Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 Hasselnøtter og selskap! [Bryaan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Hasselnøtter og selskap! [Bryaan]   Mer 14 Sep - 18:37

Le craquement des branches mortes à chacun de ses pas l’amusait. C’était comme une mélodie pour l’homme sauvage qu’il était. Köderwahnsinn avait toujours adoré se promener en nature. Du plus loin qu’il pouvait s’en souvenir. Ses balades le mettaient toujours d’excellente humeur. Tout comme le petit vent d’automne qui soufflait. N’importe qui du peuple d’Enkidiev dirait que c’était un vent glacial annonçant l’hiver… mais pour lui, c’était à peine une brise d’été. Petite nature qu’ils étaient dans le sud ! Non, mais c’est vrai quoi ! Il faisait chaud ici c’était épouvantable ! D’ailleurs, il avait cessé de porter du tissu au-delà de la taille. Tout ce qui n’était pas en pas des hanches n’était en fait qu’une bande de son Kilt, un plaid… qui lui servait d’ailleurs de couverture la nuit. Son kilt, et non pas une jupe comme certain disait, faisait sa fierté. Depuis plusieurs générations, sa famille le portait… il n’avait aucune idée de pourquoi eux et pas les autres, mais il s’en foutait. Et vivait bien avec les plaisanteries. De toute façon c’était terriblement pratique en combat… ou dans d’autres activités plus… enfin bref.

Ködy n’était donc vêtu que de son kilt/plaid bleu et d’une bonne paire de bottes, faite de cuir et de fourrure. Elles montaient haut sur ses mollets et elles étaient particulièrement confortables. À sa taille pendait un marteau. Mais pas n’importe lequel… c’était une œuvre d’art ce marteau ! Non pas qu’il était particulièrement beau, l’œuvre résidait dans son poids. Tout un travail de forge ! Ça ne paraissait pas, à pendouiller paresseusement à la taille de quelqu’un, mais le marteau était plus lourd qu’une charrette et ses bœufs ! Il n’y avait que Ködy pour être capable de le soulever… et lui, il arrivait même à se battre avec ! Roadhog (ou Écraseur), était son petit bijou. Il s’en servait beaucoup plus que de la longue épée négligemment attachée dans son dos !

Quoi qu’il en soit, l’hyperactif du Nord était dans les bois depuis quelques minutes et déjà, il passait d’une idée à une autre au grand damne de celui qui l’accompagnait. « Oh ! Regarde !! T’as déjà vu des champignons aussi gros ? Tu crois qu’ils se mangent ?? » S’exclama-t-il devant une monstruosité rougeâtre.  Il n’y avait pas 10 minutes, il s’était extasié sur un lapin qui traversait le sentier en bondissant…  Ködy aimait bouger. Il aimait découvrir des choses… et il ne tenait jamais en place. D’ailleurs… parlant de manger ! Il fouilla dans son sporran, une espèce de bourse en fourrure accrocher devant lui. « Roh ! J’ai plus déjà tout mangé mes noisettes… Au moins j’ai encore des graines. C’est quand même bon les graines. T’en veux ? » Il sortit une poignée de graines de tournesol, qu’il présenta à son compagnon d’infortune.

Il était en forêt avec le Guérisseur de la troupe, Bryaan. Ködy l’aimait bien, il était plutôt calme comme type, mais gentil. C’était lui, qui avait essayé de sauver sa famille… Un bon gars. Le mage guerrier se secoua intérieurement, hors de question qu’il pense à ses morts. Trois ans, qu’il battait la campagne depuis l’évènement… il commençait à pouvoir revivre, mais il valait mieux ne pas tenter le diable ! Les mains toujours tendues vers Bryaan, il prit une pincée de graine qu’il enfourna dans sa bouche avec un grand sourire. « Ouais… c’est bon. Mais faut trouver des noisettes. Les noix c’est meilleur. C’est plein de protéine… et pis c’est agréable à sucer devant le feu le soir. » Ouais… Ködy était hyperactif, mais surtout, il ne pensait qu’à la bouffe ! Un véritable écureuil !


Dernière édition par Köder le Dim 30 Oct - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bryaan
Guérisseur(se)


Messages : 21
Date d'inscription : 14/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 27
Race: Norrois
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Hasselnøtter og selskap! [Bryaan]   Lun 26 Sep - 22:52

Ça faisait un moment que Bryaan était à Alombria. Il avait l’impression d’avoir trouvé sa place là. Non pas qu’il n'avait pas sa place dans le Nord, mais il se sentait mieux ici. Peut-être qu’il n'avait pas le poids de tout ça sur ses épaules… Le restait le guérisseur et c’était bien ce qu’il appréciait faire. Il n'avait jamais voulu être autre chose que cela. À présent il l’était et dans ce domaine il était reconnu. Enfin… la seule chose à Alombria qui était un problème, c’était vraiment la chaleur. Il faisait toujours chaud. Bryaan mettait les vêtements les plus minces qu’il pouvait et il commençait à peine à être bien. C’était bien la seule chose. Mais à présent, trois ans passé ici, il connaissait parfaitement la langue et s’était habitué.

Il était en ce moment même en sorti avec Ködy. Un ami il pouvait dire. Il n’avait jamais ri de lui ou rien, bien qu’avant, ils n’étaient pas bien proches. Le premier réel lien qu’ils eurent était que Bryaan avait tout fait pour guérir sa famille… Mais il n'avait pas été capable. Le mal était trop grand, il ne pouvait pas du tout dire quel était le problème… Mais, ayant utilisé toutes ses forces, il n’a pas été capable de les sauver. Il s’en était voulu un moment, mais… il n'avait rien d’autres à faire. Il n’était pas un Dieu, il ne pouvait pas faire de miracle non plus. Bref, il était avec lui… en bel excursion.

Mais… bon dieu qu’il n’était pas capable d’être calme. Ça ne marchait juste pas… Il adorait tout ce qu’il voyait, il était vraiment trop hyperactif. Bryaan soupira légèrement, même si au fond, son enthousiasme sur tout lui plaisait quand même. C’était quand même agréable. Bien que Köder s’arrêtait à toutes les deux secondes pour s’extasier sur quelque chose d’autres. Encore. Cette fois-ci, c’était un champignon. Tout à fait normal, soit disant passant. S’ils se mangeaient… oui, ils se mangeaient. Lui, s’il était seul, il allait finir par s’empoisonner… qu’il était dangereux. « Oui ils se mangent… tu as dû en manger hier Ködy. Ce champignon n’a vraiment rien d’inhabituel. » C’était sympathique à voir quelqu’un qui aimait tant la vie que ça, à vrai dire. Et voilà que le sujet changea complètement, il prit des graines. C’était comme ça depuis le tout début.

« Oui peut-être que je vais t’en prendre quelques-unes. » Puis quand il en mit une dans sa bouche, voilà qu’il lui sortit quelque chose de très tendancieux… sérieusement ? « Tu… es sérieux là ? » Bryaan savait très bien qu’il ne voulait pas dire ça, mais il ne put s’empêcher de penser à ça. Il secoua la tête, soupira en le regardant. « Non laisse… On devrait continuer à avancer si on veut finir, tu ne crois pas ? J’adore te voir t’extasier sur tout, mais essaies de le faire en marchant, ça te va ? » S’ils n’avaient pas, ils n’allaient simplement jamais finir… et ça, ce n’était pas du tout ce que Bryaan voulait. Il avança donc en premier en espérant que Ködy le suivait.

En regardant derrière lui, il ne vint pas qu’il avait un obstacle devant. « Tu me suis Ködy ? » Puis, en avançant entre deux arbres, il tomba directement la tête première dans une magnifique toile d’araignées. Sur le coup, ce n’était rien de bien grave… c’était des choses qui arrivaient. Ce n’était juste pas du tout agréable d’avoir une toile dans le visage… du tout. En se retournant pour regarder devant, il vit la magnifique araignée sur épaule. La surprise le fit crier, tout simplement. Il ne s’attendait pas à la voir là. Il la repoussa avec la main et recula rapidement de trois grands pas.

« C’est pour ça que les terres au Nord me manque ! » C’était un peu stupide… disons que c’était surtout la surprise qui l’avait fait crié et détester cet endroit sur le coup. Il soupira et secoua la tête, comme pour reprendre ses esprits et son gros bon sens. « Enfin, pas exactement à cause des araignées non… » À vrai dire, pas du tout mais bref, ça lui était sorti comme cela… C’était pour autre chose et surtout les grosses différences. Il ne fallait pas oublier que Bryaan n'avait pas été au Nord depuis quelques années. « Je crois que la maison me manque quand même. Le Nord, tout ça. Ça me manque quand même… et toi ? Ou c’est seulement moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hasselnøtter og selskap! [Bryaan]   Dim 30 Oct - 21:46

Ködy hocha la tête à propos du champignon. Maintenant, il se rappelait du repas… C’était bon ! Il revient donc un peu en arrière, deux-trois pas, pour prendre le monstre rouge et le ranger dans son sporran. Comme ça, s’il ne trouvait pas de noix, il aurait un champignon ! « Attends une seconde ! Je vais le prendre, un cap aussi rouge ça doit être super bon à manger ! » Il ne se souvenait plus où il avait entendu dire ça, mais c’était rester. Dans le fond, c’est logique… plus la couleur devient foncée, plus c’est goûteux, car plus mûr ! Köder n’était pas plus naïf ou plus con qu’un autre. Il était juste… facilement émerveiller par ce que le monde avait à offrir. Il était même particulièrement attentif à tout ce qui pouvait être une merveille. Que ça soit, un arbre, un animal, une plante, une personne ou même une tournure de phrase. Il appréciait particulièrement ces dernières, suscitant des réactions disproportionnées. Sachant, qu’il avait toujours l’air des plus doux et innocent, les gens s’auto sermonnait pour des pensées mal avisées… et lui, il en riait intérieurement. C’était un jeu, que lui et sa sœur avec partager avec délice pendant des années… il y avait un moment qu’il n’avait plus eu envie d’y jouer.  C’était un signe qu’il allait mieux. Sa joie de vivre n’était plus uniquement de surface, elle devenait réelle, profonde.

Le temps qu’il fourre le champignon au fond de sa poche de fourrure, le guérisseur avait avancé un peu plus. Le norrois piqua donc un petit sprint pour le rattraper joyeusement. « Oui chef ! Je m’extasie en marchant… » Il essaya. Vraiment. Genre peut-être une grosse minute. Mais il avait été si concentré dans les derniers jours ! Il avait besoin de se dépenser ! Sinon, il allait finir par exploser. C’est pour ça qu’il était absolument intenable en cette merveilleuse journée de sortie. Ködy en était rendu à sautiller doucement entre chaque pas, faisant virevolter son kilt autour de lui. Voyant que l’autre blond lui envoyait un regard un peu exaspéré, il lui fit un petit sourire contrit. « Désolé ! C’est juste que j’ai toute cette énergie qui demande à sortir… Trop de tension, c’est mauvais pour la santé, il faudrait que je trouve un moyen de la vider… » Voilà quelques jours qu’il n’y avait pas eu de rixe, ni de bataille… Et plusieurs années qu’il n’y avait pas eu de femme –ou d’homme- pour compenser le manque de bataille ! Ce n’était pas de sa faute à lui, si tout ça se transformait en fébrilité sautillante !

L’écureuil essaya encore de se concentrer, pour marcher tout en tripant sur tout ce qu’il voyait. Là, un écureuil ! Il lui ressemblait n’est-ce pas ? De ce côté, une feuille avec trois couleurs ! C’était magnifique non ? Ooooh ! Cette pierre avec une forme de cheval ! C’était génial ! Et bien sûr, il commentait tout à voix haute. Ça ne serait pas amusant sinon. De fil en aiguille, il avait fini par ralentir… puis recommencer à s’arrêter. Devant le soupire du guérisseur, il s’exclama : « Mais Bryaan… si je marche, je ne peux pas m’extasier sur quoi que ce soit qui est immobile ! J’ai essayé… mais je ne peux pas l’observer… Y’a que toi qui va à la même vitesse ! Oh ! Je peux m’extasier sur toi ? » C’était parfaitement logique ! Et puis, les décors et tout… C’est à ce moment qu’il réalisa que Bryaan, lui il avait encore une fois continué d’avancer. Pour se prendre une toile d’araignée en pleine face. Eh ben voilà ! C’est ça qui arrive quand on ne prend pas le temps de tout regarder ! Non, mais.

Sauf que son ami lâcha un cri fort peu viril et l’instant d’après, Ködy était à ses côtés. La bête était énorme. Poilu. Pleine de pattes. « Yeurk. Bry’ ta nouvelle petite amie est très laide… » Puis il se mit à rire, comme un coup de tonnerre. « Pour sûr que dans le nord, on n’a pas de telle horreur.  La maison me manque un peu… je me demande si ma sœur à fait d’autres rejetons. Roux probablement… c’est tellement injuste ! Qu’est-ce que je donnerais pour être roux… maiiis non. Pas de cheveux roux pour Koko que disait mon frère. Il aurait bien ri, s’il avait vu ce que j’ai de roux ! » Son frère ainé. Il était mort il y avait tellement longtemps maintenant. Près de vingt hivers. Comme il aurait ri, Matt, de savoir que le roux tant désiré était sorti… sur les poils pubiens uniquement !  

L’hyperactif se secoua intérieurement, Matt n’était plus là, il ne servait à rien de se ridiculiser tout seul à sa place ! Il donna une bonne claque sur l’épaule de l’autre, faisant attention pour ne pas abuser de sa force colossale… il faisait toujours attention pour Bryaan. C’était comme un instinct… il ne savait aucunement pourquoi il le faisait, mais voilà. « Allez mon ami. Elle a fuit. Continuons… Il faut absolument que nous trouvions des noix. C’est une obligation ! Je DOIS avoir des noix dans ma bouche ce soir, sinon ça ne va pas le faire ! » Il avait même un petit air boudeur accroché au visage. Manger. C’était si important !


Dernière édition par Köder le Sam 12 Nov - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bryaan
Guérisseur(se)


Messages : 21
Date d'inscription : 14/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 27
Race: Norrois
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Hasselnøtter og selskap! [Bryaan]   Jeu 10 Nov - 21:29

Finalement, partir en avant sans attendre son ami n’était pas une si bonne idée parce qu’il venait de se ridiculiser complètement. Ce n’était pas de sa faute, il était surprit par ce qu’il venait de se passer... c’est tout. Bryaan n’aimait pas cela... et Kody pouavit bien rire de lui si ça lui tentait. Au moins, Bryaan se disait quelque chose : ce n’était pas son frère qui lui aurait ramené ou un parfait inconnu du clan. C’était Kody et il savait que ça allait bien avec Kody, qu’il n’était pas du genre à conter le fait qu’il avait crié stupidement pour une vulgaire araignée qui n’était même pas si terrifiante. C’était juste la surprise de voir quelque de gros et de poilus direct dans le visage qui s’avérait être terrifiant, mais elle en tant que tel, il s’en foutait pas mal. Bryaan était content d’être avec Kody car avec lui, il se sentait un peu moins restreint, comme s’il pouvait réellement être celui qu’il était. Il pouvait faire ça avec Ansgar aussi, mais c’est différent car il est de la famille et Bryaan a toujours été très proche de son grand frère... Peu importe la situation, l’un soutenait l’autre. Mais avoir un lien différent mais fort avec un autre, c’était spécial et ça faisait même plaisir. Surtout qu’il naissait comme ça. Bryaan se sentait bien avec lui pour aucune raison en particulier. Il ne s’était jamais fait jugé par lui, ça aidait bien à bin se sentir avec une personne, ça.

Mais qund même, il fit un commentaire qui fit sourire Bryaan. Bien sûr qu’elle n’était pas jolie... ni belle, ni effrayante. C’était seulement ça. S’il avait pu éviter de l’avoir dans le visage, il l’aurait fait... c’était une chose qui n’arrivait pas du tout dans le nord, parce que les insectes ne survivaient pas. Un simple de commentaire de Kody qui était drôle. Enfin, tous ces commentaires faisaient réagir Bryaan d’une certaine façon. Genre quand il lui disait qu’il allait s’extasier sur lui... des petites réactions seulement. Kody était quelqu’un d’étrange, mais Bryaan l’adorait. Ce commentaire qu’il ne pouvait pas dire s’il rigolait ou bien était sérieux. Enfin, c’était lui et c’était bien comme ça qu’il l’appréciait au final. Et même beaucoup. Des fois, il avait des images un peu étranges en tête, mais ce n’était pas grave. Ce n’était pas plus fort que Kody.

Kody commença à parler de sa sœur, savoir si elle avait d’autres enfants. Il est vrai que tous les deux, ils étaient restés sur le continent et la vie qu’ils avaient dans le Nord était un peu loin à présent. Mais il passa un commentaire qui le fit soupirer mais rire à la fois. Il n’avait pas à préciser qu’il savait exactement de quoi il parlait. Il posa sa main sur son bras pour lui dire qu’il compatissait avec son frère, sachant qu’il était mort jeune. C’était triste, mais c’était ça. Il montra sa compassion ainsi. Juste sa main sur son bras. Il répondit avec une claque dans le dos qui le fit sourire. C’était très amical.

« On va t’en trouver des noix... tu pourrais certainement t’occuper à faire autre chose que ça quand même... » Et bien sûr arrêter de dire des choses qui faisaient en sorte que Bryaan ait des images en tête. « Tu peux seulement manger des noix, mais pas besoin de mettre tant de détail ou bien de préciser que tu les suces... On va les trouver tes noix et t’inquiètes pas, ce soir tu serais pleinement satisfait. » Bien sûr... c’était limité drôle ce qu’ils faisaient, Bryaan répondait à ses allusions. Avec des soupirs bien sûr, mais c’était ce que Kody était et c’était une partie de li qu’il appréciait. « Si on trouve d’autres choses, on pourrait ramener le reste, des plantes et des choses comme ça pour le campement, se déplacer la nuit n’est pas une bonne idée... et donc si on peut trouver maintenant de quoi manger ce soir, on peut... et bien sûr tes noix, on va en trouver je te l’assure. Et ça permettrait de se reposer sans araignée partout... » Bryaan éclata de rire et continua à s’avancer dans les bois. S’il souhaitait se reposer calmement le soir même, il fallait se dépêcher et trouver les trucs à manger le plus tôt possible. « Aller, on se dépêche pour se permettre de se reposer après ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hasselnøtter og selskap! [Bryaan]   Sam 12 Nov - 19:28

Köderwahnsinn avait recommencé à marcher aussitôt qu’il avait lancé la claque dans le dos du jeune guérisseur. Par contre, cette fois, il était beaucoup plus attentif… hors de question qu’une nouvelle horreur poilue fasse hurler Bryaan ! Pourtant, c’était si drôle ! Mais en même temps, le norrois en kilt n’aimait pas entendre de la frayeur dans la voix de son ami. Ce fait aurait dû le pousser à se moquer un peu plus de l’autre blond à l’instar du reste des guerriers du Kodiak au lieu de chercher par tous les moyens à le protéger ! C’était subtil tout de même, un œil protecteur quand la situation le demandait. Probablement que personne n’avait remarqué. Et c’était parfait ainsi ! Manquerait plus que ses attentions ne soient pas désirer et il était mort. Bryaan avait beau être un jeune homme doux et charmant, son frère ainé lui… c’était une autre histoire ! Kody faisait donc parfaitement attention à rester sous le radar. Le fait qu’il a été marié avec la sœur de la femme d’Ansgar détournait les soupçons pour toute inclinaison plus virile qu’il pourrait avoir. Il savait être discret l’écureuil hyperactif quand la situation le demandait. Ce genre de chose sans être interdite n’était pas non plus très courante… ni très encouragée. Tant pis. Il n’allait pas se priver de certains plaisirs uniquement pour des mauvaises langues.  

Par contre, il n’osait pas du tout être plus clair dans ses propos auprès de son ami guérisseur. Il ne voulait risquer en aucun cas son amitié, sa place dans les guerriers du Kodiak ET sa vie. Il se contentait donc de phrase à double sens, voire parfois même triple, dite avec un air innocent. Il s’amusait grandement des réactions obtenues et cela lui suffisait. Et si par une chance incroyable un jour venait où Bryaan pourrait être intéressé, la porte était assez ouverte pour qu’il puisse comprendre de lui-même. C’est qu’il était un vilain petit écureuil retors ! Il avait beau être un adulte confirmé, parfois, il se faisait l’attitude d’un adolescent un peu malicieux. Köder n’avait dans un sens jamais grandi.  

Par contre, là, Bryaan… ne l’aidait pas du tout. À sortir ce genre de phrase… à croire que les rôles avaient été inversés ! Il ne pouvait en aucun cas ne pas rebondir là-dessus ! C’était tout bonnement impossible. Non, mais, qu’avait-il à lui parler de satisfaction en réponse à une de ses piques salaces camouflées ? Parce que bon… pour avoir une pleine satisfaction, il y avait quelques petits trucs que le mage avait en tête… et ça ne comportait pas vraiment de nourriture ! Quoique… Ouais. Valait mieux éviter d’y penser pour ne pas se ramasser avec un désagrément incontrôlable de plus. Comme il était occupé à éviter de laisser paraître son trouble, il n’avait plus sa concentration sur sa bouche qui se mit à sortir la première connerie qui passa dans sa tête. Joie. Vive les troubles de l’attention !  « Hmm… mon cher Bryaan… pour que je sois pleinement satisfait ce soir, ça prendrait un peu plus que des noix à sucer devant le feu ! » Manger, c’était bien, mais le sport c’était mieux ! Et bien sûr, il avait pris la peine de mettre l’accent sur le point essentiel de la phrase. Les mots pleinement satisfaits avaient roulé sur sa langue d’une manière presque indécente tant l’envie sous-jacente vibrait.  

Et ça, c’était sans compter les images qui un instant avaient éclos dans sa tête. Hm. Valait mieux juste passer à autre chose. Sinon, il était bon pour la corde ! Ah. Bordel. Ne pas penser à de la corde. Manquait plus que ça !  Kody fit donc un clin d’œil joueur à Bryaan, essayant de noyer un peu le poisson tout en continuant d’avancer. Valait mieux complètement changer de sujet, sur quelque chose de plus sécuritaire. Parfaitement innocent, comme s’il ne venait pas du tout de penser à toute sorte de trucs oser, comme une corde lui enserrant les poignets pendant que… Hm oui bon. Bref, parfaitement innocent, il enchaînait directement. « Tu as raison mon ami, faisons vite ! Il me tarde vraiment de me reposer et d’avoir sur ma langue le goût soyeux d’une collation… » Ouais. Il n’avait pas pu s’empêcher. Au lieu de juste dire qu’il fallait accélérer le pas, il avait encore foutu un double sens. Son esprit allait le tuer.


Dernière édition par Köder le Dim 13 Nov - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bryaan
Guérisseur(se)


Messages : 21
Date d'inscription : 14/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 27
Race: Norrois
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Hasselnøtter og selskap! [Bryaan]   Dim 13 Nov - 17:26

Bryaan répondait à ses pics, bien sûr. Mais il n’y pensait pas autant. Disons qu’il entendait tout ce qui lui disait et il comprenait très bien. Il n’était pas stupide et naïf au point de ne pas comprendre. Bryaan n’est pas une personne très chaste non plus, il n’avait pas de mal à comprendre ce que Kody lui disait. Il fallait être très naïf pour ne pas le comprendre. Ça, il ne l’était pas tellement. Il savait très bien, mais il ne savait pas exactement comment réagir. Kody pouvait bien savoir qu’il l’avait compris même s’il ne réagissait pas exactement comme il le devrait. Il répondait parfois en omettant ce qu’il venait de dire, en chassant certaines images qui se formaient dans son esprit un peu trop imaginatif pour lui.... Enfin, il ne s’y attardait pas, cela arrivait assez souvent.

Pour le moment, Bryaan n’avait pas encore compris ce qu’il faisait et son but. Il voyait bien qu’avec lui, il sortait beaucoup de mots comme cela... À ce moment, il ne savait pas du tout toutes les images qui passaient dans la tête de Kody. Il n’avait pas réalisé ce que ces mots pourraient dire. Il n’y avait simplement pas pensé et ils continuèrent d’avancer. Mais après ces mots, Bryaan reçut la réponse de Kody qui lui fit réaliser à quels points ces mots pouvaient être bien avec un second sens assez énorme. Juste les premiers mots l’intriguèrent, soit mon cher Bryaan. Puis... l’appuie sur les mots pleinement satisfait. Avant même qu’il continue, il savait ce qu’il avait dit et il se rappelait de ces propres mots. Bien sûr qu’ils étaient à double sens. Il n’était pas mieux que Kody au final. Un peu plus que des noix... Là, c’est comme si tout était plus clair pour Bryaan. Il comprit ce dont il parlait, clairement. C’était des doubles-sens qu’il donnait avant, mais il le donnait pour le second sens clairement. S’il fallait plus pour être satisfait. En plus, il lui disait ça à lui... Oui, directement à lui.

Dans quel but ? Comprendre ce qu’il disait ? Ces doubles-sens étaient pour qu’il les comprenne et c’était peut-être réellement ce qu’il souhaitait faire. Le rouge lui monta aux joues légèrement, maintenant que cela était clairement compris. Il savait au fond que dire autant de doubles-sens ne pouvaient pas seulement être de naïveté. La preuve était maintenant là, sous ses yeux. Kody fit un clin d’oeil à Bryaan qui dévia le regard et le suivit lorsqu’il marchait. Il n’était pas gêné... non, non, voyons ! Il était certain qu’il se faisait des idées, que toutes ses pensées étaient étranges et n’importe quoi. Il fallait trouver de la nourriture, cueillir, chasser... peu importe. « Oui... on continue... » Puis, un simple silence avant que Kody reprenne. C’est bon, Bryaan se faisait des idées. Il ne pouvait pas être tendancieux comme ça en sa présence juste comme ça. Non non. Voyons. Le moment où dans l’esprit de Bryaan, la logique se confrontait à sa seconde logique. Deux logiques différentes contre. Bien sûr.

Ces premiers mots qui suivirent le firent sourire. Tous les deux voulaient juste se reposer et attendre. Ça irait bien. Mais la suite. Là, Bryaan ne pouvait plus croire à autre chose. Vraiment pas, il n’était pas stupide et il n’était pas naïf non plus. Il réalisait cependant qu’il l’était bien plus qu’il le croyait à la base. Il s’arrêta complètement et là, il rougit pour vrai. Ça ne pouvait pas être autres choix. Les noix, la satisfaction, la collation. Non. Simplement non. Mais... il ne pouvait s’empêcher d’avoir des images, prenant en compte qu’il allait être avec lui au campement. Juste lui, comme s’il n’y avait personne d’autres. « Attends Kody... juste...  » Il prit une inspiration puis il expira. Il se sentait tellement stupide de réagir comme ça. Le pire est qu’il devait se faire des idées. À présent, bien sûr qu’il avait des images, mais les images étaient bien précises dans sa tête. Il en avait eu plus tôt, mais ce n’était pas... lui. Il ne continua pas à marcher, il restait là, à le regarder. Essayer de comprendre les messages que son esprit lui envoyait. Il se passa une main sur le front avant de soupirer. Il fallait s’assurer de ça, quand même. « Tu... tu es sérieux quand tu dis ça non ? » La question avec la réponse la plus évidente... « Quand tu es tendancieux comme ça, c’est pour le deuxième sens que tu le dis ? J’en viens au point où je n’entends que le deuxième sens...  » Il avait encore la possibilité que Bryaan se trompe. Mais si c’était lui qui se trompait, il passait vraiment mal.

« Tu en dis beaucoup, c’est drôle un moment. Mais... » Bryaan ne pouvait pas dire être énervé, car ce n’était pas le cas. Pas du tout dans le fond... Il était juste gêné peut-être ? Non pas par chasteté mais pour les images qui s’Illustraient un peu trop bien dans son esprit. « Je ne suis pas en colère, ni même énervé. Je ne comprends juste pas... Pourquoi ? Peut-être que c’est moi ? Ou toi ? Ou c’est simplement comme ça... en faire autant ne peut qu'être volontaire.. » Bryaan était gêné. Pour les images, mais pas parce que ce qu’il disait était vraiment si indécent. Surtout qu’il s’imaginait, lui-même, dans la situation qu’il semblait décrire plus tôt...  Si ce n’était pas lui qu’il voyait, ce n’était pas si pire... Bryaan pouvait se tromper. Bien sûr.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hasselnøtter og selskap! [Bryaan]   Dim 13 Nov - 20:03

Köderwahnsinn avait fait une gaffe et il le savait. Quelle idée avait-il eu, de ne pas surveiller sa langue ? Il le savait pourtant qu’elle avait tendance à dire n’importe quoi ! Surtout quand il était nerveux, fatigué, excité, émerveillé… ouais bon tout le temps quoi ! Trop occuper à camoufler son trouble, il était tombé tête première dans un piège linguistique. Résultat, il avait probablement fait le double sens de trop. C’est que voyez-vous… Bryaan c’était coloré doucement de rouge. Une vue superbe soit dit en passant. Oh-lala. Depuis quand son cerveau débile  avait commencé à associer Bryaan avec tout ça ? Une seconde d’introspection plus tard lui apprenait que ça faisait déjà un moment. Et comme un grand idiot, il ne s’en était même pas rendu compte. Parfois, il se filerait des baffes !  Nah mais c’est vrai quoi… lorsque vous imaginer volontiers un ami dans des positions réellement pas pour des enfants, c’est probablement pour une autre raison que son amitié !

Mais il était là le problème justement. Ködy n’avait jamais réellement capté qu’il imaginait tout ça. Son hyperactivité lui faisait passer tellement de choses à la seconde en tête qu’il avait vu les images sans prendre le temps de les analysées. Il avait réagi, mais n’avait pas capté. Et là, il se retrouvait un petit peu dans la mouise. Parce qu’il venait à l’instant de comprendre le message que son cerveau désespérait à lui envoyer : « Suuurprise ! Tu fantasmes à mort sur le guérisseur du groupe. En passant, tu devrais relacer ta botte. Bonne journée ! » C’était mortifiant. C’est vrai, il venait de capter tout ça… probablement en même temps que Bryaan ! Il était mort. Il allait finir magiquement – ou non – castré dans un coin.

Aaah merde ! Bryaan c’était stoppé et buggait sur les paroles. Il était plus que fait. Le mage guerrier avala difficilement sa salive, c’était l’heure de gloire. Il n’entendait plus que le deuxième sens de ses phrases. Oh-oh. Ce qui aurait dû être un jeu innocent se retournait lentement, mais surement contre lui !  En plus, Köderwahsinn était beaucoup trop sonné par sa découverte pour se défendre… non pas que son cerveau afficher un blanc, mais plutôt parce que la panique prenait place rapidement. Et qui dit panique, dit millier de truc en même temps dans sa tête ! « Euh... » Était-il sérieux quand il faisait tout ça ? Il pensait que c’était un jeu, mais là, il réaliser que c’était quand même plus que ça. Oups.  Et là, Bryaan ne semblait pas super bien avec tout ça.

Vite ! Il devait faire quelque chose ! Dire un truc, n’importe quoi ! Oui… mais non. Pas n’importe quoi. Sa langue l’avait assez mis dans le trouble pour les quinze prochaines années ! Non mais. «Hm… C’est que… Eh bien… Tu sais. Euh non… Ah ! Non non. Je ne veux pas dire non, mais oui. Mais non… m’enfin. Oui. Mais c’est que… » Ok. Il n’allait pas s’en sortir. Il prit une grande inspiration et lança la machine à parler. Vous savez, ce débit de parole à la seconde impressionnant typique des hyperactifs en circonvolution linguistique ? Voilà. Diarrhée verbale. « C’est pas de ma faute ! Si je ne surveille pas ma bouche, elle fait n’importe quoi ! J’aimerais bien qu’elle se contente de manger entre les repas, mais j’y peux rien. Elle dit tout ce qui passe dans mon cerveau. Enfin pas tout-tout, y’a quand même des trucs qu’elle ne dit pas. Une chance, parce le coup de la corde, je préfère que sa reste dans ma tête. Oh Non ! J’ai parlé de la corde. Faut pas, la corde c’est pas une bonne idée, parce que sa donne d’autre idée et d’autre envie... Ah. Je m’enfonce là hein ? Je disais quoi ? Ah oui. Ma bouche. Ben tu vois, elle dit plein de choses avant que je puisse l’évaluer. C’est comme mes pieds. Ils bougent toujours. Et puis, y’a ma tête aussi hein ! C’est toujours plein là-dedans. Et sa bouge, bouge, bouge… comme mes pieds. Y’a plein de choses qui vont et vienne, je ne peux pas tout comprendre tout de suite et après les messages se rendre en retard. Avec un mot sur mes bottes. Faut que je la relace. » Ködy repris son souffle… qu’il n’avait pas pris une seule fois durant son monologue. Et se rendi compte de tout ce qu’il racontait. « Oups ? »  

Pour le coup, il ne savait plus où se mettre. À l’instar de Bryaan au paravent, il rougit. Ce n’était pas vraiment son genre, mais là, il c’était bien mis dedans. Il se tortilla un peu sur place, malaisé. Hm. Ouais… Bryaan lui plaisait. C’était le scoop de l’heure. Et le dit Bryaan avait eu le droit à la nouvelle avant lui. Joie. Il était temps de sauver les meubles ! L’affaire, c’est que Ködy, tout grand et fort qu’il était… était un écureuil. Un vrai de vrai. Joyeux, énergique, grouillant, gourmand… et nerveux. Très, très nerveux. Et que fond les écureuils en proie à la panique ? Oui. Voilà. Ils fuient. Sauve qui peut ! Sans trop comprendre le pourquoi du comment, le monde fut d’un coup terriblement grand. Et dans un couinement fort peu viril, une boule de poil roux s’élança dans l’arbre le plus proche pour aller cuver sa honte sur une branche haute. Comme si ça allait arranger la chose ! Rah… saleté d’instinct !


Dernière édition par Köder le Mar 15 Nov - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bryaan
Guérisseur(se)


Messages : 21
Date d'inscription : 14/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 27
Race: Norrois
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Hasselnøtter og selskap! [Bryaan]   Lun 14 Nov - 0:12

Quoi penser ? Aucune idée ! Bryaan était perdu dans la situation, il pensait avoir compris quelque chose, mais encore... il n’était pas certain qu’il avait comprit la bonne chose. C’était beaucoup trop difficile le dire officiellement. Est-ce qu’il disait ça pour ce qu’il pensait ? Mais une chose était certaine et ça, même sa fausse logique lui disait que c’était. Toutes ses allusions avaient un fond de vérité quelque part. Simplement pour la précision qu’il avait donné. Et pour le fait que le second sens prenait surtout la place du premier ici. Un enfant n’aurait pas compris, bien sûr... mais lui, à son âge et avec la certaine expérience qu’il avait, c’était bien. Il avait aussi un frère et tout. Donc là dessus, pas de doute, Bryaan pouvait comprendre la plupart des allusions dans ce sens qu’on pourrait bien lui faire un jour. Enfin, c’était clair dans son esprit, il avait seulement besoin qu’il lui dise.

Au fond de lui, Bryaan espérait une réponse très directe qui ferait en sorte qu’il n’aurait pas de problèmes, qu’il pourrait comprendre. Juste savoir, ce n’est pas bien compliqué en général. Mais... bien sûr, c’était beaucoup plus compliqué qu’il ne le croyait. Bryaan voulait sa réponse, il voulait comprendre ce qu’il se passait et pourquoi cette légère mission était différente de celle qu’ils avaient déjà eues ensembles. Kody hésitait et cette hésitation surprit Bryaan. Il était... sérieux alors ? C’est bien ce que ça voulait dire ? Et maintenant... clairement, la réponse se faisait plus claire dans son esprit. Il hésitait tellement, il ne savait même plus s’il voulait dire oui ou non. Il ne savait plus quoi dire et son esprit ne coopérait pas pour l’aider. Souvent, quand on hésite.. c’est qu’on n s’assume pas soi-même avec la décision. Bryaan, là, il ne savait vraiment pas quoi faire. « Mais encore ? » Il voulait comprendre, se sentir mieux comme ça.

Puis le monologue qui était difficile à comprendre mais qu’il pouvait comprendre s’Il l’écoutait attentivement. Si sa bouche disait ce que son cerveau pensait, c’est clairement parce que toutes ses phrases salaces sont désirées ? Cela est clair, Bryaan l’a comprit mais se concentra pour la suite. Bry ne comprit pas tout ce qu’il voulait dire... des histoires dans sa tête... ou... non en fait, il valait peut-être mieux qu’il reste dans sa tête. Et après, Bryaan le perdit complètement... il ne chercha pas à comprendre mais une chose était maintenant certaine : il était sérieux. Ce qu’il disait, d’un sens, il le pensait pour vrai parce qu’il n’avait pas de filtre et son esprit ne réfléchissait pas avant. Ce qu’il disait, c’était spontané. C’était rassuré... il avait ses réponses en gros, même si il sentit encore une certaine forme de gêne. Son ami semblait bien vouloir certaines choses avec lui... et il venait de comprendre et dit un léger oups qui donna un gros sourire à Bryaan. Au fond, malgré qu’il semblait dire des choses un peu ... intenses, il était toujours le même.

Il avait l’impression de comprendre la situation, mais Kody lui... nerveux comme il était. De un, le voir rougir était limite mignon. De deux, il se transforma. Et monta dans un arbre où Bryaan ne pouvait simplement pas le rejoindre. Si son totem avait pu lui offrir le don de se transformer... mais non. Là, ça ne marchait pas. Bryaan soupira légèrement avant de s’approcher de l’arbre et de lever la tête pour regarder le petit écureuil, qui le regardait aussi. « Kody ? Comment tu veux qu’on discute si tu vas aussi loin ? » Il n’allait certainement pas descendre, donc il allait parler à l’écureuil dans l’arbre et lui dire ce qu’il pensait de ça. Et lui montrer que... ça ne le dérangeait pas et qu’il n’avait pas à le fuir. « Tu m’as répondu. J’ai compris ce que tu voulais et pourquoi tu faisais tout cela. Ce n’est pas compliqué quand on t’écoute et qu’on commence à te connaître. » Avant même de peut-être penser que ça pouvait avoir quelque chose avec lui, il l’appréciait beaucoup.

« Ce que tu disais, dans le fond... c’est lié à moi et tes doubles-sens étaient vraiment voulus, tu me l’a dit... tu m’as dit que tu ne réfléchissais pas avant de parler donc ça me montre que ce que tu dis, c’est vraiment... ce que tu comptes faire, sauf que ça sortait très tendancieux. »

Dans le fond, les images qu’il avait était les bonnes et elles se trouvaient aussi dans la tête de Kody. Ce n’était pas bien compliqué, mais en même temps si. Il avait comprit que c’était voulu mais... était-ce si voulu que ça ? « Mais... ça ne me dérange pas Kody. C’est pas grave. Si tu commences à me fuir pour ça... non. Je veux continuer à être avec toi, je veux continuer ça. Alors redescends. Je veux rester avec toi, pas juste que toi vienne vers moi. » Bryaan voulait vraiment que écureuil-Kody revienne et se retransforme en humain. Il voulait être avec lui. Au fond.... les images que Kody avait dans sa tête et ce qu’il sous-entendait avec ses mots... ça ne le dérangeait pas réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hasselnøtter og selskap! [Bryaan]   Mar 15 Nov - 11:40

Hm. Maintenant qu’il avait les fesses sur une branche à plusieurs mètres du sol, Ködy se disait que ce n’était peut-être pas l’idée du siècle. Son écureuil intérieur avait un peu précipité sa réaction et franchement, là ça avait un goût de disproportion. Problème, il ne pouvait décemment pas redescendre tout de suite… de quoi aurait-il l’air ! Probablement d’un hyperactif stressé… ce qui dans le fond était la vérité. Mais ! Ce n’était pas une raison pour mettre ce fait de l’avant. Aussi, resta-t-il sur sa branche, les poils roux frémissants sous l’énervement.

Dans un sens, ça lui permettait de faire le point. Récapitulons donc un peu. Tout d’abord, Köderwahnsinn était un membre des guerriers du Kodiak un peu à part. Il n’était pas vraiment un guerrier puisqu’il était magique. Mais il n’était pas un Oracle, puisqu’il n’était définitivement pas une femme. On pouvait donc dire qu’il était un guerrier spécial… une darré rare. Ensuite, il avait été marié à une femme merveilleuse, Sigyn. Son épouse était la sœur de l’horrible épouse d’Ansgar. Vraiment, entre les deux sœurs, il y avait un monde de différence ! Puis, son aimée était morte pratiquement dans les bras de Bryaan qui essayait désespérément de la soignée elle et l’enfant. Vous suivez jusqu’à maintenant ? Oui, parfait. Donc. Bryaan, qui était le guérisseur et frère d’Ansgar, est devenu son ami après ça. Puis, les guerriers du Kodiak étaient partis vers le sud, Köder et Bryaan inclus. Depuis, ils écumaient joyeusement les terres dans des raids. Voilà. Sauf que là, maintenant, Ködy venait de réaliser que son ami Bryaan était très à son goût depuis un petit moment. Et qu’il balançait du double sens à tout va. Et que le guérisseur venait de capter toute la chose. En gros… il avait peut-être un tout petit peu, eu des idées mal placées sur le petit frère de son ex-beau-frère. Joie. Il était mort. Si Bryaan ne l’émascule pas au moment où il quitte cette fichue branche, Ansgar va l’écorcher vif.

Oh oh. Bryaan sortait justement de sa torpeur et s’approchait de l’arbre. Comment discuter… mais justement, il ne voulait pas discuter ! La dernière fois, il avait uniquement trouvé le moyen de se vendre lui-même. Il ne faisait pas confiance à sa bouche sur ce coup-là ! Hors de question qu’il descend…. Et puis, c’était quand même une drôle d’image, Bryaan tapant la discute avec un écureuil dans un arbre. Il était sûr que si un des habitants de ce pays étrange passait par là, Bryaan aurait un peu l’air con. D’ailleurs, ce dernier continuait son monologue… et ce n’était pas réjouissant pour la boule de poil. Ainsi, le guérisseur le connaissait assez pour arriver à démêler ses paroles. Shit. Il devait donc en savoir beaucoup ! Ah ouais. Il en savait vraiment beaucoup en fait. Il n’avait absolument rien omis et tout comprit. Saleté de Norrois intelligent. Et puis, c’était quoi cette affirmation ! Bien sûr que ça sortait très tendancieux… C’ÉTAIT tendancieux.

Avec tout ce qui lui était passé par la tête… Par tous les dieux, comment n’avait-il pas remarqué avant, son désir pour le blond ? Il devait être con, voilà tout. Bon… il la lui donnait, la sentence ? Histoire de savoir à quelle sauce il allait être mangé ? Ah non. Ça suffit là ! Cervelle stupide. Ce n’est pas le moment du tout ! L’écureuil poussa un soupire, du haut de son arbre, il était un cas désespéré. Il était vraiment… Eh ! mais que venait de dire Bryaan ? Ça ne lui dérangeait pas ??

La boule rousse resta perplexe, figée sur la branche. Ok. Là, ça changeait un peu la donne. Il n’aurait jamais cru que le guérisseur puisse apprécier ce genre de sous-entendu entre eux. Ködy n’avait jamais fait de cas entre les différents genres, appréciant autant la compagnie masculine que féminine… mais il n’avait jamais rien vu qui pourrait déceler se genre d’inclinaisons chez son ami. Eh bah. Ça, c’était un scoop. Bon. Que faire… descendre et affronter Bryaan en face à face, rester là et faire semblant d’être un véritable écureuil ? Mouais… ce n’était pas top-top comme idée. Hmpf.

Prenant une décision moins risquée, il se retransforma sur sa branche. Par chance, c’était une belle grosse branche bien solide. Sous forme norroise, le bois lui râpait les fesses douloureusement. Parce que bien sûr, le kilt n’était pas coincé sous lui ! Ça aurait été trop beau. Quoi qu’il en soit, il regarda vers le bas. « Si je descends… tu promets de ne pas m’émasculer ? C’est que… j’y tiens, à mes noisettes. » Tant qu’à y être, autant mettre un brin d’humour ! Et puis, ça ne serait pas lui sinon ! « Ah et pendant que je suis encore en sureté, ce que tu me dis là, ce n’est pas une ruse pour me faire descendre hein ? Ça ne te dérange vraiment pas… Je veux juste être sûr, parce que, eh bien… ma langue risque encore de faire du n’importe quoi et puis maintenant que j’ai capté moi-même le pourquoi du comment… ça risque comme d’être pire ! Parce que là, mon cerveau, il est un peu figé… et… ouais bon. Je risque de recommencer quoi. »

Maintenant restait à savoir ce qu’il pensait réellement le Bryaan. Parce que pour l’instant, Köderwahnsinn était dans le flou total… et il n’aimait pas vraiment ça.

Revenir en haut Aller en bas
Bryaan
Guérisseur(se)


Messages : 21
Date d'inscription : 14/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 27
Race: Norrois
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Hasselnøtter og selskap! [Bryaan]   Dim 27 Nov - 21:24


Tout était clair et la seule personne qui ne pouvait pas comprendre était... ouais. Bryaan le savait très bien. C’était une chose très logique.. .bien sûr, ou à moins qu’il soit le seul qui soit réellement le logique et qu’il comprenait très bien le message qu’il essayait de passer. Bryaan avait comprit ce qu’il ressentait, du moins ce qu’il voulait. Il avait eu les images et tout ce qu’il fallait pour comprendre. Il ne lui fallait pas vraiment plus pour saisir les mots de son... sûrement plus qu’ami. Même lui ne comprenait pas. Ça ne le dérangeait pas. Bien sûr... c’est normal qu’on accepte sans problème que son ami étrange décide d’avoir des images louches et très... avec quelqu’un qui était son ami. Enfin, il voulait simplement savoir et il savait maintenant, comment il le prenait, ça dépendait bien de plusieurs affaires. Pour l’instant... il ne le prenait pas mal et même qu’il souhaitait rester avec lui.

Enfin, maintenant, ce n’était pas bien mieux, en écureuil, il était sur une branche et Bryaan souhaitait seulement s’entretenir avec lui... discuter, apprendre à se connaître.. Mais il restait dans son arbre. Au moins, il se retransforma, ce qui permit à Bryaan de soupirer. Il était bien content de voir qu’il n’allait pas le bouder aussi longtemps, ça ne lui tentait pas particulièrement. Et là, bien sûr... Kody ne pensait pas à la position dans laquelle il était ni le vêtement... Bryaan se concentra sur l’arbre, simplement. Un petit sourire en coin se forma lorsqu’il lui dit qu’il tenait à ses noisettes. Mais non, il ne voulait rien lui faire, même s’il descendait... quand même, c’était quoi cette idée ? Ne le croyait-il pas ? Sûrement pas... mais ça ne lui dérangeait pas et bien, Bryaan ne pouvait pas lui en vouloir pour ses envie personnelles. Il ne s’attendait seulement pas à ce que ce soit sur lui. Qu’il... fantasme sur lui. Mais étrangement, il avait eu des images en tête. Mais i ne lui en voulait pas, la seule réaction qu’il avait était qu’il était gêné.

Et bien sûr, Kody ne semblait pas vouloir descendre en passant qu’il descendait parce que c’était ce que Bryaan voulait. Non ! Il voulait juste parler, être à côté de lui. Ce n’était rien de trop pire. Il savait qu’il allait recommencer, mais ça ne le dérangeait pas du tout. Oui, c’était clair, Bryaan n’avait aucun doute sur le fait qu’il s’imaginait dans des situations très peu avouables avec lui... mais ce n’était pas grave et maintenant, Bryaan le savait bien. « Mais jamais Kody. Tu as une si mauvaise image de moi ? Tu crois que je te mens mais je veux juste que tu descendes pour qu’on continue... Je ne te mens pas et tout ce que je dis, c’est vrai et c’est vraiment ce que je veux. » Bryaan ne voulait pas mentir, quand même. Il n’allait pas dire quelque chose qui était complètement faux. Bref, Kody qui le voyait comme ça, ce n’était pas gentil. « J’ai pas envie de te faire mal ou rien, je veux juste que tu descendes... je ne te ferai rien, de toute façon, même si j’essayais, je ne pourrais pas. » Et il ne voulait pas surtout, il était son ami... donc pourquoi il le blesserait ? Ce serait vraiment stupide, il trouvait. Ainsi, il fallait dire quelque chose.

« Tu crois vraiment que je veux gâcher une amitié à cause de ça... Tu peux dire d’autres choses tendancieuses , ou n’importe quoi. C’est pas grave, je sais maintenant et je veux toujours être avec toi. Okay ? Alors descends et on va continuer ce qu’on avait à faire. On va trouver à manger et on pourra prendre une pause. » Faire attention à ne pas redire la même chose aussi tendancieuse. Je souris avant de continuer. « On se reposera au campement, mais faut finir notre recherche. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hasselnøtter og selskap! [Bryaan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hasselnøtter og selskap! [Bryaan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: