Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Gwendoline De Vere [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Gwendoline De Vere [Terminé]   Mer 6 Juil - 18:51

Informations personnelles

Nom : De Vere
Prénom : Gwendoline
Surnom : Gwen
Âge : 15 ans
Sexe : Féminin
Race : Sirène

Informations sociales

Royaume d'origine : Irianeth
Royaume de résidence : Irianeth/Désert
Liens:

Rien, ni personne, n’a plus d’importance à ses yeux que son autre moitié, soit son frère Donovann. Certes, elle respecte énormément son père adoptif, Henri, mais Nova est sa seule famille de sang. Jumeaux non identiques, Gwen et lui partagent un lien indéfinissable. Ils peuvent lire en l’autre comme dans un livre ouvert et se complètent. Ils ont même, avec le temps, développé un style de combat où chacun de leurs mouvements s’imbriquent dans ceux de l’autre et ont une coordination hors pair. Il va sans dire que la sirène ferait n’importe quoi pour lui. Elle est d’autant plus attentive depuis qu’il a eu cet accident lui ayant coûté sa vision lors de leurs huit ans. Loin de le prendre en pitié, elle est plutôt fière de voir à quel point il se débrouille bien sans l’aide de quiconque. Elle a confiance en ses capacités. N’empêche que ce changement les a rapprochés davantage… si c’était possible.

Svana est toutefois une partie indissociable de l’identité de l’apprentie seccyeth puisqu’il s’agit du dragon ayant uni sa vie à la sienne dès que la main de Gwen entra en contact avec la coquille de son œuf. Contrairement à la plupart des spécimens de dragons d’eau, Svana a une teinte plutôt pâle et violacée. Sur sa tête et tout le long de sa colonne vertébrale, à l’exception de l’endroit où siège son seccyeth, sailli des crêtes palmées. Au niveau de son ventre, le dragon possède une poche servant à protéger son maître ou tout autre voyageur en lui fournissant un espace où respirer et rester au chaud. Il est également possible de voir au travers cette membrane si celle-ci est suffisamment étirée. Ses ailes, qui semblent être de plusieurs épaisseurs, se terminent en longs pics noirs aussi acérés que ses griffes.

Vient ensuite Zéphir, son maître depuis la dernière année. L’adolescente voit tout un honneur d’avoir été assignée à un personnage de cette importance car il est, après tout, le chef de l’ordre auquel elle dévoue sa vie. Elle fait peu de cas de son excentricité, dû au fait que Saphyra prend parfois le contrôle. Gwendoline préfère se dire qu’elle bénéficie d’un enseignement double plutôt que de se plaindre de la chose. Il y a tellement pire dans la vie… comme, par exemple, la famine qui tenaille son peuple depuis longtemps. Et puis, elle se contente de suivre les ordres tant que ceux-ci font du sens. On peut donc affirmer qu’elle sait très bien s’adapter aux changements physiques et psychologiques de son maître.

Autres informations

Pouvoirs:
Typique des membres de sa race, Gwendoline possède la capacité de se repérer grâce à l’écholocation. L’écho d’un son aigu imperceptible pour les autres sur les objets environnants l’informe quant à sa position vis-à-vis ceux-ci et l’aide dans ses déplacements. Cette capacité est particulièrement utile lorsqu’elle est sous sa forme aquatique, car sa vision lui suffit la plupart du temps lorsqu’elle se trouve sur terre ferme. De plus, en bonne sirène, son affinité pour l’eau est indéniable.
Durant ses premières années d’apprentissage au sein de l’ordre, elle a également appris à maîtriser la télépathie, car tout bon seccyeth doit être en mesure de communiquer avec ses pairs de cette façon. De plus, un lien entre son dragon et elle s’est développé au fil des ans, leur permettant d’échanger ensemble à la manière des seccyeth.
Enfin, ce qui lui a permis de prendre le chemin particulier de l’Ordre des chevaliers d’Irianeth, c’est sa vision infrarouge. En d’autres mots, si elle se concentre suffisamment, elle parvient à voir les signatures thermiques autour d’elle, ce qui est plutôt pratique lorsqu’une proie au sol tente de se cacher de Svana, son dragon. Le plus grand obstacle pour l’écuyère est une puissante source de chaleur risquant de masquer la signature thermique de ce qu’elle poursuit.
Traits particuliers: Là où des gens ont des étincelles dans leur regard, il y a un plutôt air de mystère dans les yeux de l’adolescente. Son regard est sombre et laisse peu transparaître ses états d’âme. Il est difficile de déchiffrer ses expressions, car elle conserve un visage neutre la plupart du temps. Ses mouvements sont gracieux et calculés, rarement brusques. Son ton est également impartial. Seulement quand elle décide de chanter peut-on déceler les émotions de Gwendoline, car sa voix envoutante ne tarde à émouvoir ceux qui prête oreille à sa mélodie. Un fin observateur peut toutefois remarquer son ascendance marine aux écailles bleu turquin et argentées qui ornent ses tempes, ainsi que sa colonne vertébrale. Un trait plus évident sont ses oreilles tendues de rayons.

Une fois immergée dans l’eau, Gwen retrouve sa forme de sirène qui lui est plus familière. Ses longues jambes fusionnent pour devenir une queue de la même couleur que ses écailles, puis des branchies apparaissent au niveau de ses oreilles. Enfin, ses doigts se rejoignent par des appendices membraneux pour faciliter la nage.

Enfin, une fine cicatrice entoure son avant-bras droit, vestige de sa tentative de sauver Nova de l’emprise d’une méduse crinière de lion. Elle est à peine perceptible, ressemblant davantage à un mince fil blanc s’enroulant sur sa peau.

Informations historiques

Histoire:

À quand remonte la dernière fois où je me suis sentie vivre? Quand ais-je cessé d’exister pour ne devenir qu’une spectatrice de mon histoire, distante et coupée de mes propres émotions? Je ne saurais dire à quel moment cette déchirure s’est faite, mais celle-ci est indéniable. Mon cœur s’est figé en un amas de cristal : à la fois durci par la pression de son environnement et plus fragile que sa froide beauté ne le laisserait croire. Recommencera-t-il à battre avant que je n’oublie ce que c’est que de ressentir?
- * - * - * - * - * -

La fillette de cinq ans était assise à l’extrémité du quai. Elle laissait son regard dériver au loin, glissant sur les courants de la mer plutôt calme pour une fois. Entre ses doigts tournoyait un pendentif argenté en forme de clef, au panneton finement travaillé. L’anneau, soit la partie par laquelle on prend la clef, avait un saphir oblong entouré de fioritures représentant des feuilles marines. (Voir ici.) Il s’agissait du dernier vestige de tout ce qu’avait été le clan De Vere, légué à la jeune sirène par sa défunte tante… si elle en croyait les propos de son père adoptif, Henri. Elle avait récolté cet héritage familial uniquement puisqu’elle était la première née…

Parfois, lors de jours comme celui-ci, elle aimait laisser son esprit vagabonder vers les possibilités. Ce pendentif donnait-il accès à des trésors incommensurables? Ou, encore, ouvrait-il la porte à un palais sous-marin désormais oublié? Peut-être était-ce seulement une breloque décorative, tel qu’on en voyait si souvent… Toujours est-il que cet héritage lui permettait d’oublier la tourmente de son frère, qui refusait de la laisser lui venir en aide. Elle était incapable d’entrevoir le mal qui le tiraillait et en quoi cela l’empêchait de quitter leur chambre. Ce n’était pas à défaut d’avoir essayé de comprendre, bien au contraire.

L’enfant soupira, laissant tomber le collier contre son minuscule torse. Elle se releva d’un mouvement lent et gracieux, qui lui venait naturellement, puis retourna à l’intérieur de la maison sur pilotis dans laquelle elle avait grandi. Un peu de lecture près de la fenêtre lui permettrait de passer un peu de temps avec Nova; elle qui détestait le délaisser trop longtemps durant une telle période de détresse. Jamais ne se serait-elle douté que le secret de son jumeau s’avérerait être un pouvoir magique. Le bonheur qu’elle avait ressenti en entendant cette confidence faite à leur père fut indescriptible, car elle-même cachait sa capacité de voir les sources de chaleur des gens et des objets depuis des mois maintenant… Elle avait gardé ce secret farouchement puisqu’elle craignait être séparée de son frère si on devait vouloir l’envoyer développer son talent tandis qu’il n’aurait pu la suivre.
- * - * - * - * - * -

D’un pas feutré, la gamine se faufila entre Shalar, le dragon de Donovann, et les babioles qui trainaient au sol. Puis elle quitta la chaumière en plein milieu de la nuit. Étant incapable de trouver le sommeil, la sirène avait décidé d’aller nager. Oh, elle savait qu’Henri serait furieux contre elle s’il devait apprendre qu’elle était allée faire une saucette sans sa permission… mais ne dit-on pas que ce qu’on ne sait pas ne fait pas mal?

Elle prenait une grande inspiration avant de faire son plongeon, quand elle entendit la porte s’ouvrir derrière elle. La petite se retourna vivement, ses yeux à peine écarquillés de surprise, malgré que son cœur battait à toute vitesse à l’intérieur de sa poitrine. Elle soupira de soulagement en reconnaissant son frère. Elle se jeta dans ses bras. « Tu m’as fait peur, Nova. Je croyais que papa m’avait découverte. » Par la suite, l’enfant caressa la tête du petit dragon de son frère. Il fut inutile d’essayer de convaincre le triton de regagner sa couchette : il n’était pas question qu’il laisse sa jumelle explorer les fonds marins sans lui!

Souriant faiblement sous le clair de lune, Gwendoline hocha de la tête, malgré que Nova ne puisse la voir. Le trio se laissa glisser à l’eau afin de faire le moins de bruit possible, à l’exception de Shalar qui ne faisait pas réellement dans la finesse à cette époque. Le garçon ne trainait aucunement en arrière puisque son don d’écholocalisation lui permettait de retrouver sa sœur qui nageait devant. Cette dernière raffolait de la vue sous-marine éclairée uniquement par les doux rayons de la lune. C’était, selon elle, le meilleur moment pour plonger.

Elle navigua entre les coraux, caressant quelques poissons colorés au passage. Elle laissa ensuite ses doigts glisser dans le sable au fond de la mer. Soudain, un passage dans le roc attira son attention. Elle mourrait d’envie de s’y aventurer, mais hésita face à l’handicap récent de son cadet. Une caresse de sa main lui fit comprendre qu’il détectait la même chose qu’elle et qu’il désirait l’y accompagner. Ce fut donc main dans la main qu’il se lancèrent vers l’inconnu, imaginant l’univers fantastique qui les attendait.

Ce monde irréel se manifesta sous la forme d’une grotte partiellement immergée dans l’eau. Un trou dans la voûte permettait à la lumière lunaire de pénétrer dans l’endroit. Magique était le seul mot pour décrire la vision de la sirène, qui eut malgré tout un pincement de cœur pour Donovann qui ne pouvait partager pleinement ce moment avec elle.

- Nova… Par là, sur ta droite, il y a des œufs de dragons. Ils sont magnifiques. fit-elle, émerveillée.

Elle guida son jumeau vers les objets mentionnés. Elle s’agenouilla doucement et passa ses mains sur les œufs… jusqu’à ce qu’elle ressente une vibration dans l’un d’eux. Sur le coup, elle sursauta, avant de s’empresser de rassurer le triton derrière elle. Cependant, la fillette était incapable de dévier les yeux de cet œuf argenté. Elle se sentait liée à lui; elle ressentait ce qu’il ressentait. Elle murmura de douces paroles pour l’encourager à éclore, puis l’embrassa tendrement. Quelle ne fut pas sa joie de voir un nez percer la coquille. « Nova… je te présente Svana. » Comme si elle avait reconnu son nom, la dragonne termina son épanouissement et quitta sa coquille en couinant gaiement.

Rapidement, les deux dragons flairèrent la présence l’un de l’autre et se mirent à grogner. Il fallut que les enfants se mettent entre eux et leur explique la situation d’un ton doux avant que les bêtes ne se décident à se tolérer. Ce ne serait pas chose facile de les dresser en même temps… encore moins d’expliquer au pêcheur qui les élevait pourquoi un deuxième dragon d’eau avait fait son apparition chez lui durant la nuit.
- * - * - * - * - * -

- Nova, tout ira bien. Peu importe ce qu’il adviendra, je ne te quitterai jamais. Tu sais que nous fuirons ensemble si les choses tournent mal. Je tisserai des filets pour prendre au piège ceux qui voudraient nous en empêcher et tu me défendras au harpon, s’il le faut. D’ici là, essayons de rendre papa fier de nous. Pense à l’aide qu’on pourra lui donner et la fierté qu’il aura lorsque nous serons seccyeth.

Les mains de Gwen caressaient affectueusement celles de son frère. Elle ne lui contait cette histoire de fuite que pour l’apaiser, sachant que le caractère bouillant de Nova se plairait à avoir une idée de sortie dans le pire des cas. Autrement, elle comptait sur sa voix apaisante pour calmer la crise du triton. Ce dernier refusait catégoriquement de quitter leur chaumière, chose qu’elle pouvait très bien comprendre, mais il était impossible pour la famille de continuer tel qu’ils l’avaient fait.

La fratrie était désormais âgée de huit ans et leurs dragons… Eh bien, leurs dragons prenaient énormément de place et demandaient une quantité considérable de nourriture, chose qui manquait cruellement sur le continent. Un homme tel qu’Henri, peu importe à quel point il pouvait être un excellent pêcheur, ne pouvait simplement pas se permettre de nourrir ces bêtes affamées en plus de ses deux enfants, ainsi qu’avoir assez de surplus pour gagner sa vie.

La fillette jeta un dernier regard sur la cicatrice qui n’avait jamais complètement guérie sur son bras. Elle lui rappelait amèrement comment elle avait échoué à arracher son frère à cette méduse, ce qui avait coûté la vue du garçon. Elle avait enduré une puissante douleur afin de le sauver… mais elle n’avait pas été suffisamment vite. Si seulement elle l’avait laissé gagné à leur jeu de saut, il ne se serait pas obstiné à rentrer lorsque leur père le leur avait demandé.

Soupirant, elle baissa la manche de sa tunique et cacha son pendentif sous ses vêtements. Elle serra sa famille dans ses bras par après, ne sachant pas quand serait la prochaine fois où ils seraient réunis, tous les trois. Elle cependant était fin prête à entamer cette nouvelle étape de sa vie.
- * - * - * - * - * -

- Maître.

L’adolescente posa un genou par terre et baissa la tête, signe du profond respect qu’elle vouait au chef de leur ordre. Elle venait de lui être assignée en tant qu’apprentie, ce dont elle tirait énormément de fierté. Elle voyait en cela la preuve que sa dévotion des dernières années avait porté fruit en faisant d’elle une recrue plus que prometteuse. Oh, elle avait entendu des rumeurs à propos de l’étrange caractère de l’homme se tenant devant elle, mais la sirène n’en avait cure. Elle jugerait par elle-même de la valeur de celui destiné à parfaire son entraînement de seccyeth. Peu lui importait s’il devenait parfois une femme, car il n’en était que plus sage aux yeux de Gwendoline. Ce n’était pas donné à tous de sillonner la vie en admirant les deux côtés de la médaille.

Son opinion favorable de son maître ne s’altéra d’aucune façon dans l’année suivant le début de leur partenariat. La jeune fille ne s’emportait jamais face aux commentaires de Saphyra, s’adaptant plutôt aux changements chez son maître avec autant de fluidité que l’eau d’une rivière contournant un rocher. Elle s’entendait également à merveille avec Zéphir, car elle n’était pas une adolescente turbulente. Somme toute, elle se trouvait mieux partie que Donovann. Le pauvre avait la vie dure avec le sous-chef, à ce qu’elle comprenait de leurs conversations télépathiques quotidiennes.

Allégeance actuelle : Irianeth
Fonction: Écuyer seccyeth

Informations Hors-Jeu:
 



Dernière édition par Gwendoline le Mar 26 Juil - 16:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nova
Seccyeth
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 06/07/2016

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Race: Triton
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Gwendoline De Vere [Terminé]   Mer 6 Juil - 19:51

Ma soeur. Bienvenue parmi nous. Tu m'as manqué!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell
Magicien(ne) conseiller(ère)
avatar

Messages : 1644
Date d'inscription : 08/02/2015
Localisation : Shola

Feuille de personnage
Âge: 29 (éter.), 32 (fév.)
Race: Humaine (Vampire)
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Gwendoline De Vere [Terminé]   Mer 27 Juil - 18:00

Zéphir et Saphyra acceptent cette charmante apprentie, et sont ravis de partager avec elle autant d'années qu'elle le voudra Smile

Et comme il n'y a rien à redire...

Cette présentation est acceptée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gwendoline De Vere [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gwendoline De Vere [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: Présentations-
Sauter vers: