Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 You can't remember me [Céleste]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matthelh
Duc / Duchesse
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 02/07/2016

MessageSujet: You can't remember me [Céleste]   Mer 14 Sep - 17:48

C'était aujourd'hui que le voyage se faisait. On avait préparé le jeune Matthelh pour qu'il sache ce qu'il devait dire et faire. C'était particuliers. Leurs plus grands alliés, le royaume d'Alombria, subissait une lourde et tragique perte. Ils devaient aller donner leurs sympathies et, surtout, s'assurer que leur alliance tenait toujours avec le royaume nordique - pour eux, les sudistes du désert, ils étaient des nordiques. C'est donc ainsi qu'on avait placé le jeune garçon sur son poney afin qu'il accompagne vaillamment ses parents qui allaient donner leurs hommages en personne. L'âge, pour les Ocassa, n'avait pas d'impact sur les activités physiques. Il apprenait déjà à monter, à se battre, à tirer à l'arc, à se servir d'une épée, les mathématiques et les sciences, la diplomatie et la politique. Ce voyage serait autant diplomatique que sympathique, car les parents de Matt appréciaient sincèrement la défunte reine et pleuraient réellement sa perte.

Il était dur de se cacher qu'au fond d'eux, ils espéraient que leur fils aîné se lie d'amitié avec la princesse. Cela ne se produirait pas tout de suite, mais peut-être avec le temps... ils avaient subtilement engagé le sujet avec la royauté, et ils avaient été clair. Leur fille ferait un mariage d'amour, ni plus, ni moins. Matt, quant à lui, était trop jeune pour penser à cela, mais on lui avait dit qu'il était de son devoir d'être aimable, et apprécié de la gamine. Il s'entendait généralement bien avec les enfants, il se ferait donc un plaisir de la divertir et de la faire rire alors que les parents allaient s'entretenir entre eux. Il était triste pour la perte de la petite Céleste. Le jeune rouquin ne s'imaginait pas sans ses parents. Il comprenait ce qu'était la mort, la vie dans le désert n'était pas facile.

C'est ainsi que la délégation noble se fraya un chemin jusqu'au château. Les funérailles auraient lieu dans deux jours, lorsqu'ils arrivèrent. On leur attribua gentiment des appartements et Matt fut impressionné par tout ce confort. Bien qu'il eut un manoir à Ocassa, la ville de son clan, il passait beaucoup de temps sur la route et très peu là-bas. De toute façon, ce château était de loin plus gros et impressionnant que leur modeste bâtisse. Ses parents étaient posés et amicaux, ils ne s'imposaient pas au-dessus des membres de la tribu, seulement au-dessus des autres tribus qui cherchaient à les détruire. Leurs guerriers étaient tous des monteurs de chevaux et très redoutés au combat, on les laissait tranquille.

Lorsqu'ils obtinrent finalement audience, le duc et la duchesse Ocassa se présentèrent devant le roi, et la princesse, pour l'occasion. Matt avait déjà vu Céleste, lorsqu'elle n'était qu'un poupon. Elle l'était toujours, mais bien plus grosse, et toute blonde, comme beaucoup d'enfant du désert, mais elle, elle ne semblait pas décolorée. Sa chevelure flamboyante irradiait dans cette pièce comme un petit soleil, mais il ne se rendait pas compte d'à quel point il ressortait du lot. Bien que son père soit roux aussi, c'était beaucoup plus délicat, et cuivré. Bref, il observa attentivement la petite fille devant lui. Elle lui rappelait sa petite soeur, Kitthara.

Il resta droit, sagement, observant les coutumes et s'inclinant comme ses parents. Lorsque les adultes déclarèrent devoir discuter entre eux, on escorta les enfants dans ce qui se devait d'être une salle de jeu. Curieux, il observa le comportement de la princesse héritière. Elle ne semblait pas aimé qu'on la sépare de son père. Il hocha la tête. « Je comprends, moi aussi je n'aime pas quand ils sont loin. » fit-il de sa petite voix de garçon, un peu fluette. Il jeta un regard vers le corridor. Il ne voulait pas qu'il leur arrive comme à la gentille dame. Il baissa la tête, mettant les mains dans ses poches et cognant du pied au sol comme s'il creusait. « Je ne suis venu qu'une seule fois ici, je ne connais personne... » Il leva le regard vers Céleste. « Il y avait toi, mais beaucoup plus petite. Tu ressembles à ma petite soeur. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céleste
Roi / Reine
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 28/05/2016

Feuille de personnage
Âge: 6 ans
Race: Humain (50%) Insecte (50%)
Âme soeur: Matthelh

MessageSujet: Re: You can't remember me [Céleste]   Dim 25 Sep - 15:37

La petite était mal à l’aise à marcher en direction de la salle d’audience, la main dans celle de son père. Cela ne faisait pas si longtemps que sa mère était disparue de ce monde et, déjà, il lui semblait que tous les sujets du royaume étaient passés à autre chose. C’était le protocole, le protocole et… le protocole. L’heure était aux nombreuses visites d’inconnus, venus pour payer leurs respects à la défunte reine. C’était bien gentil de leur part… mais peu semblaient sincères. C’est un peu pourquoi Céleste en était venu à la conclusion que sa mère, peu importe la grandeur de son rôle, n’était qu’une femme qui ayant connu une fin tragique. Faire partie de la royauté ne l’avait pas rendue spéciale, comme la princesse l’avait toujours cru… C’était une constatation difficile à avaler pour une gamine de trois ans. Elle se sentait trop jeune pour penser à de telles choses, qui étaient si complexes à ses yeux.

Encore une fois, la fillette aux yeux d’argent pris place sur les genoux du roi, refusant obstinément de s’assoir ailleurs. Elle le suivait partout, si elle le pouvait, voire qu’elle n’hésitait pas à faire une scène afin de ne pas être séparée de lui si les choses pouvaient se passer autrement. Elle était une enfant et elle avait besoin de son père, point à la ligne. On essayait souvent de la dissuader lorsqu’il n’y avait que la monarchie, sauf que ce matin… Il y avait des gens venus du Désert spécifiquement pour s’entretenir avec Sa Majesté Gareth. On avait donc décidé de laisser Céleste faire à sa tête, car elle se tenait bien droite et tranquille pendant que ses invités distingués se présentaient. La princesse attendit que son père la nomme à son tour avant d’incliner la tête, comme on le lui avait appris dès son plus jeune âge.

Les serviteurs étaient plutôt soulagés que la petite soit docile… du moins, jusqu’à ce que vienne le temps de parler de choses sérieuses. Il était évident que les enfants ne pouvaient demeurer dans la pièce, étant trop jeunes pour cette conversation d’adultes… sauf que la blondinette ne voulait rien entendre de quitter les genoux de son père. Ce dernier lui demandait gentiment de suivre les serviteurs et d’accompagner le jeune Ocassa, mais elle n’aimait pas cette idée. On dût l’arracher un peu sèchement des bras du roi et l’amener de force dans une salle adjacente.

Bougonneuse, elle se laissa tomber au sol et croisa les bras. Elle continua de faire la moue tandis que son compagnon du moment affirmait comprendre ce qu’elle ressentait. Il semblait bien calme pour quelqu’un qui n’aimait pas la situation. Ce simple fait rendit Céleste curieuse et elle tourna la tête vers lui. « Pourquoi ne pas te plaindre? » demanda-t-elle. C’était ce qu’elle faisait, après tout… quoique les résultats n’étaient pas toujours concluants.

- Moi, bébé? À ta petite sœur? Elle écarquilla les yeux et entrouvrit la bouche. Elle ne se souvenait pas de cette rencontre, naturellement. Elle s’appelle comment?

Elle changea de position pour s’agenouiller, les mains au sol devant ses genoux. Elle étudia le garçon, surtout les traits de son visage. Il avait un teint infiniment plus foncé que le sien, ce qui lui plaisait. Elle ne voyait pas souvent des gens avec une peau aussi bronzée. Elle était aussi impressionnée par la couleur de ses cheveux. Ça lui rappelait la couleur d’un rubis.

- Kitt… Kità… Mmm… Elle pinça les lèvres et grogna faiblement; elle n’était pas capable de répéter ce nom exotique. Elle s’essaya également avec Matthelh, mais n’eut guère plus de succès. Matt, je vais t’appeler Matt. décréta-t-elle. Elle était princesse, alors elle avait le droit, non? Elle était dans son château, en plus… Elle se releva et enleva la poussière de sa robe avec quelques coups de main... Main qu’elle tendit ensuite au garçon. Enchantée, Matt. Maintenant, tu connais moi. Elle fit une petite révérence, tenant sa robe par le bout des doigts. C’est loin, le Désert?

Elle n’y était jamais allée… et ne pouvait imaginer comment se traduisait les distances sur une carte. De toute façon, elle n’était pas encore une experte en lecture et n’y comprenait donc rien aux noms. Elle n’avait donc pas vraiment d’idée d’où se trouvait le Désert… Elle ne savait seulement que c’était beaucoup, beaucoup de sable et qu’il faisait chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthelh
Duc / Duchesse
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 02/07/2016

MessageSujet: Re: You can't remember me [Céleste]   Dim 25 Sep - 17:13

Matthelh fut soulagé que la fillette s'intéresse à lui. Il n'avait pas envie d'avoir à faire avec une gamine en crise, mais elle était terriblement attendrissante, même la mine boudeuse. Se plaindre? Il sourit et secoua la tête négativement. « Parce que ce n'est pas toujours efficace. » répondit-il dans un clin d'oeil. Ce qui était vrai. Sauf que là d'où il venait, il avait apprit très vite à prendre des responsabilités, à agir dignement et calmement. C'était aussi un peu dans son caractère. Il était de nature douce et patiente, alors les moments où il avait fait des crises n'avaient jamais été efficaces. Il faut dire que son père était aussi terriblement ferme avec lui. Non, ça n'avait jamais été vraiment efficace.

« Oui, ma petite soeur, Kitthara. » lui dit-il. Il sourit alors qu'elle tentait de reprendre le nom, il répéta, plus lentement : « Kit-tha-ra. » Il s'amusait de l'écouter, et ajouta, pour le plaisir : « Et moi, Matthelh. Tu.. Vous pouvez dire; Matthelh? » Ce qu'elle fit, ce qui l'amusa davantage. Il hocha la tête. « C'est très bien, Matt. » C'est ainsi qu'on l'appelait généralement. Il dû se mettre à genou pour embrasser sa petite main, comme le voulait la coutume. Sa petite révérence était des plus charmante, et il se leva pour en faire une à son tour. « Enchanté, Princesse Céleste. »

Le jeune noble s'essaya en suite en tailleur et réfléchit à la question. Oui c'était loin, très loin, d'autant plus qu'il n'habitait pas près des frontières, quoique pas si loin non plus. Ça dépend de la vitesse à laquelle on se déplaçait... Il fronça ses sourcils, cherchant à calculer combien de jour il avait mit à venir ici, puis il haussa les épaules. « C'est long, c'est plein de jours à chevaucher. » Il hocha la tête pour appuyer le sérieux de cette affirmation. « Chez moi c'est plus petit qu'ici. » même la pièce où ils étaient était plutôt impressionnante.

Il jeta un coup d'oeil vers la porte. Non pas qu'il n'appréciait pas la présence de la princesse, mais il était un peu nerveux, bien qu'il n'en montrait rien. Les servants qui surveillaient sembler apprécier qu'il fut une diversion efficace pour la princesse. Il devait donc s'en tenir à cela. « Que fais-tu comme jeu avec tes amies? » Il pencha un peu la tête sur le côté. « Tu dois bien avoir des amies, non? » Il haussa les épaules. « Je connais les jeux de ma petite soeur, mais nos... euh... coutumes sont différentes. » Il se voyait mal donner un bâton à la petite pour la regarder se battre avec. Ou l'amener à cheval. Ou simplement la sortir de cette pièce sécurisée. Il n'était pas dans le désert, mais dans la jungle civilisée. Cet endroit était milles fois plus dangereux que sa contrée brûlante et pleins de monstres empoisonnés... Ironique, non?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céleste
Roi / Reine
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 28/05/2016

Feuille de personnage
Âge: 6 ans
Race: Humain (50%) Insecte (50%)
Âme soeur: Matthelh

MessageSujet: Re: You can't remember me [Céleste]   Sam 15 Oct - 19:25

Les traits délicats de la petite princesse héritière furent légèrement déformés par ses sourcils froncés : pourquoi Matt s’asseyait-il de cette drôle de façon sur le sol? Lillian, de son deuxième prénom, avait rarement vu des gens s’accroupir de la sorte… surtout directement sur le sol! La fillette pencha la tête sur le côté, se demandant si elle devait dire quelque chose sur l’étrange position de son nouveau camarade ou si elle devait plutôt ne rien dire par politesse. Il était, après tout, l’invité de son père… ce qui en faisait son invité à elle, par le fait-même.

Céleste décida alors que la meilleure chose à faire était d’aller quérir un coussin sur le divan et de le ramener à son ami du désert. Elle le lui tendit, tout en jetant un regard circulaire à la pièce dans laquelle ils se trouvaient. « Mais salle pas grande… Maison de Matt très petite? » demanda-t-elle avec l’honnêteté typique des enfants. Elle ne pensa pas un instant que ce type de commentaire pouvait être mal vu, car ce n’était pas sympathique d’insinuer que les gens n’avaient pas grand-chose… D’un autre côté, la gamine ne pouvait faire autrement : elle n’avait jamais rien connu d’autre que le château d’Alombria. Par chance, le fils du duc n’en fit pas de cas.

« Hmm… Amies? » Elle porta un doigt à sa lèvre inférieure et leva les yeux au ciel. Elle devait réfléchir… C’était triste à dire, mais elle n’avait pas beaucoup de connaissances de son âge, alors elle ne pouvait dire avoir beaucoup de copines pour passer le temps. « Nounou compter? » s’enquéra-t-elle. Elle vit une vague de tristesse, très rapide, passer devant les yeux bruns pâles du garçon. Sans doute venait-il de comprendre que le monde de son hôtesse en était un bien solitaire… Cela ne dérangeait pas tant la principale intéressée, cependant, car il y avait toujours quelqu’un à proximité. C’était d’ailleurs le cas avec les serviteurs qui jetaient fréquemment un coup d’œil dans la pièce afin de s’assurer qu’elle allait bien.

« Quoi être coutumes du désert? Ici, nounou me laisser jouer au thé. » À cela, la princesse fit signe à une servante de rapprocher son ensemble de thé. Céleste, quant à elle, prit un autre coussin sur le divan afin d’être au même niveau que Matthelh… du moins, autant qu’elle le pouvait du haut de ses trois ans. Elle fit ensuite mine de lui servir un breuvage qui, de toute évidence, était imaginaire. « Garçons ne pas aimer thé… Papa jouer juste pour faire plaisir à moi. Sinon, aimer aller dehors… mais depuis… » Elle marqua une pause, le regard toujours rivé sur sa propre tasse. Si cela avait été un vrai ensemble de thé, il y aurait longtemps que la tasse aurait débordé. La petite secoua la tête pour reprendre contenance, puis déposa la théière. « Pas droit aller dehors depuis le méchant. Besoin gardes… Mais moi pas penser que papa vouloir avec visite… Matt et famille importants, pas risquer méchant dehors. »

Ce qui était bien dommage, dans la mesure que la journée était magnifique. Le soleil plombait et on pouvait entendre quelques oiseaux chanter non loin de la fenêtre. C’était une température parfaite pour profiter de l’extérieur. Malheureusement, une tentative d’assassinat venait ruiner jusqu’aux plus petits plaisirs de la vie quotidienne…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthelh
Duc / Duchesse
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 02/07/2016

MessageSujet: Re: You can't remember me [Céleste]   Ven 21 Oct - 17:44

Matthelh n'avait pu que s'amuser du commentaire de Céleste. « Non, je parles du château, pas de la pièce. » répondit-il en plaçant le coussin sous lui, comprenant ce qu'elle voulait. Il fut par contre attristé de constater que la jeune princesse n'avait pas d'amis. Peut-être était-ce du aux mesures de sécurité mises en place puisqu'elle avait été sujette à une tentative de meurtre? Les gardes à l'entrée en attestait. Il était jeune, mais pas stupide. À huit ans on comprend bien des choses, surtout quand on est l'aîné d'une famille de fiers guerriers.

Matth sourit. Il se voyait mal jouer à prendre le thé. Il avait déjà vu de petites filles, dans une visite parmi les civilisés, s'adonner à ce genre de choses, mais il trouvait cela un peu... banal et fort peu stimulant. « Peut-être que ton père aimerait mieux du vrai thé? » Lança-t-il tout simplement. C'était logique non? Était-ce offensant pour une partisane de ce jeu de se faire faire remarquer que le thé n'en était pas un vrai? Il jeta un regard vers la fenêtre pour masqué son malaise du à la question qui l'avait effleuré, manquant ainsi son expression. Elle ne s'emporta pas, car il amena le sujet sur ses dernières paroles.

« Dehors c'est dangereux pour les gens fragiles. » Il se tourna vers elle et pencha un peu la tête sur le côté. « Quand tu... vous serez grande, vous serez sûrement forte et vous pourrez vous défendre, mais en attendant, il faut vous protéger! » C'était difficile de penser au vouvoiement! Se levant, il parcourut la pièce du regard, saisit un chandelier et le plaça devant lui comme une épée. « Je jure que tant que je serai là, je protégerai la princesse! » Et il s'inclina en lui envoyant un clin d'oeil. Ensuite il se mit en garde. « C'est ce genre de jeu, que nous faisons, à la maison. Nous jouons à devenir plus fort. » Ils s'entraînaient, somme toute. Il avait la responsabilité d'être particulièrement redoutable, étant l'aîné.

Elle avait l'air si triste dans sa petite cage dorée. Il était triste pour elle et souhaitait lui montrer le soleil éclatant par autre chose que le cadre de la fenêtre. Mais il serait grondé sévèrement s'il osait. Peut-être même tué. Il jeta un regard vers la porte. Puis revint vers elle. Pouvaient-ils au moins aller dans un jardin intérieur? Un jardin privé? Bien surveillé, ce ne serait pas si mal, non? « Tu... Vous aimez les fleurs? Vous me faites pensé à un tournesol en manque de soleil. » Il la regarda doucement. Il le pensait. Et comme il était un gentil garçon, il voulait l'aider à sortir de sa petite cage, quand bien même ce n'en serait qu'une plus grande, ce serait moins triste.

Il héla la nounou. « Serait-ce possible de visiter un jardin intérieur? Je sais qu'il y en a, j'en ai vu. Les gardes sont là, tout ira bien tant qu'on reste proche et que les portes sont surveillées, non? » La question et les arguments semblèrent troublé la dame. Était-elle autorité à prendre cette décision? Il y avait quelques gardes devant la porte et il serait sûrement aisé d'en trouver d'autres. Et ils ne manquaient pas de magicien non plus, pour aider. « Vous en pensez quoi, princesse Céleste? » L'idée étant bien reçue, ils durent atteindre qu'on ait contacté d'autres gardes.

Finalement, un grand homme blond avec de drôles d'ailes arriva. Matth avait vu beaucoup de pheryxian dans le désert, mais celui-ci était différent, ses plumes semblaient... rudes. La couleur semblait capturé la lumière du soleil. On les informa que le magicien Lächeln allait les escorter, suivit des autres gardes. Il chuchota pour la princesse. « Tu le connais? » C'était facile d'oublier de vouvoyer, si ses parents le voyaient, il recevrait une de ces claques derrière la tête! Mais elle-même le tutoyait - ce qui était normale vu son âge - mais c'était ce qui rendait la tâche difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céleste
Roi / Reine
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 28/05/2016

Feuille de personnage
Âge: 6 ans
Race: Humain (50%) Insecte (50%)
Âme soeur: Matthelh

MessageSujet: Re: You can't remember me [Céleste]   Lun 24 Oct - 14:03

D’un mouvement gracieux, Céleste imita son compagnon qui penchait la tête sur le côté. Comment pouvait-il savoir qu’elle deviendrait forte? Elle ne détestait pas l’idée de savoir comment se défendre, par contre. Elle ne voulait plus jamais se retrouver dans une situation comme avec l’assassin de sa mère et sa tante, qui avait bien failli réussir le même exploit meurtrier avec elle.

- Matt apprendre comment défendre?

Elle voulait, en fait, savoir s’il proposait de lui enseigner. Il semblait plus en forme que bien des garçons de son âge qu’elle avait pu rencontrer. Sans mentionner qu’il inspirait de la confiance à la petite blondinette. La princesse fut d’autant plus ravie de le voir prendre un chandelier et jurer de se poster à défense. Elle tapa des mains, totalement enjouée, puis sourit. C’était l’une des premières fois depuis la mort de sa génitrice.

- Oh, jouer aux chevaliers? s’enquéra-t-elle, sincèrement curieuse. Puis son expression changea pour de l’incompréhension. Tournesol? Parce que cheveux jaunes?

Elle prit une mèche dans ses mains délicates et observa sa chevelure dorée. Il était vrai qu’elle manquait un peu de brillance depuis quelques temps, mais comme elle ne s’alimentait pas toujours aussi bien qu’elle le devait… elle avait mis ça sur le compte de son deuil. Mais peut-être manquait-elle réellement de soleil? Cela faisait un moment qu’elle n’avait pas profité de l’extérieur.

- Mais oui, aimer fleurs. Beau jardin dehors. expliqua-t-elle.

Elle croisa les mains devant sa robe pendant que Matthelh s’adressait à sa gardienne. La pauvre femme ne savait que faire de sa requête. La princesse héritière – reine, en fait, même si elle n’en avait pas l’impression – était plutôt heureuse de voir quelqu’un autre que son père essayer d’égayer sa vie. C’était rafraîchissant de se faire traiter comme une personne ordinaire, qui avait besoin d’air frais comme tout le monde.

- Oh, oui! Aimer jardin! Et il n’en fallut pas plus pour que Mira jette un regard digne d’une brebis à la nounou. Celle-ci n’eut donc aucun autre choix que d’aller quérir des gardes supplémentaires… ainsi qu’un magicien que la petite reconnut immédiatement. Ainsi, elle s’exclama : Läch! et courut jusqu’à l’homme, dont elle tenta de serrer les jambes. Cela dut répondre à la question du garçon. Läch venir jardin?

En recevant une réponse affirmative, Céleste sautilla de joie, avant de s’excuser de s’être laissée emporter. Ils avaient, après tout, de la visite de marque. Elle laissa ensuite le magicien prendre les devants, mais elle hésita sur le seuil de la porte. Elle se tourna en direction de l’enfant du Désert et lui tendit éventuellement la main. Elle se sentait plus en sécurité ainsi et celle de Lächeln était un peu haute pour elle… puis elle n’osait pas demander à l’adulte de la prendre comme elle le faisait avec son père.

Heureusement, Matthelh fut assez gentil pour lui tenir la main jusqu’à ce qu’ils se rendent au jardin le plus près. Dès lors, la fillette l’attira à la course jusqu’aux rosiers. Il y en avait des blancs et des rouges.

- Jolis! Blanc moi, rouge toi! Épines Läch, parce que Läch fort!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthelh
Duc / Duchesse
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 02/07/2016

MessageSujet: Re: You can't remember me [Céleste]   Dim 30 Oct - 15:57

Vu comme la jeune fille sauta sur le nouveau venu, Matthelh comprit qu'elle le connaissait et lui faisait confiance. Un magicien garde du corps, c'était intéressant. Il devait être très fort! Et vu comme il souriait à Céleste, cet homme semblait l'apprécier. Il était très doux et gentil, suscitant aussitôt la confiance du jeune noble du désert. Tous deux sourirent devant la petite blondinette qui s'excusa de s'exprimer bruyamment. N'était-ce pas normal, pour une enfant? Sa petite soeur avait bien le droit, elle. Pourquoi était-ce différent ici? Cette jungle civilisée était un arbre de mystère dont il ne trouverait sans doute jamais la racine.

Galant, Matth laissa la jeune fille passée devant, mais elle sembla hésité, puis lui tendit la main. Il la prit avec joie. Elle semblait être un petit astre privé de la liberté de sa maison le ciel. Il avait envie de la soulever et de la lancer en l'air pour l'aider à prendre son envol, comme il faisait parfois avec Kitthara. Dès qu'ils arrivèrent dans les jardins, des gardes se postèrent à toutes les issues et celui dénommé Lächeln demeura près d'eux. Céleste l'attira avec force vers les rosiers colorés. Il n'y avait pas de telles fleurs dans le désert. Elles étaient fort belles, mais il voyait leurs épines. Un peu comme des cactus. Si elle aimait ces fleurs, elle trouverait sans doute les fleurs de cactus ravissantes, non?

Selon ce qu'il réussit à traduire de sa demande, elle voulait cueillir des fleurs et que le mage en retirer les épines. Sans pour autant avoir lâcher sa main, il la regarda humé la fleur avec une joie qui ne se décrivait pas. Le soleil faisait brillé sa peau pâle qui semblait si blanche à côté de la sienne. Il observa leurs mains unies avec une certaine fascination, devant le contraste de couleur de peau. Son père n'avait-il pas la peau noire? Elle ressemblait à Marian en fait. Il n'avait pas vu la défunte reine si souvent que cela, mais il en gardait un beau souvenir. Elle était terriblement belle. Céleste promettait de briller comme sa mère sur le trône.

Lächeln avait entreprit de cueillir quelques fleurs et d'en retirer les épines à l'aide d'une dague qu'il avait sortit de sa botte. C'était un truc universel, en conclu le jeune à la peau bronzé, puisque lui aussi avait un petit couteau dans sa botte. Mais il ne le toucha pas, ses parents avaient dit de ne jamais le montrer, sauf pour se défendre. La jeune fille reçut deux fleurs blanches, et il en reçut deux également. Il les lui tendit à elle en souriant. « Pour la princesse, de jolies fleurs. » Il observa l'environnement qui les entourait avant de lever les yeux vers l'astre brillant. C'était une très belle journée. Le garde s'était mis au garde-vous et les couvait d'un regard protecteur.

Ils étaient libres de leur mouvement, en somme. « Que veu... voulez-vous faire, Princesse? » demanda-t-il ensuite en faisant tournoyer entre ses doigts la rose qu'elle lui avait remise à son tour. Jouer à la... marelle? « Qu'est-ce que c'est? » demanda-t-il. Elle l'amena dans une zone où il y avait des carreaux de dessinés au sol avec des chiffres dedans. Il ne comprenait rien à cela. Elle lui expliqua, mais il ne comprenait pas le but de ce jeu. Il l'observa, perplexe. Les jeux de la région était nettement différent de ceux du désert... où ils cherchaient parfois des scorpions en apprenant à ne pas se faire piquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céleste
Roi / Reine
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 28/05/2016

Feuille de personnage
Âge: 6 ans
Race: Humain (50%) Insecte (50%)
Âme soeur: Matthelh

MessageSujet: Re: You can't remember me [Céleste]   Mer 16 Nov - 18:46

La princesse était tout sourire à regarder son protecteur cueillir les roses qu’elle avait pointées du doigt. Elle était un peu craintive face à la dague, mais elle faisait confiance à Lächeln. Ce n’était pas un méchant inconnu qui lui voulait du mal; au contraire, il était de son devoir de protéger la famille royale. Inconsciemment, Mira se rapprocha de leur invité. Elle était tout aussi curieuse que lui, sinon plus, de voir le magicien à l’œuvre.

Elle fut ravie de recevoir deux roses blanches, qu’elle huma profondément. Elle adorait l’odeur des roses et c’était sans parler de la douceur de leurs pétales. Elle ne connaissait pas une tonne de fleurs, mais celles-ci était définitivement parmi ses favorites. Il fut donc naturel pour elle de pousser une exclamation de joie lorsque Matthelh lui offrit les deux rouges qu’il avait reçues. Elle oublia, l’espace d’un instant, qu’elle faisait partie de la royauté. Elle n’était qu’une fillette qui recevait ses premières fleurs de la part de quelqu’un qui n’était pas de sa famille ou qui lui devait quelque chose à cause de son rang. Elle cligna des yeux à quelques reprises, avant de tendre une rose blanche à son nouvel ami. « Pour Matt. » C’était la moindre des choses, après tout.

Lorsqu’il lui demanda ce qu’elle avait envie de faire pour passer le temps, elle fut légèrement perplexe. Elle n’avait pas pensé aussi loin… Une chose était certaine, toutefois : elle voulait rester à l’extérieur un peu plus longtemps. Elle plaça donc son index sur son menton le temps qu’elle réfléchisse à une activité. Céleste finit par proposer de jouer à la marelle, car il s’agissait d’un jeu que tous les enfants aimaient. Elle haussa cependant les sourcils en apprenant que son compagnon ne connaissait pas.

- Pas avoir marelle au Désert? Elle se demandait bien quel pouvait être l’équivalent de la marelle dans cette contrée lointaine. Ils devaient bien avoir quelque chose de similaire… Car bon, elle avait encore de la difficulté à s’imaginer un endroit dont le sol était entièrement fait de sable et qui, par conséquent, ne se prêtait pas vraiment à la marelle. Céleste expliquer Matt. Elle résuma les règles, tout en amenant son ami vers le terrain de marelle, sauf qu’elle ne fut pas très claire… Ce pourquoi Lächeln intervint brièvement, mais cela ne sembla pas aider l’enfant du Désert. Oh, Céleste montrer!

Elle prit une jolie pierre qui avait été cueillie sur le bord d’une rivière et qui servait exclusivement à jouer à la marelle. (Les servantes avaient bien remarqué que la princesse héritière aimait particulièrement ce caillou, ce pourquoi celui-ci était toujours laissé à sa disposition.) Elle lança la petite pierre, qui atterrit sur le 3. La fillette se mit alors à sauter sur une jambe, puis deux, selon les cases dessinées au sol, mais sauta celle où son palet avait atterri.

Une fois rendue au bout, elle eut trop de difficulté à garder son équilibre et tomba. Elle eut envie de pleurnicher, mais se retint face à Matthelh. Elle ne voulait pas verser des larmes devant un invité; son père serait déçu s’il devait venir à l’apprendre. La gamine accepta toutefois de prendre la main que son nouvel ami lui tendit et se releva grâce à son aide. « Oh, non! Briser robe… » En effet, un bout de tissu avait déchiré lors de sa chute. La petite se mordit la lèvre inférieure, craignant les réprimandes des servantes, mais elle se fit rassurer par son chaperon que ce n’était pas grave. Si Lächeln le disait, ça devait être vrai.

Céleste releva le menton, montrant sa fierté de princesse alombrienne, puis se remit sur une jambe. Elle refit le trajet inverse, ramassant la pierre lisse et en sautant cette case, puis revint au point de départ. Elle tendit alors le palet à son camarade aux cheveux rouge. « À Matt, maintenant. »

Il ne semblait pas entièrement certain de ce qu’il fallait faire, alors elle lui mima de lancer le palet. Quand ce fut fait, elle avança comme si elle était en train de jouer, pour qu’il sache quand il devait être sur une jambe ou sur deux, ainsi que quand il devait sauter la case du palet. Elle l’applaudit après qu’il ait fait un aller-retour. « Bravo! » C’était important, à ses yeux, d’encourager son ami pour qu’il n’abandonne pas. Elle profita du bref moment entre deux parties pour demander à ce qu’on leur apporte une collation, ce qui s’avéra être un plateau de fruits et fromages. Ce ne fut qu’au bout de quatre parties que les enfants eurent droit à leur encas. Céleste nomma les fromages un à un, ainsi que chacun des fruits. Elle fit signe à Matt de se servir en premier, car il était son invité. « Aimerait visiter Désert… mais Papa jamais vouloir. » fit-elle pour lancer la conversation. Elle voulait plutôt dire qu’avec l’incident qui venait de se produire, celui ayant coûté la vie à sa mère et à sa tante, qu’on accepterait jamais de la laisser quitter le palais. « Quand Matt venir première fois Alombria? » Elle prit quelques bouchées, écoutant le garçon répondre à sa question. Elle but de l’eau, qu’on avait également amené, puis sourit à son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthelh
Duc / Duchesse
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 02/07/2016

MessageSujet: Re: You can't remember me [Céleste]   Mer 30 Nov - 15:13

Matthelh observa la princesse sautillé d'un air perplexe. En quoi cette activité était-elle stimulante? Elle apprenait à compter, peut-être? Et à sauter? Ce n'était pas réellement un test d'agilité... Lorsqu'il bascula, le jeune noble du désert se précipita, tout comme le garde, mais ils ne purent l'empêché de tomber au sol. Ses yeux s'étaient remplis d'humidité et le garçon ne put s'empêcher de sourire, attendri, en réalisant qu'elle contenait son chagrin et agissait comme une grande. Elle serait sans doute une reine aussi digne que Marian, dont il n'avait qu'un vague souvenir. Il lui tendit galamment la main et elle l'attrapa pour se relever. Il lui souriait, se voulant encourageant, lorsqu'elle remarqua que sa robe était déchirée.

Chez lui, revenir d'une expédition sans avoir briser un vêtement, c'était presque dire que rien n'avait été efficace ou que rien ne s'était passé! Évidemment, il ne faisait pas exprès de briser ses vêtements - sa mère le punirait très certainement. Le garde rassura la gamine et Matt fut soulagé que le petit drame fut rapidement passé. Ce petit air tout fier qu'elle affichait était particulièrement adorable. Définitivement, elle lui faisait penser à sa soeur! Comme si elle n'était jamais tombé, elle reprit courageusement son jeu et sauta agilement la case, cette fois. Il applaudit doucement. « Vous êtes habile, c'est des grandes qualités chez moi. » C'était un peu par politesse, mais elle avait trois ans après tout... L'avenir le dira.

À Matt...? Oh, il devait le faire. Il prit le caillou qu'elle lui tendait et observa le motif au sol, hésitant. Comme elle insistait, il lança finalement la pierre et imita la princesse pour faire le trajet montant et descendant. Il n'eut pas de mal à sauter la case où était posé la petite roche. Elle le félicita à son tour, et il sourit, amusé par ses encouragements. Ils jouèrent un moment. Le jeu n'était pas réellement ce qu'il préférait, mais il était heureux de pouvoir divertir la princesse qui riait et semblait beaucoup s'amuser sous le soleil. Ils reçurent une collation et ce fut avec plaisir qu'il s'installa sur une petite table de jardin, entouré des magnifiques plantes de l'endroit, pour déguster ce petit repas avec sa nouvelle amie. Elle l'invita à se servir en premier, ce qu'il fit, conscient qu'en tant normal, ça aurait du être la dame la première. Mais il ne pouvait pas obstiner ses manières, c'est lui qui n'était pas chez lui!

Levant son regard brun-orangé vers elle, Matth écouta ses paroles. Le Désert était un endroit magnifique, c'est assez majestueux ces grandes étendues de sable pour qui savait les regarder. Mais il est certain qu'avec les derniers événements, sorti de son cocon de sécurité serait un bien trop grand danger. Puis elle lui demanda quand il était venu la première fois, il prit le temps d'y réfléchir. « Je sais pas vraiment... j'étais tout petit. Je m'en souviens pas. » Il prit un fruit exotique, qui venait probablement de chez lui, et mordit dedans. Après avoir avaler celui-ci, il poursuivit. « Un jour, Céleste ira dans le Désert. Mais elle sera plus grande et pourra se défendre. » Il lui fit un clin d'oeil. Il le croyait vraiment. Pourquoi ne pourrait-elle pas, après tout?

« Chez moi, il y a un grand grand lac avec pleins de plantes autour. On appelle ça une oasis. Il y en a plusieurs dans le désert et c'est ce qui permet aux gens de survivre dans la mer de sable. Mais nous voyageons beaucoup, alors je ne suis pas souvent au domaine. J'apprends à devenir adulte et à mener des hommes. Toi aussi, tu apprendras à devenir adulte et à mener des hommes! » Il hocha la tête pour appuyer ses paroles. « Mais pour l'instant, tu peux bien profiter de ton innocence et de tes jours tranquilles; pour autant qu'ils le sont. » Prenant conscience qu'il avait encore oublier de vouvoyer, il se mordit l'intérieur de la joue et pris une gorgée de jus pour cacher son malaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céleste
Roi / Reine
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 28/05/2016

Feuille de personnage
Âge: 6 ans
Race: Humain (50%) Insecte (50%)
Âme soeur: Matthelh

MessageSujet: Re: You can't remember me [Céleste]   Sam 17 Déc - 13:26

Céleste grignotait un morceau de fromage lorsque son invité répondit enfin à sa question. Elle fit une petite moue, déçue qu’il ne se souvienne pas de quand il était venu à Alombria pour la toute première fois. Il faut dire qu’elle tenait le garçon du Désert en haute estime, ayant eu une excellente première impression de lui, et croyait qu’il savait tout ce qu’elle ignorait. Du haut de ses trois ans, ce n’était pas ses connaissances qui étaient difficile à surpasser, après tout…

La future reine haussa les sourcils lorsque Matthelh dit qu’elle visiterait le désert un jour. Elle cligna des yeux quelques fois, puis un sourire se peint sur son visage. Elle aimait beaucoup l’idée de pouvoir un jour découvrir le Désert. Elle fut également enchantée par la notion de savoir se défendre, car elle en voyait maintenant l’importance.

- Devoir apprendre à me battre… pour défendre moi.

Elle réfléchit un instant à ce que cela impliquait et comment elle pourrait demander à son père de le lui montrer. Elle savait que Gareth était le plus fort de tout l’univers – à ses yeux – sauf qu’elle n’était pas certaine qu’il soit d’accord avec l’idée de la voir tenir des armes… pas à son âge actuel, du moins. N’empêche qu’elle pouvait toujours amener le sujet sur la table. Elle serait peut-être surprise.

- O-a-sis… répéta Céleste, accentuant chaque syllabe afin de mieux mémoriser ce nouveau mot. Voilà une chose qu’elle appréciait de son compagnon, il lui apprenait un tas de choses. Des étoiles se mirent à briller dans les yeux de la gamine lorsque celle-ci constata que son ami avait en commun avec elle d’apprendre à mener des hommes. Elle en oublia même les raisins qu’elle venait de prendre dans sa petite main potelée. Céleste aller conseil avec papa! Elle tapa des mains, laissant tomber la grappe de fruits par le fait-même. Matt aussi aller conseil?

Le garçon parla ensuite de profiter de son innocence… ce qui fit pencher la tête sur le côté à la princesse héritière. Le sens derrière ces propos étaient trop poussés pour elle. Ce pourquoi elle préféra secouer la tête et manger ses raisins. Elle en tendit quelques-uns à Matthelh, qui accepta par politesse.

Les enfants continuèrent ainsi de profiter de leur collation pendant un moment, parlant de sujets plutôt légers. Évidemment, Lilian demanda à son invité de parler davantage de cette oasis, car elle aimait l’idée d’un immense trou d’eau en plein milieu d’une étendue de sable. Bon, elle visualisait quelque chose de beaucoup plus petit que la réalité, mais elle verrait bien la différence un jour.

- Matt vouloir marcher? demanda-t-elle, une fois qu’ils eurent terminé leur encas. Jardins grands, beaucoup fleurs.

Elle se leva de son siège, laissant aux servantes le soin de s’occuper de ranger la petite table qui avait servi à la collation. Elle prit cependant la peine de les remercier, car elle voulait être une gentille dame une fois plus vieille. Par la suite, elle prit la main du garçon du Désert et le guida dans les jardins.

- Quelle plante Matt aimer? Puis, une idée lui vint en tête. Jouer à cachette? La petite s’excita à cette idée, mais on la ramena subitement à l’ordre : c’était trop dangereux de la perdre de vue. Elle pouvait continuer à marcher dans les jardins, mais devait faire attention à son choix d’activité. Elle baissa la tête; elle était déçue. D’accord… acquiesça-t-elle tout bas. Elle soupira et essaya de trouver autre chose pour que son compagnon passe du bon temps. Matt montrer moi un jeu du Désert?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthelh
Duc / Duchesse
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 02/07/2016

MessageSujet: Re: You can't remember me [Céleste]   Mer 21 Déc - 14:44

Matthelh sourit. Elle avait vraiment des réactions mignonnes. Bien sûr qu'il allait aussi aller dans les conseils, il hocha la tête. Mais c'était un peu différent chez lui qu'ici, il en était certain. Tout était si différent! Ne pouvant refuser les raisons qu'elle lui tendait, il les accepta en les grignotant lentement. Comme elle semblait s'intéresser à sa maison, il se fit un plaisir de lui décrire la grande étendue de sable, les tempêtes qui régnaient de temps à autre, la présence de l'oasis qui était une source de vie, l'eau potable en grande quantité et la rareté de celle-ci, la présence des arbres et des plantes exotiques. Il lui décrivit le mode de vie nomade, parlant de ses nombreux voyages, malgré le pied-à-terre au manoir de l'oasis. Il lui parla aussi de celui-ci, décrivant les décorations typiques de sa tribu et comment c'était différent d'ici. Les teintes étaient beaucoup plus chaudes là-bas qu'ici.

Bref, il se fit un plaisir de parler de sa maison qu'il aimait tant. Il parla un peu de sa petite soeur à nouveau aussi. Une petite dame qui, comme elle, allait sûrement un jour devenir fort distinguée et fort belle. Finalement, il accepta de marcher avec elle. Il ne trouvait pas cet endroit si grand, mais sans doute qu'à son âge, il avait du penser la même chose. Se laissant guider, le garçon du désert sourit à nouveau et répondit à la question. « Ça s'appelle Adenium, mais je ne crois pas que ces plantes poussent ici... elles se font aussi appelé Rose du désert, c'est très joli. Je penserai à t'en ramener la prochaine fois. » dit-il gentiment. Elle les trouverait sans doute magnifique.

À la cachette? Il pouvait bien... mais il fut rapidement interrompu par Lächeln qui refusait catégoriquement cette option. Ses arguments étaient sages et convaincants. Qui pouvaient-ils... Elle était visiblement déçue. Puis un éclair sembla passer sur son petit visage. « Un jeu du Désert? » répéta-t-il, surpris. Ils pourraient toujours chasser des insectes, ce n'était pas propre au désert, mais c'était un jeu qu'il aimait bien... mais en même temps, ne serait-ce pas indigne d'une reine? De toute façon, sa réflexion fut coupé court par l'intervention des adultes. Ses parents étaient de retour. La visite était terminée pour aujourd'hui, mais ils pourraient se revoir bientôt. Tenant toujours la main de Céleste, il se tourna vers elle et s'inclina galamment. La noblesse du petit sauvage fit sourire les domestiques qui le trouvait craquant. « Je dois vous dire au revoir, Majesté Céleste. Mais nous nous reverrons, je vous le promet. » Il lui sourit. Le plus tôt possible, il l'espérait. Ils devaient malheureusement rentrer, le peuple attendait des nouvelles de la capitale alliée.


[Fin du RP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: You can't remember me [Céleste]   

Revenir en haut Aller en bas
 
You can't remember me [Céleste]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Manoir Kuroichi] Ô lune, astre céleste, veille sur nous...[PV Murasaki Kuroichi & Rindo]
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» Tortue céleste
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: