Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Köderwhansinn - L'écureuil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Köderwhansinn - L'écureuil   Lun 12 Sep - 19:50



Ködy



Nom : Hveðrungr
Prénom : Köderwahnsinn
Sexe : Mâle
Age : 28 ans
Rôle: Guerrier mage
Orientation sexuelle: Bisexuel






RP1 :
RP2 :
RP3 :




Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed ultricies non justo nec sollicitudin. Duis tortor velit, sollicitudin in felis ac, consequat efficitur purus. Duis pellentesque est id blandit euismod. Quisque eu augue in neque iaculis finibus. Etiam bibendum fringilla nibh. Nullam varius iaculis pulvinar. Fusce ipsum metus, tincidunt et condimentum in, dignissim vitae orci. Maecenas a augue et ligula ornare dictum. Aliquam nulla lorem, bibendum eu elit non, efficitur fringilla tortor. Phasellus ut cursus mauris. Phasellus ultrices luctus nisi eu ultrices. Quisque ac lorem ut enim ultricies facilisis at a lectus. Nullam vehicula vestibulum erat, vitae ultricies urna pellentesque ac. Fusce in neque eget elit pulvinar iaculis nec ac ex. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Pellentesque convallis ligula et ultricies feugiat.





Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed ultricies non justo nec sollicitudin. Duis tortor velit, sollicitudin in felis ac, consequat efficitur purus. Duis pellentesque est id blandit euismod. Quisque eu augue in neque iaculis finibus. Etiam bibendum fringilla nibh. Nullam varius iaculis pulvinar. Fusce ipsum metus, tincidunt et condimentum in, dignissim vitae orci. Maecenas a augue et ligula ornare dictum. Aliquam nulla lorem, bibendum eu elit non, efficitur fringilla tortor. Phasellus ut cursus mauris. Phasellus ultrices luctus nisi eu ultrices. Quisque ac lorem ut enim ultricies facilisis at a lectus. Nullam vehicula vestibulum erat, vitae ultricies urna pellentesque ac. Fusce in neque eget elit pulvinar iaculis nec ac ex. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Pellentesque convallis ligula et ultricies feugiat.





Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed ultricies non justo nec sollicitudin. Duis tortor velit, sollicitudin in felis ac, consequat efficitur purus. Duis pellentesque est id blandit euismod. Quisque eu augue in neque iaculis finibus. Etiam bibendum fringilla nibh. Nullam varius iaculis pulvinar. Fusce ipsum metus, tincidunt et condimentum in, dignissim vitae orci. Maecenas a augue et ligula ornare dictum. Aliquam nulla lorem, bibendum eu elit non, efficitur fringilla tortor. Phasellus ut cursus mauris. Phasellus ultrices luctus nisi eu ultrices. Quisque ac lorem ut enim ultricies facilisis at a lectus. Nullam vehicula vestibulum erat, vitae ultricies urna pellentesque ac. Fusce in neque eget elit pulvinar iaculis nec ac ex. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Pellentesque convallis ligula et ultricies feugiat.





Un feu de bois, de la fumée qui pique un peu les yeux. Pénombre d’une chambre. Un lit avec des fourrures, une femme y est couchée. Deux enfants, un roux et un blond, curieux s’approchent. Sourire incertain, doigts encore inhabiles sur les couvertures. Peut-être trois et cinq ans. Dans les bras de la femme, vagit un nourrisson. Duvet roux, bébé potelé… une sœur. De la fierté qui se reflète dans trois regards masculins. Deux enfants, un adulte. De l’amour dans ceux féminins.

*******

Deux enfants courent sur une falaise, le vent siffle et les vagues d’une mer glacée percutent avec force la roche sous leurs pieds. Deux rires s’élèvent vers les cieux. Vêtus de laines humides, les pieds chaussés dans des bottes de peaux, ils combattent avec des épées de bois. L’un est roux comme les flammes, costaud et visiblement plus âgé. Peut-être avait-il sept ou huit ans. L’autre blond comme les blés, âgé de six ans tout au plus. Deux frères, aux longs cheveux emmêlés par les bourrasques de vent. Heureux.

*******

De la neige, du froid qui s’infiltre partout, qui chatouille. Des joues rougies, des sourires. Trois enfants qui se dépêchent de rentrer. Une odeur de ragoût. Un rire profond, rassurant, masculin. Des babillages de petite fille, quatre ans peut-être ? Une toux raque, une voix maternelle inquiète. Un sourire d’enfant.

*******

Un goût de cendre. Des flammes qui s’élèvent. Les pleurs d’une mère. Les regrets d’un père. Une enfant aux cheveux comme les flammes qui ne comprend pas. La douleur d’un frère. Le trou dans le cœur. Des cheveux blonds qui s’emmêlent dans le vent… seul. Des cheveux roux, qui disparaissent dans les flammes d’un bucher funéraire. Puis un écureuil, dans les mains d’une enfant éplorée.

*******

Des années qui passent. Des rires à nouveau. Un enfant devenu adolescent. Des cheveux blonds tressés. Des bras forts. Un marteau. Des yeux pleins de convoitise, d’environ 15 ans. Un garçon brun plus loin. Des traits doux, un sourire enjôleur. Premiers émois. Le rire d’une fillette rousse, moqueuse. Une langue qui se tire, joueur. Une faim nouvelle, les noix cachées dans les poches ne suffisent plus.

********

Du sang qui gicle. De la sueur. Des grognements. De l’électricité. Rage, colère, euphorie… moquerie. Premier raid. Douleur, rire, cris de guerre. Faire ses preuves. Devenir un homme. Premier butin qui tinte dans une besace. Envie de l’enterrer derrière chez lui. Un jeune homme qui rentre à la maison. Soulagement, une adolescente qui rit. Des félicitations, une fête. Regard envoutant, une fille aux grands yeux brillants. Des lèvres qui se cherchent, un souffle qui se perd. Deux corps qui entrent en collision. Une danse vieille comme l’humanité. Être un homme de dix-sept ans.

********

Grandir, vieillir. Des fleurs, de la musique. Une adolescente, plus si jeune que ça. Déjà seize ans ? Un sourire éclatant, un amour. Une sœur qui quitte la famille, pour en fonder une nouvelle. Un regard paternel doux, une larme maternelle émue, une accolade fraternelle longue et complice. Un homme amoureux, une poignée de main, menace voilée. Un mariage réussi.

*******

Le bruit d’un bébé roux. Les soupire d’une mère, les rires d’une grand-mère. Les fleurs, la musique. Une femme blonde, belle comme une aurore. Un cœur qui rate un battement. Le souvenir doux d’un enfant roux. Mélancolie heureuse d’un homme de vingt ans. Des vœux échangés. Un feu de joie. Promesse d’une belle vie. Un autre mariage réussi.

******

Les cris déchirants la nuit. La peur. Une main rassurante sur l’épaule. Masculine, vieilli. Un père. Des encouragements diffus par une porte close. Encore des cris. Un hurlement… la vie. Une porte qui s’ouvre, l’odeur âcre du sang. Une femme épuisée, souriante. De la sueur. Un vagissement. Le monde qui arrête de tourner. Le centre de l’univers qui se réajuste. Une merveille à la voix déjà puissante. Un fils. De l’amour inconditionnel dans les yeux d’un homme blond. Un sourire tendre sur le visage d’une grand-mère. Un grand-père fier. Une épouse rayonnante. Bonheur.

*******

Un enfant blond. Grouillant, curieux. Copie d’un lointain souvenir. Bambin énergique, père comblé. Déjà un an ? Le monde découvert sur une paire d’épaules larges. L’espoir d’en avoir un autre. De longs cheveux tirés, gazouillement d’enfant. Un mot. Papa. Un cœur qui explose de chaleur humaine. De la fierté. Une femme rousse de dix-huit ans, enceinte, qui rit. Moqueuse. Un homme de vingt-et-un ans qui tire la langue. Joueur.

*******

Chaleur. Sueur. Gémissement. Douleur. Yeux vitreux et flous. Fièvre. La panique qui s’installe. Le guérisseur qui essaie. Encore et encore. Une femme blonde qui dort à jamais, un secret enfoui dans son ventre pour l’éternité. Un petit qui s’essouffle, qui faiblit. Des larmes. Des prières. Des suppliques. Un guérisseur épuisé. Un père éploré. Deux petits yeux clos. Une main immobile qui refroidit doucement. Un cœur qui se brise.

*******

Un goût de cendre. Des flammes qui s’élèvent. Sentiment horrible. Souvenir douloureux. Des larmes, des pleurs. Deux cœurs silencieux, immobiles. La fumée qui s’élève vers les cieux qui les emportent loin. Trop loin.

*******

Un groupe de guerrier. Des montagnes. Un cœur en deuil qui part vers le sud. Une femme qui pleure un frère, la peur au ventre. Un départ. Il va revenir. Un jour. Peut-être. Pas pour l’instant. Il doit allez de l’avant. Un homme blond, qui avait toujours voulu être roux comme le pelage de son alter ego animal. Un chef grand comme un ours, promesse de Raid.

*******

Les années qui passent. Le cœur moins lourd. Les rires qui reviennent. Le souvenir d’un bébé blond heureux. Un écureuil curieux découvre un Nouveau Monde. Une nouvelle culture. Des regards en coin parfois, un guérisseur blond. Un sourire doux. Un esprit en paix. Et des grignotines dans les poches. Les noix, c’est bon pour le moral. Une énergie grouillante, bouillante. Des combats, du sang, des explosions. Des esclaves, des villages. Des raids. L’excitation, l’euphorie. La vie qui continue. Des rires qui s’élèvent vers les cieux. Vers les souvenirs. Un cœur affectueux, une amitié. Heureux.

Revenir en haut Aller en bas
 
Köderwhansinn - L'écureuil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Écureuil. || The Story of the Killer || [U.C]
» Le loup et l'écureuil △ pv seth
» L'écureuil par Hold'up - Pas d'allemand pour Milram, Pas de Russe pour Katusha
» La rançon.
» Nous avons l'habitude de tuer les plus faibles... Pouvons-nous tuer les plus fort? [Poil d'Écureuil et Honney pour l'évènement d'Halloween]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: Présentations-
Sauter vers: