Forum RPG médiéval-fantastique inspiré de la série Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard
 

Partagez | 
 

 You're a frog, I'm a frog, Kiss me! -XX- (Jayson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: You're a frog, I'm a frog, Kiss me! -XX- (Jayson)   Jeu 15 Sep - 20:54

Bizou «And I'll turn into a prince suddenly...»

Propriétaire de son manoir et d’une fortune colossale, Myetanuh n’avait pourtant pas tout ce qu’il voulait. Oui, ille pouvait abuser des gens avec plus ou moins de facilité grâce à son pouvoir, difficile à contrer même s’ille est d’une mocheté totale, mais ille lui semblait qu’il manquait quelque chose à sa vie. Un brin de folie, des aventures, peut-être de l’amour? Enfin, n’ayant pas à travailler pour entretenir sa résidence et étant désormais trop craint dans son village pour pouvoir trouver des proies, le laideron parti en voyage vers la capitale, où ille était méconnu. L’hermaphrodite y trouverait certainement de quoi se divertir, et puis sortir de chez lui ferait le plus grand bien.

C’est ainsi que, couvert d’une cape lui couvrant autant son visage atroce que la difformité de son corps, Myetanuh pris la grande route pour rallier la civilisation, voyageur solitaire dans l’infini ensablé. Rajouter quelques raretés sur son tableau de chasse serait plutôt amusant, ille en avait marre des banals paysans et serviteurs. Pourquoi pas un riche marchand, une barde ayant parcouru le continent qu’ille ferait «chanter», ou même un noble, il fallait viser haut! Ce n’était pas comme si ceux-ci avaient plus de scrupules que les simples habitants, non? Plus de volonté pour repousser son pouvoir? Sûrement pas!

Bon, sa première tentative ne fut malheureusement pas la réussite du siècle. Aussitôt qu’ille posa pied dans les ruelles achalandées, Myetanuh soupira de soulagement, cela était revigorant de se sentir invisible, fondu dans la masse, comparativement à son village où ille était toujours le centre d’attention, même en essayant de se camoufler. Non, ici, ille n’était qu’un voyageur parmi tant d’autres, que les gens ne regardaient même pas passer. Après quelques minutes à arpenter les rues pour prendre le pouls de la capitale, l’hermaphrodite se sélectionna une proie. Si richement vêtue qu’elle aurait pu acheter le château à elle seule, la jeune dame gloussa avec ses comparses en regardant les hommes. La petite coquine, elle était déjà bien allumée et le monstre d’hybridation n’avait rien à voir là dedans. En passant près du petit groupe, Duyt laissa échapper des hormones de séduction, pour allumer les nobles dames, et s’assura que la plus jolie d’entre-elles perçoive son mouvement du doigt, l’incitant à le suivre dans une ruelle étroite.

Ille avait failli l’avoir, la garce étant si échauffée que ses protestations, à savoir qu’elle était vierge et que sa fierté en serait entachée jusqu’à ne plus pouvoir être mariée, étaient bien faibles. Myetanuh retroussait ses jupes en la plaquant contre le mur, et elle ne lui nuisait même pas, l’encourageant même en pressant son bassin contre le sien. Ce fut toutefois lorsqu’elle lui arracha sa capuche que tout l’effet fut gâché. Même si son pouvoir d’hormones était puissant… Il ne résistait pas à la peur. La noble hurla, puis demanda à l’aide en prétendant au viol, même si elle lui avait écarté les jambes bien gentiment. L’hermaphrodite du s’enfuir, mais ille eut rapidement les gardes aux trousses… En tout cas, pour avoir de l’aventure, ille était bien servi! Sauf qu’avec sa difformité, l’hybride n’était pas le meilleur coureur…

Filant à toute allure vers le château, Myetanuh espérait encore pouvoir les semer s’ille se fondait dans la foule, c’était sa seule chance.
Revenir en haut Aller en bas
Jayson
Roi / Reine
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 13/06/2016

Feuille de personnage
Âge: 28 ans (Fev)
Race: Phéryxian
Âme soeur: blah

MessageSujet: Re: You're a frog, I'm a frog, Kiss me! -XX- (Jayson)   Dim 30 Oct - 18:54








Le jeune Roi avait tôt fait de comprendre que l’engouement d’un peuple face à son monarque était directement relié à son taux de présence. Plus vous vous montriez en publique, le vrai publique là… le bas peuple et pas les nobles, plus vous aviez facilement l’affection des gens de votre pays. Velistan ne se montrait la face que pour imposer des édits cruels ou appliquer une justice très versatile qu’il n’y avait presque plus personne dans tout le royaume qui savait de quoi il avait l’air réellement… et ça, c’était lorsqu’il sortait du château !

L’Héritier pour sa part, avait pris rapidement l’habitude dès son adolescence, de déambuler dans les rues de la capitale régulièrement. Il s’arrêtait aux étals du marché, achetait quelques babioles, discutait avec les commerçants. Oh ce n’était pas l’activité du siècle, mais cela lui accordait une reconnaissance énorme auprès de ses petites gens. C’était de ces sorties qu’il avait attiré autant d’affection. Il aimait bien se promener dans la capitale, certes, et même si les conversations n’étaient pas très évoluées… ça lui apportait une grande latitude pour des choix politiques futurs. Il paraissait si bon et attentionner, qu’on ne prêtait pas foi aux rumeurs le décrivant parfois comme un être sadique et impitoyable. Rumeurs qui trouvaient source auprès de ses quelques ennemis dispersés et de ses demi-frères. Rumeurs, qui dans leurs cas, était bien plus que de simple ouïe dires. Mais le peuple n’y prêtait pas foi. Comment un être, qui se rappelait du nombre de rejetons à avoir sorti de votre femme, des maladies du petit dernier et des problèmes que votre commerce rencontrait pouvait être aussi mal et horrible que le dernier Roi en lice ? C’est pour ça, qu’une fois installer sur le trône de son père, Jayson n’avait pas cessé ses visites au marché. Toujours sous bonne garde, il trouvait parfois même plaisir dans son activité.

Il était en train de terminer une transaction pour un joli pendentif fait de perles et de coquillage, qui siérait parfaitement au coup de sa première épouse lorsqu’il entendit un raffut de tous les diables. Le marchand cessa de dégouliner en remerciement larmoyant pour l’achat et en compliment sur la famille royale pour se tourner en même temps que lui et ses gardes vers la source. Un homme… ou une femme déboulait sur la place, d’une démarche horriblement incertaine et complètement chamboulée. La nervosité pulsait au travers de ses pores de peau –terriblement dilatés d’ailleurs- et ses yeux flous – et vitreux… - cherchaient visiblement une sortie ou un endroit pour se cacher. Et ce, dans deux directions à la fois tant ils semblaient croches ! L’être était tellement laid, que cela en était troublant. Jamais, au cours de sa vie, le Roi n’avait vu pareil agencement. Intrigué, il ne put s’empêcher d’approcher. À première vue, les vêtements étaient de noble faction, mais le visage –voir l’ensemble du corps- pour sa part était loin de respirer la noblesse !

D’une démarche souple, mais ferme, il fendit la foule. Même intrigués par la chose qui avait déboulé, les gens avaient le réflexe de s’enlever du chemin royal. Il fut rapidement devant l’être, au même moment où les gardes de la ville débarquèrent de l’autre côté, bloquant ainsi toute retraite possible. Pour peu que vous voyiez la scène, Jayson semblait faire son travail de souverain en venant demander des comptes… La vérité était tout autre. Si la laideur l’avait intrigué, c’était une chose beaucoup plus spéciale qui l’avait fait s’avancer. Une lumière éclatante brillait autour du fuyard –ou fuyarde- le narguant.

Il n’était pas stupide, il savait bien, qu’il venait là de découvrir son âme sœur… mais… l’apparence physique – pouvait-on même parler d’apparence rendue-là ! – était absolument… imprévu. Il devait en savoir plus ! Il n’allait quand même pas, laisser des gardes mettre au fer son âme sœur –aussi horrible soit-elle – sans savoir au moins le pourquoi du comment ! Et puis, qu’avait-elle –ou il – de si spécial pour lui, pour faire briller la lumière ? Il devait le découvrir.

«Halte-là ! Que se passe-t-il donc ici ! Qui es-tu donc, noble troublant une visite royale ? J’aimerais savoir, ce qui amène ma garnison à te courir après comme des chiens derrière un chat ! Et la vérité, je te pris. » Jayson était curieux. Comme à chaque fois qu’il était devant un public moins retors que ses politiques habituels, il affichait un sourire de bonhomie, bien qu’un œil aviser pouvait voir qu’il ne souffrirait d’aucun manque de respect. Il était le Roi et connaissait la place de chacun… ce qui l’intriguait tout au plus, car il n’avait aucune idée de qui était l’horreur lui faisant face ! Horreur… qui si on regardait un peu plus précisément pouvait presque en être beau. C’est vrai quoi ! Tant de laideur en une personne… c’était presque une œuvre d’Art.

Enfin. Commençons par comprendre le comment du pourquoi. Et avec son pouvoir, ça ne serait qu’une question de minutes. Il n’avait peut-être pas le pouvoir le plus pratique pour un roi, mais dans certaines situations, arracher la vérité devenait aussi crucial qu’un pouvoir d’attaque.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're a frog, I'm a frog, Kiss me! -XX- (Jayson)   Mar 1 Nov - 20:43

Malgré ses efforts Presque surhumains pour se cacher dans la foule (il faut dire que Myetanuh était facile à repérer, même avec sa cape, et que ses jambes inégales l’empêchaient de courir bien longtemps) le crapaud fut rapidement cerné de parts et d’autres, sans possibilité de fuite. Jurant à voix haute avec un vocabulaire très coloré, il maudit cette crapule d’agace-pissette qui avait crié au viol après lui avoir généreusement ouvert les jambes, comme si la culpabilité n’allait qu’à une seule personne! En réalité, c’était le Laideron la victime, s’étant fait flouer par ses fausses intentions, puis son air effarouché! Maintenant, il faudrait faire des pieds et des mains pour sortir de prison, même en affichant ses titres de noblesse et prétendant au complot. Avec un peu de chance, un garde allait être particulièrement sensible à ses hormones et baisserait sa garde…

Ça, c’était sans compter la présence du Roi, oui oui Son Altesse Jayson en personne, en pleine capitale, venu régler l’histoire. Le cas de Myetanuh semblait, de prime à bord, avoir empiré, jusqu’à ce qu’une lumière blanche entoure la silhouette de sa majesté… Ça pour une surprise! Ce que le destin pouvait nous réserver parfois, hein? Alors que toutes les chances étaient à croire que le Crapaud était encore davantage dans le pétrin devant la justice du Roi, peut-être que c’était finalement celle-ci qui allait lui éviter la prison et tout le trouble de s’en sauver.

-Je m’appelle Myetanuh, votre Altesse, répondit immédiatement le Crapaud en s’inclinant comme il devait devant son Roi, ayant le sentiment d’être… sauvé! Vous me voyez navrer de troubler la quiétude de la capitale, il se trouve que j’ai eu un petit accident gênant avec une jeune femme que j’ai cru… enfin, qui laissait croire qu’elle offrait ses services.

Non sans un certain étonnement, le Laideron réalisa être incapable de mentir, probablement charmé par la sublime lumière de sa moitié divine. Mais bon, la chose ne s’était, pour ainsi dire, jamais payé les services d’une prostituée, éprouvant un plaisir pervers à prendre ce qui n’était pas permis. Mais c’était un détail, après tout, non? Une semi vérité, et non un mensonge, puisque sa victime précédente avait VRAIMENT un attitude d’aguicheuse, et se serait gentiment laissé faire si ce n’avait pas été de la peur devant son atroce visage. D’ailleurs, le Crapaud s’empressa de remettre sa capuche sur sa tête, étant tombée en courant, espérant cesser d’être le centre d’attention. Mais c’était un peu trop tard là, non?

-Enfin vous comprendrez qu’elle s’est offusquée et que je n’ai pas eut le temps de m’expliquer avant que les gardes ne débarquent.

Encore là… disons que Myetanuh n’avait pas particulièrement essayé de discuter avec les gardes, mais même s’ille avait essayé, ça n’aurait pas fonctionner. Donc c’était plutôt la vérité. Enfin, selon comment on évalue ce qui est vrai et ce qui est faux.

-Tout ce que je veux, c’est qu’on me laisse tranquille. Vous comprendrez qu’avec une… physionomie particulière comme la mien, il n’est pas évident de se satisfaire, et pourtant, je suis un être humanoïde comme tout le monde, avec ses besoins.

À ces propos, plusieurs exclamations de dégoûts fusèrent autour, et bon nombre de curieux s’éloignèrent, ne voulant plus regarder la chose et avoir les images épouvantables que ces informations faisaient naître dans son esprit. Gagné! Chaque fois que Myetanuh parlait sexualité, les gens disparaissaient de ses pattes, disons que sa laideur était sa plus grande force. Même que le Crapaud n’essayait pas particulièrement de la nier, la trouvant plutôt amusante. De toute façon, à quoi bon faire comme si elle n’était pas là? Les gens ne l’oublieraient pas, eux, alors aussi bien s’en servir contre eux.

-Alors si… votre Altesse me le permets… j’aimerais simplement continuer mon chemin, et que les gardes ne me suivent pas. S’il-vous-plait? Enfin, si vous tenez à m’emmener au château pour un rapport plus détaillé, je le veux bien, je ne résisterai pas – je ne vois pas comment je pourrais le faire dans mon état – vous verrez que je ne suis pas un cri… hum, pas si terrible que ça.

Criminel, ça oui, impossible à le nier, c'était un criminel. En jouant avec les mots, Myetanuh avait réussi à ne pas mentir au Roi. Mais pourquoi donc le crapaud ressentait cette nécessité de dire la vérité? Enfin... Un tête à tête avec son âme-sœur? Ça lui sauverait les fesses… et pas juste au sens figuré.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: You're a frog, I'm a frog, Kiss me! -XX- (Jayson)   

Revenir en haut Aller en bas
 
You're a frog, I'm a frog, Kiss me! -XX- (Jayson)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wrestlemania X8
» WWE Fantasy by Kofi
» après le crazy frog y'a le crazy pingouin :p
» JOYEUX NON-ANNIVERSAIRE ☩ des cadeaux, en veux-tu, en voilà
» CRAZY FROG ▽ SEPHY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émeraude :: Archives :: Archives du nouveau forum :: RPs-
Sauter vers: