contrebas. Le sol était rocailleux, et peu confortable, elle gigota légèrement pour mieux s'installer. On lui jeta un regard, dédaigneux, et qui fut rapidement détourné.

Il est vrai qu'elle devait avoir mauvaise mine. Ses cheveux étaient poisseux de sang séché, la douleur à sa tempe se révélait être une ecchymose, elle échapperait de peu à l'oeil au bord noir. Elle avait tout de même une bonne bosse et du sang séché en épaisse croute. Ses mains étaient couvertes de coupures superficielles, ainsi que ses bras et ses jambes. Elle semblait avoir été traînée au sol... sur son mollet, une plus grosse plaie avait été sommairement bandé avec un pansement poisseux. Elle geignit. Elle allait attraper une infection... elle se sentait déjà fiévreuse. Heureusement, elle n'avait pas faim, car tout cela pourrait mal tourné...

Elle appuya sa tête contre le poteau et ferma les yeux, cherchant à mettre son esprit dans un environnement propice à la mémoire. Que s'était-il passé? Hum... des images lui revenaient, tranquillement. Des barbares habillés de peaux attaquaient le village où elle se trouvait, tuant les hommes, enlevant les femmes... elle fronça les sourcils, malgré la douleur. Voilà, ça lui revenait! Mauvais endroit au mauvais moment, ni plus ni moins. Elle avait été prise pour une des femmes de ce village et enlevée. Occupée à se cacher et à observer de loin, elle n'avait pas fait attention à quelqu'un qui s'était glissé derrière elle et qui l'avait frappé. Encore là, elle se demandait comment cette personne avait réussit son coup... il n'y avait personne derrière elle, seulement un chien. Un gros chien. C'était le chien, la personne? C'était possible, elle ne voyait pas comment sinon...

Un cri attira son attention plus loin, elle ouvrit les paupières sur ses yeux bleus lumineux. Une femme se faisait traîné parles cheveux, dans une tente, et protestait véhément. Leurs intentions étaient équivoques... était-elle ici pour être violée, elle aussi? Dans l'état où elle était? Elle faisait de la fièvre, une bonne plaie, à moité croûtée, saignait sur son mollet, couverte d’écorchures, le visage tuméfié, un gros coup à la tente, ses cheveux blancs tâchés de sang... Allait-on la laisser mourir ici? Mauvaise pioche? Elle était trop faible pour tenter de s'échapper... et elle ne pouvait pas attendre d'avoir faim, ce serait le carnage. Peut-être ne méritaient-ils pas mieux, mais elle ne le voulait pas. Lorsque le voila de la soif assombrissait son regard, elle ne faisait pu de différence entre le bien et le mal, et attaquerait autant les femmes esclaves que les membres de la... tribu? Heureusement, elle avait encore deux jours devant elle.

Son regard se voilà légèrement, elle ferma les yeux et soupira, lasse. Sa peau, déjà blême, était terriblement pâle. On devait croire qu'elle allait mourir, et c'était pourquoi on ne la prenait pas. Il ne devait pas y avoir de nécrophiles ici... et pourtant, son infection n'était pas si loin de la mort. Si elle avait été dans une autre situation, elle aurait souri, à cette pensée, mais son visage restait froissé par la douleur. Elle replia ses jambes contre elle et y appuya la tête, se prenant ainsi le crâne dans ses paumes jointes, espérant que la douleur disparaisse. Elle en était étourdie, et avait la nausée. Ironique, non? La nausée. Elle ne pouvait même pas manger, que vomirait-elle, du sang? Du sang... la seule chose qui pourrait l'aider, en ce moment... mais comment demander cela à des geôliers?
Revenir en haut Aller en bas
Bryaan
Guérisseur(se)
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 14/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 27
Race: Norrois
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Injured woman [pv Bryaan][TERMINÉ]   Jeu 30 Juin - 13:03

Bryaan appréciait ses moments sur ses nouvelles terres. C’était pour lui un moyen de voir autre chose. Il avait toujours été de nature curieuse, aussi loin qu’il se souvienne. Apprendre de nouvelles choses… voir de nouvelles choses. Au fond, Bryaan aimait juste satisfaire sa curiosité. C'est pourquoi ces voyages-ci étaient pour lui une magnifique chose. Certes, il n'allait pas simplement aller dans les villages pour discuter. Bien sûr. Il fallait faire la part des choses et donc, il était impossible pour lui de s’y rendre. Il avait bien sûr la barrière de la langue aussi. Difficile de comprendre ce qu’une personne veut dire lorsque tu ne comprends pas un seul de ses mots.

Ils avaient établi un campement, non loin des nouvelles terres. C’était un endroit bien pratique. Bryaan, pour sa part, était resté au campement pendant tout ce temps. Il avait déjà prouvé qu’il était capable de se battre… du moins de se débrouiller. Sauf qu’il ne fallait pas oublier qu’il n’était pas un bon guerrier et que contre une personne dans son état normal et bien entraîné… il ne pouvait rien faire. Son rôle était simplement de soigner les guerriers blessés. Au final, cela était assez important… Cette fois-ci, il pouvait dire que plusieurs avaient été blessés : pas tous mais certains. Alors, Bryaan alla voir les guerriers blessés et les soigna. Il tenait bien sûr à le faire le plus vite possible, pour leur permettre de s’amuser après. Ils en avaient bien le droit ! C’était un peu comme une récompense. Et finalement, Bryaan finit ce qu’il avait à faire.

Un léger mal de tête le prit et il profita pour aller à l’extérieur. Certains hommes étaient bien contents de cette situation…. Il se contentait de marcher pour avoir de l’air frais et ainsi, calmer son léger mal de tête. Il était très léger, heureusement. Rien de bien grave. Heureusement, en marchant, il partit. Une bonne chose finalement. En s’avançant, il ne vit aucune activité dans une tente et choisit d’y entrer pour voir ce qu’il se passait. Une femme s’y trouvait, une femme qu’il ne connaissait pas donc, il était certain qu’elle n’était pas de la tribu. Il était surtout de la voir seule… qu’elle ne soit en compagnie d’aucun homme. Il s’approcha d’elle lentement, pour voir en fait ce qu’il se passait.

La première chose qui le frappa fut son teint. Elle était malade ? Il avait été assez malade dans sa vie pour en reconnaître… en plus de voir des personnes malades souvent. Il nota aussi le sang qui se trouvait dans ses cheveux… puis ses blessures. Il fallait se le dire, elle ne semblait pas en étant de faire quoi que ce soit, et la seule chose que Bryaan pouvait faire était de la soigner. La laisser comme ça, sans manger, elle ne risquait pas de passer plusieurs jours… Il arriva alors à sa hauteur et sourit légèrement. « Hm. Miss ? » Il attendit d’avoir son attention avant de continuer, même qu’elle devait déjà savoir qu’il était là. « Can I heal you ? You look sick. » Comme il avait bien compris qu’elle n’était pas de son clan ou de n’importe quel, il savait bien qu’elle ne parlait pas la même langue que lui. Bryaan n'avait appris que quelques mots par-ci et par-là. Rien pour tenir même un début de conversation… Cette barrière linguistique n’était pas très agréable à vivre. Cependant, elle essaya, en espérant qu’elle comprenne ce qu’il voulait dire… ou du moins qu’elle soit capable d’en saisir un peu le sens. « I won’t hurt you, trust me. » Cette femme n’était certainement pas en état de satisfaire un homme… et puis, c’était bien évident qu’elle n’allait pas être capable de supporter encore longtemps. Au moins, si elle se fait guérir, elle pourra vivre plus facilement… Bryaan ne mentait pas du tout, il n'allait pas lui faire mal ni rien. Il trouvait ça horrible de soigner une femme pour la laisser entre les mains d’autres hommes… donc ce n’était pas dans ses plans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Injured woman [pv Bryaan][TERMINÉ]   Ven 1 Juil - 11:22

Un bruit de froissement se fit entendre, et Khassy fut aux affûts, bien qu'elle ne bougea pas. Quelqu'un était entré... elle serait prête à se défendre, bec et ongle, s'il le fallait! Elle ne laisserait personne abusé d'elle... plus jamais. Même les mains liées par ces cordes serrées et attachée à un poteau par l'autre extrémité de ses liens. Tendue, elle attendit que quelque chose se passe... mais il se contenta de prendre la parole. Ouvrant les yeux, et clignant légèrement, elle releva la tête, et posa son regard un peu voilé par l'épuisement sur l'homme qui la considérait. Plus petit que les autres, il arborait un sourire poli. C'était un peu déplacé, non? N'était-elle pas une esclave? À leurs yeux du moins.

Il dit quelque chose d'autres, à l'intonation, elle comprit que c'était une question. Mais elle n'en comprenait pas le sens, elle se contenta de le regarder, sans savoir quoi dire, ou faire. Fronçant les sourcils, pour lui signifier qu'ellene comprenait pas, elle essaya de se fier au ton de ces dernières paroles pour savoir ce qu'il voulait. Son attitude semblait douce, il n'avait rien d'agressif. Mais elle ne savait pas ce qu'il voulait... lui proposait-il de la nourriture? De l'eau? Sûrement pas de la détacher. Était-il ainsi en lui disant des insanités? Peut-être voulait profiter de sa faiblesse pour... elle serra les dents et recula un peu plus contre le poteau auquel elle était appuyée, se plaçant en position accroupie.

« Je ne vous laisserai pas me violer comme vous le faites aux autres femmes, espèce de truand! »
dit-elle, la voix basse et les dents serrées. Elle était vraiment lasse, mais se défendre contre celui-là serait plus facile que les autres... Du moins l'espérait-elle. De toute évidence, il ne comprenait pas plus ses paroles que elle, les siennes. Elle regarda la porte en tissu entrouverte de la tente, puis lui. Peut-être pourrait-elle obtenir qu'il lui coupe ses liens et essayer de sortir en lui filant entre les pattes? Sa rapidité extraordinaire pourrait encore servir si elle y mettait toute son énergie.

N'étant pas d'un naturel agressif ou violent, elle se voyait mal le bousculer... Elle leva ses yeux bleus luminescents dans les siens et essaya de sonder ses pupilles à la recherche d'un indice sur ses vrais intentions. « Je ne comprends pas ce que vous voulez... » sa voix était vraiment faible, elle sentait le poids de la fatigue sur ses épaules. Son mollet saignait encore, malgré les croûtes de sang séchés qui s'étaient formées dessus. Les autres blessures, ce n'était pas grand chose. Mais elle était faite de chaire et de sang, malgré sa malédiction, et cette plaie lui était douloureuse. Elle grimaça. S'accroupir n'avait pas été une si bonne idée, elle se laissa tombée sur son postérieur en relevant légèrement la jambe. Elle ne pouvait même pas y porter une pression avec ses mains attachées, et le pansement qui la couvrait devait être porteur d'infection. Quelle façon idiote de mourir quand on est immortelle...

Abandonnant l'idée de combattre, pour l'instant, elle poussa un soupir et laissa sa tête basculée vers l'arrêter puis appuyé l'arrière de son crâne sur le poteau contre lequel elle était toujours adossée. Les jambes à nouveau repliées, elle essaya, avec ses mains liées, paume contre paume, de passer entre ses jambes -heureusement elle portait un pantalon sous sa jupe, bien qu'allègrement déchiré par le trajet traînée au sol, ce qui ne laissait pas voir ce qu'il y avait dessous sa jupe en lambeau- afin de porter une pression sur la plaie. En sentit une vague glaciale l'envahir lorsqu'elle pesa dessus et sentit son sang quitter son visage, elle devait être blanche comme la neige... Elle ferma les yeux. Au pire, s'il la violait, elle mourrait peut-être pendant l'acte, lui évitant le supplice de vivre avec cela.
Revenir en haut Aller en bas
Bryaan
Guérisseur(se)
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 14/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 27
Race: Norrois
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Injured woman [pv Bryaan][TERMINÉ]   Mer 6 Juil - 2:10

Sa réaction était claire : elle n’avait pas compris ce que Bryaan avait dit.  Elle aurait peut-être pu comprendre le ton, ou du moins comprendre qu’il ne souhaitait pas lui faire du mal. Bien sûr, elle était leur esclave et son but n’était pas de la relâcher, loin de là. Encore moins de la détacher ou quelque chose comme ça. Il ne souhaitait simplement pas la voir mourir, car continuant ainsi, c’est ce qu’il allait arriver. Et au fond de lui, il avait l’impression qu’il devait la sauver… comme il devait sauver les personnes qu’il pouvait sauver. Il ne faut pas oublier que Bryaan était un guérisseur, c’était son rôle de guérir. Voir une personne souffrir, un frère ou un esclave… ça l’insupportait et il détestait cela complètement… c’était ainsi normal de la soigner.

La manière dont elle venait de lui répondre lui montra clairement qu’elle n'avait pas compris et qu’en plus, elle était en colère contre lui. Aucune idée ce qu’elle disait, mais sa gestuelle puis son ton lui disaient le tout. Au final, communiquer entre deux personnes n’était pas si compliqué, même vu la barrière de la langue. Bryaan ne répliqua rien pour le moment, attendant de voir ce qu’elle allait faire. Est-ce que, malgré son état, elle allait essayer de l’attaquer ? Si oui, il n'allait rien pouvoir faire pour elle et ne se montrerait certainement pas gentil avec elle. La soigner, mais sans plus. Sa deuxième phrase prenait un autre sens de la façon qu’elle le dit. Bryaan ne garda pas son sourire, il la regardait dans les yeux et pendant ce temps, ils se fixèrent. Le Norrois secoua la tête et analysa toutes ses blessures.

Cette jeune femme était mal en point, il fallait se l’avouer. La blessure au mollet semblait assez douloureuse, sa tête lui faisait certainement très mal. Lui donner à boire pourrait peut-être être une bonne chose. Mais la soigner était prioritaire. Danger d’infection et tout ça… Bryaan ne le souhaitait pas. Il la regarda toucher sa blessure et sa réaction montra qu’elle était très douloureuse et qu’elle était peut-être même la pire. Le guérisseur s’agenouilla à ses côtés et la regarda. Même s’il savait très bien qu’elle ne comprenait rien à ce qu’il disait, il pouvait quand même essayer de dire deux mots, faisant attention à comment il le disait pour qu’elle soit en mesure de comprendre ses intentions. « I don’t understand you and I think you don’t understand me either. But you have to know : I won’t hurt you. » Bryaan n’avait pas l’intention de la blesser… si elle finissait blessée, ce n’était pas de sa faute mais bien la sienne qui n’agissait pas comme l’esclave qu’elle était. Il était bien gentil avec elle mais ne comptait quand même pas la libérer : elle était une prisonnière… Enfin, il ne devait pas penser à ça pour le moment, l’important était de la guérir.

Son geste fut très lent pour qu’elle ne réagisse pas mal. Elle semblait sur ses gardes, ce qui était totalement compréhensible. Il prit ses mains et les retira de sa plaie, les éloignant. Elles étaient liées, il n’avait pas de problème à les prendre et les déplacer. Et bon… même s’il n’était pas un très bon combattant, il savait tout de même se défendre. Se défendre comme une telle femme blessée n’était pas du tout un problème pour lui. Du moins, il espérait. Il commença alors à retirer le bandage qui ne faisait qu’empirer son état. Lentement, très lentement en touchant le moins possible la blessure… car elle devait faire très mal. Ce n’était pas facile, c’était même très difficile ne pas la blesser. Au final, Bryaan fut en mesure de retirer le bandage en espérant ne pas l'avoir trop blessée. « This… will hurt a little but it’s for the best. » Bryaan posa sa paume entièrement sur sa blessure et activa son pouvoir de guérison. Ça allait prendre un léger moment, surtout si l’infection était déjà là… mais au moins, elle allait être hors de danger après cela.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Injured woman [pv Bryaan][TERMINÉ]   Jeu 7 Juil - 14:22

Le regard de l'homme la balaya, mais il ne semblait pas montrer de l'intérêt pour ses courbes, plutôt pour ses blessures, ce qui amenait Khassy à conclure que ce n'était pas la femme en elle qui l'intéressait. Son ton, son attitude, il cherchait à l'amadouer, mais ce regard ne semblait pas indiquer que c'était dans le but de la posséder. Il se rapprocha d'elle et elle se raidit. Il parla à nouveau, elle ne comprenait pas. Mais c'était la deuxième fois qu'il disait « I won't hurt you. » Était-ce une façon de lui demander de rester calme? Elle le regarda, incertaine. Il avança ses mains vers elle, avec une lenteur calculée, sans la quitter des yeux. Comme il se dirigeait vers sa blessure, elle ne résista pas, se contentant de se raidir au maximum sans le quitter des yeux elle aussi. Il avait de beaux yeux, somme toute.

L'homme saisit ses mains, avec douceur, et les retira de la plaie. Les sourcils froncés, elle laissa faire, en serrant les dents légèrement, car sa plaie lui était douloureuse. Mais ce ne fut pas grand chose comparé à ce qui allait suivre. Il lui retira le bandage, elle grimaça. Ses gestes étaient lents, et il semblait surveiller ses réactions. Pour la douleur, ou dans le cas où elle profiterait d'une inattention pour l'attaquer? Elle n'était pas violente, elle n'aimait pas blesser. Elle était plutôt très douce et innocente, jamais elle ne ferait une telle chose, sauf pour se défendre. Ou quand elle avait faim... ce qui n'était pas encore le cas.

Les larmes lui montèrent aux yeux alors que le bandage se déroulait autour de sa jambe. Il avait un peu collé à la blessure par le sang séché et cela s'avéra fort désagréable. Il lui parla à nouveau, lorsque sa plaie fut à l'air, elle détourna le regard de la blessure qui était fort laide. Le mot « hurt » revint. Elle ne comprenait pas sa signication. Était-ce « calme » ? Pour lui demander de ne pas s'agiter? Impossible à dire, mais c'est ce qu'elle comprenait. Il lui demandait de rester calme. Ce serait bien difficile de s'énerver dans sa condition... Il posa sa paume sur la plaie et elle geignit, puis tourna de l'oeil sous la douleur que cela lui causait. La plaie était déjà légèrement infectée. Elle n'eut que le temps de le voir une certaine lumière sous sa main avant de sombrer dans l'inconscience.

Elle se réveilla seulement quelques minutes plus tard, la douleur s'étant dissipé. La femme lunaire se redressa le dos d'un coup, tout en restant assise, car elle s'était affaissée en sombrant dans le noir, et se raidit en voyant l'homme toujours à ses côtés. Il venait tout juste de lâcher sa jambe. Le souffle court, elle regarda son mollet, surprise. Il n'y avait plus de blessure. Elle était toujours autant épuisée, mais elle ne souffrait plus vraiment. Le reste ses blessures étant des écorchures superficielles, les brûlures qu'elles causaient étaient secondaires. Elle porta les mains à sa jambe, tâtant sa peau intacte. C'était la première fois que quelqu'un la soignait, depuis sa malédiction. Elle s'était toujours soignée seule en sortant des combats qui s’occasionnaient lors de la chasse à l'homme.

Clignant des yeux, la vampire observa l'homme et lui dit, de sa voix douce, moins vibrante par la douleur : « Merci. » Il n'en comprenait sans doute pas la porter, mais elle tenait à le lui dire. Elle pointa sa blessure -disparue- et porta ses mains liées contre son coeur, en le regardant. Allait-il comprendre? Difficile à dire, mais c'était sa façon d'indiquer que le geste lui allait droit au coeur. La jambe guérit, elle allait pouvoir s'enfuir, dès qu'il serait parti, elle ne voulait pas le blesser. Afin de le remercier, elle se dit qu'elle pourrait au moins se présenter, afin d'obtenir son nom, et de se souvenir de lui. Elle avait la vie éternelle, le moins qu'elle pouvait faire était de se rappeler de ceux qui l'avait aidé à la vivre.

Elle pointa ses deux index contre sa poitrine. « Khassy. » puis elle le pointa, avec un air interrogateur. « Et toi? » Elle se pointa à nouveau. « Je m'appelle Khassy. » et le pointa à nouveau. Allait-il comprendre? Elle ne ressentait pas le besoin qu'il s'occupe de ses autres plaies. Elle lui sourit doucement, elle ne savait pas comment le remercier. Il n'avait sans doute pas idée qu'il venait de retirer une lot de la liste d'esclaves. Elle espérait seulement qu'on ne vienne pas lui sauter dessus tout de suite, car elle ne voulait pas avoir à faire des victimes. Elle aimerait bien étudier ce camp par contre, découvrir leur culture, leur langue. Sa nature d'érudite le demandait. Peut-être pourrait-elle obtenir d'être son esclave à lui, il n'avait pas l'air méchant. Mais à l'idée de ce qu'elle devrait faire, elle baissa la tête en rougissant violemment. Elle avait eu quelques petits copains ce dernier siècle, mais elle restait toujours un brin innocente de ce côté, c'était puéril, mais elle n'était pas le genre de femme à s'offrir pour obtenir autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Bryaan
Guérisseur(se)
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 14/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 27
Race: Norrois
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Injured woman [pv Bryaan][TERMINÉ]   Sam 16 Juil - 23:08

Sous sa main, Bryaan avait senti qu’elle avait mal. Sa réaction, la façon qu’elle avait agi… il était presque évident qu’elle souffrait. Il ne pouvait rien lui dire et encore moins comprendre ce qu'elle pourrait lui dire, mais pour lui, la tenir ainsi soignée était une chose importante. Avant tout, il était un guérisseur et pour lui, personne ne méritait de perdre des soins. Bien sûr, les personnes ne faisant pas confiance à ses talents de guérisseurs vu le fait qu’il n'est pas un excellent guerrier… eux, c’est autre chose. Il n'allait pas user de ses talents pour des personnes ne lui faisant pas confiance. Bien sûr, il ne laisserait pas une personne importante mourir, ça serait horrible de sa part. Une personne de son clan, évidemment. S’il jugeait que la blessure pouvait se guérir toute seule, il n'allait rien faire. Se moquer de lui ? Ça ne marchait plus… Maintenant, plusieurs avaient peur d’Ansgar pour ça… et ils souhaitaient obtenir des soins aussi. Ça se faisait ainsi de plus en plus rare : Bryaan avait pleinement sa place en tant que guérisseur et en tant que Norrois. Deuxième fils du chef, qui plus est.

Donc. Oui, Bryaan allait soigner une esclave et faire en sorte qu’elle survive. Si le clan n’avait personne à faire soigner et que cette femme n’avait blessé gravement personne…  Elle méritait des soins. En appuyant sa main, il l’avait vu sombrer dans l’inconscience : cela devait être la douleur. Il intensifia un peu le halo. La blessure était plus grave qu’elle ne le semblait au début et il le sentait très bien en usant de son pouvoir.  De longues minutes furent nécessaires pour guérir entièrement la plaie. Et lorsqu’il eût enfin fini, elle se réveilla. La surprise fut sa première réaction, mais sa jambe allait mieux pour le moment, c’était une certitude. Il ne comprit pas son mot mais remarqua ses gestes et sembla en mesure de les interpréter. Dans la situation, il était normal qu’elle se sente reconnaissante. Plus, en montrant son cœur, il sembla en mesure d’interpréter ce qu'elle lui dit. Un léger sourire fut sa seule réponse. C’était normal : voir une esclave ou même un membre du clan mourir… il ne voudrait pas. S’il ne soignait pas sa blessure, c'est ce qu’il allait se passer.

Il était difficile de comprendre ce qu'elle voulait dire. Elle ? De quoi elle ? Un simple mot… Puis elle le pointa lui, puis redit le même mot en se pointant à nouveau elle. Pourquoi redire le même mot plusieurs fois ? Il réfléchit un peu en saisissant peut-être ce qu'elle souhaitait dire. « Bryaan. » Il mit sa main sur sa poitrine en disant son propre nom, puis il pointa la jeune femme. « Khassy ? » Il comprit donc qu’il avait alors bien compris ce qu'elle souhaitait dire. S’ils étaient calmes, ils pourraient peut-être communiquer au final. Il avait compris son nom et serait en mesure de redire ce qu’elle avait dit juste avant son nom. « My name is Bryaan. » Il attendit quelques secondes avant de tousser un peu et de répéter exactement les mêmes mots qu’elle, seulement en changeant le Khassy pour son propre nom. C’était important pour lui… et puis, apprendre la langue l’avantagerait beaucoup. « Je m’appelle Bryaan. » Évidemment, c’était simple comme tout. Il avait simplement répété exactement ce qu’elle avait dit, mais c’était un début. Et pour apprendre une langue, il fallait se forcer à parler dans cette autre langue.

« I know that you don’t understand me. I try very hard to understand you. » Ce n’était pas vraiment facile car elle semblait quand même ne pas aimer la situation.. et lui expliquer quelque chose était difficile. Pour le moment, comme il voyait qu’elle avait encore des blessures, il préférait rester en sa compagnie. Voir si le problème était plus grave qu’il ne le croyait… faire attention à ce qu’elle faisait aussi. Il rapprocha sa main pour voir ses autres lésions, voir si une blessure était grave mais il n’y avait que des petites blessures. « Are you hurt somewhere else ? » Pour essayer de lui faire comprendre sa question, qu’elle comprenne ce qu’il voulait dire, sa main, délicate, se posant sur la blessure la plus importante qu’il pouvait voir. « Hurt ? » Elle devait comprendre que cela parlait de blessure, de douleur pour quelque chose comme cela. Il s’assura de dire les bons mots et de redire les mêmes mots plusieurs fois, pour qu’elle arrive à comprendre malgré les grosses difficultés.

« You have to be calm. Your wounds have to cure. Nobody will come as long as you are not cured. »

Pour appuyer ses mots, déjà très calme, il se leva pour aller fermer complètement l’entrée de la tente où ils se trouvaient. Il revint à côté d’elle. Sans faire un seule geste vers elle. Peut-être arriverait-il à comprendre quelques mots supplémentaires en l’écoutant ?  Elle n’était pas assez bien encore mais beaucoup moins mal qu’elle ne l’était au début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Injured woman [pv Bryaan][TERMINÉ]   Mer 20 Juil - 11:38

« Bryaan. » Le mot lui fit relever la tête. Il la pointa, en disant Khassy. Elle hocha la tête de haut en bas pour marquer que c'était cela, elle était Khassy. Il enchaîna en se pointant à nouveau. « My name is Bryaan. » C'est ainsi qu'elle devait le dire? Mi name is? Cela lui sembla avoir des accents qu'elle avait du mal à prononcer. Elle fut touchée par sa volonté de communiquer, répétant dans sa langue. Son accent la fit sourire, mais c'était terriblement agréable à l'oreille malgré tout. « Bryaan... » répéta-t-elle à voix basse. C'était un joli prénom.

Il poursuivit dans sa langue, et elle tourna la tête sur le côté. Elle ne comprenait vraiment pas. Elle voulut se redresser un peu, mais les mouvements ramenèrent à sa mémoire ses entraves. Elle grimaça. Pendant quelques instants, elle avait oublié sa situation d'esclave à brigand. Il approcha sa main à nouveau et elle laissa faire en surveillant d'un regard soupçonneux ses actes. S'il tentait quelque chose d'irréfléchi, elle aurait tôt fait de le repousser, du moins qu'elle pouvait. Encore épuisée et fiévreuse, elle aurait besoin de temps avant que les symptômes disparaissent maintenant que sa blessure était soignée. L'après-midi allait bientôt laisser place à la soirée, dehors. Elle devait espéré que demain, à l'aube, elle serait assez reposée pour fuir et se nourrir.

À nouveau, il prononça le mot qu'elle avait entendu plus tôt, « hurt ». Elle ne comprenait pas, et cela devait se lire sur son visage. Si cela voulait dire « calme », pourquoi le répéter alors qu'elle l'était? Sans doute que cela voulait dire autre chose. Il posa sa main sur une de ses blessures, et répéta à nouveau, mais le mot, seul. « Blessure? » répondit-elle. Cela voulait-il dire blessure? Il enchaîna sur de nouveaux mots et elle afficha une mine découragée. Tout cela allait être difficile. Elle voulait sincèrement apprendre cette langue, elle apprenait vite, elle saurait sans doute déchiffrer cela à force de communication.

Il se leva et alla fermer l'entrée de la tente. Elle se raidit. Voulait-il... maintenant qu'elle était hors de danger, peut-être voulait-il son dû? Elle n'allait pas le laisser faire! Mais il se plaça simplement près d'elle, sans esquisser de geste. Elle se détendit graduellement. S'il était leur médecin, peut-être voulait-il seulement lui assurer du repos? Elle soupira. Le mot se rappela à elle. Sûrement qu'il avait voulu savoir si elle était blessée ailleurs? À part ses poignets que la corde blessait, elle n'avait que des égratignures qui guériraient d'elles-même. Le mieux qu'il pouvait faire serait de les nettoyer.

Elle avança ses poignets liés devant elle. « Hurt. » fit-elle. Pour exprimer sa pensée, elle tenta de bouger un peu ses mains et grimaça en sentant la brûlure sur sa peau. « La corde me blesse. Hurt. Blessée. » Il n'allait certainement pas le détacher. Elle soupira et laissa retombé ses mains sur ses cuisses. Laissant aller sa tête contre le poteau derrière elle, elle soupira à nouveau, lasse. Par ses yeux mi-clos, elle l'observa. « Qui êtes-vous? Des sauvages? D'où venez vous? Comment cela se fait-il que personne n'ait jamais entendu parler de vous? » Ses questions allaient demeurer sans réponse, mais elle ressentait le besoin de les exprimer.

Elle avait passé près de cent ans à étudier tout ce qui lui passait sous la main, mais elle n'avait jamais lu ou entendu quoique ce soit à propos de sauvages nordiques. Ils étaient trop loin du Désert pour que cela en fut autrement. Mais les terres gelées au-delà les montagnes étaient censées être inhabités. Peut-être venaient-ils des côtes? D'un autre continent? D'où venait ce peuple? Elle baissa les yeux sur ses mains. Elle était plongée dans l'inconnu comme jamais.

Des cris à l'extérieur la firent frissonné. Était-ce l'heure du partage des esclaves? Allait-elle réellement s'en sauver? Elle ne voulait pas être violée, et elle était trop faible encore pour se défendre convenablement. Elle avait besoin de sang pour se nourrir... Mais elle se voyait mal lui demander de lui rapporter une bête vivante pour qu'elle lui suce le sang... et elle ne pouvait pas faire semblant de manger, cela pourrait la tuer. Hum, s'il était inconnu des races des terres qu'elle connaissait, cela allait sans doute dans l'autre sens. Peut-être penserait-il que c'est normal? Même s'ils étaient semblables en apparence, elle n'en était pas moins à demi-fée et vampire de surcroît.

Qui n'essaie rien, n'a rien? « Manger? » Elle mis sa main sur son ventre puis sa bouche. « J'ai faim. Pourrais-tu m'apporter à manger? » Comment lui demander que ce ne soit ni légumes, ni viandes cuites? « Une proie fraîche... pas cuite. » Elle mima le geste de mordre dans quelque chose. Ce n'était pas facile avec les paumes collées l'une contre l'autre, liées par cette corde douloureuse. Puis elle fit mine de réfléchir et fit des vagues avec sa main à l'horizontal, pour imiter les bonds d'un lapin. Bon, elle avait l'air stupide, toute crottée, à imiter des choses avec ses mains liées, mais elle ne pouvait pas faire mieux. « Un lapin? Du gibier? N'importe quoi tant que c'est vivant, ou mort depuis très peu... » Les derniers mots se perdirent dans un murmure. Elle laissa retomber ses mains sur ses cuisses, en cherchant à voir si son interlocuteur avait compris. Les cris dehors avaient cessés, mais elle les entendait encore dans sa tête. Elle devait reprendre des forces rapidement...
Revenir en haut Aller en bas
Bryaan
Guérisseur(se)
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 14/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 27
Race: Norrois
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Injured woman [pv Bryaan][TERMINÉ]   Dim 7 Aoû - 1:27

Bryaan comprenait certains mots et surtout, comme il était bien logique, il était facile de comprendre ce que certains mots voulaient dire. Il parlait lui-même d’une façon différente juste pour qu’elle soit capable de comprendre. C’était vraiment difficile de ne pas parler la même langue et d’essayer de communiquer. Mais au moins, elle était calme et Bryaan pouvait comprendre cela d’une meilleure façon. Comme lorsqu’elle avait mis sa main sur sa blessure en disant le mot dans sa langue. Il pouvait donc comprendre que la douleur était à une blessure et à présent, « blessure » était un mot qu’il comprenait et qu’il enregistra. Il pourrait bien le savoir… à présent. Ce n’était pas bien compliqué, non ?

Finalement, lorsqu’il demanda si elle était blessée ailleurs, elle tendit ses poignets et vit les petites blessures à cause de la friction de la corde. Malheureusement, il ne pouvait pas la détacher… cela ne se faisait pas et il ne voulait pas de toute façon. Il avait très bien compris ce qu’elle avait dit. Il secoua négativement la tête, pour dire qu’il ne pouvait pas. « I can’t do that » Elle le comprit et laissa tomber ses mains. Des questions, du moins il imaginait. Le ton d’une question était bien différent de celui d’une affirmation. Il ne comprit pas ce qu’elle souhaitait lui demander.. C’était bien dommage, il n'avait qu’un seul mot qu’il pouvait comprendre… personne. Mais cela était dit dans quel contexte ? Aucune idée. Il baissa la tête et soupira légèrement. « I don’t understand you. » Ce n’était pas une réponse, mais c’était tout ce qu’il pouvait dire. Dommage de ne pas être capable de communiquer mieux que cela.

Après les cris dont il avait l’habitude, elle dit quelque chose qu’il comprenait. Soit Manger. Il savait ce que ça voulait dire. Évidemment, c’était une première et il comprit très bien ce qu’elle voulait. Elle avait tout simplement faim et elle devait se nourrir. Il commençait à saisir certains mots, peut-être simplement parce qu’ils étaient dans son vocabulaire… Proie. Il comprenait ce mot très bien. Ses gestes n’aidaient pas… peut-être qu’elle imitait quelque chose ? Il faisait vraiment de gros efforts pour comprendre, pour lui apporter ce qu’elle avait besoin pour mieux aller. Vivant ou mort, deux autres mots qu’il comprenait bien. Vivant ? Mort, qui avait des mots par la suite, elle ne semblait pas normale. C’était tellement difficile pour lui de se faire une idée de ce qu’elle voulait. Il comprenait juste qu’elle avait faim, qu’elle voulait une proie, morte ou vivante. Mais ça déjà, il était complètement perdu.

« Yes, I understand two words : "vivant" and "mort". I tried something. »

Vivant ou mort… Que voulait-elle dire ? Les chasseurs devaient être revenus avec la nourriture. Il allait en prendre, bien sûr… c’était pour eux et pas tant pour les esclaves, mais elle était bien sa patiente avant d’être son esclave. Il s’assura qu’elle n’allait pas partir et revint au bout de cinq minutes, le temps de parler, de discuter et d’expliquer ce qu’il faisait. On ne donnait pas un lapin comme cela pour rien. Ils n’étaient pas revenus depuis longtemps, et l’animal était encore entier. Et il était mort. Il avait interprété ses mots comme quoi l’animal devait être mort… mais vivant. Donc sembler vivant ? C’était si compliqué à comprendre pour lui. Il revint finalement à la tente, où elle se trouvait toujours et où personne n’était venu.

« Yes… it’s really hard to understand but I give you that. It’s quite strange. Yeah I prefer that. » À la limite, c’était vraiment étrange. Il se disait que si elle ne le prenait pas comme il l’avait compris, il n’avait qu’à faire un feu pour cuire la viande. Car bon… il ne se cache pas que lui donner ça ainsi était vraiment bizarre. Très bizarre. Peut-être beaucoup de nouveautés pour lui dans le Sud ? Il ne savait pas tellement…Tout ce qu’il savait était qu’il était un peu perturbé mais acceptait ces choses. « And if it’s not that… I can make a fire. Yeah a fire… I think the word for you is "Feu"? » Voilà le maximum qu’il connaissait… Blessure, Feu, mort, vivant, proie, nom. Peut-être que la communication allait se simplifier… peut-être. Il allait voir ce qu’elle allait faire et ce qu’elle voulait, espérant bien comprendre quand même. Que des nouveautés pour lui et des choses qu’il n’aurait jamais imaginées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Injured woman [pv Bryaan][TERMINÉ]   Sam 20 Aoû - 13:34

Khassy vit bien que son langage laissait son interlocuteur perplexe, mais elle comprit, dans les grandes lignes, qu'il comprenait vivant et mort, pas parce qu'il les avait répété, mais bien parce qu'il les avait identifié. Il était souvent difficile dans un langage iconnu de dire où étaient les mots. Par exemple, avait-il dit « Itriedsomething » ou « Itried something» ? Ne sachant ce que and voulait dire, elle l'identifia comme un « ou ». Elle répondit donc. « Peu importe, tant qu'il soit cru... » Elle soupira. Elle n'avait pas envie de se sustenter devant témoin. C'était trop particuliers déjà pour elle, si en plus elle devait montrer ce vice à quelqu'un... Elle n'avait pas souvenir de la dernière fois où elle avait eu un témoin lors d'un repas.

Il sortit. La femme lunaire observa le rabat de la tente qui battait encore un peu. Elle espérait qu'il allait lui ramener de la nourriture... et que personne d'autres ne viendrait. Serait-ce difficile de ramener du gibier à une esclave? Ne risquait-il pas quelque chose? Probablement pas, à quoi bon prendre des risques pour elle, ce devait être sécuritaire s'il était allé. Ou était-il allé chercher des gens, pour dire qu'elle allait mieux? Elle déglutit. Elle devait partir d'ici, le plus vite possible. Pour cela, elle devait se soigner, et donc, se nourrir. Dès que cela serait fait, elle attendrait d'être seule et quitterait ce campement... mais rien ne l'empêchait de demeurer autour afin de l'étudier.

Elle était particulièrement douée dans l'art de la discrétion, et elle était plus rapide que n'importe lequel d'entre eux. Elle aurait tôt fait de s'esquiver comme un songe si quelqu'un posait les yeux sur elle. Voilà qui était un plan fort intéressant! Oui, elle pourrait faire cela. Étudier ce peuple inconnu. L'érudite en elle criait à l'injustice de n'avoir jamais entendu parler d'eux. Pourtant, ils étaient organisés, alors sans doute civilisés depuis longtemps.

Bryaan revint avec un lapin, encore habillé de sa fourrure. Elle ne pu retenir l'intérêt qui brilla dans ses yeux et l'agitation qui s'empara d'elle. L'odeur de sang flottait dans l'air, il n'avait, heureusement, pas été vidé. Quelle chance! Il semblait avoir compris! Elle sourit doucement. Elle n'avait pas compris ce qu'il voulait dire, jusqu'à ce qu'il mentionne le feu. Elle secoua la tête négativement. « Non, pas de feu. Comme cela! » Elle tendit les mains pour obtenir la proie. Ses yeux bleus luminescents commencèrent à s'embuer, à se voiler de la soif de sang. Il lui donna le lapin et elle eut une seconde d'hésitation.

« Je... ne regardez pas, je vous prie. C'est... je ne suis pas à l'aise avec cela... » Elle pencha la tête sur le côté. « Ne pas regarder. » Elle plaça une main devant ses yeux en les fermant. Puis elle le pointa. « Bryaan, ne pas regarder. » Elle se traîna de l'autre côté du poteau à quatre pattes, évitant d'empire sa blessure, et lui tourna le dos. Prenant une grande inspiration, elle plongea ses crocs dans la chaire tendre de la bête et soupira d'aise. Elle avala goulûment le contenu des veines de l'animal. Ce n'était pas aussi fortifiant qu'un humanoïde, ni très nourrissant, l'animal ne contenait pas une grande quantité de sang, mais ce serait suffisant pour accélérer sa guérison et s'enfuir.

Après de longues minutes, toute à sa dégustation, elle en oublia le norrois. La vampire était entièrement dédiée à se nourrir. Il faut dire que malgré le silence de son acte, ce qu'elle faisait pouvait paraître assez... effrayant, pour l'homme. N'était-elle pas en train de sucer la nuque d'un lapin? Là où la veine était la plus grosse, du moins, celle accessible par ses crocs. Lorsqu'il n'y eut plus rien à ressortir de l'animal, elle s'arrêta, et se délîcha délicieusement afin de récupérer les gouttelettes de sang qui auraient pu s'enfuir sur son menton. Elle soupira d'aise et, les yeux fermés, appuya sa tête contre le poteau. Elle pouvait dormir maintenant...

Elle ouvrit brusquement les yeux. Elle n'était pas seule. Zut! Elle glissa un regard vers Bryann, afin de jauger de sa réaction... « Il ne faut pas être effrayé, c'est... euh... tout à fait normal... » elle était visiblement mal à l'aise. L'instinct de survie après le pas sur le reste et elle en avait oublié son dégoût pour ce genre de chose, et particulièrement devant témoin. Elle se sentait déjà moins faible, mais s'appliqua à ne pas le montrer, gardant un ton bas, presque soufflé.
Revenir en haut Aller en bas
Bryaan
Guérisseur(se)
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 14/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 27
Race: Norrois
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Injured woman [pv Bryaan][TERMINÉ]   Sam 3 Sep - 23:46

Bryaan n’avait pas tellement compris ce qu’elle voulait. C’était bien la première fois qu’une esclave lui demandait quelque chose de mort et de vivant. Enfin, peut-être que ça avait été le cas avant mais il ne s’en rappelait plus du tout si ça avait été le cas une fois. Enfin, il avait amené ce qu’il pensait qu’il devait amener et après, ça finissait là. Il ne comprenait pas très bien…. Et même qu’il était certain d’avoir pris quelque chose qu’il ne fallait pas. Pourquoi il était habité par tant de doutes ? Il était certain qu’il avait quelque chose qu’il ne comprenait pas dans tout ça… autre que les mots.

Son exclamation sembla heureuse, ou peut-être même soulagée. Il ne comprit pas exactement les mots, mais il avait compris qu’il avait réussi à la comprendre plus tôt et qu’il avait donné à cette esclave la bonne chose. Lui-même restait surpris par ce qu’il venait de faire, comme s’il ne comprenait pas en quoi ce qu’il lui avait donné était une bonne chose. C’était assez troublant, il ne fallait pas se le cacher. Mais ça, ce n’était rien face à ce qu’il allait voir. Sans comprendre ce qu’elle dit, il fut quand même capable de comprendre qu’elle ne voulait pas qu’il le regarde. Elle s’était retournée et s’était mise dos à lui. Il pencha la tête en la regardant, toujours sans comprendre. Pourquoi donc elle se cachait… pourquoi elle mangeait un animal cru ? Apparemment, il en avait beaucoup qu’il ne comprenait pas encore à cette place… ils avaient tous à apprendre sur ces personnes, que ce soit en bien ou en mal. Il ne pourrait pas le dire lui-même.

Malgré le fait qu’il ne semblait pas pouvoir regarder, il resta à la même place en observant de dos ce qu’elle faisait. Ok. Tout était un peu étrange. Il n'avait pas peur, loin de là. Il en avait vu des choses assez étranges dans sa vie. Mais ça, c’était bien la première fois qu’il voyait ça comme ça et de cette façon. Il n'aimait pas particulièrement ça. Bryaan ne dit rien pendant ce temps, il resta un peu perplexe face à ce qu’elle faisait… Sauf qu’elle semblait très attaché à cela et ça semblait être vraiment important pour elle. Il la laissa faire. Sans comprendre. Une nouvelle chose qu’il avait à noter sur ce qu’il ne connaissait pas du Sud. Finalement après plusieurs minutes, elle sembla se reposer. Poser sa tête sur le poteau… puis réaliser sa présence. Ses mots, et surtout son intonation, montrait qu’elle savait que c’était étrange… Oui, ce l’était, mais Bryaan ne dirait rien là-dessus.

« Yes, it’s strange but…  »

Mais comme il ne connaissait pas l'endroit, il se disait que c’était seulement une chose de plus qu’il ne connaissait pas et rien de plus. Aucun problème avec cela. Il se leva finalement et la regardant, voyant peut-être de la fatigue ou bien autre chose. Il ne savait pas. En tant que guérisseur, par contre, il savait bien que les blesser devait se reposer pour être certains de bien guérir. C’était aussi ce qu’il voulait pour elle.

« Now you have to rest. »

Au moment où il dit cela, quelqu’un entra dans la tente et s’adressa à Bryaan dans sa langue, la langue de la fille ne connaissait pas. Il disait avoir besoin de son aide, que c’était important. Il accepta tout de suite, sachant exactement pourquoi on le demandait lui. Il regarda une dernière fois l’esclave avec un léger sourire sur le coin des lèvres. Il ne savait pas pourquoi, mais il ressentait le besoin de lui dire au revoir. Pourquoi ? Aucune idée.

« Good Bye. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Injured woman [pv Bryaan][TERMINÉ]   Dim 18 Sep - 11:04

Khassy ne comprenait pas ses paroles, mais il ne semblait pas effrayer. Tout juste perplexe. C'était une bonne chose. Ce peuple était vraiment spécial. Elle allait devoir l'étudier, absolument. Elle devait tout savoir d'eux. Tout, tout, tout. Et de lui, cet homme au regard doux et intrigué. Il faisait contraste parmi les brutes qu'elle avait préalablement observé.

Quelqu'un entra dans la tente et, pour une raison quelconque, elle cacha la proie qu'elle avait entre les mains. On ne lui jeta qu'un bref regard, sans doute se doutant que la présence du guérisseur signifiait qu'elle n'était pas en état. Bryaan la regarda, il souriait un peu, voulait-il se faire encourageant? Elle ne comprit pas ses mots, mais en comprit le sens. Il parti. « Good Bye... » répéta-t-elle à mi-voix. Elle se coucha sur le sol et ferma les yeux. Elle s'endormit rapidement.

Combien de temps avait-elle dormi? Quelques heures, certainement. Le bruissement l'éveilla, mais elle ne comprit que quelqu'un était là que lorsqu'elle entendit les bruits de pas. Elle se réveilla en sursaut et recula du mieux qu'elle put. L'homme qui était là la regardait d'une façon qu'elle ne connaissait que trop bien. Elle s'agita, tirant sur ses liens. Il saisit la corde et tira brusquement vers lui. Elle trébucha et vint tomber sur sa poitrine.

Elle se redressa vivement et s'éloigna. Surpris par la vélocité de la femme lunaire, l'homme fronça les sourcils, marmonnant des choses qu'elle ne comprit pas, mais elle savait qu'elle commençait à l'agacer. Il passa ses bras autour d'elle et la plaqua contre son torse, forçant sa bouche. Elle lui mordit la langue. « N'y pensez même pas... » Il l'insulta. Oh, elle ne comprit pas le mot, mais c'était clair. Rapide comme la foudre, elle esquiva sa prochaine offensive et plongea sur sa ceinture pour saisir sa dague entre ses mains. Il aurait mieux fait de s'en défaire.

Elle se détacha habilement et pointa le couteau vers lui. Il était surpris, c'était évident. N'était-elle pas supposée être blessée? Pourquoi allait-elle si bien tout à coup? Il fonça sur elle, mais elle fut plus rapide, elle fonça vers la sortie. C'était la nuit, voilà qui était parfait pour elle! Elle fonça. L'homme donna l'alarme, mais elle était rendu loin. Malheureusement, il y en avait partout de ces fichus géants. On la plaqua au sol. Elle se débattit et enfonça sa dague dans le ventre de l'homme qui geignit. Elle se dégagea en écarquillant les yeux. « Je... je suis désolée... » et elle s'enfuit à toute vitesse. Cette fois on ne la rattrapa pas.


[RP Terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Injured woman [pv Bryaan][TERMINÉ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Injured woman [pv Bryaan][TERMINÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» NY Times: The Woman Who Would Be Haiti's Next President
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: