Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Donne-moi tort // Nova

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Syrian
Sous-Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 13/06/2016

MessageSujet: Donne-moi tort // Nova   Mer 27 Juil - 22:23

Écuyer. Fait. C’était vraiment un problème ça. Mon écuyer commençait à s’améliorer, c’était agréable voir que quelqu’un avançait réellement ainsi. J’étais assez content. Bien que je voie tout cela, mon enseignement n’allait pas du tout changer. Du tout. Je cherche l’excellence partout, donc, mes écuyers devaient l’être aussi. Etre difficile avec eux semblait aider, quand on voyait comment qu’ils s’amélioraient rapidement. Mais… voilà qu’on m’en collait un autre. J’aime les écuyers, bien sûr. C’est la meilleure façon pour moi de voir l’amélioration d’une personne. Lui enseigner moi-même : C’était très visible et j’appréciais. Je savais très bien que j’étais une personne très difficile. Mes parents me l’avaient dit et même mes professeurs me l’avaient dit. Je commençais à le croire et ne plus du tout en douter.

La raison ? Aussi simple que l’excellence. Quand on veut obtenir quelque chose ou quand on souhaite devenir quelqu’un, on fait tout pour l’atteindre. On ne baisse pas les bras et on continue. Quand on n’est pas talentueux, c’est une raison de se battre. Encourager une personne et lui pousser dans le dos pour qu’elle continue ne sont que des signes qu’il manque de la détermination. Quand on veut quelque chose, on fait tout pour l’obtenir soi-même. C’est très important. Enfin… j’enseigne comme je le souhaite et si ça ne plait pas, ce n'est pas de ma faute. Je fais tout pour aller chercher le plus fort chez mes écuyers. Et même dans mes relations normales.

Et cet écuyer-là. Un aveugle. Oui oui. Rien de plus que cela. Je ne le croyais pas incapable, mais en même temps-ci. Qu’Il comprenne qu’il allait avoir beaucoup de difficultés à avancer s’il n’était pas capable de supporter ça. Je me montrais très difficile avec lui, l’insultant encore et encore. Peut-être qu’un jour, il me remerciera pour ça. De l’extérieur et même de son point de vue, il semblait difficile voir que mon but était seulement qu’il s’améliore et qu’il fasse parti de l’élite. S’il se laissait rabaisser, il ne valait rien. Je n’étais vraiment pas gentil avec lui, je pensais bien ce que je disais. Ce n’était pas qu’une tactique pour qu’il devienne bon. C’était aussi le fond de mes pensées. Qu’il me donne tort. C’était seulement ce que je cherchais. Au fond, je profitais de l’exigeante personne que j’étais pour le transformer en enseignement. S’il finissait par me donner tort, j’allais le respecter. J’étais exigeant avec lui à ce point car je savais qu’il avait les capacités d’atteindre mes attentes. Mais c’était bien quelque chose que je n’allais pas lui dire.

Je lui avais d’ailleurs donné rendez-vous aux premières heures, à l’extérieur du château. Je lui avais dit de se tenir bien prêt, car il allait être entraîné. Juste lui et moi. Et bien sûr, Tharja allait m’accompagner. De ce que je voyais rapidement comme cela, Tharja ne le détestait pas… Elle semblait même assez neutre avec lui, elle qui avait un caractère assez horrible. Quand j’y repense, on me disait qu’on se ressemblait ? Oui. Je lui avais aussi demandé d’amener Shalar avec lui. J’étais arrivé plus tôt, en me levant d’avance même pour aller à l’extérieur du château. Non loin bien sûr, c’était uniquement pour avoir de la place pour laisser librement les dragons voler. Je nourris Tharja, m’occupai de mon dragon. Il fallait dire qu’elle était ma meilleure amie et que je savais qu’elle allait toujours être là. À un quart d’heure du rendez-vous, Tharja volait dans le ciel, je la laissais faire. Il fallait seulement que Nova arrive.

**[Nova] J’espère que tu t’en rappelles, Nova. Tu sais, je n’attendrai pas patiemment une seule minute de plus.*

Je gardai une seconde de pause avant de rétablir le lien entre nous deux, pour lui parler. Il n’avait pas vraiment eu le temps de me répondre pendant ce temps, c’était assez rapide aussi. Le temps d’attente était seulement pour bien posé sur ce que j'allais dire.

**[Nova] Mais tu dois bien l'avoir entendu quand je te l’ai dit, hier, non ? T’es aveugle, pas sourd. Ça m'arrive d'oublier. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova
Seccyeth
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 06/07/2016

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Race: Triton
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Donne-moi tort // Nova   Mar 9 Aoû - 9:11

Il sursauta alors qu’il émergeait d’un rêve particulièrement désagréable. Il rêvait régulièrement, ces jours-ci, que la maison de son père ainsi que tout le petit paradis qu’il comportait était engouffré dans un raz-de-marée noir comme de l’encre. Comme s’il avait peur, un jour, de ne plus jamais retrouver ce foyer si apaisant qu’il aimait tant. Son père lui manquait terriblement ainsi que les jours heureux qu’il avait vécu uniquement avec lui, Gwen et les deux dragons. Surtout depuis qu’il avait été attribué à Syrian, le sous-chef de l’ordre. Bon sang… l’homme était d’une exigence hors norme et arborait régulièrement une attitude que Nova percevait comme du solide « je-m’en-foutisme ». D’autant plus qu’il jouait régulièrement avec la cécité de l’écuyer, croyant visiblement que cette lacune handicapait totalement le jeune homme. Et bien, il avait tort et un jour, Donovann allait le lui prouver. Il était hors de question que le triton accepte de se faire rabaisser d’une telle façon, il avait trop de combativité en lui pour ça.

Poussant un bâillement, le jeune homme s’étira langoureusement, puis se redressa en position assise, sur le rebord de son lit. Les ondes dégagées par son écholocation lui permis de comprendre rapidement la disposition de la pièce. Il savait aussi d’emblée que, sur le meuble de gauche, trônait des vêtements à son intention. Chaque jour, une servante qui lui était attitré lui préparait ses vêtements pour le lendemain, et ce, dans le but d’aider le jeune homme à avoir une tenue appropriée. Après tout, ce n’était pas comme s’il pouvait percevoir les couleurs… D’un geste lent et encore un peu endormi, l’adolescent se passa une main dans ses courts cheveux d’ébènes. Visiblement, ces derniers étaient complètement en bataille et il devrait prendre quelques instants pour les brosser afin de leur donner une allure potable. Du moins, il le croyait. Le triton s’étira langoureusement, puis tâta le meuble de gauche de sa main. Cette dernière se referma enfin sur ses vêtements et il les enfila avec précaution, de peur de vaciller à cause de son état « pas tout à fait réveillé ». Sa tenue était fort simple : un pantalon de cuir brun, des bottes dans le même matériel s’arrêtant à la mi-mollet, une tunique marine, une ceinture noire et des brassards en cuir enserraient ses avant-bras. Évidemment, ses gants sans doigts trônaient en permanence sur ses mains, lui évitant ainsi d’avoir des visions chaque fois que sa paume entrait en contact avec un individu ou un objet.

Une fois complètement habillé, Nova s’approcha de sa commode et se saisit de sa brosse. Il coiffa sommairement sa chevelure courte quand un premier message télépathique lui traversa l’esprit. La voix caverneuse de Shalar raisonna dans son esprit alors que le dragon lui rappelait qu’il avait rendez-vous avec son maître dans… 15 minutes?! AH MERDE! Il avait complètement oublié! Dans un mouvement rapide, Nova agrippa ses deux épées (une longue et une courte) qu’il attacha à sa taille, puis sortit de la chambre aux pas de course. Son cœur battait la chamade. S’il arrivait en retard, Syrian le lui ferait payer au centuple! D’ailleurs, le premier message télépathique qu’il reçu de son maître vint lui confirmer que ce dernier n’était pas disposé à être patient, aujourd’hui. BORDEL!

L’adolescent courait à vive allure, usant sans cesse de son talent d’écholocation pour se diriger et ainsi, éviter les gens sur sa route. La voix narquoise de Shalar planait à nouveau dans son esprit. Il se marrait, le dragon, pas vrai? Le triton se contenta de le rabrouer et de le sommer de le rejoindre sur le lieu du rendez-vous. Bon, le lézard n’avait pas encore eu son repas du matin, mais il pouvait bien attendre que l’entraînement soit terminé! Ils étaient deux à n’avoir rien avalé de toute façon… Un nouveau message télépathique de Syrian le frappa à nouveau et Nova serra des dents. Toujours aussi charmant, le sous-chef. L’adolescent prit une grande respiration avant de répondre, histoire d’éviter de dire une bourde.

**[Syrian] Pour ma part, comment pourrais-je oublier mon état, puisque vous prenez un malin plaisir à me le rappeler sans arrêt, maître. **

Il fallut encore quelques minutes à l’écuyer pour arriver sur les lieux. Entre-temps, Shalar l’avait rejoint et ils arrivèrent donc ensemble sur la zone d’entraînement. Ils auraient l’estomac dans les talons tout à l’heure, mais ils étaient hors de question qu’ils en parle à Syrian et Tharja, puisque cela aurait tôt fait d’attirer davantage de mépris sur eux. Le soupir d’irritation que perçu l’écuyer venait probablement du sous-chef. « La patience est une vertue » ne s’appliquait absolument pas à ce dernier et Nova en savait quelque chose.

- Je suis navré de ne pas être arrivé d’avance comme vous l’auriez voulu, maître, fit-il par politesse plus que par envie.

L’immense dragon bleu laissa échapper un souffle chaud de ses nasaux, poussa un peu l’écuyer du bout de son museau en guise d’appuie et de compassion, puis gagna les airs en un battement, histoire d’aller rejoindre la dragonne qui voltigeait toujours dans les airs.


Dernière édition par Nova le Mer 7 Sep - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrian
Sous-Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 13/06/2016

MessageSujet: Re: Donne-moi tort // Nova   Sam 3 Sep - 23:40

J’attendais. Très patiemment. Avais-je le choix ? Normalement, on était à l’avance pour les rendez-vous, mais bon. S’il arrivait à l’heure, je n’avais rien qui me permettait de râler sur son temps. Cependant, qu’il n’arrive pas une seule minute en retard car il allait voir ce que je voulais dire par la ponctualité. Il allait devenir un bon chevalier, mais pour cela, il fallait vraiment travailler très difficile. Encore plus pour lui qui avait un pas derrière les autres à cause d’un certain trouble. Enfin, c’était un autre sujet. J’espérais seulement qu’il comprenne les bases du travail d’un Seccyeths et pour ça, il fallait commencer à arriver à l’heure. Sinon, il ne valait pas la peine d’être travaillé si, même après un petit moment, il ne comprenait pas la notion de la ponctualité.

Je ne fus pas du tout surpris d’entendre sa voix et sa réplique par la suite. Cela me donna le sourire. Était-ce un reproche ? Sûrement, vu celui que je venais de lui faire. Ça ne me dérangeait pas vraiment, moi, tant qu’il fasse ce que je dis, ça m’allait. Il allait réussir à devenir Seccyeths seulement comme ça et peut-être même qu’il pourrait faire partir de l’élite. J’allais voir, mais même si je voyais réellement le potentiel en lui. J’étais exigeant pour cela peut-être… je savais que ça valait la peine d’être travaillé mais si je ne faisais rien et je restais gentil comme les maîtres devraient l’être, à la limite, il n’apprendrait rien. Sauf que tout ça… il n’avait vraiment pas besoin de le savoir. Même que je ne voulais pas qu’il le sache.

Il arriva finalement en face de moi, Tharja volant encore au-dessus de nos têtes. Elle ne semblait pas particulièrement pressée de venir nous rejoindre. Mais bon, elle avait le droit et elle était assez indépendante. Je lui faisais entièrement confiance pour cela, je n’avais pas à la surveiller à toute heure. Il s’excusa de son retard… enfin, disons plutôt qu’il s’excusait du fait qu’il ne soit pas arrivé à l’avance comme j’attendais.

« Tu as bien raison de t’excuser comme ça. » En effet, c’était réel. Il assumait ses erreurs. Le dragon de mon écuyer s’envola et alla rejoindre la mienne dans les airs. Ils allaient venir à nous lorsqu’on allait les appeler. Ils étaient nos plus fidèles compagnons après tout. À la vie à la mort, comment on disait. Tharja était tout pour moi. « Je vais fermer les yeux là-dessus, non pas pour te ressembler, mais bien parce que tu es arrivé à l’heure. Et c’était tout de même ce que j'avais demandé. » Il ne pouvait pas lire dans mes pensées, donc je ne pouvais pas du tout lui en vouloir pour cela. Il était à l’heure, son dragon était là… Donc je crois que nous étions prêts pour l’entraînement.

« J’espère que tu es prêt. Ce serait vraiment dommage que tu n’arrives pas à faire ce que tu dis être capable de faire. »

J’appelai Tharja et elle vient rapidement se poser à côté de moi, faisant un peu trembler le sol. Je caressai son visage, lorsqu’elle approcha la tête de moi. C’était vraiment ma meilleure amie et je savais qu’elle allait rester là du début à la fin. Je le voulais. L’entraînement d’aujourd’hui était un retour sur ce qui avait été vu et en premier, pourtant pas le vol de dragon. Il peut se passer beaucoup de choses dans les airs donc… on allait voir ce qu’il allait faire dans certaines situations difficiles.

« On commence simplement avec le vol, simple non ? Rejoins-moi alors ! »

Tharja se pencha pour que je puisse monter à la base de son coup et d’un gros coup, on s’envola dans les airs. J'aimais tellement ça. Je crois que c’était la bonne chose pour moi d’être devenu Seccyeths. J'allais voir s'il se débrouillait si bien qu'il le pensait. Qu'il n'espère pas un vol relaxe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova
Seccyeth
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 06/07/2016

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Race: Triton
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Donne-moi tort // Nova   Mer 7 Sep - 16:29

Son regard immobile fixait toujours l’horizon masquant à la perfection le bouillonnement qui grandissait en lui. Il ne savait jamais sur quel pied danser avec son maître. En fait, il l’appréciait autant qu’il le détestait. L’homme avait beau avoir une réputation à tout casser au sein de l’ordre, il n’en était pas moins un enfoiré qui le sous-estimait constamment. Certes, il était honoré qu’on l’ait attribué à un maître aussi doué… mais bon sang! Évidemment, son petit commentaire (« Tu as bien raison de t’excuser comme ça ») le piqua au vif, mais Nova se contenta de respirer par le nez.

** C’est bien, petit homme! Ricana la voix caverneuse de Shalar dans son esprit. Tu apprends le respect et la retenue! Bon, après, tu les maîtrises bien mal, mais j’imagine qu’il vaut mieux commencer quelque part! **

** [Shalar] La ferme, sac à écailles, maugréa le triton d’un ton furibond. **

Pour toute réponse, il n’eut que le gloussement rauque de la bête. Le dragon se foutait bien de sa gueule et profitait du fait que… bien… Nova ne pouvait pas faire grand-chose pour l’en empêcher. L’adolescent de 15 ans soupira de frustration, puis se renfrogna un peu plus en entendant le nouveau commentaire de Syrian qui l’insultait de nouveau de façon non détournée. Oui, il était aveugle, et?! Qu’est-ce que ça changeait?! Il n’était pas un incapable pour autant! RAH! Mieux valait fermer sa gueule sous peine de se faire rabrouer de nouveau.

- Je peux vous assurer être prêt à 100 %, maître, siffla-t-il entre ses dents un peu plus sèchement que ce qu’il avait voulu à l’origine. Je me ferai un plaisir de vous prouver que je ne suis pas un incapable…

Des bruissements d’ailes parvinrent à ses oreilles fines et un tremblement de terre confirma au triton que les dragons venaient de se poser. Il sentit rapidement le souffle chaud de Shalar sur son bras et, d’instinct, Donovann leva sa main pour lui caresser le museau. Syrian imposa un entraînement en vol et le mit au défi (du moins c’est comme ça que l’adolescent perçut ses propos) de venir le rejoindre dans les airs. C’était une blague? Croyait-il réellement qu’il était incapable de voler sur le dos de Shalar? C’était réellement le prendre pour un incapable. La poitrine gonflée d’orgueil, Nova se retourna vivement, agrippant les cornes de Shalar et grimpa dans un mouvement souple sur le dos de la bête. Il vint s’installer sur la selle située entre les omoplates de la bête puis donna le coup d’envol. L’immense dragon bleu ne fit qu’un battement d’ailes afin de gagner de l’altitude en un mouvement rapide. Le vent frais soufflait au visage de Nova, faisant virevolter ses cheveux d’ébènes tout autour de lui. Son écholocalisation lui confirma que son maître ainsi que la dragonne se trouvaient à sa droite, à quelques mètres d’eux.

- Que me réservez-vous, maître? Osa-t-il demander d’un ton neutre. Vous ne pensez pas à une simple balade de santé, pas vrai? Ce serait très mal vous connaître que de croire que vous ne me réservez rien de… plus perfide.

Oh oui, il avait cette opinion du sous-chef de l’ordre. Il s’attendait à se faire jeter en bas de sa selle à tous moments ou encore à devoir marcher en équilibre sur sa monture en plein vol… ce qui poserait problème puisqu’il n’avait pas de repère visuel pour lui permettre de rester stable, contrairement à son supérieur immédiat. Quoi que… se jeter dans le vide… Il le faisait déjà régulièrement, Shalar étant habitué à l’attraper en plein vol. C’était, en quelque sorte, un petit jeu entre eux d’eux. Nova se jetait en bas de la selle, se laissait flotter en chute libre pendant quelques minutes, puis le dragon ajustait son vol afin de lui permettre de récupérer sa place en douceur, et ce, avant de s’écraser au sol. À cette pensée, un sourire naquit sur ses lèvres. Si tel était l’exercice, alors ils s’amuseraient franchement.

- Vous me semblez bien calme tout à coup, maître, fit-il en l’intention de son supérieur en haussant un sourcil. Maître? Vous êtes là?

Aucune réponse. D’instinct, l’écuyer projeta son écholocalisation afin de repérer son entraîneur et la dragonne de terre… Mais qu’est-ce qu’il foutait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrian
Sous-Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 13/06/2016

MessageSujet: Re: Donne-moi tort // Nova   Lun 26 Sep - 22:41

Oui. Je tournai le couteau dans la plaie. Je le faisais et je m’assumais entièrement. Peut-être que je suis un enfoiré… et peut-être aussi que je m’assumais…. Non, ça c’était une certitude. Je m’assumais entièrement. Bien sûr, j’étais difficile avec lui car je voulais qu’il devienne doué et que son trouble ne soit pas un béquille pour lui. Ça allait l’être un peu, si une personne était capable de le remarquer et tout. Mais sincèrement, si cela pouvait devenir secondaire je serai content car je suis certain que Nova pouvait devenir un bon seccyeth. J’en étais certain. Sauf que… avais-je besoin de le répéter plusieurs fois ? Non. J’acceptais seulement d’être un enfoiré… Ça me plaisait bien comme appellation.

Sa réaction me fit légèrement sourire. Je ne pouvais pas lui reprocher ça, sûrement que je j’aurais été pire que lui. Juste sa façon de me répondre, retourner mon insulte. Qu’il me le prouve, et ainsi, j'allais peut-être commencer à le croire. Cela pourrait effectivement être une bonne idée. Mais bon, passons à la suite. La réaction, juste assez retenue mais tout juste assez montrée me faisait grandement plaisir. Mais bon, là, nos dragons étaient arrivés et je caressai un peu Tharja qui semblait bien contente. Je ne sais pas pourquoi, mais parfois, j’ai l’impression qu’elle est une plus grande enfoirée que je le suis. Des fois, ça fait plaisir ainsi.

J’embarquai sur Tharja, mon gros dragon. J’avais du plaisir à voler avec elle, j’aimais toujours cela. Mon but d’aller dans les airs était de déstabiliser Nova, mais bien sûr, son dragon était là aussi… Donc j’allais m’occuper de ça. Je voulais lui montrer que sa vision était une grosse béquille, même s’il arrivait à se localiser. Enfin, j’allais bien voir ce dont il était capable. Il me posa une question et un gros sourire apparut dans mon visage.

« J’hésite à dire si je dois te féliciter d’être aussi perspicace ou dire que c’est stupide d’avoir seulement douté de ce que je voulais faire. »

Ma selle sur Tharja était bien moins grosse qu’elle pouvait l’être. De un, Tharja détestait ça donc… lui mettre était déjà difficile dans ses pires jours. Et aussi parce que j’avais l’habitude de me laisser tomber de la selle. Je le faisais rapidement et elle était arrangée pour cela… c’est ainsi que je me bats en temps normal… alors, faut bien que cela soit efficace. Tharja et moi qui arrivions de deux places différentes, c’était toujours bien et une bonne façon. À savoir qu’il était impossible que je m’écrase au sol, je maîtrisais amplement la vitesse de ma chute. Je pouvais même mettre la gravité proche du nul. Sans pour autant le mettre à zéro. Sa tendance était vers le zéro. J’allais montrer à Nova ça. Bien sûr, même si ce que je souhaitais faire était dangereux, je ne tenais pas à ce qu’il meure. Je tenais à lui quand même, et je serais bien triste si je le perdais. Sachant qu’il ne me voyait pas (façon de parler je sais qu’il ne me voyait jamais réellement) j’en profitai pour dire à Tharja de les déstabiliser au maximum pendant le vol.
    **{Tharja} Essaie de les déstabiliser. Fais ce que tu veux pour ça, dans les airs.
    **{Syrian} À moi aussi, des ordres ? Réserves ça pour tes troupes…. Mais ça me plait quand même. Attention au carnage.
    **{Tharja} Oui à toi aussi, je savais que ça te plairait… Je te donne seulement ce que tu me donne, tu sais ? J’aimerais que t’essaies quand même de laisser Nova en vie. Les déstabiliser pour voir s’ils y arrivent comme ils devraient. Dans une situation réelle. Donc ménages-toi pas, mais fais en sorte que ce soit vraiment plus qu’un petit entraînement. Si ça vire mal, rattrapes-le.
    **{Syrian} Tu es devenu gentil à ne pas vouloir de mal à ton petit…
Puis elle fit un mouvement pour me faire tomber de sa selle. Automatiquement, je contrôlais la gravité sur mon corps, me faisant presque flotter. Je descendais très lentement. Si j’arrivais au sol, Tharja viendra me relever, ou quelque chose comme ça je le savais. Ainsi, elle pouvait s’occuper du cas de Nova et Shalar. Je ne doutais pas que Nova faisait confiance à son dragon entièrement, qu’il savait qu’il pouvait retomber dessus s’il avait un problème. Je ne doutais pas… mais avait-il eu à le faire pour vrai ? J’étais très réaliste… et Tharja était encore pire que moi sur ce point. Elle irait à la limite de ce que je pouvais accepter en faisant qu’à sa tête tout en respectant un minimum ce que je voulais.

Elle passait à côté d’eux rapidement, envoyant un coup d’aile pour le vent. Elle tournait autour d’eux.. Son but était vraiment de faire tomber Nova et de voir ce qu’ils pouvaient faire. Et bien sûr… Tharja n’allait pas arrêter après fait tomber Nova hein. C’était dangereux mais cela pouvait aider à renforcer le lien. Et pour plusieurs autres choses, comme faire plaisir à Tharja. Si jamais ils n'y arrivaient pas, Tharja allait aller le secourir. Il ne fallait pas s’inquiéter pour ça, même si Tharja disait qu'elle n'aimait pas, elle allait le faire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova
Seccyeth
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 06/07/2016

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Race: Triton
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Donne-moi tort // Nova   Mar 11 Oct - 11:35

Ses mains se resserrèrent sur les lanières de cuir qui ornaient la selle de Shalar. Que faisaient-ils? Son maître et son dragon avaient visiblement un truc derrière la tête. La voix caverneuse du reptile bleu résonna dans son esprit. Il les voyait, un peu plus loin. Ils devaient comploter un coup fourré, c’était sûr et certain! Nova était tendu comme un arc et attendait que son maître s’active, puisque c’était probablement qu’il allait tenter quelque chose contre lui. C’est alors qu’il entendit Shalar lui révéler que Tharja venait d’effectuer une manœuvre rapide dans le but de projeter son maître en bas de sa selle et que ce dernier usait de son don personnel pour planer doucement dans l’air ambiant. Ni une, ni deux, la dragonne fondit vers eux et envoya une puissante rafale en direction de l’écuyer. Les jointures blanchies du triton témoignaient de la force qu’il mettait pour rester en place et, ainsi, éviter d’être propulsé comme une vulgaire poupée de chiffon. La dragonne usa de la même stratégie une fois, deux fois et même trois fois! Si Nova résistait malgré tout à l’assaut, il sentait ses bras se fatiguer et, la dernière fois, il avait bien failli échapper sa poigne! Ça ne pouvait plus durer.

- Maître!! Mais que foutez-vous?!! Cria-t-il, oubliant momentanément ses bonnes manières. Rappelez Tharja!!

Aucune réponse, évidemment. Shalar fit une vrille sur lui-même pour éviter un nouvel assaut de la part de la dragonne et jura mentalement en voyant qu’elle semblait prendre un plaisir fou à exécuter son petit manège. Était-elle devenue complètement folle?! Bien que la femelle reptile n’était en rien réputée pour faire dans la dentelle, le jeune Seccyeth et sa monture n’avaient jamais eu de réels démêlés avec elle. Alors pourquoi diable s’acharnait-elle sur eux, tout à coup?! Une nouvelle vrille effectuée par Shalar permit à nouveau d’éviter une rafale de vent projetée directement sur l’écuyer. Le dragon d’eau s’activait et ronchonnait en voyant l’ardeur avec laquelle Tharja s’acharnait sur le jeune triton. Elle n’en n’avait rien à faire du dragon bleu, le jeune homme était sa cible évidente. Un brusque virage sur la droite fut exécuté par le reptile mâle et, à sentir la façon dont le vent fouettait son visage, Nova comprit qu’ils gagnaient de la vitesse. Shalar voulait se soustraire aux attaques incessantes de la dragonne de terre, mais cette dernière le talonnait avec une joie presque non dissimulée.


** Tiens bon, petit homme! Je vais l’affronter de front! Cette dragonne va voir de quel bois je me chauffe! **

Le colossal lézard bleu était un peu trop fougueux et fonceur. Ces traits de caractère venaient de pair avec sa jeunesse et son inexpérience. Nova doutait que ce soit une bonne idée et somma son destrier, par télépathie, de ne pas charger Tharja de front. Bien que la taille de Shalar fut impressionnante pour un dragon bleu, la femelle le surclassait en gabarit puisqu’elle était gouvernée par l’élément terrestre. Évidemment, le reptile ne fit qu’à sa tête et fondit sur son adversaire comme un faucon sur sa proie. Une fois à sa hauteur, il plaqua cette dernière de plein fouet et l’agrippa de ses pattes griffues dans le but évident de la déstabiliser. Les écailles brillantes comme une rivière rencontrèrent celles de bronze de Tharja. Dans un mouvement vif, cette dernière porta l’une de ses impressionnantes pattes dans le dos de Shalar et se saisit de Nova qui cria de stupeur. Ce fut aisé, par la suite, de retirer le petit homme de son siège de cuir pour ensuite le lancer plus loin, hors de portée du lézard d’eau.

- SHALAR!!! Cria-t-il en étendant son écholocalisation en fou autour de lui.

Il tombait à une vitesse vertigineuse et il sentait que son compagnon à écailles s’éloignait beaucoup trop de lui. Son cœur se débattait et un sentiment de panique le prit d’assaut. Il se sentait seul, si seul! Que pouvait faire un simple triton contre le vide absolu?

** NOVA!! Elle me retient! Merde!! **

Et bordel!! Sans son dragon, Nova n’était rien d’autre qu’un pauvre adolescent en chute libre! C’était quoi cet entraînement de merde?! Ils voulaient sa mort, c’est ça?! Ce fut plus fort que lui, il devait affronter son maître.

** [Syrian] Maître?!! Que faites-vous, merde?! Êtes-vous complètement tombé sur la tête?! Relâchez Shalar!! **

Il devait respirer par le nez, réfléchir! Et vite! Ce n’était pas en paniquant qu’il pourrait arriver à quoi que ce soit. Une idée traversa rapidement son esprit. Ça pourrait lui sauver la mise!!

** Shalar! Souffle sur ses ailes! Elles se cristalliseront sous ton jet de glace et elle n’aura pas le choix de te lâcher! Dès que ce sera fait, rattrape-moi et seulement ensuite, nous la libérerons! **

Le dragon ne se fit pas prier. Il attrapa la patte de son adversaire et la tira farouchement vers lui pour avoir une meilleure vue sur son dos. Il étira son long cou reptilien puis propulsa son souffle de givre sur les ailes de Tharja afin de les glacer complètement. La dragonne cria de frustration et relâcha rapidement sa poigne avant de tomber dans le vide à l’instar du triton. Sans plus attendre, Shalar replia ses ailes et fondit en direction de son dragonnier. Nova fut rapidement de retour sur sa selle et put pousser un soupir de soulagement. Il ordonna ensuite à son reptile de rattraper Tharja qui chutait toujours. Ce dernier s’exécuta sans l’ombre d’une hésitation et rattrapa la dragonne furieuse. Il usa de son souffle bouillonnant cette fois et expira doucement sur les ailes de cette dernière pour faire fondre la glace qui y trônait toujours. Le givre se rompit, libérant la dragonne de terre qui, selon Shalar, pestait ouvertement contre lui.

- Ça va aller? Demanda Nova envers la monture de son maître, sachant pertinemment qu’il n’aurait aucune réponse. Nous n’avions pas le choix! Mais c’était quoi cette idée de vouloir vous débarrasser de moi de la sorte?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrian
Sous-Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 13/06/2016

MessageSujet: Re: Donne-moi tort // Nova   Dim 23 Oct - 22:35

Je dois quand même dire que j’étais très difficile avec Nova. J’avais quand même demandé à Tharja de le faire tomber de son dragon… Peut-être que j’avais été un peu trop difficile sur le coup et que je venais peut-être de le tuer. Au pire, s’il mourait, c’était bien parce qu’Il ne valait pas la peine. S’il restait en vie, j’étais bien heureux et je pouvais dire qu’il valait la peine. Je ne voulais pas faire bien plus, je voulais juste voir s’il était capable de faire cela. Je savais très bien que ce n’était pas la meilleure chose à faire, je savais que Nova pouvait mourir. Je savais aussi très bien que Tharja allait réussir son coup, qu’elle allait le faire tomber sans problème. Et maintenant j’espérais que Shalar allait trouver une façon d’aller retrouver Nova.

Je me posai au sl et je resautai, d’où j’étais je voyais juste les deux dragons, je ne savais pas où on en était dans l’entraînement. Mais je l’entendis crier le nom de son dragon, ce qui me laissait croire que Tharja avait réussi. Je le savais, elle était le meilleur allié que j’avais. Sincèrement, j’étais vraiment heureux.. même si j’espérais que Nova ne meurt pas au final. Le message télépathique que je venais de recevoir me montrait clairement l’état d’esprit dans lequel mon pauvre écuyer se trouvait. Relâchez Shalar ? Mais je ne sais pas.. je ne suis pas du tout sur Tharja, je ne sais techniquement pas ce qu’elle fait. C’était bien ce que je voulais faire…

J’étais trop loin pour voir et dans un espèce de combat, Tharja ne me parlait pas. Mais je reconnus son rugissement tout de suite et je fronçai les sourcils. Tharja s’était fait surprendre un peu, mais elle ne s’était pas tellement défendue. Elle n’avait pas cherché à éviter les coups et encore moins à ce que le pauvre Nova tombe pour vrai. Mais… je crus comprendre que Tharja s’était faite avoir… et que j’allais en entendre parler pendant encore deux ans. Enfin ! Je me dirigeai vers le trio, voyant très bien ce qu’il se passait. Tharja s’était faite gelé les ailes par Shalar. Bonne technique, ils étaient en vie !

Comme je connaissais Tharja, elle faisait la gueule… et Nova essayait de comprendre ce qu’elle avait fait. Il n’avait pas compris que ca venait de moi ? Je me posai à côté d’eux, les regardant chacun. « Ne cries pas après Tharja, elle n’a rien fait, sauf écouter contrairement à d’habitude. » Je l’entendis pester dans ma tête mais je n’y portais pas attention et je continuai ce que je disais. Je sentais qu’elle allait me bouder encore un moment et que pour cette honte qu’elle a vécue… Car oui, elle a vécu cette honte parce qu’elle voulait que mon entraînement fonctionne. « Ne sois pas en colère contre Tharja, je lui ai demandé de faire ça. De te faire tomber, de retenir Shalar… de s’arranger pour que tu ne meures pas. » Je me fis insulter par Tharja mentalement, mais à nouveau je ne répondis pas. Nova pouvait m’en vouloir, me dire que j’étais malade… me dire un peu n’importe quoi, ça ne me changeait rien. Son respect, je l’avais entendu partir et ce n’était pas là dessus que j’allais dire qu’il y avait un problème.

« Si Tharja avait été sérieuse dans le fait de vouloir te tuer, tu seras sûrement mort… Shalar lui a foncé dedans… c’était pas bien intelligent et tu aurais pu mourir à cause de ça. » De critiques… encore. Mais ce n’était rien d’insultant, je ne faisais que les nommer. Mais bien sûr, il fallait aussi que je pense qu’il s’en était quand même sorti. Je soupirai et je regardai Nova, et Shalar en même temps. « Même si Tharja pouvait être un peu plus sérieuse, elle ne se laissait pas entièrement faire. Elle a aussi été insouciante... » Est-ce que Nova allait entendre un compliment de la part de son maître cette fois-ci ? Déjà, dire que ce n’était pas seulement parce que Tharja s’était laissée faire.. En effet, elle aurait pu être plus sérieuse, mais elle a quand même sous-estimé Shalar et Nova, donc elle s’est mangée un coup qu’elle n’aimait pas. En même temps.. qui aimait se sentir en chute libre ? Personne. Encore moins un dragon de terre.

« Bien joué. Je t’ai mis dans une situation qui aurait pu te tuer. Tu as paniqué au début, à chercher de l’aide inutilement… mais tu t’es repris et vous avez bien fait. » Et voici un compliment ! Je le pensais vraiment, car je ne vais jamais dire quelque chose que je ne crois pas. « Tu as réussi l’épreuve et mieux que je le croyais. » Tharja ne semblait pas du tout contente et d’un coup, elle s’envola. En m’ignorant. J’allais être boudé pendant un temps, c’était certain…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova
Seccyeth
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 06/07/2016

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Race: Triton
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Donne-moi tort // Nova   Jeu 27 Oct - 11:30

Une expression à la fois courroucée et perplexe trônait sur ses traits. Pourquoi avoir fait tout ce manège? Juste pour lui enseigner quoi? Après tout, il osait espérer que son maître – aussi crétin pouvait-il être à temps perdu – n’avait pas réellement tenté de le tuer. La dragonne semblait furieuse et se dirigea vers le sol. Sans plus attendre, le Seccyeth incita Shalar à la rejoindre et ce dernier ne se fit pas prier pour se poser au sol. Posant son pied sur une sangle, le triton se donna un élan et sauta en bas de son dragon. Étendant son écholocalisation, il repéra son maître qui descendait tranquillement en sa direction grâce à son don. Ses poings se resserrèrent automatiquement. Il se faisait violence pour ne pas lui crier sa façon de penser!

Ainsi, ce n’était pas la faute de la dragonne, tout ça? Il lui avait donné l’ordre de le désarçonner et d’empêcher Shalar de venir le chercher… Mais il était complètement fou!! Nova se mordit l’intérieur de la bouche au point où un goût ferreux se mit à envahir ses papilles gustatives. Génial, il venait de se couper lui-même! Il était à deux doigts d’invectiver son maître alors que ce dernier continuait de lui expliquer ce qui s’était passé, prenant le blâme pour Tharja. Ainsi, il avait été « généreux » en lui demandant « gentiment » de ne pas le tuer? Oh, voilà qui lui allait droit au cœur! Qu’avait-il fait pour se coltiner un maître aussi… enfoiré! Nova continuait de garder le silence, prenant de grandes inspirations pour éviter que ses émotions ne prennent le dessus, encore une fois. C’est lorsqu’il mentionna la tactique foireuse de Shalar (il devait admettre que ce n’était pas terrible… lui-même lui avait dit de ne pas faire le crétin en affrontant la dragonne de front), le triton sentit toute volonté de se retenir s’envoler d’un coup.

- Évidemment, que c’était stupide hein? Aussi idiot que de demander à son dragon de s’en prendre à son propre écuyer. Ah mais, que dis-je, ça ne compte pas quand ça vient de vous, pas vrai? La stupidité ne touche jamais le sous-chef de l’ordre. Oh attendez… je crois que je me trompe…

Le soupir que poussa Syrian fut pris en compte par l’écuyer comme étant de l’exaspération. Après tout, ne venait-il pas de faire preuve d’un manque flagrant de respect? Mais le Seccyeth ne sembla pas relever. En fait, il marqua même l’insouciance de la dragonne de terre et Nova haussa les sourcils de surprise. Attendez… est-ce que son maître tentait de lui faire passer un message? Était-ce… un compliment dissimulé derrière les reproches plus évidents? Le triton était bouche bée. Jamais il ne recevait ne serait-ce que l’ombre d’un compliment venant de son supérieur immédiat. La suite des propos lui scia les deux bras! De la… reconnaissance? Il était si surprit qu’il oublia toutes les phrases bourrées d’arrogance qu’il réservait à l’homme. Ils… ils avaient bien faits?


** Voilà un drôle de retournement de situation, petit homme, fit la voix amusée de Shalar dans son esprit. **

** La ferme, Shalar. Il a raison sur un point, tu as été idiot. Je t’ai demandé de ne pas l’affronter de front et tu as fait à ta tête. Ne me refait plus ce coup-là. **

Le rire hilare de sa monture parvint jusqu’à son esprit. L’écuyer espérait que sa remontrance ferait son chemin jusqu’à son immense crâne pour essayer d’atteindre le petit pois qui lui servait de cerveau. Bon bah avec le retournement de situation actuel, il devait revoir son attitude… Syrian avait été con, il devait l’admettre, mais il fallait en revenir aussi. Nova poussa donc un soupir, puis se dirigea vers son maître.

- Vous avez ce talent pour trouver des entraînements insolites qui me font sortir de mes gonds, dit-il plus calmement cette fois. Au moins, on ne peut pas vous reprocher de ne pas être créatif. Je dois vraiment m’attendre à tout en votre compagnie, pas vrai? Son écholocalisation lui fit comprendre que Tharja voltigeait maintenant au-dessus d’eux. D’un mouvement de tête, il la désigna. Elle va vous en vouloir longtemps? Je n’ose pas imaginer ce que c’est que d’avoir la puissante Tharja à dos.

Lentement, l’adolescent et l’homme marchèrent côte à côte, en direction du palais. Il devait néanmoins rester aux aguets. Rien ne lui disait que l’entraînement était terminé! Derrière eux, Shalar marchait tranquillement, ses lourds pas résonnant sur les arbres environnants. Lui, il avait beau être fougueux, inexpérimenté et parfois énervant, tout l’amusait. Le dragon bleu n’avait aucune rancœur envers sa comparse couleur terre ni envers le maître de celle-ci.

- En tout cas, je dois admettre que j’apprends à me sortir de toutes les situations possibles en votre présence, maître, continua l’adolescent. J’imagine que vous avez d’autres tours dans votre sac, pas vrai?

Il écouta les paroles de son supérieur immédiat et son estomac se mit soudainement à gronder. Il était vrai qu’il n’avait rien avalé ce matin, trop pressé par son retard pour prendre la peine de déjeuner. Il était à parier qu’il en était de même pour Shalar qui n’avait pas été nourri non plus. Toutefois, le dragon semblait bien se porter malgré tout. Se raclant la gorge, Nova tenta de couvrir le bruit de son estomac, ne désirant pas faire comprendre à son maître qu’il était affamé. Après tout, c’était sa faute! Il n’avait qu’à ne pas être en retard!

- Alors, la suite, c’est quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrian
Sous-Chef de l'Ordre
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 13/06/2016

MessageSujet: Re: Donne-moi tort // Nova   Dim 27 Nov - 21:57

Ouais. La protection des écuyers ne serait peut-être pas d’accord avec mes techniques. Mes techniques ne sont peut-être pas les plus sécuritaires, mais ça montrait que ça marchait. Je suis certain qu’il repensera à ce jour plus tard. Simplement parce que c’était gros comme événement. Au fond, je ne voulais pas qu’il meure mais c’était ce qu’il devait penser pour l’utilité de la chose. Sinon, à quoi bon mettre la vie de son écuyer en danger ? Il était satisfaisant, j’affectionnais Nova. Enfin bref. Je n’étais pas surpris de son irrespect. Je le méritais limite et seul un soupir sortit avant que je lui fasse réaliser ce que je voulais vraiment dire. Shalar avait été con, on ne se le cache pas. Et Tharja n’avait pas été excellente. Elle le savait elle-même et elle boudait maintenant. Pratique. C’est juste un gros enfant qui n’était jamais satisfait de rien…. Et voilà pourquoi elle s’entendait si bien avec moi.

Enfin, j’avais dit ce que j’avais dit et je ne revenais pas sur ce que je disais. Clairement, il avait bien fait sur le coup malgré le fait que ce n’était pas la perfection. Et sur le coup, Tharja non plus n'avait pas été parfaite. Nova ne disait plus rien, il ne m’insultait plus. Peut-être qu’il avait compris le compliment. Et après… je lui avais dit clairement donc il l’avait compris. Comme si c’était quelque chose qu’il attendait réellement depuis un moment. Puis voilà qu’il comprenait. Je l’écoutai, simplement. Bien sûr… ce sont les entraînements les plus utiles. Et bien sûr qu’il était créatif… « Évidemment, sinon, répéter ce qui est fait par tout le monde ne sert à rien. » Et voilà qu’il comprit que Tharja me boudait.

« Sincèrement, c’est rien. Elle ne me fera jamais mal ou rien. C’est juste un gros enfant qui ne supporte pas de perdre… » On marchait vers le palais. N’ayant plus Tharja, c’était plus complexe de faire un entraînement. « En fait, Tharja est juste une mauvaise perdante. » Et là, elle se casse pour vrai car elle l’avait entendu… bon bien, gamine va. Nova comprenait tout juste pourquoi je faisais tout ça. Ce n’était pas pour être méchant, juste être capable d’aller chercher le meilleur de cet aveugle. « C’est le but. Je ne te fais pas tomber de ton dragon juste pour le plaisir. » À comprendre qu’il avait une légère partie que oui, c’était pour cela. Mais ça, Nova pouvait bien le comprendre seul. « J’ai d’autres idées, oui. Mais… tu vois dans le fond que je fais ça pour que tu arrives à te sortir de n’importe quoi. Un entraînement trop… normal ferait en sorte que tu ne saches pas te défendre. Normal et tu deviens banal. Je ne veux pas être associé à une personne banale non plus. »

Je veux absolument ça. Je suis exigent et je serai bien déçu qu'on m'associe ;a un échec. Alor,s comme ça, j'étais bien content. Nova était un bon écuyer et je l'appréciais, malgré les apparences parfois un peu douteuse. Je pouvais même lui donner des congés parfois.

« La suite ? Il n'y en a pas. Je te laisse libre. Tu as bien fait. Il en aura d'autres des entraînements, comme ceux-ci. Donc ne prends pas la réussite pour acquis. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova
Seccyeth
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 06/07/2016

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Race: Triton
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Donne-moi tort // Nova   Jeu 1 Déc - 9:52

Les mains dans les poches, l’aveugle suivait son maître en usant de son don d’écholocalisation pour éviter de buter sur quelconque obstacle qui pouvait se trouver sur sa route. Les propos qu’avait articulés ce dernier soutirèrent un léger sourire en coin à l’aveugle. « Normal et tu deviens banal. Je ne veux pas être associé à une personne banale non plus. » Cette phrase toute simple était tellement révélatrice de ce qu’était réellement Syrian : un type aux airs arrogants ne cherchant rien de moins que l’excellence. Et si excellence il n’y avait pas, alors il lèverait le nez et se détacherait complètement de son apprenti. C’était un peu ce qu’il avait fait au début de leur association, mais visiblement, le sous-chef commençait à le voir d’un autre œil. C’était rassurant en un sens, puisque Nova donnait régulièrement les bouchées doubles pour atteindre un niveau supérieur à ses comparses de cohorte. Il était peut-être aveugle, mais il n’était surement pas inutile! Au fond, cette envie de se dépasser, il la devait à Syrian qui l’avait toujours traité au même niveau que les autres, faisant fi de son handicap. Il était pris de cécité? Alors c’était à lui de démontrer qu’il ne valait pas moins que n’importe quel autre seccyeth… Chose à laquelle il travaillait sans relâche jour après jour au détriment de sa propre vie sociale. Au fond, cette simple phrase prononcée à son égard ne voulait-elle pas dire que son maître le considérait hors de l’ordinaire? Ainsi, il y avait un autre compliment bien dissimulé… Il fallait creuser un peu, mais il était bien là.

- Vous savez, je fais tout pour éviter d’être banal justement… S’il y a un truc que vous m’avez appris, c’est que la banalité ne mène nulle part… sauf à une vie stable, mais fort ennuyante. De ce que je comprends, pour que l’existence vaille la peine d’être vécue, il faut mettre à profit notre plein potentiel pour se démarquer des autres et, ainsi, faire en sorte que les générations futures se souviennent de nous, même longtemps après notre mort. Pas vrai?

Briller parmi une foule, voilà une idée qui était fort plaisante pour un gamin comme lui qui vivait ses émotions à pleine intensité. Il eut un air songeur pendant un bref instant… Puis hocha de la tête alors que Syrian lui donnait clairement son congé pour la journée. Ça tombait bien, il crevait vraiment de faim. Néanmoins, il ne put s’empêcher de glousser légèrement lorsque le grand seccyeth lui somma de ne pas prendre sa victoire du jour pour acquise. Ça voulait clairement dire qu’il lui réservait autre chose… de pire probablement. Devait-il être heureux de cette nouvelle ou maudire tous les dieux dès maintenant? Après tout, ça impliquait qu’il allait devoir à nouveau repousser ses limites, mais qu’il allait probablement détester cette « surprise » que lui réservait Syrian.

- Alors, si vous me permettez, je vais aller nourrir Shalar puis casser la croûte à mon tour. Parce que ouais, non seulement avaient-ils réussi cet entraînement de façon assez surprenante, mais ils l’avaient fait le ventre vide. Bah quoi? Je me suis levé en retard ce matin, avoua-t-il enfin. Alors il était hors de question que je subisse vos foudres de si bon matin… Mieux valait sauter le repas du matin que de vous rendre de mauvaise humeur, pas vrai?

Le jeune homme de 15 ans était toujours direct et franc avec son maître. Si parfois cela lui avait valu des ennuis, il fallait croire que le sous-chef appréciait, d’une certaine façon, sa transparence. Le triton fit une grimace amusée, puis s’éloigna de l’homme roux en gloussant légèrement.

** [Shalar] Cap sur l’antre des dragons, sac à écailles! Tu as bien mérité ton repas! **

** [Nova] Il était temps, petit homme! Je commençais sérieusement à te considérer comme un casse-croûte potentiel! **

Que de menaces en l’air! Shalar était doué pour ce genre de choses… Nova en avait franchement l’habitude! Mais pour une fois, il ne releva pas, trop de bonne humeur grâce à cette journée qui avouons-le aurait pu être catastrophique s’entamait somme toute plutôt bien!


[FIN DU RP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Donne-moi tort // Nova   

Revenir en haut Aller en bas
 
Donne-moi tort // Nova
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chaos Nova, Double bash...
» L'injustice me donne envie de frapper. (Lily-Ana)
» l'âne qui donne l'heure
» L'Amour donne des ailes, mais aucune leçon de vol! [PV Saï]
» Donne caniche 3 mois et demi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: